La question que je voudrai poser

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par nevada le Sam 11 Juin - 15:16

Sam Juin 18, 2011 10:43 am

Lug a écrit:
Alain DeTroyes a écrit:
Kashta a écrit:
Lug a écrit:Pourquoi, aussi loin que nous puissions voir dans l'espace, tout ce que nous voyons n'existe plus là où nous croyons le voir ?  Question

Que faut-il pour voir quelque chose plutôt que rien ?
Il faut que la lumière soit reflétée.

Quelque soit la distance entre ce qui est observé et celui qui observe, la lumière parcours une distance plus ou moins grande, qu'elle met un certain temps à parcourir, plus ou moins grand lui aussi.

Entre le point de départ du "regardant" et le point d'arrivée en retour à ce regardant, c'est donc la réflexion de la lumière sur l'objet qui est vue.

C'est en réalité une reconstruction que nous faisons en esprit, qui nous fait voir.

Comme tout système vibre, bouge, se déplace, entre les deux point il y a du temps qui entre en jeu, ce qui "était" est déjà autre part, ailleurs qu'au moment de l'observation.

Et je compléterai ces justes propos en disant que l'espace (physique) n'existe qu'avec la notion de temps (une chose ne peut pas être ici et là en même temps). C'est donc un espace-temps que nous "voyons" (percevons) et dès lors, ce que nous "voyons" n'existe déjà plus dans le temps où nous l'avons regardé ...


Voilà un postulat de base qui pourrait bien donner de belles arborescences pour peu qu'il soit correctement aligné... Wink

_________________
Tout est VRAI

nevada

Messages : 111
Points : 113
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par nevada le Sam 11 Juin - 15:20

Posté le Sam Juin 18, 2011 10:46 am
Lug a écrit:
Alain DeTroyes a écrit:
La question que je voudrai poser : « Qu’est-ce que la Vie ? » (version courte !)

Réponse version tout aussi courte : c'est l'Anima Mundi en mouvement...

Enfin, je crois.  Very Happy

_________________
Tout est VRAI

nevada

Messages : 111
Points : 113
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par nevada le Sam 11 Juin - 15:56

Sam Juin 18, 2011 10:48 am
Lug a écrit:
Kashta a écrit:
Lug a écrit:.
.

Pourquoi, aussi loin que nous puissions voir dans l'espace, tout ce que nous voyons n'existe plus là où nous croyons le voir ? Question
Que faut-il pour voir quelque chose plutôt que rien ?
Il faut que la lumière soit reflétée.

A quoi sert le reflet de la lumière à un aveugle ? Cool

nevada

Messages : 111
Points : 113
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par nevada le Sam 11 Juin - 16:01

Posté le Sam Juin 18, 2011 10:53 am
Lug a écrit:
Kashta a écrit:

Lug a écrit:Sur quoi repose ce que nous appelons la réalité des choses ?

Il en découle que ce que nous appelons la réalité des choses, repose me semble-t-il, sur nos connaissances, notre esprit et notre intelligence.
C'est très relatif au sujet qui perçoit.

Ah bon ? Le fait d'être ignorant ferait-il disparaître la réalité des choses ?

De là où je me tiens, je me dis en mon for que le Principe du Divin Créateur continue d'exister même pour les athées, et heureusement pour eux, car sinon ils cesseraient d'exister...  geek

_________________
Tout est VRAI

nevada

Messages : 111
Points : 113
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par nevada le Sam 11 Juin - 16:04

Posté le Sam Juin 18, 2011 10:56 am
Lug a écrit:
Kashta a écrit:
Lug a écrit:Que contient le vide absolu pour ne pas sombrer dans le néant ?


"Les principes en contingence d'être", précédemment abordés, le tao évoqué, tendent à en définir la nature.
De façon plus ou moins intuitive, pour ne pas sombrer dans le néant, il me semble qu'ils doivent être conformes aux lois de la création et orientés par l'unité des polarités positives et négatives.

Euh, en espérant que ces propositions ne soient pas aussi pleines de vide de sens !

Mais les principes en contingence d'être ne sont rien d'autre que les lois de la Divine Création, non ?  Shocked
_________________
Tout est VRAI

nevada

Messages : 111
Points : 113
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par nevada le Mar 21 Juin - 22:21

Sam Juin 18, 2011 11:55 am
Kashta a écrit:
Lug a écrit:
Kashta a écrit:
Lug a écrit:Sur quoi repose ce que nous appelons la réalité des choses ? :rambo:
Il en découle que ce que nous appelons la réalité des choses, repose me semble-t-il, sur nos connaissances, notre esprit et notre intelligence.
C'est très relatif au sujet qui perçoit.

Ah bon ? Le fait d'être ignorant ferait-il disparaître la réalité des choses ?

De là où je me tiens, je me dis en mon for que le Principe du Divin Créateur continue d'exister même pour les athées, et heureusement pour eux, car sinon ils cesseraient d'exister... geek

Laughing Quel acrobate !
Évidemment pas, c'est bien la raison pour laquelle j'ai précisé que c'est très relatif au sujet qui perçoit.

La connaissance est fantastique car chaque fois qu'elle se révèle, elle soulève le voile qui masque l'ignorance.
Ou à l'inverse, quelque soit l'ignorance, une part de connaissance est toujours présente, qu'elle soit consciente ou non.

C'est me semble-t-il, à partir de la réalité partagée que se définit la connaissance.

Le fait d'être ignorant est une privation d'accès totale ou partielle à des perceptions.
L'ignorant complet n'existe donc pas vue d'ici.
S'il existait il se pourrait même qu'il se nomme alors le néant...

Quant aux athées, étant entendu "ceux qui ne croient qu'à ce qu'ils voient, touchent, sentent et perçoivent par leurs sens physiques", je n'ai de meilleur exemple que celui du verre, dont il ne doute pas qu'il saura contenir l'eau qu'il y verse.
S'il ne doute pas, c'est bien qu'il a un minimum de foi en ses connaissances, fussent-elles basiques, non ?

nevada

Messages : 111
Points : 113
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par nevada le Mar 21 Juin - 22:24

Sam Juin 18, 2011 12:57 pm

Kashta a écrit:
Lug a écrit:
Kashta a écrit:
Lug a écrit:.
.

Pourquoi, aussi loin que nous puissions voir dans l'espace, tout ce que nous voyons n'existe plus là où nous croyons le voir ? Question
Que faut-il pour voir quelque chose plutôt que rien ?
Il faut que la lumière soit reflétée.

A quoi sert le reflet de la lumière à un aveugle ? Cool


A sentir la chaleur du soleil  Razz  
Bon, ben là c'est moi l'aveugle  albino car j'ai beau tourner, virer, où veux-tu en venir avec cette question qui me semble sophiste, voire  :shaking2: le comble, hors sujet ?

Pourquoi, aussi loin que nous puissions voir dans l'espace, tout ce que nous voyons n'existe plus là où nous croyons le voir ?

A quoi sert le reflet de la lumière à un aveugle ?


Pour voir loin dans l'espace, il est bien question de quelqu'un qui voit.

L'aveugle ne peut voir loin dans l'espace, sous entendu avec ses yeux... Il ne serait donc pas concerné par cette question... Dommage pour lui en effet.

Par contre chacun sait que l'aveugle, compense cette déficience visuelle par d'autres sens, qu'il sollicite plus.

Il est clair que la solution se présente autrement avec le temps, l'imagination et la clairvoyance...

nevada

Messages : 111
Points : 113
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par nevada le Mar 21 Juin - 22:25

Sam Juin 18, 2011 1:03 pm

Kashta a écrit:
Lug a écrit:
Kashta a écrit:
Lug a écrit:Que contient le vide absolu pour ne pas sombrer dans le néant ? :smurfin:
"Les principes en contingence d'être", précédemment abordés, le tao évoqué, tendent à en définir la nature.
De façon plus ou moins intuitive, pour ne pas sombrer dans le néant, il me semble qu'ils doivent être conformes aux lois de la création et orientés par l'unité des polarités positives et négatives.

Euh, en espérant que ces propositions ne soient pas aussi pleines de vide de sens !

Mais les principes en contingence d'être ne sont rien d'autre que les lois de la Divine Création, non ? Shocked


C'est bien là que résidait le doute !
ces principes en contingence d'être sont donc constitués des loi de la Divine Création et orientés par l'unité des polarités positives et négatives.

nevada

Messages : 111
Points : 113
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par nevada le Mar 21 Juin - 22:27

Sam Juin 18, 2011 2:32 pm

Kanzi a écrit:
Lug a écrit:
Kanzi a écrit:
Oui en effet... On ne peut pas affirmer Etre et en même temps ne pas Etre.
Ce qui Est, est de toute éternité, que ce soit dans un état latent et passif (en attente de fécondation) ou bien actif. Et le fait d'Etre en lui même suppose plusieurs états d'être.

Si je dis que le vide absolu contient le non-être, le non-être contient en Principe la matière, donc je pense que ce serait plus juste de dire "en contingence d'être" au lieu de : "qui Est et qui n'Est pas.....

Est-ce plus juste ainsi ?

Je pense également que si TOUT est dans Tout, il ne peux rien y avoir en dehors du TOUT, donc le néant n'existe pas, il ne peux tout simplement pas être.....
C'est certainement ce qu'il y aurait à différencier entre le vide (même absolu) et le néant.

Il serait encore plus juste, ma Kanzi, de dire que le vide est constitué des Principes en contingence d’être, l’Océan indifférencié de tous les possibles...

Lorsque tu indiques : que le néant n’existe pas, c’est une lapalissade....

Tout comme vouloir faire exister le néant est un oxymore...

Mais comme le vide n’est pas et ne peut pas être le néant, c’est donc qu’il est quelque chose, que notre ami Lao-Tseu qualifie de Tao...

Pour nous, nous en sommes aux Principes contingents dont il reste à définir la nature... Wink

Je ne suis pas sure de comprendre ce que tu demandes (me sens un peu beaucoup passionnément telle un oxymore qui manque d'oxygène Laughing )

La nature de ces Principes contingents ne serait-ce pas le Pouvoir ? (pouvoir de créer, faire advenir de l'Océan indifférencié par le Pouvoir du Verbe réalisateur tout ce qui Est en Principe)

nevada

Messages : 111
Points : 113
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par nevada le Mar 21 Juin - 22:28

Dim Juin 19, 2011 10:18 am

Lug a écrit:
Kashta a écrit: Quel acrobate !
Évidemment pas, c'est bien la raison pour laquelle j'ai précisé que c'est très relatif au sujet qui perçoit.

La connaissance est fantastique car chaque fois qu'elle se révèle, elle soulève le voile qui masque l'ignorance.
Ou à l'inverse, quelque soit l'ignorance, une part de connaissance est toujours présente, qu'elle soit consciente ou non.

C'est me semble-t-il, à partir de la réalité partagée que se définit la connaissance.

Le fait d'être ignorant est une privation d'accès totale ou partielle à des perceptions.
L'ignorant complet n'existe donc pas vue d'ici.
S'il existait il se pourrait même qu'il se nomme alors le néant...

Quant aux athées, étant entendu "ceux qui ne croient qu'à ce qu'ils voient, touchent, sentent et perçoivent par leurs sens physiques", je n'ai de meilleur exemple que celui du verre, dont il ne doute pas qu'il saura contenir l'eau qu'il y verse.
S'il ne doute pas, c'est bien qu'il a un minimum de foi en ses connaissances, fussent-elles basiques, non ?

Il me semble, ma Kashta, que tu confonds allègrement «connaissance» et «savoir». Tout comme tu sembles, si mon troisième oeil n’est pas trop atrophié, confondre Foi (forcément qui doute) avec la Raison  (qui est certitude)...

L’acrobatie qui résulte de nos petits exercices se caractérise par l’équilibre d’une Conscience qui se maintient sur le fil du rasoir d’une pensée juste en vertus...

Je précise la chose, afin de ne pas la confondre avec une pirouette...Wink

Admettons ton postulat qui veut que ce soit à partir de la réalité partagée que se définit la «connaissance» (rien que de le réécrire je ne peux m’empêcher de buter sur son incohérence...). Tu ne nous dis pas pour autant sur quoi repose cette réalité, ni comment tu la partages, avec qui ou quoi, ni quelle est la nature de la «connaissance» qui en découle, ce qui en démontrerait la pertinence...

Zone d’ombre (ténèbres que je devrais dire) qui s’obscurcit au fur et à mesure que l’on avance

Si la Foi est nécessairement doute (il t'appartient de me démontrer le contraire), ne pas avoir de doute est forcément absence de Foi (certitude) et cela devient simplement du savoir, comme d’ailleurs ta formulation le révèle, même à l’insu de ton plein gré :

Dont il ne doute pas qu’il SAURA... (Saura, du verbe savoir)
Very Happy  Very Happy  Very Happy

nevada

Messages : 111
Points : 113
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par nevada le Mar 21 Juin - 22:29

Dim Juin 19, 2011 10:31 am

Lug a écrit:
Kashta a écrit:A sentir la chaleur du soleil  Razz  
Bon, ben là c'est moi l'aveugle  albino car j'ai beau tourner, virer, où veux-tu en venir avec cette question qui me semble sophiste, voire  :shaking2: le comble, hors sujet ?

Pourquoi, aussi loin que nous puissions voir dans l'espace, tout ce que nous voyons n'existe plus là où nous croyons le voir ?

A quoi sert le reflet de la lumière à un aveugle ?


Pour voir loin dans l'espace, il est bien question de quelqu'un qui voit.

L'aveugle ne peut voir loin dans l'espace, sous entendu avec ses yeux... Il ne serait donc pas concerné par cette question... Dommage pour lui en effet.

Par contre chacun sait que l'aveugle, compense cette déficience visuelle par d'autres sens, qu'il sollicite plus.

Il est clair que la solution se présente autrement avec le temps, l'imagination et la clairvoyance...

Ah bon ? Tu crois vraiment que la chaleur peut remplacer la lumière ?

Est-ce qu’il est possible de sentir la chaleur d’une lumière cosmique qui nous parvient après quelques milliards d’années d’errance dans le cosmos, même sans être malvoyant ?

L’aveugle dont tu parles n’est pas l’aveugle dont je parle, ma Kashta. Le mien ne l’est pas de la vision binoculaire, celle qui ne voit jamais loin, alors qu’il l’est avec son troisième oeil, le seul qui permette une vision multidimensionnelle...

Et avec cette vision multidimensionnelle, ma question te paraîtra rapidement nettement moins sophiste qu’il te le semble présentement là dis donc !

Si tu poursuis, avec ceux qui s’y frottent, tes travaux sur ces petites questions, tu verras, in fine, qu’elles ne sont petites que d’apparence et comme le fil d’Ariane elles finissent par ouvrir plein de boîtes de notre belle Pandora

nevada

Messages : 111
Points : 113
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par nevada le Mar 21 Juin - 22:31

Dim Juin 19, 2011 10:38 am

Lug a écrit:
Kanzi a écrit:
Je ne suis pas sure de comprendre ce que tu demandes (me sens un peu beaucoup passionnément telle un oxymore qui manque d'oxygène Laughing )

La nature de ces Principes contingents ne serait-ce pas le Pouvoir ? (pouvoir de créer, faire advenir de l'Océan indifférencié par le Pouvoir du Verbe réalisateur tout ce qui Est en Principe)

Bon, bien que je poses des questions, ce qui suppose que j’en attende des réponses, je ne serait pas un très bon samaritain si je te laissais dans cet état de manque d’oxygène...Wink

Les Principes contingents ne sont pas le Pouvoir. La loi dispose elle ne stipule pas...

Est-ce que tu vois la subtile différence ?

nevada

Messages : 111
Points : 113
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par nevada le Mar 21 Juin - 22:32

Dim Juin 19, 2011 12:36 pm
Kanzi a écrit:A la lecture de ta réponse, immédiatement  je dois dire que je coince de ce côté là.....et que je ne comprend pas cette subtilité qui m'échappe (ou qui est comme une chappe dans mon cerveau).

Mais je vais prendre le temps d'y réfléchir, car je crois que je dois confondre Lois et Principe et je crois qu'il serait bon que j' essaie de retrouver un post sur ce sujet et sur lequel nous avions (qui n'est pas un aviateur) échangé.

nevada

Messages : 111
Points : 113
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Keuma le Jeu 11 Aoû - 13:37

Pourquoi je fais plus de rêves qu'avant? ( toute chose a une raison d être , alors celle la aussi doit avoir une signification)

_________________
"Heureux celui qui l'aura su déchirer avant l'heure ! car la Lumière qu'il connaîtra déjà ne l'éblouira pas par sa vision inattendue." Grillot de Givry
avatar
Keuma

Messages : 47
Points : 47
Date d'inscription : 07/06/2016
Localisation : Abidjan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Domino le Jeu 11 Aoû - 13:49

Tu en fais plus ou bien tu t'en souviens plus ? Smile
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Setanta le Jeu 11 Aoû - 16:22

Keuma a écrit:Pourquoi je fais plus de rêves qu'avant? ( toute chose a une raison d être , alors celle la aussi doit avoir une signification)

Peut être parce que tu t'intéresses davantage aux mystères de la connaissance mon Keuma. Les rêves faisant partie de ces mystères, tu y trouves peut être un intérêt à les interpréter, contrairement aux profanes qui s'en foutent plus ou moins royalement et s'empressent de les oublier. Ce qui n'est que mon avis, bien sûr. Wink

Setanta

Messages : 18
Points : 22
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Keuma le Ven 12 Aoû - 14:09

C est effectivement vrai ce que tu dis mon Setanta, je m intéresse aux mystères, je voudrais arriver aussi a un stade ou je pourrai déchiffrer mes rêves moi même, et si notre Lug a quelles conseils a nous donner dans ce sens, ils seront les bienvenus.

J ai aussi deux autres questions que voici :

Le rêve est un message analogique que nous envoient les guides supérieurs , mais à quoi bon les transmettrent si le destinaire est dans l impossibilité de les comprendre, nous au moins nous avons Lug pour nous aider, alors qu en ai t il des autres?

Le rêve est-il  une forme de transmission de messages uniquement pour les consciences peu ou pas éveillées, en attendant qu elles activent leurs sens supérieurs  afin de mieux communiquer avec les guides supérieurs, ce qui leur permettra de ne plus rêver?

_________________
"Heureux celui qui l'aura su déchirer avant l'heure ! car la Lumière qu'il connaîtra déjà ne l'éblouira pas par sa vision inattendue." Grillot de Givry
avatar
Keuma

Messages : 47
Points : 47
Date d'inscription : 07/06/2016
Localisation : Abidjan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Setanta le Dim 14 Aoû - 9:22

Pour tenter de répondre à ta question mon Keuma, je dirais qu'il y a une chose simple à savoir... Plus tu acquières de connaissances et t'élèves spirituellement, plus il te sera possible de déchiffrer des rêves plus subtils avec justesse.

Pour ceux qui sont encore dans l'inconscience collective, les rêves ne sont qu'un délire du cerveau sans grand intérêt et adapté à leur niveau. C'est du moins ainsi que je vois les choses.

Setanta

Messages : 18
Points : 22
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Danil* le Mar 16 Aoû - 14:28

Keuma a écrit:
Le rêve est un message analogique que nous envoient les guides supérieurs , mais à quoi bon les transmettrent si le destinaire est dans l impossibilité de les comprendre, nous au moins nous avons Lug pour nous aider, alors qu en ai t il des autres?


C'est vrai que vu comme çà , Mon Keuma , y a comme un air de nullité ou de "connerie supérieure" qui côté intelligence de guide , se restitue très nettement plus bête que n'importe quel animal humain , et donc ce "a quoi bon" semble assez crédible si la traduction ou l'interprêtation d'un rêve semble inaccessible au commun des mortels!... sauf que écartant les bébés guides et les hopitaux psychiatriques , en évaluant "ce qui en bas pourrait être similaire à en haut" , il serait possible postuler qu'un peu comme nous , évoluant aussi par une évacuation de nos déchets , dans une globalité genre tout-venant , elle le soit aussi comme se déversant dans des poubelles universelles ou plus lumièrement à la mode dans des compacteurs solaires à déchets spécialisés pour recyclages bien connus du genre en celui où " rien ne se crée et Tout se transforme"... donc si on considère le côté perfectible des plus hauts et des plus grands , par rapport au symétriquement possible d'en bas , il ne faut pas s'étonner ne pas être forcément "au centre" de toutes les attentions , extrapolant ainsi que parmi le compost illuminé fertilisant la terre il y ait sur celle ci des myriades de rats ou d'asticots et une infinité de "vivants" leurs fonctions biologiques et spirituelles en capacité s'y recevoir et expérimenter ce meilleur tangible qui pour chacun d'eux s'extrayant en connaissances sera donc , sinon les nourrir , au moins apporter un peu de sel ou d'assaisonnement!

Il se pourrait bien que nous même , dans certaines circonstances d'une conscience de trésor tout relatif qu'il soit et s'offrant à recyclage , nous leur souhaiterions sincèrement un "bon appetit" ou un "bon usage" avec probablement une pensée projetée accompagnant l'idée de plaisirs pouvant se traduire comme chargée de découverte potentielle formée de miettes de connaissances dites "supérieures" , et même si le coté grand chef ou cordon bleu dormant en chacun d'entre nous n'est pas forcément acquis , il peut se réveillé un jour et même aux poubelles!

Donc , ne pas confondre le Tout Venant des Chiottes Universelles et le Pli Confidentiel du Hautement Dédié avec son cachet en cire autant garant de son origine que de son destinataire!... pour le reste , côté brigade scientifique en capacité analyser des bouts de pistes laissés dans une poubelle , y en a aussi !

bisouX

Danil*


_________________
...interragir sans point fixe ni levier , en anneau de pensée , offre à la joie comme une danse d"amour...
avatar
Danil*

Messages : 25
Points : 23
Date d'inscription : 28/06/2016
Age : 67
Localisation : Languedoc Roussillon Occitanie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Hermaphrodite le Jeu 15 Sep - 21:58

Tamas a écrit:Tu crois vraiment, l’Herma, que les quatre éléments ne sont propres qu’à l’aspect physique dense ?

Le corps physique (sensoriel) est une entité totalitaire qui est capable des pires gloutonneries, si une autorité supérieure ne vient pas le dresser sérieusement.

J’ai la fâcheuse idée de croire que la santé du corps physique dépend davantage de la santé intellectuelle et cette dernière est directement dépendante de la santé spirituelle.

Je suis entièrement d'accord avec toi mon Tamas, et je ne pense pas que les quatre éléments ne sont propres qu'à l'aspect physique dense, le plan physique n'étant que l'aspect cristalisé de ces énergies.

En fait je voulais progresser (aller de l'épais au subtil) au fur et à mesure et ceci constituait le premier pavé. Mais en fait, ce que je voulais exprimer, c'est qu'il me semble qu'il y a au moins trois façons d'approcher, de percevoir ou d'envisager ce processus.


1ère approche: (la Volonté d'Etre)

Durant le processus d'incarnation (période de gestation du véhicule physique dans le sein maternel), nous savons qu'à ce stade, l'âme-de-vie se construit les différents corps de défenses selon l'expression du Sepher de Moïse (et-ils-firent-à-eux-des-pélérines (des vêtements de voyage)), qui permettront à cette âme-de-vie de pouvoir expérimenter la sphère temporelle au travers de son ombre-notre (la Conscience).

Le fil d'argent sera donc le lien qui permettra l'animation de la forme en vitalisant les principaux centres d'énergies que sont les chakras, de sorte que les deux chakras supérieurs, viendront irradier d'énergie le corps spirituel encore à son stade embryonnaire. les deux chakras intermédiaires, viendront irradier l'embryon du véhicule intellectuel. et enfin les trois chakras inférieurs, viendront irradier d'énergie l'embryon du corps physique.

à ce stade en plus du croisement des multiples forces en présence, le patrimoine karmique spirituel, intellectuel, et physique, déterminera la qualité de vie (santé) des différents véhicules d'incarnation.


2ème approche: (du Subtil vers l'épais/incarnation majeure)

Par incarnation majeure, je fais référence aux Consciences éveillées, et dont le point focal est le véhicule spirituel. Pour ces Consciences spirituelles, sous l'autorité desquelles demeurent les corps inférieurs, la santé physique, sera tributaire de la santé intellectuelle, qui elle sera tributaire de la santé spirituelle. ceci est possible du fait de l'intensité de la vie intérieure (médiation), qui aura permis de développer une aura spirituelle, par le biais de l'anthakarana, qui est le pont ou l'échelle qui relie la Conscience sur le plan spirituelle à l'âme-de-vie sur le plan éthérique du Monde astral.

Pour ces Consciences en effet, les chakras inférieurs et leur véhicule, sont sous le contrôle volontaire des deux chakras intermédiaires et de leur véhicule, qui eux aussi sont sous le contrôle des chakras supérieurs et de leur véhicule. Ce qui permet que l'ensemble des véhicules d'incarnation vibre à la même note dharmique mais à des octaves différentes.


3ème approche: (de l'épais vers le subtil/incarnation mineure)

Par incarnation mineure, je fais référence aux Consciences dont le point focal fait des yoyos entre les véhicules inférieurs. Pour ces Consciences embouteillées qu'elles sont dans l'ornière de la banalité routinière et quotidienne, l'effort premier sera d'abord celui de la domestication du véhicule organique, sensoriel et instinctif (corps physique), ce qui nécessitera, de comprendre son fonctionnement, son patrimoine karmique physique (génétique, biologique, familial, matériel). Ce qui me semble passer d'abord par la connaissance du fonctionnement et du spectre d'action du chakra racine, dont l'énergie est la plus rustique des sept chakras.

C'est pour cette raison que j'ai commencé mon propos, par ce chakra, et j'entendais essayer d’approfondir, avant que de m'engager dans le second et ensuite le troisième, dans le but d'élaborer une ébauche de synthèse sur le corps physique et ses trois chakras avant d'aller de l'avant.

Du moins mon Tamas, c'est dans cet ordre idée, que j'ai souhaité inscrire le fruit de mes travaux sur ce point 5 de notre cours sur le Dharma.

Qu'en penses-tu?

Fraternellement

_________________
Juste de Pensée, Juste de Parole, Juste d'Action, et trop de MÂAT n'est plus MÂAT. La Loi
avatar
Hermaphrodite

Messages : 349
Points : 371
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Tamas le Ven 16 Sep - 18:17

Hermaphrodite a écrit:
Tamas a écrit:Tu crois vraiment, l’Herma, que les quatre éléments ne sont propres qu’à l’aspect physique dense ?

Le corps physique (sensoriel) est une entité totalitaire qui est capable des pires gloutonneries, si une autorité supérieure ne vient pas le dresser sérieusement.

J’ai la fâcheuse idée de croire que la santé du corps physique dépend davantage de la santé intellectuelle et cette dernière est directement dépendante de la santé spirituelle.

Je suis entièrement d'accord avec toi mon Tamas, et je ne pense pas que les quatre éléments ne sont propres qu'à l'aspect physique dense, le plan physique n'étant que l'aspect cristalisé de ces énergies.

En fait je voulais progresser (aller de l'épais au subtil) au fur et à mesure et ceci constituait le premier pavé. Mais en fait, ce que je voulais exprimer, c'est qu'il me semble qu'il y a au moins trois façons d'approcher, de percevoir ou d'envisager ce processus.


1ère approche: (la Volonté d'Etre)

Durant le processus d'incarnation (période de gestation du véhicule physique dans le sein maternel), nous savons qu'à ce stade, l'âme-de-vie se construit les différents corps de défenses selon l'expression du Sepher de Moïse (et-ils-firent-à-eux-des-pélérines (des vêtements de voyage)), qui permettront à cette âme-de-vie de pouvoir expérimenter la sphère temporelle au travers de son ombre-notre (la Conscience).

Le fil d'argent sera donc le lien qui permettra l'animation de la forme en vitalisant les principaux centres d'énergies que sont les chakras, de sorte que les deux chakras supérieurs, viendront irradier d'énergie le corps spirituel encore à son stade embryonnaire. les deux chakras intermédiaires, viendront irradier l'embryon du véhicule intellectuel. et enfin les trois chakras inférieurs, viendront irradier d'énergie l'embryon du corps physique.

à ce stade en plus du croisement des multiples forces en présence, le patrimoine karmique spirituel, intellectuel, et physique, déterminera la qualité de vie (santé) des différents véhicules d'incarnation.


2ème approche: (du Subtil vers l'épais/incarnation majeure)

Par incarnation majeure, je fais référence aux Consciences éveillées, et dont le point focal est le véhicule spirituel. Pour ces Consciences spirituelles, sous l'autorité desquelles demeurent les corps inférieurs, la santé physique, sera tributaire de la santé intellectuelle, qui elle sera tributaire de la santé spirituelle. ceci est possible du fait de l'intensité de la vie intérieure (médiation), qui aura permis de développer une aura spirituelle, par le biais de l'anthakarana, qui est le pont ou l'échelle qui relie la Conscience sur le plan spirituelle à l'âme-de-vie sur le plan éthérique du Monde astral.

Pour ces Consciences en effet, les chakras inférieurs et leur véhicule, sont sous le contrôle volontaire des deux chakras intermédiaires et de leur véhicule, qui eux aussi sont sous le contrôle des chakras supérieurs et de leur véhicule. Ce qui permet que l'ensemble des véhicules d'incarnation vibre à la même note dharmique mais à des octaves différentes.


3ème approche: (de l'épais vers le subtil/incarnation mineure)

Par incarnation mineure, je fais référence aux Consciences dont le point focal fait des yoyos entre les véhicules inférieurs. Pour ces Consciences embouteillées qu'elles sont dans l'ornière de la banalité routinière et quotidienne, l'effort premier sera d'abord celui de la domestication du véhicule organique, sensoriel et instinctif (corps physique), ce qui nécessitera, de comprendre son fonctionnement, son patrimoine karmique physique (génétique, biologique, familial, matériel). Ce qui me semble passer d'abord par la connaissance du fonctionnement et du spectre d'action du chakra racine, dont l'énergie est la plus rustique des sept chakras.

C'est pour cette raison que j'ai commencé mon propos, par ce chakra, et j'entendais essayer d’approfondir, avant que de m'engager dans le second et ensuite le troisième, dans le but d'élaborer une ébauche de synthèse sur le corps physique et ses trois chakras avant d'aller de l'avant.

Du moins mon Tamas, c'est dans cet ordre idée, que j'ai souhaité inscrire le fruit de mes travaux sur ce point 5 de notre cours sur le Dharma.

Qu'en penses-tu?

Fraternellement

Très bien, l’Herma, nous voici sur un terrain plus approprié à ta tentative.

Première approche :

Si tu mélanges de la farine du beurre, un peu de choucroute et un soupçon de couscous, tu n’as aucune chance de parvenir à faire de la bonne pâte à crêpe.

Or, tu démarres ton processus de gestation physique par une incongruité manifeste de petit marmiton en faisant intervenir l’âme-de-vie qui n’a rien à foutre dans les cuisines. L’âme-de-vie ne s’incarne pas, et la construction du matos physique est toujours confiée aux devas constructeurs, sous la responsabilité des Seigneurs de Karma qui assurent la conformité de l’apparence physique dense avec le niveau d’évolution de la conscience qui s’y incarne.

Quant au fil d’argent, dont tu sembles ne pas avoir bien saisi la véritable fonction, c’est celui qui relit l’âme-de-vie ou Ange solaire avec sa parèdre qu’est la conscience.

Rien que cette petite approche permet de constater que les ingrédients de ton pataquès ne sont pas conformes à l’orthodoxie de la haute gastronomie.

Deuxième approche :

Les mêmes causes produisent ici des effets similaires sans pour autant être identiques.

D’abord, que ce soit dans le point focal du corps physique, intellectuel ou spirituel, la santé corporelle (et non uniquement une des enveloppes que tu découpes comme un jambon) dépend toujours du corps éthérique et de la bonne circulation de l’énergie pranique au travers des nombreux nadis. Ton résumé est ici aussi caricatural que les images du test de Rorschach que les patients qui y sont soumis finissent invariablement par interpréter comme un papillon, alors qu’il ne s’agit que d’une grosse tache d’encre façon bouse de vache.

Quant au fonctionnement des chakras et de leur véhicule, c’est plus de la cuisine de marmiton, ni même de la mécanique de précision, mais du bricolage suréaliste de bidouilleur psychédélique.

Troisième approche :

Je me demande si le terme «approche» est le plus approprié...

Une incarnation mineure sera de la responsabilité de la conscience qui décide d’utiliser son temps d’incarnation pour des frivolités, des insignifiances et des médiocrités aussi divertissantes qu’infiniment dérisoires.

Ce genre d’incarnation se termine invariablement en eau de boudin ( ennui, angoisse, appréhension, solitude de groupe et souffrance morale), et prépare la suivante dans des conditions beaucoup plus difficiles que celle qui se termine.

Voilà, l’Herma, je veux bien t’aider à mettre de l’ordre dans ton foutoir, mais va falloir que tu commences à ranger ta piaule, car pour l’instant une poule n’y retrouverait pas ses poussins.

Tamas

Messages : 104
Points : 106
Date d'inscription : 14/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Hermaphrodite le Dim 18 Sep - 3:01

Tamas a écrit:
Très bien, l’Herma, nous voici sur un terrain plus approprié à ta tentative.

Première approche :

Si tu mélanges de la farine du beurre, un peu de choucroute et un soupçon de couscous, tu n’as aucune chance de parvenir à faire de la bonne pâte à crêpe.

Or, tu démarres ton processus de gestation physique par une incongruité manifeste de petit marmiton en faisant intervenir l’âme-de-vie qui n’a rien à foutre dans les cuisines. L’âme-de-vie ne s’incarne pas, et la construction du matos physique est toujours confiée aux devas constructeurs, sous la responsabilité des Seigneurs de Karma qui assurent la conformité de l’apparence physique dense avec le niveau d’évolution de la conscience qui s’y incarne.

Quant au fil d’argent, dont tu sembles ne pas avoir bien saisi la véritable fonction, c’est celui qui relit l’âme-de-vie ou Ange solaire avec sa parèdre qu’est la conscience.

Rien que cette petite approche permet de constater que les ingrédients de ton pataquès ne sont pas conformes à l’orthodoxie de la haute gastronomie.

Deuxième approche :

Les mêmes causes produisent ici des effets similaires sans pour autant être identiques.

D’abord, que ce soit dans le point focal du corps physique, intellectuel ou spirituel, la santé corporelle (et non uniquement une des enveloppes que tu découpes comme un jambon) dépend toujours du corps éthérique et de la bonne circulation de l’énergie pranique au travers des nombreux nadis. Ton résumé est ici aussi caricatural que les images du test de Rorschach que les patients qui y sont soumis finissent invariablement par interpréter comme un papillon, alors qu’il ne s’agit que d’une grosse tache d’encre façon bouse de vache.

Quant au fonctionnement des chakras et de leur véhicule, c’est plus de la cuisine de marmiton, ni même de la mécanique de précision, mais du bricolage suréaliste de bidouilleur psychédélique.

Troisième approche :

Je me demande si le terme «approche» est le plus approprié...

Une incarnation mineure sera de la responsabilité de la conscience qui décide d’utiliser son temps d’incarnation pour des frivolités, des insignifiances et des médiocrités aussi divertissantes qu’infiniment dérisoires.

Ce genre d’incarnation se termine invariablement en eau de boudin ( ennui, angoisse, appréhension, solitude de groupe et souffrance morale), et prépare la suivante dans des conditions beaucoup plus difficiles que celle qui se termine.

Voilà, l’Herma, je veux bien t’aider à mettre de l’ordre dans ton foutoir, mais va falloir que tu commences à ranger ta piaule, car pour l’instant une poule n’y retrouverait pas ses poussins.

Oui mon Tamas,

je suis parfaitement d'accord avec toi pour la première approche.

Il est vrai que dans mon propos, je ne l'ai pas clairement mentionné mais j'ai clairement compris que l'âme-de-vie ne s'incarne pas, et que le travail de construction du véhicule physique est confié aux forces subhumaines et aux dévas constructeurs. et merci pour la subtile correction au sujet du fil d'argent.

en revanche à ce niveau, je souhaiterais que tu m'apporte plus de précisions sur deux points s'il-te-plaît:
- Peux-tu me donner plus d'informations au sujet des Seigneurs du Karma s'il-te-plaît?
- Pourquoi l'âme-de-vie est-elle aussi appelé ange solaire, est-ce une subtile mise en relation avec le "signe solaire et l'ange " qui préside lors de la naissance, ou alors il y a d'autres explications?


Pour la seconde approche:

merci pour le rectificatif au sujet de la santé corporelle qui dépend toujours du corps éthérique, je ne l'avais effectivement pas envisagé ainsi.
en revanche je ne comprends pas pourquoi tu dis que je me suis trompé au sujet des chakras. Si ma mémoire ne me fait pas défaut, nous avions reparti les chakras sur les trois enveloppes, et les chakras racine, de la rate, et du plexus solaire étaient en relation avec le corps physique. le chakra du coeur, et celui de la gorge, étaient en relation avec l'enveloppe intellectuel, et les deux chakras de la tête étaient en relation avec le corps spirituel. mais si je me suis trompé toute mes excuses, et dans ce cas je suis de nouveau ouvert aux corrections s'il-te-plait.

Pour la troisième approche, il n'y a pas de souçi majeur de compréhension à ce niveau.

merci mon Tamas, pour les rectifications.

Fraternellement

_________________
Juste de Pensée, Juste de Parole, Juste d'Action, et trop de MÂAT n'est plus MÂAT. La Loi
avatar
Hermaphrodite

Messages : 349
Points : 371
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Tamas le Dim 18 Sep - 18:30

Sur le premier point, l’Herma, les Seigneurs de Karma sont de très rigoureux serviteurs du Dharma, puisqu’ils enregistrent, pour chaque conscience, leur strict niveau d’évolution en consignant dans une check-list des archives akashiques, spécifique à chacun, ce qui a été accompli et ce qui reste à accomplir. Ils n’ont aucun pouvoir de punition ni de récompence, mais lorsqu’ils donnent des instructions aux devas constructeurs, c’est pour qu’ils édifient un corps de manifestation uniquement en rapport des capacités et compétences acquises par la conscience qui s’incarne. C’est d’ailleurs pour cela que des très jeunes enfants meurent précocement, car ils n’avaient que les capacités pour une apparition fugace dans la sphère temporelle.

Sur le deuxième point, l’âme-de-vie est appelée l’Ange solaire, car sa nature est de l’ordre du feu cosmique, pas de la pâte à crêpe.

Je suis ravi que tu te satisfasses de ta propre vision des chakras, je n’ai donc rien à y ajouter.

Pour la troisième approche, je pense qu’il y a peut être beaucoup plus de souçis majeures qu’il ne te le semble, mais là encore si cela te convient, comme dit l’adage, il n’est pas nécessaire de donner des roses à manger à un âne, puisque des ronces lui suffisent.

Tamas

Messages : 104
Points : 106
Date d'inscription : 14/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Hermaphrodite le Mer 21 Sep - 1:16

Tamas a écrit:Sur le premier point, l’Herma, les Seigneurs de Karma sont de très rigoureux serviteurs du Dharma, puisqu’ils enregistrent, pour chaque conscience, leur strict niveau d’évolution en consignant dans une check-list des archives akashiques, spécifique à chacun, ce qui a été accompli et ce qui reste à accomplir. Ils n’ont aucun pouvoir de punition ni de récompence, mais lorsqu’ils donnent des instructions aux devas constructeurs, c’est pour qu’ils édifient un corps de manifestation uniquement en rapport des capacités et compétences acquises par la conscience qui s’incarne. C’est d’ailleurs pour cela que des très jeunes enfants meurent précocement, car ils n’avaient que les capacités pour une apparition fugace dans la sphère temporelle.

Sur le deuxième point, l’âme-de-vie est appelée l’Ange solaire, car sa nature est de l’ordre du feu cosmique, pas de la pâte à crêpe.

Je suis ravi que tu te satisfasses de ta propre vision des chakras, je n’ai donc rien à y ajouter.

Pour la troisième approche, je pense qu’il y a peut être beaucoup plus de souçis majeures qu’il ne te le semble, mais là encore si cela te convient, comme dit l’adage, il n’est pas nécessaire de donner des roses à manger à un âne, puisque des ronces lui suffisent.

Mon Tamas,

ma vision des chakras n'est qu'une ébauche, et elle comporte très certainement des erreurs, je te saurai gré s'il-te-plaît de bien vouloir m'apporter des éclaircis dans ce domaine. Idem pour la troisième approche, mais aussi pour tout le reste mon Tamas, s'il-te-plaît ne t'économise surtout pas, car je te serai toujours reconnaissant de me donner à chaque fois, la pleine mesure de mes lacunes.

Fraternellement

_________________
Juste de Pensée, Juste de Parole, Juste d'Action, et trop de MÂAT n'est plus MÂAT. La Loi
avatar
Hermaphrodite

Messages : 349
Points : 371
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Tamas le Mer 21 Sep - 11:18

Hermaphrodite a écrit:
Mon Tamas,

ma vision des chakras n'est qu'une ébauche, et elle comporte très certainement des erreurs, je te saurai gré s'il-te-plaît de bien vouloir m'apporter des éclaircis dans ce domaine. Idem pour la troisième approche, mais aussi pour tout le reste mon Tamas, s'il-te-plaît ne t'économise surtout pas, car je te serai toujours reconnaissant de me donner à chaque fois, la pleine mesure de mes lacunes.

Fraternellement

En matière d'économie, tu pourras constater, l'Herma, que ça n'est pas un des paramètres qui me préoccupe.

Quant à l'aide que je peux t'apporter, elle accompagnera tes efforts, mais jamais elle ne se substituera à ceux-ci.

Alors, commence par dégrossir, par des études sérieuses, ta vision des "chakras", et lorsque tu seras parvenu à t'en faire une perception personnelle (et non un copier/coller de tes lectures éclectiques) qui puisse tenir la route lors de manifestation de pensées justes, et pourquoi pas avec un tantinet de vertus, alors je me ferais un plaisir de venir l'enrichir en partageant l'opinion personnelle que je m'en fais.

Tamas

Messages : 104
Points : 106
Date d'inscription : 14/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum