L'arbre des exemples :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'arbre des exemples :

Message par Kanzi le Mar 28 Juin - 16:10

Mar Jan 19, 2010 4:11 pm
Lug a écrit:1 - Corps, demanda l’âme, pourquoi mourez-vous ?

-Et vous, âme répondit le corps, pourquoi vous séparez-vous de moi ?

Le sage a du mal à s’associer avec le sot

2 - Vice demanda la Vertu, qui est ton père ?

Vertu, répondit le Vice, votre absence est ma mère.

Du défaut de vertu naît le vice

3 - Vice, demanda la Vertu, pourquoi les hommes t’aiment-ils.

Vertu, répondit le vice, parce que vous êtes paresseuse.

Nombreux sont les méchants par paresse

4 - Vice, demanda la Vertu, pourquoi êtes-vous mon ennemi ?

Vertu, répondit le Vice, je vous combats pour vous donner de l’importance.

Le péché met en valeur la vertu.

5 - Vice, demanda la Vertu, ou êtes-vous ?

Vertu, répondit le Vice, je suis ou vous n’êtes pas.

Le vice prend la place de la vertu

5 - Vice, dit la Vertu, je t’accuserai le jour du Jugement.

Vertu, répondit le Vice, votre libre arbitre m’excusera auprès du Juge.

Le libre arbitre permet le vice

6 - Vice, demanda la Vertu, pourquoi n’as-tu pas peur ?

Vertu, répondit le Vice, pourquoi n’avez-vous pas de remords ?

Le pécheur déteste les remords

7 - La Vertu dit au Vice qu’elle le battait chez le pauvre ;

Le Vice répondit qu’il s’en plaindrait au riche.

Le péché préfère le riche au pauvre

Extrait de l’arbre des exemples de Raymond Lulle.

Kanzi

Messages : 846
Points : 982
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre des exemples :

Message par Kanzi le Mar 28 Juin - 16:11

Mer Jan 20, 2010 4:26 pm
Lug a écrit:.
.

L’air pria le feu de ne pas trop le chauffer, sinon l’eau refuserait son humidité.
L’excès en tout est un mal

La terre, jalouse du feu et de l’air qui s’associaient dans les figues, pria le feu d’être son allié dans le poivre.
ainsi naît l’envie.

L’eau prétendait que son froid valait mieux en été contre les fièvres des malades, que la chaleur du feu en hiver contre le froid des hommes sains.
Le feu ne vaut pas mieux que l’eau en toute occasion.

Le feu disait du mal de la terre parce qu’elle est noire, et du bien parce qu’elle est sèche.
Ainsi naissent la louange et la critique.

L’eau pleurait parce que l’air, s’appropriait la chaleur du feu, son ennemi.
Ainsi naît la tristesse.

Le printemps blâmait le soleil qui, en été détruisait les belles œuvres qu’il réalisait en avril et en mai.
Utilité vaut mieux que beauté.

Le feu pria le soleil de ne pas donner son aspect à la lune, qui revêtait celui de l’eau.
Les demandes sensées peuvent être exaucées.

Le feu se vantait d’être dans de nombreux objets ; l’eau le blâmait de les brûler.
Ainsi naît le blâme.

Le feu prétendait être plus fort que l’eau dans le fenouil ; l’air lui répondit que l’eau était plus forte dans la laitue. Le feu sut ainsi que l’air l’aimait peu.
Voilà à quoi on reconnaît l’inimitié.

L’air reprocha au feu, si clair et si lumineux, de mal agir en s’alliant à la terre, qui est noire. Le feu connut ainsi que l’air était jaloux.
Les reproches révèlent la jalousie.

L’eau dit au feu qu’elle était fort désirée par les damnés de l’enfer ; le feu lui répondit que la justice était son épouse.
Ainsi doit-on répondre au bossu qui se vante.

L’eau dit au feu qu’il ne dégageait aucune chaleur dans la bête morte ; le feu lui répondit qu’elle y sentait mauvais.
Les hommes se disent des horreurs.

L’eau dit au feu que, grâce à elle les femmes rafraîchissent leur visage, pour être belles et radieuses ; le feu répondit que, grâce à lui, les femmes désirent leurs maris.
Ainsi voit-on la différence entre première et seconde intention.

Extrait de l’arbre des exemples de Raymond Lulle.

Kanzi

Messages : 846
Points : 982
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre des exemples :

Message par Kanzi le Mar 28 Juin - 16:12

Ven Jan 22, 2010 11:05 am
Lug a écrit:.
.

L’hiver reprocha à l’été d’être vide de froid ; l’été répondit à l’hiver qu’il était vide de chaleur.
Les hommes se méprisent les uns les autres.

L’eau dit qu’elle était plus grasse que le feu ; le feu répondit qu’il était plus sain que l’eau.
La mort est plus proche pour le porc gras que pour le porc maigre.

L’eau dit qu’elle était plus imposante que le feu ; le feu répondit qu’il courait plus vite que l’eau.
Les riches sont paresseux.

L’eau dit qu’elle était sage parce qu’elle amassait beaucoup ; le feu répondit qu’il était généreux parce qu’il donnait beaucoup.
Les avares sont orgueilleux.

L’eau dit que le roi avait une couronne d’eau, puisqu’elle était la dame du cerveau ; le feu répondit que le roi était un arbre inversé.
Le roi fou se soumet au vilain

L’eau dit que le roi avait fait faire une belle coupe d’argent ; le feu répondit que le roi portait couronne d’or.
Les hommes se préoccupent plus de leur honneur que de leur santé.

L’eau dit que la reine avait, grâce à elle, des dents blanches ; le feu répondit que, grâce à lui, la reine avait les cheveux roux.
Les hommes sont amoureux de vaine gloire.

L’eau dit que l’ail, vêtu de blanc, est plus chaud que le feu, le feu répondit que l’huile, de même nature que lui, est plus légère que l’eau dans la lampe.
Le roi est orgueilleux, bien que plus obligé qu’un autre homme.

Kanzi

Messages : 846
Points : 982
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre des exemples :

Message par Kanzi le Mar 28 Juin - 16:12

Mer Jan 27, 2010 10:54 am
Lug a écrit:.
.

Les cerises dirent aux figues qu’elles mûrissaient les premières ; les figues répondirent qu’elles étaient plus appréciées que les cerises.
La vertu est plus noble dans sa fin que dans son principe.

La cerise dit à la caroube qu’elle était tordue et noire ; la caroube répondit à la cerise qu’elle se gâtait vite.
La femme du forgeron qui se farde, se moque des mains noires de son mari.

La laitue dit qu’elle guérissait les malades ; le vin répondit qu’il réjouissait tous les hommes.
Le vin réjouit la volonté de l’homme et fait pleurer son intelligence.

La pomme dit au fumier qu’il puait ; le fumier répondit qu’il était son parent.
L’humilité réprimande l’orgueil.

Le roi refusait de manger des figues, parce que les porcs en mangeaient.
L’orgueil est méprisant.

Le cheval dit au chevalier de ne pas porter d’éperons, qu’il avancerait sans contrainte ; le chevalier répondit que la peur faisait courir les femmes.
Voilà pourquoi le roi porte une épée.

Le cheval dit qu’il faisait honneur au chevalier ; le chevalier lui répondit qu’il lui donnait à manger.
Les deux mains sont amies.

Le mulet dit au cheval qu’il était son frère ; le cheval répondit au mulet qu’il ressemblait à l’âne.
L’orgueil ne veut pas de compagnon.

L’âne dit à son maître qu’il savait chanter ; son maître lui répondit qu’il savait pleurer.
Le fat veut être admiré.

L’âne dit qu’il était trop chargé ; son maître répondit qu’il avait beaucoup d’enfants.
Le seigneur n’a pas de pitié de ses sujets.

Le loup demanda au mouton pourquoi il demeurait avec l’homme, qui se nourrit de viande, confectionne des chaussures de cuir et des tuniques de laine ; le mouton répondit qu’il ne vivait pas de pierres.
Le bon conseil doit être désintéressé.

Extrait de l’arbre des exemples de Raymond Lulle.

Kanzi

Messages : 846
Points : 982
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre des exemples :

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum