Qestion au sujet de l'égo

Aller en bas

Qestion au sujet de l'égo

Message par Marcus034 le Ven 22 Juin - 0:38

Bonsoir, au cours de recherches personnelles, je suis arrivé par hasard sur le site de Claude Le Moal, et par curiosité, j'ai téléchargé et lu avec grand intérêt "Le troisième œil et l'infini". Ayant apprécié le style, le ton et le contenu, j'ai ensuite enchaîné avec "La véritable histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée". Pour tout dire, j'en suis à la deuxième lecture, la première lecture ne m'avait livré qu'une impression brumeuse, du style je comprends les mots mais pas grand chose au contenu en général. Comme l'auteur dit textuellement qu'il faut insister pour comprendre, et que je ne me laisse pas vaincre facilement, j'en suis donc à la deuxième lecture. La création du monde s'enchaînant sur plusieurs niveaux descendant vers la matière commence à se distinguer dans la brume (mais pas encore clairement). J'avoue qu'à la deuxième lecture, le deuxième tome échappe encore à ma compréhension, ne connaissant rien à l'astrologie.
Bref, et donc, j'en arrive à ma question. D'après ce que j'ai compris, l’ego est une sorte de création de notre esprit, qui s'alimente de nos émotions, et nous empêche de voir la réalité telle qu'elle est. Mais je n'arrive pas à voir et à saisir ce que ça recouvre exactement et concrètement.
Je vous remercie par avance de vos lumières.

Marcus034

Messages : 5
Points : 9
Date d'inscription : 07/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qestion au sujet de l'égo

Message par Nurash le Ven 22 Juin - 9:43

Salutations Marcus Smile !

De ce que j'en comprend, l'égo n'est pas vraiment une création de l'esprit. L'égo représente les tendances animales auquel on s'identifie. Généralement, l'égo nous détourne des perceptions spirituelle subtile par les puissantes énergies magnétiques des sens organiques ( La faim, la soif, le désir sexuel etc...). Les émotions font également parti de cet ensemble dans la mesure où elles nous poussent à adopter une posture, un comportement, qui est différent de celui que nous aurions eût si nous n'avions pas été sous leur influences. De plus, nous cherchons généralement à être fasciné par ces dernières pour l'aspect sensationnelle qu'elle nous font ressentir.
l'aspect uniquement sensoriel va restreindre considérablement le champ de vision de la Conscience, de telle sorte qu'il devient très difficile de prendre du recul. un exemple simple de la vie courante : le fait de perdre ses moyens durant un examen à cause du stress qui nous maintient dans une peur panique nous empêchant de nous concentrer sur la sphère intellectuelle.
un autre aspect réducteur de l'égo sera de partir du Principe que l'on est parfait comme on est et que l'on a plus rien à apprendre. L'égo se manifeste alors comme une prison de certitudes dans laquelle on reste enfermé tant qu'on ne la remet pas en cause. On reste alors focalisé sur ce qu'on sait plutôt que de progresser sur l'infinité de choses que l'on ignore.
L'égo d'une manière générale va placer un filtre de préférences personnelle qui va "colorer" notre spectre d'une certaine teinte, nous incitant à préféré certainnes choses à d'autres et à vouloir que l'ordre des choses se conforme à ce que nous pensons plutôt que de faire l'inverse. Nous sommes alors confronté à notre intolérance et notre incapacité à percevoir les choses d'un point de vue universel. C'est ainsi que nos affects "biaisent" notre manière de voir les choses. Ainsi on se concentrera davantage sur les choses qui nous plaisent en rejetant celles qui ne nous plaisent pas, plutôt que d'essayer d'inclure ces dernières dans un schéma cohérent.

Enfin voilà pour un tour d'horizon rapide. On peut associé je pense l'égo à la force de Nahash dans la véritable histoire d'Adam et Eve...

En espérant que ça aide Wink

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 782
Points : 840
Date d'inscription : 09/06/2016
Age : 32
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qestion au sujet de l'égo

Message par Scorpion le Ven 22 Juin - 11:15

L'ego est le voile qui recouvre la Conscience, le Soi. D'un certain point de vue il est illusoire car il n'existe pas de façon constante
.
'' Dans la tradition hindoue, il n'y a rien qui corresponde au concept d'un Ego éternel dans lequel serait conservée une certaine forme d'individualité. Dans le modèle hindou, il y a l'atman, le Moi et le Moi supérieur. Mais, à chaque fois qu'un Yogi fait le plongeon final dans l'atman, il en résulte une destruction totale de l'individualité, comme dans l'image classique de la poupée de sel qui a décidé d'aller prendre un bain dans l'océan... La fusion a effacé toute trace d'individualité.
Alors que dans la vision de Steiner, lorsqu'il y a unification avec la Conscience Supérieure, un 'moi' subsiste cependant. Ce 'moi' n'est pas rigide et n'a absolument rien à voir avec les samskaras ou le conditionnement. C'est plutôt la sorte de 'moi' qui fait dire à Paul : " Pas moi, mais Christ en moi ". Cela reste cependant un 'moi'. Mieux encore, cette individualité n'est pas seulement un vestige, quelque chose comme une vague mémoire des temps passés. Ce 'moi' exalté est le fondement d'une réalisation transpersonnelle." (Samuel Sagan , (Forces Planétaires, Alchimie et Thérapies, 24.1)

_________________
Tout vient de l'un.

Scorpion

Messages : 380
Points : 410
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qestion au sujet de l'égo

Message par modeste le Ven 22 Juin - 14:41

Nurash a écrit:Salutations Marcus Smile !

De ce que j'en comprend, l'égo n'est pas vraiment une création de l'esprit. L'égo représente les tendances animales auquel on s'identifie.  

Coucou mon Nurash, en t’identifiant à ces tendances animales dont tu nous parles,
tu te crais une image de toi-même, qui est bien entendu fausse, mais qui représente la perception que tu as de toi-même,
et cette image  que l’on peut appeler égo ou encore personnalité est bel et bien une création de l’esprit…



Bonjour et bien venu mon Marcus034
avatar
modeste

Messages : 592
Points : 620
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qestion au sujet de l'égo

Message par Nurash le Ven 22 Juin - 14:48

modeste a écrit:
Nurash a écrit:Salutations Marcus Smile !

De ce que j'en comprend, l'égo n'est pas vraiment une création de l'esprit. L'égo représente les tendances animales auquel on s'identifie.  

Coucou mon Nurash, en t’identifiant à ces tendances animales dont tu nous parles,
tu te crais une image de toi-même, qui est bien entendu fausse, mais qui représente la perception que tu as de toi-même,
et cette image  que l’on peut appeler égo ou encore personnalité est bel et bien une création de l’esprit…
 

Je comprend où tu veux en venir mon Modeste.

Cela dit, les tendances égotique sont préexistantes et relatives à la sphère du Destin, car on subit ces tendances davantage qu'on ne les "crée" volontairement...

Enfin après c'est une question de nuance Smile


_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 782
Points : 840
Date d'inscription : 09/06/2016
Age : 32
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qestion au sujet de l'égo

Message par modeste le Ven 22 Juin - 15:44

Certes mon Nurash,
Il est sûr que si l’égo existe c’est qu’il entre dans le champ du possible,
mais à mes yeux sa manifestation est sous tendue par le principe d’individualisation,
et perso, je ne suis pas convaincu qu’il existe un Principe « « égo » »
avatar
modeste

Messages : 592
Points : 620
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qestion au sujet de l'égo

Message par Nurash le Ven 22 Juin - 16:07

modeste a écrit:Certes mon Nurash,
Il est sûr que si l’égo existe c’est qu’il entre dans le champ du possible,
mais à mes yeux sa manifestation est sous tendue par le principe d’individualisation,
et perso, je ne suis pas convaincu qu’il existe un Principe « « égo » »

A mon sens l'égo est une sous-fonction de Nahash, le Principe de l'attraction vers la matière (ténèbres / ignorance). En étant attiré par ce qu'on ignore on finit par le connaitre, en expérimentant ce qu'on ne souhaite pas expérimenter, on finit par l'éviter...
Donc de mon point de vue si l'égo n'est pas un Principe, il est une fonction au moins d'une Intelligence. Comme cette intelligence est commune à toutes les incarnations et qu'elle ne change jamais (l'égo peut se manifester de bien des formes différentes mais ne déroge jamais à être un facteur limitant), elle doit (cette Intelligence) nécessairement découler d'un Principe...

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 782
Points : 840
Date d'inscription : 09/06/2016
Age : 32
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qestion au sujet de l'égo

Message par Lug le Ven 22 Juin - 18:18

.
.

Dans le premier chapitre du Sépher de Moïse, Lui-les-Dieux crée toutes les formes végétales et animales, mais ce qu’il convient de prendre en considération c’est le Monde Mental UN et le plan Mental 1, c’est-à-dire que Lui-les-Dieux ne crée que les Principes de ses formes, qui constituerons les critères que devrons revêtir leurs apparences dans le Monde physique dense Trois, du plan physique dense 9.

Toujours dans ce premier chapitre, verset 26 et suivants, il donne pouvoir à Adam, son ombre-nôtre, de donner vie à ses formes en leur apportant cette part d’incréé qu’est la Conscience devant animer chacune des formes à laquelle elle parvient à s’identifier.

Ce premier chapitre de la Genèse s’appelle : La Principiation, précieuse indication non ?

La Conscience n’est pas la forme, mais la forme sans Conscience sait qu’elle doit retourner en contingence d’être en attendant qu’une Conscience se laisse séduire par elle, ce qui implique qu’elle ait pour préoccupation, finalité et dessein d’attirer une Conscience, et une fois celle-ci identifier à cette forme, de tout faire pour qu’elle pense qu’elle en est inséparable au point de croire qu’elle ne peut pas exister sans elle.

Cette fonction spécifique à la forme, d’attraction et de séduction d’une Conscience est ce que nous appelons ego.

L’ego est propre à la forme, mais pas le propre de la Conscience. Tant que la Conscience fait «corps» avec la forme en croyant qu’elles sont indissociables, elle se confond avec son ego, et passe son temps à le servir, et il fera tout pour que cela reste ainsi. Ce n’est que lorsque la Conscience réalise qu’elle n’est que la conductrice du véhicule, qu’elle finit par comprendre qu’elle n’a pas la même destinée éphémère et mortelle que lui, car elle est d’une autre complexion, nature et condition. Alors, au lieu de consacrer son temps d’incarnation à servir son ego, elle se servira de lui pour accomplir son propre dessein qui est de retrouver sa nature dévique.

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1604
Points : 1677
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qestion au sujet de l'égo

Message par modeste le Sam 23 Juin - 7:02

Tout paraît plus simple quand on revient aux fondamentaux…

Merci mon Lug pour cet éclairage.
avatar
modeste

Messages : 592
Points : 620
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qestion au sujet de l'égo

Message par Marcus034 le Dim 24 Juin - 17:28

Lug a écrit:.
.

Dans le premier chapitre du Sépher de Moïse, Lui-les-Dieux crée toutes les formes végétales et animales, mais ce qu’il convient de prendre en considération c’est le Monde Mental UN et le plan Mental 1, c’est-à-dire que Lui-les-Dieux ne crée que les Principes de ses formes, qui constituerons les critères que devrons revêtir leurs apparences dans le Monde physique dense Trois, du plan physique dense 9.

Toujours dans ce premier chapitre, verset 26 et suivants, il donne pouvoir à Adam, son ombre-nôtre, de donner vie à ses formes en leur apportant cette part d’incréé qu’est la Conscience devant animer chacune des formes à laquelle elle parvient à s’identifier.

Ce premier chapitre de la Genèse s’appelle : La Principiation, précieuse indication non ?

La Conscience n’est pas la forme, mais la forme sans Conscience sait qu’elle doit retourner en contingence d’être en attendant qu’une Conscience se laisse séduire par elle, ce qui implique qu’elle ait pour préoccupation, finalité et dessein d’attirer une Conscience, et une fois celle-ci identifier à cette forme, de tout faire pour qu’elle pense qu’elle en est inséparable au point de croire qu’elle ne peut pas exister sans elle.

Cette fonction spécifique à la forme, d’attraction et de séduction d’une Conscience est ce que nous appelons ego.

L’ego est propre à la forme, mais pas le propre de la Conscience. Tant que la Conscience fait «corps» avec la forme en croyant qu’elles sont indissociables, elle se confond avec son ego, et passe son temps à le servir, et il fera tout pour que cela reste ainsi. Ce n’est que lorsque la Conscience réalise qu’elle n’est que la conductrice du véhicule, qu’elle finit par comprendre qu’elle n’a pas la même destinée éphémère et mortelle que lui, car elle est d’une autre complexion, nature et condition. Alors, au lieu de consacrer son temps d’incarnation à servir son ego, elle se servira de lui pour accomplir son propre dessein qui est de retrouver sa nature dévique.

Marcus034

Messages : 5
Points : 9
Date d'inscription : 07/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qestion au sujet de l'égo

Message par Marcus034 le Dim 24 Juin - 17:49

Désolé pour la manip Embarassed

Un grand merci à Nurach, Scopion, Modeste et Lug d'avoir prix de temps de me fournir des réponses aussi denses qu'éclairantes pour mes réflexions.
D'après ce que je comprends maintenant, lors de notre existence ici-bas nous sommes dirigés (à différents degrés selon les personnes) par notre ego, lorsque nous ne nous préoccupons que de nos besoins physiques (comme des enfants), ou que nous pensons que seul notre corps ou notre existence est l'objet de nos préoccupations (paraître).
A partir du moment où nous prenons conscience que notre vie terrestre n'est qu'une face de la pièce, et que nous avons du pain sur la planche pour retrouver notre essence, nous nous libérons de notre ego.
Mais pas totalement, puisque nous avons besoin de maintenir à minima en bonne santé ce véhicule terrestre, et que nous avons chacun notre caractère. Il faut faire à titre personnel de sacrés efforts pour sortir de la routine, et remettre en question ses certitudes (surtout à un certain âge ... Cool ).

Marcus034

Messages : 5
Points : 9
Date d'inscription : 07/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qestion au sujet de l'égo

Message par Eléa le Dim 8 Juil - 20:43

Lug a écrit:.
.

Dans le premier chapitre du Sépher de Moïse, Lui-les-Dieux crée toutes les formes végétales et animales, mais ce qu’il convient de prendre en considération c’est le Monde Mental UN et le plan Mental 1, c’est-à-dire que Lui-les-Dieux ne crée que les Principes de ses formes, qui constituerons les critères que devrons revêtir leurs apparences dans le Monde physique dense Trois, du plan physique dense 9.

Toujours dans ce premier chapitre, verset 26 et suivants, il donne pouvoir à Adam, son ombre-nôtre, de donner vie à ses formes en leur apportant cette part d’incréé qu’est la Conscience devant animer chacune des formes à laquelle elle parvient à s’identifier.

Ce premier chapitre de la Genèse s’appelle : La Principiation, précieuse indication non ?

La Conscience n’est pas la forme, mais la forme sans Conscience sait qu’elle doit retourner en contingence d’être en attendant qu’une Conscience se laisse séduire par elle, ce qui implique qu’elle ait pour préoccupation, finalité et dessein d’attirer une Conscience, et une fois celle-ci identifier à cette forme, de tout faire pour qu’elle pense qu’elle en est inséparable au point de croire qu’elle ne peut pas exister sans elle.

Cette fonction spécifique à la forme, d’attraction et de séduction d’une Conscience est ce que nous appelons ego.

L’ego est propre à la forme, mais pas le propre de la Conscience. Tant que la Conscience fait «corps» avec la forme en croyant qu’elles sont indissociables, elle se confond avec son ego, et passe son temps à le servir, et il fera tout pour que cela reste ainsi. Ce n’est que lorsque la Conscience réalise qu’elle n’est que la conductrice du véhicule, qu’elle finit par comprendre qu’elle n’a pas la même destinée éphémère et mortelle que lui, car elle est d’une autre complexion, nature et condition. Alors, au lieu de consacrer son temps d’incarnation à servir son ego, elle se servira de lui pour accomplir son propre dessein qui est de retrouver sa nature dévique.

Je me souviens, au début de mon camino, après avoir pourtant avalé pas mal de vraie nourriture, je passais mon temps à me demander quand me viendraient enfin les textes, mots, écrits qui m'éclaireraient sur :

  • d'où viens-je
  • où vais-je
  • dans quelle étagère

tout ça tout ça...

Hors, je les lisais déjà, et je les avais déjà sous les yeux... 
Merci pour ce message mon Lug.

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 446
Points : 456
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qestion au sujet de l'égo

Message par Invité le Dim 12 Aoû - 11:08

Aucun enseignent initiatique ne parle de l'ego
Parce qu’il n'a pas la moindre importance

Si quelqu'un a des problèmes avec son ego, s'est que le Soi ne le maîtrise pas (manque d’expérience au cours des vies)
Comme pour les ados

L'ego n’empêche de vivre aucune experience spirituelle, s'est hors de sa portée


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qestion au sujet de l'égo

Message par Kanzi le Dim 12 Aoû - 14:53

Mon Jaycevol,

Pourrais-tu nous instruire et nous dire ce qu'est au juste l'égo ? Et à quoi il sert (si tenté qu'il ait une fonction, utilité ou objet de déco) ?

_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1283
Points : 1435
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qestion au sujet de l'égo

Message par Invité le Lun 13 Aoû - 9:10

Kanzi a écrit:Mon Jaycevol,

Pourrais-tu nous instruire et nous dire ce qu'est au juste l'égo ? Et à quoi il sert (si tenté qu'il ait une fonction, utilité ou objet de déco) ?

sans cette connaissance tu subis l'ego effectivement

Il faut commencer par le début : l’Éveil de l’âme (processus éternel)
A cette instant, se développe la conscience de l'individualité
S'est ainsi qu'on décrit aussi les animaux les plus évolués qui ont conscience de Soi, lorsque s'individualisent
L'individualisation représente donc la première étape la plus élevée sur le plan de la conscience (Je suis cela)

Ne pas confondre égoïsme et individualisme

Pour s'exprimer dans l'univers entier, sur n 'importe quel plans de l'existence, et non pas uniquement dans l'incarnation, l'individualité en particulier Humaine exprime sa personnalité a travers des traits de cataracteres

Les qualités et les défauts vont ensembles, ils sont équilibrés ou déséquilibrés
Quand ils ne sont pas maîtrisés, la personne chute  ou bloque son évolution par des traits de caractères négatifs non conscient ou plus fort que les qualités.

orgueil, concupiscence, jalousie, ignorance etc

http://haptomai.org/ressources/liste-des-traits-de-caractere/

Ces traits de caractères forment l'ego
L'ego en soit s'est abstrait si on a pas conscience des traits de caractère qui le domine/caractérise

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qestion au sujet de l'égo

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum