Salam Andrée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Salam Andrée

Message par Lilbudha le Ven 10 Juin - 16:33

Jeu Mai 16, 2013
AleXelA a écrit:Étonnante relation entre la nature objective et le monde subjective.

Cette nuit j'ai fait un rêve marquant où je me retrouve à un moment donné devant un feu de cheminée dans une pièce inconnu. Le feu brule normalement et commence à déborder de son âtre pour entamer de sa langue les objets environnant, me retrouvant à batailler avec lui pour le maitriser.

Ce matin au réveil je regarde à distance mon bassin constatant une activité particulière à la surface voyant mes poissons sautiller comme des cabris hors de l'eau. Je me suis amusé à penser qu'ils étaient heureux que la journée soit pluvieuse Smile mais en me rapprochant j'ai vu une ombre bizarre et inhabituelle à la surface. J'ai pensé tout d'abord à une brandille flottante et immobile mais en me rapprochant de plus en plus de ce truc, pour faire la mise au point de mon auto-focus binoculaire, je focalise ce corps étrange pour m'apercevoir avec joie et émerveillement qu'une salamandre avait pris ces aises dans la piscine municipales des mes poissons, ces derniers n'étant pas prêt de l'accepter dans leur bande des écailles de la mort, lui font comprendre qu'elle a intérêt déguerpir fissa et de mettre les voiles ailleurs.
L'ayant mis dans un endroit plus tranquille, je n'ai pas pu empêcher de faire un rapprochement avec le rêve de cette nuit et cette salamandre, dont c'est la première fois que j'en aperçois une objectivement.
Surement une synchronicité entre le monde des élémentals objectif et subjectif...ou simplement le hasard qui n'existe que pour ceux qui y croit.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 630
Points : 650
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salam Andrée

Message par Lilbudha le Ven 10 Juin - 16:34

Jeu Mai 16, 2013
Lug a écrit:Très intéressant rêve que celui-là, mon AleXela, son interprétation en sens Cachant peut être très instructif pour toi.

D’un côté le Feu, celui de l’esprit qui déborde les limites que tu veux lui donner (l’âtre de la cheminée), et de l’autre sa déclinaison que tu en fais par le langage analogique avec ton bassin, tes poissons et ta salamandre...

Le Feu (l’esprit) symbolisé par la salamandre se retrouvant dans un milieu humide (nature astrale et émotionnelle) et qui est combattu par les Poissons (signe zodiacal), et toi, le Penseur qui, comme dans ton rêve, tente de maîtriser tout le bazar...

Amusant non ?
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 630
Points : 650
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salam Andrée

Message par Lilbudha le Ven 10 Juin - 16:35

Jeu Mai 16, 2013
AleXelA a écrit:Oui mon Lug, c'est très amusant quand 2 choses inhabituelles se coordonnent dans 2 réalités différentes. Ton interprétation me convient bien et je me suis dis aussi que j'ai peut être l'élément feu un peu trop vif en moi actuellement et que je devrais mettre un peu plus d'eau dans mon vin. Ou bien de lui donnée plus de place. J'ai pensé dans un délire que le feu de mon rêve c'était matérialisé en animal physique pour que je libère dans un endroit plus adapté à son environnement Smile

Après quelques recherches sur la compatibilité des salamandres et des poissons je pense que c'est la salamandre qui cherchait des noises aux poissons qui d'habitude sont très accueillantes avec leurs camarades amphibiens.
D'ailleurs je trouve étonnant que la salamandre soit considérée comme un animal de feu alors qu'elle est de la même espèce que les grenouilles.

Le début du rêve était assez mystérieux aussi, dont je me permet de vous faire part. Peut être y a t il des choses a en retirer.

Le rêve a débuté dans une salle à forme conique comportant des statues représentant diverses divinités et personnages avec qui j'ai eu une affinité particulières.
Elles étaient superposées en niveau et en strates, d'apparence sans vie et immobiles, disposées tout autour de la pièce comme dans une arène. L'ambiance lumineuse est bleutée et froide. J'étais au centre de cette pièce et je me suis agité fortement de manière cohérente comme pour faire une danse rapide au centre de cette salle. Puis je regarde le sol de très près pour voir 4 points formant une croix et en son centre une grosse sphère bleue, plus importante que les autres des points cardinaux. Une fumée à commencer à se former et à sortir sur les cotés de la croix puis immédiatement j'ai eu l’impression d'être passée dans une autre réalité pour arriver dans la salle où je fixe cette cheminée allumée par quelques buches qui fument, ce qui a du etre l'élément de transition des 2 endroits, puis le feu commence à sortir de son nid...
Le rêve se fini par la maitrise du feu avec un petit bout de matelas cramé qui était dans la pièce dont j'ai réussi à étouffé et un morceau de ma chaussure droite qui a fondu, ce qui m'a contrarié.
Tout est bien qui fini bien sauf pour ma chaussure Smile

Il semble que ce soit ta fête aujourd'Hui mon AleXelA Wink c'est chaud...

C'est la fête aux amphibiens plutot vu le temps, "chaud" et humide Smile


Dernière édition par Lilbudha le Ven 10 Juin - 16:40, édité 1 fois
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 630
Points : 650
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salam Andrée

Message par Lilbudha le Ven 10 Juin - 16:36

Jeu Mai 17, 2013
Lug a écrit:
Don Pernety a écrit:Salamandre. Espèce de lézard que les Anciens croyaient pouvoir vivre dans le feu, sans en être consumée. Les Philosophes Hermétiques ont pris cet animal pour symbole de leur pierre fixée au rouge, c'est pourquoi ils l'ont appelée la Salamandre qui est conçue et qui vit dans le feu. Quelquefois ils ont donné ce nom à leur mercure; mais plus ordinairement à leur soufre incombustible. La Salamandre qui se nourrit du feu, et le Phénix qui renaît de ses cendres, sont les deux symboles les plus communs de ce soufre.


Dernière édition par Lilbudha le Ven 10 Juin - 16:41, édité 1 fois
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 630
Points : 650
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salam Andrée

Message par Lilbudha le Ven 10 Juin - 16:38

Sam Mai 18, 2013
AleXelA a écrit:Merci mon Lug, pour cette définition qui rejoint celle que j'avais trouvé dans le dictionnaire des symboles d'Alain Gheerbrant et Jean Chevalier :
Espèce de triton, qui était supposé par les Anciens, capable de vivre dans le feu sans y être consumé. Il fut identifié au feu, dont il était une manifestation vivante.
A l'inverse, on lui attribuait aussi le pouvoir d'éteindre le feu, par son exceptionnelle froideur. Chez les égyptiens, la salamandre était un hiéroglyphe de l'homme mort de froid. François 1er avait mis dans ses armoires une salamandre au milieu du feu et adopté cette devise : j'y vis et je l'éteins. Dans l'iconographie médiévale, elle représente le Juste qui ne perd point la paix de son âme et la confiance en Dieu au milieu des tribulations.
Pour les alchimistes, elle est le symbole de la pierre fixée au rouge... ils ont donné son nom à leur soufre incombustible. La salamandre qui se nourrit du feu et le phénix qui renait de ses cendres sont les 2 symboles les plus communs de ce soufre (TERS).
Ca me dit toujours pas pourquoi un batracien vivant dans l'eau fut identifié à un symbole de feu... Je suis pas sur que si je jette Andrée la salamandre dans un feu, elle ne finisse pas carbonisée. Peut être est ce un animal synthèse des 2 élémentals eau/feu... Mais bon, apparemment le symbole fonctionne, pourquoi chercher plus loin...


Dernière édition par Lilbudha le Ven 10 Juin - 16:41, édité 1 fois
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 630
Points : 650
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salam Andrée

Message par Lilbudha le Ven 10 Juin - 16:40

Sam Mai 18, 2013
Arthos a écrit:Il ne s'agit pas du feu de la matière dense mon Alexela mais du feu essentiel, spirituel.

Fulcanelli, les Demeures Philosophales a écrit:Salamandre vient de sal, le sel, et de mandra, ce qui veut dire étable, mais encore grotte, ermitage (...) Jésus n'est-il pas né sur la paille d'une crèche, à Bethléem, ce nouveau soleil, dispensateur de la lumière du monde (...), ce feu spirituel qui s'incarne et qui, dans le sel, a pris forme ?
Salamandre, tout bonnement ! Very Happy

Bien à toi
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 630
Points : 650
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salam Andrée

Message par Lilbudha le Ven 10 Juin - 16:41

Sam Mai 18, 2013
AleXelA a écrit:Je suis bien d'accord mon Arthos donc on pourrait dire que tout animal est salamandre, alors pourquoi les anciens ont ils appelé cet animal qui vit dans l'eau salamandre et pas un autre plus représentatif du feu... peut être que l'aspect physique a dut joué pour beaucoup, noir à taches jaunes ou bien son caractère venimeux.

Aie aie aie je tends le bâton pour me faire battre... sacrée manie cette intellectualisation...


Dernière édition par Lilbudha le Ven 10 Juin - 16:43, édité 1 fois
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 630
Points : 650
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salam Andrée

Message par Lilbudha le Ven 10 Juin - 16:43

Dim Mai 19, 2013
Lug a écrit:
Isis Dévoilée a écrit:ESPRITS ELEMENTAUX. – Les créatures évoluant dans les quatre règnes de la terre, de l'air, du feu et de l'eau, et appelées par les cabalistes : gnomes, sylphes, salamandres et ondines. On peut les appeler les forces de la nature ; ils agissent, soit comme agents serviles des lois générales, soit comme agents employés par les esprits désincarnés, purs ou impurs, et par les adeptes vivants de la magie et de la sorcellerie, pour produire des phénomènes déterminés. Ces êtres ne deviennent jamais des hommes.
La Doctrine Secrète a écrit:Le Feu, sous l’aspect le plus grossier de son essence, est la première forme, et reflète les formes inférieures des premiers êtres subjectifs qui sont dans l’univers. Les premières pensées divines chaotiques sont les Elémentals du Feu. Lorsqu’ils viennent sur la terre, ils prennent forme et flottent légèrement dans la flamme, sous l’aspect de Salamandres ou Elémentals du Feu. Dans l’air vous avez des millions d’êtres vivants et conscients, en plus de nos pensées qu’ils saisissent. Les Elémentals du Feu se rattachent au sens de la vue, et absorbent les Elémentals de tous les autres sens. Ainsi, par le moyen de la vue, vous pouvez avoir conscience du toucher, de l’ouïe, du goût, etc., puisque tous ces sens sont compris dans celui de la vue.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 630
Points : 650
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salam Andrée

Message par Lilbudha le Ven 10 Juin - 16:44

Lun Mai 20, 2013
AleXelA a écrit:Voila une opportunité de me rectifier vers une vision plus multidimensionnelle... même si l'image que je me fais de H.P. Blavatsky me laisse encore perplexe...
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 630
Points : 650
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salam Andrée

Message par Lilbudha le Ven 10 Juin - 16:45

Lun Mai 20, 2013
Lug a écrit:On est pas perplexe pour le simple plaisir d'être perplexe, mon AleXela, alors il serait bien de nous préciser sur quoi repose ta perplexité, puisque tu nous la fais partager...

Enfin, si elle a une base solide... Wink


Dernière édition par Lilbudha le Ven 10 Juin - 16:46, édité 1 fois
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 630
Points : 650
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salam Andrée

Message par Lilbudha le Ven 10 Juin - 16:46

Mar Mai 21, 2013
AleXelA a écrit:Effectivement, encore faut il savoir qui pourrait dire si ces bases sont solides ou non, d'autant que j'ai pu saisir que H.B.P et ses écrits sont en bonnes place sur ce forum Wink

Mais à la lecture de l'ouvrage "Le Théosophisme, histoire d'une pseudo religion", Réné Guenon nous dépeint un portait peu ragoutant de H.P Bavatsky et de ses acolytes anonymes ou non, basé sur des sources et des preuves matériels dont il proclamait avoir en sa possession.

D'ailleurs dans cet ouvrage, R.G. avance que les notions d'élémentals de H.P.B proviennent d'écrits et de notes de George H. Felt, que H.P B. auraient récupérés après sa disparition prématuré.

On pourra aussi suivre les guerres intestines et épiques, les schismes entre les différents protagonistes et leurs implication politiques, les complots et autres interrelations entre fratries, les affaires comme celle de Kiddle et d'autres démystifications, concernant ce mouvement théosophique assez singulier.

Je n'ai pas la prétention de savoir si R.G. dit la vérité en sachant qu'il a un parti pris évident mais après avoir lu cet ouvrage apriori bien sourcé, le doute est de mise et m'incite à la prudence. Par conséquent l'évocation des ouvrages H.P.B. comme référence me laisse perplexe, peut être a thor.
N'étant pas dans un clivage ou dogme particulier, je pourrais surement dissiper ce doute si j'ai le mérite d’expérimenter un jour les phénomènes qui sont avancé par H.P.B.
Comme on dit, c'est aux fruits que l'on reconnait l'arbre, et l'exemplarité décrite par R.G. si elle est véritable sur H.P.B n'est pas des plus flamboyante.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 630
Points : 650
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salam Andrée

Message par Lilbudha le Ven 10 Juin - 16:48

Mar Mai 21, 2013
Lug a écrit:Ce n’est jamais bon de colporter des rumeurs malsaines, mon AleXela, surtout en n’ayant pour unique base de vagues sentiments (émotions) suite à une lecture discutable et outrageusement malveillante...

Si tu veux reconnaître l’arbre à ses fruits, commence par appréhender l’immense travail que nous laisse H.P. B, et de celui-ci apporte nous ton point de vue éclairé pour nous démontrer qu’il ne s’agit que d’imposture et falsification, comme nous avons été tant abreuver par les dogmatiques sectaires, qui, en tenant les sources de notre mémoire collective, nous ont condamnés à traverser pendant tant de siècles un obscurantisme parfaitement organisé...

René Guénon, qui n’a pas écrit que des âneries, a aussi fini sa carrière en se convertissant à l’un des dogmes les plus sectaires et des plus obscurantistes celui de l’Islam, dont on peut légitimement se demander sur quoi de crédible il repose.

De sont temps H.P. B, qui ne fait pas mystère de son engagement critique envers le prosélytisme religieux des chrétiens, et surtout des jésuites, s’est confrontée à la toute-puissance de cet ordre tentaculaire qui n’était, à son époque, même pas encore sortie de l’inquisition, dont tu devrais te renseigner sur l’étendu de sa puissance tutélaire spirituelle noire qu’elle a fait peser sur les populations pendant des siècles, et ses terrifiques nuisances...

Courageuse bonne femme, qui, presque seule, n’a jamais reniée ses convictions pour permettre, à tous ceux qui cherchent la vérité, de pouvoir se ressourcer aux antiques sagesses sournoisement occultées par les Torquémada qui ont toujours à répondre des crimes contre l’humanité, parfaitement aujourd’hui avérés, et dont ils ont la lourde culpabilité sur leur conscience, ou ce qui en fait pâle figure...

Mais ceci est de la grande Histoire et suppose un tantinet d’érudition, que peut-être tu ne possèdes pas suffisamment pour avoir un discernement juste.

Alors, dans ce cas, je t’invite à une démarche aussi prudente qu’honorable, et qui est celle qui veut que l’accusateur doit apporter la preuve de son ou ses accusations. Que je sache, je n’ai pas connaissance de la moindre condamnation en justice de notre H.P. B, ce qui serait de nature à suspecter sa parfaite honorabilité. Mais si tu as des éléments que je n’ai pas, tu ne manqueras pas de nous en faire part, car à défaut tu deviendrais le colporteur ignorant d’une diffamation calomnieuse, d’autant plus grave qu’elle consisterait à porter atteinte à l'honorabilité d'une personne défunte, ce qui n’est pas le propre de la loyauté, j’espère que tu en conviendras...

Perso, je continu de juger l’arbre à ses fruit, l’être humain à ses oeuvres et celles de H.P. B, de là où je me tiens, me semble considérables, et d’un point de vue parfaitement critique, totalement crédibles, éthiques et morales...

Mais je dois à la vérité de dire qu’avant d’avoir cette opinion, j’ai très longuement étudié la chose... Very Happy Very Happy Very Happy
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 630
Points : 650
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salam Andrée

Message par Lilbudha le Ven 10 Juin - 16:50

Mar Mai 21, 2013
Hermaphrodite a écrit:
Isis Dévoilée a écrit:ESPRITS ELEMENTAUX. – Les créatures évoluant dans les quatre règnes de la terre, de l'air, du feu et de l'eau, et appelées par les cabalistes : gnomes, sylphes, salamandres et ondines. On peut les appeler les forces de la nature ; ils agissent, soit comme agents serviles des lois générales, soit comme agents employés par les esprits désincarnés, purs ou impurs, et par les adeptes vivants de la magie et de la sorcellerie, pour produire des phénomènes déterminés. Ces êtres ne deviennent jamais des hommes.

Mon Lug j'ai du mal a mettre ces propos d'Isis dévoilée en relation avec cette partie du Carnet du Remora:

Carnet du Rémora II a écrit:Autant les forces subhumaines s’épanouissent dans l’espace éphémère des illusions concrètes, autant elles sont dans l’incapacité d’accéder à celui des réalités subjectives abstraites, le monde des Principes et des Lois providentielles. Ces forces subhumaines se nourrissent des énergies de l’Esprit qui se concentre dans la Conscience, ce pourquoi elles s’évertuent à la maintenir en état de servitude pour sortir de leur inertie, mais lorsque la Conscience s’affranchit de cette servitude involontairement subie, ces forces subhumaines ont encore tout intérêt à se mettre docilement au service de cette Conscience en évolution, car cela leur permet de profiter de cette évolution pour évoluer elles-mêmes, ce qui constitue leur seule voie d'initiation.

Vers quel état ces forces evoluent-elles si comme le dit L'Isis dévoilée elle ne pourront jamais devenir des Hommes??? study
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 630
Points : 650
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salam Andrée

Message par Lilbudha le Ven 10 Juin - 16:54

Mer Mai 22, 2013
Lug a écrit:Il est dit, je crois, mon Hermaphrodite, dans les lettres des Mahatmas, et ce qu’a d’ailleurs confirmé H.P. B, qu’Isis dévoilée, qui était le premier essai de la mise en ordre des Révalations qu’entendait transmettre l’auteur, comportait de nombreuses erreurs et imprécisions que la Doctrine secrète s’est attelées à rectifier.

Je n’en veux pour preuve que dans son Glossaire, elle ne reprend pas l’affirmation qui figure dans sa description d’Isis dévoilée...


Glossaire d'H.P.B a écrit:ELEMENTALS. Esprits des éléments. Créatures évoluées dans les quatre Royaumes ou Eléments – terre, air, feu et eau. Les Cabalistes les appellent Gnomes (de la terre), Sylphes (de l'air), Salamandres (du feu) et Ondines (de l'eau). Sauf quelques-uns des plus hauts types et de leurs régents, ce sont plutôt des forces de la nature que des hommes et des femmes éthérés. Ces forces comme agents serviles des occultistes peuvent produire divers effets, mais s'ils sont utilisés par des "Elémentaires", et dans ce cas ils asservissent les médiums – ils tromperont les crédules. Tous les êtres invisibles inférieurs générés sur les 5ème, 6ème et 7ème plans de notre atmosphère terrestre sont appelés Elémentals.

Donc, je persiste et signe, concernant mon petit commentaire, d'autant que comme je le dis dans une de mes petites Clavicules de la Sapience, si tout ce qui existe a une Conscience, celle-ci est nécessairement évolutive et de nature universelle... Wink
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 630
Points : 650
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salam Andrée

Message par Lilbudha le Ven 10 Juin - 16:55

Mer Mai 22, 2013
Hermaphrodite a écrit:Merci mon Lug pour cette précision salvatrice...

Mais afin de mieux assimiler cette information, je souhaiterai savoir à quoi correspondent les 5ème, 6ème et 7ème plans auquels fait reférence notre H.P.B

Je te le demande parceque sur la base des travaux sur la numérologie de Lug, j'ai fait une petite classification qui me permettais de me retrouver lorsque je perds un peu le pied dans la Hiérachisation des mondes et des plans.

Et voici comment j'ai schématiser le Monde Physique Dense:


Monde Physique Dense

7 Plan Mental
Sous - plan Mental : Volonté d’être, prise de Conscience.

Sous - Plan astral : Volonté d’identification, désirs d’éprouver.

Sous - Plan physique : Volonté de paraître, manifestation de la forme.
................................................

8 Plan Astral
Sous - Plan Mental : L'intuition spirituelle

Sous - Plan Astral : Les désirs, émotions et passions.

Sous - Plan Physique : Les vices et vertus du champ de connaissances et du patrimoine karmique.
................................................

9 Plan Physique Dense
Sous – plan Mental : L'intelligence spirituelle intuitive, manas supérieur.
Sous – plan Astral : l'intelligence de l'intellect raisonneur, manas inférieur.
Sous – plan Physique : l'intelligence de l'instinct sensoriel.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 630
Points : 650
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salam Andrée

Message par Lilbudha le Ven 10 Juin - 16:56

Mer Mai 22, 2013
Lug a écrit:Pour cela, mon Hermaphrodite, il va te falloir lire intégralement la DOCTRINE SECRÈTE, Car H.P. B, a sa propre hiérarchisation complexe basée sur les Rondes, les Races, sous races, plan et sous plans.

La mienne est plus simplificatrice, pour permettre une plus large accessibilité intellectuelle...

Je rappelle pour mémoire qu'il ne faut pas confondre simple et simplisme...

Enfin, je crois que tu fais une mauvaise analyse en imaginant que mes écrits doivent obligatoirement être une déclinaison identique d'untel ou d'unetelle...

De là où je me tiens, le service du groupe comprend l'approche la plus inspirée qu'il soit possible d'avoir des Principes universels, avec sa propre coloration et les différents acquis d'une mise à l'épreuve personnelle, sans que les différentes versions que cela engendre ne soient en rien contradictoires...

Il y a plusieurs pièces dans la Maison du Père.

Il va te falloir avoir plus de souplesse intellectuelle, mon Hermaphrodite. Very Happy Very Happy Very Happy
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 630
Points : 650
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salam Andrée

Message par Lilbudha le Ven 10 Juin - 19:28

Mer Mai 22, 2013
AleXelA a écrit:
Lug a écrit:Ce n’est jamais bon de colporter des rumeurs malsaines, mon AleXela, surtout en n’ayant pour unique base de vagues sentiments (émotions) suite à une lecture discutable et outrageusement malveillante...

Je n'ai pas voulu être impoli mon Lug, j'ai uniquement répondu à un besoin d'éclaircissement sur les bases de ma perplexité, avec franchise, sincérité et en toute bonne foi. Il me semble pas avoir fait état d'un avis émotionnel ou d'un jugement accusateur mais plutot d'un état de doute suite à la lecture d'un auteur connu et reconnu éméttant des preuves et références à l’appui.
Je peux comprendre que les propos de cet auteur irrite particulièrement mais comme on le dit : lorsque l'on veut pas connaitre la réponse on pose pas la question Smile, cependant cette porte ouverte vers l'interrogation ne peut que être profitable à ma curiosité.

Lug a écrit:Si tu veux reconnaître l’arbre à ses fruits, commence par appréhender l’immense travail que nous laisse H.P. B, et de celui-ci apporte nous ton point de vue éclairé pour nous démontrer qu’il ne s’agit que d’imposture et falsification, comme nous avons été tant abreuver par les dogmatiques sectaires, qui, en tenant les sources de notre mémoire collective, nous ont condamnés à traverser pendant tant de siècles un obscurantisme parfaitement organisé...

Je ne voudrais pas entrer dans une polémique à accusations gratuites qui ne fera pas avancer mon Timon d'un poil (question de carotte) et je respecte l'étendu et l'acharnement dans les actions de H.P.B.
Par contre effectivement il y a les rumeurs, ce qui ne veut pas dire qu'elles soient fausses ni vraies, mais surtout des réfèrences de preuves avancées dans le livre, dont j'ai vérifié l’existence pour certaines grâce à la publication des documents en ligne et consultable pour tout à chacun, si on ne tombe pas dans l'hypothèse complotiste du "tout est falsifié". Le travail à mon sens qui serait aussi honorable et honnête serait de prouver que les propos de R.G. soient erronés ou mensongés, ce qui me semble tout aussi possible n'ayant pas de parti pris affectif.

Lug a écrit:René Guénon, qui n’a pas écrit que des âneries, a aussi fini sa carrière en se convertissant à l’un des dogmes les plus sectaires et des plus obscurantistes celui de l’Islam, dont on peut légitimement se demander sur quoi de crédible il repose.

Je ne pense pas que l'on puisse étiqueté R.G. de sectaire, intégriste catho ou islamiste, car il a fait aussi parti des initiés ayant fait l’apologie d'une origine commune à tous les grands dogmes. Aussi de ce qu'il m'a semblé comprendre, c'est qu'il a eu besoin de se tourner vers la Mecque et l'orient pour approfondir ses recherches vers cette quête . D'autant qu'il a été attaqué aussi, pour ces tendances occultes et parallèles dans une atmosphère religieuse délicate comme H.P.B.

Lug a écrit:De sont temps H.P. B, qui ne fait pas mystère de son engagement critique envers le prosélytisme religieux des chrétiens, et surtout des jésuites, s’est confrontée à la toute-puissance de cet ordre tentaculaire qui n’était, à son époque, même pas encore sortie de l’inquisition, dont tu devrais te renseigner sur l’étendu de sa puissance tutélaire spirituelle noire qu’elle a fait peser sur les populations pendant des siècles, et ses terrifiques nuisances...

Effectivement cela est important de connaitre le contexte que je ne connais pas assez bien, mais tout comme ce fut le cas d'autres personnages historiques ou schisme, ils ont dut affronter aussi la pieuvre, ce qui me semble pas être une preuve de bonne foi : protestantisme, anglican, islam, et autres sectes en tout genres.

Lug a écrit:Courageuse bonne femme, qui, presque seule, n’a jamais reniée ses convictions pour permettre, à tous ceux qui cherchent la vérité, de pouvoir se ressourcer aux antiques sagesses sournoisement occultées par les Torquémada qui ont toujours à répondre des crimes contre l’humanité, parfaitement aujourd’hui avérés, et dont ils ont la lourde culpabilité sur leur conscience, ou ce qui en fait pâle figure...

Mais ceci est de la grande Histoire et suppose un tantinet d’érudition, que peut-être tu ne possèdes pas suffisamment pour avoir un discernement juste.

Je crois pas avoir les capacités ni la mémoire assez large pour devenir un érudit mais comme on dit : plus on connait moins on sait, ce qui ne veut pas dire que moins on sait plus on connait. Smile

Lug a écrit:Alors, dans ce cas, je t’invite à une démarche aussi prudente qu’honorable, et qui est celle qui veut que l’accusateur doit apporter la preuve de son ou ses accusations. Que je sache, je n’ai pas connaissance de la moindre condamnation en justice de notre H.P. B, ce qui serait de nature à suspecter sa parfaite honorabilité. Mais si tu as des éléments que je n’ai pas, tu ne manqueras pas de nous en faire part, car à défaut tu deviendrais le colporteur ignorant d’une diffamation calomnieuse, d’autant plus grave qu’elle consisterait à porter atteinte à l'honorabilité d'une personne défunte, ce qui n’est pas le propre de la loyauté, j’espère que tu en conviendras...

J'accepte l'invitation et je ne crois pas avoir fait acte de désobligeance ni d'un manque de respect, à moins que l'on ne puisses pas avoir de doutes sur les icônes de certaines personnalités sur le forum...je suis juste dans la situation où je m'interroge et où je partage les objections d'un plus sachant et érudit que moi, pour ne pas tomber dans la superstition aveugle sur l'unique raison du "c'est parce que l'on me le dit que c'est forcement bon pour moi".

Pour ce qui est du concret que tu me demandes pour ne citer qu'un exemple, (sinon autant lire directement le livre de R.G.):
En partant de ton principe qu'en admettant, comme tu le proposes, que le fait de ne pas avoir été condamné accrédite la bonne foi d'une personne :
HPB a été accusé de fraude et supercherie suite à une enquête sur ses phénomènes en 1885, s'étalant sur un an par la Society for Psychical Research, organisme qui répertorie les phénomènes psychique et paranormaux :
http://archive.org/stream/proceedingssoci02goog#page/n20/mode/2up.
Le journal ayant publié cette enquête défie H.P.B. de les trainer devant les tribunaux pour contester la validité de ces résultats et HPB n'a pas voulu entreprendre ces démarches.
Ce qui voudrait dire que selon ton principe que le journal n'ayant pas été trainé devant les tribunaux accrédite l'honorabilité et la bonne foi de cette enquête.

Lug a écrit:Perso, je continu de juger l’arbre à ses fruit, l’être humain à ses oeuvres et celles de H.P. B, de là où je me tiens, me semble considérables, et d’un point de vue parfaitement critique, totalement crédibles, éthiques et morales...

Je respecte ton point de vu mon Lug, et c'est bien à moi de faire l'effort d'y voir plus clair dans ce brouillard et ces histoires peu intéressantes en finalité.
Ayant parcouru très frivolement les stances de Dzyan qui sont sur ton site, j'ai perçu la nécessité de m'interresser à son œuvre dans ses profondeurs. Étant simple débutant vers l'Oeuvre, je ne puis appréhender la grosse montagne Himalayienne, qu'est le travail de Blavatsky, sans au moins mettre un polaire et des chaussures de rando pour affronter le vent contraire de ses écrits.

Lug a écrit:Mais je dois à la vérité de dire qu’avant d’avoir cette opinion, j’ai très longuement étudié la chose...

J'imagine bien Wink
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 630
Points : 650
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salam Andrée

Message par Lilbudha le Ven 10 Juin - 19:32

Jeu Mai 23, 2013
Lug a écrit:Je profite de l’occasion que tu nous offres, mon AleXela, pour non pas essayer de te convaincre de quoi que ce soit, ni même chercher le moins du monde à te mettre en difficulté, mais tout simplement pour mettre en évidence les distorsions que génère une pensée manquant de justesse et le défaut d’éthique que cela occasionne inévitablement, en rapport avec la rectitude que requiert le dévouement au Dharma.

Tu fais, dis-tu, état de doute, lorsque tu reprends à ton compte, au point d’en faire état dans ton petit exposé, les calomnies d’un diffamateur, en y ajoutant, ce que personne ne t’obligeait de faire, les qualificatifs désobligeants de «ragoutant» et «d’acolytes anonymes» (acolyte signifiant : complice) à ce que tu a pris pour argent comptant...

Qu’il me soit permis de te signaler quelques lacunes se rapportant à ton discernement.

Un préjugé c’est l’idée, plus ou moins confuse, que l’on se fait de quelque chose en fonction de sa complexion personnelle, rarement autre chose qu’un salmigondis de basses émotions.

Le jugement éclairé lui repose sur une appréciation la plus objective, loyale et non partisane. Ce qui suppose à tout le moins d’entendre l’accusation, qui je le rappelle a toujours l’obligation d’apporter les preuves, et de la défense, qui, présomption d’innocence oblige, n’a jamais besoin de faire la preuve de celle-ci. Ce principe est aussi, et heureusement pour toi, un principe de droit qui veut que la justice soit rendue qu’après le respect du contradictoire. Et si chacun peut avoir sa petite morale personnelle, souvent à géométrie variable, cette morale s’impose à celui qui la fait sienne, mais n’est en aucun cas opposable à autrui. Ce qui est opposable à autrui c’est la morale commune et dans un état de droit, cela s’appelle la LOI !

D’ores et déjà, mon AleXela, tu pourras conster avec moi, que si le préjugé se rapporte au vice, seul le jugement éclairé se ramène à la vertu.

Or, dans ton approche, comme d’ailleurs tu le reconnais, tu as entendu l’accusation, qui d’ailleurs n’apporte aucune preuve, mais tu n’as pas pris la peine de connaître la réalité du point de vue de l’accusée... Ton observation est donc entièrement basée sur tes préjugés, et rien d’autre.

Un autre principe de droit, que tu sembles ignorer - ce qui n’est pas une circonstance atténuante lorsque cela a pour conséquence de tenter de porter le discrédit sur une personne honorable -, est celui qui veut qu’en justice le doute profite toujours à l’ACCUSE !

Deux graves entorses à l’éthique, à la morale commune et à la plus élémentaire base morale individuelle...

Circonstance aggravante, pour tenter de donner une apparence de bonne conscience à un propos qui est, quoi que tu en penses, une tentative de dénigrement caractérisée, ce qui n’est pas la marque d’une loyauté flamboyante, tu nous sors de derrière les fagots une vieille accusation de fraude et de supercherie, là encore, avec une désinvolture coupable, confondant accusation et condamnation... D’une part, je te le rappelle tant tu sembles être totalement hermétique à ce droit légitime, la présomption d'innocence prévaut tant que l’accusé n’a pas été reconnu coupable. Et seul un tribunal peut décréter, suite à un jugement contradictoire, de la culpabilité de quelqu’un, et non n’importe qui en n’importe quelle occasion. Cela pour le droit.

Pour la morale et l’éthique, il me semble que le fait que notre H.P. B, n’ait pas daignée traîner devant les tribunaux ses calomniateurs n’implique en rien que leurs accusations soient fondées. S’ils avaient la certitude de pouvoir en faire la preuve, c’était à eux d’aller en justice, pas l’inverse.

Enfin j’imagine assez bien, si je me mets à la place d’H.P. B, la difficulté que pourrait avoir la justice à statuer sur des phénomènes psychiques et paranormaux... Déjà qu’elle a un mal fou à s’en sortir avec des faits normaux, personnellement je ne prendrais pas le risque de m’aventurer dans ce type de procédure...

Merci à toi de respect mon point de vue, mon AleXela, mais il n’y a pas de mérite à cela, car il repose sur des principes éthiques, moraux et légaux. Je pourrai aussi y ajouter sur une certaine somme de connaissances du contexte de l’époque...

Dans l’extrait de sa fiche Wikipédia, tu pourras constater que René Guénon, tout grand «initié» que tu crois devoir le cataloguer, n’est pas un personnage aussi paisible et dénué de préoccupations égotiques et intéressées... Notamment la précision qui est justement apportée sur son attaque envers H.P. B, dans le but de plaire aux milieux catholiques conservateurs, qui, je crois bon de le signaler tant cela à son importance, tenait sous très forte influence tout ce qui concernait l’édition, et surtout, surtout celle en rapport avec le spirituel. Pour quelqu’un qui vivait de ses livres, voilà un excellent alibi...

Fiche Wikipedia René Guenon a écrit:Premières publications et premières ruptures

L'Introduction générale à l'étude des doctrines hindoues fut proposé comme thèse à l'Université. Le projet, soumis à l'indianiste Sylvain Lévi, avait reçu l'accord de principe de ce dernier, mais il se rétracta in fine : dans son rapport, Lévi reproche à l'auteur de cette thèse d'« exclure tous les éléments qui ne correspondent pas à sa conception (Bouddhisme et Protestantisme) » et d'être « tout prêt à croire à la transmission mystique d'une vérité première apparue au génie humain dès les premiers âges du monde ».

La parution de L'Introduction... en librairie devait lui permettre en revanche de se faire de nouveaux contacts dans les milieux intellectuels et artistiques parisiens : il fait ainsi la connaissance du peintre cubiste Albert Gleizes (qui lui ouvre les portes du salon qu'il tient à Paris avec sa femme) ainsi que de l'écrivain et éditeur Gonzague Truc, qui devient alors « son principal conseiller en matière éditoriale ».

C'est pourtant par l'intermédiaire des catholiques thomistes que René Guénon publie, la même année, une étude minutieuse, très documentée et mordante de la Société théosophique fondée par Héléna Blavatsky en 1875, sous le titre évocateur de : Le Théosophisme, histoire d'une pseudo-religion.

Cet ouvrage était susceptible de plaire aux milieux catholiques conservateurs et cultivés : on y dénonçait, notamment, les antécédents révolutionnaires et anti-chrétiens d'Annie Besant, présidente en exercice de la société théosophiste, ainsi que, plus généralement, la prétention de l'organisation à renverser les religions établies, et notamment le christianisme. Mais ces points de convergence circonstanciels ne pouvaient masquer longtemps le désaccord profond entre la conception guénonienne de la « Tradition » et le traditionalisme catholique : les relations avec le cercle Maritain se distendent à partir de 1923, tandis que la collaboration de Guénon à Regnabit, « revue universelle du Sacré-Cœur », s'interrompt brutalement en 1927, sous la pression de l'Archevêché.

À partir de 1925, René Guénon, dont les ouvrages déjà publiés lui ont attiré une certaine notoriété, publia ses articles dans la revue : Le Voile d'Isis, qui sous son impulsion perd son orientation occultiste, jusqu'à devenir, à partir de 1936, les Études traditionnelles.

Départ pour Le Caire : l'ésotérisme islamique

En 1928, suite à deux deuils familiaux dont la mort de sa femme, la santé de Guénon se détériore, et il se plaint de souffrir de maux étranges, dont il décèle l'origine dans des « attaques psychiques » dirigées contre lui. Le 15 mars 1930, il se rend cependant en Égypte, dans le cadre d'un projet initial de traductions de textes de l'ésotérisme islamique, projet qui est brusquement abandonné par son éditeur. Il reste au Caire, subsistant dans des conditions très précaires, et déclinant les propositions de retour en France provenant de ses amis européens, jusqu'à sa rencontre avec le cheik Mohammad Ibrahim, dont il épouse la fille, en 1934.

René Guénon vit au Caire sous le nom qui lui avait été donné lors de son initiation en 1910 à l'ésotérisme islamique : cheikh Abdel Wahid Yahia, adoptant le costume égyptien traditionnel, parlant arabe et évitant la communauté française d'Égypte. Il est naturalisé Égyptien en 1949. Il passe le plus clair de son temps à écrire dans sa maison du faubourg de Dokki, face aux pyramides : ses articles et ses ouvrages, tout d'abord, mais également une volumineuse correspondance avec ses lecteurs, grâce à laquelle il suit l'évolution des idées en Occident, et qui lui permet de recueillir suffisamment d'informations pour soutenir plusieurs controverses, notamment avec le directeur de la revue Atlantis, Paul Le Cour, et surtout avec la revue « antijudéomaçonnique » de Monseigneur Jouin : la Revue internationale des sociétés secrètes, dont Guénon fut l'adversaire le plus actif : 1929 à 1933, il écrit plusieurs comptes-rendus et articles dénonçant les tentatives de la RISS pour exhumer et tenter de faire passer pour authentique un document dévoilant les prétendus dessous secrets de la Franc-maçonnerie (dans la lignée du canular de Taxil).

Ces polémiques n'empêchent pas Guénon de poursuivre la rédaction de ses ouvrages, dont l'intérêt qu'ils éveillent chez Jean Paulhan permet à certains d'entre eux d'être publiés aux éditions Gallimard, dans une collection dont le nom, « Tradition », renvoie directement au lexique guénonien.
Voilà, mon AleXela, les conséquences que peuvent entrainer la méconnaissance de son sujet, les préjugés, une vision déformée des vérités, et les négligences qu’engendre l’ignorance en matière d’éthique, de morale et de justice... Very Happy
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 630
Points : 650
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salam Andrée

Message par Lilbudha le Ven 10 Juin - 19:33

Jeu Mai 23, 2013
Setanta a écrit:
H.P.Blavatsky : Doctrine secrète a écrit:Ce livre est écrit pour le service de l'humanité et c'est à l'humanité et aux générations futures qu'il appartient de le juger. Son auteur ne reconnaît la validité d'aucun tribunal de rang moindre. Elle est habituée à l'injure, la calomnie, elle la subit chaque jour ; les attaques ne tirent d'elle qu'un sourire silencieux et méprisant.

De minimis non curat lex. (la loi ne se préoccupe pas de bagatelles)

Londres, octobre 1888.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 630
Points : 650
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salam Andrée

Message par Lilbudha le Ven 10 Juin - 19:37

Dim Mai 26, 2013
AleXelA a écrit:
Lug a écrit:Je profite de l’occasion que tu nous offres, mon AleXela, pour non pas essayer de te convaincre de quoi que ce soit, ni même chercher le moins du monde à te mettre en difficulté, mais tout simplement pour mettre en évidence les distorsions que génère une pensée manquant de justesse et le défaut d’éthique que cela occasionne inévitablement, en rapport avec la rectitude que requiert le dévouement au Dharma.
C'est grace à toi mon Lug Wink

J'ai commencé à rédiger dans un premier temps une réponse répondant point par point suite à ton post, prévoyant de la finir un peu plus tard. Une nuit passé s'écoule, je termine la fin de ma réponse et je constate que je n'ai plus totalement la même vision sur le début de celle ci... comme tu le suggères, un avis peut être a géométrie variable.
J'écris à nouveaux une autre réponse qui différente de la tonalité initiale et je constante à nouveau un décalage qui me fait admettre que ma réponse, sur le pourquoi de mon doute, est surement du aux circonstances et à l'environnement ou je l'ai ecris. Ecrit on ce que l'on est au moment ou on l'écris ?

Ceci pour te dire que j'ai bien observé l'influence de mon état émotionnel sur la tonalité de la réponse et que les barrières de mon FORT intérieur ne sont pas encore bien équilibrées pour bloquer toutes attaques ennemis.
A partir de la il me semble inutile d'essayer de batailler avec mon balais brosse face à un contradicteur possédant Durandale et maitrisant son maniement avec justesse. Ce qui semble important est ce que tu nous fais passer dans ce message qui me semble relever de la noblesse du chevalier, ce que la phrase de Grillot Givry nous rend compte.
Peut être qu'un serviteur de Dharma doit posséder des valeurs qui se rapprochent de celles du chevalier, pour en être un Fidèle défenseur...

Notamment l'écuyer prétendant chevalier au service de la Loi de son maitre, se doit d'apprendre à être digne de porter son Epée, d'apprendre à s'en servir, d’éprouver ses valeurs au moment opportun, et de pouvoir la transmettre à celui qui s'en montre méritant.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 630
Points : 650
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salam Andrée

Message par Lilbudha le Ven 10 Juin - 19:38

Dim Mai 26, 2013
Lug a écrit:Que voilà une plaisante, belle et honorable conclusion, mon AleXela. Wink

Elle démontre le pouvoir de l'humilité sur l'évolution du randonneur, et tout le mérite te revient, car la lutte avec les petits démons qui nous infestent n'est jamais facile.

Belle victoire qui est annonciatrice de prochaines encore plus importantes. Very Happy
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 630
Points : 650
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salam Andrée

Message par Lilbudha le Ven 10 Juin - 19:39

Jeu Mai 30, 2013
AleXelA a écrit:Le mérite de cette toute petite victoire me revient autant à moi qu'a toi et aux autres camarades de randonnées.
Je suis la matière sur laquelle la connaissance agit.
Bravo à vous, merci à la Sapience.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 630
Points : 650
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salam Andrée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum