De fil en pelote de laine....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De fil en pelote de laine....

Message par Chris Al-kīmiyā le Lun 6 Juin - 21:14

Lug a écrit:
Alors que découvrant un petit morceau de fil de laine dépassant de la manche de mon pull, je le tirais délicatement pour voir jusqu’où pouvait me mener, cet évènement insignifiant d’apparence, si j’en poursuivais le déroulement jusqu’à son terme, mon esprit, qui, pendant que se poursuivait le déroulement ci-dessus, n’avait pas d’activité particulière à se mettre sous la dent, se mit à pédaler sur la réflexion suivante :

Il fut un temps ou l’humanité en son état d‘évolution, attendait un Messie… Personnage d’apparence humanoïde, bien que d’appartenance céleste, et qui devait, par des révélations de première main, sortir l’espèce humaine de son ornière de bestialité, de médiocrité et de misérabilisme intellectuel.

Dans l’attente de ce Messie fleurissait un juteux commerce de prophètes, annonciateur dudit Messie ; chaque boutique vantant la supériorité et la qualité de son Messie d’origine exclusive, et de complexion adaptée et infiniment prometteuse pour ceux qui souscriraient un contrat d’abonnement, avec mensualité et prélèvements automatiques, dans une officine plutôt qu’une autre.

Ce Messie tant vanté, et tant attendu devait avoir des facultés hors du commun, entendons par là, hors des minables capacitances du cavernicole velu, ayant dans ses yeux une, je ne sais quelle, infinie profondeur du gouffre chaotique, vers lequel il allait tirant mollement sa compagne par son brushing. Ce Messie avait donc pour mission avérée de porter à la connaissance des « brutes » de décoffrage ci-dessus étiquetés « cavernicoles velus », une subtilité de Connaissance d’une sophistication tout aussi puissante que légère, distillés à des mammifères qui entre eux n’arrivent déjà pas à se comprendre en ayant pourtant la même culture, le même langage, les mêmes formations, préoccupations, références, nourritures, plaisirs, congés payés, sports, loisirs, conflits et croyances…

Franchement, en dehors d’un professeur Nimbus, égaré dans les méandres neuronaux de ses réflexions scientifiques pour tenter d’expliquer la théorie des cordes à des babouins concentrés sur l’ouverture de leurs cacahuètes, on a du mal à imaginer que des êtres supérieurs et célestes, viennent succomber à l’attrait de cette impossible et grotesque mission, qui consisterait, par le truchement d’un échange de connaissance, de faire passer les dit babouins de l’âge de la cacahuète à celui des réalités quantiques spirituelles, sans passer par la case évolution standard.

Il faudrait pour que la chose ait une minusculissime petite chance de réussite, que le ou les babouins en question possèdent dans leurs capacités celle de reconnaître une intelligence supérieure qu’ils respecteraient d’une part, et d’autre part, la capacité encore plus invraisemblable de s’ouvrir à cette dernière, ce qui suppose des réciprocités spirituelles sans lesquelles aucun dialogue n’est possible…Tout un programme, comme disait l’ouvreuse d’huîtres à l’entrée de la salle de concert de hard-rock métal…

On peut légitimement se demander, quel bénéfice l’espèce humaine pourrait tirer de cet apport qui la ferait, paraît-il, passer de l’enfance à la sagesse sans passer par l’adolescence, l’adulte et la maturité de l’âge ?

Tout comme il serait souhaitable de se poser la question de savoir en quoi la violation des lois naturelles constitue en soi un progrès et une justice et non une perversion pour cause de précipitation ?

Mais là n’est pas l’essentiel, que je situe dans le fait que ce pseudo Messie incarné, ayant donc apparence, nécessités, besoins et langage humain, devrait pouvoir se distinguer par, soit des Facultés qui ne sont pas de nature humaine… Aïe ! nous voilà rendus à l’obligation de tripatouiller les Lois de la Création…

Ou par une intelligence si lumineuse qu’il pourrait se faire comprendre aisément du plus crétin au plus génial des êtres humains…

Bon, admettons la chose possible…Le Messie est accessible au langage de l’ignorant, de l’inculte du profane, du grossier, de l’abruti, du campeur congepaye (ouai ! je sais c’est presque pareil, mais il y a peut-être une nuance qui m’échappe) au point évidemment que les espèces citées dito ne feraient pas de différence avec leurs voisins de complexion merdique… Ce Messie maquillé couleur locale ne serait donc pas considéré par les foules concernées comme autre chose qu’un des leurs…Alors ? Alors, j’en arrive à me demander et si le Messie était en réalité qu’un babouin atteint du syndrome de la grenouille se trouvant devant la révélation de l’existence d’un boeuf ?

Ce qui est vrai pour cette histoire de Messie, l’est tout autant pour la version moderne, que nous appelons OVNI, extra-terrestre et autres révélations supérieures…

En vérité, en vérité je vous le dis les dieux sont parmi nous ! Alors, avant d’aller chercher ailleurs essayons de les découvrir…

Bon, j’ai fini de dérouler mon fil de laine…Vous savez quoi ? J’ai maintenant une grosse boule de laine, mais je ne sais plus où est passé mon pull…
Alors, si le Messie est déjà venu (y a longtemps), pourquoi y en a qui ont pu assister au spectacle et d’autres qui n’y auront pas le droit pour cause qu’ils n’étaient pas encore nés ?

S’il est véritablement venu, qu’a-t-il apporté de plus qu’il n’y avait pas avant son passage ?

S’il n’a rien apporté de plus, pourquoi est-il venu ?

Et s’il n’est pas venu, pourquoi veut-on faire croire à tout prix qu’il est venu ?

Enfin, ce que j’en dis c’est juste histoire de séparer le bon gain de l’ivresse...
avatar
Chris Al-kīmiyā

Messages : 69
Points : 93
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Suisse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum