L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Sam 11 Juin - 17:07

Lug - Ven Déc 14, 2012 9:53 am



Et si la bonne circulation de l’Énergie d’Amour était complètement entravée par les émotions ?

Quelles conséquences cela pourrait-il avoir sur votre vision des choses et sa mise en pratique quotidienne ?


La résolution juste à ces deux questions ouvrira sur des perspectives d’une amplitude considérable. Mais attention, des réponses lapidaires, superficielles ou répliquant des lieux communs ou des copier/coller d’un savoir mal digéré pourrait plus surement vous plonger dans un abime d’insignifiance et d'insondable perplexité...

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Sam 11 Juin - 17:10

Nurash - Ven Déc 14, 2012 11:01 am
Lug a écrit:
Et si la bonne circulation de l’Énergie d’Amour était complètement entravée par les émotions ?


En voila des questions croustillantes à se mettre sous la dent, surtout qu'elles suivent une problématique qui est mienne ces derniers temps...

Déja nottons les majuscules a Energie et Amour... Ces Energies, si elle proviennent de la Source, du Divin créateur, sont les énergies du don désintéréssé me semble-t-il.
L'Energie pourrait être entravée de deux manières (merci Setanta;)) : par le fait de ne pas recevoir autant qu'il serait juste, et par le fait de ne pas donner autant qu'il serait juste.

Les émotions de manière générale sont, je pense, une conséquence de l'identification aux formes du Monde physique (fussent-t-elle issues du plan physique, astrale ou mentale). Dans la mesure où ces émotions sont relatives à l'identification à une forme limité, ces dernières (fussent-t-elle positives ou négatives) nous empèchent donc de nous connecter à la source d'Energie d'Amour.

Ainsi le fait d'être limité dans notre conception du Divin nous empèche de recevoir (comment recevoir ce qu'on ne peut concevoir ?) et le fait d'être limité dans la vision que nous avons de nous-même nous empèche de donner (comment donner ce que nous n'avons pas ?)

Lug a écrit:Quelles conséquences cela pourrait-il avoir sur votre vision des choses et sa mise en pratique quotidienne ?

Pour les conséquences que cela peut avoir sur notre vision des choses et sa mise en pratique quotidienne, cela implique pour moi de cesser autant qu'il est possible de voir les choses en tant qu'individu pour se considérer comme une part d'un système plus large, on cesse ainsi de s'identifier à une particule séparée pour rentrer dans la conceptualisation de la molécule (J'y vois ce que Lug disait lorsqu'il parlait des atomes d'hydrogènes qui peuvent se rassembler et devenir un soleil   sunny  ).
Recevoir finalement le don d'Amour et le transmettre, c'est tacher de se mettre au service désintéréssé de la communauté je pense;)

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Sam 11 Juin - 17:21

Setanta - Ven Déc 14, 2012 1:22 pm

C'est déjà le cas pour une grande majorité de l'humanité en manifestation mon Lug, puisqu'un mauvais alignement des trois corps ne permet pas de faire sonner la Note qui permet à ce qui est en haut(l'Amour-Sagesse du Monde Mental) de s'aligner avec ce qui est en bas. On peut renvoyer sur le sujet de « Jonas et la baleine » pour ceux qui ne l'auraient pas encore travailler.

Par analogie avec ce qui est en haut, une guitare en parfait état(corps sain) et bien accordée(parfait alignement), permet au Mi grave de la grosse corde de faire vibrer le Mi aiguë de la plus fine corde. C'est la Loi de correspondance du Kybalion, la Loi d'Attraction de l'Amour-Sagesse, la qualité de l'Oeuvrant faisant la Qualité de l'Oeuvre.

Chaque émotion(ignorance) sont autant d'entraves, de boulets qui empêchent l'élévation de la Conscience pour la cantonnée dans les cavernes et labyrinthes du plan astral.

Ais-je bien saisit toute l'entropie de la première question ? Rolling Eyes

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Sam 11 Juin - 17:22

modeste - Ven Déc 14, 2012 2:40 pm

J'étais tranquillement installé au coin de ma cheminée,
à sécher lamentablement sur cette question
tout en ressentant sa douce chaleur (de la cheminée , pas de la question)
quand le feu s'est soudainement emballé et mis à crépiter.
Et j'ai réalisé que d'un coup, sous le coup de l'émotion/peur,
ma conscience avait tout simplement transformé le feu émettant cette douce chaleur ,
et qui est , avec ou sans majuscules, je ne sais trop, une Energie d'Amour ,
en un monstre prêt à dévorer ma cheminée...

Il m'apparaît , aux vues de ces péripéties,
qu'une des conséquences d'une mauvaise circulation des Energies d'Amour , due aux émotions,
est que la conscience ne les reconnait pas ou plus pour ce qu'elles sont réellement
voire pire , les transforme à ses délires.

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Sam 11 Juin - 17:23

Lug - Ven Déc 14, 2012 4:08 pm

Nurash a écrit:
Lug a écrit:
Et si la bonne circulation de l’Énergie d’Amour était complètement entravée par les émotions ?


En voila des questions croustillantes à se mettre sous la dent, surtout qu'elles suivent une problématique qui est mienne ces derniers temps...

Déja nottons les majuscules a Energie et Amour... Ces Energies, si elle proviennent de la Source, du Divin créateur, sont les énergies du don désintéréssé me semble-t-il.
L'Energie pourrait être entravée de deux manières (merci Setanta;)) : par le fait de ne pas recevoir autant qu'il serait juste, et par le fait de ne pas donner autant qu'il serait juste.

Les émotions de manière générale sont, je pense, une conséquence de l'identification aux formes du Monde physique (fussent-t-elle issues du plan physique, astrale ou mentale). Dans la mesure où ces émotions sont relatives à l'identification à une forme limité, ces dernières (fussent-t-elle positives ou négatives) nous empèchent donc de nous connecter à la source d'Energie d'Amour.

Ainsi le fait d'être limité dans notre conception du Divin nous empèche de recevoir (comment recevoir ce qu'on ne peut concevoir ?) et le fait d'être limité dans la vision que nous avons de nous-même nous empèche de donner (comment donner ce que nous n'avons pas ?)

Lug a écrit:Quelles conséquences cela pourrait-il avoir sur votre vision des choses et sa mise en pratique quotidienne ?

Pour les conséquences que cela peut avoir sur notre vision des choses et sa mise en pratique quotidienne, cela implique pour moi de cesser autant qu'il est possible de voir les choses en tant qu'individu pour se considérer comme une part d'un système plus large, on cesse ainsi de s'identifier à une particule séparée pour rentrer dans la conceptualisation de la molécule (J'y vois ce que Lug disait lorsqu'il parlait des atomes d'hydrogènes qui peuvent se rassembler et devenir un soleil   sunny  ).
Recevoir finalement le don d'Amour et le transmettre, c'est tacher de se mettre au service désintéréssé de la communauté je pense;)

L'approche vers les portes du Temple est, pour l'instant, assez bonne, mon Nurash, mais pourquoi tu ne les ouvres pas ces portes ? Very Happy

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Sam 11 Juin - 17:36

Lug - Ven Déc 14, 2012 4:18 pm

Setanta a écrit:C'est déjà le cas pour une grande majorité de l'humanité en manifestation mon Lug, puisqu'un mauvais alignement des trois corps ne permet pas de faire sonner la Note qui permet à ce qui est en haut(l'Amour-Sagesse du Monde Mental) de s'aligner avec ce qui est en bas. On peut renvoyer sur le sujet de « Jonas et la baleine » pour ceux qui ne l'auraient pas encore travailler.

Par analogie avec ce qui est en haut, une guitare en parfait état(corps sain) et bien accordée(parfait alignement), permet au Mi grave de la grosse corde de faire vibrer le Mi aiguë de la plus fine corde. C'est la Loi de correspondance du Kybalion, la Loi d'Attraction de l'Amour-Sagesse, la qualité de l'Oeuvrant faisant la Qualité de l'Oeuvre.

Chaque émotion(ignorance) sont autant d'entraves, de boulets qui empêchent l'élévation de la Conscience pour la cantonnée dans les cavernes et labyrinthes du plan astral.

Ais-je bien saisit toute l'entropie de la première question ?  Rolling Eyes

Il ne me semble pas que tu aies entièrement saisi, mon Setanta...

Tu ne nous dis pas comment tu fais pour gérer tes propres émotions (le principe du Kybalion c'est bien joli, mais encore faut-il ne pas en rester qu'au principe), ni comment tu fais harmonieusement circuler cette Énergie d'Amour avec virtuosité...

Prenons un exemple simple : Tu assimiles chaque émotion à de l'ignorance, ce qui demande à être largement explicité, car la comparaison me semble discutable, et tu parles de cette émotion comme une entrave, un boulet, alors en quoi l'amour est-il une entrave à l'Amour ?

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Sam 11 Juin - 17:38

Lug - Ven Déc 14, 2012 4:23 pm
modeste a écrit:J'étais tranquillement installé au coin de ma cheminée,
à sécher lamentablement sur cette question
tout en ressentant sa douce chaleur (de la cheminée , pas de la question)
quand le feu s'est soudainement emballé et mis à crépiter.
Et j'ai réalisé que d'un coup, sous le coup de l'émotion/peur,
ma conscience avait tout simplement transformé le feu émettant cette douce chaleur ,
et qui est , avec ou sans majuscules, je ne sais trop, une Energie d'Amour ,
en un monstre prêt à dévorer ma cheminée...

Il m'apparaît , aux vues de ces péripéties,
qu'une des conséquences d'une mauvaise circulation des Energies d'Amour , due aux émotions,
est que la conscience ne les reconnait pas ou plus pour ce qu'elles sont réellement
voire pire , les transforme à ses délires.
Pour que la Conscience reconnaisse, mon modeste, encore faut-il qu'elle fasse la différence.

Exemple : comment fais-tu pour distinguer l'Amour de l'émotion ?

Si l'une de ces deux énergies doit te dévorer, ne serait-ce pas plutôt celle de l'émotion ?

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Sam 11 Juin - 17:39

modeste - Ven Déc 14, 2012 4:53 pm

Lug a écrit:Pour que la Conscience reconnaisse, mon modeste, encore faut-il qu'elle fasse la différence.

Exemple : comment fais-tu pour distinguer l'Amour de l'émotion ?

Tres juste , mon Lug
j'ai compris aussi , en redigeant ce post que j'allais obligatoirement tomber sur la notion épineuse et d'apliquation complexe du discernement .

Il me semble qu'une émotion amoureuse n'aura pour seul objectif que de m'apporter une satisfaction physique ou intellectuelle obligatoirement limitée dans le temps,
alors qu'une pensée d'Amour aura elle , pour objectif l'interret de tous , et une appliquation non limitée dans le temps.
Si l'une de ces deux énergies doit te dévorer, ne serait-ce pas plutôt celle de l'émotion ?

J'en suis entièrement convaincu

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Sam 11 Juin - 17:40

Lug - Ven Déc 14, 2012 5:14 pm

Tu es trop enfermer dans un schéma psychologie intellectuelle pré-imposé par un processus éducatif, mon modeste, ce qui entrave ton manque de discernement...

Une émotion amoureuse (physique ou intellectuelle) n’a pas d’autre objectif que de t’asservir, et elle y parvient irrémédiablement, empêchant très efficacement toute circulation fluidique supérieure...

Quant à l’Énergie d’Amour, pour l’instant considère que c’est un peu comme pour «Dieu», ton aveuglement ne te permet pas de la regarder en face au point d’être capable de t’en faire même une vague idée...  Very Happy  

Mais si tu avances sur ce sujet très difficile, peut être parviendras-tu à retrouver la vue... Cool

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Sam 11 Juin - 17:41

Nurash - Ven Déc 14, 2012 5:51 pm

Je vais essayer sans faire de verbiage creux mon Lug.

Il nous faut donc logiquement parvenir à la maitrise de ces émotions. Une émotions comme je le disait précédemment peut avoir différentes sources à priori mais elle est avant tout conditionnée par notre manière de voir les choses, ce à quoi nous sommes identifiés.

Prenons l'exemple des religions, je dis au cours d'une soirée que je trouve la bible un peu incohérente, et une connaissance s'en énerve. Il est identifié au fait que la bible est un livre saint et qu'il ne peut contenir d'erreur, ce faisait, il s'attribut ces propriétés, bien qu'elles n'aient pas vraiment de réalité (espace de vérité limité).
De même pour l'éducation, on nous apprend finalement à nous identifier à des attributs donnés et figés. Il faudra faire en sorte de pratiquer une forme de "désaprentissage" afin de pouvoir se trouver plus libre.

Les conséquences sur la vision des choses sont que de manière certainne, je me retrouverai plus souvent en paix (ainsi que l'eau boueuse qu'on laisse décanter). Si une émotion surgit, je tâche d'en comprendre les mécanismes et je profite de cette opportunité qui m'est offerte de découvrir un mécanisme d'identification qui était encore jusque là inconscient, et que je tâcherai de modifier.
Cela recquiert une conscience permanente des pensées qui passent dans mon champ de conscience, afin de ne plus vivifer celles qui engendrent des émotions.
Il peut êre aussi important de noter que cela ira à l'encontre de la plupart des réaction de mes congénères, car je passerai pour quelqu'un de particulièrement "insensible", ne pouvant plus partager les élans émotifs de mes congénères (réjouissance quand la sphère de cuir pressurisé pénètre l'espace délimité par trois barres métaliques ainsi qu'un filet : youpi). Cela peut donc présenter une certainne forme de danger car je ne souhaite pas me mettre à dos mes petits camarades, au contraire mon but étant de ne pas les frustrer afin de ne pas les empécher de recevoir ce don d'Armour si il est juste qu'il le reçoive.

Pour ce qui est de recevoir L'Amour je me devrais de pratiquer la vertue d'humilité (qui tendra d'ailleurs à influencer mes choix quand à l'identification que je choisierai).

Sans pour autant que mon discours soit inutile j'ai malgré tout la sensation (intuition) de passer à coté d'un point essentiel... Peut-être le fait d'éprouver cet Amour au travers d'une perception plus ou moins direct des principes (par exemple lorsque je croise un de mes semblables, je fait l'effort de voir une conscience, telle que la mienne en tout point, capable des plus hauts degrès de réalisation, et cela m'aide à ressentir l'Amour universel que peut éprouver le Divin pour chacune des consciences de la Création). Malgré tout dans le don d'Amour et de connaissance je devrais faire en sorte d'être capable de déterminé le mérite de chacun. Ainsi il me faudra tâcher tout les jours de continuer à étudier les Loi de la Création afin de pouvoir agir au cas par cas en comformité avec ces dernières... petit exercice nécessitant déjà un sacré dicernement...


Dernière édition par Petitruc le Dim 12 Juin - 1:13, édité 1 fois

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Sam 11 Juin - 17:42

Lug - Ven Déc 14, 2012 6:54 pm

Aïe ! Aïe ! Aïe ! Mon Nurash, ton emballement à vouloir ouvrir les portes du Temple te fait manquer d’une vertu pourtant Cardinale qu’est la Prudence...

Tu vas trop vite en besogne, camarade, chacune de tes formulations contient une intention vertueuse (seulement une intention) entièrement enrobée de vices tressés serrés...

L’émotion, contrairement à ton approche première n’a pas plusieurs sources, mais plusieurs aspects. La source de l’émotion c’est le Monde astral et liquide... Lorsque l’avatar «Jésus» marche sur les eaux, cela signifie en langage analogique qu’il domine ses émotions.

Lorsque tu dis : «il faudra faire en sorte de pratiquer une forme de désaprentissage», tu révèles ton absence d’engagement. Tu es spectateur de toi-même, sans être acteur... Saisies-tu la différence ?

Le principe sur lequel je voudrais attirer ton attention, réside dans la façon que tu as de formuler tes idées et qui, en même temps, révèle une adéquation ou une inadéquation avec les nécessités de l’oeuvrant avec son ouvrage...

Illustration concrète pour que tu puisses appréhender l’aspect abstrait de mon propos. Lorsque tu vas au restaurant, si le chef cuistot vient te dire comment il va faire pour préparer le plat que tu as commandé, en t’expliquant par le menu toutes les étapes de sa réalisation, à un moment donné tu ne pourras pas t’empêcher de lui dire : je ne suis pas là pour prendre un cours de cuisine, mais juste pour venir bouffer.

Lorsque tu utilises le futur ou le conditionnel, dans le verbe faire (expression de ta volonté) tu n’es plus le maître d’oeuvre, mais le badaud de passage qui n’est plus ni dans l’ouvrage ni dans l’oeuvrant...

Nous ne devons conjuguer que les verbes au Présent. Dès lors tu ne feras pas, tu fais ! Et celui qui est à l’ouvrage n’a pas besoin d’expliquer ce qu’il fait, mais a uniquement la préoccupation de finir ce qu’il fait pour le livrer au (x) bénéficiaire (s).

Avant que d’avoir l’ambition téméraire de vouloir comprendre les émotions d’autrui, commence modestement par analyser finement tes propres émotions et les mécanismes par lesquels elles se manifestent. Ce n’est que quand tu en auras assimilé les principes de fonctionnement que tu pourras étendre tes préoccupations sur les émotions des autres.

Comment sais-tu que tu es parvenu à recevoir, ne serait-ce que petitement, l’Amour ?

Est-ce que tu es certain de ne pas confondre avec un de ces vices si prompts à se draper dans la toge de la vertu ?

Dans l’hypothèse où tu as véritablement eu la grâce de recevoir cette Énergie d’Amour (pas selon une déduction raisonneuse et purement intellectuelle), ne serait-ce qu’un bref instant dans ta vie, explique-nous donc comment tu as pu la différencier de tous ses artefacts que produit en abondance le plan astral ?


Il ne faudra pas tâcher de continuer à étudier, mon Nurash, comme tu l’indiques en fin de ton message, mais tu le fais en continuant d’essayer d’ouvrir les portes de ce P.... de Temples, qui, pour l’instant, restent closes... Wink

Bon courage, je m’efforce d’être un impitoyable guide...Very Happy

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Sam 11 Juin - 17:46

Nurash - Mar Déc 18, 2012 11:33 am

Je me permet de citer mon camarade Setanta

Ma première vision des choses est de réaliser qu'il est très facile de succomber au monde des émotions et que les échanges

Ca me semble être une bonne piste, encore que le mot de "succomber" est peut-être un peu fort, quoique bien choisit puisqu'il s'agit de la "perte" illusoire de notre immortalité.

Comment succombe-t-on donc à une émotion et que se passe-t-il pour nous à ce niveau ?
Je pense que nous sommes tributaire de l'émotion en tant que "jouet" d'une énergie "illusoire" que nous avons créer nous-même (l'ensemble de nos préconcus, nos attentes). En fait il me semble judicieux de relier cette notion à celle de vérité et de réalité parcellaire dans laquelle nous vivons chaque jour et à laquelle nous tâchons de nous soustraire par tout les moyens. C'est surtout parce que nous ne percevons pas l'energie d'Amour que nous sommes incapable de nous en nourrir. Pourquoi ? Parce que nous sommes aveuglés par une autre réalité, qui vient voiler, écranter notre discernement chaque fois que nous succombons à une émotions.
Cette notion d'illusion est toujours reliée à la notion de séparativité quand il s'agit d'Amour... D'où l'importance de s'inclure dans un groupe plus large !
Mais alors la question qui suit immédiatement est "comment, concrêtement, faire en sorte de pouvoir percevoir directement cette énergie qu'est l'Amour ?" On me souffle "l'antakharana"... Ce qui me semble logique : Si on veut percevoir une forme d'énergie absolue et intemporelle (ce qui est le cas de l'Amour), il nous faut nous mettre en résonnance vibratoire avec quelque-chose de semblable.
Or, l'ange solaire, lui ne s'incarne jamais, il est en permanence baigné dans ces énergies d'Amour. S'identifier à cette forme supérieure de conscience, nous permet de nous reconnecter à cette source. Malgré tout, nous n'avons ici qu'une part de la solution, car même en sachant où trouver l'Amour, nous n'avons toujours pas trouvé la solution relative au problème de l'illusion et de "l'écrantage" de cette réalité.

Il nous faut nous intérroger donc sur le mécanisme de l'émotion et sur notre condition de créature émotionnel. En tant qu'instinct, nous avons des sensations telle que le plaisir / la douleure lorsque nous satisfaisons à des besoin essentiels (manger, boire, préserver sa forme). Lorsque donc nous agissons dans le but de créer une sensation, nous nourrissons notre identification à une forme (par exemple trouver de la nourriture dans le but d'avoir du plaisir plutôt que pour se nourrir). La difficulté de discernement étant que le dit plaisir sera le même qu'il soit ou non la finalité de l'acte, néanmoins les conséquences quand à l'identification à une forme seront très différentes.
Un élément de réponse est donc selon moi de chercher la cause qui motive nos actes (et nous sommes souvent passif quand à cette cause lorsque nous sommes dans l'émotion), pour faire en sorte d'agir consciemment avec une cause vertueuse.

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Sam 11 Juin - 17:47

Lug - Mar Déc 18, 2012 12:43 pm

Voilà qui est finement raisonné, mon Nurash, ce qui devrait permettre aux besogneux participants de ce difficile sujet de progresser un peu, j’ose l’espérer.

Si tu parcours, ou reparcours les 120 premières particules, tu devrais comprendre que le Prana est focalisé dans le corps éthérique, et que c’est à partir de celui-ci qu’il se transmet, non pas par l’Antahkarana, mais par l’immense réseau des Nadis... Petite indication au passage... Wink

Lorsque le ciel est couvert d’épais nuages noirs, annonciateurs d’orages et de mauvais temps, il est difficile de percevoir la pureté du ciel et la lumière solaire...

Avant que d’imaginer pouvoir recevoir l’Énergie d’Amour, il serait bien de prendre Conscience de l’endroit où nous nous situons, de la météo environnante et des conditions d’observation que nous devons discerner...

Nous ne créons pas d’émotion, nous subissons l’étreinte de celle-ci qui cherche constamment à nous asservir (voir mes indications antérieures). Lorsqu’il y en a peu, le ciel est relativement serein et dégagé, juste quelques petits nuages légers et sans conséquence. Lorsqu’il y en a beaucoup, retour au plafond bas et à la couverture nuageuse sombre et lugubre...

Première dépression annonciatrice de baisses barométriques : le corpus de traditions au sein du noyau familial, presque entièrement structuré par une épaisse pâte émotionnelle. Deuxième dépression l’éducation au sein d’un système collectif servant à rendre l’individu socialement acceptable, et qui, lui aussi, est presque entièrement de nature émotionnelle et passionnelle (mélange d’Histoire politique, philosophique et religieuse). Troisième puissante dépression, le nécessaire formatage en vue de l’intégration à une société matérialiste et de consommation.

La structure politique permanente ne vit et ne perdure qu’en utilisant les émotions les plus basses, et la démocratie est le pire des systèmes de corruption en la matière. Toutes les campagnes électorales, qui commencent le jour de l’élection pour se terminer le jour de la réélection suivante, utilisent la manipulation des masses par l’instrumentalisation des émotions, des passions et des désirs les plus sordides.

La structure économique est uniquement et entièrement basée sur l’exploitation des émotions et des instincts les plus primaires et les plus animaliers, faisant appel aux désirs, passions et pratiquement tous les vices, grands ou petits, susceptibles d’asservir à ce système l'ensemble de la nature humaine.

La structure philosophique ou religieuse ne repose que sur la pratique passionnelle et émotionnelle sans laquelle il ne serait pas possible de soulever l’inertie des foules de moutons incultes maintenus dans la plus profonde ignorance, afin qu'ils apportent leurs énergies aux eggrégores ainsi constitués.

L’ensemble de ces trois structures utilisant le bombardement médiatique permanent, dès le plus jeune âge, pour maintenir constamment en état de servage, le plus grand nombre de somnambules lobotomisés par le sexe, la peur, la violence, l’angoisse, la jalousie, la convoitise, l’ambition, la cupidité, la paresse, la soif savamment entretenue pour occuper le moindre temps libre par des loisirs crétins, la volupté de la jouissance et de l’ignorance, et tant d’autres dont je ne peux faire ici la liste exhaustive tant ils sont nombreux.

Cerise sur le gâteau, tout ceci est sous le contrôle des psys inféodés au système, nouveau clergé de cette religion universelle qu’est la société de consommation, et qui, comme les pires imprécateurs du temps le plus noir de l’inquisition, désignent d’un doigt accusateur tous ceux qui ne rentrent pas dans le système ou qui cherchent à en sortir. Ce ne sont pas des hérétiques qu’il faut soumettre à la question, mais des psychopathes, caractériels et autres déviants qu’il faut soi soumettre à de longues et couteuses séances de psychanalyses parfaitement inefficaces, soi mettre sous camisoles chimiques de tranquillisants, anxiolytiques et autres psychotropes servant à faire tourner à plein régime la machine des labos pharmaceutiques, véhicules de la Finance prédatrice apatride...

Voilà, mon Nurash, quelques indications qui, je l’espère, vous permettront de prendre Conscience du climat dans lequel vous êtes constamment plongé, et qui sature votre environnement émotionnel, duquel vous n'avez jusqu'à présent que très peu manifester une réelle prise de Conscience objective, d'où un manque de discernement subtil ...

Difficile dans ces conditions d’espérer voir les effets bénéfiques de l’anticyclone, et encore moins d'être capable d'imaginer ce que cela peut être sans ce mauvais temps permanent...

Tant que vous ne prendrez pas Conscience de cet environnement profondément dégradé, vous vous condamnerez qu’à émettre des voeux pieux, des lieux communs d'une banalité affligeante, et des espérances illusoires en matière de retour du beau temps...

Bon, j'en ai déjà beaucoup trop dit, à vous de faire le reste en essayant de tirer sérieusement parti des nombreuses indications fournies... Very Happy Very Happy Very Happy

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Sam 11 Juin - 18:48

Lug - Mer Déc 19, 2012 5:23 pm

Setanta a écrit:Mon Nurash et ma Kanzi,

Si on part du principe que la Conscience manifestée doit aller du bas vers le haut, elle doit donc commencer par se focaliser(volontairement) sur la plan supérieur qui lui est le plus accessible. De-là, du plan astral de n'importe quel Monde, cette focalisation se répercute sur les deux autres plans de l'astral.(du Monde Astral et Mental).

Peut être que je me trompe, mais je fais un certain rapprochement entre le réseaux éthérique et le plan astral... Et le corps éthérique en relation avec le plan mental.

Tu nous fais surtout un sacré sac de noeuds dans ton réseau neuronal, mon Setanta, que tu confonds allègrement avec un réseau éthérique dont tu ne perçois pas encore le début du plus petit bout...

Toujours aussi pressé de mettre la charrue avant la boeufs...  Very Happy  

Que tout ceci manque de subtilité, de clairvoyance, d'inspiration et d'élévation spirituelle...  Crying or Very sad


Encore l'effet de l'entropie ? Shocked

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Sam 11 Juin - 18:50

Hermaphrodite - Ven Déc 21, 2012 2:15 pm

Bonjour à la Famille,

Je commencerai par m'excuser pour ce long silence (quasiment un mois) ceci est essentiellement du à la voracité de la sphère temporelle et de l'un de ses sbire qu'est la sphère Financière dans laquelle je travaille.

Toutefois j'ai pris le temps nécessaire de vous lire attentivement depuis quelques jours et avec votre permission j'aimerai participer à ce riche et joyeux partage d'expérience et de connaissance.

L'Entropie, sujet véritablement XXL que nous offre notre Lug comme la plus part des sujets d'ailleurs qu’il soumet à notre Analyse Méditative.

L'entropie selon nos grands Dictionnaires est la quantité physique qui mesure le degré de désordre d'un système.

Nous pouvons entendre ce désordre d'un point de vu Micro, Méso ou Macrocosmique.

En prenant en compte les précédentes indications des différents intervenants il me semble nécessaire de relever 7 choses qui sont les piliers de ce sujet:

- Les passions, désirs et émotions de l'instinct et de l'intellect raisonneur (l'amour)
- L'Attachement.
- l'Ego
- Le Discernement
- La Volonté
- l'Ipséité
- L'Amour


Notre Lug nous a donné moult indications dans ces différents post et a questionné sur le comment nous percevons ce phénomène dans notre vie quotidienne. De plus, il nous a enjoint de préalablement prendre en compte l'endroit (le lieu, ou le niveau) où nous nous trouvons ainsi que les différentes conditions météorologiques qui y prévalent.

C'est particulièrement sur cet aspect que je souhaiterais me prononcer.

Pour ma part, je constate que l'Entropie tel que défini ci-dessus est répandu dans la plus petite cellule de l'individu humain jusqu'à tout ce qui relève de ses productions matérielles, intellectuelles et plus ou moins spirituelles.

Cet Entropie est essentiellement liée au caractère perfectible de la sphère temporelle au sein de laquelle l'Humanoïde baigne et se noie.

Sur le plan individuel, il me semble que ce niveau de désordre au sein du système qu'est l'humain (et ces productions citées plus haut) provient des différents aspects de sa personnalité qui se fragmente en plusieurs aspects que sont ces souhaits, vœux, rêves, ambitions, passions, désirs, passions... bref la nappe phréatique de son instinct et de son intellect raisonneur.

Ces énergies fossiles (démons), manifestent leur activité par la "crispation" qu’elles génèrent et qui imposent à la Conscience qui les subit, leurs forces brutales et délétères en créant une réalité qui subjugue cette Conscience et la fait déchoir de son trône.

C'est l'Attachement lié à cette réalité qui enlise encore plus la Conscience dans l'illusion ainsi crée et qui l'empêche de percevoir ce qui se trouve derrière le voile. (Nous sommes en plein dans le film "matrix"). C’est l'attachement soit à l'arbre (l'ego), soit aux fruits de l'arbre (les productions matérielles et intellectuelles) qui empêche cette conscience d'atteindre l'absolu dans chacune de ses pensées, paroles ou actions.

L'Ego, qui ici est la barrière ou l'écran qui nous fait percevoir la réalité au travers de cinq petits trous (les sens physiques), veillera à ce que l'illusion (la réalité) créée par la perception manichéenne des sens provoque une réaction sur le plan astral de notre manifestation ( intellect raisonneur et son espace émotionnel). L'Ego est le gardien de cette boite de pandore (notre chien Cerbèr).

La difficulté dans cet état de chose, lorsque nous sommes plongé dans ces enfers est de retrouver le chemin du paradis en passant nécessairement par le purgatoire. Ce dernier porte bien son nom, car c'est au travers de lui (purgatoire) que la Conscience devra développer le Discernement résultant essentiellement (sinon directement) de son niveau de connaissance, dont la mise en pratique des acquis, lui permettra de lever progressivement les voiles de la Divine Dame.

La Force de la Volonté jouera ici un rôle déterminant car plus on avance en connaissance et plus l'illusion des sens se fait violente. non pas que nous soyons plus illusionné, mais ces démons ne lâche pas prise aussi facilement car la lumière intérieure s'intensifiant, la conscience devient progressivement un soleil de lumière visible par les entités négatives internes à l'individu (passions et autres) et externes (réaction que provoque celui qui commence à ce distinguer des autres par ses pensées, paroles, et actions Justes à chaque manifestation de sa Volonté autant-que-possible). C'est par le Feu (Kundalini Spirituelle) de sa Volonté que la Conscience, telle une Fusée s'arrachera à la puissance des forces attractives de la matière dense et du bas Astral (l'emotionnel): Eveil de la Conscience et élévation.

Cet élévation de la Conscience la mènera à son Temple intérieure siège de son Ipséité (être fondamentale, ou Ange solaire), qui lui ne varie pas aux grés des vents. Cette rencontre permettra à la Conscience lorsqu'elle sera redescendue dans la sphère de la nécessité de garder le cap uniquement vers l'accomplissement de son Devoir Libre de tout attachement (mission de vie, raison d'être d'une incarnation).

Et c'est dans l'accomplissement de ce devoir libre de tout Attachement que l'on parvient à goûter à ce que c'est que véritablement l'Amour... Du moins de ce qu'il me semble.


................................................................................


Donc personnellement:

Dans la sphère micro, j'essaye de taire mes petits démons qui génèrent une crispation de mon attention afin de m'obliger à faire ou ne pas faire quelque chose. Et ainsi une fois que cette lutte intérieure est stabilisé je parle ou agis avec le maximum de maîtrise que je parviens à avoir.

Dans la sphère Méso, j'essaye de faire un métier qui permet non pas uniquement mon accomplissement, mais aussi qui permet à mes frères de complexion terrestre de pouvoir subvenir aux besoins de la Nécessité.

et dans la sphère Macro, j'essaye autant-que-possible d'être le Juste reflet de la Plus Haute Idée que je me fais de la Plus Haute Idée que ce fait le Divin Créateur de ma petite personne.

Voilà mon début de contribution à ce riche sujet sur l'Entropie... Qu'en pensez-vous?

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Sam 11 Juin - 18:50

modeste - Sam Déc 22, 2012 11:02 am

Salut mon Hermaphrodite,
c'est une reflexion tres interressante que tu nous livres là ,
mais il me semble y voir une contradiction de taille .

Tu nous parles de l' attachement qu'il faut combattre,
et je suis entièrement d'accord avec toi ,
il nous faut donc viser le détachement .
Là où je vois une contradiction , c'est que tu veux employer la volonté pour y parvenir ,
vouloir c'est aspirer à... c'est le contraire même du détachement non ?

Pour ma part , je vois deux voies pour parvenir à ce detachement ,
la première, passive, la contemplation mystique .

la seconde, la purifiction (purgatoire)
qui , consiste à identifier ce qui provient de notre formatage exterieur de ce qui provient de notre veritable moi interieur ,
comme dit notre Setanta , differencier les impacts interieurs des impacts exterieurs en analysant chacune de nos actions, chacune de nos pensées ,
ce qui represente un travail de tous les instants.

Et c'est par cette purification , me semble t il ,que Kundalini va s'allumée ou pas ...
et certainement pas du fait de notre seule volonté ...
etnous arracher à la puissancesdes forces attractives comme tu le dits si joliement Wink

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Sam 11 Juin - 18:54

Hermaphrodite - Mer Déc 26, 2012 12:54 pm

Mon modeste

Je pense que tu m'as mal compris...

Tout d'abord je pense que seul la Faculté volitive a la capacité de faire passer la Kundalini du bas de l'épine dorsale jusqu'au sommet de la tête afin de la spiritualisé... seul la Faculté volitive de mon humble avis en a la capacité.

De plus pour ce qui est du détachement je n'y vois nullement le purgatoire, qui n'est rien d'autre que la dissolution des agrégats denses de nos pensées, paroles et actions constitutives de notre patrimoine karmique.

Et la contemplation mystique passive est pour moi (mais je peux me tromper) des plus dangereuse, car qui dit passivité, d'un point de vu mystique et contemplatif, dit aussi absence de raison qui pour moi est indispensable dans une analyse méditative de soi.

Le détachement auquel je fais allusion dans mon post n'est ni plus ni moins que la décrispation de l'attention sur la réalité que génère les impacts (intérieurs et extérieurs) sur la conscience via les sens physiques. Cette crispation est asservissante et oblige l'attention à se plier aux intentions des vices (qui sont des énergies fossiles négatives).

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Sam 11 Juin - 18:56

Nurash - Mar Jan 08, 2013 1:25 pm

Pour poursuivre sur ce délicat sujet, je reprendrai un passage de Lug dans son commentaire sur les vers dorés de Pythagore qui me semble très à propos :
Pour parvenir à une pensée Juste en Vertu, ce qui sera indispensable pour accéder à l'Éternel Moment Présent, il convient d'épurer le corpus de pensées qui structure notre Conscience, seule la Connaissance peut nous permettre d'y parvenir, la Connaissance pas le savoir, comme j'ai déjà eu l'occasion d'en distinguer les propriétés de l'une et de l'autre.

Le carnet du Rémora nous incite également à faire preuve de rédemption. A mon sens donc, il nous faut déconstruire le corpus de pensée arbitraire qui nous as été inculqué et le passer au peigne fin, afin de parvenir à oter celles qui ne sont qu'affirmation arbitraires et verbe mort (et là j'avoue être un peu découragé quand à l'ampleur de la tâche, mais bon, si c'était facile ce ne serait ni intéressant ni drôle ^^).
Ainsi donc, notre but est de ne plus capter seulement le prana relatif au feu par friction, mais également celui relatif au feu solaire puis au feu électrique. Je perçoit ici une double interraction : en effet le prana, par l'intermédiaire du corps éthérique, vitalise nos différents corps. Si nous élevons nos pensées et que nous supprimons celles qui sont de nature périssables (relatives à la sphère du destin), nous parvenons à améliorer la qualité du prana je pense. L'inverse est également vrai, la qualité de notre prana nous permet de capter des pensées en rapport, cela me semble logique, puisqu'une conscience a la capacité de vivifier une pensée et d'en faire une forme. Une émotion, est une forme du corps astrale, elle est donc relative à une pensée de ce plan, et elle occulte ainsi lorsqu'on s'y identifie, les formes du corps mental ce me semble.

En tant que conscience, nous devons nous aligner sur le monde de la providence, le monde mental, et nous devons aligner les forces de la destinée (du règne subhumain) sur celles de notre conscience. Comment donc peut-on faire pour aligner les forces subhumaines sur celles de la conscience ? Dans un premier temps épurer notre corpus de pensé relatif à notre éducation (afin de trouver ce qui est juste) et dans un second temps cesser de vivifier consciemment les pensées du monde physique. Vivifier une pensée quelconque, n'est-ce pas finalement simplement tourner son attention vers une pensée ? Aussi je pense que pour maitriser l'entropie il faut être capable de maitriser son attention et donc les formes vivifiées par la conscience Smile !

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Dim 12 Juin - 0:23

Nurash - Ven Jan 11, 2013 11:54 am

Setanta a écrit:On ne supprime pas des pensées mon Nurash, elles étaient déjà-là bien avant ta naissance et seront encore là à ta future incarnation. Cette pensée que tu as fait tienne, tu la transforme en une vérité plus haute selon la règle qui veut que "rien ne disparaît, tout se transforme".

Effectivement Mon Setanta, mon énoncé manque de précision. Il s'agit bien d'avantage de supprimer ces pensées de notre corpus de pensée (celles qui nous serve à construire une réalité et auxquelles nous nous identitfions).

Setanta a écrit:J'avoue rester assez circonspect sur l'alignement du règne subhumain ! Si les corps physique dense et astral peuvent être sous l'influence d'énergies subhumaines, tu risques d'attendre longtemps avant qu'elles s'alignent sur des plans dont elles ignorent tout, de plus, je n'en vois pas l'intérêt.

Ne serait ce pas vouloir faire boire un âne qui n'a pas soif ?

De part la pratique des arts-martiaux j'en suis venu à penser que l'instinct peut-être une très bonne chose si il sert notre survie dans le monde matériel, il s'agit de séparer ce qui est subtil de ce qui l'est moins et d'écouter par exemple notre besoin de nourriture en excluant celui de la gourmandise (manger de manière à satisfaire les besoins réels du corps plutôt que l'image qu'on se fait de ces besoins). Je me représente les énergies subhumaines comme étant les besoins organiques tel que le besoin de sommeil, de se reproduire, de se nourrit etc... Ces besoins seront présent durant la totalité de l'incarnation, il convient d'aligner ces besoins sur l'idée la plus juste qu'on se fait de notre vie.
Ainsi les animaux savent instinctivement si un autre animal leur est hostile ou non. Nous avons, par nos incarnations précédentes, déjà une expérience de ces instincts, ce sera à ous de choisir l'expression de ces perceptions (en tachant d'être prudent vis-à-vis d'une personne qu'on perçoit hostile, plutôt que de lui sauter à la gorge comme l'instinct peut nous y pousser). Si ta vision du règne subhumain est différente, j'aimerai bien que tu m'en fasses part Wink

Du coup dans ma vision des choses, c'est aussi "moi" l'âne et j'ai soif lol!

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Dim 12 Juin - 0:26

Lug - Dim Jan 13, 2013 7:20 pm

Setanta a écrit:Bel oxymore que voilà !  jocolor  Une connaissance relative n'est rien d'autre qu'un "savoir" mon Nurash.
Vouaaaaah ! Le méchant plantage, mon Setanta...  bounce

Dans le monde des vérités relatives que nous devons traverser, il n'y a que des connaissances relatives...

Un savoir c'est une information qui se transmet et se reçoit sans être éprouvée.

Ce qui en fait une Connaissance, nécessairement relative, c'est le fait de recevoir ce savoir et de l'éprouver pour en vérifier la justesse, la pertinence et la plus ou moins grande intemporalité, en fonction des capacités de l'officiant...

A moins que tu puisses nous faire la démonstration qu'il existe des Connaissances absolues qui soient accessibles aux Consciences perfectibles... Bonne chance.

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Dim 12 Juin - 1:19

Domino - Jeu Fév 11, 2016 8:23 am

Une approche concernant L'Energie d'Amour était celle du service désintéressé et du Don, qui semble être la meilleure piste qui nous soit intelligible et abordable pour parler de cette Energie.
Dans notre approche des autres pouvons-nous véritablement dire que c'est ce qui caractérise nos relations ?
Si tel n'est pas le cas, dans quelle mesure les émotions sont-elles un obstacle ? Lesquelles ? Dans quelles situation ? Il y a une montagne de questions à se poser pour aborder ce sujet qui sont directement en relation avec notre quotidien, comme il est suggéré dans le texte de description de cette rubrique. Ces tous petits patapons me semblent pourtant plus prometteurs que les questions « scientifiques » que tu nous proposes et surtout plus susceptibles de nous « transformer » dans le sens de nous faire faire quelques petits pas vers plus de sagesse.
Certaines réponses sont d'ailleurs directement en relation avec les travaux sur l'élève et le Maitre et nous permettraient de mieux les assimiler.
C'est du moins mon point de vue.

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Dim 12 Juin - 1:21

Domino - Mar Fév 16, 2016 6:39 pm

Et si la bonne circulation de l’Énergie d’Amour était complètement entravée par les émotions ?
Quelles conséquences cela pourrait-il avoir sur votre vision des choses et sa mise en pratique quotidienne ?


Voilà plusieurs jours que je planche sur ces questions et la réponse me semble beaucoup plus complexe qu'il ne m'avait semblé au départ .
Au final, j'en arrive à cette question de base, qui même si elle a été abordée mille fois n'en reste pas moins mystérieuse pour moi.
C'est quoi une émotion ?
Parce que s'il est facile de voir dans la colère, la peur, la jalousie la liste des émotions telle qu'on l'associe au mot (émotion) habituellement, ça n'en dit pas plus sur leur nature.
Et en ce qui me concerne j'ai bien peur de mélanger les effets et les causes, l'empereur, sa femme et le petit prince.
Tout le monde connaît les effets de la colère par exemple, en tant qu’expérience et effet mais n'est-ce pas l'effet d'une énergie et non une cause ? scratch

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Dim 12 Juin - 1:22

Domino - Mar Fév 16, 2016 7:01 pm

Elle n'est pas forcément très claire ma question, je vais essayer de l'éclaircir un peu :
Lorsque je sens une odeur particulière, par exemple des madeleines, ma mémoire peut l'associer à un événement agréable ou désagréable et ainsi déclencher une émotion positive ou négative.
Ici l'odeur de la madeleine n'a que peu de chose à voir avec l'émotion, c'est juste le déclencheur.

Si je fais le parallèle avec ce passage du Maitre et de l'élève :
Tu peux même réduire le champ d'expérimentation, et constater que l'air sympathique et joyeux d'une réunion entre amis peut rapidement devenir irrespirable si un intrus, considérer comme malfaisant et inamical, fait irruption dans ce petit cercle. Cet air subitement chargé de tension et de basses vibrations négatives n'a pas changé de forme, au sens où nous le percevons d'un point de vue humain, mais il a bel et bien changé de nature et de personnalité, tout en étant spécifique à l'endroit ou il se manifeste dans cet état, cet espace limité et temporaire.
Ici il semblerait qu'au contraire de l'odeur de madeleine c'est bien l'air qui est responsable du malaise (source de l'émotion)
J'espère que ça ajoutera un peu de clarté à mon questionnement.

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Dim 12 Juin - 1:23

Domino - Dim Fév 21, 2016 8:22 pm

Et si la bonne circulation de l’Énergie d’Amour était complètement entravée par les émotions ?
Quelles conséquences cela pourrait-il avoir sur votre vision des choses et sa mise en pratique quotidienne ?

Les émotions sont éphémères, elles font donc partie de l'illusion et ne sont que des représentations plus ou moins grossières d'énergies plus subtiles.
Elles se « situent » sur une certaine fréquence et viennent se substituer aux énergies plus subtiles auxquelles elles correspondent.
Un peu comme quand on a la tête sous l'eau, on peut entendre vaguement des vibrations sonores à l’extérieur mais l'eau dans les oreilles nous fait parvenir une traduction dénaturée.

Si l'on admet l'Amour comme Énergie Principe alors c'est celle qui est derrière toute chose manifestée (pensée-forme) en plus ou moins grande quantité (sa part de Vérité), même si nous n'en percevons qu'un aspect très atténué.

Au quotidien un exemple me vient à l'esprit, celui qu'ont pris l'habitude d'utiliser les hommes politiques, faisant d'un fait divers suffisamment marquant émotionnellement un argument pour faire passer une loi ou prendre une décision rapide avec l'approbation du peuple.

Un des travers dans une pratique quotidienne serait la transmission de ce que nous avons reçu émotionnellement (pas forcément de manière flagrante), au travers d'un article accrocheur de presse par exemple et que nous transmettons non pas pour informer mais pour partager notre indignation, colère, écœurement.

Je pense que ce genre de pratique est à ranger dans la normalité ambiante, ce que nous faisons machinalement sans autre préoccupation que de satisfaire notre égo, nous faisant le maillon de cette grande chaîne de transmission émotionnelle. Le contraire du Don désintéressé.

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Petitruc le Dim 12 Juin - 1:25

AleXelA - Sam Fév 20, 2016 7:53 pm

Lilbudha a écrit:Je ne t'ai pas dit que tu ne pouvais pas relier la loi de l'entropie avec la lame 7. Je te disais juste que le montage que tu avais fait à partir de cette "intuition" avait, d'après moi, quelques défauts de structure, pas que le lien est mauvais, et d'ailleurs je pense qu'il est plutôt bon si tu ne te limites pas qu'à l'aspect physique de la loi de l'entropie. Ce qu'ont essayé de faire les précédents intervenants de ce topic en reliant cette loi avec leurs propres expériences personnelles.

Mon Lilbudha,
Je tente une nouvelle approche, en espérant avoir assimilé les recommandations que tu m'as faites.

Pour saisir la fonction de l’entropie sans tomber dans un intellectualisme chaotique, il me semble qu'on pourrait le faire correspondre avec le principe de germination et d’arborescence.
La Conscience tout comme la graine contient son potentiel dans un même espace temps, devant trouver les circonstances dans un champs du possible pour en exprimer son contenu.
Une graine, le point du centre d'un cercle, contient son devenir d’arbre en potentiel qu'elle va exprimer en sa futur périphérie, Principe 10 de la roue de manifestation, association dans une dualité de l'ordre (1) et du chaos(0).
Pour qu’elle puisse évoluer selon son libre arbitre elle doit pouvoir se développer pour ainsi constituer une nouvelle graine provenant des fruits de l’arbre qui sera la synthèse de la graine de départ + des expériences du vécu de l’arbre.
Pour cela elle aura besoin de manifester son potentiel dans des temps successifs par le Principe d’expansion de toute chose sur une durée limitée autant que possible et juste suivant les lois de causalité pour éviter la prolifération infinie de sa forme vers le désordre.
Ce principe d’arborescence s’appui sur celui de conservation d’énergie du "Tout est dans le tout" comme le sont fractales ou rien ne se perd tout se transforme. Les énergies dépensées durant cette expansion de la graine se transformeront selon son libre arbitre en une volonté d’ordonnance vers sa perfection ou en ignorance et confusion.

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet dévastateur de l'entropie, sujet XXL

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum