Les Principes de la Loi de Maât

Page 34 sur 34 Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34

Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Sam 5 Jan - 12:48

Vasanakshaya a écrit:
Eléa a écrit:Exercer son libre-arbitre, c'est prendre librement la responsabilité d'activer consciemment ses facultés supérieures grâce à la Connaissance ; la mise en pratique de pensées choisies avec discernement pour être justes en Vertus, et dépasser volontairement sa sphère personnelle individuelle en mettant le tout au service de l'utilité COMMUNE.
Si c'est à ce niveau-là qu'on y réfléchit, alors il semblerait que le libre-arbitre ne soit pas dispo au niveau de la sphère animale, et qu'il ne s'exerce pas en dehors de la Connaissance. Enfin, le libre-arbitre marche de pair avec la responsabilité...
Ce qui me dérange mon Eléa, c'est que si les Consciences n'ayant pas encore atteint la forme humaine n'ont pas de libre arbitre, elles ne seraient que des automates incapables de progresser, ce qui ne peut pas être le cas.
Je pense que ce n'est en effet pas le cas mon Vasanakshaya, et que... la Création étant bien faite  Laughing  elle soutient et aide les consciences non encore libres via le groupe et l'inconscient, ce qui se trouve derrière le vocable d'inconscient collectif au niveau de l'humain.

Et... sans vouloir déprimer les troupes... si le libre arbitre est possible au niveau du règne humain... c'est pas pour autant qu'il est systématiquement recherché, et je ne parle même pas d'être utilisé, voire acquis... Dans quelle mesure estimes-tu toi-même être libre, vraiment ? Dans quelle mesure penses-tu vraiment que tes choix soient libres et, j'ose aller jusque là quitte à me faire taper dessus... mais dans quelle mesure ce que tu es en train de penser là et me répondre, tu le fais librement, vraiment, et pas parce que c'est le schéma mental dessiné par le reste du règne humain que tu es en train de restituer ? 

Je n'attends pas de réponses, l'intérêt c'est de se poser ces questions sincèrement en soi-même, et de le faire le plus sincèrement et le plus librement que l'on peut...

En conclusion provisoire, ça peut sembler choquant de se dire que le règne animal ne dispose pas de libre-arbitre... mais sans vouloir faire de provoc... perso, j'étends la question jusqu'à l'humain... il en dispose potentiellement, mais dans quelle mesure fait-il l'effort de le conquérir ? Je ne fais que constater à quel point l'humain patauge et combien c'est difficile et lourd de s'extraire de la pesanteur, que ce soit en ne faisant que des choix contraints par sa propre nature (ce qui se résume à ne pas faire de choix libre), ou d'autres dictés par l'inconscient collectif de son règne : la bien pensance, dans un environnement dessiné et contraint par l'emprisonnement dans des dogmes dont culturel, incluant le scientifique, où non seulement on apprend aux enfants QUOI penser mais aussi COMMENT le penser... et c'est sans parler de la prison supplémentaire qui consiste en l'ego genre : et merde, comment je fais pour continuer à dominer et paraître et à sauver les apparences ??? 

Aussi, chez l'humain... pour ce qui est de la conquête véritable du libre-arbitre : vous l'envisagez où et comment le passage de la sphère du Destin (Karma) à celui de la Providence (Dharma) ... autrement que par la Connaissance durement acquise grâce à la mise en pratique de pensées justes en Vertus, avec comme premier pas préalable indispensable la recherche effrénée de la Vérité, et le second ô combien douloureux mais impératif de la dissociation du penseur d'avec la pensée, seul processus permettant de mettre à la poubelle la dite pensée qui a été préalablement fourguée à l'humain et qu'il aura fait l'effort de juger non juste et non vertueuse, et donc de classer à la verticale (mise à la poubelle) après l'avoir mise à l'épreuve ? Tout ça permettant de parvenir au libre arbitre et au choix ultime, pleinement responsable, hors toute contrainte, parfaitement libre, magnifiquement conscient et infiniment volontaire... le choix du Dharma (ou pas).

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 817
Points : 839
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Vasanakshaya le Dim 6 Jan - 12:33

Eléa a écrit:Je pense que ce n'est en effet pas le cas mon Vasanakshaya, et que... la Création étant bien faite Laughing elle soutient et aide les consciences non encore libres via le groupe et l'inconscient, ce qui se trouve derrière le vocable d'inconscient collectif au niveau de l'humain.
Oui je crois que je vois mon Eléa, l'inconscient collectif est ce qui meut la masse, la menant très lentement à tendre vers l'évolution : c'est un peu la tutelle des Consciences non libres.
Eléa a écrit:Dans quelle mesure estimes-tu toi-même être libre, vraiment ?
Dans un premier temps, j'estime que ma liberté, si jamais j'en ai une, est relative à ma forme actuelle d'identification. Un humain a un degré de liberté plus faible qu'un deva. Un animal a un degré de liberté plus faible qu'un humain et ainsi de suite.
Cette liberté survient, lorsque après un effort de libération vis-à-vis des forces causales asservissantes (émotionnelles, passionnelles, instinctives,...), la Conscience peut utiliser sa faculté volitive pour choisir ses pensées, ses paroles et ses actes.
Eléa a écrit:Dans quelle mesure penses-tu vraiment que tes choix soient libres et, j'ose aller jusque là quitte à me faire taper dessus... mais dans quelle mesure ce que tu es en train de penser là et me répondre, tu le fais librement, vraiment, et pas parce que c'est le schéma mental dessiné par le reste du règne humain que tu es en train de restituer ?
Je pense que ces choix sont relativement libres, uniquement à partir du moment où ils sont fait non pas sous les impulsions causales, mais à la suite d'un travail de choix des pensées libéré de ces contraintes. Par exemple, mon corps et mon intellect, j'en suis sûr, préféreraient s'affaler sur le canapé en grignotant les chocolat eus à Noël tout en regardant "le grand bêtiser de Noël"... Mais, il y a une faculté volitive, qui permet à a Conscience de ne pas faire le cas de cette médiocrité, en ayant la volonté de ne pas suivre ses pulsions, mais de prendre un temps pour sélectionner ses pensées et agir de manière à ce qui lui parait le plus juste.

Mais d'un point de vue plus universel, je pense que ceci est le chemin tracé devant la Conscience humaine. La Conscience humaine peut cependant choisir à quelle vitesse elle parcours ce chemin : ne fera-t-elle que des incarnations mineures plongées dans son inertie ou au contraire, préférera-t-elle aller au plus vite possible.

Eléa a écrit:mais sans vouloir faire de provoc
Moi je trouve que de faire de la provoc parfois c'est bien, parce que ça permet à chacun de jauger où en est son ego. Perso, si j'avais été vexé parce que tu avais dit, ou si tout simplement j'avais eu une réaction émotionnelle, ça aurait signifié que j'aurai agit sous la tyrannie de mon ego blessé, donc pas libre du tout Or, je n'ai pas eu ce genre de réactions, j'ai simplement regardé si ce que tu dis me semble juste ou non, et ajuste ma réponse en fonction.
Même si ce que je dis n'est pas juste en vertus, c'est cette recherche de la justesse en vertus qui fait qu'à mon sens, j'agis en partie selon ma volonté (destination que j'ai choisi : PJV et tendre vers Dharma) et non pas selon l'asservissement de l'ego et compagnie.
Mais je comprends que ceci soit le schéma de la forme humaine, et donc une liberté seulement relative. Smile

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 479
Points : 489
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Lun 7 Jan - 8:51

sunny flower sunny

Te réponds ce soir
sunny flower sunny

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 817
Points : 839
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Nurash le Lun 7 Jan - 11:19

Je trouve cette discution franchement passionnante. Pour ma part je me dis maintenant que s'il y a Connaissance chez un animal, ce doit être celle qui consiste dans le fait de comprendre la nature causale des choses suivant son intelligence actuelle. Un peu comme un pilote embarqué : la Conscience subit la plupart des instincts et finit par se rendre compte que son véhicule réagit d'une manière donnée à chaque fois qu'elle se trouve dans une situation précise. En ce sens, la Conscience parvient à la Synthèse de sa nature animale, et cela en fonction de ses capacités.

Cela dit effectivement en fonction du sens qu'on donne au mot "libre-arbitre" les choses deviennent un peu différentes. On peut très certainement dresser un chien par l'intermédiaire de l'utilisation de ses instincts, mais ce n'est que parce que la compréhension causale du chien est suffisamment développée pour comprendre qu'il a une série complexe d'ordre à executer pour obtenir sa croquette-récompense. Indirectement d'ailleurs, on se demande s'il n'y a pas une certaine "foi" de l'animal car même s'il est dirigé par un ensemble de comportement instinctifs, en réalité l'immédiateté du plaisir n'est pas forcément là... Et puis il y a quand même des comportements animaux évolués chez certains chiens qui font preuve de fidélité ou de courage, comme s'il y avait tout de même un début de perception de ce qui est "juste" de faire.

D'ailleurs je m'interroge toujours autant sur cette notion de Neter. S'il s'agit d'un Principe alors il est nécessairement Bon. C'est une forme de Conscience qui "pilote" donc les Conscience animales autant via l'influence du subconscient que lorsqu'un animal décide de se conformer à ce Neter. Pour ma part je pense qu'a un moment l'animal, "ressens" de manière indistincte sa connexion avec son Neter et tâche de la suivre parce qu'il se rend compte que c'est la meilleur manière de vivre (d'un point de vue causale, quand il suis cette sensation c'est là que les choses se passent le mieux). Il ne perd donc pas son statut de "pilote embarqué" mais parvient tout de même à saisir que le chemin qu'il emprunte par l'intermédiaire de cette perception sera moins douloureux (enfin c'est ce que je crois même si effectivement y'a peut-être une part d'antropomorphisation là-dedans).

Pour ce qui est de la capacité à échapper à ses propres schéma mentaux c'est vrai que la tâche est ardue. Pour moi tant qu'on est pas en train de faire un effort, de se poser les questions comme si c'était la première fois qu'on nous les posait, alors on retombe dans de l'habituel. De la même manière, savoir vraiment , profondément, accueillir autrui dans sa différence et son altérité demande nécessairement un effort.

En fait ça me rappelle une question que je posais à mes guides sur la notion de désir et quelle était sa juste place sur le chemin initiatique. Ce à quoi ils m'ont répondu que le désir était une force attractive et qu'il perdait naturellement son intérêt lorsque le Principe exploré était devenu clair dans une situation donné. Alors, au lieu de ressentir l'influence animale et particulière, on perçoit le cas général et on à le choix entre pleins de mauvaises solutions et quelques bonnes. Ceci pour dire qu'à mon sens pour devenir un être humain, il faut parvenir à maitriser l'ensemble des intelligences dont on a fait l'expérience en tant qu'animaux tout en en étant tributaire. Parvenir à comprendre les influences animales qui sont en nous et à nous en libérer, c'est fondamentalement ça le travail d'épuration de l'égo. Car derrière chaque intelligence égoiste et vicieuse se cache nécessairement une influence altruiste et vertueuse, un peu comme nos fameuses matriochkas Wink !

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 917
Points : 981
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Lun 7 Jan - 23:22

Nurash a écrit:Cela dit effectivement en fonction du sens qu'on donne au mot "libre-arbitre" les choses deviennent un peu différentes. On peut très certainement dresser un chien par l'intermédiaire de l'utilisation de ses instincts, mais ce n'est que parce que la compréhension causale du chien est suffisamment développée pour comprendre qu'il a une série complexe d'ordre à executer pour obtenir sa croquette-récompense. Indirectement d'ailleurs, on se demande s'il n'y a pas une certaine "foi" de l'animal car même s'il est dirigé par un ensemble de comportement instinctifs, en réalité l'immédiateté du plaisir n'est pas forcément là... Et puis il y a quand même des comportements animaux évolués chez certains chiens qui font preuve de fidélité ou de courage, comme s'il y avait tout de même un début de perception de ce qui est "juste" de faire.
Mon Nurash, disons qu'au mieux on passe du conditionnement répondant chez l'animal au conditionnement opérant chez l'humain... et que y compris dans ce dernier, on reste en conséquence dans la sphère du conditionnement et donc du Karma... celle du petit commerce... celle du "je reçois quoi en fonction de ce que je donne".

Cf. Fabre d'Olivet


Dernière édition par Eléa le Lun 7 Jan - 23:53, édité 2 fois

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 817
Points : 839
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Lun 7 Jan - 23:48

Vasanakshaya a écrit:Oui je crois que je vois mon Eléa, l'inconscient collectif est ce qui meut la masse, la menant très lentement à tendre vers l'évolution : c'est un peu la tutelle des Consciences non libres.
C'est exactement ça, oui.

Et pour le reste, tu restitue parfaitement : la faculté volitive qui permet le choix des pensées, qui si elles sont choisies justes en Vertus, ET mises en pratique... permet de construire petit à petit (via "l'homme ne devient que ce qu'il pense") les conditions de l'extraction de la pesanteur de la sphère Karmique / de causalité... pour entrer petit à petit volontairement dans la sphère du Dharma / de la Providence.
sunny

La bonne nouvelle c'est que voyage ne se termine pas là, comme c'est si magnifiquement dit dans Transsubstantiation :
Transsubstantiation a écrit:Tu as l'éternité pour parcourir l'infini, alors, profite de l'extraordinaire panorama se dévoilant à ta Conscience et qui est à chaque étape toujours plus grandiose qu'à la précédente.

...

Bien

...

Avez-vous d'autres questions / remarques, commentaires ou revenons-nous plus proches de nos moutons
geek
Loi de Maât a écrit:13. J’honore les animaux avec respect.

???

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 817
Points : 839
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Vasanakshaya le Mar 8 Jan - 13:43

Loi de Maât a écrit:13. J’honore les animaux avec respect.

En tant que Conscience humaine, une grande partie de ce à quoi je m'identifie est de nature animale. Cette nature animale est mon passé (incarnations antérieures) mais aussi mon présent, je la reconnais à sa juste valeur. Cette nature n'est pas mon avenir, mais elle m'a beaucoup servi dans le passé, et me sert encore. Je la reconnais pour ce qu'elle est, ne la prenant pas comme un déchet inutile, mais la remercie car elle est ce par quoi évolue d'innombrables Consciences, tout comme moi.

Je reconnais les Consciences s'identifiant à la nature animale comme mes sœurs et ne leur nuis pas. Avec ces Consciences, je pratique comme je le peux le service désintéressé à l'utilité commune.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 479
Points : 489
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Nurash le Mar 8 Jan - 14:04

Voici à mon tour une autre proposition de synthèse :
Je reconnais l'intérêt du monde animal comme un passage nécessaire à la progression de la Conscience. Je reconnais également que ces animaux permettent d'en apprendre davantage au sujet de la Vie dont ces derniers sont une expression. Chaque Neter représente une fonction de la Nature et me permet de mieux la comprendre.

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 917
Points : 981
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Mar 8 Jan - 22:29

Super, merci à tous les 2...
On voit si d'autres participants se retrouveront inspirés ce soir, e sinon, on essaie de sortir une synthèse de synthèse demain
Cool

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 817
Points : 839
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Jeu 10 Jan - 7:59

Tentative de synthèse :

Loi de Maât a écrit:13. J’honore les animaux avec respect.

En travaillant à percer les mystères des forces et qualités qu'offrent les animaux, en comprenant leur nature en moi et travaillant à la dompter pour m'en servir plutôt qu'en être l'esclave, j'honore les animaux.

==============
Quelqu'un pour tenter une synthèse de synthèse ? Ou quelle synthèse vous semble la plus juste ?

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 817
Points : 839
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Lug le Jeu 10 Jan - 9:03

Loi de Maât a écrit:13. J’honore les animaux avec respect.

J’honore ce qui est divin dans les animaux, car ce sont des Consciences ayant la même nature que la mienne,  celle de l’animal humain, avec juste une différence de niveau d’évolution.

En honorant cette Conscience divine incarnée dans un animal, différent de ce que je suis, j’ouvre la mienne sur cette réalité universelle qui veut que tout ce qui vit ait un état de Conscience, et que cette Conscience soit de la même essence pour tous.

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1784
Points : 1859
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Ven 11 Jan - 12:07

Lug a écrit:
Loi de Maât a écrit:13. J’honore les animaux avec respect.

J’honore ce qui est divin dans les animaux, car ce sont des Consciences ayant la même nature que la mienne,  celle de l’animal humain, avec juste une différence de niveau d’évolution.

En honorant cette Conscience divine incarnée dans un animal, différent de ce que je suis, j’ouvre la mienne sur cette réalité universelle qui veut que tout ce qui vit ait un état de Conscience, et que cette Conscience soit de la même essence pour tous.
C'est superbe, c'est beau de justesse mais plus encore, d'amplitude.
Merci pour ce cadeau.

Si ça va à tout le monde de conserver ta synthèse comme celle retenue... on enchaîne sur le Principe suivant ?

Loi de Maât a écrit:14. Je peux faire confiance. 
???
Des déploiements en perspective ?
Very Happy Basketball Razz

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 817
Points : 839
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Nurash le Ven 11 Jan - 14:40

Ok pour la synthèse actuelle Smile !

Je peux faire confiance...
Confiance à quoi ? A qui ? Pourquoi ce "je peux" qui indique une potentialité manifeste alors que le Principe aurait pu être "Je fais confiance".

A mon sens un rapport de confiance est un rapport dans lequel on ne s'inquiète pas du fait d'être blessé ou d'être abusé par autrui. On pourrait se dire effectivement que dans le monde de la matière, on pourrait tout aussi bien se refermer sur soit et n'avoir confiance en personne étant donné le nombre de pièges et la corruption qui l'accompagne. Et pourtant on a ce "je peux faire confiance" qui se place comme une invitation à s'ouvrir, les expériences augmentant de toutes manière le discernement à partir du moment où on est sincère.

Chacun de ces Principes doit pouvoir avoir une triple lecture, dans le monde physique je pense qu'il est possible aussi d'accorder sa confiance de manière partielle et de ne pas faire confiance en mode "tout ou rien". En effet avec le discernement on peut choisir le degré de confiance que l'on accorde à autrui et par conséquent la latitude qu'on lui laisse pour ne pas nous blesser / nous nuire.

Du point de vue intellectuel, il me semble qu'il y a quelque chose à comprendre vis à vis des dires et de la mise à l'épreuve d'un savoir. Si je ne prends rien pour acquis, je peux également établir un faisseau d'information qui peuvent me donner des degrès de confiance quand à une information avant de la mettre à l'épreuve.

Je peux faire confiance prend également tout son sens dans la communication télépathique avec des entités. On a jamais 100% de certitudes quand à l'interlocuteur qu'on est en train de joindre au début. Mais si les réponses données à des questions sont cohérentes, simples, lumineuses et libératrice, alors il y a fort à parier que l'interlocuteur doit être bon... Je juge la qualité de l'interlocuteur à la cohérence de son message et non l'inverse. Donc je peux là aussi faire confiance, parce que sinon je ne me lance jamais dans la recherche.

Je peux faire confiance me semble globalement énormément lié à la notion de Foi. Je peux faire confiance à mes intuitions, à toutes ces forces qui me permettent de dépasser mes propres limites parce que sinon je suis dans un excès de prudence dans lequel je ne fais jamais rien de peur d'échouer. Ce faisant je favorise la mise en pratique, quitte à me planter plutôt que de rester dans des tergiversation intellectuelles qui ne mènent rigoureusement nullepart.

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 917
Points : 981
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Vasanakshaya le Ven 11 Jan - 17:39

Loi de Maât a écrit:14. Je peux faire confiance.
Tout ce qui est, et ce qui n'est pas, vit dans le sein du Divin Créateur. Tout est régi par Sa Loi Parfaite. Il est le Bon, le Beau, le Bien. Si ses créatures cauchemardent, c'est uniquement pour cause de leur ignorance, car la Loi est faite telle qu'aucune Conscience jamais ne craint rien, mis à part l'inconfort de ses propres travers.

En partant de cette petite constatation, on peut dores et déjà aisément comprendre qu'il soit possible de dire sereinement et avec certitude infaillible, comme le dit si bien Maât : je peux faire confiance. Ne pas avoir confiance, c'est ne pas reconnaître le Divin Créateur tel qu'il est nécessairement, ce qui ne peut être qu'un postulat manquant de justesse.

Si je peux faire confiance au Divin Créateur, je peux aussi faire confiance en son Œuvre qui est à l'image de Son Père, Parfaite. J'en conclue donc que tout ce qui a lieu est une manifestation de son Amour, manifestation dans laquelle je ne crains rien, ni moi ni aucune Conscience. Les troubles ne viennent que de moi et de ma vision très déformée de Sa Lumière Bonne dans l'Absolue.

Je peux faire confiance en la Création, parce que par ma Foi, je sais que tout ce qui se produit n'est pas dû au hasard, mais à son Amour se manifestant à moi comme une mise à l'épreuve initiative, aussi dure soit-elle, jamais elle n'est malveillante. Si ma chaire faible souffre, la Conscience que je suis n'en sera jamais altérée. Je sais également que chacun reçoit selon ses mérites, car Sa Loi est Juste. Je n'ai donc, en fin de compte, aucun réel soucis à me faire, mis à part celui de ne pas me souiller par ma bêtise.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 479
Points : 489
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Nurash le Mer 16 Jan - 14:04

Quelqu'un d'autre veut apporter sa pierre à l'édifice ? Sinon on va passer à la phase de synthèse dès demain... Y'a déjà de la matière avec la belle complémentarité de la participation de Vasanakshaya Smile !

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 917
Points : 981
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Keuma le Sam 19 Jan - 9:54

"Je peux faire confiance"

La confiance doit être accordée en fonction du degré de connaissance que l'on a sur quelqu'un ou sur quelque chose.

Plus on connaît une personne , plus on peut lui faire confiance et lui confier de grandes tâches , on ne fait pas confiance aveuglement au premier venu ou a un inconnu car la confiance se mérite.

_________________
"Heureux celui qui l'aura su déchirer avant l'heure ! car la Lumière qu'il connaîtra déjà ne l'éblouira pas par sa vision inattendue." Grillot de Givry
avatar
Keuma

Messages : 92
Points : 92
Date d'inscription : 07/06/2016
Localisation : Abidjan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Nurash Hier à 17:40

Proposition de synthèse "je peux faire confiance".

Le Divin créateur étant à l'origine de toutes choses et ses Lois étant nécessairement Justes, je peux avoir confiance en l'ordre des choses et au fait que tout ce qui se passe dans l'univers arrive pour une bonne raison. Ainsi je peux en permanence affiner mes Connaissances et assumer la nature Immortelle de la Conscience en éliminant progressivement la peur.

Qu'en pensez-vous ?

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 917
Points : 981
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Vasanakshaya Hier à 22:16

Moi ça me va mon Nurash Smile

J'avais lu je ne sais plus où cette phrase qui me semble bien convenir : "Dieu existe, et Il est bon".

Je rajoute également que si chacun reçoit selon ses mérites, je suis sûr que je peux faire confiance.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 479
Points : 489
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 34 sur 34 Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum