Le Neter de la Salade

Aller en bas

Le Neter de la Salade

Message par Nurash le Jeu 26 Avr - 12:12

Bon, comme il paraît qu'on a beaucoup apprendre de la salade et que je ne souhaite pas mourir idiot, je vous propose un petit exercice méditatif sur la salade.

La méthode employée est assez simple : développer le Liens spirituel avec l'aide évocatrice d'une image. Avec la question "C'est quoi la salade ?" qui peut juste être une interrogation "Salade ?" sous sa forme la plus simple.

Je ne suis pas du tout expert là-dedans mais j'ai envie d'essayer d'appréhender cette réalité.

J'ai obtenu un truc du genre "La salade est un cœur ouvert qui s'ouvre sur le monde". Avec vraiment cette sensation d'une chose qui s'ouvre couche après couche, en se déployant. De ce que j'en comprend, la leçon associé serait quelque-chose du genre "expérimenter sa sensibilité, son ouverture sur le monde chaque jour un peu plus, couche après couche dans cette optique de recevoir et de donner".

Peut-être que je délire grave, mais bon ça à pas l'air trop méchant et vu que la fraternité sers aussi à ça Wink...

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 880
Points : 942
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Neter de la Salade

Message par Vasanakshaya le Jeu 26 Avr - 15:13

Personnellement ça ne me semble pas être du délire cette histoire. Observer la nature me semble tout à fait profitable, peut-être même pourrons-nous entrevoir la Nature. A condition de ne pas s'en tenir à la forme dans une description causale, mais de remonter fil jusqu'au Principe en amont.

"C"est quoi la salade ?"

Le premier truc qui me vient, avec les végétaux, c'est le principe de vie cyclique. Tout ce qui a un début, a une fin, tout ce qui naît, meurt. D’ailleurs, il semble opportun de rappeler que la Conscience n’appartenant pas à la sphère du Destin, à la causalité, n'a ni début ni fin. Mais ce n'est pas le cas de la salade. On peut aisément observer un végétal croitre, vivre un certain temps à un stade de développement stable et maximal, puis se dégrader plus ou moins vite et mourir.

La salade est éphémère, dans un stade juvénile, repliée sur elle-même, elle se nourrit de la terre, de l'air, de l'eau et de la lumière (feu), qui sont les manifestations ici bas du Feu, de l'Eau, de l'Air et de la Terre. Par le contact avec ces éléments nourriciers, elle grandit et s'ouvre de plus en plus sur le monde. Elle atteint la maturité, peut se reproduire, puis meurt progressivement.

Disons que c'est un début.  Smile

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 453
Points : 463
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Neter de la Salade

Message par Nurash le Mar 29 Mai - 16:11

Tout être végétal interagis avec la planète, il puise sa subsistance de la terre qui lui permet de révéler ses forces en puissances. En "échange" cet être permet aux énergies solaires d'être captée et il transforme ainsi une part de son expérience à la terre nourricière qui l'a reçu. On retrouve d'ailleurs le corollaire de ce Principe dans le fait qu'une terre dans laquelle rien ne pousse devient de plus en plus stérile alors que le sol des forêt, qui reçoit sans cesse les déchets organiques, vestiges de l'expérience de végétaux, devient de plus en plus riche et fertile.

Tout végétal, et donc la salade également, constitue un "pont" un "régulateur de potentiel" entre la matière inerte de la planète qui constitue la matrice organique des couches superficielle et les riches potentiels que le soleil apporte à cette terre.

Il est intéressant de constater que en fonction de sa localisation, le terroir n'est pas le même et n'est pas nécessairement propice au développement de toutes les espèces végétale. Car si chaque végétal dispose d'une information qui lui est propre, il ne peut l'exprimer que s'il rencontre la matrice adéquate, idoine.

J'aurais tendance à penser qu'en fonction de la localisation géographique, les énergies captées par le sol vont finir à terme par modifier sa nature, ne serait-ce que par les cycles de l'eau qui se charge de l'énergie ambiante présente dans l'atmosphère et qui ruissèle en transmettant une part de son énergie céleste à la couche organique nommée "terre".

Tout ceci pour dire que l'humus est également une substance "vivante" qui peut s'enrichir ou s'appauvrir en fonction des circonstances locale ou générale. Ainsi on peut corroborer les informations des scientifiques qui ont définis des climats "tropicaux" ou "équatoriaux". L'équateur étant en règle général plus riche en terme de fertilité de par l'équilibre des forces qu'il reçoit.

Je serais ainsi tenté de dire que si les dispositions végétales sont particulières en fonction de la lattitude et du climat, il en est de même pour la révélation des potentiels de la nature humaine. Ne serait-ce que parce que l'humain est "censé" se nourrir de plantes vivantes qui lui sont le plus immédiates dans son environnement. Cet aspect aura donc sans doute des conséquences sur l'aspect le plus "végétatif" de sa condition, personne ne niera qu'un Russe est généralement plus "froid" qu'un Marocain qui aura tendance à avoir le sang "plus chaud"...

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 880
Points : 942
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Neter de la Salade

Message par Vasanakshaya le Mer 30 Mai - 15:09

C'est une analyse intéressante je trouve mon Nurash. Smile

Personnellement ce qui se dégage pour moi de manière générale, c'est que tout est vie et toute vie est liée à ce qui l'entoure. On peut voir que le végétal s'adapte parfaitement à son environnement (intensité de la lumière, composition du sol, humidité, accessibilité à l'eau,...), mais aussi, l'environnement se transforme avec lui (le sol se compose de ses feuilles mortes,...).

A mon sens, on peut voir par là que si notre environnement agit sur nous, nous avons également un impact sur lui. L'exemple qui me vient à l'esprit est celui de la pensée. Nous servons de relais aux pensées qui entrent dans le champ de notre Conscience et nous en sommes responsables. Si nous sommes parcourus de pensées noires, denses, négatives, nous participons à la propagation de telles pensées, de même pour les pensées subtiles. On voit d'ailleurs la nécessité de la rigueur quant à la sélection des pensées, l'homme ne devenant que ce qu'il pense.

Pour ma part, ce que je vois le plus avec la vie végétale, c'est la notion de cycle de vie en lien avec l'interaction avec l'environnement.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 453
Points : 463
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Neter de la Salade

Message par Kanzi le Lun 17 Sep - 12:46

Nurash a écrit:Bon, comme il paraît qu'on a beaucoup apprendre de la salade et que je ne souhaite pas mourir idiot, je vous propose un petit exercice méditatif sur la salade.

La méthode employée est assez simple : développer le Liens spirituel avec l'aide évocatrice d'une image. Avec la question "C'est quoi la salade ?" qui peut juste être une interrogation "Salade ?" sous sa forme la plus simple.

Je ne suis pas du tout expert là-dedans mais j'ai envie d'essayer d'appréhender cette réalité.

J'ai obtenu un truc du genre "La salade est un cœur ouvert qui s'ouvre sur le monde". Avec vraiment cette sensation d'une chose qui s'ouvre couche après couche, en se déployant. De ce que j'en comprend, la leçon associé serait quelque-chose du genre "expérimenter sa sensibilité, son ouverture sur le monde chaque jour un peu plus, couche après couche dans cette optique de recevoir et de donner".

Peut-être que je délire grave, mais bon ça à pas l'air trop méchant et vu que la fraternité sers aussi à ça Wink...

Non c'est pas du délire c'est une très belle image pleine de sens et inspirée ! Wink donc "exit" les cornichons et soyons tous des malades euh je veux dire des salades...
Autre exemple hier en me balladant dans la nature au bord du Cher (afin de libérer mon corps de chair, hum pour la rime...) jusqu'à une pointe rocheuse, je m'arrêtais pour regarder des plantes dont je ne connais même pas le nom. Et en fait en regardant des fougères j'y voyais un déploiement de fractales, et puis en regardant les arbres et leur ramifications également, des fractales, partout lolll ! lol!
Les fous gèrent...furent un déclencheur...Comme quoi ! C'est bon de délirer...

_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1321
Points : 1473
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Neter de la Salade

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum