La séparativité et la recherche de l'unité

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: La séparativité et la recherche de l'unité

Message par Lug le Mer 7 Mar - 11:47

.
.

Il y a un point de départ à cette séparativité, et ce point est l’ignorance.

Ignorance qui, sur le plan physique l’union des individus, fait la force du groupe pour qu’il puisse mieux les protéger, cette union corporelle a aussi la fâcheuse manie de se transformer en domination d’un chef, la violence de ses adjoints et volonté d’asservissement pour le maintien de leur pouvoir.

Ignorance que l’union autour de quelques idées, sur le plan intellectuel, devient inévitablement un moyen de discrimination et de confrontation politique, financière, philosophique et culturelle, menant là aussi à des violences et conflits armés.

Ignorance que l’union sur le plan spirituel tourne rapidement à des dogmes religieux, sectaires, intolérants, fanatiques avec son cortège de persécutions, de conversions forcées, de tortures, de barbaries, de sauvageries et d’aliénation des consciences.

Pour sortir de ces inféodations extérieurement imposées, il faut passer nécessairement par la séparativité de l’individu s’affranchissant d’une déplorable normalité ambiante outrageusement unificatrice, tant dans les comportements physiques (consommation) intellectuels (politiquement correct) que spirituel et le long cortège de calamités doctrinales religieuses. Ce n’est qu’à ces conditions qu’il est possible de tenter de refaire la trame permettant à une Conscience de retrouver sa propre unification multidimensionnelle.

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1409
Points : 1474
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La séparativité et la recherche de l'unité

Message par Scorpion le Mer 7 Mar - 16:19

Kanzi a écrit:Pour l'aspect spirituel ne pourrait-on pas dire qu'elle nous est nécessaire ? Nécessaire pour devenir, pour que chacun soit ce qu'il est ? Nécessaire pour expérimenter, distinguer, différencier et se différencier, pour connaître ?!

Oui bien sur. C'est par la séparativité que l'on peut  connaitre, mais dans l'unité..tout est lié

Lug a écrit:Pour sortir de ces inféodations extérieurement imposées, il faut passer nécessairement par la séparativité de l’individu s’affranchissant d’une déplorable normalité ambiante outrageusement unificatrice, tant dans les comportements physiques (consommation) intellectuels (politiquement correct) que spirituel et le long cortège de calamités doctrinales religieuses. Ce n’est qu’à ces conditions qu’il est possible de tenter de refaire la trame permettant à une Conscience de retrouver sa propre unification multidimensionnelle.

C'est en se séparant du commun uniformicateur que l'on trouve L'Unité pluridimensionnelle..

_________________
Si tous ceux qui croient avoir raison n'avaient pas tort, la vérité ne serait pas loin. (Pierre Dac)

Scorpion

Messages : 273
Points : 299
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La séparativité et la recherche de l'unité

Message par Kanzi le Jeu 8 Mar - 18:54

Lug a écrit:.
.

Il y a un point de départ à cette séparativité, et ce point est l’ignorance.

Ignorance qui, sur le plan physique l’union des individus, fait la force du groupe pour qu’il puisse mieux les protéger, cette union corporelle a aussi la fâcheuse manie de se transformer en domination d’un chef, la violence de ses adjoints et volonté d’asservissement pour le maintien de leur pouvoir.

Ignorance que l’union autour de quelques idées, sur le plan intellectuel, devient inévitablement un moyen de discrimination et de confrontation politique, financière, philosophique et culturelle, menant là aussi à des violences et conflits armés.

Ignorance que l’union sur le plan spirituel tourne rapidement à des dogmes religieux, sectaires, intolérants, fanatiques avec son cortège de persécutions, de conversions forcées, de tortures, de barbaries, de sauvageries et d’aliénation des consciences.

Pour sortir de ces inféodations extérieurement imposées, il faut passer nécessairement par la séparativité de l’individu s’affranchissant d’une déplorable normalité ambiante outrageusement unificatrice, tant dans les comportements physiques (consommation) intellectuels (politiquement correct) que spirituel et le long cortège de calamités doctrinales religieuses. Ce n’est qu’à ces conditions qu’il est possible de tenter de refaire la trame permettant à une Conscience de retrouver sa propre unification multidimensionnelle.

Que pourrions nous ajouter à cela ? What else ?

_________________
Tout est Juste

Kanzi

Messages : 1070
Points : 1212
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La séparativité et la recherche de l'unité

Message par Nurash le Lun 12 Mar - 14:02

Avant de reprendre l'analyse et la fermentation de ce que nous a laissé le Lug, je souhaite vous partager une petite observation.

Lorsque je fais face à une difficulté, quelle qu'elle soit, je me dis que ce n'est qu'une question de temps avant que je la résolve. Je reste une Conscience qui en est là où elle en est.

Lorsque je parle avec quelqu'un qui me fait part de ses difficultés :
-Si je traverse la même chose, alors généralement il est plutôt facile de comprendre ce qui lui arrive. De ce point de vue là je ne participe pas à la séparativité.
-Si je n'ai pas encore traversé ce type d'épreuve, je me dis que ce n'est qu'une question de temps avant que ça m'arrive.
-Si j'ai déjà traversé cette épreuve, je me dis que j'ai été dans une situation très semblable à celle de la personne.

Ainsi au lieu de voir des différences, je perçoit le fait que nous sommes tous des Consciences qui en sont là où elles en sont.
Personnellement ça m'aide beaucoup à jugguler les émotions et les pensées styles "pff ! c'est fastoche !" "moi c'est plus difficile !" ou "Je m'en sortirai 100 fois mieux à sa place".
avatar
Nurash

Messages : 583
Points : 631
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La séparativité et la recherche de l'unité

Message par Soÿ le Lun 12 Mar - 16:45

Coucou mon Nurash,

Puisqu'on en est dans les partages persos, et si ça peut aider, face à une difficulté, je me penche bien entendu comme toi sur "comment je vais la résoudre au mieux", mais ce qui jusque là m'a apporté le plus est de :

  • me demander systématiquement ce que j'ai bien pu foutre pour me mettre dans un truc pareil (je pars systématiquement du principe que j'y suis pour quelque chose, même quand il semblerait que ce ne soit pas le cas)
  • me demander ce que je dois changer pour éviter de me remettre dans la même config (même quand il semblerait que je ne puisse rien changer)


Et hors difficultés, me demander systématiquement "comment ce que je vais faire là, je peux le faire au mieux", et ensuite, non pas me regarder le nombril en mode "est-ce que je l'ai bien fait" (de quoi que ce soit qu'on parle), mais partir du principe que j'aurais pu le faire vraiment beaucoup mieux, en mode "comment j'aurais pu le faire pour le faire vraiment mieux".

L'idée étant de se poser ces questions le plus sincèrement du monde. L'exercice a pour avantage d'ouvrir parfois des perspectives assez incroyables, et en même temps... crois-moi si tu veux, mais il travaille systématiquement l'égo au corps  geek.

_________________
Tout est parfait
avatar
Soÿ

Messages : 209
Points : 215
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La séparativité et la recherche de l'unité

Message par Nurash le Mer 14 Mar - 16:43

Merci pour ton partage ma Soÿ, effectivement ça semble pouvoir s'appliquer à pas mal de situation et notamment celles où on augmente l'entropie Wink.

Pour ce qui est de la séparativité je me suis rendu compte que nos préférences distordent énormément notre perception de la réalité objective en rendant certaines choses "souhaitable" d'autres "moins souhaitable", tout cela colorant notre vision des choses car ainsi nous portons beaucoup d'attention à ce qui nous plait et nous fait du bien tout en occultant ce qui ne nous convient pas.

De la même manière que nous pouvons ainsi avoir un homoncule déformé par rapport au cerveau (homonculus de Penfield) notre conception du monde aura ainsi des distorsions en fonction de nos préférences. Ce phénomène, quoique naturel puisque tout le monde possède un point de vue spécifique et particulier, est générateur de séparativité car nous avons tendance à considérer comme "Bon" ce qui nous plaît et l'amalgame entre bon et Bien se réalise de manière souvent inconsciente et nous ramène ainsi à l'aspect limitant des désirs et des passions.

_________________
J'ABANDONNE LE TOUT OU RIEN ET A LA PLACE, JE PENSE, JE PARLE, J'AGIS LE PLUS JUSTEMENT POSSIBLEAUTANT, AUSSI SOUVENT ET AUSSI HAUT QUE JE LE PEUX SIMPLEMENT AVEC LES MOYENS DU BORD. Post-it magique, page 1
avatar
Nurash

Messages : 583
Points : 631
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La séparativité et la recherche de l'unité

Message par Nurash le Lun 26 Mar - 16:24

Lug a écrit:.
.

Il y a un point de départ à cette séparativité, et ce point est l’ignorance.

Ignorance qui, sur le plan physique l’union des individus, fait la force du groupe pour qu’il puisse mieux les protéger, cette union corporelle a aussi la fâcheuse manie de se transformer en domination d’un chef, la violence de ses adjoints et volonté d’asservissement pour le maintien de leur pouvoir.

Ignorance que l’union autour de quelques idées, sur le plan intellectuel, devient inévitablement un moyen de discrimination et de confrontation politique, financière, philosophique et culturelle, menant là aussi à des violences et conflits armés.

Ignorance que l’union sur le plan spirituel tourne rapidement à des dogmes religieux, sectaires, intolérants, fanatiques avec son cortège de persécutions, de conversions forcées, de tortures, de barbaries, de sauvageries et d’aliénation des consciences.

Pour sortir de ces inféodations extérieurement imposées, il faut passer nécessairement par la séparativité de l’individu s’affranchissant d’une déplorable normalité ambiante outrageusement unificatrice, tant dans les comportements physiques (consommation) intellectuels (politiquement correct) que spirituel et le long cortège de calamités doctrinales religieuses. Ce n’est qu’à ces conditions qu’il est possible de tenter de refaire la trame permettant à une Conscience de retrouver sa propre unification multidimensionnelle.
De ce que je comprend de ce message, L'ignorance en générale nous mène au plus petit dénominateur commun. Ce plus petit dénominateur commun nous conduit à l'unification involontaire au plus grand groupe possible de sorte que ce soit les instincts qui portent le plus possible les chances de survie. Cette unification est donc involontaire et subie, on fait partie d'un groupe de manifestation mais la plupart des liens qui sont établis sont des liens horizontaux, on est alors identifié un maximum à un groupe sur le plan matériel mais quasiment pas du tout du point de vue intellectuel et spirituel.

Après une période évolutive, la Conscience devient progressivement autonome du point de vue de sa survie matérielle et s'émancipe progressivement des entraves de l'identification matérielle. Arrive alors une identification à un groupe intellectuel, à nouveau cet identification aura pour conséquence de créer un liens et une homogénéité de la pensée. La Conscience expérimente alors la notion de consensus et les limites de ce dernier. Car si ce groupe la "protège" du point de vue intellectuel (capacité d'être reconnu et valorisée par un groupe en fonction de l'adhésion sans réserve à la doctrine de ce dernier) il l'empêche également de progresser. Les réactions, plus subtiles pourtant d'un point de vue énergétiques peuvent être d'une violence semblable si ce n'est plus grande encore. Qu'il suffise de constater à quel point les individus remettant en cause la notion de vaccination sont "conspués" alors que ceux qui en protège le dogme absolu sont présentés comme modèles de sagesse et de bon sens.

Lorsqu'après de nombreux essai la Conscience commence à s'affranchir des limites de l'identification à un groupe intellectuel, elle fait l'expérience de l'identification à un groupe spirituel. Le Principe reste semblable : vendre sa liberté de pensée et l'amplitude de son point de vue contre des gratifications (physique, astrales ou mentales). On pourra citer les membres du clergés qui bénéficiaient de très bonnes conditions de vie, de renommée et de respect et d'un "salut" automatique du point de vue spirituel, mais en contrepartie ils devaient embrasser totalement la volonté de domination de l'église.

Chacune de ces étapes permet de recréer un "niveau" supplémentaire de liens en termes de profondeur et de verticalité. La séparativité n'est donc plus vécue par l'exclusion potentielle de tout ceux qui n'appartiennent pas à mon groupe mais comme étant ce que mon ignorance m'empêche de pouvoir concevoir. Plutôt que d'être une pièce semblable à toutes celles sortie de son propre moule, la Conscience écrit elle-même la fractale qu'elle représente en tant que part de la force de Vie. L'unification se conçoit alors par la réalisation de cette "trame" multi-dimensionnelle qui permet à la Conscience de comprendre que ce qu'elle "est"(son degrés d'évolutoin, de Connaissance) est le résultat de ses expériences précédentes. Lorsqu'ainsi la Conscience commence à se considèrer elle-même en tant que résultante d'expériences multiples dans le temps plutôt que par identification circonstancielles, elle commence à définir une trame qui lui est propre tout en étant composé de Principes universels. Elle commence à mettre en application cette citation "le temps qu'il faut pour atteindre la perfection d'une incarnation est : toute une vie sans qu'il en manque une seule seconde !".
avatar
Nurash

Messages : 583
Points : 631
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La séparativité et la recherche de l'unité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum