La séparativité et la recherche de l'unité

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: La séparativité et la recherche de l'unité

Message par Invité le Sam 4 Aoû - 11:53

Tout part du Un
Quand le 1 se sépare en 2 il crée la division ou les lois des contraires etc


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La séparativité et la recherche de l'unité

Message par Nurash le Mar 9 Oct - 10:13

Je reprend le message posté sur les Principes de la Loi de Mâat ici car il me semble qu'ils sont cohérent avec ce topic.

Nurash a écrit:
Lilbudha a écrit:
Scorpion a écrit:L'offrande est le don et dans son sens le plus élevé c'est le don de soi et c'est le sacrifice et le renoncement. Mais que doit on sacrifier ??
Sacrifice non seulement de l'ego mais aussi de toutes les illusions, tout ce qu'on croit savoir, tous les espoirs, la volonté aussi..
Comment tu fais pour te sacrifier ou faire une offrande, sans le vouloir... ? scratch

En voilà une question qu'elle est riche si on prend la peine de se la poser sincèrement Smile.

Si toute chose qui existe est nécessairement le fruit d'une volonté d'être alors pour sacrifier cette chose il me semble que l'on a deux possibilités :
- Soit la volonté d'être à l'origine de la chose se modifie et la chose en elle-même évolue pour devenir autre-chose.
- Soit on fait en sorte de cesser cette volonté d'être ce qui fait que la forme qui était manifestée se dissout.

D'ailleurs c'est amusant parce dès qu'une chose meure, elle commence à se décomposer. Non pas que la forme ait une volonté de se détruire par elle-même, mais plutôt que la matière, précédemment formée par une volonté de vie globale, devient la proie d'autres volontés d'être qui influence alors cette matière. Dans le cadre d'un corps humain, le résultat est une décomposition car avant la mort la force vitale d'une entité évoluée permettait le maintient d'une entropie plus faible.

Or donc lorsque notre Scorpion nous parle de spontanéité, je pense qu'il fait référence au fait de laisser une volonté d'être d'un niveau vibratoire supérieur (mais qui reste une volonté d'être) faire son office dans le cadre de ce qu'on pourrait appeler le "lâcher-prise". Aussi on peut se dire que c'est par la connaissance des influences de la volonté d'être des véhicules inférieurs que l'on peut favoriser l'expression de la volonté des corps supérieurs. On favorise l'application de la volonté de la plus grande matriochka qui soit toujours dans le respect des précédentes.

Cela bien pour nous montrer qu'il n'est pas question de vouloir faire cesser l'existence des corps inférieurs mais davantage de maitriser la domination que ces derniers peuvent imposer à notre volition.

Tout ça pour dire donc que faire une offrande "sans le vouloir" n'est pas vraiment faisable, car si on réduit l'influence des volontés inférieurs, on le fait toujours pour favoriser une volonté supérieure pirat .

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 880
Points : 942
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La séparativité et la recherche de l'unité

Message par Nurash le Mar 9 Oct - 10:40

là ou je voulais en venir c'est que pour exister de manière séparée, chaque corps de manifestation doit nécessairement avoir une volonté d'exister qui lui est propre.

Ainsi le corps physique est mu par des instincts et des volontés qui permettent à la digestion de se faire, au cœur de battre sans que la volonté d'être de la Conscience qui occupe le véhicule n'ai à diriger son attention sur ces sujets.

Ce qu'il y a d'intéressant c'est l'aspect double de cette séparativité : séparativité des corps physiques, intellectuels et spirituel sur la verticale et la séparativité des fonctions de chacuns de ces corps sur l'horizontale.

Bon je me rend bien compte que je suis en train de réinventer l'eau chaude et que ce que je vais dire ici est déjà présent dans le carnet du Rémora, mais je me dis que ça peut donner un éclairage pertinent sur ce sujet.

Si nous regardons en effet la manière dont nous utilisons notre corps, généralement même dans le processus de déplacement, le mouvement n'est pas "intégré" chez la plupart de nos contemporains. C'est à dire qu'à mon sens il y a un instinct, une volonté d'économie exprimée par le corps humain et cette volonté n'est souvent pas respectée, menant les gens à des blessures au cours d'activité physiques car le point focal de la conscience est alors dans le corps intellectuel et c'est souvent pour la satisfaction d'un désir particulier que l'on souhaite assouvir.

Ainsi les arts-martiaux lorsqu'ils sont pratiqué dans le respect du corps et dans la recherche du geste économe permettent non seulement l'intégration progressive de la volonté de Bien dans le corps physique (respect de l'intégrité et utilisation harmonieuse du corps) mais encore l'épuration relative du corps intellectuel (renoncement à l'utilisation du corps sur des mouvements non-physiologiques et abandon de la pensée rationnelle comme étant un élément souhaitable dans le processus du mouvement).

De la même manière, notre corps physique présente certaines fonctions que l'on peut parvenir à intégrer (besoin de sommeil, de nourriture etc...). Si dans l'aspect le plus simple, ces fonctions sont globalement positives et favorisent la vie, Nahash, l'attracteur cupide, aura tendance à amener notre volonté d'être à un niveau vibratoirement inférieur à celui du corps spirituel.

On peut alors percevoir un ensemble de volontés s'exprimant à travers le corps (volonté de reproduction, de conservation etc...) qui seront autant de vecteur qui chercheront à "tirer la couverture" vers eux. la capacité du corps spirituels à unifier l'ensemble de ces volonté en un tout harmonieux nécessite le développement d'une volonté de neutralisation qui sera à la hauteur de la force magnétique exercé par ces ressentis physiques (vecteur de longueur et de direction semblable mais de sens opposé). Chacun de ces vecteurs pourra se percevoir par une sensation donnée mais seul le corps spirituel, de part sa constance, sera capable d'unifier les efforts effectués vers un but unique : celui de l'évolution.

Or donc, la première étape dans le fait de reconquérir l'unité est de ne plus voir le corps comme étant une limite mais comme étant le premier objet vers lequel on peut diriger cette volonté de Bien et le conservant en bonne santé. Car après tout c'est rendre grâce au travail désintéressé de chaque cellule qui fait en sorte de concourir (d'appliquer sa volonté) au bon fonctionnement de tout l'organisme Smile.

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 880
Points : 942
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La séparativité et la recherche de l'unité

Message par Eléa le Mer 10 Oct - 5:20

Nurash a écrit:là ou je voulais en venir c'est que pour exister de manière séparée, chaque corps de manifestation doit nécessairement avoir une volonté d'exister qui lui est propre. 
Autre proposition pour ça et tout le reste :
laisser le bus en auto-pilote, c'est systématiquement un voyage vers le pire.

Si "quelque chose" est capable de dominer (et non pas "unifier") les corps en les alignant et en stabilisant cet alignement, mon Nurash, perso, je parierais plus sur la Conscience que sur l'un des corps... meuhhhhhhhh chacun mise sur le cheval qu'il veut 
sunny 
Enfin, si c'est vers les corps que tu penses qu'il est intéressant, porteur ou je ne sais quoi de diriger ta volonté de bien... ben mon n'veux... on n'est pas rendus...

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 704
Points : 720
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La séparativité et la recherche de l'unité

Message par Nurash le Mer 10 Oct - 16:30

Je te remercie vraiment très beaucoup énormément de m'aider à défaire mon sac de nœuds ma Eléa geek .
Pour le moment ce que tu as écrits bouleverse pas mal ma vision des choses donc je vais prendre un peu de temps pour valoriser ton partage et te faire un retour digne de ce nom !

Merki sunny !

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 880
Points : 942
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La séparativité et la recherche de l'unité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum