Les Principes de la Loi de Maât

Page 35 sur 43 Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36 ... 39 ... 43  Suivant

Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Nurash le Jeu 31 Jan - 16:20

Merci pour le coup de pouce mon Lug ! Chaque fois que je lis ce que tu nous partages en termes de synthèse je me dis "Mais oui ! C'est ça que je perçois et que je voulais dire !". C'est effectivement simple et lumineux, ça me fait prendre conscience de tout le travail de simplification et d'épuration qu'il me reste à faire.

Si tout le monde est d'accord sur cette synthèse, on passe à l'aphorisme suivant ?
Loi de Maât a écrit:16. Je garde mon propre conseil.

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
Nurash
Nurash

Messages : 1055
Points : 1127
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Vasanakshaya le Ven 1 Fév - 11:12

Maât a écrit:16. Je garde mon propre conseil.

A priori, il y aurait deux interprétations possibles à ce seizième pilier de la Loi de Maât. D'un sens, nous pourrions penser qu'il s'agit de garder secrètement pour soi-même son propre conseil. D'un autre, nous pourrions plutôt penser qu'il s'agit de garder, d'appliquer à soi même son propre conseil. La première interprétation me semble égoïste, cupide, ce qui ne ne peut en aucun cas être digne de Maât.

Quelle est la valeur d'un maître, d'un enseignant, s'il n'est pas capable de mettre en application l'enseignement qu'il véhicule, s'il ne le rayonne pas dans ses pensées, paroles et actions ? Certainement pas grand chose. C'est pourquoi Maât garde son propre conseil. Une Conscience qui veut faire bénéficier son entourage des Connaissances acquises, a pour devoir de faire la démonstration de la justesse en vertus à chaque fois que possible de ses Connaissances.

Une troisième interprétation semble possible, c'est celle de garder, dans le sens de vigiler ses conseils. Le don doit être effectué avec discernement, car chacun reçoit selon ses mérites. Donner plus que ce qu'il faudrait est dommageable pour le bénéficiaire comme pour le donneur. Voilà qui semble faire un parfait résumé :
Évangile de Matthieu a écrit:Ne donnez pas de choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles aux pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
Vasanakshaya
Vasanakshaya

Messages : 576
Points : 590
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Nurash le Ven 1 Fév - 14:28

pour ma part, je perçoit cette phrase comme une invitation à ne pas perturber autrui par une transposition de ses propres avis.

Car qu'est-ce que "mon propre conseil" si ce n'est qu'un conseil selon mon propre point de vue ? Je pense donc qu'il s'agit d'une invitation à la plus grande Prudence dans le cadre du service désintéressé.

Je vois plusieurs manière de "garder" mon propre conseil :
1) Ne pas le donner à ceux qui ne me le demande pas. Je garde une place discrète, et n'impose jamais mon point de vue. Je fais en sorte par conséquent de ne pas influencer autrui et de ne pas me mêler de ce qui ne me regarde pas.

2) Je ne "garde" que la partie "personnelle, propre" c'est à dire que dans l'échange et la conversation, je fais en sorte de ne mettre en avant que des généralité et je prends bien soin d'éliminer prudemment toutes les connotations égoïste et les poncifs personnels. si on me demande mon avis, je fais en sorte de ne pas nuir et de ne pas véhiculer toutes les idées préconçues que j'aurais identifiée mais que je n'aurais pas encore eût le temps d'éliminer de mon corpus.

3) Je "garde" mon propre conseil dans le sens "je le protège". Je le protège en ne le donnant pas à ceux qui ne me le demande pas et je reste ferme dans mes convictions en faisant en sorte que ces dernières ne soient pas influencée par l'avis ou la conviction d'autrui mais que je puisse le remettre en cause moi-même parce que l'on me propose des Principes qui sont meilleurs que les miens.

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
Nurash
Nurash

Messages : 1055
Points : 1127
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Nurash le Lun 4 Fév - 11:47

"garder" son propre conseil, cela nécessite aussi et surtout d'en avoir un, de conseil... indirectement je pense également que ce seizième aphorisme nous invite à faire usage de cette faculté de Discernement pour faire en sorte de déterminer où la Conscience en face de nous peut en être sur son parcours. Aussi je me dis que dans un premier temps, la Conscience à tendance à tout voir à l'aune de sa propre évolution, en transposant son état actuel d'évolution sur toutes les Consciences qui l'environnent puisque naturellement, plus une Conscience est évolué plus elle perçoit de manière large ce qu'une Conscience peut devenir... C'est aussi ce qui fait que le sage voit toutes les Consciences comme des Deva en devenir, parce qu'il sait qu'inéluctablement, c'est ce qui se passera. De base donc on donnera un a priori positif à tous puisque cela se rapproche du principe d'innocuité et du fait que toute personne est considéré innocente (en termes de vices) jusqu'à ce qu'elle soit déclarée coupable (qu'elle montre son absence de vertu).

Cette perception, pour juste qu'elle soit, ne traduit cependant pas l'état d'évolution ou de maitrise dans la matière de la Conscience incarnée à l'heure actuelle. Quand bien même à travers une perception claire de ce qui pourrait constituer le pas suivant à effectuer par la Conscience, je garde encore mon propre conseil car je suis conscient qu'il reste une projection personnelle et subjective. je sais également que chacun recevant selon ses mérites, c'est la capacité de la Conscience à (se) poser les bonnes questions qui déterminera ce qu'elle sera capable de recevoir.

Enfin, quand bien même la Conscience avec qui j'interagit me poserait une question à laquelle j'estime être capable de répondre (ce qui nécessite une haute dose d'humilité), le mieux qui me reste à faire est d'exposer un Principe qui permettra à mon interlocuteur de se forger sa propre vision et ses propres mises en pratiques, sans quoi je prends le risque de contaminer mon propos avec des énergies fossiles personnelles. Cette contamination pourra constituer une entrave, créer une dépendance ou encore ralentir la progression de mon interlocuteur. En agissant ainsi je me donne toutes les chances de favoriser au maximum le développement de la responsabilité et donc de la Liberté de mon interlocuteur avec la plus grande Prudence.

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
Nurash
Nurash

Messages : 1055
Points : 1127
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Lun 4 Fév - 23:52

Je garde mon propre conseil... je dépasse ma sphère propre, je dépasse mon histoire perso, je dépasse mon égo, je dépasse mon expérience que j'élargis jusqu'au Principe, et...

Dharma...

On se fout de ce que j'ai compris ou non à la périphérie de mon nombril, je dépasse tout ça, je m'ouvre à l'autre... ce qui importe, c'est mon frangin ou ma frangine, qui là a besoin d'aide et d'une façon ou d'une autre se tourne vers moi, frangin ou frangine qui en est à son propre niveau d'évolution, à son propre niveau d'entendement, à son propre niveau de discernement, avec son histoire propre, avec son propre libre arbitre...

Alors, je garde mon propre conseil, c'est... ?????????

Vous avez à vous deux donné, je crois, à ce Principe 16, toute son envergure. Et pour aider à essayer de creuser un pouième plus loin avant de passer aux synthèses :

Nurash a écrit:De base donc on donnera un a priori positif à tous puisque cela se rapproche du principe d'innocuité et du fait que toute personne est considéré innocente (en termes de vices) jusqu'à ce qu'elle soit déclarée coupable (qu'elle montre son absence de vertu).
Il me semble que tout s'éclaire quand on conserve le début de ta phrase mon Nurash, mais qu'on la finit autrement... de base... on peut constater que l'humain fait des choix (libre arbitre) globalement plutôt en fonction de son discernement. Et on en revient à ma question dans l'autre sujet : L'extraction de la substance :

Question a écrit:qu'est-ce qui permet, d'une vie à l'autre de fermer une porte... VRAIMENT la fermer je veux dire, au point qu'on ne l'ouvre plus la vie d'après ?

Répondre à cette question permet, je crois, de comprendre ce qu'on peut apporter à nos frangins et frangines, et donc comment et pourquoi...
Loi de Maât a écrit:16. Je garde mon propre conseil.
sunny

_________________
Seule la pensée juste en vertus mise en pratique dans le cadre du service désintéressé au profit de l'utilité commune donne accès à l'immensité multidimensionnelle et mène à la libération (Moksha).
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1172
Points : 1202
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Vasanakshaya le Mar 5 Fév - 21:18

Question a écrit:qu'est-ce qui permet, d'une vie à l'autre de fermer une porte... VRAIMENT la fermer je veux dire, au point qu'on ne l'ouvre plus la vie d'après ?
Ce qui permet de fermer une porte d'une vie à l'autre, c'est de le faire en toute Conscience, agissant par la volonté et en ne se limitant pas aux spécificités causales propre à la présente incarnation de cette porte, mais à l'intemporelle Connaissance propre à la fermeture de cette porte. Autrement dit, c'est par une pratique entièrement volontaire et éprouvée, que la Conscience fait une Connaissance sienne, lui permettant de l'avoir en acquis dès la naissance (porte fermée).

Cependant, une Conscience qui souhaite rouvrir cette porte (le vice), bien qu'elle l'ait fermée, sera parfaitement en mesure de le faire, si tel est son libre arbitre.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
Vasanakshaya
Vasanakshaya

Messages : 576
Points : 590
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Mer 6 Fév - 0:08

Vous en arrivez tous les 2, Vasanakshaya, Nurash, au point où, ce qui permet de fermer une porte, et qu'elle reste même fermée d'une incarnation à l'autre, c'est la Connaissance. Jusque là, fort bien. 
sunny

Et tous les 2... vous en arrivez aussi au point où, selon vous, il y a machine arrière possible... ce qui revient à dire que pour de vrai, la porte n'était pas super bien fermée en fait !!! 
Suspect

Et là, probablement que cette idée d'une porte qu'on pourrait super fermer, mais aussi rouvrir, est la conséquence d'une autre (idée) qui nécessite d'être approfondie / taillée... celle de la Connaissance...

Isha Schwaller de Lubicz, dans Pois-Chiche, explique magnifiquement la différence entre savoir et Connaissance. Elle dit en substance :

  • savoir c'est graver dans sa mémoire
  • connaître c'est faire un avec la chose


Quelle différence faites-vous entre les 2 ? Pas théoriquement, mais en vous, pour de vrai, d'après votre vécu, votre expérience ?

Je vous pose d'autant la question que je suis absolument certaine que vous avez expérimenté la réponse, ici même, sur ces forums... Comme la plupart d'entre nous d'ailleurs.
On est tous arrivés ici un jour avec un fatras sans nom dans nos têtes, montagne de trucs qu'on avait intellectuellement accumulés... en mode mille feuilles.

Et si on essaie de prendre un brin de distance avec ce jour où on est arrivés et maintenant... quelle est la différence ? 
Est-ce qu'on a accumulé intellectuellement encore plus de trucs en mode mille feuilles... ou c'est autre chose qui s'est produit ici à force de démonter, remonter et se faire joyeusement péter des bignous à la tronche ???

_________________
Seule la pensée juste en vertus mise en pratique dans le cadre du service désintéressé au profit de l'utilité commune donne accès à l'immensité multidimensionnelle et mène à la libération (Moksha).
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1172
Points : 1202
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Nurash le Mer 6 Fév - 9:46

Merci pour ta réponse ma Eléa, en plus c'est cool parce que ça te donne l'occasion d'exemplifier ce que tu voulais nous transmettre je pense Wink (le fait que pour servir un camarade dans le besoin, le mieux qu'on puisse faire c'est de lui permettre de prendre conscience de son ignorance et du fait qu'il se fait mal tout seul) !

Pour en revenir à cette histoire de porte, pour ma part le plus gros problème provenait de l'aspect "mise en pratique", c'est à dire de se considérer davantage comme une Conscience avec un costume de personnalité plutôt que comme une personnalité possédant une Conscience. La différence peut paraître ténue, mais quand on en fait l'expérience ça prend tout son sens (pour ma part d'ailleurs j'ai eût l'impression de devoir faire un saut quantique, de m'opposer très fort à des peurs et à des schémas qui n'auraient jamais pu être transcender sans cette énergie qu'est la Foi) .

C'est cette différence qui permet de comprendre qu'une porte est fermée pour la Conscience consciente d'elle-même, mais quand on repasse par le fleuve Léthé on reprend une vie depuis l'identification au corps puis à la personnalité, et forcément avec tout le fatras qu'on trimballe, on a tendance à être un peu paumé et à refaire des conneries alors même que la porte correspondante est fermée, mais ça c'est uniquement parce qu'on a temporairement perdu son être, sa profondeur et sa sincérité...

Parce qu'au fur et à mesure que l'on se ré-identifie à la Conscience alors effectivement, on se rend compte qu'un certain nombre de portes sont belles et bien fermées. Tout ça à également à voir avec l'équilibre des éléments dans le point focal de la Conscience et dont l'expression la plus subtile est la pensée juste en vertus.

Avant de faire donc la différence entre ce qu'on était et ce qu'on est devenu, on pourrait regarder ce qui est pareil, et dans mes souvenir, a 6 mois, 3 , 7 , 15 ou 25 ans ce qui est commun c'est le "Je". La sensation d'être. On a toujours la même sensation individuelle, mais sa composition change. De là ou je me tiens au début la Conscience est très pure, elle se condense, se densifie, deviens plus sombre et puis s'expand de nouveau, cherchant à retourner à un état proche de celui de la naissance mais l'expérience en plus.

Ce qui a changé en revanche c'est qu'avant j'accordais beaucoup de valeurs à ma super collec' de savoirs (même si elle était poussiéreuse, j'étais trop fier de ma collec' !) et puis je me suis rendu compte qu'en fait j'accordais beaucoup de valeurs à ce qui n'en avait pas, un peu comme si un type qui possède des soldats de plomb s'attendait à les voir se lever pour le défendre en cas d'attaque. Du coup à l'heure actuelle j'accorde beaucoup plus d'importance à ce qui vivifie le savoir, au flux d'énergie qui constitue la substance de ce dernier. Le savoir n'est qu'une structure qui a des normes qui varient en fonction des époques alors que la Connaissance est un flux qui reste constant à travers les civilisations et le temps. Au final je n'ai pas abandonné mes savoirs, mais j'ai arrêté de leur donner l'importance qu'il n'avaient pas pour les thésauriser de la manière la plus vivante possible pour moi. En comprenant que non seulement un liens analogique traverse les époques, mais que chaque nouvelle analogie que je n'ai encore jamais faite viens capitaliser l'énergie vitale qui lui est associée Smile.

D'ailleurs j'en profite pour remercier le Lug et les compagnons parce qu'au fur et à mesure que ce sujet avance je le "vois" dans la vie de tout les jours, comme si chaque axiome de la Loi de Maât était une fractale avec sa tonalité, sa saveur particulière et qu'on retrouve ces perceptions dans la vie quotidienne... Ce qui "infuse" quand même à la vie une sacré quantité de richesse et il faut bien le dire... de Magie Wink

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
Nurash
Nurash

Messages : 1055
Points : 1127
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Vasanakshaya le Mer 6 Fév - 18:48

Eléa a écrit:Et tous les 2... vous en arrivez aussi au point où, selon vous, il y a machine arrière possible... ce qui revient à dire que pour de vrai, la porte n'était pas super bien fermée en fait !!!
Pour ma part mon Eléa il y a machine arrière possible. Une porte demande un certain effort à se faire fermer, mais elle demande également un effort à rester fermée. Une fois qu'une porte est fermée, elle ne demandera plus la force nécessaire pour la fermer à nouveau, puisque c'est déjà fait. En revanche, elle demandera la force nécessaire au maintien fermé. Si la Conscience souhaite ne pas fournir la force nécessaire au maintien fermé, par paraisse ou par libre arbitre, alors la porte s'ouvrira à nouveau et il faudra fournir une force conséquente pour la refermer.

La Conscience qui ne fait pas preuve de vertus, sera remplie automatiquement de vices, parce que nous le savons la Nature a horreur du vide. A mon sens, une fois qu'on a un acquis, il faut continuer à faire un effort pour maintenir cet acquis (porte fermée), sinon, on laisse les terribles forces de la sphère du Destin ouvrir à volonté toutes les portes qu'elle souhaite.

Eléa a écrit:Quelle différence faites-vous entre les 2 ? Pas théoriquement, mais en vous, pour de vrai, d'après votre vécu, votre expérience ?
Ce que je sais intellectuellement, comme les mots de ma langue maternelle, les mots d'une autre langue, mes cours, mes recettes de cuisine préférées, le savoir biologique sur les animaux, les végétaux, le corps humain, les livres que j'ai lu,... Tout ceci appartient au savoir et est périssable, ça ne se transmet pas d'une incarnation à une autre.

Ce que je vis comme évidence, de manière innée est la Connaissance. Par exemple le fait de me reconnaître comme Conscience hors du temps profondément immatérielle, mais pas en savoir, en évidence vécue à chaque instant.

Eléa a écrit:Et si on essaie de prendre un brin de distance avec ce jour où on est arrivés et maintenant... quelle est la différence ?
Perso je suis arrivé en cherchant une aide de réponse à mes questions existentielles que je me pose depuis aussi loin que mes souvenirs me permettent de me rappeler, et j'ai bien été servi ! Very Happy La différence c'est que maintenant j'ai accès à un solide et sensé corpus d'enseignements, qui me permet de mettre des mots et une structure sur les impressions reçues lors de mes petits questionnements, ce qui me permet de pouvoir assimiler en toute volonté la Connaissance en question en décidant de l'incarner.

A mon sens, les enseignements disponibles et les échanges au sein de la Fraternité sont un puissant catalyseur de l'évolution de la Conscience qui veut s'en donner les moyens.

Je pense que ça répond à la question  Smile  :
Eléa a écrit:Est-ce qu'on a accumulé intellectuellement encore plus de trucs en mode mille feuilles... ou c'est autre chose qui s'est produit ici à force de démonter, remonter et se faire joyeusement péter des bignous à la tronche ???

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
Vasanakshaya
Vasanakshaya

Messages : 576
Points : 590
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Mer 6 Fév - 23:21

Pour continuer avec cette histoire de porte...
nous voilà partis pour tenter de répondre à une question bête...

Si, comme vous le postulez, il est possible de rouvrir une porte fermée (suffit d'y mettre l'effort qu'il faut)... alors... êtes vous bien, tous les deux, capables de ce qui suit...

Peut-être que je me trompe, mais je pars de l'idée que cette porte-là est fermée...et si on applique ce que vous pensez, il devrait vous suffire de le vouloir pour la rouvrir :

Une fille vous plaît, elle vous plaît vraiment beaucoup.
Malheureusement, vous n'êtes pas du tout du tout son type
du coup, tranquillement, vous vous dites... pas grave, on va s'arranger... je vais la violer
et vous le faites...

1- est-ce que ça fait vraiment partie des choses que vous pourriez penser et en plus envisager de faire aujourd'hui ?
2- si "non", pourquoi ? Est-ce par peur de la justice si vous vous faites pincer ? Ou est-ce pour des raisons beaucoup plus profondes ?

_________________
Seule la pensée juste en vertus mise en pratique dans le cadre du service désintéressé au profit de l'utilité commune donne accès à l'immensité multidimensionnelle et mène à la libération (Moksha).
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1172
Points : 1202
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Nurash le Jeu 7 Fév - 14:53

Eléa a écrit:Pour continuer avec cette histoire de porte...
nous voilà partis pour tenter de répondre à une question bête...

Si, comme vous le postulez, il est possible de rouvrir une porte fermée (suffit d'y mettre l'effort qu'il faut)... alors... êtes vous bien, tous les deux, capables de ce qui suit...

Peut-être que je me trompe, mais je pars de l'idée que cette porte-là est fermée...et si on applique ce que vous pensez, il devrait vous suffire de le vouloir pour la rouvrir :

Une fille vous plaît, elle vous plaît vraiment beaucoup.
Malheureusement, vous n'êtes pas du tout du tout son type
du coup, tranquillement, vous vous dites... pas grave, on va s'arranger... je vais la violer
et vous le faites...

1- est-ce que ça fait vraiment partie des choses que vous pourriez penser et en plus envisager de faire aujourd'hui ?
2- si "non", pourquoi ? Est-ce par peur de la justice si vous vous faites pincer ? Ou est-ce pour des raisons beaucoup plus profondes ?

Hum effectivement vu comme ça perso ça me semble tout à fait irrecevable. Ce n'est même pas la question de se faire pincer ou pas, c'est juste que ça ne se fait pas, c'est trop manquer de respect et de compassion pour la personne. Cela dit si je me détestais suffisamment et que j'étais particulièrement amoché, je pense que je pourrais le faire et je m'en voudrais pour le reste de cette incarnation et sans doute quelques suivantes.

Pour cet aspect là je suis d'accord... Mais mettons qu'un jour j'en ai marre de faire des efforts, avec l'influence que je suis en train de gagner par le cota d'énergie vitale que j'accumule, je pourrais très certainement exercé une influence qui priverait une femme maitrisant moins ses facultés psychiques que moi. Ca reviendrait au même que le viol, on a juste déplacé le viol un cran plus haut. Tu me diras ça nonplus j'en ai pas envie parce que c'est tout autant manquer de respect à quelqu'un et ça se payerait sur plusieurs incarnations aussi, faudrait vraiment que j'ai envie de me blesser très fort.

Vu comme ça effectivement j'irai pas rouvrir la porte, la seule chose qui aurait pu me donner envie de le faire c'est si j'avais continué à me morfondre et à me plaindre, ce qui est une profonde forme d'ingratitude et que j'ai déjà jugé que je ne souhaitais pas être un nain gras.
Hum donc on pourrait considérer un certain nombre de porte fermé que l'on en ai conscience ou non et qu'au fur à mesure qu'on progresse on discerne mieux celle qu'on a déjà refermée...

Après si on prend un cas plus particulier, style l'obsession amoureuse... Ah merde ça fonctionne aussi, je peux tout à fait avoir envie de le ressentir, mais c'est pas pour autant que j'irai violer la nana ni même que je considère que ce ne soit pas avilissant pour moi... A moins de vraiment vouloir me mentir mais là encore ce serait me faire du mal...

Bon OK pour les portes qui se ferment définitivement alors lol!


_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
Nurash
Nurash

Messages : 1055
Points : 1127
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Vasanakshaya le Jeu 7 Fév - 16:36

Je ne pense pas que ce soit aussi binaire. Je partage ce qu'a dit notre Nurash, mais pour l'instant je persiste à penser, peut-être à tort, qu'une porte peut potentiellement se rouvrir.

Cette simple idée de viol ou autre provoque une répulsions qui se traduit aussi bien sur l'enveloppe physique que sur l’enveloppe astrale : un dégoût profond et un rejet indiscutable pour ce genre de pratique. Mais au-delà de la personnalité qui rejette, il y a quelque chose de plus haut qui a conscience du mauvais et du nuisible dans cet acte. C'est un sentiment de mal qui fait retentir un cri d'alerte.

Donc au niveau physique, émotionnel et intellectuel, il y a un rejet, et à un niveau plus élevé, il y a une puissante mise en garde. Ceci démontre à mon sens que la porte est fermée. Mais la question est : peut-elle se rouvrir ?

Eh bien c'est là que je pense que oui. Dans ma présente incarnation j’agis de manière à me conforter à ce que je considère comme bien, beau et harmonieux. Je sais intellectuellement que l'évolution passe par l'innocuité mais au delà de ça, une instance en moi reconnaît ceci comme une incontestable évidence.

Mais je pense que si pour x raison, j'avais décidé par mon libre arbitre d’utiliser mes ressources pour satisfaire les désirs égoïstes de mon égo, de me détourner de l'évolution et des efforts pour jouir des bassesses à ma portée, des mauvais actes auraient été alors envisageables.

Je pense qu'une Conscience peut se déchoir, la descente étant plus facile que la remontée. Comme on dit : qui peut le plus, peut le moins... Et je pense qu'on pourrait aussi dire : qui peut le meilleur, peut le pire. C'est pour moi une question de libre arbitre, à mon sens, plus une Conscience est éveillée, plus son libre arbitre est grand, et si elle décide de se tourner vers l'immondice, elle le peut.


_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
Vasanakshaya
Vasanakshaya

Messages : 576
Points : 590
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Invité le Jeu 7 Fév - 16:42

Eléa a écrit:
1- est-ce que ça fait vraiment partie des choses que vous pourriez penser et en plus envisager de faire aujourd'hui ?
2- si "non", pourquoi ? Est-ce par peur de la justice si vous vous faites pincer ? Ou est-ce pour des raisons beaucoup plus profondes ?

Tu mélanges les problèmes existentiels et moraux des gens simples avec les désordres mentaux graves des personnalités antisociales, ma éléa...

L'homme bien dans sa tête n'a pas les circuits neuronaux pour commettre un viol. Son cerveau n'est pas habitué à briser les interdits et à recevoir de violentes montées d'adrénaline électrisantes. Par conséquent, le plan foireux qu'il prémédite, se terminera avant même d'avoir commencé, parce que son corps, paralysé par la peur du petit enfant qui craint d'être grondé, lui dira : "stop, ça craint trop, je peux pas assurer l'épreuve que tu m'imposes."   Laughing

Faire du mal à autrui en vue de satisfaire de petites envies, considérer l'autre comme une friandise jetable, n'est pas quelque chose de simple à accepter et concrétiser pour l'agresseur. La phase d'acting out, précédant le passage à l'acte, lui demandera beaucoup d'énergie, de volonté, de sang-froid, de rancœur, de dédain envers la société et ceux qu'il persécute. Et pour aller plus loin, si la possibilité du viol a germé à un moment donné dans son esprit, cela veut dire qu'il a, de toute évidence, depuis sa petite enfance, une cervelle qui fonctionne différemment du reste de l'humanité.

Pour passer dans le camp des délinquants sexuels, il faut déjà avoir un état d'esprit corrompu et une constitution solide, qui ne s'obtiennent pas en cinq minutes sur demande. Donc, je pense que c'est un peu ridicule de demander au Nurash d'imaginer une réalité qui ne sera jamais la sienne.

En ce qui concerne les portes fermées, je pense, et j'en suis même convaincu, que certaines restent toujours entr'ouvertes. Nous ne pouvons pas lutter entièrement contre notre matière grise. Nous avons hérité de nos parents un système de récompense que nous n'avons pas choisi et avec lequel on doit vivre...

Une personne qui a fumé 20 ans n'oubliera jamais l'odeur agréable de la cigarette et sera toujours tenté de replonger si toutes les conditions de la rechute sont réunies...

Quand on a goûté à quelque chose d'agréable, qui nous met bien et fait nous sentir vivre, on est marqué à vie...


Dernière édition par Nabelcus le Jeu 7 Fév - 21:51, édité 5 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Lilbudha le Jeu 7 Fév - 18:45

En théorie, toutes les portes devraient pouvoir se rouvrir, libre arbitre oblige, dans la pratique il en est tout autre. Le point focal de la Conscience est déterminant dans cette question. C'est ce dernier qui conditionne un champ d'expérience possible où s'épanouira la Conscience.

Une Conscience passant de la dictature de l'égo au service désintéressé du groupe, ce qui, rappelons-le, se fait progressivement, ferme progressivement les portes de la salle de l'égoïsme animal. Se situant sur le plan supérieur et ayant gouté à la liberté que celui-ci confère, elle n'a tout simplement plus d’appétence pour le totalitarisme imposé par l'animal-humain. C'est ce manque d’appétence et son complet désintérêt pour la chose qui nous fait dire que lorsqu'une Conscience ferme une porte, c'est définitif.

Pour parler grossièrement, en théorie je pourrais refoutre ma main dans le feu histoire de vérifier que ça brûle, mais une fois que j'ai bien compris, ben la nécessité n'est plus là, ni l'envie, ni l'intérêt sauf rares exceptions confirmant la règle comme ces Bodhisatvas prêt à remettre un coup la main dans le feu pour mieux enseigner à d'autres comment l'enlever.

Ce passage du récit de notre Tamas paraît correspondre à la question posée :
Tamas le bon a écrit:Lors de ma dernière incarnation j'avais été capable de rétablir une très grande partie du réseau de compréhensions permettant le rétablissement des communications multidimensionnelles, il me faut donc prioritairement effectuer le raccordement de tous mes nadis, mais aussi de toutes ces pensées de compréhensions justes en raccordant à mes futures perceptions sensorielles, intellectuelles et spirituelles les ramifications entre ces pensées justes en vertus et une particulière prédisposition à les recevoir intuitivement, lors de ma prochaine incarnation, pour être de nouveau capable de les mettre, presque instinctivement, en pratique. La chose est d'autant plus possible que ces pensées justes en Vertus font maintenant partie de mon patrimoine spirituel, et que je n'aurai plus qu'à les projeter directement par télépathie à ma Conscience durant l'état complet de sa densification humaine. C'est d'ailleurs de cette façon que mes frères assistants me communiqueront les précieux conseils, avertissements, alertes nécessaires au bon accomplissement de mon futur dessein et de notre mission collective.

_________________
Y'a plus qu'à
Lilbudha
Lilbudha
Admin

Messages : 990
Points : 1014
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Ven 8 Fév - 0:01

Merci à chacun pour vos participations qui ont permi un tel échange de richesses.
Merci mon Lilbudha pour ta participation très alignée et éclairée sur cette histoire de porte, participation à laquelle je n'ai rien à ajouter.

Nurash a écrit:Pour en revenir à cette histoire de porte, pour ma part le plus gros problème provenait de l'aspect "mise en pratique", c'est à dire de se considérer davantage comme une Conscience avec un costume de personnalité plutôt que comme une personnalité possédant une Conscience. La différence peut paraître ténue, mais quand on en fait l'expérience ça prend tout son sens
L'homme ne devenant que ce qu'il pense mon Nurash... je confirme que la différence entre les 2 est tout sauf ténue, et que penser l'un ou l'autre a potentiellement des répercussions titanesques.
Laughing Cool sunny 

Bon, pour reboucler tout ça avec le point de départ qui est 
Loi de Maât a écrit:16. Je garde mon propre conseil.

Le savoir c'est une pomme que je range sur l'une de mes étagères intellectuelles (niveau de mon enveloppe intellectuelle). Je peux la ressortir à volonté et la re-ranger à volonté. C'est la pensée tout court. Je peux en changer comme de chemise.
La Connaissance, c'est une pomme que je mange, que j'assimile, et avec laquelle je finis par ne faire plus qu'un. C'est au niveau de mon enveloppe spirituelle que ça se joue. Et ce n'est plus de l'ordre de la pensée tout court, mais c'est de l'ordre de la pensée juste en vertus.

La Connaissance est indissociable d'une transformation intérieure. La Connaissance est indissociable de la quête de la Vérité. Avancer sur ce chemin, c'est avancer vers le Beau, le Juste, le Bien.
On ne peut commencer à comprendre / fusionner avec la Lumière qu'en étant d'abord capable de la discerner (discernement) et ensuite en s'alignant petit à petit volontairement et Consciemment sur son faisceau et en maintenant cet alignement stable tout en poussant notre  focus chaque jour plus haut. Ce qui signifie penser, parler, agir avec le plus grand discernement qu'il nous soit possible pour devenir volontairement et consciemment l'expression la plus haute qu'on le peut, du Beau, du Bien, du Juste.

La Connaissance, ce n'est donc pas une formule qu'on se répète ou un truc qu'on apprend par cœur. C'est quelque chose qu'on expérimente, profondément, en Soi, intérieurement.
 
C'est pourquoi chacun étant le mieux à même de décider pour lui-même, je garde mon propre conseil parce que ... Cf. vos messages de début d'étude de ce Principe, messages qui sont très justes. Le mieux que je puisse faire n'étant pas de dire à autrui par où je suis passé pour en arriver là, ce dont tout le monde se fout... mais de lui donner les éléments qui semblent le plus appropriés dans son cas précis et sa configuration personnelle pour lui permettre de décider de la façon la plus éclairée possible, en lui-même pour lui même de son avancée perso et ce qu'il veut, va, peut expérimenter.
sunny
Je garde mon propre conseil parce que le service désintéressé au profit de l'utilité COMMUNE nécessite absolument que je parvienne à être au plus haut focus sur mon ou ma frangine pour l'aider, donc nécessairement sans le parasitage et l'ombre portée de mon égo. Je garde mon propre conseil qui n'a d'intérêt que pour moi, et mon intervention ne consiste donc pas à dire à mon frangin ou frangine quelle doit être sa voie / voix, son pas, sa direction, son allure mais consiste à aider mon frangin ou ma frangine à trouver lui-même (ou elle-même) pour lui-même (ou elle-même) sa voie / voix, son pas, sa direction, son allure.

On est partis pour les tentatives de synthèses ?

_________________
Seule la pensée juste en vertus mise en pratique dans le cadre du service désintéressé au profit de l'utilité commune donne accès à l'immensité multidimensionnelle et mène à la libération (Moksha).
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1172
Points : 1202
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Nurash le Ven 8 Fév - 14:19

tentative de synthèse de l'axiome 16
Loi de Maât a écrit:16. Je garde mon propre conseil.

Je fais l'effort de ne partager que des Principes universels (pensées justes en vertus) lorsqu'on me demande mon aide. Pour ce faire j'utile mon discernement afin de déterminer de la manière la plus précise possible ce qui fait défaut à mon interlocuteur afin de pouvoir le lui exposer de la meilleur manière possible. Lors de la formulation de mon discours je fais en sorte d'éliminer ce qui est de l'ordre personnel pour favoriser les pensées Providentielles.

Ce qui donnerait en essayant de condenser en une seule phrase quelque-chose comme ça :
"Je me préoccupe exclusivement de l'intérêt de mon interlocuteur en me faisant le transmetteur le plus pur et le plus fidèle possible du Dharma"

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
Nurash
Nurash

Messages : 1055
Points : 1127
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Vasanakshaya le Ven 8 Fév - 20:52

En complément à la belle synthèse de notre Nurash :

Je ne parasite pas les Consciences en relatant la petite histoire ennuyeuse de mon ego, car ce n'est propre qu'à moi et n'apporte rien aux autres. Je ne cherche pas à appliquer aux autres les spécificités de mon parcours, car ces dernières ne leur correspondent pas, puisque ça m'est propre. Je ne transmets que l'universel qui seul est bénéfique à la progression de mes congénères camarades.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
Vasanakshaya
Vasanakshaya

Messages : 576
Points : 590
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Sam 9 Fév - 14:47

Merci pour synthèses.
D'autres sont tentés pour s'y coller ?

_________________
Seule la pensée juste en vertus mise en pratique dans le cadre du service désintéressé au profit de l'utilité commune donne accès à l'immensité multidimensionnelle et mène à la libération (Moksha).
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1172
Points : 1202
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Lug le Sam 9 Fév - 18:59

Loi de Maât a écrit:16. Je garde mon propre conseil.

Selon les Lois de la Divine Providence, je ne cherche pas à apporter des conseils à autrui, surtout s’ils ne sont pas demandés. Ces conseils je ne les range pas davantage dans les archives de l’oubli, mais je les garde volontairement disponibles et vitalisés dans ma mémoire vive, afin que je sois constamment en mesure de les mettre en pratique, et ce, chaque fois que je me trouve en situation de pouvoir le faire. Ce n’est que par l’exemplarité de cette mise en pratique que je pourrais faire rayonner la pertinence, crédibilité et sagesse de ces conseils que je garde en moi (pour moi) et qui constituent l’essence de mes valeurs morales.

Les valeurs morales ce n’est pas ce que l’on cherche à imposer aux autres, mais ce que l’on s’impose à soi-même, à condition d’en avoir et de s’en souvenir.

_________________
Tout est Vrai
Lug
Lug
Admin

Messages : 1939
Points : 2020
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Dim 10 Fév - 6:21

Merci mon Lug.
Voilà qui fait magnifiquement en plus le relais avec les Principes précédents.
J'ai pas mieux.
Si personne d'autre non plus, je propose de passer au Principe suivant.

_________________
Seule la pensée juste en vertus mise en pratique dans le cadre du service désintéressé au profit de l'utilité commune donne accès à l'immensité multidimensionnelle et mène à la libération (Moksha).
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1172
Points : 1202
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Vasanakshaya le Dim 10 Fév - 11:26

Loi de Maât a écrit:7. Je parle de façon positive des autres.
Voilà qui nous invite à l'Humilité, vertu dont doit sans aucun doute faire preuve chaque Conscience si elle désire gagner en maturité. Rien n'est isolé, et chaque acte, parole et pensée, aussi minimes puissent-ils êtres ont leurs conséquences.

C'est pourquoi, dans le cadre de l'innocuité, Maât parle de façon positive des autres, car parler de façon négative signifie envoyer une nocive vibration à la Conscience cible, ce qui revient à une attaque.

Si les vibrations qui animent les atomes du plan physique du Monde physique ne permettent pas de faire distinguer à la vision biologique les émotions et pensées qui font vibrer les atomes du plan astral, ces mouvements existent au moins autant que chaque objet perçu par l'enveloppe physique.

C'est ainsi que si l'homme ne devient que ce qu'il pense, chacune de ses pensées impacte également son environnement en plus de lui, ce qui confère une grande responsabilité quant aux vibrations émises, car si elles peuvent êtres positives (bienveillantes, belles, harmonieuses, désintéressées), elles peuvent tout aussi bien être négatives (malveillantes, agressives, nocives, toxiques).

C'est pourquoi parler de façon positive des autres, comme nous le préconise la Déesse, permet de rester dans l'innocuité. De plus, une Conscience humaine est-elle réellement en mesure de parler négativement une autre Conscience, dont elle ne connaît pas le parcours établi sur d'innombrables incarnations, certainement que non. Ce serait oublier d'où on vient, et que conformément à la Loi d'évolution, la Conscience humaine la plus élevée est passée elle-même dans la fange.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
Vasanakshaya
Vasanakshaya

Messages : 576
Points : 590
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Nurash le Dim 10 Fév - 16:15

Pour la synthèse de l'aphorisme 16 :pas mieux non plus, cela dit, j'adore essayer de comprendre ce à coté de quoi je suis passé quand je lis les synthèses de notre Lug, c'est comme si il y avait tout un tas de biais cognitifs que je ne maitrisais pas encore... D'ailleurs ça me fait prendre conscience que de manière cérébrale une Connaissance est bien davantage un "chemin de pensée" une "séquence logique" qu'une information en elle-même. Donc globalement c'est sur qu'avec moins de Connaissances, ou des Connaissances éprouvées de manière moindre, la synthèse sera toujours moins complète. Cela dit faire une synthèse est la recherche en soit de la plus grande pureté d'un biais cognitif donné. D'ailleurs de manière amusante ces "chemin neuronnaux" ne peuvent être bien isolés si on a des parasites (émotions / désirs / pensée non maitrisée). Ainsi le développement du cerveau s'expérimente par la cohérence naturelle entre le fonctionnement du cerveau et l'objet de l'exploration, comme si naturellement on pouvait explorer, l'une après l'autre, une infinité de fractales et les laisser se synchroniser avec nous-même lorsqu'on est dans la paix. Je ne cherche pas à expliquer la Conscience par le cerveau, mais plutôt de me demander quelles sont les conséquences de l'acquisition de Connaissance sur ce dernier.

Loi de Maât a écrit:17. Je parle de façon positive des autres.

En complèment de ce que nous as déjà dit Vasanakshaya :

"Parler" en soit directement c'est le fait d'articuler et d’émettre des sons correspondant au nom de la personne pour le parlant, c'est le fait de tenir un discours sur une autre personne dans le signifiant, et c'est aussi la manière que l'on a de considérer la personne dans le cachant. Au delà donc de ce que je peux raconter, je vais devoir adapter mon point de vue pour faire en sorte d'avoir des choses positives à dire. Pour avoir des choses positives à dire il faut pouvoir les discerner. Pour les discerner il faut observer la personne.

Grâce au post du Tamas sur L'entrée dans l'éternité, nous savons que le bien dans les formes ce sont "les formules de beauté et de perfection dont tu orneras ta vie" comme le dirait Grillot de Givry. Ainsi pour chaque "autre", chaque altérité, chaque Conscience qui représente un autre "Je" il y a nécessairement déjà un certain nombre de ces formules qui sont présente dans un être humain, puisque s'il n'avait pas validé toutes les leçon nécessaire des règnes précédents alors il n'aurait pas la capacité d'occuper une forme humaine. De base donc, quel que soit la forme d'incarnation et quel que soit le règne, nous somme en face d'une Conscience qui a fait le choix de quitter les béatitudes inconscientes et qui fait en sorte d'avoir le courage de passer par cette douloureuse épreuve de la séparativité. Rien que cela est une beauté élémentaire et profonde.

Parler de façon positive, cela ne signifie pas tout excuser ni même toujours parler de façon positive, gentille et élogieuse. Ce serait une manière de cultiver l'ingratitude et ca ne serait de plus pas forcément nonplus garder son propre conseil. C'est davantage garder à l'esprit en permanence que la forme est temporaire et illusoire alors que la Conscience possède une part immortelle. C'est une manière de bénir cette altérité qui constitue une combinaison tout à faire unique, une somme d'expérience originale qui est parfaitement irremplaçable dans son parcours et dont la différence constitue la richesse.

Bien entendu, ce point de vue positif sur les choses se traduira par des pensées, des paroles et des actes en cohérence vibratoire avec ce fait. Cela pourra consister également à ne pas attribuer de caractère directe à une personne mais plutôt à décrire une vérité neutre. Plutôt que de dire " tu es vicieux car tu aggressif" on pourra décrire "l'aggressivité est une tendance égoïste et vicieuse". Dans le premier cas il y a l'attribution, la description d'un point de vue personnel que l'on calques sur l'autre, ce qui aura non seulement pour conséquence de réduire le spectre de nos perceptions (puisque la tendance vicieuse n'est pas ce qui est le plus intemporel chez la Conscience), mais encore d'alourdir la personne qui reçoit ce verdict.

Évidemment la capacité à avoir un point de vue positif sur la Conscience sera complètement relatif des Connaissances que la Conscience aura su déjà accumulé car qu'est-ce que la Connaissance si ce n'est la part harmonique, intemporelle et harmonieuse du savoir qui n'est au final qu'une coquille, un costume ou une apparence ?

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
Nurash
Nurash

Messages : 1055
Points : 1127
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Vasanakshaya le Lun 11 Fév - 20:39

Nurash a écrit:Je ne cherche pas à expliquer la Conscience par le cerveau, mais plutôt de me demander quelles sont les conséquences de l'acquisition de Connaissance sur ce dernier.
Si dans notre caverne nous ne voyons que les ombres, alors le cerveau et plus largement le système nerveux, n'est en fin de compte que le reflet biologique des véhicules plus subtiles de la Conscience, dans son actuel état de conscience.

Je me disais que peut-être il serait plus pertinent de se demander : quelles sont les conséquences de l'acquisition de Connaissances sur mes enveloppes ? Ai-je ainsi de meilleures connexions (multidimensionnelles) ? Ai-je une vision plus universelle et harmonieuse du Tout ? Qu'en penses tu mon Nurash ? Smile

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
Vasanakshaya
Vasanakshaya

Messages : 576
Points : 590
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Lun 11 Fév - 23:14

Nurash a écrit:Pour la synthèse de l'aphorisme 16 :pas mieux non plus, cela dit, j'adore essayer de comprendre ce à coté de quoi je suis passé quand je lis les synthèses de notre Lug, c'est comme si il y avait tout un tas de biais cognitifs que je ne maitrisais pas encore... [...] Donc globalement c'est sur qu'avec moins de Connaissances, ou des Connaissances éprouvées de manière moindre, la synthèse sera toujours moins complète. Cela dit faire une synthèse est la recherche en soit de la plus grande pureté d'un biais cognitif donné.
Moi aussi ça me fait ça quand je lis le Lug mon Nurash. Et ce qui est autant magnifique que magistral, c'est la pensée juste en vertus offerte via l'alliance de la plus grande simplicité, avec la plus large amplitude. C'est un sacré tour de magie  Very Happy
Comment y parvenir à ce tour de magie (sachant qu'il est sans fin dans son perfectionnement) ? L'étude et la pratique je dirais ...

_________________
Seule la pensée juste en vertus mise en pratique dans le cadre du service désintéressé au profit de l'utilité commune donne accès à l'immensité multidimensionnelle et mène à la libération (Moksha).
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1172
Points : 1202
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Lun 11 Fév - 23:32

Loi de Maât a écrit:17. Je parle de façon positive des autres.
Ce Principe me rappelle un film : le dernier château.

Un homme haut gradé dans l'armée est emprisonné dans une prison militaire où le directeur est un incompétent et un couard. Ce directeur subsiste en haut de la pyramide du pouvoir parce qu'il a instauré un système de valeurs basé sur le vice...

L'un des prisonniers est plutôt proche de ce directeur de prison.
Le nouvel arrivé anciennement haut gradé dans l'armée finit par décider de renverser le pouvoir dans la prison où seule règne la loi du talion, et décide, pour faire avancer son plan, d'inviter à une réunion de préparation de prise de pouvoir, le prisonnier si proche du directeur de prison.

Ce prisonnier si proche du directeur lui dit très simplement... mais, vous n'avez pas peur que j'aille tout répéter au directeur ?
Le haut gradé répond qu'il ne pense pas qu'il le fera... il ne pense pas qu'il ira cafter.
Le proche du directeur, interloqué, demande... m'enfin comment ça se fait que vous pensiez ça ?
Le haut gradé répond : parce que ce directeur de prison fait appel à ce qu'il y a de pire en vous, moi je vois et fais appel au meilleur de vous.

_________________
Seule la pensée juste en vertus mise en pratique dans le cadre du service désintéressé au profit de l'utilité commune donne accès à l'immensité multidimensionnelle et mène à la libération (Moksha).
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1172
Points : 1202
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Principes de la Loi de Maât - Page 35 Empty Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 35 sur 43 Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36 ... 39 ... 43  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum