Le quotidien et la spiritualité

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 19:39

Mer Oct 21, 2009 3:49 pm
Lug a écrit:
La quête de la Connaissance passe-t-elle par des préoccupations subalternes, comme le chômage, la crise économique, la mondialisation, la justice, la politique, l’éducation, la morale publique, etc...?

Si oui, en quoi cette Connaissance s’enrichit-elle de ces préoccupations ?

Sinon, quelles conséquences dommageables pourrait-il y avoir à s’en préoccuper ?

_________________
Tout est VRAI


Dernière édition par Domino le Jeu 9 Juin - 19:42, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 19:40

Jeu Oct 22, 2009 8:52 am
Sa-ousir a écrit:
Bonjour Oseka sunny

Tu n'es certainement pas étranger , du moins pour l'avoir entendue à maintes reprises, que la nature de l'homme est double, à savoir corruptible de par son corps, et incorruptible de par son âme.

Etant de double nature, il possède forcément donc une double fin, à savoir, gouverner "ou règner dans" les choses d'en bas, corruptibles, et aussi dans celles d'en haut, incorruptibles, autrement dit, servir une double vie: celle du corps, et celle de l'Esprit.

Dans ces fonctions, l'homme se fait, en bas dans le règne temporel, Empereur pour le gouvernement des êtres, et Pape pour le gouvernement des esprits, Roi et Sage en haut dans l'intemporel.

Si ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, et ce qui est en bas comme ce qui est en haut, le travail sur une de nos natures nous enseigne par l'analogie, que l'on travail l'une ou l'autre.

Cependant se couper complètement d'une deux, est le meilleur moyen de boiter, selon moi... Comment prétendre vivre une vie spirituelle, censée englobé et irradié en tout, et à la fois se désintéresser de la manière dont son adaptation est vécue par ces "autres de moi". Et lorsque l'adaptation imposée par des volontés fortes aux hommes les empeche de se reconnaitre et de vivre en Frères et d'incarner sur terre la filiation divine qui est la leur, je me dis, que de ne rien faire, ce n'est pas forcément la meilleur manière de travailler à maintenir la vie de l'Esprit...

Sinon, ce serait un peu, selon moi, comme oublier que l'Homme, l'Initié, l'Univers dans sa perfection vivante est composée à la fois du Destin (et oui aussi!!!), de la Conscience/Volonté et de la Providence, et que ces trois, tous ensemble sont absolument nécessaires à la moindre manifestation, au moindre pas, que l'on soit sur le chemin de la Connaissance ou non, à son sommet...ou pas du tout..

La Conscience à un pouvoir d'identification , certes, mais tu avoueras, que même centrée sur ton âme, et développant la clairvoyance, ton véhicule ne cesse pour autant de percevoir avec la vue organique, et que si tu ne pretes pas aussi attention, sans forcément t'îdentifier (je dirai plutot juste accepter de recevoir des infos d'en bas), c'est droit dans le mur, que tu te diriges..

Bisoux
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 19:41

Dim Nov 01, 2009 10:42 pm
nak((o)) a écrit:Au Quotidien, la réception d'information phénoménal extérieur et intérieur peut nous enfermer dans une quantité toutes illusoires de conceptions, en oubliant la "réel" authenticité. Un rappel au centre "vierge" et la connexion (alignement verticale) au plus haut se fait, conduisant à la "non-action", ceci venant d'un long effort pour le "trouver", et de long effort pour le "retrouver" et s'y "maintenir"...
La mémoire est ici très importante, mais sous quelles formes?(forum des chemins d'Hermes par exemple), sans forme?
en enseignant?J jocolor
...

_________________
((o))
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 19:42

Mar Nov 03, 2009 11:17 am
melchior a écrit:Faisons du quotidien, une nouvelle naissance, tant en Bas, qu'en Haut.Car nous sommes appelés à apprendre.
_________________
Plus le chimpanzé monte plus haut, plus on voit sa nudité ( Proverbe BANTOU)
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 19:43

Jeu Nov 05, 2009 4:48 am
Gryphe a écrit:
Très intéressante réponse de Sa-Ousir, comme à son habitude.

Mon sentiment est :

La quête de connaissance passe aussi par les préoccupations subalternes de l'ordre de la sphère matérielle. Elles peuvent nous apprendre beaucoup si on arrive à les regarder avec du recul = rapport entre les évenements, principe analogique et pas d'attache émotionnelle.

Nous pouvons mettre à l'épreuve notre savoir en nous préoccupant de certaines affaires ici bas, afin d'en obtenir de nouvelles Connaissances en haut.

Cela devient dommageable lorsque l'on accorde d'importance qu'aux préoccupations subalternes , qu'on en vient à oublier que ces préoccupations ne sont que les ombres, les manifestations finies de principes supérieurs qu'il nous faut mettre à jour.

Bien à vous.
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 19:44

Mar Jan 04, 2011 11:23 am
Lug a écrit:
Toujours pas de réponses précises à mes trois petites questions...

Soit elles sont sans objet, ce qui me surprendrait prou, soit il est plus difficile d'y répondre qu'il n'y parait de prime...
Very Happy
_________________
Tout est VRAI
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 19:45

Mer Jan 12, 2011 2:11 am
Benjamin a écrit:
Salut,

je regardais le film catastrophe 2012 lorsqu'une scène m'a choqué: sur les hautes montagnes de l’Himalaya, le disciple affolé demande à son maître pourquoi il ne panique pas sachant qu'un raz de marée va déferler sur les montagnes.
Le maître demande au disciple d'approcher sa tasse et lui sert le thé sans s’arrêter alors que la tasse déborde. Le disciple un peu affolé intervient pour redresser la théière et le maître le regarde et dis: "ta tête est comme cette tasse: trop pleine."
Un silence passe et, complice, il lui tends les clefs de son camion en précisant: "attention à l'embrayage, la première patine".
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 19:46

Lun Fév 07, 2011 1:40 pm
Setanta a écrit:
Lug a écrit:
La quête de la Connaissance passe-t-elle par des préoccupations subalternes, comme le chômage, la crise économique, la mondialisation, la justice, la politique, l’éducation, la morale publique, etc...?

Si oui, en quoi cette Connaissance s’enrichit-elle de ces préoccupations ?

Sinon, quelles conséquences dommageables pourrait-il y avoir à s’en préoccuper ?


Pour celui qui ne se préoccupe pas uniquement que de son bien personnel, il doit sans cesse mettre son savoir à l'épreuve de tous les sujets qui l'entourent par le discernement.

Cela implique de reconnaître une injustice lorsqu'elle se présente, d'en comprendre les tenants et les aboutissants, autrement dit la cause et les effets, de le dénoncer à celui qui veut prêter l'oreille et, in fine, par un verbe juste en vertus, démontrer le Vrai de ce qui l'est moins.


Si oui, en quoi cette Connaissance s’enrichit-elle de ces préoccupations ?


Ce sont des épreuves quotidiennes qui font passer les "savoirs" en connaissances, car il ne suffit pas de dire qu'une chose est injuste, (ce que beaucoup ressentent), encore faut il dire pourquoi elle sont injustes et cela ne s'acquière que par un travail de recherche, d'échanges, de réflexions et de méditation. Savoir qu'un principe existe n'est pas suffisant. Il est assez commun d'entendre de ceux qui ont reçu une assez bonne éducation, que "par principe", telle ou telle chose ne doit pas être faite, mais sans qu'il sache réellement pourquoi.

En principe, nous naissons tous libre et égaux en droits. Tout le monde ou presque connait cette phrase, mais sans jamais être capable d'en définir les limites, les conditions et les moyens de mettre ces droits en application dans sa vie personnelle et quotidienne.

Nos droits et notre liberté s'étendent sur tous les sujets de la vie quotidienne, travail, politique, famille, éducation, économie, religion, nourriture, la propriété et nos relations générales avec les autres.

Y a du boulot !Very Happy Very Happy Very Happy
_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)


Dernière édition par Domino le Jeu 9 Juin - 19:49, édité 2 fois
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 19:48

Lun Fév 07, 2011 11:24 pm
Elfangore a écrit:
Lug a écrit:
La quête de la Connaissance passe-t-elle par des préoccupations subalternes, comme le chômage, la crise économique, la mondialisation, la justice, la politique, l’éducation, la morale publique, etc...?

Si oui, en quoi cette Connaissance s’enrichit-elle de ces préoccupations ?

Sinon, quelles conséquences dommageables pourrait-il y avoir à s’en préoccuper ?


Pour qu'une Connaissance en soi vraiment une, il faut confronter ce que l'intuition nous a fait entrevoir à l'enclume de la nécessité. Si cette Connaissance s'effrite et rencontre des évènements qui l'infirment, alors ce n'en est pas une. Si au contraire, elle permet de saisir le sens des évènements leurs causes et leurs conséquences, elle s'ajoute de plein droit au potentiel de notre Conscience.

Le risque, c'est de céder à l'attraction émotionnelle et égotique inhérent à toute action humaine (et la démarche initiatique en est une), où la raison n'est plus qu'une esclave muselée servant à justifier tous les délires illusoires des carcans émotionnels qui restreignent la Conscience.

Il est facile d'être un bouddha tout seul dans sa grotte, sans s'impliquer, en limitant les risques de frustrations extérieures. Là où l'on mesure sa progression réelle, c'est bel est bien dans l'action et dans notre rapport au monde. Mon rapport au monde et aux autres a t'il vraiment changé ? Quelles sont les limites de ma maitrise sur moi même et sur mes émotions ? Comment agir en accord avec les principes de vérité et de vertus que j'ai acquis ? Quelle action suggèrent-ils dans telle ou telle circonstance ? Cela me vient-il naturellement ou suis-je obligé de lutter contre mes vieilles habitudes comportementales ? etc, etc...
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 19:52

Mar Fév 08, 2011 1:56 am
Setanta a écrit:
Le mot "Connaissance", après mûres réflexions, ne devrait il pas être employé qu'au singulier ?

Connait on vraiment un sujet tant que l'on ignore les autres sujets qui lui sont intimement liés ? Un agriculteur possède t'il la connaissance de la terre s'il ignore l'astronomie "la Loi des Astres" ? Quel métier n'est pas relier avec la philosophie Hermétique et à la Nature ?

Ce qui me fait penser à Hermès :


La Table d'Emeraude d'Hermès Trismégiste a écrit:

C’est pourquoi j’ai été appelé Hermès Trismégiste,
ayant les trois parties de la philosophie de tout le monde.
Ce que j’ai dit de l’opération du soleil est accompli, et parachevé."


Connaître les Dieux, se connaître soi-même et pouvoir plonger dans le cœur des hommes, doit être là le vrai sens du mot "Connaissance".

Le mot "connaissances" (au pluriel et avec le petit "c") est synonyme de quelques savoirs longuement éprouvés.

Bon, c'était juste une réflexion, histoire que cela soit plus clair dans ma tête. geek

_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 19:55

Mar Fév 08, 2011 10:52 am
Lug a écrit:
Mon Setanta, ce n'est plus à toi que j'apprendrai la nécessité d'une pensée juste en vertus.

Setanta a écrit:
En principe, nous naissons tous libre et égaux en droits.


Il me semble que ta formulation serait plus conforme au principe (loi providentielle) auquel elle prétend se rattacher si elle était rédigée de la façon suivante :

En principe, nous naissons tous libre et égaux en droits, selon nos mérites.

Il y a dans cette version l'indispensable correspondance entre "droits" et "devoirs", ce qui ne permet pas aux esprits dans l'enfance de leur évolution, de croire que la liberté c'est faire n'importe quoi et que tout leur est dû sous prétexte d'égalitarisme de droits...


Me semble-t-il... drunken
_________________
Tout est VRAI
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 19:57

Mar Fév 08, 2011 11:05 am
Lug a écrit:

Kanzi a écrit:Pour tenter de répondre à ta question, et en considérant ce qui est dit dans les Tablettes de Thôth que l'homme est ce qu'il pense, alors le monde est comme nous le pensons......

Se préoccuper des "affaires" du monde serait donc porter un regard qui à la lumière de la Connaissance permettrai d'en comprendre les causes réelles et donc de voir au-delà des apparences.

De plus si nous sommes incarnés, c'est bien pour mettre notre âme de vie à l'épreuve, l'épreuve se faisant en se confrontant au réalités illusoire de ce monde.

Les conséquences dommageables sont pour ceux qui ne voient que ce qu'ils voient, engendrant ainsi peur, angoisse.........

On peut effectivement, ma Kanzi, se préoccuper des affaires de notre petit monde. Son Moi, celui de sa famille, de son village, de son relationnel, de sa patrie, car ça concerne directement où indirectement son ego. Accessoirement on peut élargir sa préoccupation à l’ensemble de la planète, ce qui restera extrêmement superficiel eu égard au fait que la myriade d’évènements qui s’y déroulent dépasse de loin les simples capacités de l’intellect humanoïde.

Alors, comme il faut nécessairement faire des choix, et qu’il n’est pas possible de se préoccuper de toutes les affaires du monde, comment fais-tu pour sélectionner celles que tu juges dignes de ton attention ?

Ben quouah ? c'est intéressant comme question, non ?
bounce bounce Very Happy
_________________
Tout est VRAI
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 19:59

Mar Fév 08, 2011 11:09 am
Lug a écrit:
Elfangore a écrit:

Pour qu'une Connaissance en soi vraiment une, il faut confronter ce que l'intuition nous a fait entrevoir à l'enclume de la nécessité. Si cette Connaissance s'effrite et rencontre des évènements qui l'infirment, alors ce n'en est pas une. Si au contraire, elle permet de saisir le sens des évènements leurs causes et leurs conséquences, elle s'ajoute de plein droit au potentiel de notre Conscience.

Le risque, c'est de céder à l'attraction émotionnelle et égotique inhérent à toute action humaine (et la démarche initiatique en est une), où la raison n'est plus qu'une esclave muselée servant à justifier tous les délires illusoires des carcans émotionnels qui restreignent la Conscience.

Il est facile d'être un bouddha tout seul dans sa grotte, sans s'impliquer, en limitant les risques de frustrations extérieures. Là où l'on mesure sa progression réelle, c'est bel est bien dans l'action et dans notre rapport au monde. Mon rapport au monde et aux autres a t'il vraiment changé ? Quelles sont les limites de ma maitrise sur moi même et sur mes émotions ? Comment agir en accord avec les principes de vérité et de vertus que j'ai acquis ? Quelle action suggèrent-ils dans telle ou telle circonstance ? Cela me vient-il naturellement ou suis-je obligé de lutter contre mes vieilles habitudes comportementales ? etc, etc...


Mon Elfangore, sur les principes énoncés je n'aurai aucun mal à être d'accord, mais sur le plan pratique cela donne quoi par exemple en ce qui concerne l'injustice ?
_________________
Tout est VRAI
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 20:00

Mar Fév 08, 2011 11:12 am
Kanzi a écrit:
Mon Lug,

Je préconise avant tout de se préoccuper de son petit monde ! Pour ma part je dirais que c'est essentiel et fondamental......S'occuper de soi s'est s'occuper des autres.....enfin cela à des répercussions sur notre entourage immédiat.

Ce n'est pas pour autant que je dois ignorer ce qui se passe dans ce "grand" monde....

Je suis un monde dans un plus grand monde auquel je participe à mon niveau, aussi faible soit-il.
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 20:04

Mar Fév 08, 2011 2:25 pm
Setanta a écrit:Hello ma Kanzi,

Pour paraphraser notre Lug, à vouloir bidouiller les vertus avec quelques vices c'est toujours le vice qui l'emporte.

Si les Sages s'évertuent essentiellement à se préoccuper avant tout des autres, sans pour autant négliger leur propre survie, c'est qu'il savent que les biens de ce monde ne leurs sont prêter que le temps d'une vie. Mis à part les connaissances durement acquises bien sûr et qu'ils se doivent avant tout de partager dans la mesure du "autant que possible" à ceux qui en émettent le besoin.


Livre du Tao Tö King I, Lao Tseu - Sept a écrit: a écrit:


Le ciel et la terre sont éternels.
Ils n’ont pas de vie propre.
Voilà pourquoi ils sont éternels.
Ainsi, la première place revient au Sage qui a su s’effacer.
En oubliant sa personne, il s’impose au monde.
Sans désirs pour lui-même, ce qu’il entreprend est parfait.
Il s’était assis à la dernière place.
C’est pour cela qu’il se retrouve à la première.

Se préoccuper avant tout de son petit monde, c'est attirer des énergies comme l'égoïsme, le profit qui est le mal de notre siècle et tous les maux que l'on retrouve dans les péchés hermétique comme la souffrance, la tristesse, la convoitise, l'injustice etc... Et aussi le premier de ces péchés qui est l'opposé de la Connaissance, l'ignorance.

C'est me semble t'il la Loi du magnétisme qui veut que le semblable attire le semblable. On a jamais vue une grenouille vouloir copuler avec un bœuf, mais chercher plutôt à éviter son sabot. En se préoccupant essentiellement de son petit monde, on va contre notre nature divine et dont le destin est de se retrouver tôt ou tard sous le sabot d'un bœuf.

Mouais, BOeuF ! diront certains, mais c'est pourtant ce que je crôa !
Very Happy Very Happy Very Happy
-----------------------------
Bien compris mon Lug...


En principe, nous naissons tous libre et égaux en droits, selon nos mérites.


Ce sont en effet des droits naturels en contingence d'êtres que nous devons manifester autant que possible et donc selon nos mérites.
_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)


Dernière édition par Domino le Jeu 9 Juin - 20:06, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 20:05

Mar Fév 08, 2011 10:30 pm
Elfangore a écrit:
Lug a écrit:Mon Elfangore, sur les principes énoncés je n'aurai aucun mal à être d'accord, mais sur le plan pratique cela donne quoi par exemple en ce qui concerne l'injustice ?


A mon niveau de responsabilité sociale, l'injustice je peux surtout lutter contre lorsque j'y suis directement confronté dans mon quotidien (agressions, vols, incivilités,...). Cela implique un certain esprit de sacrifice et la capacité de surmonter sa peur, quitte à se prendre un marron, cela vaut toujours mieux que l'indifférence des lâches.

Un ami Marocain m'avait cité une phrase qu'il attribuait au prophète Mahomet je crois, cela donnait quelque chose de ce genre : "Si une injustice est faite devant toi, alors changes la par ton coeur, sinon par tes paroles, sinon par tes mains."

Et de façon générale, c'est Fabre d'Olivet qui me travaille depuis des années maintenant : "Il n'y a d'innocents que ceux qui s'opposent au crime, ceux qui le souffrent le partagent."

Même la légendaire non-violence de Jésus s'est traduite par des "bottages de culs" en règle devant le sacrilège des marchands du temple.
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 20:07

Mar Fév 08, 2011 11:42 pm
Benjamin a écrit:
Bô Yin Râ:

[...] c'est en vain que tu t'efforceras de posséder ton âme, car les forces de ton âme ne se donnent en propre qu'à celui qui est véritablement digne de leur vénération...

Ne crois pas cependant que tu pourras jamais parvenir à ce résultat, en t'efforçant, constamment dans l'inaction, à demeurer extérieurement calme !

En tant qu'Humain du monde extérieur, puisque tant est que tu y as maintenant vu le jour, tu dois t'appliquer quotidiennement à l'action, ainsi que toute la nature extérieure agit constamment, pour créer sans cesse de nouvelles formes, - si tu veux apprendre à tremper suffisamment la Volonté en toi pour que les forces de ton âme puissent lui obéir!

Nulle chose du monde extérieur n'est si insignifiante, qu'elle ne puisse te servir d'instructeur!

De toute circonstance tu peux tirer un enseignement, et nulle activité n'est si méprisable que tu ne puisse en apprendre quelque chose!

Mais avant tout, il te faut apprendre à contenir tes pensées errantes et les rendre aptes à se grouper, suivant le cas, sur un seul point.

Ni la solitude du désert, ni la vie parmi les animaux de la jungle, ne sont, en quoi que ce soit, plus favorables à ce dessein, que l'agitation d'une ville surpeuplée, dans laquelle tu es astreint à l'exercice d'une profession!

Lorsque tu auras appris, même dans le plus grand bruit, à rester avec toi-même, lorsqu'en toute certitude tu pourras commander à tes pensées et à ta volonté, lorsque tes désirs n'iront et ne viendront qu'ainsi que, toi-même, tu leur ordonneras de venir et d'aller: alors seulement tu pourras entreprendre la première tentative en vue de l'unification des forces de ton âme en toi!

Et même alors, tu trouveras encore en toi des résistances multiples et diverses...
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 20:09

Mar Fév 08, 2011 11:43 pm
Kanzi a écrit:
Setanta a écrit:
Setanta a écrit:Hello ma Kanzi,

Pour paraphraser notre Lug, à vouloir bidouiller les vertus avec quelques vices c'est toujours le vice qui l'emporte.

Si les Sages s'évertuent essentiellement à se préoccuper avant tout des autres, sans pour autant négliger leur propre survie, c'est qu'il savent que les biens de ce monde ne leurs sont prêter que le temps d'une vie. Mis à part les connaissances durement acquises bien sûr et qu'ils se doivent avant tout de partager dans la mesure du "autant que possible" à ceux qui en émettent le besoin.


Livre du Tao Tö King I, Lao Tseu - Sept a écrit:


Le ciel et la terre sont éternels.
Ils n’ont pas de vie propre.
Voilà pourquoi ils sont éternels.
Ainsi, la première place revient au Sage qui a su s’effacer.
En oubliant sa personne, il s’impose au monde.
Sans désirs pour lui-même, ce qu’il entreprend est parfait.
Il s’était assis à la dernière place.
C’est pour cela qu’il se retrouve à la première.


Se préoccuper avant tout de son petit monde, c'est attirer des énergies comme l'égoïsme, le profit qui est le mal de notre siècle et tous les maux que l'on retrouve dans les péchés hermétique comme la souffrance, la tristesse, la convoitise, l'injustice etc... Et aussi le premier de ces péchés qui est l'opposé de la Connaissance, l'ignorance.

C'est me semble t'il la Loi du magnétisme qui veut que le semblable attire le semblable. On a jamais vue une grenouille vouloir copuler avec un bœuf, mais chercher plutôt à éviter son sabot. En se préoccupant essentiellement de son petit monde, on va contre notre nature divine et dont le destin est de se retrouver tôt ou tard sous le sabot d'un bœuf.

Mouais, BOeuF ! diront certains, mais c'est pourtant ce que je crôa !
Very Happy Very Happy Very Happy

-----------------------------
Bien compris mon Lug...


En principe, nous naissons tous libre et égaux en droits, selon nos mérites.


Ce sont en effet des droits naturels en contingence d'êtres que nous devons manifester autant que possible et donc selon nos mérites.


"charité bien ordonnée commence par soi-même"

Mon Setanta, il ne s'agit en aucun cas de s'occuper exclusivement de son petit nombril, mais pour arriver à s'oublier soi-même et s'effacer pour les autres ce qui est une tâche des plus nobles, ne faut-il pas d'abord s'équilibrer, être sain un tant soi peu sinon que va t-on apporter de bon ?

C'est en ce sens que j'exprime le fait de se préoccuper de soi avant tout. Se préoccuper de soi dans un premier temps permet de se libérer pour se préoccuper d'autrui, et de s'oublier dans le fait même de pouvoir être en état de donner et partager qui est la plus belle chose qui soit, mais pas n'importe comment !

Pour servir mon Setanta, ne faut-il pas pour être en mesure de le faire, s'être donné les moyens, en avoir la capacité ? Por construire, ne faut-il pas des fondations saine ?

Sinon oui c'est vrai on peut se donner l'illusion d'être bon et généreux en servant de la soupe à toutes les sauces.......et satisfaire son ego au passage.....


avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 20:13

Mar Fév 08, 2011 11:57 pm
Benjamin a écrit:
Je crois qu'il est primordial de s'aimer soi-même car en vérité je me demande quel bien peut-on faire à autrui en l'aimant comme nous-même si nous ne nous aimons pas.

avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 20:14

Mar Fév 08, 2011 11:58 pm

Kanzi a écrit:
Cher Benjamin,

Merci de nous livrer cet extrait, et je me permets de souligner au passage qu'un petit mot d'accompagnement pour illustrer ta pensée serait le bienvenu et aurait tout son intérêt, il ne s'agit pas ici de se contenter de faire du "copier-coller"........., mais de participer dans un développement de ta pensée en relation avec le sujet, autant que peu se faire. Wink
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 20:16

Mar Fév 08, 2011 11:59 pm
Benjamin a écrit:
Message reçu Kanzi Smile

Mais c'est pas évident, je ne trouve pas le juste milieu entre livrer son expérience de manière désintéressée et satisfaire son égo. J'ai essayé de poster quelques messages ici, mais en les relisant, j'ai honte et les efface.

J'y arriverai un jour!!


Dernière édition par Domino le Jeu 9 Juin - 20:17, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 20:17

Mer Fév 09, 2011 12:12 am
Kanzi a écrit:
Benjamin a écrit:
Message reçu Kanzi Smile

Mais c'est pas évident, je ne trouve pas le juste milieu entre livrer son expérience de manière désintéressée et satisfaire son égo. J'ai essayé de poster quelques messages ici, mais en les relisant, j'ai honte et les efface.

J'y arriverai un jour!!

J'en suis certaine mon Benjamin, que tu oseras..........lorsque tu ne chercheras plus à satisfaire ton ego, et il s'agit même du contraire...... de plus, je ne pense pas que l'ego permette le juste milieu, car à mon sens l'ego se veut toujours être le centre.......et ne supporte pas d'être démasqué.......

Ose dire en toute simplicité ce que tu as à dire.

Si je devais me relire, crois moi c'est 99 % de mes messages que je supprimerais ! Mais ce n'est pas ça l'important, l'important est de savoir si tu est prêt à te confronter avec ce qui te semble vrai et juste dans ce que tu penses et ce que tu crois.

Lorsque tu seras prêt à prendre ce "risque", alors tu oseras ! Wink
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 20:20

Mer Fév 09, 2011 11:22 am
Setanta a écrit:

Kanzi a écrit:"charité bien ordonnée commence par soi-même"

Mon Setanta, il ne s'agit en aucun cas de s'occuper exclusivement de son petit nombril, mais pour arriver à s'oublier soi-même et s'effacer pour les autres ce qui est une tâche des plus nobles, ne faut-il pas d'abord s'équilibrer, être sain un tant soi peu sinon que va t-on apporter de bon ?


De mon avis ma Kanzi, ce vieux dicton, sûrement catholique, n'est qu'une bonne excuse pour les égoïstes qui veulent se donner bonne conscience. Very Happy

Qui te demande d'être parfaite avant d'aller vers les autres ? D'ailleurs nos échanges le prouvent, puisque loin d'être parfait nous échangeons à la recherche de vérités supérieures peut être cachées chez l'autre. La charité commence donc dans l'échange et où chacun partage avec l'autre ses petites richesses, ses petites découvertes ou même ses questionnements.

Il ne s'agit pas non plus de s'effacer et de s'oublier. On se doit d'être charitable envers ce corps pour lui apporter ce dont il a besoin, sans excès dans un sens comme dans l'autre. De même pour ce qui est des nourritures spirituelles que nous devons aller chercher en allant vers "l'autre", quel qu'il soit.


Pour servir mon Setanta, ne faut-il pas pour être en mesure de le faire, s'être donné les moyens, en avoir la capacité ? Por construire, ne faut-il pas des fondations saine ?

Sinon oui c'est vrai on peut se donner l'illusion d'être bon et généreux en servant de la soupe à toutes les sauces.......et satisfaire son ego au passage.....


Les solides fondations se construisent d'abord avec l'humilité, celle qui consiste à partager nos soupes que l'on croit bonnes et qui souvent restent indigestes aux meilleurs goûteurs et d'en accepter la critique. Un pas devant l'autre, lentement et régulièrement est plus charitable que de vouloir paraître ce que l'on est pas.
Il faut donc apprendre avant de vouloir savoir, savoir avant de vouloir connaître et prendre le temps de mettre le tout à l'épreuve avant que de vouloir servir efficacement.

On a toute l'éternité pour apprendre à mieux faire et ce n'est pas de trop. Enfin de mon avis.
Wink
_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)

avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 20:21

Mer Fév 09, 2011 11:22 am
Lug a écrit:

Benjamin a écrit:Je crois qu'il est primordial de s'aimer soi-même car en vérité je me demande quel bien peut-on faire à autrui en l'aimant comme nous-même si nous ne nous aimons pas.


Mon Benjamin, j’aimerais bien que tu nous expliques en quoi le fait de succomber à une vulgaire émotion, aux basses intensités vibratoires, concourt à enrichir nos Connaissances ?

Il faut s’aimer soi-même, dis-tu... Mais alors quelle signification donnes-tu au verbe «aimer», dans la pratique que tu préconises, et qui puisse être autre chose qu’un vice ?

De là où je me tiens, je n’en vois aucune...
Wink
_________________
Tout est VRAI
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Domino le Jeu 9 Juin - 20:25

Mer Fév 09, 2011 11:42 am
Lug a écrit:
Elfangore a écrit:

A mon niveau de responsabilité sociale, l'injustice je peux surtout lutter contre lorsque j'y suis directement confronté dans mon quotidien (agressions, vols, incivilités,...). Cela implique un certain esprit de sacrifice et la capacité de surmonter sa peur, quitte à se prendre un marron, cela vaut toujours mieux que l'indifférence des lâches.

Un ami Marocain m'avait cité une phrase qu'il attribuait au prophète Mahomet je crois, cela donnait quelque chose de ce genre : "Si une injustice est faite devant toi, alors changes la par ton coeur, sinon par tes paroles, sinon par tes mains."

Et de façon générale, c'est Fabre d'Olivet qui me travaille depuis des années maintenant : "Il n'y a d'innocents que ceux qui s'opposent au crime, ceux qui le souffrent le partagent."

Même la légendaire non-violence de Jésus s'est traduite par des "bottages de culs" en règle devant le sacrilège des marchands du temple.

Oui, mon Elfangore, ton approche individuelle de l’injustice est pertinente, même s’il est demandé à être affinée...

Agressions dis-tu, mais de quel type d’agression s’agit-il qui puisse être considéré comme une injustice ?

Que penses-tu de celle des défenseurs de la loi et de l’ordre qui utilisent leurs pouvoirs pour bafouer la loi et l’ordre ?

Les victimes de ces insupportables agressions aux principes mêmes de justice, ne sont-ils pas légitimement fondés à commettre des agressions contre ces agresseurs qui portent atteinte à leurs droits ?

Vols dis-tu, mais qui est le premier des voleurs dans le cas de ces révoltes de la faim qui condamnent les pilleurs à aller dérober une nourriture vitale qu’ils ne peuvent plus acheter parce que des spéculateurs (banquiers) n’ont rien trouver de plus rentable que de faire monter déraisonnablement le cours des matières premières ?

Incivilités dis-tu, mais que valent les règles de civilité (lois) lorsque ceux qui ont la charge de montrer l’exemple s’en montrent indigne ( casse-toi pauvre con !) et s’évertuent à les bafouer (affaire Bettencourt entre autres) ?

Pour ta citation de Fabre d’Olivet, combien j’y souscris et m’efforce régulièrement de la mettre en pratique :


Les singeries judiciaires

_________________
Tout est VRAI
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le quotidien et la spiritualité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum