Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Tamas le Ven 14 Déc - 11:30

Bien vu, le Nurash, ton observation sur le retour du Yadrus. Seulement il faut considérer le fait qu’il ne s’agit pas d’un déplacement au sens ou cela se pratique dans la sphère temporelle, mais un changement d’état de conscience pour passer d’un plan à un autre et d’un monde à un autre. Le Yadrus est un grand initié, mais je le soupçonne d’avoir lu, compris et intégralement assimiler le livre du Lug : Transsubstantiation.

Ce qui différencie un groupe occulte d’un autre, c’est uniquement le niveau d’initiation des Consciences qui le compose. Un groupe n’est pas composé de conscience identique en évolution, mais comme qui dirait sur la même octave vibratoire.

Enfin, pour répondre le plus clairement possible à la question très pertinente que tu te poses, le Nurash, ne pas nuire à un peuple consiste essentiellement, pour ses dirigeants, à privilégier l’intérêt général (l’utilité commune) fusse au détriment de certains intérêts particuliers (privilèges indus et égoïstes).

Pour le reste de ta réflexion, je trouve qu’elle est, par sa profondeur, une utile et enrichissante prestation à notre utilité commune.

Alors, continuons...

Tamas

Messages : 164
Points : 172
Date d'inscription : 14/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Tamas le Ven 14 Déc - 12:17

Méditation suite aux Conseils du maître Yetziram.

Lors de mes précédentes incarnations, j'étais parvenu à clairement dissocier le Penseur des pensées qu'il utilise. Avec les préparatifs pour cette prochaine incarnation majeure, je prends véritablement Conscience que si l'ensemble de la Divine Création existe, c'est parce que le Divin Créateur est en perpétuelle Méditation, et que c'est cette Méditation qui en maintient l'existence. Par déclinaison de filiation, chaque âme-de-vie a le pouvoir de co-création lorsqu'elle projette sa Conscience dans l'identification à une forme spécifique de manifestation. De ce postulat j'en déduis qu'en projetant, lors de mes Méditations, ma Conscience dans une forme physique dense, cette forme deviendra l'expression de l'état véritable de ma Conscience qui l'anime, reflet inévitable du niveau d'évolution de mon âme-de-vie.

L'importance de l'accumulation de mes Connaissances, acquises tout au long de mes incarnations antérieures, doit me permettre d'effectuer, avec la plus extrême rigueur, les travaux préliminaires nécessaires à la structuration de cette prochaine incarnation. Comme la Divine Providence ne soumet jamais une âme-de-vie à des épreuves susceptibles de dépasser les capacités de sa Conscience. Si le Grand Conseil m'a sélectionné comme le représentant de ma fraternité de pensées spirituelles, pour affronter ce niveau d'épreuve, c'est qu'Il est assuré qu'elle peut être surmontée, si la cohésion de ce groupe reste sa principale qualité. En plus de mes propres ressources, je dois donc être capable d'incarner les ressources de l'ensemble des frères qui m'assisteront tout en restant dans le domaine occulte.

Lors de ma dernière incarnation j'avais été capable de rétablir une très grande partie du réseau de compréhensions permettant le rétablissement des communications multidimensionnelles, il me faut donc prioritairement effectuer le raccordement de tous mes nadis, mais aussi de toutes ces pensées de compréhensions justes en raccordant à mes futures perceptions sensorielles, intellectuelles et spirituelles les ramifications entre ces pensées justes en vertus et une particulière prédisposition à les recevoir intuitivement, lors de ma prochaine incarnation, pour être de nouveau capable de les mettre, presque instinctivement, en pratique. La chose est d'autant plus possible que ces pensées justes en Vertus. font maintenant partie de mon patrimoine spirituel, et que je n''aurai plus qu'à les projeter directement par télépathie à ma Conscience durant l'état complet de sa densification humaine. C'est d'ailleurs de cette façon que mes frères assistants me communiqueront les précieux conseils, avertissements, alertes nécessaires au bon accomplissement de mon futur dessein et de notre mission collective.

J'invoque, bien évidemment, le précieux concours des devas constructeurs subhumains, pour qu'ils tiennent compte de l'importance de la tâche à accomplir, afin qu'ils me procurent, durant cette gestation biologique, un parfait fonctionnement équilibré de l'ensemble de mes futurs organes, en prenant en compte l'extrême sollicitation que je serai amené à faire de chacun d'eux. Bien évidemment je les associe à cette rude épreuve, dont ils pourront profiter pour suivre le sillage de cette nouvelle et importante évolution collective, et en récolter les mérites leur permettant de franchir une étape importante de leur propre évolution, selon le mérite de chacun d'eux.

D'ores et déjà, je formule le souhait de pouvoir, avec l'aide des frères de mon groupe spirituel et les devas surhumains et subhumains, d'être digne de la confiance qui nous a été accordée par le Grand Conseil des planètes de participer à cette formidable épreuve initiatique de haut niveau. J'utiliserai toutes les ressources tangibles et intangibles qui seront mises à ma disposition, et je mobiliserai l'énergie de ma volonté en la concentrant, étape après étape, sur la seule réalisation de ce dessein. Je veux que cette décision soit profondément ancrée dans le subconscient de la prochaine forme à laquelle je suis en train de m'identifier. Travail d'ancrage que je confie aux devas constructeurs subhumains et qui fait l'objet de ma présente invocation. Que chaque fois que je m'éloignerai de cette règle de conduite, je sois envahi par le doute, le sentiment d'égarement et un profond manque d'épanouissement.

Comme cette prochaine incarnation est une initiative du Grand Conseil de Shamballa, je sollicite que soit attribué au groupe de ma fraternité mobilisé pour la réalisation de ce dessein, un Guide issu de ce plus haut niveau Hiérarchique, pour qu'Il puisse, sans contrevenir aux Lois de la Divine Providence, éclairer nos esprits chaque fois qu'il le jugera nécessaire et en tant que parleur silencieux, pour que soit respectée l'utilité commune dans chacun des aspects de la tâche à accomplir.

Conformément au Principe qui veut qu'une Conscience ne devienne que ce qu'elle est capable de penser, et qu'elle fait advenir toutes les formes en contingence d'être que contiennent ses pensées, lorsqu'elle met ses Connaissances en pratique, j'exercerai, lors de ma prochaine incarnation, la mission qui m'est confiée dans les seules limites des pensées justes, d'une façon désintéressée et multidimensionnelle, au profit de l'utilité commune.

Je prends pleinement Conscience que toute réincarnation implique un long travail de Méditation, mais aussi que toute sortie d'une incarnation passe aussi par ce long et patient travail de Méditation. Dans un sens comme dans l'autre, si ce travail volontaire n'est pas correctement effectué, les répercussions dommageables seront proportionnelles aux lacunes, carences et insuffisances dont se sera rendu responsable l'officiant. La Méditation devient donc le véritable canal multidimensionnel par lequel passe la communication télépathique sous forme de langage analogique. La réussite de chaque épreuve vitale passe par le développement de ces canaux de compréhensions multidimensionnelles, et par la maîtrise du langage analogique, voilà ce qui se dégage clairement de ma présente Méditation.

Il est temps que je retourne consulter Maître Yétziram.


Dernière édition par Tamas le Lun 28 Jan - 11:06, édité 3 fois

Tamas

Messages : 164
Points : 172
Date d'inscription : 14/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Taranis le Lun 17 Déc - 14:37

Tamas a écrit:RETOUR AU SEIN DU GROUPE


- Alors Yadrus, qu’elle était la raison de ta présence au Grand Conseil des planètes ?

- Mes chers camarades du groupe de ma fraternité d’esprit, j’ai été informé, par le Grand Conseil des planètes, qu’un poste de Logos planétaire allait être libéré, par la promotion du Logos qui en occupe actuellement les fonctions. Pour la désignation du remplaçant, le Grand Conseil organise une sélection des postulants susceptibles de concourir aux épreuves éliminatoires au terme desquelles le meilleur d’entre nous sera choisi par ce Grand Conseil. Il m’a été proposé de concourir, ce que j’ai bien évidemment accepté avec enthousiasme.

- En quoi consiste cette épreuve éliminatoire ?

- Mon cher Yadlum, cette épreuve consiste à me réincarner sur la planète ou habituellement j’effectue mes expériences pour faire progresser mon évolution, mais cette fois, le dessein à accomplir a pour objet de parvenir à accéder au pouvoir politique suprême du pays de ma renaissance corporelle, et d’y faire la démonstration de mes capacités à diriger ce pays au profit de l’utilité commune de son peuple, sans nuire aux autres peuples des autres pays.

- Crois-tu, cher Yadrus, que tu seras en capacité d’assumer un tel dessein.

- Mon cher Yadirom, je n’aurais jamais eu cette vanité, ce sont les membres du Grand Conseil des planètes qui ont sélectionné chaque candidat, et son groupe, selon des critères dont je n’ai pas eu connaissance. Mais si ces illustres membres de Shamballa le pensent, il ne tient plus qu’à notre fraternité, dont je ne suis que l'un d'entre vous, de se montrer digne de leur confiance, même si je ne me fais pas de fausses illusions, pour ce qui me concerne, sur les difficultés de la formidable tâche qui m’attend durant cette incarnation majeure.

- Yadrus, tu devrais consulter le Grand Maître de la Hiérarchie occulte de notre groupe.

- C’est ce que j’ai bien l’intention de faire, cher Yedéris. Cependant, je dois vous rappeler que les règles de notre fraternité impliquent une solidarité mutuelle et une entraide et assistance entre ceux qui s’incarnent et ceux qui ne le sont pas. Après ma rencontre avec le Grand Maître Yetziram, et les précieux conseils qu’il voudra bien m’accorder, je reviendrais près de vous pour que nous organisions cette future incarnation. Et je considère, d’ores et déjà, que cette épreuve est encore moins individuelle que les précédentes, mais est belle et bien totalement collective. Je me fais un honneur de porter les couleurs de notre fraternité dans cette sublime compétition, dont le Grand Conseil sait parfaitement que ma participation implique aussi la vôtre.

Je reprend donc ma petite participation :
Yadirom demande à Yadrus s'il sera en capacité d'assumer un tel dessein. Ce à quoi Yadrus Répond non, ce qui est le Principe même d'une épreuve ou d'un test : valider un acquis que l'on ne maitrise pas complètement. ce qui est intéressant est surtout de se dire que c'est effectivement les membres du conseil qui sont capable de discerner à partir de quel moment la chose devient possible sans pour autant être acquise. Donc dans cette mesure on voit bien que Yadrus est capable de faire preuve d'humilité, cette capacité de connaitre son propre avancement sans s'illusionner sur ce dernier.
Intéressant de noter que Yadrus insiste bien sur le fait que c'est la fraternité en général qui a été choisie, et que s'il avait refusé la proposition du grand conseil il en aurait également subit les répercussion karmique, car un acte de paresse ou de couardise en face des plus hauts représentant aurait pu pénaliser l'ensemble des membres de son groupe. Le fait tâche qui lui est attribué soit qualifié de "Formidable" montre bien d'ailleurs l'énorme quantité d'efforts et de travail qu'il va falloir fournir pour la mener à bien.

Naturellement, en face de l'ampleur du défi, et plutôt que de se jeter à bras-le-corps et tête baissée dans la mêlée, le dénomé Yederis incite Yadrus à aller consulter le maitre de la Hierarchie occulte. Cette demande pourrait sembler anodine mais elle est en réalité révélatrice d'une très grande prudence. Lorsque l'on doit mener à bien un chantier qui va mettre en oeuvre plusieurs processus complexe et long impliquant diverse personnes, il est bon d'avoir quelqu'un qui aura le recul nécessaire pour coordonner tout ce petit monde. Et qui serait mieux placé que le maitre occulte de la Hierarchie du groupe, celui qui est en charge des progrès de tout les membres ? il y a donc fort à parier que les conseil du maître Yetziram auront un impact considérable dans la mesure ou ce dernier à lui-même la responsabilité d'aider Yadrus en fonction de ses mérites. L'aide la plus importante qui pourra être reçu sera très certainement celle qui permet de conjuguer les efforts de chacun, ce qu'a parfaitement compris Yadrus puisqu'il insiste sur le caractère collectif de l'oeuvre. Dans l'incarnation à venir donc, Yadrus sera le réceptacle vers lequel les énergies occultes de la fraternité qu'il sert et représente.
Ce qui est également très intéressant, c'est cette notion d'assistance entre les membres incarnés et ceux qui ne le sont pas... Car ce groupe fonctionne comme un organisme, et il serait pour le moins étrange de s'imaginer qu'un organe puisse vivre longtemps sans le concours de ses pairs. Cela nous rappelle une fois encore que l'inaction et la paresse (le fait de ne pas porter assistance à un de ses frères) est en soi le plus terrible des poisons pour l'âme. Intéressant également de voir cette complémentarité entre membre incarné et non-incarné explicitant cette différence entre ce qui est manifeste et ce qui occulte. Ainsi les membres non-incarnés représentent un formidable potentiel de croissance, puisque, par ses efforts, Yadrus peut parvenir à manifester les influences de ses frères à travers ses pensées, paroles et actes. Bien décidé donc à vouloir manifester le plus possible des potentiels de sa fraternité, Yadrus rappelle donc à tout le monde que c'est une oeuvre commune, même si c'est à lui que revient l'insigne honneur d'aller au charbon...

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
Taranis
Taranis

Messages : 1114
Points : 1192
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Lilbudha le Lun 17 Déc - 15:14

Merci, mon Tamas, pour tous ces éclaircissements autour du parcours de la Conscience entre deux incarnations. La Connaissance que tes interventions recèlent et leur parfaite mise en forme concoure à en faire une histoire passionnante et enrichissante, frappée du sceau de l'évidente clarté.

Pour le moment, je retiens l'opportunité d'évolution incroyable que représente chaque incarnation, les ressources qui sont mises en œuvre pour chacune d'entre elles et l'importance de chaque seconde de cette incarnation. Opportunité qui s'offre non seulement à la Conscience en futur état d'incarnation, mais aussi à toutes les Consciences qui viennent l'assister. Le genre de révélations qui confronte sérieusement les dilettantes, frivoles et autres royaux popotins quand à l'importance de leur responsabilité... Non je me suis pas senti visé... Very Happy

Très intéressant passage que je relève aussi lorsque tu indiques que la Conscience souhaite, à chaque fois qu'elle s'éloigne de la ligne de conduite vertueuse qu'elle s'est librement fixé, être envahi par le doute, un sentiment d'égarement et d'insatisfaction, et que ces sentiments sont laissés à l'intention des devas constructeurs subhumains. Ceci confirme que partir à la découverte de Soi revient souvent à bien s'écouter ou plutôt devrait-on dire, à bien Méditer...

C'est tellement riche cette invocation et les Connaissances que tu y partages... J'y vois par exemple aussi la sélection du spermatozoïde par l'ovule, phénomène occulte que les scientifiques ont bien du mal à expliquer sans être réducteur en diable. J'y vois aussi l'importance du stade de l'enfance où il semble que l’écho de ces invocations, imprécations et discussions pré-natales, résonne encore puissamment dans la vallée de l'esprit et où les guides ont encore beaucoup de facilité à parler avec la Conscience qui n'est pas encore totalement plongé dans la normalité ambiante.

_________________
Y'a plus qu'à
Lilbudha
Lilbudha
Admin

Messages : 1004
Points : 1028
Date d'inscription : 09/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Taranis le Mer 19 Déc - 14:08

Avant de poursuivre mes commentaires je voulais partager le fait que la mise en pratique de la connexion télépathique régulière avec les trois guides membres de la fraternité est tout simplement incroyable. Pour ma part j'ai toujours eût certaines facilité à établir des communications télépathiques mais je l'utilisais relativement peu pour moi-même. Hier alors que j'avais un peu le blues j'ai discuté avec chacun de ces trois guides qui m'ont donné des réponses très différentes mais toujours merveilleusement cohérentes entre elles, au point de passer d'un état de découragement assez avancé à un état de paix avec même une certaine note d'espoir.
En continuant la discution aujourd'hui avec eux j'ai encore reçu de très belles choses sur la meilleure manière de servir et d'expérimenter, et je trouve ça vraiment génial car les conseils reçu sont toujours des points de vues qui éclairent afin de faciliter un choix plutôt qu'une influence directe vers une décision précise. Comme si tout ces angles et prismes de vues me permettaient de prendre conscience de qui je suis et dissipent par la-même la plupart des doutes grâce à une intervention spirituel subtile mais efficace.
Donc merci pour ce topic qui me fait l'effet d'un coup d'accélérateur, autant dans la nature des pensées échangées, que dans la capacité de poser les bonnes question et que dans l'aptitude à mettre les enseignements en pratique.
Franchement merci beaucoup Smile !

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
Taranis
Taranis

Messages : 1114
Points : 1192
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Tamas le Mer 19 Déc - 14:49

Nurash a écrit:Avant de poursuivre mes commentaires je voulais partager le fait que la mise en pratique de la connexion télépathique régulière avec les trois guides membres de la fraternité est tout simplement incroyable. Pour ma part j'ai toujours eût certaines facilité à établir des communications télépathiques mais je l'utilisais relativement peu pour moi-même. Hier alors que j'avais un peu le blues j'ai discuté avec chacun de ces trois guides qui m'ont donné des réponses très différentes mais toujours merveilleusement cohérentes entre elles, au point de passer d'un état de découragement assez avancé à un état de paix avec même une certaine note d'espoir.
En continuant la discution aujourd'hui avec eux j'ai encore reçu de très belles choses sur la meilleure manière de servir et d'expérimenter, et je trouve ça vraiment génial car les conseils reçu sont toujours des points de vues qui éclairent afin de faciliter un choix plutôt qu'une influence directe vers une décision précise. Comme si tout ces angles et prismes de vues me permettaient de prendre conscience de qui je suis et dissipent par la-même la plupart des doutes grâce à une intervention spirituel subtile mais efficace.
Donc merci pour ce topic qui me fait l'effet d'un coup d'accélérateur, autant dans la nature des pensées échangées, que dans la capacité de poser les bonnes question et que dans l'aptitude à mettre les enseignements en pratique.
Franchement merci beaucoup Smile !

Ce que tu viens de mettre en pratique, suite à mes petites indications - mais qui ne sont que celles du Lug que je reprends à mon compte, et je connais le bougre, il s’en réjouira -, ne font que confirmer ce que raconte ma petite histoire qui n’a rien à voir avec un roman imaginaire, mais tout au contraire c'est un récit de faits objectifs et d’évènements subjectifs que tout un chacun peut vérifier par soi-même, pour peu qu’il s’en donne la peine.

L’objet du sujet que je propose dans ce topic, n’est d’autre que la sortie de la temporalité pour que la Conscience s’installe enfin sur ce chemin de l’intemporalité qui va du passé jusqu’à l’infini, sans la moindre interruption (mort), et sans que jamais nous ne soyons seuls, sauf à divaguer je ne sais où...

Tu commences à te raccorder à ton réseau de compréhensions grâce auquel tu peux établir tes premières communications multidimensionnelles, le Nurasch. Ne lâche pas la rampe, c’est celle de l’échelle du père Jacob. Je t’invite à relire les chapitres de Transsubstantiation concernant ce sujet, tu pourras éviter de mauvaises connexions et des erreurs entre le fil rouge et bleu et les boutons vert ou jaune.

Enfin, fais gaffe à la qualité des questions que tu poses, car tu pourrais rapidos être dirigé sur le réseau des rakshasas qui te la joueraient délire et couillonnades grandioses.

Que la qualité des questions repose sur la sincérité, l’élévation spirituelle et la justesse, et tu seras fasciné de recevoir des réponses d’une clarté, d’une évidente simplicité et d’une sophistication dépassant toujours les capacités propres à la nature humaine.

Dans tous les cas, bienvenue au club, et que tu puisses rapidement accéder à ton forfait illimité de communications.

Tamas

Messages : 164
Points : 172
Date d'inscription : 14/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Tamas le Sam 22 Déc - 18:53

2ème entretien avec Maître Yétziram.

- Maître Yétziram, comme convenu précédemment, me voici de retour après une série de Méditations. J'ai une première question à te poser et qui me préoccupe depuis ma présence au Grand Conseil des planètes. Qu'est-ce qui a déterminé les illustres Membres de ce Grand Conseil à me choisir comme candidat pour participer à cette incarnation de présélection ?

- Je vois, mon cher Yadrus, qu'il te manque encore quelques degrés de subtilités dans la pratique de ton discernement. En vérité, le Grand Conseil ne t'a absolument pas sélectionné.

- Je crains de ne pas très bien comprendre ta réponse, Maître Yétziram...

- Te rappelles-tu ce que je t'aie dit lors de notre précédente entrevue ? Pour rafraîchir ta mémoire, j'ai commencé par te recevoir en utilisant cette formule : Je sais pourquoi tu les sollicites, cher Yadrus, le Grand Conseil des planètes de Shamballa m'a tenu informé de sa décision, car celle-ci t'implique au premier chef.

- Oui, c'est exact, mais je ne comprends toujours pas pourquoi, présentement, tu me dis le contraire...

- Je ne te dis pas le contraire, mais simplement que tu ne m'as pas très bien compris la première fois, aussi je vais tenter d'être plus clair. J'ose espérer que tu n'imagines pas que tu puisses toi seul, même si tes qualités et tes mérites sont grands, prétendre au poste illustre de Logos planétaire. Ce serait manquer de modestie et surtout, ce serait un peu comme-ci un deva constructeur subhumain venait à prétendre pouvoir prendre seul la place de la Conscience qui vient s'identifier à la forme que lui et ses semblables ont en charge d'édifier, sous le contrôle des dévas constructeurs surhumains. Pour occuper le poste qui est en train de se libérer, de Logos planétaire, le Grand Conseil cherche des candidatures possibles parmi les différents groupes pouvant prétendre être en mesure de l'occuper efficacement. Notre groupe des Serviteur du Monde a été sélectionné comme potentiellement apte à occuper cette fonction, et le Grand Conseil en a avisé l'un des grands Maîtres de notre Hiérarchie occulte, et mes pairs m'ont invité à les représenter auprès de ce Grand Conseil. Lors de cette séance, par laquelle j'ai accepté cette mission pour le groupe, j'ai reçu pour instruction de désigner l'un de nos membres comme étant celui le plus disposé à réunir les qualités individuelles et collectives pour effectuer cette incarnation majeure au nom de notre groupe, et après consultation des autres membres de la Hiérarchie, nous sommes tombés d'accord sur ton nom, comme étant celui susceptible de mener à bien cette mission tant par tes dispositions personnelles, que par tes aptitudes à effectuer une large collaboration collective multidimensionnelle.

- Effectivement, Maître Yétziram, je n'avais pas perçu la situation dans sa réelle amplitude spirituelle. Voilà qui répond parfaitement à mon interrogation, et qui, par la même occasion, remet les choses à leur véritable place dans l'Ordre Souverain.

- Fort bien, mon cher Yadrus, alors dis-moi où en es-tu de tes préparatifs ?

- J'avance avec prudence, rigueur et régularité. Je m'efforce, lors de mes Méditations, de raccorder l'ensemble de mes nadis aux connexions cérébrales de l'organisme en gestation, afin d'être en mesure de profiter des Connaissances acquises antérieurement. Bien évidemment je le fais au fur et à mesure du développement de ma forme physique dense qu'effectuent les devas constructeurs subhumains. Je vais prochainement profiter de quelques disponibilités pour constituer l'équipe qui, tout en restant dans l'Éternel Présent, m'apportera leurs précieuses aides et assistances pour mener cette mission collective à bon terme.

- Bien que je n'imagine pas un instant remettre en doute tes Connaissances acquises, lors de tes précédentes incarnations, mon cher Yadrus, étant donné que tu vas nécessairement être confronté à des épreuves que tu n'as pas encore surmontées, es-tu certain de pouvoir y parvenir ?

- Certain, absolument pas Maître Yétziram, mais lors des précédentes incarnations je n'en étais pas plus assuré, car quel que soit le niveau d'évolution atteint, une nouvelle incarnation comporte inévitablement une part d'épreuves inconnues et qu'une Conscience doit pouvoir volontairement surmonter, en utilisant les ressources disponibles, mais aussi en étant capable d'en acquérir de nouvelles si elles se révèlent nécessaires. Peut-être que tu pourrais d'ores et déjà m'indiquer comment va se dérouler le processus de cette incarnation majeure, et ce qui va sensiblement différer des précédentes incarnations ?

- Voilà une bonne question d'ordre général, mon cher Yadrus, et cela me conforte dans le choix que nous avons collectivement fait en te prenant comme notre éventuel fédérateur d'énergies collectives. D'abord, il te reste le temps de la gestion biologique de ta forme physique pour que tu puisses terminer tes préparatifs de connexions. Tu connais la randonnée à effectuer, les difficultés que tu vas inévitablement rencontrer sur le terrain, et dont je n'ai pas le droit de t'en révéler la teneur en détails, et le dessein collectif que tu as en charge d'accomplir lorsque tu seras intégralement plongé en incarnation. La qualité de tes préparatifs, tant individuels que collectifs, constituera les bases solides pour mener à son terme ton pèlerinage dans la sphère de la temporalité illusoire. La façon, volontaire et sérieuse, que tu as d'aborder ces préparatifs, ne me laisse aucune inquiétude, même si, pour cette première partie du processus d'incarnation, je me dois de te rappeler que les principales erreurs viendront essentiellement de ton inattention et un certain manque de rigueur. Je peux donc passer à la deuxième partie, celle de la naissance au jour solaire jusqu'à l'âge de sept ans. Pendant les deux ou trois premières années, tu passeras encore plus de temps avec les membres de ton groupe, qu'avec ta famille terrestre, puisqu’en dehors d'un état végétatif, tout nouvel incarné passe le plus clair de son temps dans sa forme physique à dormir, libérant d'autant la Conscience de ses servitudes physiques qui fonctionnent en mode subconscient (automatique). Progressivement, et ce jusqu'à l'âge compris entre sept et dix ans, tu recevras des influences, inspirations et suggestions des plans éthériques, sur le mode intuitif et subconscient. Au fur et à mesure que ta Conscience assurera sa présence, par un éveil croissant, au sein de la sphère temporelle, elle substituera les influences subconscientes provenant des réalités subjectives abstraites de l'inconscient collectif (tes guides, tes aides et tes protecteurs), par des schémas sensoriels, émotionnels et psychologiques spécifiques au monde physique dense et caractérisés par leurs natures éphémères, illusoires, mais très asservissantes. Cette empreinte purement causale se fera plus prégnante dans la troisième partie, celle de l'éducation et de l'enseignement tant culturel, que social, politique, historique, philosophique, psychologique, scientifique et cultuel. Le plus grand obstacle que tu devras surmonter sera de ne pas te laisser totalement enfermer et enchaîner dans cette gangue de convenances propres à une normalité ambiante conjoncturelle égotique. Cette phase de ta prochaine incarnation sera probablement l'une des plus essentielles à surmonter. C'est probablement là que tu auras le plus besoin d'avoir recours à l'écoute de ton parleur silencieux, de tes guides et assistants occultes qui s'efforceront d'inspirer le Penseur en lui proposant, par la voie intérieure, des pensées de nature à lui rendre son autonomie et progressivement son libre arbitre.

- Que voilà d'immenses richesses et de précieux conseils que tu m'offres de recevoir, Maître Yétziram, je t'en suis infiniment reconnaissant et je tiens à ce que tu saches que j'ai conscience de ma dette de gratitude.
- C'est là un sentiment honorable, mon cher Yadrus, mais le meilleur moyen de t'acquitter de ta dette de gratitude, consistera à mener à son terme l'accomplissement du dessein de ta prochaine incarnation, dont le succès rayonnera autant sur l'ensemble des membres de notre groupe, que sur tous les intervenants des plans inférieurs, comme supérieurs. Comme le rappelle cette heureuse formule : nul ne peut évoluer s'il ne permet pas l'évolution des autres. Mais poursuivons, si tu le veux bien. Pendant cette période qui va de la naissance à l'achèvement de l'adolescence, tu seras tributaire de ton environnement tant géographique, que climatique, qu'ethnique, culturel, sociétal ou familial. Ta part de libre arbitre sera fonction du niveau de ton savoir, faiblement de tes Connaissances, du niveau de responsabilités que tu décideras d'assumer et de l'activation de ta volonté. Durant la quatrième partie, tu devras t'efforcer de mettre en œuvre les acquis de ton savoir, que tu agrémenteras par tes qualités innées, celles qui résultent de l'accumulation de tes Connaissances acquises lors de tes précédentes incarnations, grâce auxquelles tu pourras précocement faire preuve de maturité et d'indépendance. Tu retrouveras dans l'histoire humaine l'exemple de ces petits génies ayant su jumeler leurs capacités humaines naissantes avec leurs qualités innées, seule explication pour comprendre les écarts de niveau entre des êtres semblables, sans que soit mis en cause le Principe de Justice universel. Que ce soit Mozart donnant des concerts dans toute l'Europe dès l'âge de 6 ans. Rimbaud écrivant des poèmes remarquables à l'école primaire. Le mathématicien Carl Friedrich Gauss ayant fait ses plus grandes découvertes alors qu'il n'était encore qu'un adolescent. Pascal développant la mécanique des fluides dès l'âge de 16 ans. Boby Fisher n'avait que 14 ans lorsqu'il fut pour la première fois champion d'échec des États-Unis. Évariste Galois écrivit un manuscrit qui met à jour des analyses inédites sur la permutation des racines dès 17 ans. Hugo Grotius a été le fondateur du droit international public ; à 11 ans il étudie à l'université de Leyde ; à 13 ans, il édite avec Joseph Scaliger l'œuvre encyclopédique de Capelle ; à 19 ans, il est avocat à Lahaye et écrit l'Histoire du conflit entre l'Espagne et la Hollande. Srinivasa Ramanujan, né dans une famille indienne modeste, est un élève brillant. À 13 ans, il maîtrise l'essentiel des savoirs en trigonométrie. À 17 ans, il calcule la constante d'Euler jusqu'à 15 décimales.Tout ceci pour te dire que tu ne seras pas le premier à savoir utiliser précocement les acquis de tes incarnations antérieures, et que tu dois garder en mémoire cette possibilité de faire remonter, dans ta Conscience s'identifiant à une forme humaine, toutes tes qualités devenues innées.

- Maître Yétziram, me permets-tu de prendre le temps de méditer les richesses des conseils que tu m'accordes si généreusement, afin que par une assimilation studieuse, je puisse les faire passer dans le subconscient de ma prochaine incarnation ?

- Faisons comme cela, mon cher Yadrus, et lorsque tu auras terminé ce petit travail, je serai heureux de t'accueillir pour une nouvelle série de conseils.


Dernière édition par Tamas le Lun 28 Jan - 11:08, édité 3 fois

Tamas

Messages : 164
Points : 172
Date d'inscription : 14/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Lug le Dim 23 Déc - 10:35

.
.

Le dessein que doit accomplir une Conscience lui est entièrement révélé, durant son incarnation, lorsque l’alignement de ses pensées justes en vertus est parfaitement stabilisé avec ses trois enveloppes. Elle est alors en harmonie vibratoire avec la mission qu’elle s’est fixée d’accomplir durant les préparations de sa période pré-incarnation. Cette résonance vibratoire multidimensionnelle lui apportera un afflux d’énergie pranique lui procurant joie, plénitude et épanouissement l’encourageant à poursuivre son travail, malgré les difficultés et les épreuves à surmonter.

_________________
Tout est Vrai
Lug
Lug
Admin

Messages : 2085
Points : 2170
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Taranis le Mer 26 Déc - 16:33

Petite réflexion sur la période de gestation :
Je me dis que si la Conscience doit établie le liens entre le macrocosme et le microcosme de chacun des 72000 nadis, plusieurs chosent peuvent arriver durant la gestation :


  • Une Conscience peu évolué fera des liens de faible intensité vibratoire voir des liens ne permettant pas de former des organes en état de fonctionner correctement.
  • Si ce processus est d'une grande subtilité, une grande perturbation émotionnelle chez la mère qui est la matrice peut provoquer une distorsion d'alignement subtil qui se reflètera sur le Véhicule tant que la Conscience ne sera pas capable d'en corriger l'alignement.
  • Il doit nécessairement exister une forme de compatibilité vibratoire entre la mère et l'enfant de sorte que si la mère n'est pas responsable de l'établissement de ces 72000 nadis, elle conditionne au moins partiellement de par l'aspect forme, la terminaison des nadis.
  • il découle de tout ce qui a été dit précédemment que le karma se manifestera rapport à la forme par l'ensemble de ce qui sera vécu durant la vie In utero et qui constituera le "packetage de base" de la Conscience en incarnation

  • Si une incarnation majeure recquiert plus d'énergie vitale, c'est également pour pouvoir potentiellement convoyer non seulement celle de la Conscience, mais encore celle de la fraternité qu'elle représente.
  • Dilapider les ressources énergétiques dans un but égoïste alors que l'incarnation devait servir un ensemble de Consciences, voilà qui va considérablement alourdir la facture karmique.

  • la conformation planétaire et zodiacale sera non-seulement celle qui caractérisera l'individualité de la Conscience en lui donnant un point de vue unique, mais encore celle qui déterminera les potentiels et le travail préalable à l'initiation.

  • Il est possible de demander aux Deva constructeur de la forme de mettre des "pense-bêtes" et autres "aide-mémoire" mais qui ne seront que du domaine instinctif.
  • Il découle du postulat précédent que le fait d'accomplir certains actes ou certaines tâches pourra procurer un sentiment de plénitude de l'ordre de l'instinct alors qu'aucun besoin physiologique essentiel n'aura été satisfait.

  • La présence de qualités et aptitudes particulière de la Conscience n'a rien à voir avec l'aspect personnel, et se croire supérieur aux autres Consciences en incarnations à cause d'un degrès d'aptitude supérieur c'est purement et simplement faire l'impasse sur la responsabilité qui accompagne ces capacités.


Je voulais également te remercier mon Tamas, je m'efforce pour ma part d'assimiler ce que tu nous transmet, mais niveau calories ont est plus proche du caviar que de l’Ostie... Disons que ton intervention à au moins le mérite de faire prendre Conscience à quel point on peut encore s'améliorer pour être digne de ce que tu transmets... Y'a du boulot farao !

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
Taranis
Taranis

Messages : 1114
Points : 1192
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Tamas le Dim 30 Déc - 12:25

Au sein du Groupe des Serviteurs du Monde.

- Dis-nous, Yadrus, comment tu souhaites organiser notre collaboration occulte durant ta mission prochaine ?

- Mon cher Yadlum j’y réfléchissais, car cette mission est une mise à l’épreuve collective devant permettre de démontrer, au Grand Conseil des planètes, notre efficacité pour servir l’utilité commune dans un sens multidimensionnel.

- Tu voudrais dire que toutes les incarnations n’ont pas ce dessein ?

- Yadlum, tu conviendras avec moi que si le dessein ultime d’une incarnation humaine est celui du service désintéressé au profit de l’utilité commune, peu de Consciences s’incarnant actuellement dans cette espèce, ont atteint le niveau leur permettant de s’approcher du parfait accomplissement d’une telle mission. Tu pourras d’ailleurs constater qu’ils ne font même pas encore partie de notre groupe. Ceci étant, le rôle essentiel de notre groupe d’initiés est justement de leur venir en aide, sans jamais porter atteinte à leur libre arbitre, selon l’incontournable Principe des Lois Providentielles.

- Oui, je sais tout ceci, mon cher Yadrus, mais puisque nous avons accepté, depuis nos dernières incarnations, de nous consacrer au Service de cette utilité COMMUNE, pourquoi le Grand Conseil nous invite-t-il à faire volontairement une démonstration de compétence collective.

- Je crois que cela est en relation avec la nomination d’un prochain Logos planétaire, qui ne peut revenir qu’à un groupe de Serviteurs du Monde ayant la parfaite maîtrise de l’intégralité de leurs compétences. Il ne s’agit plus, pour ce niveau d’évolution, de s’occuper que d’une espèce, mais d’avoir une amplitude de Conscience collective capable d’assumer le service désintéressé au profit de l’utilité COMMUNE de toutes les espèces de cette planète, qu’elles soient minérales, végétales, animales, humaines et déviques, le tout dans une cohérence et une cohésion, comme le font les devas constructeurs subhumains lorsqu’ils constituent le groupe qui se manifestera sous une forme humaine, en utilisant les ressources minérales, végétales et animales.

- Je vois, mon cher Yadrus, que les maîtres de notre Hiérarchie occulte ne t’ont pas sélectionné au hasard. Alors, comment envisages-tu la répartition de nos tâches ?

- Il me semble, Yadlum, qu’il me faut définir plus précisément ce dont je dois avoir comme assistance à ma disposition, et que je pourrai solliciter par simple évocation pour les situations les plus simples, et dans les cas les plus difficiles par invocation spirituelle. En premier je mettrai l’accession rapide à la Connaissance, celle acquise durant mes précédentes incarnations et dont je devrais retrouver rapidement la maîtrise, grâce à mon actuelle auto-programmation, plus celles de ce groupe qu’il me faudra ajouter à mes compétences pour permettre de les incarner correctement.

- Si tu le veux bien, Yadrus, je me propose d’être à ton service dans ce domaine particulier de la Connaissance.

- Merci à toi, cher Yenath de prendre en charge cette fonction de coordination, mais comme tu le sais nos noms actuels sont des noms sacrés et qu’ils ne doivent pas être connus dans la sphère de la temporalité, sous risque de terribles dangers. Aussi, comment te reconnaitrai-je ?
- C’est assez simple, Yadrus, je ferai en sorte que tes sensibilités naturelles s’orientent magnétiquement vers une aspiration et une curiosité pour ce qui doit être le plus vrai. Effectivement, tu ne pourras ni me connaître ni m’invoquer par mon nom secret pour les humains, mais tu pourras utiliser tous les noms utilisés dans cette sphère causale, et ayant une relation avec la transmission divine de la Connaissance, comme Thoth, Hermès, Idriss, Vishnu, selon la tradition culturelle de ta prochaine incarnation. En utilisant un de ces noms (pseudo), tes invocations me parviendront directement et je ferai en sorte d’y satisfaire dans le cadre de mon Service spirituel au profit de l’utilité COMMUNE.

- Voilà, un point important éclairci, merci Yenath. Autre point important, il me faudra développer tout aussi rapidement mes aspirations spirituelles pour pouvoir activer mes connexions et communications multidimensionnelles.

- Si tu le veux bien, Yadrus, je me propose de remplir ce service durant ta prochaine incarnation.

- Merci à toi, mon cher Yatshed, comment comptes-tu t’y prendre pour me faciliter la chose ?

- Tout simplement en te rendant constamment de plus en plus sensible à tes perceptions intuitives, auxquelles tu accorderas, très progressivement et très rapidement, plus d’importance qu’à tes perceptions sensorielles ou intellectuelles. Chaque fois que ta Raison sera en difficulté, pour surmonter une épreuve en relation avec ta mission, il te suffira d’entrer en méditation profonde pour accéder à l’immense réseau de compréhensions et de communications multidimensionnelles, et selon la nature de ta demande et ton degré d’épuration libérant ta miséricorde, ta compassion, ta bienveillance et ta vision majestueuse, tu seras mis en relation, par mon intermédiaire, avec les Mondes, les plans et les devas correspondants venant nourrir ton intuition par des inspirations lumineuses, au travers de ton réseau de compréhensions, à charge pour toi de développer ton Anthakarana.

- Un autre aspect essentiel doit faire partie du patrimoine Karmique, de cette incarnation majeure, c’est celui du niveau d’intelligence qui devra être le plus élevé.

- Si tu le veux bien, Yadrus, je suis prêt à prendre en charge cette responsabilité.

- Merci à toi Yimnat, je souhaiterais que tu m’évites d’utiliser cette fonction, hors des limites du raisonnable, pour ne pas inévitablement finir par l’absurde, comment me feras-tu connaître ces limites ?

- Tu vas être confronté à une multitude de choix dont chacun comportera de redoutables conséquences tant maléfiques que bénéfiques. Comme tu le sais maintenant, il peut y avoir autant d’intelligence dans le Bien qu’il peut y en avoir dans le Mal, et la raison la plus sophistiquée peut parfaitement se laisser séduire par un aspect maléfique ou par un aspect bénéfique. Comme ta mission est le service désintéressé au profit de l’utilité COMMUNE, dans le sens le plus magistral, chaque fois que tu seras dans l’expectative, avant de faire un choix, il te suffira d’invoquer un de mes pseudo-terrestres comme, Thémis, Indra, Vénus, Maât ou tout autre patronyme se rapportant à la Justice, et je te rappellerai sans cesse d’emprunter cet étroit chemin de l’analogie des contraires, et à défaut de faire selon l’enseignement des alchimistes, à savoir qu’en toute chose il faut toujours suivre l’exemple de la Nature.

- J’enregistre tes indications, ma chère Yimnat, comme une constante incontournable de ma future complexion, et je te remercie de ton inestimable collaboration. Il me faut maintenant traiter de l’aspect tout aussi essentiel que l’intelligence, je veux parler de la Sagesse.

- Pour cet aspect, je te propose ma contribution, mon cher Yadrus.

- Formidable, ma chère Yogshum, tu me sembles effectivement pouvoir être parfaitement l’indispensable alliée pour me maintenir sur le fil du rasoir de la Sagesse. Que me donnes-tu comme indication primordiale ?

- Elle sera très simple à énoncer, mon cher Yadrus, et pourtant ce sera probablement une des plus difficiles à respecter. En utilisant les acquis de tes Connaissances, les ressources de ton intelligence et de tes valeurs morales (vertus) tu seras dans l’obligation de faire sans cesse appel à ton discernement le plus subtil. Quels que soient la raison, les lois us et coutumes auxquels tu seras confronté, lorsque tu sortiras sensiblement du parcours que tu dois effectuer pour remplir ta mission, je te transmettrai une vibration délicate d’un sentiment de bien, ou une lourde et angoissante impression que procure une déviation sur les chemins d’égarement de l’involution. Même si toutes les apparences te donnent à penser le contraire, si tu te fies à ton intuition spirituelle et ton discernement subtil de ce qui est le meilleur, sans autre considération que le service désintéressé au profit de l’utilité COMMUNE, dans son acception la plus universelle et multidimensionnelle, tu incarneras sans le moindre doute possible cette Sagesse dont l’actuelle nature humaine, a tant besoin et en a si peu à sa disposition.

- Merci infiniment, ma chère Yogshum. Il me reste encore cet aspect délicat qu’il va me falloir maîtriser, pour espérer accomplir véritablement cette mission importante pour l’ensemble de ce groupe, je veux parler de la Volonté de faire respecter ce qui est juste, selon les responsabilités que je devrai assumer.

- Je t’offre bien volontiers de pouvoir te servir dans ce domaine assez difficile.

- Merci à toi, mon cher Yabera, j’en appréhende aussi la difficulté, quel service me proposes-tu pour m’assister dans ce domaine ?

- Comme tu le sais fort bien, Yadrus, il n’y a pas de justice sans sévérité pour ceux qui la transgressent délibérément. Cela suppose que tu devras faire preuve de rigueur, de force morale, d’un niveau d’éthique exigeant, de solides connaissances, et d’un discernement équilibré. Pour que tes jugements soient justes, ils devront être dépourvus de complaisance tant vis-à-vis de la victime que du coupable, le tout devant être proportionné à la transgression. On ne punit pas un manque de rigueur, tant qu’il n’y a pas eu nuisance à autrui, comme une volonté délibérée de faire le mal et de nuire à l’utilité COMMUNE. Lorsque tu seras convaincu d’avoir identifié le coupable et la nature de sa culpabilité, si tu as quelques réserves sur la sanction, invoque-moi, sous le nom de Némésis, Osiris, Seth, Ahriman, Kali ou les Seigneurs du Karma, et je viendrai t’inspirer de façon occulte.

- Mille grâces à toi mon cher Yabera. Il me faut encore prévoir une collaboration concernant le domaine de la Beauté et du Bien, qui se propose de m’assister ?

- Je veux bien le faire, cher Yadrus, tant il me plaît de servir notre groupe en te servant volontairement.

- Merci à toi, ma chère Yophérat, je suis attentif à tes indications et recommandations.

- Bien évidemment que ma participation se fera en symbiose avec Yenath, la Connaissance, Yashed, la miséricorde, Yimnat l’intelligence, Yogshum la Sagesse, et Yabera, la rigueur. La Beauté est inséparable de ce qui est le plus juste et aussi et le plus vertueux. Ce sont là les conditions de l’harmonie, de l’équilibre de la grâce, et en finalité l’expression la plus élégante de l’Amour, celui du Dharma. Lorsque la beauté dans la pensée, dans l’expression, dans l’action et dans la forme se trouve parfaitement alignée et stabilisée, alors la splendeur de la simple évidence rayonne sa magnificence. Chaque fois que tu souhaiteras m’avoir à tes côtés, il te suffira de manifester la Volonté de Bien, et l’ardente aspiration à recevoir la Vérité autant-qu’il-te-sera-possible.

- Comme tu ne l’ignores pas, ma chère Yophérat, cette Volonté de Bien, et cette quête continue de la Vérité sont depuis de nombreuses incarnations les marqueurs de ma Conscience, je ne peux que les renforcer lors de ma prochaine mission, et ainsi bénéficier de ton assistance inconditionnelle.

- Maintenant que mon équipe occulte est constituée, je retourne à ma Méditation profonde.


Dernière édition par Tamas le Lun 28 Jan - 11:10, édité 3 fois

Tamas

Messages : 164
Points : 172
Date d'inscription : 14/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Tamas le Jeu 3 Jan - 12:24

Méditation de pré-incarnation.


Depuis que j’ai accepté cette nouvelle incarnation, en tant qu’exécutant de mon groupe, je ne cesse de m’enrichir de compréhensions et de connaissances dont les ramifications viennent se relier à mes acquis précédents.

Je comprends plus clairement le processus qui se met en mouvement avant toute incarnation. Lorsqu’il s’agit d’une incarnation mineure, celle d’une Conscience pas encore suffisamment éveillée pour rejoindre le groupe des Serviteurs du Monde, les préparatifs s’effectuent en fonction des acquis antérieurs, et selon le dessein à accomplir qui sera nécessairement en relation avec les désirs sensoriels, les émotions ou les passions intellectuelles et les aspirations mystiques personnelles à assouvir pour qu’elles puissent être domestiquées et maîtrisées, afin que la Conscience puisse se consacrer non plus à ses préoccupations égotiques, mais au service désintéressé. Il est maintenant évident que la quintessence de la maîtrise de ce service, qui caractérise les compétences du serviteur incarnant les qualités de son groupe, doit s’exprimer dans le cadre d’une incarnation majeure, telle que celle à laquelle je me prépare. Nul doute que j’ai pu constituer mon équipe actuelle d’une part, parce que je fais partie de ce groupe de Serviteurs, compte tenu de l’état de mon évolution, et d’autre part, que ceux qui se sont proposés librement et volontairement de m’assister, dans cette mission prochaine, l’ont fait pour permettre à notre groupe de poursuivre collectivement son évolution, qui n’est que l’effet d’un mouvement en spirale continuel sur un échelon supérieur.

Un autre aspect de l’Ordre Souverain des choses que je perçois plus clairement, est celui de cette continuité de Conscience dans l’intemporel, comme dans le temporel. Je ne suis pas plus dans l’intemporel que ce que j’ai été capable d’être dans le temporel, et je ne peux pas me réincarner à un niveau supérieur à celui auquel j’ai pu accéder lors de ma dernière incarnation, celle qui concentre nécessairement tous les acquis des précédentes expériences dans la temporalité et que je retrouve à l’identique dans l’intemporalité. Si, dans la sphère de temporalité mes pouvoirs sont essentiellement physiques et intellectuels, dans l’Éternel Moment Présent je ne possède que les Pouvoirs spirituels que me procure l’état de développement de mon Mental spirituel. Ceci se retrouve analogiquement en bas par la formule physique qui veut que l’on ne devienne que ce que l’on pense, tandis qu’en haut elle se traduit par le fait qu’une Conscience peut obtenir tout ce à quoi elle est capable de penser. Pouvoir redoutable, car si elle n’est pas capable de ne penser qu’au bien, elle prend le risque et la seule responsabilité de faire advenir un bien négatif, dont il lui faudra s’affranchir pour libérer son Karma. Maintenant que l’éclairage spirituel est plus puissant, je perçois nettement, que ce soit en bas ou en haut, qu’il n’y a jamais de hasard ni de coïncidence. Tout est conforme à l’Ordre Souverain des choses, le sublime Dharma, que rien ni personne ne peut jamais transgresser. Je peux vouloir, dans l’Éternel présent, que dans les limites de mes capacités, compétences et mérites, et pour obtenir plus de Pouvoir mental, je dois me soumettre aux épreuves de la mise en pratique au sein de la sphère temporelle. Ce passage à l’épreuve ayant pour objet d’éliminer ce qui m’empêcherait d’évoluer, et d’acquérir les nouvelles connaissances, grâce auxquelles je pourrai légitimement prétendre à plus de Pouvoir mental dans l’intemporel, si je parviens à inscrire ces connaissances dans ma Mémoire spirituelle lors d’une auto-programmation volontaire et rigoureuse.

Pour accomplir ma prochaine mission, je suis donc en mesure de procéder correctement à mon auto-programmation spirituelle, comprenant les conseils, avis et indications des maîtres et des membres de mon Groupe, assimilés sous forme d'algorithmes de pensées justes en vertus, ce qui deviendra lorsque j’aurai commencé mon entrée dans la sphère temporelle, ma pré-programmation génétique, comme ma prochaine auto-programmation spirituelle, que j’effectuerai, lors de la phase finale de mon incarnation, constituera ma pré-programmation éthérique de mon ADN spirituel, lors de mon retour au sein de mon Groupe. Rien ne se perd, rien ne se crée tout se transforme, ou mieux encore comme le disait le mortel Anaxagore « Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau ». En maîtrisant consciemment le processus de pré-incarnation et de désincarnation, y compris et surtout durant la période de renaissance spirituelle dans la sphère temporelle, il devient incontestable que l'illusion de la mort est une chimère ridicule, absurde et parfaitement insensée. Je sais, de façon certaine, que tout ce que je veux pour ma prochaine incarnation, et qui constitue mon auto-programmation spirituelle, sera ce que je serai en mesure de faire ou ne pas faire. Et ce que je veux, c’est accomplir intégralement la mission qu’y m’est confiée avec l’ensemble des membres de mon groupe de Serviteurs du Monde, et je n’en doute pas un seul instant, avec le concours bienveillant des membres de la Hiérarchie occulte de ce Groupe.

Au fur et à mesure que la gestation de mon corps physique dense avance, je me sens comme lentement aspiré dans la temporalité. Malgré les épreuves, les difficultés et les désillusions qui m’attendent, et que j’accepte librement d’affronter, je ressens la force que m’apportent déjà les pensées de l’équipe que j’ai composée, et qui sont autant de sources d'Énergie Vitale. j’éprouve une grande joie de les savoir à mes côtés et une grande félicité à faire partie de cette glorieuse mission collective particulièrement enthousiasmante. Je sais pertinemment que tout ce que je suis en train d’auto-programmer se fera, et que je devrai faire face à tout ce que je n’aurai pas auto-programmé, mais que je parviendrai à surmonter avec mes connaissances acquises, et qui se manifesteront sous l’aspect de dons innés, ainsi qu’avec le précieux concours des membres de mon équipe occulte et des Sages de la Hiérarchie de mon groupe.

D’ores et déjà je peux constater l’extrême importance qu’il y a de pouvoir maîtriser volontairement sa propre incarnation, comme sa propre désincarnation. Tant que la Conscience n’a pas atteint le niveau de la maîtrise de ce processus reposant sur la totale compréhension de sa propre nature immortelle, elle doit se soumettre aux lois de karma dont le Principe essentiel ne permet pas de devenir autre chose que ce que l’on est capable de penser de périssable, et donc de vouloir que sur le plan temporel. Ce n’est qu’en s’affranchissant progressivement des lois karmiques (causales) qu’une Conscience peut évoluer au sein des Lois providentielles (Dharma) selon l’étendue de son libre arbitre intemporel, car ces Lois, à l’inverse de celles de karma, ne se reçoivent que par adhésion volontaire clairement manifestée. Ce sont aussi par la connaissance et la maîtrise de ces Lois providentielles qu’une Conscience peut accéder au Pouvoir de son auto-programmation, et ce n’est que lorsque le vortex de son alignement et de la stabilisation entre le temporel et l’intemporel s’ouvrira, qu’elle sera en mesure d’activer son Pouvoir de Transsubstantiation, celui qui lui permettra de passer volontairement d’un état d’intemporalité à celui de temporalité, et inversement, selon son propre gré de Penseur et non plus selon celui de l’attraction de ses désirs, émotions ou passions. La Mécanique universelle est d’une inviolable précision, d’une évidence lumineuse et d’une Justice sans faille.

Un des aspects de ce Processus sublime, que permet de découvrir l’élargissement multidimensionnel de la Conscience, est celui de sa permanence et de sa continuité dans l’en deçà comme dans l’au-delà. Rien n’est en dehors des Lois universelles, une Conscience faiblement éveillée et faiblement pourvue en connaissances sera asservie dans la temporalité comme elle sera sans grand pouvoir dans l’intemporalité. Elle sera solitaire en bas, comme elle se retrouvera solitaire en haut, car elle n’aura pas su développer son réseau de compréhensions et ses différents canaux de communications verticales comme horizontales. Lorsqu’une Conscience réintègre l’intemporalité, elle ne met pas longtemps à découvrir la pauvreté de ses pouvoirs et les limites de ses possibilités. Comme elle ne met pas longtemps pour comprendre que l’accroissement de ses pouvoirs spirituels passe nécessairement par un retour à la temporalité, et les efforts qu’elle devra fournir pour s’enrichir des connaissances nécessaires à l’accession à ses Pouvoirs dans l’intemporel.

Un autre aspect de ce Processus me dévoile l’amplitude de sa richesse, c’est celui donnant toute son importance ou son insignifiance à l’état d’une Conscience. Une Conscience enfermée dans son ego et uniquement préoccupée par son petit « moi » est terriblement solitaire dans la sphère de la temporalité, et ce, même lorsqu’elle est entourée de beaucoup de ses semblables en état d'évolution, avec lesquels elle ne partage rien ou peu de choses, tout comme elle se retrouve dans l’immensité de la solitude d’un Éternel Présent au sein duquel elle n’a pas été capable de se raccorder spirituellement durant ses précédentes incarnations. Même si elle se retrouve, par son faible niveau d’évolution, au sein d’un groupe d’ignorants semblables à sa condition, ces aveugles ne feront qu’ajouter à sa solitude. La pensée d’un frère de mon Groupe des serviteurs du Monde prend alors toute sa signification multidimensionnelle :

« Ce n’est qu’en intégrant volontairement le service désintéressé au profit de l’utilité commune, qu’une Conscience prend sa place dans la trame complexe du processus de fonctionnement multidimensionnel, au sein duquel le plus petit rouage participe au bon fonctionnement du Tout.

Ce plus petit rouage en ayant pris volontairement sa place, et en assurant, en toute Conscience, le dessein correspondant à sa fonction spécifique, n’est plus que ce simple rouage isolé, insignifiant et dont on se demande à quoi il peut servir, mais acquiert une nouvelle dimension en devenant - grâce à l’aide des autres éléments, plus ou moins grands, de ce processus grandiose de fonctionnement multidimensionnel - un précieux composant nécessaire au maintien de l’immuabilité du Grand Tout.

D’où l’intérêt, pour une Conscience, d’atteindre ce niveau d’évolution lui permettant d’adhérer volontairement au service désintéressé au profit de l’utilité commune universelle, car c'est la condition pour qu'elle retrouve sa nature dévique. »

Avant que de me consacrer entièrement aux différentes phases physiques de mon incarnation majeure, je vais une dernière fois prendre les conseils de Maître Yétziram.


Dernière édition par Tamas le Mer 23 Jan - 11:29, édité 2 fois

Tamas

Messages : 164
Points : 172
Date d'inscription : 14/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Eléa le Sam 5 Jan - 11:28

Tamas a écrit:Une autre facette de l’Ordre Souverain des choses dont je perçois plus clairement le rayonnement, est celui de cette continuité de Conscience entre l’intemporel et le temporel. Je ne suis pas plus dans l’intemporel que ce que j’ai été capable d’être dans le temporel, et je ne peux pas me réincarner à un niveau supérieur à celui auquel j’ai pu accédé lors de ma dernière incarnation, celle qui concentre nécessairement tous les acquis des précédentes expériences dans la temporalité, et que je retrouve à l’identique dans l’intemporalité. Si, dans la sphère de temporalité, mes pouvoirs (d’expression et d’action) sont essentiellement physiques et intellectuels, dans l’Éternel Moment Présent je possède les Pouvoirs spirituels de co-création que me procure l’état de développement de mon Mental spirituel. Ceci se retrouve analogiquement en bas par la formule physique qui veut que l’on ne devienne que ce que l’on pense, tandis qu’en haut elle se traduit par le fait qu’une Conscience peut obtenir tout ce à quoi elle est capable de penser et de vouloir. Pouvoir redoutable, car si cette conscience n’est pas capable de ne penser qu’au bien, elle prend le risque et la seule responsabilité de faire advenir un bien négatif, dont il lui faudra s’affranchir pour libérer son Karma et sortir des lois de causalité. 

Ce qui me rappelle, je ne sais plus dans quelles circonstances, des moines bouddhistes faits prisonniers et torturés pendant longtemps, on été interrogés quand ils ont enfin été libérés.

Et à la question : vu les conditions auxquelles vous avez été confrontés et la violence extrême de vos tortionnaires, pendant tout ce temps, de quoi avez-vous eu le plus peur ?
Ils ont répondu : de ne plus les aimer assez.

_________________
Puissent vos efforts être à la hauteur de vos rêves 
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1456
Points : 1494
Date d'inscription : 07/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Taranis le Dim 6 Jan - 18:11

Tamas a écrit:Au sein du Groupe des Serviteurs du Monde.

-  Dis-nous, Yadrus, comment tu souhaites organiser notre collaboration occulte durant ta mission prochaine ?

- Mon cher Yadlum j’y réfléchissais, car cette mission est une mise à l’épreuve collective devant permettre de démontrer, au Grand Conseil des planètes, notre efficacité pour servir l’utilité commune dans un sens multidimensionnel.

- Tu voudrais dire que toutes les incarnations n’ont pas ce dessein ?

- Yadlum, tu conviendras avec moi que si le dessein ultime d’une incarnation humaine est celui du service désintéressé au profit de l’utilité commune, peu de Consciences s’incarnant actuellement dans cette espèce, ont atteint le niveau leur permettant de s’approcher du parfait accomplissement d’une telle mission. Tu pourras d’ailleurs constater qu’ils ne font même pas encore partie de notre groupe. Ceci étant, le rôle essentiel de notre groupe d’initiés est justement de leur venir en aide, sans jamais porter atteinte à leur libre arbitre, selon l’incontournable Principe des Lois Providentielles.

- Oui, je sais tout ceci, mon cher Yadrus, mais puisque nous avons accepté, depuis nos dernières incarnations, de nous consacrer au Service de cette utilité COMMUNE, pourquoi le Grand Conseil nous invite-t-il à faire volontairement une démonstration de compétence collective.

- Je crois que cela est en relation avec la nomination d’un prochain Logos planétaire, qui ne peut revenir qu’à un groupe de Serviteurs du Monde ayant la parfaite maîtrise de l’intégralité de leurs compétences. Il ne s’agit plus, pour ce niveau d’évolution, de s’occuper que d’une espèce, mais d’avoir une amplitude de Conscience collective capable d’assumer le service désintéressé au profit de l’utilité COMMUNE de toutes les espèces de cette planète, qu’elles soient minérales, végétales, animales, humaines et déviques, le tout dans une cohérence et une cohésion, comme le font les devas constructeurs subhumains lorsqu’ils constituent le groupe qui se manifestera sous une forme humaine, en utilisant les ressources minérales, végétales et animales.

- Je vois, mon cher Yadrus, que les maîtres de notre Hiérarchie occulte ne t’ont pas sélectionné au hasard. Alors, comment envisages-tu la répartition de nos tâches ?

- Il me semble, Yadlum, qu’il me faut définir plus précisément ce dont je dois avoir comme assistance à ma disposition, et que je pourrais solliciter par simple évocation pour les situations les plus simples, et dans les cas les plus difficiles par invocation spirituelle. En premier je mettrai l’accession rapide à la Connaissance, celle acquise durant mes précédentes incarnations et dont je devrais retrouver rapidement la maîtrise, grâce à mon actuelle auto-programmation plus celles de ce groupe qu’il me faudra ajouter à mes compétences pour permettre de les incarner correctement.

- Si tu le veux bien, Yadrus, je me propose d’être à ton service dans ce domaine particulier de la Connaissance.

- Merci à toi, cher Yenath de prendre en charge cette fonction de coordination, mais comme tu le sais nos noms actuels sont des noms sacrés et qu’ils ne doivent pas être connus dans la sphère de la temporalité, sous risque de terribles dangers. Aussi, comment te reconnaitrai-je ?

- C’est assez simple, Yadrus, je ferais en sorte que tes sensibilités naturelles s’orienteront magnétiquement vers une aspiration et une curiosité pour ce qui doit être le plus vrai. Effectivement, tu ne pourras ni me connaître ni m’invoquer par mon nom secret pour les humains, mais tu pourras utiliser tous les noms utiliser dans cette sphère causale, et ayant une relation avec la transmission divine de la Connaissance, comme Thoth, Hermès, Idriss, Vishnu, selon la tradition culturelle de ta prochaine incarnation. En utilisant un de ces noms (pseudo), tes invocations me parviendront directement et je ferais en sorte d’y satisfaire dans le cadre de mon Service spirituelle au profit de l’utilité COMMUNE.

- Voilà, un point important éclairci, merci Yenath. Autre point important, il me faudra développer tout aussi rapidement mes aspirations spirituelles pour pouvoir activer mes connexions et communications multidimensionnelles.

- Si tu le veux bien, Yadrus, je me propose à remplir ce service durant ta prochaine incarnation.

- Merci à toi, mon cher Yatshed, comment comptes-tu t’y prendre pour me faciliter la chose ?

- Tout simplement en te rendant constamment de plus en plus sensible à tes perceptions intuitives, auxquelles tu accorderas, très progressivement et très rapidement, plus d’importance qu’à tes perceptions sensorielles ou intellectuelles. Chaque fois que ta Raison sera en difficulté pour surmonter une épreuve en relation avec ta mission, il te suffira d’entrer en méditation profonde pour accéder à l’immense réseau de compréhensions et de communications multidimensionnelles, et selon la nature de ta demande et ton degré d’épuration libérant ta miséricorde, ta compassion, ta bienveillance et ta vision majestueuse, tu seras mis en relation, par mon intermédiaire, avec les Mondes, les plans et les devas correspondants venant nourrir ton intuition par des inspirations lumineuses, au travers de ton réseau de compréhensions, à charge pour toi de développer ton Anthakarana.

- Un autre aspect essentiel doit faire partie du patrimoine Karmique, de cette incarnation majeure, c’est celui du niveau d’intelligence qui devra être le plus élevé.

- Si tu le veux bien, Yadrus, je suis prêt à prendre en charge cette responsabilité.

- Merci à toi Yimnat, je souhaiterais que tu m’évites d’utiliser cette fonction, hors des limites du raisonnable, pour ne pas inévitablement finir par l’absurde, comment me feras-tu connaître ces limites ?

- Tu vas être confronté à une multitude de choix dont chacun comportera de redoutables conséquences tant maléfiques que bénéfiques. Comme tu le sais maintenant, il peut y avoir autant d’intelligence dans le Bien qu’il peut y en avoir dans le Mal, et la raison la plus sophistiquée peut parfaitement se laisser séduire par un aspect maléfique ou par un aspect bénéfique. Comme ta mission est le service désintéressé au profit de l’utilité COMMUNE, dans le sens le plus magistral, chaque fois que tu seras dans l’expectative, avant que de faire un choix, il te suffira d’invoquer un des mes pseudo terrestres comme, Thémis, Indra, Vénus, Maât ou tout autre patronyme se rapportant à la Justice, et je te rappellerai sans cesse d’emprunter cet étroit chemin de l’analogie des contraires, et à défaut de faire selon l’enseignement des alchimistes, à savoir qu’en toute chose il faut toujours suivre l’exemple de la Nature.

- J’enregistre tes indications, ma chère Yimnat, comme une constante incontournable de ma future complexion, et je te remercie de ton inestimable collaboration. Il me faut maintenant traiter de l’aspect tout aussi essentiel que l’intelligence, je veux parler de la Sagesse.

- Pour cet aspect, je te propose ma contribution, mon cher Yadrus.

- Formidable, ma chère Yogshum, tu me sembles effectivement pouvoir être parfaitement l’indispensable alliée pour me maintenir sur le fil du rasoir de la Sagesse. Que me donnes-tu comme indication primordiale ?

- Elle sera très simple à énoncer, mon cher Yadrus, et pourtant ce sera probablement une des plus difficiles à respecter. En utilisant les acquis de tes Connaissances, les ressources de ton intelligence et de tes valeurs morales (vertus) tu seras dans l’obligation de faire sans cesse appel à ton discernement le plus subtil. Quelle que soit la raison, les lois us et coutumes auxquels tu seras confronté, lorsque tu sortiras sensiblement du parcours que tu dois effectuer pour remplir ta mission, je te transmettrai une vibration délicate d’un sentiment de bien, ou une lourde et angoissante impression que procure une déviation sur les chemins d’égarement de l’involution. Même si toutes les apparences te donnent à penser le contraire, si tu te fis à ton intuition spirituelle et ton discernement subtil de ce qui est le meilleur, sans autre considération que le service désintéressé au profit de l’utilité COMMUNE, dans son acception la plus universelle et multidimensionnelle, tu incarneras sans le moindre doute possible cette Sagesse dont l’actuelle nature humaine, à tant besoin et en a si peu à sa disposition.

- Merci infiniment, ma chère Yogshum. Il me reste encore cet aspect délicat qu’il va me falloir maîtriser, pour espérer accomplir véritablement cette mission importante pour l’ensemble de ce groupe, je veux parler de la Volonté de faire respecter ce qui est juste, selon les responsabilités que je devrais assumer.

- Je t’offre bien volontiers de pouvoir te servir dans ce domaine assez difficile.

- Merci à toi, mon cher Yabera, j’en appréhende aussi la difficulté, quel service me proposes-tu pour m’assister dans ce domaine ?

- Comme tu le sais fort bien, Yadrus, il n’y a pas de justice sans sévérité pour ceux qui la transgressent délibérément. Cela suppose que tu devras faire preuve de rigueur, de force morale, d’un niveau d’éthique exigeant, de solides connaissances, et d’un discernement équilibré. Pour que tes jugements soient justes, ils devront être dépourvus de complaisance tant vis-à-vis de la victime que du coupable, le tout devant être proportionné à la transgression. On ne punit pas un manque de rigueur, tant qu’il y a pas eu nuisance à autrui, comme une volonté délibérer de faire le mal et de nuire à l’utilité COMMUNE. Lorsque tu seras convaincu d’avoir identifier le coupable et la nature de sa culpabilité, si tu as quelques réserves sur la sanction, invoque-moi, sous le nom de Némésis, Osiris, Seth, Ahriman, Kali ou les Seigneurs du Karma, et je viendrais t’inspirer de façon occulte.

- Mille grâces à toi mon cher Yabera. Il me faut encore prévoir une collaboration concernant le domaine de la Beauté et du Bien, qui se propose de m’assister ?

- Je veux bien le faire, cher Yadrus, tant il me plait de servir notre groupe en te servant volontairement.

- Merci à toi, ma chère Yophérat, je suis attentif à tes indications et recommandations.

- Bien évidemment que ma participation se fera en symbiose avec Yenath, la Connaissance, Yashed, la miséricorde, Yimnat l’intelligence, Yogshum la Sagesse, et Yabera, la rigueur. La Beauté est inséparable de ce qui est le plus juste et aussi et plus vertueux. Ce sont là les conditions de l’harmonie, de l’équilibre de la grâce, et en finalité l’expression la plus élégante de l’Amour, celui du Dharma. Lorsque la beauté dans la pensée, dans l’expression, dans l’action et dans la forme se trouvent parfaitement alignées et stabilisées, alors la splendeur de la simple évidence rayonne sa magnificence. Chaque fois que tu souhaiteras m’avoir à tes côtés, il te suffira de manifester la Volonté de Bien, et l’ardente aspiration à recevoir la Vérité autant-qu’il-te-sera-possible.

- Comme tu ne l’ignores pas, ma chère Yophérat, cette Volonté de Bien, et cette quête continue de la Vérité sont depuis de nombreuses incarnations les marqueurs de ma Conscience, je ne peux que les renforcer lors de ma prochaine mission, et ainsi bénéficier de ton assistance inconditionnelle.

- Maintenant que mon équipe occulte est constituée, je retourne à ma Méditation profonde.

Je retire de ce message que chaque Conscience ayant véritablement à coeur de servir l'utilité commune et d'avancer sur la voie du Dharma se trouve nécessairement secondé par de nombreuses Consciences qui l'accompagneront tant le chemin est difficile et subtil. Cet aide implique de déjà faire partie d'un groupe de serviteur zélé, et donc d'avoir choisit une forme d'identification COMMUNE et non individuel. C'est à dire que chaque Conscience qui se trouve en face de la sensation de solitude au sein même de son incarnation est par trop identifié à la nature animale et périssable de sa forme incarnationnelle. En effet si le point focal avait non seulement été maintenu dans le corps spirituel, mais encore si le but clairement avoué de cette incarnation est bel et bien le service alors la Conscience en recherche d'initiation doit pouvoir se voir comme un étendard, un drapeau, un porte-parole d'un collège occulte bien plus important. Ce qui signifie que chaque fois que la Conscience fera passé son avis propre par suffisance et par domination de l'égo, elle manque potentiellement une opportunité de s'améliorer. La difficulté majeure consiste à être capable de rester honnête et authentique vis à vis de soi en explorant ses propres limites et en développant ses convictions, mais tout en restant disponible à la participation potentielle des sages se trouvant de l'autre coté du voile. La valeur morale qui permet le dépassement le plus rapide de ses propres limites étant bien entendu l'humilité qui n'est pas nécessairement une fonction occulte mais plutôt une conséquence d'un bon discernement.

On voit dans ce texte que des "fonctions occultes" telle que peuvent l'être la Connaissance, l'Intelligence, la Miséricorde etc... viennent sous la responsabilité de camardes de la fraternité ce qui me semble revêtir un caractère d'une extrême importance. Car si en effet dans son parcours incarnationnel le serviteur du Dharma à déjà du faire l'expérience à des niveaux relatifs de la compréhension et du service à diverses intelligence divines, le fait que chaque membre de la fraternité s'en fasse le relai, le transmetteur et le garant, voilà qui créer une continuité logique, hiérarchique, entre les intelligences les plus vastes et les plus suprêmes et les actes les plus simples et les plus individuels. Cela explique aussi la vitesse exponentielle à laquelle peut progresser une Conscience représentative d'une fraternité mais aussi comment cette dernière peut progresser par l'action de service du membre incarné.

Il y a également de nombreuses mises en pratiques à tirer de ce message. Par exemple on voit bien que Yadrus à déterminé lui-même un certains nombre de fonction-rôles essentielles qu'il attribue aux membres de son groupe. La question que je me pose c'est donc "quelles sont pour moi ces fonctions-rôles ?". Il me semble que toutes incarnations se voit défendre un certains nombres de valeurs et que chacun peut trouver une synthèse particulière suivant son point de vue. Ainsi certains enseignements peuvent paraîtres plus accessibles parce que plus conforme à la structure mental de la Conscience, structure mentale qui est l'expression du patrimoine karmique. Ainsi on peut comprendre que certains préfèreront la compréhension intuitive plus globale par exemple des dieux gaulois ou celtes, d'autres leur préfèreront le pendant égyptien et au final tout ça n'a que relativement peut d'importance. En effet "Thoth, Hermès, Idriss, Vishnu" sont des représentant culturel et des intermédiaires hiérarchiques du Principe même de Connaissance. Il importe peut donc au final d'appeler L'un ou l'autre Dieu tant que l'on connait le Principe que l'on invoque puisque finalement tout les intermédiaires s'aligneront spontanément à partir du moment où la demande spirituelle est cohérente avec l'intention de servir l'utilité commune.

Une autre mise en pratique potentielle ce très dense enseignement que nous transmet le Tamas c'est d'apprendre à appréhender la signification profonde de nos perceptions. On peut résumer ce processus en se posant la question "quel est le sens de cette perception, quelle en est la cause et quelle en est la finalité ?". Ainsi si l'on est parvenu à identifier les fonctions-rôles essentiel que l'on s'est fixé de défendre et d'amener au sein de la matière, on se rend compte que chacune de ces fonctions possède une forme toute particulière d'expression dans le domaine sensitif émotionnel. Ainsi la nécessité de faire appel à la connaissance se manifeste lors de l'encombrement de l'intellect rationnel. Ca paraît bête comme chou de se dire "bah quand je sature et que je commence à faire du gloubiboulga intellectuel pas très inspiré, il suffit que je me reconnecte à mon intuition". Simple comme un jeu d'enfant mais difficile dans l'application comme les travaux d'Hercules. On peut très facilement faire un inventaire de chacun des travers que l'on peut expériementer, mais c'est à chacun de faire l'expérience de la conviction associé au manque de chaque Principe. Pour ma part lorsque je ressens un violent rejet associé à une colère vis à vis d'autrui, je sais que je suis en train de manquer de Miséricorde. Qu'il suffise alors de faire une invocation silencieuse pour recevoir l'aide des guides qui m'aideront alors à ajuster la qualité de mes pensées. Tellement simple et puissant.

Sinon une petite question ouverte :
Tamas a écrit:
- Merci à toi, cher Yenath de prendre en charge cette fonction de coordination, mais comme tu le sais nos noms actuels sont des noms sacrés et qu’ils ne doivent pas être connus dans la sphère de la temporalité, sous risque de terribles dangers. Aussi, comment te reconnaitrai-je ?
Pourquoi qu'il a révélé les noms alors ? C'est quand même étrange de dire que c'est super dangereux de révéler ces noms sacrés dans la sphère de la temporalité et de le faire juste après. Comme le Tamas pratique régulièrement l'innocuité, j'me dis que c'est pas forcément les noms en eux-même, en tant que suite de lettres, mais davantage la vibration Mentale de ce nom qui importe... Je vous laisse Méditer là-dessus Wink.

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
Taranis
Taranis

Messages : 1114
Points : 1192
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Taranis le Lun 7 Jan - 15:22

Pour ne pas faire trop lourd, je ne vais pas faire de citation de ton dernier message mon Tamas. Et au lieu d'un saucissonnage je vais essayer d'en faire une participation recombinée.

L'établissement du réseau de communication multi-dimensionnelle relève de plusieurs aspects : La capacité à se reconnecter à son groupe occulte, puis la capacité à agir suivant ce dernier ce qui nous mène naturellement à l'accomplissement du dessein de la forme.
Parvenir à une action de nature multi-dimensionnelle nécessite d'avoir "un pied dans chaque monde", c'est à dire d'être incarné et de subir les puissantes influences magnétiques animales du corps physique, et en même temps être capable de percevoir les Lois intemporelle qui constitue l'essentielle nature de l'éternel moment Présent. Tout comme le rouage dont il est question dans la citation, la capacité de servir librement ce mécanisme donne au petit rouage la capacité de se connecter a un système d'une amplitude considérablement plus élevé. Je pense que l'on retrouve ce phénomène sous sa forme grégaire dans le fait de chercher à faire partie de "Fan club" où la passion devient l'élément semblable qui permet de profiter de la puissance du groupe. Malgré tout ce système reste causale puisque les Consciences qui en font partie cherchent d'abord et avant tout leur propre satisfaction plutôt que de choisir chacun de se coordonner vers un but unique.
La capacité à agir suivant les interactions que l'on a avec son groupe occulte nécessite dans un premier temps de s'y être reconnecté et surtout d'être capable de s'extraire aussi souvent que nécessaire du Monde Causal. Ainsi il n'est pas question de tâcher d'éviter l'épreuve mais bien de se donner à fond pour la surmonter. Le monde Causal tend naturellement à nous ramener à notre comportement animal égoïste, c'est donc tout aussi naturellement que ce comportement nous éloigne du service au groupe. Bien que les efforts que devra fournir l'officiant qui cherche à servir son groupe soit considérables, ce seront majoritairement des efforts d'action (de rectitude du geste) plutôt que des efforts de réflexion intellectuelle puisque la nature linéaire de cette dernière ne permet pas la compréhension multi-dimensionnelle.

Cette compréhension multi-dimensionnelle implique de ne plus agir comme la personne individuelle que la Conscience croit être, mais plus comme étant la somme des diverses expériences que non seulement elle à vécu, mais encore que les différents membres de la communauté qu'elle représente ont vécu. Ainsi le partage est à la fois vertical (La Conscience en elle-même) et horizontal (la mise en commun de l'expérience de chacun). la portée des actes d'un initié est d'une tout autre Nature que celle d'une Conscience peut évoluée dans le sens où l'ignorant créer un espace d'insignifiance relatif à son manque d'harmonie là où la portée des actes d'un initié est directement relative de sa puissance et de sa capacité à agir suivant un groupe (une hiérarchie) qui le dépasse de très loin. Cela dit l'expérience que la Conscience ainsi au service de ce groupe sera d'une subtilité et d'une richesse qui dépasse bien entendu le cadre de ce que peut percevoir l'ignorant. Ce dernier cherchera d'ailleurs peut-être à imiter les formes produites par le premier sans se rendre compte que ce qui était juste pour l'initié n'est que coquille vide pour l'ignorant.

Petit à petit cet alignement sur les sources les plus subtiles mènera lentement vers la sublimation du patrimoine karmique qui rendra progressivement la Conscience capable d'une compréhension des mécanismes matériel depuis le monde spirituel. Cette compréhension permettra ainsi à la Conscience de continuer à servir l'ordre des choses depuis les plans supérieurs en n'étant plus incarné, puisque cette Conscience aura réalisé l'analogie des contraires entre le haut et le bas. C'est ce qui se passe lors de la libération du cycle des réincarnations. Ainsi une Conscience est capable de faire progresser l'étendue de son espace de signifiance et son envergure en intégrant patiemment dans un tout cohérents les différents impacts intérieurs qu'elle reçoit. D'ailleurs ces impacts seront bien "intérieurs" dans la mesure où elle même est intègre au groupe, de la même manière qu'une cellule d'un organe donné enverra des signaux qui seront considéré comme interne par la conscience globale de cet organe. Garder à l'esprit à tout instant que l'on est une part d'un groupe plus large pour rester inspiré dans tout les banalités du quotidien, c'est ce qui permet à la Conscience de récupérer son statut d'immortalité. La question devient alors "Comment puis-je servir mon groupe dans telle ou telle situation ?" les réponses apportées à cette question pourront servir de base à l'auto-programmation de la Conscience.

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
Taranis
Taranis

Messages : 1114
Points : 1192
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Taranis le Lun 7 Jan - 15:33

Lug a écrit:.
.

Le dessein que doit accomplir une Conscience lui est entièrement révélé, durant son incarnation, lorsque l’alignement de ses pensées justes en vertus est parfaitement stabilisé avec ses trois enveloppes. Elle est alors en harmonie vibratoire avec la mission qu’elle s’est fixée d’accomplir durant les préparations de sa période pré-incarnation. Cette résonance vibratoire multidimensionnelle lui apportera un afflux d’énergie pranique lui procurant joie, plénitude et épanouissement l’encourageant à poursuivre son travail, malgré les difficultés et les épreuves à surmonter.

Globalement une autre manière de voir cette citation (je vous partage ce que j'en ai compris) :
le dessein que la Conscience doit accomplir lui devient clair lorsqu'elle est capable de percevoir et de surmonter l'ensemble du karma qu'elle a contracté dans ses corps physiques, intellectuel et spirituel. Le sens qu'elle parviendra à donner à ces scories et la manière de les surmonter seront proportionnelles à sa capacité à percevoir le caractère intemporel et universel des Lois. La mise en pratique rigoureuse de cette Connaissance lui permettra d'avoir accès à un champ vibratoire harmonieux d'une très haute intensité qui lui permettra de fonctionner sur un mode efficace produisant très peu d'énergie fossile. Cette intensité vibratoire sera de nature à faciliter l'avancement de l'oeuvre malgré les efforts constant qu'il y a à fournir pour cette Conscience.

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
Taranis
Taranis

Messages : 1114
Points : 1192
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Lug le Mar 8 Jan - 16:32

Nurash a écrit:
Lug a écrit:.
.

Le dessein que doit accomplir une Conscience lui est entièrement révélé, durant son incarnation, lorsque l’alignement de ses pensées justes en vertus est parfaitement stabilisé avec ses trois enveloppes. Elle est alors en harmonie vibratoire avec la mission qu’elle s’est fixée d’accomplir durant les préparations de sa période pré-incarnation. Cette résonance vibratoire multidimensionnelle lui apportera un afflux d’énergie pranique lui procurant joie, plénitude et épanouissement l’encourageant à poursuivre son travail, malgré les difficultés et les épreuves à surmonter.

Globalement une autre manière de voir cette citation (je vous partage ce que j'en ai compris) :
le dessein que la Conscience doit accomplir lui devient clair lorsqu'elle est capable de percevoir et de surmonter l'ensemble du karma qu'elle a contracté dans ses corps physiques, intellectuel et spirituel. Le sens qu'elle parviendra à donner à ces scories et la manière de les surmonter seront proportionnelles à sa capacité à percevoir le caractère intemporel et universel des Lois. La mise en pratique rigoureuse de cette Connaissance lui permettra d'avoir accès à un champ vibratoire harmonieux d'une très haute intensité qui lui permettra de fonctionner sur un mode efficace produisant très peu d'énergie fossile. Cette intensité vibratoire sera de nature à faciliter l'avancement de l'oeuvre malgré les efforts constant qu'il y a à fournir pour cette Conscience.

Oui, c’est pas mal, mon Nurash, mais tu ne sembles pas prendre en compte les enseignements que nous transmet notre Tamas.

Nous ne contractons pas dans ce que tu appelles «ses corps», que je préfère qualifier d’enveloppes, mais bien avant d’être incarné... Ce mystérieux état qui ne permet pas d’avoir une vision très ample tant qu’on n’en prend pas Conscience.

Ensuite, ton propos, toujours en tenant compte des indications de la petite histoire de Tamas, n’exprime qu’un aspect égotique, et ne me semble pas intégrer les paramètres qu’implique la collaboration des nombreux assistants non incarnés et sans lesquels nous pesons trop lourd dans la balance de Maât.

Si notre dessein personnel peut éventuellement dépendre que de chacun d’entre nous, ce dont je ne suis pas convaincu, il ne devient dessein dharmique que s’il sert l’utilité commune, sur tous les plans et dans les trois Mondes, ce qui implique moult participations externes et internes.

Si nous ne représentons que nous, nous ne valons pas grand-chose, mais si nous sommes un élément du Tout, alors nous avons la sacralisation de ce Tout. Comme l’individu venant se faire couronner roi, devient plus que lui-même puisqu’il incarne un peuple tout entier.

_________________
Tout est Vrai
Lug
Lug
Admin

Messages : 2085
Points : 2170
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Tamas le Mer 9 Jan - 14:48

Chapeau bas, le Nurash, ton analyse perso qui précède la citation que je reprends ci-après, pour répondre à ta petite question, est parfaitement en adéquation spirituelle avec la partie de la petite histoire qui s’y rapporte. C’était un vrai plaisir de voir à quel point cela venait compléter ce chapitre.

Nurash a écrit:Sinon une petite question ouverte :
Tamas a écrit:
- Merci à toi, cher Yenath de prendre en charge cette fonction de coordination, mais comme tu le sais nos noms actuels sont des noms sacrés et qu’ils ne doivent pas être connus dans la sphère de la temporalité, sous risque de terribles dangers. Aussi, comment te reconnaitrai-je ?

Pourquoi qu'il a révélé les noms alors ? C'est quand même étrange de dire que c'est super dangereux de révéler ces noms sacrés dans la sphère de la temporalité et de le faire juste après. Comme le Tamas pratique régulièrement l'innocuité, j'me dis que c'est pas forcément les noms en eux-même, en tant que suite de lettres, mais davantage la vibration Mentale de ce nom qui importe... Je vous laisse Méditer là-dessus Wink.


Les noms qui sont utilisés dans cette petite histoire sont des traductions, le Nurash, pour être disponibles dans le langage vernaculaire humanoïde, mais il ne sont pas les noms secrets et sacrés de chacun des protagonistes, sur les plans supérieurs où ils se trouvent.

Lune en anglais devient : Moon
En Albanais = Hënë
En Allemand = Mood
En Azery = Ay
en Croate = Mjesec
En Hongrois = Hold
En Luxembourgeois = Aerdmound
En Polonais = Ksiezyc
En Portugais = Lua
En Soudanais =Bulan

Tous ces noms, différents selon le lieu (plan) où l’on se trouve, pour signifier une seule et même chose...

Ce qui compte ce n’est donc pas la traduction que l’on en fait, mais la pensée que l’on se fait et qui est véhiculée par le mot que l’on utilise, et si le mot ne véhicule que la pensée des autres, alors le verbe est creux.

Tamas

Messages : 164
Points : 172
Date d'inscription : 14/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Tamas le Mer 9 Jan - 14:50

Nurash a écrit: La question devient alors "Comment puis-je servir mon groupe dans telle ou telle situation ?" les réponses apportées à cette question pourront servir de base à l'auto-programmation de la Conscience.

Ça, c'est la suite de ma petite histoire...

Tamas

Messages : 164
Points : 172
Date d'inscription : 14/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Tamas le Mer 9 Jan - 15:40

3ème entretien avec Maître Yétziram.


- Maître Yétziram j'ai de nombreuses questions à te poser, m'autorises-tu à le faire ?

- Bien sûr, mon cher Yadrus. Je perçois que l'état de tes préparatifs de pré-incarnation est très avancé, et qu'ils sont, pour l'instant, conformes aux besoins de la mission qui a été confiée à ton groupe.

- Oui, Maître Yétziram, je ne peux que me réjouir de l'étroite et efficace collaboration dont je bénéficie de la part de mes camarades, et nous sommes tous honorés de pouvoir participer au bon accomplissement de cette mission. Pour m'aider à parfaire mon auto-programmation spirituelle, pourrais-tu m'indiquer dans quel Pays je vais me réincarner ?

- Cette information, bien qu'elle relève des Seigneurs de Karma, m'est effectivement connue, mais il ne te servirait à rien de la connaître en détail, puisqu'elle sera totalement effacée de ta mémoire physique lors de ta prochaine transition, que les humains en incarnation appellent la traversée du fleuve Léthée. Tout ce que je suis autorisé à te dire, c'est que tu vas naître dans un Pays dont la grande majorité de la population est matériellement très pauvre, même si culturellement c'est une des plus riches de l'Histoire humaine.

- Voudrais-tu dire, Maître Yétziram, que je vais naître dans une famille très pauvre ?

- Pourquoi Yadrus, cela te poserait-il un problème ?

- Pas vraiment, Maître Yétziram, cela me donnerait simplement une idée de l'étendue des difficultés à surmonter, et surtout m'inciterait à mobiliser toutes les ressources qui me seront disponibles pour parvenir au but fixé par les honorables membres du Grand Conseil des Planètes. À supposer que je naisse dans une famille très pauvre, dans un Pays très pauvre, est-il pertinent que mon groupe et moi-même nous puissions parvenir à accomplir ce dessein en une seule incarnation ?

- C'est effectivement une interrogation pertinente, mon cher Yadrus, et c'est aussi la préoccupation des maîtres de la Hiérarchie occulte de ton groupe et dont je fais partie. Mais je te rassure, les Seigneurs de Karma n'imposent jamais de situations supérieures aux compétences et capacités de ceux qui doivent en surmonter les épreuves. Pour ce qui te concerne, il est prévu que tu naisses dans une famille relativement aisée, ce qui dès les deux premières phases de ton incarnation te permettra d'activer tes facultés innées sous forme d'instinct, et pour les phases trois et quatre, comme je te l'ai expliqué lors de notre précédent entretien, cela t'offrira l'opportunité d'en activer rapidement de nouvelles et d'élargir considérablement le champ de tes connaissances.

- Est-il possible, Maître Yétziram, de naître dans un Pays pauvre et dans une famille relativement aisée, et de parvenir au sommet d'un pouvoir de gouvernance sans être fils de roi, d'empereur, de Calife ou descendant d'une illustre famille politique républicaine ?

- C'est effectivement très difficile, mon cher Yadrus, mais pas irrémédiablement impossible. Ceci étant précisé, il me faut t'indiquer qu'il n'est pas prévu que tu deviennes, durant cette prochaine incarnation, ni roi, ni empereur, ni prince, ni Calife ou vizir, et encore moins Président ou Premier ministre d'une république.

- Ah bon ! Mais comment est-il possible de remplir la mission qui nous a été confiée, et qui est celle d'accomplir le dessein d'un dirigeant suprême, et ce, sans passer par l'un de ces chemins de vie ?

- Manquerais-tu à ce point de connaissances et d'imagination, mon cher Yadrus, pour croire qu'en dehors de ces chemins il ne soit pas possible d'accéder au rang de dirigeant suprême ?

- Je dois à la vérité de reconnaître que j'ai du mal à imaginer que la chose soit véritablement possible, surtout dans une seule incarnation...

- Pourtant, je peux t'assurer que ce ne serait pas la première fois qu'une telle mission a pu être confiée à une incarnation humaine, et que le résultat qui nous est demandé d'obtenir a été précédemment couronné de succès à maintes reprises.

- Fort bien, Maître Yétziram, et loin de moi l'idée de douter un seul instant de l'extrême compétence des Seigneurs de Karma, et de leurs judicieux paramètres. D'autant qu'à bien y réfléchir, il est aussi possible de devenir un dirigeant suprême en étant un chef d'une religion éminente.

- Oui, c'est aussi une voie possible, mais là encore, au risque de te décevoir, ce ne sera pas la tienne, et je ne pourrai pas t'en dire plus sur cet aspect de ta mission.

- Pourrais-tu peut-être m'éclairer un peu plus sur la nature de la mission et les conditions du peuple que nous devons servir en vue de sa libération ?

- Oui, mon cher Yadrus, je peux t'indiquer que ce peuple est actuellement sous asservissement et domination d'un Empire étranger ; que celui-ci est le plus puissant militairement, politiquement, scientifiquement et financièrement de son époque. La démonstration de nos compétences, que nous devons exprimer au travers de ton incarnation, sera de libérer ce peuple démuni de moyen militaire, de structure politique, de moyens financiers, mais riche d'une culture spirituelle très ancienne et majeure, puisqu'il s'agit d'une des plus grosses racines des Enseignements de la Sagesse immémoriale de l'humanité.

- Voudrais-tu dire, Maître Yétziram, qu'il me faudra lever une ou des armées pour combattre militairement cet Empire impérialiste ?

- Non, Yadrus, c'est justement là que va résider l'extrême difficulté de cette mission. Tu vas devoir vaincre cet Empire sans avoir recours aux armements militaires.

- Si je ne peux pas avoir recours aux armements militaires, ce qui, je ne te le cache pas, me comble par avance d'aise tant c'est conforme à mes convictions morales les plus profondes, aurais-je des moyens et des pouvoirs financiers à opposer à cet Empire ?

- Pas davantage, mon cher Yadrus, et c'est encore là que nous devrons mobiliser nos ressources communes, nos compétences, nos subtilités, nos connaissances et les véritables pouvoirs de Haute Magie de la Divine Providence, que nous serons capables de mettre collectivement en œuvre pour que cette mission puisse servir le Dharma.

- Bon, si je résume bien, Maître Yétziram, je ne serai ni roi, ni prince, ni empereur, ni calife, ni vizir, ni président d'une république, ni le chef spirituel d'une grande religion, et pourtant je vais devoir remplir les devoirs et la mission en tant que dirigeant suprême d'un peuple opprimé. Est-ce bien cela ?

- Voilà qui est finement esquissé, mon cher Yadrus, j'espère que tu ne renâcles pas devant l'obstacle ?

- Non, Maître, je dois même dire que c'est particulièrement enthousiasmant, si ce n'était l'énorme responsabilité que nous allons devoir assumer collectivement. Mais dis-moi, cher Maître, quelle est l'importance de la population composant ce peuple ?

- C'est encore là une des principales difficultés de cette honorable mission, c'est une des plus importantes populations, qui représente près de 17 % de la population mondiale de la période de ta prochaine incarnation.

- Fort bien Maître, pourrais-tu m'indiquer, même sommairement, car je sais que tu ne dois pas tout me révéler, comment je vais pouvoir combattre et vaincre ce puissant Empire asservissant ?

- Effectivement, mon cher Yadrus, je ne peux pas te révéler plus que ce qui est conforme aux sages décisions des Seigneurs du Karma. Tu vas être confronté à une puissance dominatrice disposant de ressources considérables, de pouvoirs politiques, judiciaires, financiers, militaires et culturels d'une telle importance locale, mais aussi internationale, que ses représentants peuvent pratiquement tout se permettre. Outre l'arrogance, le mépris, le dédain, la morgue que leur procure la vanité de leur puissance, ils seront aussi capables d'être injustes, y compris vis-à-vis de leurs propres lois ; ils pourront corrompre tes plus fidèles et proches alliés, colporter mensonges et calomnies sur toi et ta famille, menacer ceux qui voudraient t'apporter leurs aides, mais pire encore, ils seront capables d'utiliser tous ces moyens pour essayer soit de te compromettre, soit de t'acheter, soit de te décourager dans l'accomplissement de ta mission.

- Voudrais-tu dire que le combat est perdu d'avance ?

- Non, cher Yadrus, je cherche simplement à te familiariser avec les prochaines réalités temporelles de ta mission. Elles sont en rapport avec les lois de causalité, et l'état de corruption d'une période de l'Humanité incarnée. Face à ces difficultés, tu disposeras uniquement du code génétique des valeurs morales que tu as accumulées tout au long de tes précédentes incarnations. Face à tous ces vices, tu n'auras que tes connaissances et tes vertus pour affronter tes combattants. Le courage, la détermination, la volonté, la force de tes convictions, une éthique irréprochable, une conduite exemplaire, une empathie sincère envers les plus faibles, les plus démunis, les plus fragiles. Si, sur le plan des causalités temporelles, l'action implique une réaction de même nature, lorsque ce sont les Lois Providentielles qui viennent rappeler l'Ordre Souverain des choses, Elles le font selon des règles différentes de celles des causalités. Elles n'opposent pas la force à la force, la violence à la violence, la vanité à la vanité, le vice au vice, mais toujours une ou des vertus aux vices, la Justice à la Force, la Sagesse à l'intelligence, la compassion au mépris et à la suffisance, la générosité à la cupidité, la vanité et la domination, ainsi que la modestie à la prétention et l'ambition et la charité contre la rapacité et la mesquinerie. Elles n'utilisent pas davantage l'endoctrinement et l'embrigadement arbitraire, totalitaire et asservissant, mais uniquement l'exemplarité et l'adhésion volontaire.

- Crois-tu, Maître Yétziram, que cela soit suffisant pour vaincre dans ce redoutable combat d'une évidente inégalité entre les forces en présence ?

- Moi je le crois farouchement, mon cher Yadrus, car j'ai une Foi monumentale dans les Pouvoirs de Haute Magie propres aux Lois Providentielles. Même si elles te paraissent en premier abord insignifiantes. D'ailleurs, tu devras aussi lutter contre le doute qu'engendrera ton manque de discernement, tes hésitations, ta perplexité, tes découragements devant ce qui te semblera comme des échecs ou des combats perdus d'avance. C'est alors que tu pourras faire appel à tes guides et tes assistants non incarnés. Devant le constat de ton impuissance à surmonter une difficulté, si tu accordes toute l'importance que devra avoir ta Faculté intuitive, comme par magie, diraient les terriens, tu recevras l'inspiration lumineuse, ainsi que les conjonctions intérieures et extérieures, des forces qui semblaient te faire défaut. Efforce-toi, durant ton auto-programmation, d'inscrire l'algorithme que tout découragement sera le signe avant-coureur de l'échec pour cause de manque de volonté. C'est par la Foi que passent les Énergies Vitales issues des plans et des Mondes supérieurs. Tandis que pour le monde de la temporalité, seules les faibles énergies intellectuelles sont prises en considération, c'est dire qu'avec un point de vue plus élevé, tu disposeras en vérité d'un avantage considérable : celui de la Sagesse.

- Oui maître, j'en suis profondément convaincu, et j'assimile tes précieux conseils comme autant d'archétypes et de Principes multidimensionnels. Je vais devoir mettre en œuvre toutes les ressources accumulées lors de mes évolutions précédentes. Manifestement elles ne seront pas suffisantes pour mener pleinement à bien cette importante mission collective, et je n'ai aucun doute sur l'efficace et fidèle assistance des membres de mon groupe non incarnés, ni des maîtres de sa Hiérarchie occulte, mais il me paraît évident qu'il va en plus me falloir accéder à un niveau supérieur de connaissances. Comment cela me sera-t-il possible durant une seule incarnation ?

- Tu te préoccupes de détails que les Seigneurs du Karma ont préalablement résolus. En te faisant naître dans une famille aisée, tu vas pouvoir bénéficier d'un niveau d'éducation culturel plus élevé que la majorité de tes semblables. Mais ce sera loin d'être suffisant. Durant tes phases d'éducation et de formations professionnelles, tu devras élargir considérablement ton horizon intellectuel, non plus à ton milieu, ni à ta région ou ton Pays, mais au reste du Monde, ce qui te prendra un certain temps de vie humaine pour effectuer de nombreux voyages. Tu pourras tirer profit de ces avantages qu'ont parsemé sur ton cheminement les Seigneurs de Karma, à la condition que tu saches les saisir, les comprendre et les assimiler intégralement, avant de les mettre rigoureusement en pratique. Si tu mènes correctement ces premières étapes de ton incarnation, alors tu profiteras à nouveau de ce que je qualifierai de conjonctions favorables, d'alignement des circonstances et des mystérieux Pouvoirs de co-création, si méconnus de la sphère de temporalité, et pourtant si puissants. Si tu es capable de toujours penser, avec désintéressement, à ce qu'il y a de plus juste, et ce qu'il convient de faire de plus vertueux au moment le plus opportun, alors, mon cher Yadrus, nous serons tous avec toi pour t'assister dans l'accomplissement de cette noble mission. Mission qui te paraîtra après coup, si surhumaine, que tu ne douteras pas un instant qu'elle n'ait pu s'accomplir qu'avec le concours des forces surhumaines.

- Maître, quels seront mes rapports avec les religions auxquelles je serai confronté ?

- Elles seront selon ce que tu décideras d'en faire, mais tenant compte de ce que tu as déjà intégré dans ton patrimoine karmique, issu des expériences de tes précédentes incarnations, tu ne pourras que suivre cette règle qui veut : que toutes les religions - lorsque l'on parvient à les débarrasser des scories, imbécillités, mensonges, tromperies, affabulations et autres élucubrations superstitieuses, que des générations d'ignorants, de manipulateurs et de profiteurs ont ajoutées à leurs dogmes originels - ne racontent en vérité que la même histoire, celle de l'immortalité de la conscience et de sa continuité après son incarnation dans la sphère temporelle. Grâce à tes acquis antérieurs, tu sauras suivre l'étroit chemin de l'analogie des contraires qui constitue le dénominateur commun de toutes les religions, sans te laisser aspirer et asservir par les tromperies et les faux prédicateurs, ou les critiques grossières des éternels agnostiques. C'est aussi ce qui devra caractériser la ligne de conduite de ta destinée prochaine.

- Que se passera-t-il, Maître Yétziram, si je parviens à réussir cette mission ?

- Il te restera encore à effectuer la phase finale de ton incarnation, et à extraire tous les enseignements de tes nouvelles expériences pour compléter ton auto-programmation de retour dans l'intemporalité de ta condition d'immortel.

- Et si je ne parviens pas à accomplir intégralement ma mission ?

- Il te restera encore à en extraire les enseignements des épreuves surmontées et de celles à cause desquelles tu n'es pas parvenu à l'accomplissement intégral. Dans tous les cas l'enrichissement pour toi sera considérable, et il te sera bien évidemment offert une occasion pour reprendre cette mission-là où tu l'auras laissée en partie inachevée, pour qu'elle puisse s'accomplir dans une seule incarnation. Notre groupe ne fera pas partie des candidats potentiels pour occuper le poste de Logos planétaire à pourvoir, mais lui aussi saura tirer les enseignements et enrichissements de ce service au profit de l'utilité commune inachevée. Comme tu le sais maintenant, l'Ordre Souverain des choses dispose que tout service engagé doit nécessairement être achevé, et donc il le sera. Sur les plans supérieurs qui sont ceux de nos interventions spirituelles, il n'y a jamais de gagnants ou de perdants, juste une route à parcourir jusqu'à l'étape suivante.

- Voilà, Maître Yétziram, qui m'ouvre des perspectives enthousiasmantes d'une grande amplitude et d'une parfaite clarté, celles qui structurent l'éternelle continuité de conscience. Il ne me reste plus qu'à entrer en Méditation permanente pour parachever mon actuel processus d'incarnation. Reçois, d'ores et déjà, cher Maître, ma plus profonde gratitude et reconnaissance.

- Nous ferons tout, mon cher Yadrus, pour que ton retour à ta forme glorieuse soit couronné de succès. À toi de prendre à présent volontairement ta destinée en main. Nous assurons notre service sans faille, autant que tu seras capable d'assumer le tien.


Dernière édition par Tamas le Lun 28 Jan - 11:13, édité 3 fois

Tamas

Messages : 164
Points : 172
Date d'inscription : 14/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Hermaphrodite le Ven 11 Jan - 10:10

Tamas a écrit:- Bon, si je résume bien, maître Yétziram, je ne serai ni roi, ni prince, ni empereur, ni calife, ni vizir, ni président d'une république, ni le chef spirituel d'une grande religion, et pourtant je vais devoir remplir les devoirs et la mission en tant que dirigeant suprême d'un peuple opprimé. Est-ce bien cela ?

- Maître, si il est nécessaire que l'accomplissement des devoirs et de la mission en tant que dirigeant suprême d'un peuple opprimé prenne une forme sociale, sera-ce sous la forme d'une éminence grise ?

_________________
Juste de Pensée, Juste de Parole, Juste d'Action, et trop de MÂAT n'est plus MÂAT. La Loi
Hermaphrodite
Hermaphrodite

Messages : 593
Points : 615
Date d'inscription : 09/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Taranis le Ven 11 Jan - 11:22

Wow ! Quelle amplitude ce dernier message des conseils de maitre Yetziram.

De ce que j'en comprend, ce message nous rapelle sans cesse que nous avons tendance à nous laisser limiter par les formes physiques au point d'être incapable de se reconnecter aux réalité occultes qui sont d'une toute autres ampleur. Ces réalités occultes et puissantes dans leur immense subtilité peuvent engendré tout un tas de concours de circonstances, de synchronicité et d'autres mises au diapason afin de générer un espace représentatif d'une très grande harmonie. C'est là toute la puissance de la Haute magie, pouvoir organiser les circonstances en fonction des serviteurs qui acceptent de devenir les rouages transmetteurs de cette mécanique céleste.

On voit bien que Yadrus est préoccupé au début par tout les aspects intellectuels et sociaux, ce qui est normal puisque c'est un aspect qui pourra revêtir un facteur limitant dans le cadre de son incarnation. Cela dit même si cet aspect est important il n'est qu'une fraction de l'important processus qui va prendre place. On comprend également que si Yadrus va naître dans une famille relativement aisé, ce n'est pas pour se la couler douce mais bien pour pouvoir s'instruire, se former et progresser aussi rapidement que possible sur son chemin.

Pour revenir sur l'aspect occulte de la situation, on comprend que la guerre qui va se dérouler sera davantage une guerre morale. Le poste de dirigeant suprême prend alors tout son sens lorsque maître Yetziram indique suite aux questions de Yadrus qu'il n'aura pas à occuper un poste d'une quelconque notorité... Ce qui peut sembler pour le moins déconcertant. Car nous avons tendance à tellement associé le pouvoir et la capacité d'agir au pouvoir financier et social que l'on peut avoir l'impression qu'il ne peut en être autrement. Mais que peut bien signifier être dirigeant suprême dans le monde occulte si ce n'est représenter le plus haut échelon hiérarchique des consciences incarné ? Alors on commence à comprendre l'énorme portée qui peut être réaliser sans pour autant qu'il y ai gloire ou pouvoir.

Ainsi le rôle de Yadrus sera de faire en sorte de diffuser les enseignements lumineux par différents intermédiaire. Cette guerre sera remporté en favorisant la reconnexion spirituelle individuelle de chacune des Consciences du pays d'incarnation et c'est ainsi que Yadrus parviendra à l'accomplissement de son dessein de vie. C'est ainsi que depuis des temps anciens, de grands initiés ayant rendu leur service au Dharma, ont permis à des nations entières de pouvoir se libérer. Noble mission que celle-ci mais comment pouvoir concevoir de toucher un nombre suffisant de Conscience en partant d'une seule personne ? Je pense que cela à avoir justement avec la Foi, cette capacité indicible d'y croire jusqu'au bout. Et effectivement Yadrus ne pourra pas y arriver seul, mais armé de ses vertus qui lui permettront de s'aligner sur les plus hautes vibrations, il parviendra à des concours de circonstances et des situations fortuites qui lui permettront de rencontrer d'autres grands initiés qui sauront également se faire les transmetteur des énergies que Yadrus est venu mettre en place.

L'ennemi sera cela dit très difficile à déloger car ses armes sont celles des démons : corruption, traîtrise, mensonge, couardise, peur etc... Et cette mission sera très certainement de longue haleine car on ne peut changer du jour au lendemain, il y a un nécessaire processus de purification qui se doit être progressif sans quoi il pourrait être dommageable à la Conscience.

Comment ne pas alors penser au Lug avec son ouvrage transsubstantiation et aux impacts que le livre provoque non seulement sur soi mais encore sur les gens qui en poursuivent l'assimilation et continue de rayonner ces valeurs. Ces "simples" livres sont déjà en train d’amorcer une puissante modification du taux vibratoire dont les conséquences continueront d'être portée encore dans des dizaines voir des centaines d'années. Comment ne pas avoir envie de servir ainsi dans ses conditions ? Comment ne pas vouloir participer à ce formidable banquet des sages dont parlait déjà Grillot de Givry ? Participer à l'oeuvre et devenir soi-même l'oeuvre afin de pouvoir se fondre dans sa profondeur et devenir soi-même un moteur de cette progression, quel formidable perspective ! L'ordre des choses est tellement grand et lumineux qu'il inspire sans pour autant nous écraser, je trouve ça vraiment magnifique sunny .

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
Taranis
Taranis

Messages : 1114
Points : 1192
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Eléa le Ven 11 Jan - 12:03

Nurash a écrit:Alors on commence à comprendre l'énorme portée qui peut être réaliser sans pour autant qu'il y ai gloire ou pouvoir.
Y'a bien un immense et indicible pouvoir mon Nurash, il n'est simplement pas de ceux qu'envisagent les intellects humanoïdesques... c'est le pouvoir de parvenir à se fondre dans l'Ordre Souverain des choses au point de l'incarner, et d'envisager ce que l'on fait sous l'angle de service désintéressé au profit de l'utilité COMMUNE, et le faire dans le plus parfait détachement et désintéressement possibles (Dharma). 

Yadrus a écrit:Crois-tu, maître Yétziram, que cela soit suffisant pour vaincre dans ce redoutable combat d'une évidente inégalité entre les forces en présence ?
Et dans ce cas, le combat est effectivement d'une évidente immense inégalité pour ce qui est des forces en présence... mais la balance ne penche pas du côté où on le croit en raisonnant la situation depuis la sphère causale.
sunny

_________________
Puissent vos efforts être à la hauteur de vos rêves 
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1456
Points : 1494
Date d'inscription : 07/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Tamas le Lun 14 Jan - 16:26

Méditation profonde avant intégration corporelle intégrale.

Plus je médite sur les conseils de Maître Yétziram, plus je me rends compte que derrière une apparente simplicité et évidence des pensées qu’il exprime, il s’y trouvent concentrées les richesses des Enseignements de la Sagesse immémoriale. Lors de mon premier entretien, le Maître a utilisé une figure analogique, qu’après assimilation par méditation profonde, je commence par en découvrir toutes les ramifications multidimensionnelles d’une grande pertinence et d’une incroyable justesse. Cette figure est celle me comparant au pyramidion se trouvant au sommet de la pyramide. Le pyramidion pris isolément n’est pas la pyramide, mais il en constitue la quintessence. Tout comme je ne suis pas celui qui a été désigné par les membres du Grand Conseil des planètes, comme candidat au poste de Logos planétaire, mais celui que la Hiérarchie de mon groupe de Serviteurs du monde a considéré comme le mieux à même de mettre en pratique un ensemble de qualités correspondantes aux nécessités de la mission, et étant l'expression caractérisée de ce groupe, qui a fait l'objet de cette candidature.

Ceci, c’est pour le côté pyramidion, mais pour ce qui est du reste de la pyramide, c’est une tout autre histoire. Par strates successives, elle est composée des multiples serviteurs de mon propre groupe, mais aussi de ceux des plans et des Mondes supérieurs, dont fait partie l’attention que portent les membres du Grands Conseil, celle des membres de la Hiérarchie occulte de notre groupe, et aussi celle, qui pour nous est encore totalement ésotérique, des Seigneurs de karma qui ne sont en contact qu’avec les Maîtres occultes de notre Hiérarchie, mais aussi avec les Seigneurs constructeurs. Toutes ces Entités puissamment énergétiques œuvrent en tant que grands Serviteurs du Dharma, dans l’ensemble des plans et des Mondes supérieurs, mais ils font aussi en sorte d’utiliser la collaboration des Consciences qui s’incarnent, pour les inviter à participer à la contribution de l’utilité commune, sans entraver en rien le dessein de leur propre incarnation karstique ni de leur libre arbitre.

Grâce à cette image analogique du Maître Yétziram, je perçois avec une plus grande netteté la trame complexe et grandiose de l’Ordre Souverain des choses, à laquelle je vais devoir apporter ma modeste contribution, eu égard aux puissants soutiens multidimensionnels qui sont d’ores et déjà mis en œuvre. Pour profiter des collaborations croisées, entre le bas et le haut, il faut nécessairement que les Seigneurs de Karma fassent s’incarner concomitamment un grand nombre de Consciences, de différents niveaux d’évolution, du plus modeste jusqu’au plus élevé, pour que je puisse le moment venu, avec l’aide de mes compagnons non incarnés, mettre correctement en coordination, lors de la mise en pratique de mon auto-programmation, les attributs spécifiques nécessaires à l'accomplissement de ma mission, et fédérer ces personnes aspirant à une plus grande liberté. Parmi ces attributs il y aura les forces, les énergies, les tonalités vibratoires, les interactions, les sensibilités, les compétences, les fureurs, les impulsivités et les espérances de tous ces individus, et des différents groupes qui viendront librement participer au bon accomplissement de mon service collectif au profit de cette utilité commune humaine.

Il n’y a jamais de hasard ni de coïncidence. J’ai besoin sans cesse d’inscrire cet axiome dans mon auto-programmation, car dans la sphère de la temporalité c’est tout sauf une évidence, tant les réalités subjectives abstraites sont déformées par les effets déstructurant de l’intellect raisonneur, ainsi que les conditions dégénératives de la normalité ambiante des influences géographiques et culturelles de ma prochaine incarnation. Il me faut aussi y ajouter la nécessité de penser large, sans aucune préoccupation individuelle, et en tenant compte que s’il n’y a ni hasard ni coïncidence, alors forcément tout ce à quoi je serai confronté, aura obligatoirement une signification dépassant largement les seuls critères d’une condition corporelle, sensorielle, intellectuelle et émotionnelle individuelle. Tous les événements, toutes les situations, toutes les personnes croisées, physiquement, mais aussi intellectuellement, seront des déterminants, plus ou moins importants, pouvant me permettre de mener utilement à bien cette importante et noble mission collective.

Dans le même ordre de pensées, maintenant que j’ai établi mon réseau de compréhensions et de communications multidimensionnelles, lors de mes précédentes incarnations, je vais pouvoir pleinement utiliser les ressources de ma Faculté intuitive, sans l’efficience de laquelle il serait pratiquement impossible de mener à bien ce dessein dans le cadre d’une seule incarnation. Lorsque la reconnection d’une majorité de mes nadis sera correctement effectuée, il ne me restera plus qu'à le faire pour les nadis qui ne seront accessibles qu’après le développement de mon nouvel anthakarana, et au fur et à mesure des acquis de cette nouvelle mission, avec bien évidemment la collaboration occulte des précieux assistants de mon groupe.

Pour ce qui est des autres précieux, sages et subtils conseils de Maître Yétziram, ils sont en partie le résumé des acquis de mes précédentes incarnations, dont il met utilement en exergue, par ses rappels, leurs importances lors de la nécessaire mise en pratique que j’aurai à en faire. Tout y est subtilement suggéré, dosé et parfaitement aligné en mode successif, si spécifique à la sphère temporelle. La tâche n’en sera pas pour autant moins difficile, mais en respectant ce viatique indispensable pour que soit respecté l’Ordre Souverain des choses, je me place délibérément dans la trajectoire susceptible d’atteindre le but assigné en conformité avec le Dharma.

Je commence à bien assimiler les indications que maître Yétziram a bien voulu me communiquer, concernant les conditions physiques, culturelles, politiques et environnementales de ma mission. À bien y réfléchir, si, comme je l’espère ardemment, je parviens à accomplir collectivement cette mission majeure, le nom terrestre que je laisserai en tant que réalisateur physique de cette libération générale, dans l’histoire de cette époque, ne permettra certainement pas aux générations futures, qui se pencheront sur son historique, de comprendre l’extraordinaire complexité de la mise en œuvre de cette mission. Comment pourraient-elles comprendre qu’une telle mission ait pu s’accomplir par une personne ordinaire, qui n’ayant rien de particulièrement différent des autres, pas de statut social adapté, pas de moyens matériels, pas de prédispositions différentes de celles de l’ensemble de ses semblables, puisse être parvenue à surmonter les immenses obstacles, les faiblesses et les incroyables difficultés sans nombre qui n’ont permis à personne d’autre que lui de la mener à bonne fin, dans des conditions proprement phénoménales, et humainement incompréhensibles. Nul doute que ces générations futures, autant par ignorance que par paresse intellectuelle, mettront l'amplitude de ce phénomène social et politique hors du commun sur le compte du hasard et des coïncidences, si ce n’est par idolâtrie et superstition, sur le compte de je ne sais quel miracle. Ceci me permet de mieux comprendre pourquoi l’Ordre Souverain des choses est si inaccessible aux consciences incarnées n’ayant pas encore atteint le seuil d’évolution qu’est celui du service désintéressé au profit l’utilité commune. Utilité commune devant s’entendre selon une perception multidimensionnelle. Cet aspect de l'Ordre Souverain des choses faisant encore trop cruellement défaut aux consciences purement intellectuelles. Pour comprendre les tenants et les aboutissants qui auront permis la réussite de cette mission majeure, il faudra avoir les connaissances non plus purement terrestres, qui ne sont que des éléments factuels des lois de causalité limitées à la sphère temporelle, mais des connaissances ésotériques et spirituelles des Lois providentielles, dont celles qui régissent le complexe processus de pré-incarnation. Ces connaissances n'étant accessibles qu'aux consciences maîtrisant les conditions d'immortalité et le pouvoir de Transsubstantiation, le seul permettant de passer volontairement d'une enveloppe à une autre, d'un plan à un autre, et d'un Monde à un autre. Sans ces connaissances spirituelles et métaphysiques, l'analyse historique d'un parcours d'une incarnation majeure ne peut fournir d'autres résultats que ceux du hasard et des coïncidences, dans le meilleur des cas, et du miracle violant les Lois de la Nature et ruinant toute idée de Justice, dans le pire.

D’ores et déjà, je comprends mieux le processus extrêmement subtil par lequel les Lois Providentielles s’invitent dans la sphère de la temporalité sans pour autant violer ses Principes essentiels du respect scrupuleux du libre arbitre et de l’adhésion volontaire. Lorsqu’elles s’incarnent sous des formes individuelles et collectives dans l'espèce humaine, la concomitance des deux types de forme étant impérative, ces Lois ne viennent pas défier ou s'opposer aux lois de causalité, mais par le rayonnement de l’exemplarité de ceux qui expriment leur attachement au Dharma (Providence), ils finissent par faire augmenter considérablement la tonalité vibratoire des lois causales (Destin), les faisant ainsi passer sur une octave supérieure, sans que cela contrevienne à l’Ordre Souverain des choses. La brutalité, la violence, la domination, les folles ambitions, la corruption, la cupidité, l’avidité et la volonté d’asservissement sont simplement les conditions délétères qui mènent ceux qui utilisent ces énergies négatives inférieures à leur propre autodestruction. Cette dernière survient simplement lorsque se manifestent des pensées justes en vertus qui servent, lorsqu’elles rayonnent lors de mises en pratiques, comme le déclencheur de cette autodestruction. Ce n’est donc pas une personne qui est le responsable et le « héros » du déclenchement de ce processus, mais les pensées justes en vertus qu’il a su recevoir, assimiler et mises personnellement en pratique, et serviront, en se propageant, de catalyseur des énergies Providentielles positives et libératrices.

Un autre aspect de l'Ordre Souverain des choses, que j'assimile comme une faculté spirituelle supérieure, c'est celui de la Méditation profonde. Tant que cette dernière n'est pas correctement maîtrisée, une conscience navigue entre les illusions de ses rêves éveillés, et les chimères fantasmagoriques de ses nombreuses élucubrations oniriques en période de sommeil. Tant qu'un individu ne prend pas véritablement conscience que la Méditation profonde est le véritable Pouvoir qui permet d'effectuer des expériences illusoires lors d'incarnations dans le Monde Physique dense, et de reprendre, à la fin de cette expérience, sa nature dévique dans l'Éternel Présent des réalités subjectives abstraites, alors il n'est pas en mesure de devenir un Serviteur du Monde en accédant volontairement à sa forme glorieuse. Si l'approche de la méditation intellectuelle ne libère pas de la condition égoïste de la forme physique, elle est quand même un premier pas vers la réactivation de l'état de conscience spirituelle qui se caractérise par les propriétés multidimensionnelles de la Méditation profonde. Dans l'Éternel Présent, seule la Méditation profonde permet le développement des communications télépathiques, sous forme de langage analogique universel.

Plus le jour terrestre de ma sortie au jour solaire approche, plus je sens ma conscience être puissamment aspirée par la sphère temporelle, et vers ma forme d'incarnation à laquelle je vais devoir m'identifier et consacrer l'essentiel de mon Énergie Vitale disponible durant la durée programmée de cette incarnation. Après cette très prochaine sortie au jour terrestre, je viendrai, une dernière fois, échanger quelques impressions sur ce passage difficile que nous avons tous effectué tant de fois, que ce soit dans un sens (incarnation) où dans l'autre (retour). Le franchissement du seuil de la temporalité va me demander, comme à son habitude, une forte dépense d'Énergie Vitale, dans cette perspective je vais donc concentrer toute mon attention sur cette prochaine étape.

État civil de Porbandar de l'État de Gujarat, Inde.

Nous enregistrons, en ce jour du 2 octobre 1869, la naissance du jeune Mohandas Karamchand, déclaration faite par les parents : Karamchand et Poutlibai Gandhi, de la caste des Vayshia.


Dernière édition par Tamas le Lun 28 Jan - 11:16, édité 4 fois

Tamas

Messages : 164
Points : 172
Date d'inscription : 14/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Lilbudha le Mar 15 Jan - 17:48

Merci mon Tamas pour les lumineux cadeaux que tu distilles avec Sagesse.

De là où je me tiens ton message est vivant, vibrant, riche et reconnectant.

Comme l'est le puissant exemple laissé par notre Ghandi/Yadrus...

_________________
Y'a plus qu'à
Lilbudha
Lilbudha
Admin

Messages : 1004
Points : 1028
Date d'inscription : 09/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Tamas le Ven 18 Jan - 12:50

Texte  de la petite histoire totalement retouché et corrigé.

Tamas

Messages : 164
Points : 172
Date d'inscription : 14/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ? - Page 2 Empty Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum