La réincarnation...

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Ven 10 Juin - 0:20

Mar Oct 05, 2010 2:22 pm
modeste a écrit:
modeste a écrit:
Lug a écrit:
Effectivement mon Setanta, comme tu l’indiques si opportunément, tu fais un résumé très grossier de Karma... Wink

Puisque tu cites ce cher Lao-Tseu, pourrais-tu nous dire comment tu parviens à confondre Karma et Sagesse ?

Pour ce qui est des entités inférieures et des groupes d’icelles, je me dis que lorsqu’un organe du corps devient défaillant (malade) il me semble bien que les entités inférieures qui le composent finissent par influencer (même emmerd...) fortement l’entité supérieure au sein de laquelle ils se manifestent... Non ?

Le Karma des z'Huns a fortement perturbé celui des z'autres   Shocked

_________________
Tout est VRAI

En fait j'en suis presque arrivé à la conclusion qu'il y aurait un karma pour chacun des corps attachés à une conscience et ce dans chacun des mondes .
Neuf Karma pour chaque conscience ...d'où une certaine complexité certaine  Wink
_________________
Lege,lege,relege,ora,labora,et invenies


D'où une conscience en incarnation serait la résultante de trois ""destins ""croisés
_________________
Lege,lege,relege,ora,labora,et invenies
avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Ven 10 Juin - 0:23

Mar Oct 05, 2010 2:47 pm
Setanta a écrit:
modeste a écrit:Mon Setanta , ce n'est pas tellement sur le fond que je suis en désaccord avec toi , mais plutôt sur ta façon de le dire :
Elle laisse supposer qu'on est obligé de faire le bien sinon on va etre puni .

La providence n'a pas besoin de nous punir, nous nous en chargeons très bien par nous-même. Une épreuve, même la plus difficile, est une bénédiction et non le contraire.

"3 destins croisés" dis-tu ? Je trouve que cela fait beaucoup pour une seule Conscience. Ne devrait on pas parler d'un karma Physique dense, d'un karma Astral et d'un Karma Spirituel et dont le Dessein serait de rentrer en alignement ? Les énergies supérieures influençant les énergies inférieures en fonction des karmas ?

Peut être une nouvelle piste ?
scratch
_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Ven 10 Juin - 0:26

Mar Oct 05, 2010 3:08 pm
modeste a écrit:
Setanta a écrit:
modeste a écrit:Mon Setanta , ce n'est pas tellement sur le fond que je suis en désaccord avec toi , mais plutôt sur ta façon de le dire :
Elle laisse supposer qu'on est obligé de faire le bien sinon on va etre puni .

La providence n'a pas besoin de nous punir, nous nous en chargeons très bien par nous-même. Une épreuve, même la plus difficile, est une bénédiction et non le contraire.

"3 destins croisés" dis-tu ? Je trouve que cela fait beaucoup pour une seule Conscience. Ne devrait on pas parler d'un karma Physique dense, d'un karma Astral et d'un Karma Spirituel et dont le Dessein serait de rentrer en alignement ? Les énergies supérieures influençant les énergies inférieures en fonction des karmas ?

Peut être une nouvelle piste ?
scratch
_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)

Tu dis très justement toi même une seule conscience , mon Setanta .
Selon moi il ne faut pas perdre de vue qu'une conscience à partir du moment où elle est incarnée est la somme des trois .
Pour que cette hiérarchie fonctionne il faut qu'il y est harmonie entre tous ..
Et le must est encore que le roi prenne possession de son royaume Wink  non ?
_________________
Lege,lege,relege,ora,labora,et invenies



avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Ven 10 Juin - 0:28

Mar Oct 05, 2010 7:16 pm
modeste a écrit:Cette hypothèse qu'il y ai trois Karmas pour une seule et même personne est en soi très étonnant si on y pense ,
mais il me semble qu'il y a encore plus curieux :
Je pense que l'on peut établir que chacun des corps est responsable karmiquement parlant des corps qui lui sont subordonnés ...
Le corps spirituel est responsable karmiquement du corps astral ( des émotions ...)et du corps physique (actions )
Le corps astral est responsable du corps physique ...

Donc analogiquement , les Entités Supérieures sont responsables karmiquement de nous ???
Ce qui peut expliquer leur rôle de moteur de l'évolution ..
_________________
Lege,lege,relege,ora,labora,et invenies
avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Ven 10 Juin - 0:32

Mer Oct 06, 2010 8:44 am
Setanta a écrit:
Lug a écrit:D'autant, me disais-je en mon for, qu'il n'est pas à exclure qu'il puisse y avoir concomitance entre un karma physique, intellectuel et spirituel pour une même incarnation d'une même Conscience...

D'où il peut se déduire des choses curieuses autant qu'étranges...  affraid

On peut sans doute prendre le corps de la population française, dont le corps intellectuel serait celui du gouvernement. Il est amusant de constater que le corps physique (peuple) à toute sa part de responsabilité dans sa déchéance, s'étant laissé porter aveuglément par le corps intellectuel ?!

C'est là qu'il est intéressant de se dire que l'âme est dans le corps physique, puisque ce n'est, de mon avis, que par le besoin de plus de justice du corps physique que l'âme peut intervenir. L'âme dans le cas présent pouvant être une fraternité de sages au sein de la population.

Quel rapport me dira t'on ? He bien simplement que le lourd karma d'un peuple (souffrance) permet d'éveiller la partie intellectuelle qui selon son propre karma pourra peut être faire appel au corps spirituel.

_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)

avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Ven 10 Juin - 0:34

Mer Oct 06, 2010 11:28 am
Lug a écrit:

Or donc, réincarnation il y a, et ce Principe est en rapport direct avec les lois karmiques...

Aujourd’hui, de ce qui concerne le présent du présentement, peut-on dire que tous les ceusses que nous sommes en gesticulation sont beaucoup plus évolués (oserais-je dire plus intelligent) que les anciens ceusses d’il y a 3, 4 où 5 milles ans d’avant maintenant ?

Notre civilisation est achtement plus évoluée que celle des ceusses qui n’avait ni l’eau courante et le gaz à tous les étages et les concierges qui vous imposent d’essuyer nos pieds avant de gravir les escaliers ; ni l’électricité et les moult bidules qui fonctionnent avec ; ni les véhicules automobiles qui ne laissent pas une ribambelle de crottins au fur et à mesure de leur progression ; ni les ordinateurs et la communication webique comparable sous bien des aspects à la communication télésympathique ; ni la téloche et ses images parlantes venant des quatre coins d’un monde qui s’évertue à rester rond...

Alors ce serait bien là, la preuve que nous sommes très énormément plus évolués que ces cons génères de l’antique cité non ?...

Hélas, trois fois hélas (c’est l’usage alors ne mégotons pas sur les hélas), l’immense majorité des ceusses d’aujourd’hui savent utiliser et faire fonctionner une foultitude de choses auxquels ils ne comprennent rien tant dans la conception de ces choses que de leur réalisation. Nous utilisons l’électricité sans véritablement savoir ce qu’elle est ni comment fonctionne une centrale nucléaire. Nous utilisons nos ustensiles ménagers sans être le moins du monde capable d’en maîtriser le fonctionnement et encore moins la fabrication qui se fait à l’insu de notre plein gré ; nous sommes de plus en plus incapables de mettre le nez sous le capot de nos automobiles dont le fonctionnement échappe de plus en plus à notre entendement. Quant aux ordinateurs, la télévision et internet, nous sommes plus près du singe jouant à ouvrir ses cacahuètes que du professeur Nimbus capable de bidouiller sa propre création. Si nous étions seul, ou même en petit groupe coupé des liens d’avec notre groupe (entité manifestement supra humaine) nous ne serions pas plus avancés que les ceusses d’il y a cinq "milans", peut être même que nous découvririons qu’avec les avancés technologiques qui nous servent plus de béquilles que de structures structurantes, nous sommes en vérité encore moins compétents qu’ils ne l’étaient...

Notre karma physique se trouve allégé des servitudes primaires qu’est la quête de la nourriture, de l’eau, du sel, enfin pour une part occidentale de la civilisation. Nous sommes peut-être plus sophistiqués intellectuellement, mais le temps que nous avons libéré grâce aux avancées technologiques nous le brûlons inconsidérément dans des activités oiseuses, insignifiantes et périssables. Alors que nos ancêtres avaient plus de servitudes physiques, beaucoup moins de servitudes intellectuelles (comme savoir utiliser les machins et les bidules de la moderne modernité), mais il exploitaient davantage leurs capacité spirituelles et mystiques...

Il est même plus que probable que non seulement ils nous considéreraient comme moins évolués qu’ils ne l’étaient, mais je crois qu’ils penseraient que nous sommes devenus franchement crétins au regard du peu de profit que nous avons été capables de tirer de cette colossale «modernité».

Juste un exemple : le téléphone portable. Tous ces mégas infrastructures, ces milliards d’investissements, ces puissantes innovations, ces concentrés d’intelligence et de savoir faire pour permettre à une immense majorité d’individus d’échanger des montagnes de banalités indigentes du genre : salut t’es où à+ ?

Ceci pour permettre de comprendre que s’il y a trois aspects de la Conscience en incarnation, il y a aussi trois aspects du patrimoine karmique, et que ces aspects sont indissociables du karma des Consciences supérieures au sein desquelles nous manifestons nos incarnations...

In fine, n’oublions pas que nous devons parvenir à comprendre comment la Conscience doit gérer parfaitement les lois karmiques par la disparition même du Karma, mais n’allons pas trop vite en besogne, il y a déjà dans les riches interventions qui sont effectuées sur ce sujet, de très nombreuses voies d’égarement qui ont été ouvertes...

_________________
Tout est VRAI
avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Ven 10 Juin - 0:35

Mer Oct 06, 2010 6:54 pm
kelkune a écrit:
Je me permets d'aventurer une intrusion de néophyte en étant parfaitement consciente d'avoir quelques (beaucoup beaucoup) degrés en moins que vous.

Ceci dit, en vous lisant attentivement, 2 citations me viennent à l'esprit:

1."Tout ce qui n'arrive pas à la conscience, revient sous forme de destinée" C.G. Jung

2."Toute âme qui s’élève, élève le monde " Gandhi

S'il est vrai que toute âme qui s'élève, élève le monde, j'ai le sentiment que nous n'avons pas la plus infime idée des lourdes responsabilités que nous portons individuellement sur nos épaules et encore moins des conséquences qu'engendre le fait de ne pas prendre ces responsabilités qui finalement, nous font tourner dans un ce qu'il est coutume d'appeler le "cercle vicieux", c'est sans doute ce que C.G.Jung veut dire.

Étant donné que l'humanité (en grande partie)est conditionnée en mode pilotage automatique, cette fonction, de mon humble avis, balaye d'emblée les question inutiles, et la perfection du détail tout aussi inutile, nous en arrivons même à des sentences très intelligentes et mûrement réfléchies du genre :"si les autres ne font rien, pourquoi devrais-je faire?" ou "pourquoi moi (moi je je moi je suis moi je )",d'abord parce que l'on se sent moins seul au monde et ensuite, cela donne une illusion de liberté qui ... quand elle nous tient ...

Donc, si nous parvenions,chacun avec son autant-que-possible, à poser des actes (attitude, comportement) justes, sachant que cet acte juste n'est que le fruit de la pensée juste et la parole juste qui l'ont engendré, non seulement nous nous élevons nous en conscience mais en plus nous participons à l'élévation en conscience de la Terre, des autres Planètes et ainsi de suite , et nous participons également consciemment à l'harmonie de l'Univers, à la Création en général et c'est peut-être là, un moyen de signaler au Créateur que nous acceptons, validons, reconnaissons Son Existence ? oui ? non ?

Bon, j'ai l'impression qu'il ne manque que la fleur dans les cheveux, mais ... même pas grave ...
avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Ven 10 Juin - 0:37

Jeu Oct 07, 2010 11:41 am
modeste a écrit:Tu as bien fait de d'aventurer ma Kelkune  
Je pense que ton post loin d'être déplacé , constitue un très bon début ...
Reste à l'approfondir autant que faire ce peu ..
_________________
Lege,lege,relege,ora,labora,et invenies
avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Ven 10 Juin - 0:37

Jeu Oct 07, 2010 12:13 pm
kelkune a écrit:
Merci mon modeste pour ton encouragement, c'est très gentil.

Je me demande si le karma n'a pas quelque chose à voir avec le non agir qui est le contraire d'agir et non de subir ...

Voyons voir ....
avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Ven 10 Juin - 0:39

Jeu Oct 07, 2010 4:10 pm
modeste a écrit:
kelkune a écrit:
Merci mon modeste pour ton encouragement, c'est très gentil.

Je me demande si le karma n'a pas quelque chose à voir avec le non agir qui est le contraire d'agir et non de subir ...

Voyons voir ....

Ma Kelkune , pourquoi non-agir ?
Karma est un mot sanskrit qui signifie dans son sens physique une action ....  Wink
________________
Lege,lege,relege,ora,labora,et invenies
avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Ven 10 Juin - 0:45

Jeu Oct 07, 2010 4:48 pm
Lug a écrit:
modeste a écrit:
kelkune a écrit:
Merci mon modeste pour ton encouragement, c'est très gentil.

Je me demande si le karma n'a pas quelque chose à voir avec le non agir qui est le contraire d'agir et non de subir ...

Voyons voir ....

Ma Kelkune , pourquoi non-agir ?
Karma est un mot sanskrit qui signifie dans son sens physique une action ....  Wink
________________
Lege,lege,relege,ora,labora,et invenies

Bonne question que celle-ci, mon modeste, d'autant que de là où je me tiens, il y a la même application de la loi de Karma dans l'agir ou le non-agir... Wink
_________________
Tout est VRAI

avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Ven 10 Juin - 0:46

Jeu Oct 07, 2010 5:47 pm
kelkune a écrit:
J'espère apporter une réponse à claire à ta question mon modeste, mais, selon ma simple compréhension des choses, le non agir est aussi une action, je vais citer un exemple:

Imaginons que ta journée se déroule plus ou moins comme de coutume, et voilà que peu importe les circonstances, tu sois amené à croiser une personne qui est d'une humeur exécrable, qui va te chercher les noises et t'insulter ( pas très rare de nos jours).

3 solutions s'offrent à toi:

1.Tu ne contrôles pas du tout tes instincts et pulsions, c'est la collision frontale.(action)

2.Tu te contrôles moyennement et tu ne fais "que" lui sortir ta liste spéciale "grandes occases".(action)

3. Tu es un grand Yogi, tout dans la maîtrise de soi, tu lui fais un sourire condescendant (en un ou deux mots, c'est selon) en te disant que cette personne est la première victime d'un mal être qu'elle même ignore.

C'est donc une non action qui découle directement de l'action.

Et pour cette dernière, il t'aura fallu activer une force (action) pour cette non action.

C'est peut-être ce qui s'appelle couper un cheveu en 8 quand il nous est demandé de le couper en 4.

Qu'en penses-tu ?
avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Ven 10 Juin - 0:48

Jeu Oct 07, 2010 7:47 pm
modeste a écrit:
kelkune a écrit:J'espère apporter une réponse à claire à ta question mon modeste, mais, selon ma simple compréhension des choses, le non agir est aussi une action,....
Qu'en penses-tu ?

Je suis de ton avis ma Kelkune , mais dés lors le non-agir ne peut se definir comme le fait de ne rien faire scratch
Aussi , si tu veux y faire reference ,il sera necessaire , me semble t il , d'en redonner une definition ...
_________________
Lege,lege,relege,ora,labora,et invenies
avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Ven 10 Juin - 0:51

Jeu Oct 07, 2010 8:52 pm
Setanta a écrit:
Pour faire simple et de mon avis.

Agir, c'est vouloir changer le monde. Agir sans agir rend le sage invisible, tout en participant à l'évolution du monde.

Hello mon etoilelointaine,

etoilelointaine a écrit:Il me semble que l'action de renoncer à son corps physique c'est aussi renoncer à la vie.
Dans le cas extrême , le renoncement total peut mener au suicide. Se détruire soi-même . Se détruire soi-même c'est se condamner au cycle karmique , il me semble , se serait dans des conditions de réincarnations encore pires , puisque il y a involution de la Conscience.
Comment avoir Conscience si y a seulement le '' Haut'' ?
Comment discerner la cime sans connaître la vallée ?
Comment tu peux te dirriger vers le but que tu t'es fixé sans le véhicule de ton corps ?
Il y a -t 'il l'Absolue sans le relatif ?

Il n'est pas possible de servir deux maitres mon etoilelointaine. Voilà une citation d'hermès qui devrait te permettre d'y voir plus clair.

Lorsque l'on parle de renoncer au corps physique, il est surtout question des cinq sens physiques qui tiennent en esclavages celui qui s'y identifie. Il ne s'agit pas de les tuer, mais de les maitriser afin d'acquérir des sens supérieurs que sont les cinq sens spirituels.

On pourrait tout aussi bien dire "renoncer à l'illusion !" On ne tue pas l'illusion, on la maitrise par le discernement et la méditation. Tous les sages, sans exception, ont renoncé à leur corps physique. Non seulement ils ne sont pas morts, mais c'est ce qui à terme, leur permet de tenir la mort au bout de leur main.

Avec ça, on pourra pas dire que j'ai un mauvais cratère, heu caractère !  Very Happy

_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Ven 10 Juin - 0:55

Ven Oct 08, 2010 5:51 am
Gryphe a écrit:
modeste a écrit:
kelkune a écrit:J'espère apporter une réponse à claire à ta question mon modeste, mais, selon ma simple compréhension des choses, le non agir est aussi une action,....
Qu'en penses-tu ?

Je suis de ton avis ma Kelkune , mais dés lors le non-agir ne peut se definir comme le fait de ne rien faire scratch
Aussi , si tu veux y faire reference ,il sera necessaire , me semble t il , d'en redonner une definition ...
_________________
Lege,lege,relege,ora,labora,et invenies

Bonjour,

D'après ma compréhension, le non agir n'est effectivement pas synonyme de non action ou de ne rien faire.

Un individu est dans l'action lorsque ses actes sont motivées par des motifs personnels, des désirs.
Un individu est dans la non action lorsqu'il agit en se conformant à la Loi, se faisant un simple instrument de la Providence.
Même si ça peut sembler paradoxal au premier abord, on peut agir en étant dans la non-action, dans le sens où le moteur de l'action ne vient pas de soi mais de la volonté d'être en accord avec les Lois universelles (ce qui requiert une bonne dose de discernement et l'activation des Vertus, on revient toujours sur les mêmes bases). On ne fait alors rien d'autre que de se mettre au service de la Providence et de se conformer à ses Lois, d'où l'appellation non action.

Pour en revenir au Karma, la phrase de Lug m'a interpellé :
Lug a écrit:
In fine, n’oublions pas que nous devons parvenir à comprendre comment la Conscience doit gérer parfaitement les lois karmiques par la disparition même du Karma [...]

Il me semblait qu'une Conscience incarnée ne pouvait échapper au Karma, c'est à dire était nécessairement soumis à ses lois implacables de cause à effet, sinon où serait la Justice ?

Peut-être une Conscience parfaitement épurée, pur instrument désintéressé de la Providence, serait alors en dehors du Karma.

Gryphe.
avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Ven 10 Juin - 0:57

Ven Oct 08, 2010 9:40 am
modeste a écrit:
Bonjour mon Gryphe , ton approche est très intéressante .
Tu dis qu'un individu est dans l'action lorsque celles ci sont motivées par des désirs ,
je suis d'accord avec toi , mais il faut ajouter aussi , peut être ce que nous a indique notre Setanta à savoir , on est dans l'action lorsqu"on cherche à changer le monde ...
Des lors on sera dans la non-action lorsqu'on ira dans le sens des lois de la Divine Providence ...un peu comme quelqu'un qui se trouve dans une barque et qui rame à contre courant sera en action alors qu un autre dans une autre barque se laissant porter par le courant fera du chemin mais ""sans agir ""
Les lois de Karma , me semble t il sont les ""gardiennes "" dans la sphère de manifestation des lois de la Divine Providence qui elles rappelons le ne peuvent s'imposer .
Dés lors si tu n'enfreint pas ces loi de la D.P celles de Karma , ne peuvent agir sur toi ...Que je me dis .
Mais avant d'en arriver là y à encore du boulot ...
_________________
Lege,lege,relege,ora,labora,et invenies
avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Ven 10 Juin - 0:58

Ven Oct 08, 2010 4:42 pm
modeste a écrit: Au plus je réfléchi sur le non-agir , au plus j'y trouve des similitudes avec la Karma-yoga ....
Et si la différence entre agir et non-agir residait dans l'intention de l'action ....
_________________
Lege,lege,relege,ora,labora,et invenies
avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Ven 10 Juin - 1:01

Ven Oct 08, 2010 5:22 pm
modeste a écrit:
oseka a écrit:Mais ne dit-on pas mon modeste que l'enfer est pavé de bonnes intentions ?   scratch

Je dirais pour ma part... de l'action en pleine Conscience sans être attaché "aux fruits" et pour ce dépasser l'égo.

Enfin me semble t-il... Cool

En fait mon Oseka , en disant cela j'avais en tête le verset 3.13 de la Bhagavad Gita :

Les dévots du Seigneur sont affranchis de toute faute parce qu'ils ne mangent que des aliments offerts en sacrifice .
Mais ceux qui préparent des mets pour leur seul plaisir ne se nourrissent que de péché .

Les deux mangent , l'un va manger pour lui , son ego ;
l'autre va manger dans le seul but d'entretenir ce corps que dame Nature , la Création , a mis à sa disposition ...
Seule l'intention différencie les deux non ?
Dans le premier cas dans le Karma de cette conscience va s'inscrire un petit moins .
Dans le second cas il s'inscrira un petit plus ...
Et d'autre part comme le second fait un acte spirituel puisque dédié au Créateur , il n'agit pas pour lui même ni de lui même ...
Donc je me dis que cet acte ne peut lui être imputé ...
ne s'agirait il pas là en fait du non-agir ?
_________________
Lege,lege,relege,ora,labora,et invenies
avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Ven 10 Juin - 1:07

Ven Oct 08, 2010 7:26 pm
Setanta a écrit:
N'y aurait il pas là un mode d'emploi karmique laissé-là pour nous ?
Livre de l’Evangile Saint Thomas, Evangile selon Jésus, Loggion 14.

13 Car ce qui entrera dans votre bouche
14 ne vous souillera pas,
15 mais ce qui sortira de votre bouche,
16 c’est cela qui vous souillera.


Livre de l’Evangile Saint Thomas, Evangile selon Jésus, Loggion 14.

13 Car ce qui entrera dans votre bouche
14 ne vous souillera pas,
15 mais ce qui sortira de votre bouche,
16 c’est cela qui vous souillera.

Bon, y en a d'autres, surtout chez notre ami Hermès. Y a qu'à se servir. Wink
_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)

avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Dim 12 Juin - 19:58

Sam Oct 09, 2010 10:57 am
Lug a écrit:

Petite réflexion perso sur le non-agir...

Le non-agir, contrairement à l’idée que s’en font les profanes, ce n’est pas rester le cul sur sa chaise en regardant les mouches voler.

Il est en relation et avec l’incarnation, et avec le patrimoine karmique de la Conscience incarnée.

L’initié est celui qui se met résolument au service désintéressé du groupe. Le sage est celui qui étant parvenu à épurer son karma n’a plus à subir les influences des imperfections résultantes de son manque d’alignement et d’un parcours incomplet sur le chemin d’initiation.

Le profane et l’initié de rang inférieur pratiquera un "non-agir" qui n’est au véritable non-agir ce que la photo d’une personne est à cette personne, un pâle reflet sur papier. Ce «non-agir» est encore si pollué par les imperfections de celui qui croit s’y adonner qu’il ne représente qu’une forme d’action purement intellectuelle dans le meilleur des cas, et égotique dans le pire, c’est-à-dire une illusion.

Lorsque le sage pratique le non-agir, ce qui ne signifie pas absence d’action, il y parvient parce qu’il est en phase de parfait alignement tant de ses trois corps inférieurs, ce qui suppose une épuration karmique complète, que vis-à-vis de son corps éthérique (celui qui n’est jamais en incarnation). Lorsque cet alignement est stabilisé le sage n’agit plus selon ses préoccupations personnelles, aussi minimes soient-elles, mais uniquement comme étant l’instrument fidèle et rigoureux de son groupe, de sa hiérarchie et de la Divine Providence. En étant le médiateur de ces liens subtils supérieurs, il n’agit plus pour son propre compte, pour ses propres intérêts, ce qui caractérise son non-agir illusoire, mais il se fond dans les énergies supérieures dont il devient le médiateur agissant.

Ceci suppose moult conditions avant que d’être véritablement opérationnel, comme la Foi, le discernement, la Connaissance, l’abnégation, une pratique parfaitement maîtrisée de l’humilité et des vertus, une clairvoyance constante, une totale maîtrise des ces corps inférieurs, une communication télépathique permanente ce qui implique une stabilité d’alignement de sa méditation et l’épuration la plus complète des trois aspects de son karma.

La chose ne devient possible que par absence presque totale du karma de la forme dense...

Dans ces conditions, comme le définie si bien Lao-Tseu, le non agir est la forme la plus élevée de l'action du sage.

Est-ce que cela vous ouvre quelques portes pour vos réflexions à venir ?

_________________
Tout est VRAI
avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Dim 12 Juin - 20:02

Lun Oct 11, 2010 8:59 am
modeste a écrit:
Lug a écrit:Si l’hypothèse de la réincarnation peut être retenue, comment pouvons-nous savoir le nombre de fois que nous nous sommes réincarnés dans la forme d’une espèce ?

Pour ma par , je dirai que ce nombre est indéterminable et aléatoire ...
Il dépend de la capacité d'une conscience à s'ouvrir ,et donc de son patrimoine karmique .
Cette conscience , pour passer dans une autre forme , devra s'accroître jusqu'à emplir totalement la forme initiale .
Et comme tu nous l'a justement fait remarquer , mon Lug ,les trois aspects , physique , astral et spirituel du Karma d'une conscience sont concomitants dés lors le passage à une autre forme impliquera que cette concomitance soit possible ...
Mais tout ceci suscite une question :
le patrimoine karmique est la somme des actions ...
comment enregistrer les actions d'un végétal ?   scratch
_________________
Lege,lege,relege,ora,labora,et invenies
avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Dim 12 Juin - 20:05

Mar Oct 12, 2010 6:15 pm
kelkune a écrit:
Lug a écrit:Lug

Petite réflexion perso sur le non-agir...

Le non-agir, contrairement à l’idée que s’en font les profanes, ce n’est pas rester le cul sur sa chaise en regardant les mouches voler.

Il est en relation et avec l’incarnation, et avec le patrimoine karmique de la Conscience incarnée.

L’initié est celui qui se met résolument au service désintéressé du groupe. Le sage est celui qui étant parvenu à épurer son karma n’a plus à subir les influences des imperfections résultantes de son manque d’alignement et d’un parcours incomplet sur le chemin d’initiation.

Le profane et l’initié de rang inférieur pratiquera un "non-agir" qui n’est au véritable non-agir ce que la photo d’une personne est à cette personne, un pâle reflet sur papier. Ce «non-agir» est encore si pollué par les imperfections de celui qui croit s’y adonner qu’il ne représente qu’une forme d’action purement intellectuelle dans le meilleur des cas, et égotique dans le pire, c’est-à-dire une illusion.

Lorsque le sage pratique le non-agir, ce qui ne signifie pas absence d’action, il y parvient parce qu’il est en phase de parfait alignement tant de ses trois corps inférieurs, ce qui suppose une épuration karmique complète, que vis-à-vis de son corps éthérique (celui qui n’est jamais en incarnation). Lorsque cet alignement est stabilisé le sage n’agit plus selon ses préoccupations personnelles, aussi minimes soient-elles, mais uniquement comme étant l’instrument fidèle et rigoureux de son groupe, de sa hiérarchie et de la Divine Providence. En étant le médiateur de ces liens subtils supérieurs, il n’agit plus pour son propre compte, pour ses propres intérêts, ce qui caractérise son non-agir illusoire, mais il se fond dans les énergies supérieures dont il devient le médiateur agissant.

Ceci suppose moult conditions avant que d’être véritablement opérationnel, comme la Foi, le discernement, la Connaissance, l’abnégation, une pratique parfaitement maîtrisée de l’humilité et des vertus, une clairvoyance constante, une totale maîtrise des ces corps inférieurs, une communication télépathique permanente ce qui implique une stabilité d’alignement de sa méditation et l’épuration la plus complète des trois aspects de son karma.

La chose ne devient possible que par absence presque totale du karma de la forme dense...

Dans ces conditions, comme le définie si bien Lao-Tseu, le non agir est la forme la plus élevée de l'action du sage.

Est-ce que cela vous ouvre quelques portes pour vos réflexions à venir ?


Il doit s'agir alors de faire don de soi, dans toutes les épreuves que nous devons endurer le long de notre parcours sur Terre.

Faire don de soi sans attendre un quelconque intérêt en retour, dans un état de parfaite neutralité et de détachement, ne serait-ce pas là, une façon pour une conscience incarnée de sortir de son individualisme pour aller vers l'altruisme?

Qu'en dites-vous ?
avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Dim 12 Juin - 20:06

Mer Oct 13, 2010 10:00 am
modeste a écrit:
En ce qui me conserne , je suis de ton avis , ma Kelkune .
Mais encore faut il definir le cadre précis de ce don .
Il ne s'agit pas de se donner au premier gourou venu ....
Non ?
Pour compléter cette question je t'invite à voir , lire , méditer le chapitre 5 de la Bagavad-Gita et plus particulièrement les versets 5.8 et 5.10 ....
_________________
Lege,lege,relege,ora,labora,et invenies

avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Dim 12 Juin - 20:13

Jeu Oct 14, 2010 11:27 am
Lug a écrit:
Mon modeste, nous sommes tous en incarnation pour tenter d’épurer notre patrimoine karmique des scories que sont les pensées manquant de justesse et qui procurent par leurs actions déformantes une vision voilée lorsqu’elle qu’elle n’est pas totalement obscurcie...

Chaque incarnation se manifestera en fonction des acquis du patrimoine karmique. Certains devront se contenter de l’expérience du corps physique, d’autres de l’expérience du corps intellectuel et d’autres de celle du corps spirituel. C’est aussi pour cette raison que les incarnations limitées aux corps physiques éprouvent une certaine aversion pour tout ce qui concerne le corps intellectuel ou spirituel, ceci pour dire que lorsqu’une chose n’est pas à la bonne place elle se crée des problèmes et en crée aux autres... Si tu vois ce que je veux dire... Wink

Donc, mon modeste je te confirme que tu es bien au pied de la montagne, ce qui ne veut pas dire que tu en seras rapidos au sommet.

Pour te guider sur ce sentier pentu, voici une petite indication, qui, si tu la fais germer, peut produire des arborescences luxuriantes :

Tout comme une pensée ne peut exister sans être en étroite relation avec celles qui lui sont proches et avec celles au sein desquelles elle s’exprime, une Conscience ne peut se manifester sans être en étroite relation avec celles de son époque, de sa localisation géographique et de son environnement (sens large du terme). C’est pourquoi les réincarnations passées sont inscrites dans le patrimoine karmique de chaque Conscience et de celles qui forment son horizon et son environnement. Celui qui reste au pied de la montagne n’a qu’une vision d’une faible amplitude, alors que celui qui se trouve au sommet de la montagne a une vision qui embrasse un panorama grandiose.

Et comme le conseillaient nos anciens alchimistes, en tout suivre l'exemple de la Nature...

_________________

Tout est VRAI

avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Isa le Dim 12 Juin - 20:16

Jeu Oct 14, 2010 11:46 am
modeste a écrit:
Merci pour ces indications , mon Lug , qui restent encore somme toute un peu obscures pour moi

L'exemple venant de la Nature , qui me vient à l'esprit, est celui d'une famille ;
non pas comme père , mère ...mais comme fratrie .
Au lieu d'envisager le problème sous son angle individuel ,
n' avons nous pas intérêt à l'envisager dans cette forme ""collective "" de fratrie de consciences ? .
_________________
Lege,lege,relege,ora,labora,et invenies
avatar
Isa

Messages : 239
Points : 261
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réincarnation...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum