Le chat du Cheshire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le chat du Cheshire

Message par Nurash le Ven 10 Juin - 10:27

Sam Mai 29, 2010 10:59 am
Lug a écrit:Mais qu’elle est donc la nature du sentier de l’initiation sur lequel avance l’initié ?

Mar Juin 15, 2010 10:55 am
Modeste a écrit:En ce qui me conserne , je dirai que ce sentier est spirituel .
Donc pour nous , très instable , à l'image du chat du Cheshire ,
tantôt apparait ,souriant et engageant , tantôt disparaît ,laissant le promeneur en proie à ses doutes et ses incertitudes .

Ne s'offrant jamais , il n'est accessible qu'à force de volonté ,
et toujours adapté à l'évolution de la conscience qui le parcourt tant dans ces difficultés que dans ses bénéfices .

Mar Juin 15, 2010 12:13 pm
Lylo a écrit:A l'image du chat du Cheshire, le sentier est de nature impalpable (mais non moins réel), laissant entrevoir ce qui est sans pour autant en dévoiler intégralement ce qu'il y a au-delà du sentier (une invitation à parcourir encore et encore...). Les choses se dévoilant peu à peu à l'initié, à condition de continuer sa marche/quête solitaire et solidaire sans jamais perdre de vue ce pourquoi il marche - affiner son regard porté sur le monde et ne pas avoir crainte de regarder de "l"autre côté des choses"- De cette nature impalpable du sentier, l'initié en découvre que les choses qui l'entourent, se métamorphosent selon où il se positionne -ce qui a pour effet de le métamorphoser lui-même. De cette nature impalpable, invitation est à contempler et à méditer ; l'initié apprend donc à porter son regard sur les choses de l'esprit...

Chat du Cheshire apparait toujours à point nommé - même si en apparence cela semble être une apparition inattendue - et même s'il peut laisser "dubitatif" celui qui le rencontre, il (le chat) a pour effet de laisser goût du mystère (interrogeant sur "sens" que revêt ses paroles et direction à choisir) et de ce mystère se génère soif de connaissance ... (... quoiqu'il en soit de même avec "la chenille" ... )

Mer Juin 16, 2010 9:09 am
Modeste a écrit:Etant donné que l'initié se trouve pour cheminer , dans la sphère du destin ,
la verité n'est nulle part ,s'il regarde avec ses yeux organiques ,
elle est partout , s'il regarde avec son troisième oeil .....

Mer Juin 16, 2010 9:40 am
Lug a écrit:
Lylo a écrit:A l'image du chat du Cheshire, le sentier est de nature impalpable (mais non moins réel), laissant entrevoir ce qui est sans pour autant en dévoiler intégralement ce qu'il y a au-delà du sentier (une invitation à parcourir encore et encore...). Les choses se dévoilant peu à peu à l'initié, à condition de continuer sa marche/quête solitaire et solidaire sans jamais perdre de vue ce pourquoi il marche - affiner son regard porté sur le monde et ne pas avoir crainte de regarder de "l"autre côté des choses"- De cette nature impalpable du sentier, l'initié en découvre que les choses qui l'entourent, se métamorphosent selon où il se positionne -ce qui a pour effet de le métamorphoser lui-même. De cette nature impalpable, invitation est à contempler et à méditer ; l'initié apprend donc à porter son regard sur les choses de l'esprit...

Chat du Cheshire apparait toujours à point nommé - même si en apparence cela semble être une apparition inattendue - et même s'il peut laisser "dubitatif" celui qui le rencontre, il (le chat) a pour effet de laisser goût du mystère (interrogeant sur "sens" que revêt ses paroles et direction à choisir) et de ce mystère se génère soif de connaissance ... (... quoiqu'il en soit de même avec "la chenille" ...)
Voilà probablement la réponse la plus juste, la plus rigoureuse et la plus inspirée qu'il soit possible de donner à ma petite question, félicitation mon lylo

Nurash

Messages : 244
Points : 268
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum