La question que je voudrai poser

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Invité le Mar 5 Déc - 23:08

Vasanakshaya a écrit:une Conscience incarnée en être humain ne pourra plus se réincarner en animal.
- Les hommes ne descendent pas des singes, mais ce sont les singes qui descendent des hommes.
Ah bon ! Où diable vas-tu chercher ça ? L'histoire du  matériel  génétique des singes s'est arrêtée
au moment où les dieux se sont mêlés de notre évolution. Stricto sensu, il n'est pas faux de dire que nous descendons des singes,
mais pas au sens de Darwin, la théorie de l'évolution est très valable jusqu'au moment où elle ne l'est plus du tout.
Le singes ne sont juste capables que de descendre des arbres, comme il y a des milliers d'années.

Cependant, la métempsychose (qui n'est pas la réincarnation) a eu des adeptes, Platon par exemple :
(Wikipedia) :
Les trois espèces de métempsycose envisagées correspondent aux trois parties que Platon distingue dans l'âme : quand l'appétit (epithumia) domine il y a réincarnation dans des animaux licencieux, quand c'est l'agressivité (thumos) dans des bêtes de proie,
quand c'est la partie raisonnable (logistikon) dans des animaux grégaires

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Scorpion le Mer 6 Déc - 2:40

What a Face
Vasanakshaya a écrit:Il y a une certaine question que je me pose depuis un certain temps et dont je ne trouve pas de réponse.

En partant des principes suivants (qui sont très possiblement faux) :

- Lorsqu'une Conscience par l’évolution de son champ de Connaissance a atteint une forme, elle ne peut plus faire marche arrière et revenir dans la forme d'avant. Exemple : une Conscience incarnée en être humain ne pourra plus se réincarner en animal.

- Les hommes ne descendent pas des singes, mais ce sont les singes qui descendent des hommes.

Si le grand singe est un animal, la Conscience qui l'anime est-elle une Conscience qui fut incarnée en humain ? Parce que ça me semble aller à l'encontre des principes énoncés ci-dessus.

D'apres certaines traditions, seuls des éléments psychiques que l'homme possède en commun avec les animaux peuvent revenir sous forme animale. Ça s'appelle la métempsychose...c'est provoqué lorsque la psychè humaine n'est pas suffisamment unifiée ni maitrisée..quand elle est dominée par l'instinct...

_________________
Tout vient de l'un.

Scorpion

Messages : 385
Points : 419
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Vasanakshaya le Mer 6 Déc - 10:21

enerlibr a écrit:Ah bon ! Où diable vas-tu chercher ça ? L'histoire du  matériel  génétique des singes s'est arrêtée
au moment où les dieux se sont mêlés de notre évolution. Stricto sensu, il n'est pas faux de dire que nous descendons des singes,
mais pas au sens de Darwin, la théorie de l'évolution est très valable jusqu'au moment où elle ne l'est plus du tout.
Le singes ne sont juste capables que de descendre des arbres, comme il y a des milliers d'années.

C'est ce qui est écrit dans Le Troisième Œil Et l'Infini mon enerlibr à la page 16.

Je suis assez bien placé dans la science et surtout dans la biologie pour te dire que les scientifiques de nos jours ont tendance à appeler preuve ce qu'on devrait appeler théorie... Et que dans le domaine de l'évolution du genre Homo, en preuve, on a rien de rien Smile

Et je peux t'affirmer que si aujourd’hui tu lis un article "scientifique" où il est écrit "preuve scientifique de la lignée humaine", tu peux le jeter à la poubelle parce qu'il n'y a rien de juste là dedans.

D'autant plus qu'en science, quelque chose ne fait jamais l’unanimité. Ce qu'on considère à tort comme acquis n'est que l'opinion de la majorité dont la plupart ne connaissent presque rien au sujet...  

La Doctrine Secrète a écrit:On parle aussi, dans une note au bas de la page, d'un livre, [I 169] allemand scientifique où il est dit : "Un Savant hanovrien a publié récemment un ouvrage intitulé : Ueber die auflösung der Arten durch Natürliche Zuchtwahl, dans lequel il démontre, avec beaucoup
d'ingéniosité, que Darwin se trompait sérieusement en faisant descendre l'homme du singe, et il maintient, au contraire, que c'est le singe qui est évolué de l'homme.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 406
Points : 416
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Domino le Jeu 7 Déc - 17:51

Mon Vasanakshaya je pense que tu pourras te faire une idée plus complète de ce qu'a voulu dire HPB en lisant la suite à la page 290 et jusqu'à 296 (ou plus) de la Doctrine Secrète
avatar
Domino

Messages : 1021
Points : 1115
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Vasanakshaya le Jeu 7 Déc - 21:50

Domino a écrit:Mon Vasanakshaya je pense que tu pourras te faire une idée plus complète de ce qu'a voulu dire HPB en lisant la suite à la page 290 et jusqu'à 296 (ou plus) de la Doctrine Secrète

Merci mon Domino, je vais examiner ça Smile

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 406
Points : 416
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Keuma le Mer 13 Déc - 17:38

Selon vous, est ce que la vie avec un conjoint ou une conjointe,  implique t'elle nécessairement une influence réciproque des deux partenaires, si bien que l'un puisse influencé un domaine de la vie de l'autre ?

_________________
"Heureux celui qui l'aura su déchirer avant l'heure ! car la Lumière qu'il connaîtra déjà ne l'éblouira pas par sa vision inattendue." Grillot de Givry
avatar
Keuma

Messages : 78
Points : 78
Date d'inscription : 07/06/2016
Localisation : Abidjan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Invité le Mer 13 Déc - 23:27

Keuma a écrit:Selon vous, est ce que la vie avec un conjoint ou une conjointe,  implique t'elle nécessairement une influence réciproque des deux partenaires, si bien que l'un puisse influencé un domaine de la vie de l'autre ?
Mon humble avis tiré de mes expériences est que l'âme possède une certaine coloration ou manière d'être au monde
et qu'il est impossible que cette coloration, peu ou prou, ne déteigne pas sur l'autre.
Il ne s'agit pas de convaincre l'autre avec force déclarations pompeuses ou modestes d'ailleurs, il suffit d'être soi.
Chacun pioche inconsciemment dans l'autre ce que, toujours inconsciemment, il  recherche
(cherche à nouveau pour l'avoir perdu, dans cette vie ou dans une autre).
Bien sûr, si cette alchimie mentale devient consciente à grand renfort de logique, et / ou de bisous tout plein partout,
on est dans le superfétatoire dont l'amour (ne pas confondre avec la tendresse) n'a que faire.
Etre au monde par et avec l'autre, c'est naître au même monde, et ça prend un temps fou, j'vous raconte pas.
Il y a toujours progression vers un "plus" (à définir) dès qu'on est dans la pure gratuité du vrai, de l'authentique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Keuma le Ven 15 Déc - 12:48

En fait,  si je pose cette question,  c'est parce que dernièrement,  ma petite amie m'a demandé,  si mes affaires marchent depuis qu'on s'est rencontré,  je lui ai répondu qu'elles  sont les mêmes avant notre rencontre,  et que je ne pense pas qu'elle a de l'influence dans ma vie,  enfin il me semble

Mais,  j'ai quand même un doute,  car si on intègre les données zodiacales des deux partenaires et d'autres paramètres,  il pourrait avoir des influences de toutes parts , de ce que je sais aussi,  c'est que chacun apporte son lot de " chance" ou de "malchance".
 
Bon,  ce n'est qu'un savoir,  et je trouve que c'est un peu psychologie intellectuelle.
Je n'ai pas encore approfondie la question,  et je crois le moment s'y prête maintenant.

_________________
"Heureux celui qui l'aura su déchirer avant l'heure ! car la Lumière qu'il connaîtra déjà ne l'éblouira pas par sa vision inattendue." Grillot de Givry
avatar
Keuma

Messages : 78
Points : 78
Date d'inscription : 07/06/2016
Localisation : Abidjan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Lug le Ven 15 Déc - 18:25

Keuma a écrit:En fait,  si je pose cette question,  c'est parce que dernièrement,  ma petite amie m'a demandé,  si mes affaires marchent depuis qu'on s'est rencontré,  je lui ai répondu qu'elles  sont les mêmes avant notre rencontre,  et que je ne pense pas qu'elle a de l'influence dans ma vie,  enfin il me semble

Mais,  j'ai quand même un doute,  car si on intègre les données zodiacales des deux partenaires et d'autres paramètres,  il pourrait avoir des influences de toutes parts , de ce que je sais aussi,  c'est que chacun apporte son lot de " chance" ou de "malchance".
 
Bon,  ce n'est qu'un savoir,  et je trouve que c'est un peu psychologie intellectuelle.
Je n'ai pas encore approfondie la question,  et je crois le moment s'y prête maintenant.

Ce à quoi tu fais référence, mon Keuma, c’est le zodiaque exotérique, celui dont les influences s’imposent dans le cadre des lois de causalité.

Le zodiaque ésotérique relève des Lois Providentielles, celles dont les influences ne s’imposent pas au libre arbitre, mais que la Conscience reçoit par adhésion volontaire, ce qui est fort différent tant dans les Principes des Forces de ce zodiaque, que dans leurs interactions multidimensionnelles.

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1611
Points : 1684
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Kanzi le Lun 25 Déc - 11:45

Nuit ! Que portes-tu dans ton sein que le soleil fera naître au jour ?
avatar
Kanzi

Messages : 1286
Points : 1438
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Vasanakshaya le Mar 30 Jan - 16:36

Kanzi a écrit:Nuit ! Que portes-tu dans ton sein que le soleil fera naître au jour ?

Je dirais, ma Kanzi, que la Nuit porte en son sein les potentialités en contingence d'être, dont une partie sera invoquée par la Lumière révélatrice du Soleil et deviendront alors des forces en puissance d'être. Cependant, ce que le Soleil animera par sa Lumière, sera masqué pour la Conscience qui devra alors en dévoiler l'essence dudit potentiel pour le retrouver tel qu'il était dans la Nuit de Lumière Noire, à distinguer des Ténèbres.

Je m'aventurerais en disant que l'essence d'une chose est la réalité subjective abstraite, alors que la substance, la manifestation, est plutôt l'illusion objective concrète.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 406
Points : 416
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Kanzi le Sam 28 Avr - 9:37

Peut-on connaître la paix sans un minimum de tolérance les uns envers les autres ?

_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1286
Points : 1438
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Scorpion le Sam 28 Avr - 10:28

Kanzi a écrit: Peut-on connaître la paix sans un minimum de tolérance les uns envers les autres ?
La paix et la tolérance ne peuvent se concevoir sans la pensée juste en vertus. Ce qui veut dire que  c'est pas demain la veille que nous connaîtrons 'une humanite vivant en paix....

_________________
Tout vient de l'un.

Scorpion

Messages : 385
Points : 419
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Kanzi le Sam 28 Avr - 11:39

Scorpion a écrit:
Kanzi a écrit: Peut-on connaître la paix sans un minimum de tolérance les uns envers les autres ?
La paix et la tolérance ne peuvent se concevoir sans la pensée juste en vertus. Ce qui veut dire que  c'est pas demain la veille que nous connaîtrons 'une humanite vivant en paix....

Certes mon Scorpion....mon propos n'était pas de cette ordre alors je vais poser la question autrement : penses-tu que l'on puisse aborder la paix (attitude ou approche bienveillante à avoir dans une amorce de dialogue et d'échange avec autrui) si l'on à pas un minimum de tolérance (ouverture d'esprit prédisposant à une écoute) ?

En d'autres termes, peut-on concevoir la paix sans tolérance ?

_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1286
Points : 1438
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Kanzi le Sam 28 Avr - 11:53

D'autre part concernant ton propos il me semble que cela ressemble au chat qui se mord la queue et tourne en rond... en effet comment peut-on espérer parvenir à développer une pensée juste en vertus sans avoir une attitude bienveillante et d'ouverture d'esprit ne serait-ce que pour pouvoir remettre en cause ses propres limites ? Tout n'est pas tout noir ou tout blanc...mais il semble bien que dans ce monde la paix ne soit pas pour tout de suite...à chaque jour sa peine et ses lumières., faut juste Vouloir (y tendre et demain aura soin de lui-même).
En attendant chaque pas devrait nous y conduire...tout se joue ici et maintenant.

_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1286
Points : 1438
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Scorpion le Sam 28 Avr - 13:18

Kanzi a écrit:
Scorpion a écrit:
Kanzi a écrit: Peut-on connaître la paix sans un minimum de tolérance les uns envers les autres ?
La paix et la tolérance ne peuvent se concevoir sans la pensée juste en vertus. Ce qui veut dire que  c'est pas demain la veille que nous connaîtrons 'une humanite vivant en paix....

Certes mon Scorpion....mon propos n'était pas de cette ordre alors je vais poser la question autrement : penses-tu que l'on puisse aborder la paix (attitude ou approche bienveillante à avoir dans une amorce de dialogue et d'échange avec autrui) si l'on à pas un minimum de tolérance (ouverture d'esprit prédisposant à une écoute) ?

En d'autres termes, peut-on concevoir la paix sans tolérance ?
Oui bien sur..je dirais que le plus important est l'écoute..la parole est d'argent, le silence est d'or et l'écoute est de diamant..
La tolérance vient de l'écoute..écouter c'est comprendre..comprendre c'est tolérer..c'est ça la bienveillance, être attentif...
Vouloir être tolérant est une fantasmagorie...c'est un peu comme vouloir être humble..ça ne correspond pas à un désir mais c'est un état d'être...

_________________
Tout vient de l'un.

Scorpion

Messages : 385
Points : 419
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Vasanakshaya le Sam 28 Avr - 13:30

Kanzi a écrit:Peut-on connaître la paix sans un minimum de tolérance les uns envers les autres ?

La Vérité étant inaccessible car attribuée au Divin Créateur, les Consciences doivent se contenter de vérités, plus ou moins universelles, plus ou moins éloignées de la Vérité. Ainsi, comme nous l'enseigne notre Lug, Tout est Vrai.

Chaque Conscience vit dans un environnement conforme à son niveau d'élévation et qui reflète les vérités qu'elle considère correctes. Cet environnement constitué des projections propres à la Conscience sera valable pour elle, mais pas pour les autres.

Partant de ce postulat, il apparaît alors que la tolérance est une nécessité au dialogue bienveillant et constrictif entre deux Conscience qui doivent garder à l'esprit que toute vérité est relative.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 406
Points : 416
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par nevada le Mar 1 Mai - 20:05

Kanzi a écrit:
Scorpion a écrit:
Kanzi a écrit: Peut-on connaître la paix sans un minimum de tolérance les uns envers les autres ?
La paix et la tolérance ne peuvent se concevoir sans la pensée juste en vertus. Ce qui veut dire que  c'est pas demain la veille que nous connaîtrons 'une humanite vivant en paix....

Certes mon Scorpion....mon propos n'était pas de cette ordre alors je vais poser la question autrement : penses-tu que l'on puisse aborder la paix (attitude ou approche bienveillante à avoir dans une amorce de dialogue et d'échange avec autrui) si l'on à pas un minimum de tolérance (ouverture d'esprit prédisposant à une écoute) ?

En d'autres termes, peut-on concevoir la paix sans tolérance ?


La paix est selon moi tout d'abord une recherche singulière, purement individuelle, une recherche intérieure, un véritable travail d'introspection, que seule la conscience peut parvenir à trouver en elle même.

Je pense que sans cette recherche de paix intérieure rien n'est véritablement envisageable. Comment pourrais-je être tolérant avec autrui si au préalable je ne le suis pas avec moi même. Si je suis en paix avec moi même je serai en paix avec autrui et forcément tolérant. La tolérance se base sur notre degré de paix acquise par un travail long et rigoureux, ce qui permettra d'être à l'écoute de manière totalement désintéressée.

nevada

Messages : 175
Points : 179
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Kanzi le Sam 5 Mai - 13:42

nevada a écrit:
La paix est selon moi tout d'abord une recherche singulière, purement individuelle, une recherche intérieure, un véritable travail d'introspection, que seule la conscience peut parvenir à trouver en elle même.

Je pense que sans cette recherche de paix intérieure rien n'est véritablement envisageable. Comment pourrais-je être tolérant avec autrui si au préalable je ne le suis pas avec moi même. Si je suis en paix avec moi même je serai en paix avec autrui et forcément tolérant. La tolérance se base sur notre degré de paix acquise par un travail long et rigoureux, ce qui permettra d'être à l'écoute de manière totalement désintéressée.

Merci à tous pour vos réponses.

Oui ma Nevada, tu as très bien vu, tout commence par soi-même. Pour pouvoir servir il me faut d'abord pouvoir être servi. Pour donner il faut pouvoir avoir reçu, afin de rendre à autrui ce que l'on est en mesure de pouvoir rendre.

Car comment aimer l'autre comme soi-même si premièrement on ne s' aime pas !?
On ne récolte que ce que l'on sème.
Ne dit-on pas : qui sème le vent récolte la tempête ?



_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1286
Points : 1438
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Vasanakshaya le Lun 21 Mai - 11:39

Claude le Moal a écrit:l’être humain ne devient que ce qu’il pense

Si l'être humain ne devient que ce qu'il pense, en est-il de même pour la Conscience ?

Il me semble que l'être humain, forme animée par la Conscience, devient conforme à ses pensées. C'est-à-dire que son caractère, les événements de sa vie, son corps physique,... sont fonction de ses pensées (incarnation actuelle et incarnations passées).

Mais ça ne peut être le cas pour la Conscience elle-même. Cette dernière est par définition inaliénable, immuable, éternelle et n'appartient pas à la sphère de la causalité/temporalité mais à l’Éternel Moment Présent.

Ainsi, quoi que soient les pensées, rien de change pour la Conscience elle-même et son intégrité. Les pensées vont affecter les formes de manifestation de la Conscience et par là même, la perception qu'a la Conscience d'elle même.

Qu'en pensez-vous ? Smile

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 406
Points : 416
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Keuma le Lun 21 Mai - 20:49

Mon Vasana,

Perso, je pense que lorsqu'il est dit "que l'être humain ne devient que ce qu'il pense ", c'est justement de la conscience qu'il s'agit, et ce qui caractérise une conscience , c'est son corpus de pensées.

_________________
"Heureux celui qui l'aura su déchirer avant l'heure ! car la Lumière qu'il connaîtra déjà ne l'éblouira pas par sa vision inattendue." Grillot de Givry
avatar
Keuma

Messages : 78
Points : 78
Date d'inscription : 07/06/2016
Localisation : Abidjan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Lilbudha le Mar 22 Mai - 7:33

Vasanakshaya a écrit:
Claude le Moal a écrit:l’être humain ne devient que ce qu’il pense

Si l'être humain ne devient que ce qu'il pense, en est-il de même pour la Conscience ?

Il me semble que l'être humain, forme animée par la Conscience, devient conforme à ses pensées. C'est-à-dire que son caractère, les événements de sa vie, son corps physique,... sont fonction de ses pensées (incarnation actuelle et incarnations passées).

Mais ça ne peut être le cas pour la Conscience elle-même. Cette dernière est par définition inaliénable, immuable, éternelle et n'appartient pas à la sphère de la causalité/temporalité mais à l’Éternel Moment Présent.

Ainsi, quoi que soient les pensées, rien de change pour la Conscience elle-même et son intégrité. Les pensées vont affecter les formes de manifestation de la Conscience et par là même, la perception qu'a la Conscience d'elle même.

Qu'en pensez-vous ? Smile
J'en pense qu'il faut faire attention à ne pas tomber dans le tout ou rien mon Vasanashkaya, la Conscience a toujours une forme de manifestation, que celle-ci soit humaine ou devique n'y change rien. Séparer ainsi la Conscience de sa forme de manifestation, afin de spéculer intellectuellement comme tu le fais, est à mon sens plutôt source d'égarement que d'éclaircissement.

Il n'en demeure pas moins que toute Conscience aura toujours une représentation d'elle-même qui n'atteindra jamais l'Absolu, mais dont elle pourra tendre vers, en se forgeant un corpus de pensées plus ou moins juste en vertus, le plus étant le mieux.
D'où le trope : je-suis-celui-qui-se-crée-lui-même et non je-suis-déjà-parfait. Wink

_________________
Y'a plus qu'à
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 870
Points : 894
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Vasanakshaya le Mer 23 Mai - 10:51

Keuma a écrit:Mon Vasana,

Perso, je pense que lorsqu'il est dit "que l'être humain ne devient que ce qu'il pense ", c'est justement de la conscience qu'il s'agit, et ce qui caractérise une conscience , c'est son corpus de pensées.
Lilbudha a écrit:J'en pense qu'il faut faire attention à ne pas tomber dans le tout ou rien mon Vasanashkaya, la Conscience a toujours une forme de manifestation, que celle-ci soit humaine ou devique n'y change rien. Séparer ainsi la Conscience de sa forme de manifestation, afin de spéculer intellectuellement comme tu le fais, est à mon sens plutôt source d'égarement que d'éclaircissement.

Il n'en demeure pas moins que toute Conscience aura toujours une représentation d'elle-même qui n'atteindra jamais l'Absolu, mais dont elle pourra tendre vers, en se forgeant un corpus de pensées plus ou moins juste en vertus, le plus étant le mieux.
D'où le trope : J'en pense qu'il faut faire attention à ne pas tomber dans le tout ou rien mon Vasanashkaya, la Conscience a toujours une forme de manifestation, que celle-ci soit humaine ou devique n'y change rien. Séparer ainsi la Conscience de sa forme de manifestation, afin de spéculer intellectuellement comme tu le fais, est à mon sens plutôt source d'égarement que d'éclaircissement.

Il n'en demeure pas moins que toute Conscience aura toujours une représentation d'elle-même qui n'atteindra jamais l'Absolu, mais dont elle pourra tendre vers, en se forgeant un corpus de pensées plus ou moins juste en vertus, le plus étant le mieux.
D'où le trope : je-suis-celui-qui-se-crée-lui-même et non je-suis-déjà-parfait. Wink

Merci mon Keuma et mon Lilbudha. Smile

J'ai bien l'impression que je suis tombé dans le piège de l'intellect, qui veut tout disséquer avec ses raisonnements limités, ainsi que dans le piège de la terrible séparativité.

Il est vrai que les manifestations de la Conscience sont ses projections. Ainsi, ces projections sont conforment à son niveau d'élévation, elles représentent ce que la Conscience se croit être.

Je vais donc tenter de me rectifier en sortant du tout en rien en disant : La Conscience (immuable, inaliénable, éternelle par essence) se projette en manifestations (mutables, aliénables et temporaires) uniquement selon ce qu'elle pense.

Cependant, il me semble tout de même que dans l’Éternel Moment Présent, la Conscience EST (telle qu'elle est) et qu'elle réside dans sa condition Absolue. C'est en revanche dans ses "états de conscience" (qui, par leur nature successive, donnent l'illusion du temps), que la Conscience explore ses dimensions intérieures et s'y projette telle qu'elle se pense.

Ainsi, les pensées qu'a la Conscience dans ses dimensions différenciées de l'Absolu (dimensions qui font parti de l'Absolu, mais ne sont pas Lui, si tout est dans le Tout, tout n'est pas le Tout), lui donnent une image, toujours relative, d'elle-même et permettent de dire je-suis-celui-qui-se-crée-lui-même (en manifestation mais pas en Absolu).

Je suis peut être retombé dans le joug d'un intellect tyrannique et j'ignore si je suis bien clair pour quelqu'un qui n'est pas dans mon esprit Laughing

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 406
Points : 416
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Lilbudha le Mer 23 Mai - 11:21

Pour t'aider à y voir plus clair mon Vasanakshaya, je t'invite à méditer ces petites questions.

Où situes-tu les Connaissances de la Conscience ? Dans le temporel ou dans l'EMP ?

Existe-t'il des états de consciences qui soient hors du temps (dans l'EMP) ?

Si la Conscience est éternellement perfectible peut-on considérer qu'elle est de nature double, autant Absolu que relative, et donc qu'il est vain de vouloir séparer ce qui est pas essence inséparable ?

_________________
Y'a plus qu'à
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 870
Points : 894
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Vasanakshaya le Mer 23 Mai - 12:19

Merci, je vais y méditer mon Lilbudha et y revendrai quand j'aurai éclairci cette affaire.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 406
Points : 416
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum