La question que je voudrai poser

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Lug le Ven 9 Juin - 18:50

.
.

Et si s'était, mon modeste, comme tu peux et pourras le constater tout au long de ses Principes, essentiellement des offrandes de pensées justes en vertus que nous propose la Divine Maât, et qui, par son exemple, nous invite à faire le même genre d'oblations comme étant les seules véritables ?...

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1103
Points : 1164
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par modeste le Sam 10 Juin - 14:33

Et oui mon Lug...
c'est tellement plus simple et élégant ... cyclops
avatar
modeste

Messages : 526
Points : 558
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Lug le Lun 19 Juin - 16:16

.
.


7. Je vis dans la vérité

Et vous, comment faites vous pour mettre en pratique ce Principe de la loi de Maât ?

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1103
Points : 1164
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Vasanakshaya le Lun 19 Juin - 17:23

Lug a écrit:.
.


7. Je vis dans la vérité

Et vous, comment faites vous pour mettre en pratique ce Principe de la loi de Maât ?

Pour ma part, je dirais que suivant le Principe de correspondance qui dit que "ce qui est en haut est comme ce qui est en bas" et inversement, il est possible de décliner à chaque barreau de l'échelle la mise en pratique de ce Principe de la loi de Maât comme tous les autres.

A un niveau modestement élevé : s'adonner à penser juste, adopter la parole juste puis l'action juste dans la sphère de la tangibilité. Par exemple, simplement dire ce que l'on sait être vrai par démonstration expérimentale. Affirmer telle loi physique suite à l'expérimentation correspond selon moi à dire vrai dans le tangible.

A un niveau plus élevé, je dirais que le fond reste le même. Penser, avoir la parole et l'action juste, semble le point de départ de la mise en pratique du je vis dans la vérité. Dans la sphère de l'universel, le vrai ne se limite pas à la synthèse de ce qui se passe çà et là, mais plutôt à la reconnaissance de ce qui est universel dans le temps et dans l'espace afin d'appliquer ce savoir dans un état d'être en accord avec ledit savoir qui deviendra Connaissance.

Pour faire ce travail, il semble que la première pierre à poser soit celle de la reconnaissance de la vérité (aussi bien la scientifique : intellectuelle et possiblement locale, que l'universelle : intuitionnelle). Une fois cette reconnaissance effectuée, aligner ses pensées, paroles et enfon actions dans le cadre de cette vérité ou de la Vérité. La Vérité absolue devant être l'ultime but de cette quête.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 55
Points : 67
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Maya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par modeste le Mar 20 Juin - 10:45

Lug a écrit:.
.


7. Je vis dans la vérité

Et vous, comment faites vous pour mettre en pratique ce Principe de la loi de Maât ?
La Déesse Maât a plus de facilités que nous à appliquer ce principe,
puisqu’elle vit dans le monde des principes,
et s’exprime par eux…

Quant à nous, il faudrait faire de même,
mais mes faibles connaissances de ce monde ne me le permettent pas autant que je voudrai,
et donc je suis obligé de me contenter d’essayer de générer le moins de faux possible.
En premier lieu en n’en créant pas moi-même,
et en essayant d’en colporter le moins possible.
Par faux, j’entends bien évidement les mensonges, les informations douteuses ou non vérifiées, idées reçues, fausses croyances …
Mais aussi le faux qui découle du monde dans lequel nous avons notre manifestation, c’est-à-dire l’illusion, qu’il nous faut apprendre à déceler …
Et on retombe sur le même problème de base qu’on a rencontré dans l’étude du service désintéressé,
à savoir celui de la connaissance.
Au plus on acquiert de la connaissance, au moins on vit dans le faux…
avatar
modeste

Messages : 526
Points : 558
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Kanzi le Mar 20 Juin - 11:39

Lug a écrit:.
.


7. Je vis dans la vérité

Et vous, comment faites vous pour mettre en pratique ce Principe de la loi de Maât ?

Mais qu'est-ce que la vérité en vérité ? Ma vérité n'est pas forcément celle des autres...Si la vérité c'est ce qui est vrai, chacun vit dans sa vérité.
Nos erreurs sont aussi des vérités ne serait-ce que pour constater que nous ne sommes pas dans le vrai....

Le moyen de pratiquer est de confronter ma vérité à celle des autres, pouvant peut-être me faire entrevoir une vérité plus grande et plus universelle que celle que je nourris dans ma pensée et qui est totalement erronée.

Je peux imaginer une chose et y croire, mais si cette "chose" est une création de mon imagination ou de ma croyance, il se peut que ce soit vrai uniquement pour moi...et pas pas forcément vrai pour autrui sans pour autant que ce soit faux.

Kanzi

Messages : 859
Points : 997
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Lilbudha le Mer 21 Juin - 2:00

Lug a écrit:.
.


7. Je vis dans la vérité

Et vous, comment faites vous pour mettre en pratique ce Principe de la loi de Maât ?
Que les choses ont l'air simple dites comme cela ! Je vis dans la vérité.

Encore faut-il pouvoir discerner ce qu'est La Vérité, parce que, la terre est remplie de ceux qui croient vivre dans La Vérité et qui sont en fait dans l'erreur. D'ailleurs Socrate disait que la seule vérité dont il était sûr, c'était qu'il ne savait rien. Pas très rassurant de la part d'un sage qui doit en carrer beaucoup plus que la plupart des cavernicoles velus que nous sommes sur Ladite Vérité. C'est en même temps une indispensable leçon d'humilité pour celui qui ambitionne d'y vivre sans se prendre pour le Divin Créateur, ce qui a toujours des conséquences terribles, nous en avons des preuves régulières.

La Vérité passe par le prisme de toutes les Consciences et se décompose, par adaptations individuelles, en de plus petites vérités relatives interconnectées (voiles recouvrant La Vérité), elle est offerte à tous dans sa totalité, en ce sens qu'elle agit en chacun de nous. Ce qui différencie ceux qui en carrent quelque chose, de ceux qui n'en carrent rien, c'est leur capacité à la recevoir. Dit autrement, leur capacité à la regarder en face (vision éclairée), ou à se dérober sous son regard (vision obscurcie). On retrouve une certaine similitude de ce Principe de subdivision de La Vérité, en vérités relatives, dans l'expérience de la lumière blanche passant au travers d'un prisme pour donner 7 couleurs. 7... ça me rappelle quelque chose ce chiffre 7, Ah! ça tombe bien, il s'agit du 7e Principe de la Loi de Maat !

Peut-être que ce chiffre nous indique la bonne tonalité sur laquelle se brancher afin de déchiffrer le sens occulte de ce Principe. Que ce soit dans son positionnement par rapports aux autres principes ainsi que son rayonnement au sein des Mondes et des différents plans qui les composent. Je pense que la Déesse Maât nous indique que vivre dans la vérité signifie ici : vivre dans la vérité qui est perçue par le prisme de la Conscience, ce qu'elle a établi, à l’aune de sa Foi éclairée par la Raison, comme étant vrai et l'ayant érigé au rang de ses convictions.

La pensée ayant présidée à l’ordonnancement de ces principes savait pertinemment que La Vérité ne pouvait être que vérité relative pour celui qui lit ces lignes et qu'elle comporterait donc une part d'erreur. C'est pour cela, probablement, que ce Principe arrive en 7ième position, car en ayant observé les précédents Principes, la marge d'erreur concernant la vérité perçue est bien moindre. Nul doute, par exemple, qu'un combattant de DAECH a pour premier principe : Je vis dans la vérité, du coup ce n'est pas un problème pour lui de ne pas respecter la propriété d'autrui...

Bon, et comment ça se passe l'application pratique ? Assez naturellement en fait, il me semble, dans le sens où respecter les premiers principes, c'est déjà vivre dans la vérité, c'est l'incarner en quelque sorte. Je pense que vivre dans la vérité, c'est vivre en accord avec ses convictions et ses aspirations les plus nobles. C'est faire l'effort de se conformer à ce que l'on considère comme juste et vertueux, pas seulement dans ses paroles, comme ces bonimenteurs qui se façonnent une belle personnalité publique mais qui, dans l'intimité, font tomber le masque gracieux de l'ange pour faire découvrir celui, hideux, du démon, mais plutôt dans tous les moindres aspects du quotidien. C'est ça le plus dur, et c'est pour ça qu'il est dit, vivre DANS la vérité. Car ensuite, nous ne faisons plus qu'un avec elle. Si l'on a bien respecté les précédents principes de la Déesse Maât, et que l'on se conforme soi-même et librement à la vérité la plus élevée que l'on perçoit, alors on se rapproche un peu plus de La Vérité.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 582
Points : 604
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Lug le Mer 21 Juin - 15:17

.
.


7. Je vis dans la vérité

Dans l’énoncé de ce Principe de la Loi de Maât, il y a la simplicité, celle qui résulte de la sophistication extrême, et la beauté liée à l’élégance.

Les physiciens ont coutume de dire qu’une formule n’est efficace que lorsqu’elle est belle et harmonieuse, nous en avons ici la démonstration ésotérique.

Dans cette formulation deux termes sont d’égale importance et se complètent mutuellement, ce sont : le verbe «vivre» et le nom «vérité».

Par vivre il convient d’entendre une mise en mouvement continuellement dynamique. Il n’y a pas de vie sans énergie vitale, et cette énergie vitale est l’Essence de toutes les qualités que pourra revêtir une Conscience pour se manifester sous une apparence constituant une vérité, sa vérité.

Par vérité, sans «V» de majesté, il me semble évident qu’il convient d’entendre toutes les vérités relatives que renferme la plus grande des matriochkas (poupée russe) symbolisant la Vérité absolue. Toutes ces vérités relatives ne sont ni des erreurs, ni des mensonges - ce qui n’est qu’un point de vue issu d’une vérité relative un peu plus grande sans être pour autant la plus universelle -, mais différentes formes de vérités se hiérarchisant par leurs capacités à contenir celles qu’elles sont capables d’assimiler, et leurs incapacités à recevoir les autres pour cause d’étroitesse de leurs limites.

Pour en revenir au lumineux Principe 7, de la Loi de Maât, il ne s’agit pas uniquement de chercher la plus grande vérité, mais, considérant que Tout est Vrai, de faire en sorte de vivre sa propre vérité, par une préoccupation constante de hiérarchiser toutes les autres, afin de parvenir à l’élargissement de sa Conscience grâce à l’accumulation permanente de Connaissances, pour être en capacité d’assimiler et de contenir un maximum de vérités relatives en permettant qu’elles puissent finir par s’harmoniser (alignement et stabilisation), malgré leurs apparentes contradictions et ce, dans le dessein qu’elles deviennent vivantes au travers de la Conscience qui les héberge et les exprime.

Ce long, difficile et constant labeur ne peut s’effectuer que si la Conscience décide volontairement de vivre dans la vérité, ce qui implique une quête déterminée, rigoureuse, dynamique et subtile de sa Connaissance.

La vérité des fourmis n’est pas celle des éléphants, mais l’une comme l’autre est vraie pour chacune de ces espèces auxquelles elles se rapportent, et fausse pour celles qui ne sont pas concernées. Ces deux vérités spécifiques seront vraies pour une espèces, comme celle à laquelle s’identifie la Conscience humaine, sans pour autant être directement concerné ni par l’une ni par l’autre. La plus grande matriochka peut donc contenir les deux autres.
Wink

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1103
Points : 1164
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Lug le Jeu 22 Juin - 10:31

.
.


Petit rappel avant poursuite... Very Happy


1. J’honore la vertu

2. Je profite avec gratitude

3. Je suis en paix

4. Je respecte la propriété d’autrui

5. J’affirme que toute vie est sacrée

6. Je donne des offrandes véritables

7. Je vis dans la vérité


En fonction de ces acquis, reste à savoir comment je dois appliquer ce Principe 8 ?


8. Je regarde toutes les autels avec respect

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1103
Points : 1164
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Vasanakshaya le Jeu 22 Juin - 22:21

Lug a écrit:.
.


Petit rappel avant poursuite... Very Happy


1. J’honore la vertu

2. Je profite avec gratitude

3. Je suis en paix

4. Je respecte la propriété d’autrui

5. J’affirme que toute vie est sacrée

6. Je donne des offrandes véritables

7. Je vis dans la vérité


En fonction de ces acquis, reste à savoir comment je dois appliquer ce Principe 8 ?


8. Je regarde toutes les autels avec respect

Prenant pour acquis que chaque Conscience, dans la forme qu'elle revêt vit sa vérité (vérite relative à cette forme), il en découle que chaque autel reflète une vérité. Ainsi, chaque croyance, chaque religion peu vaste et isolée ou au contraire chaque grande religion, chaque point de vue, anime une vérité à laquelle tend chaque Conscience entrant dans la constitution de la foule croyante du dogme en question.

C'est donc que partant de l'axiome qui dit que Tout est Vrai, l'application de ce huitième Principe semble conduire l'officiant à reconnaître chaque autel comme vérité, partie de la Vérité. Pour ma part, j'appliquerais ce Principe en ne tentant pas d'écraser les croyances d'autrui par les miennes mais de respecter l'autel en le reconnaissant comme vérité (parmi tant d'autres) de la Vérité. Concrêtement, je mettrais en pratique face à un autel ce qui suit : se taire et observer, savoir en apprendre et tenter (oser) d'extraire l'universalité.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 55
Points : 67
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Maya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par modeste le Sam 24 Juin - 14:04

En fonction de ces acquis, reste à savoir comment je dois appliquer ce Principe 8 ?


8. Je regarde toutes les autels avec respect



Je perçois ces autels, lieu destiné au sacrifie
comme des moyens, des chemins pour accéder au Divin.
Pour moi, quelle que soit la forme que revêt la quette du divin,
si elle est sincère, elle sera toujours respectable.

Il n'y a qu'un seul chemin pour accéder à la Vérité,
ces formes sont donc en fait les différentes étapes qui jalonnent le parcours.
avatar
modeste

Messages : 526
Points : 558
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Kanzi le Sam 24 Juin - 17:36

Lug a écrit:1. J’honore la vertu

2. Je profite avec gratitude

3. Je suis en paix

4. Je respecte la propriété d’autrui

5. J’affirme que toute vie est sacrée

6. Je donne des offrandes véritables

7. Je vis dans la vérité


En fonction de ces acquis, reste à savoir comment je dois appliquer ce Principe 8 ?

8. Je regarde toutes les autels avec respect[/color]

Ce principe est une synthèse, il découle et résume les principes précédents.

C'est pourquoi je regarde, j'observe donc je ne m'implique pas et ne m'identifie pas aux croyances sectaires crée par des hommes qui s' honorent eux-mêmes en célébrant leur croyance sur l'autel, le socle (symbole des constructions mentales limitées) représentatif de leur appartenance à une religion (groupe spécifique de pensée intolérante du style "hors ma religion point de salut"), car je sais qu'aucun homme ne détient la Vérité.

Si je vis dans la vérité, mes offrandes véritables sont mes pensées et mes actes qu'en aucun cas j' impose. Je respecte la propriété d'autrui dont la croyance de chacun fait parti, et je profite avec gratitude du seul enseignement que je peux extraire des différents courants de pensées sectaires qui voudraient ou tenteraient de s'imposer, par le fait même que je ne dois pas reproduire ce schéma mental. De ce fait je suis en paix...Je vis et laisse vivre chacun sans oublier qu'il n'y a que la vertu que j'honore.


Dernière édition par Kanzi le Sam 24 Juin - 17:58, édité 1 fois

Kanzi

Messages : 859
Points : 997
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Lug le Sam 24 Juin - 17:51

Kanzi a écrit:
Lug a écrit:1. J’honore la vertu

2. Je profite avec gratitude

3. Je suis en paix

4. Je respecte la propriété d’autrui

5. J’affirme que toute vie est sacrée

6. Je donne des offrandes véritables

7. Je vis dans la vérité


En fonction de ces acquis, reste à savoir comment je dois appliquer ce Principe 8 ?

8. Je regarde toutes les autels avec respect[/color]

Ce principe est une synthèse, il découle et résume les principes précédents.

C'est pourquoi je regarde, j'observe donc je ne m'implique pas et ne m'identifie pas aux croyances sectaires crée par des hommes qui s' honorent eux-mêmes en célébrant leur croyance  sur l'autel, le socle (symbole des constructions mentales limitées) représentatif de leur appartenance à une religion (groupe spécifique de pensée du style "hors ma religion point de salut"), car je sais qu'aucun homme ne détient la Vérité.

Si je vis dans la vérité, mes offrandes véritables sont mes pensées et mes actes qu'en aucun cas j' impose. Je respecte la propriété d'autrui dont la croyance de chacun fait parti, et je profite avec gratitude du seul enseignement que je peux extraire des différents courants de pensées sectaire qui voudraient ou tenteraient de s'imposer, par le fait même que je ne dois pas reproduire ce schéma mental. De ce fait je suis en paix...Je vis et laisse vivre chacun sans oublier qu'il n'y a que la vertu que j'honore.

Sobre, simple, élégant, parfaitement aligné et totalement cohérent, de la belle ouvrage, ma Kanzi,  rien à ajouter ni à retrancher... flower

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1103
Points : 1164
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question que je voudrai poser

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum