Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Tamas le Ven 30 Nov - 10:29

Pourquoi suis-je né dans ce cette région du monde ?

Dans cette race ?

Dans ce Pays ?

Dans cette culture ?

Dans cette famille ?

Pourquoi à cette époque ?

Dans quel dessein ?

scratch scratch scratch


Dernière édition par Tamas le Mar 15 Jan - 15:53, édité 1 fois

Tamas

Messages : 164
Points : 172
Date d'inscription : 14/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Nurash le Ven 30 Nov - 15:09

Tamas a écrit:Pourquoi suis-je né dans ce cette région du monde ?

Dans cette race ?

Dans ce Pays ?

Dans cette culture ?

Dans cette famille ?

Pourquoi à cette époque ?

scratch scratch scratch

Hum elles sont intéressantes ces questions mon Tamas, et on peut je pense se les poser à différents niveaux... Mais bon, commençons par la base... (On pourrait y voir le pourquoi causal et le "Pour quoi" en faire par exemple).

Pourquoi suis-je né dans ce cette région du monde ?
-> A priori je suis né dans une région qui par rapport au reste du globe est plutôt riche et avancée technologiquement et humainement. Une région dans laquelle les différences de langues et de cultures sont assez riche, c'est qu'a priori j'ai déjà par le passé vécu plusieurs incarnations qui se sont déroulé dans des cultures différentes. Dans cette région du monde, l'accès à l'eau potable, à la nourriture, aux soins et à la culture est relativement facile, c'est donc que j'ai à priori conscience de leur importance et que je suis capable de les recevoir avec gratitude.

Dans cette race ?
Je sais pas trop comment interpréter cette notion de "race", je ne pense pas que ce soit au sens de H.P Blavatsky donc je vais le prendre comme Ethnie. Je suis né dans cette race parce que ce peuple a particulièrement développé l'aspect intellectuel tant dans son aspect rationnel que émotionnel. Souvent d'ailleurs au détriment de la conscience du cœur et de la notion de continuité corps / émotion / esprit. C'est donc que j'ai appris à utiliser et développer ces facultés mais que cela constituera également un piège, une tendance par excès auquel je vais me retrouver confronter.

Dans ce Pays ?
-> Je vis dans un pays qui possède une histoire particulièrement riche, empreinte de relations, d'échanges, de guerre aussi. Dans un pays qui a une histoire forte. cette notion d'histoire forte va tendre à me pousser à avoir une identité forte elle aussi et à favoriser la diversité et l'intensité des expériences à leur répétitivité.

Dans cette culture ?
-> Cette culture est empreinte de valeurs comme la tempérance et la tolérance, qu'elles fussent porté par la religion chrétienne ou les lumières. Je me suis donc par exemple incarné ici parce que ce trait à déjà été développé en moi et qu'il faut que j'y trouve un équilibre dans le trop / ou pas assez.

Dans cette famille ?
Bouyaaaa ! Celle-là j'ai toujours pas finit de me la poser... Je suis né dans une famille ou la valeur du travail et la capacité à faire des efforts et des sacrifices est particulièrement forte. Ce sacrifice qui se fait souvent dans la douleur, je dois apprendre à le faire dans la mesure et la tempérance tout en ayant une grande capacité à faire des efforts. Si donc je suis honnête avec moi-même cela implique que j'ai une grande responsabilité quand au développement de mon potentiel. Car avec une grande capacité à construire, c'est beaucoup plus "grave" d'un point de vue karmique de ne rien glander par rapport à quelqu'un qui a moins d'acquis.

Pourquoi à cette époque ?
Dans une époque de changements quasi-permanent, dans le Kali-yuga ou la duplicité, la ruse, l'égoïsme et l'illusion domine la majorité de la population. Dans une époque ou le culte de la satisfaction personnelle est roi et dans un monde d'obscurantisme matérialiste. Je suis donc venu pour me confronter à toutes ces notions et à parvenir à m'en affranchir. Je peux me dire également que je suis né à une époque où on trouve un réelle profusion d'informations sur internet alors qu'auparavant ces informations étaient bien plus difficiles à trouver. Je suis donc dans une époque ou le Discernement est plus important que la richesse matérielle en elle-même pour progresser sur le chemin spirituel. Et je suis encore né à un moment de transition, car j'ai eût une enfance sans cette accès, qui n'est arrivé qu'après la période de l'adolescence ou j'ai pu développer mon propre point de vue et ne pas créer de dépendance nonplus à cette ressource qu'est l'internet et qui se tranvesti de plus en plus en passe-temps complètement débiles.

Dans tout les cas merci pour les questions mon Tamas, elle me permettent de prendre conscience de cette notion de "maillage" des influences.

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
Nurash
Nurash

Messages : 948
Points : 1014
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Vasanakshaya le Sam 1 Déc - 11:35

Tamas a écrit:Pourquoi suis-je né dans ce cette région du monde ?

Dans cette race ?

Dans ce Pays ?

Dans cette culture ?

Dans cette famille ?

Pourquoi à cette époque ?
Je me permets mon Tamas de répondre à ces questions en même temps, car à mon sens elles sont intriquées les unes dans les autres de telle manière que les séparer leur fait perdre leur ampleur. Peut être d'ailleurs serait-il pus juste de les réunir en une petite synthèse : "Pourquoi ma présente incarnation est-elle ainsi ?".

J'y répondrais que cette incarnation correspond parfaitement au terrain d'apprentissage qui est le plus adapté à mon champ de Connaissances actuel. C'est-à-dire la mise à l'épreuve idéale dans la classe idéale.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
Vasanakshaya
Vasanakshaya

Messages : 500
Points : 510
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Tamas le Dim 2 Déc - 10:43

Que voilà de belles et biens bonnes réponses, mais qui me semblent ne pas être en mesure d’extraire les véritables enseignements que requièrent chacune de ces questions, mais surtout la raison d'être de cette expérience.

La première approche me semble être : est-ce que, vanité des vanités, je suis l’unique décideur des choix déterminant mon actuelle incarnation ?

Est-ce que cette incarnation est une punition ou une récompense ?

Qu'implique une réponse plutôt qu'une autre à cette précédente question ?

Dois-je croire que cette incarnation est uniquement le fruit du hasard, ou bien, si ce n’est pas le cas, me faut-il parvenir à extraire de chaque déterminant les enseignements qu’ils contiennent pour comprendre (prendre Conscience) du véritable dessein qu’il me faut accomplir pour que cette incarnation soit majeure au lieu d’être mineure ?

Accessoirement, mais pas tant que ça, comment vont se hiérarchiser les contingences qui peuvent découler de cette incarnation ?

Juste ces questions préliminaires auxquelles vous avez, me semble-t-il, omis de répondre, ce qui rend vos réponses hors sol, comme qui dirait l’agricul..., et peut être aventureuse en diable.

Tamas

Messages : 164
Points : 172
Date d'inscription : 14/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Vasanakshaya le Dim 2 Déc - 12:00

Tamas a écrit:La première approche me semble être : est-ce que, vanité des vanités, je suis l’unique décideur des choix déterminant mon actuelle incarnation ?
A mon sens, un Conscience humaine ne décide pas quand, où et comment elle s'incarne, cette décision ne pouvant lui revenir, pour cause de manque de Connaissances et de Sagesse. Ces choix sont régis selon son patrimoine karmique, et donc réservés aux Seigneurs du Karma. Cependant, la Conscience étant responsable de son patrimoine karmique, on pourrait d'un certain point de vue dire qu'elle "choisit", ou plutôt qu'elle est la cause de là, où et quand elle s'incarne.

Ce n'est en aucun cas la Conscience qui décide les conditions de son incarnation, mais Karma. Cependant, c'est bien la Conscience qui décide ce qu'elle va en faire... Very Happy

Tamas a écrit:Est-ce que cette incarnation est une punition ou une récompense ?
La punition et la récompense est un système farfelu digne de l’ignorance médiévale, ne servant qu'à intimider les masses d'êtres portés vers la nocivité et l'irresponsabilité, et à encourager ceux portés à remplir leurs bons et loyaux services. C'est la Conscience qui reçoit strictement selon ses mérites. Personne ne la punit ni personne ne la récompense, elle a ce qu'elle doit avoir au moment où elle doit l'avoir, après libre à elle d'en faire ce qu'elle veut, selon son libre arbitre.

L'incarnation d’une Conscience n'est ni une punition ni une récompense, mais la suite logique à son cheminement, en conformité avec son passé et la Loi.

Tamas a écrit:Qu'implique une réponse plutôt qu'une autre à cette précédente question ?
Si la réponse stipulait qu'il y ait récompense et punition, cela signifiait qu'il existe un être "supérieur", qui n’adhérant pas trop au libre arbitre, préfère restreindre ses "protégés" à les fouetter après un faux pas. Ou à les soudoyer après avoir agis conformément à sa tyrannique volonté.
L'autre réponse sous-entend un Univers dans lequel chaque Conscience peut choisir d'être libre ou non, conformément à son libre arbitre et à sa volonté propre. Ce n'est plus le règne d'un tyran fasciste, mais le règne du libre arbitre, dans lequel je-suis-celui-qui-se-crée-lui-même.

La réponse à cette question qui peut sembler anodine, est en réalité le fondement de sa vision de la Loi.
Tamas a écrit:Dois-je croire que cette incarnation est uniquement le fruit du hasard, ou bien, si ce n’est pas le cas, me faut-il parvenir à extraire de chaque déterminant les enseignements qu’ils contiennent pour comprendre (prendre Conscience) du véritable dessein qu’il me faut accomplir pour que cette incarnation soit majeure au lieu d’être mineure ?
La réponse à cette question ne peut être que dans la même lignée que les réponses précédentes. Cette incarnation ne peut en aucun cas être le fruit du hasard, car si tel était le cas, l'Univers serait chaotique et personne ne serait là pour en témoigner. C'est donc que l'incarnation, comme nous l'avons vu, est nécessairement rigoureusement fonction de Karma, et par extension il est possible de se faire une petite idée de notre passé en observant son présent. Car bien entendu, le présent est l'enfant du passé. Il est donc crucial pour la Conscience qui veut sincèrement avancer, de comprendre pourquoi elle en est arrivée là et qu'est-ce qu'elle doit faire maintenant pour continuer à se rapprocher du sommet de la montagne (incarnation majeure). Le cas contraire, la Conscience ne sachant ni où elle est ni pourquoi elle en est là, elle ne serait pas en mesure de trouver la bonne direction à suivre et risque fort de se perdre dans les dédales de ses pérégrinations vides de sens (incarnation mineure).

L'incarnation n'est pas le fruit du hasard, mais bien la parfaite suite du chemin suivi, il est donc nécessaire que la Conscience incarnée comprennent quel a été son chemin, pour continuer à avancer sur sa route céleste.
Tamas a écrit:Accessoirement, mais pas tant que ça, comment vont se hiérarchiser les contingences qui peuvent découler de cette incarnation ?
Pour tenter de répondre sommairement, mais tant que ça, à cette question, je dirais que les contingences qui découleront de cette incarnation se hiérarchiseront selon la charge karmique qui leur est propre.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
Vasanakshaya
Vasanakshaya

Messages : 500
Points : 510
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par mo chao le Lun 3 Déc - 2:35

Tamas
La première approche me semble être : est-ce que, vanité des vanités, je suis l’unique décideur des choix déterminant mon actuelle incarnation ?

Outre ma responsabilité quant à mon patrimoine karmique et de la qualité de connaissance que j'ai pu quérir lors d'une incarnation , et qui détermineront les nécessités "environnementales" d'une autre incarnation, Juste Loi s'appliquant en Vertus et respect de Dharma.

Compte tenu que lors d' incarnations successives (autant que nécessaire pour éprouver et assimiler le Penser Juste en Vertus), nous sommes en interaction, interconnexion permanentes avec le vivant dans la matière et en esprit, nos agissements et notre corpus de pensées ont impact dans cette interaction/interconnexion, par conséquent l'impact/l'empreinte laissé(s) induit interconnexion sur d'autres réincarnations , dès lors les paramétrages des choix déterminant de mon incarnation sont aussi liés à d'autres incarnations ... (?je pense à " groupe d'ãmes " également mais là je m'égare en des sentes où je m'enliserai au vu de mon entendement du moment.)
prendre conscience du "maillage" et de la responsabilité que peut revêtir notre incarnation en involution ou en évolution avec d'autres incarnations, c'est aussi se donner possibilités d'affiner en Principe , sur le champs d'expérimentations , autant que faire se peut , le Penser juste en Vertus au service du Beau Bien commun :-)

mo chao
mo chao

Messages : 71
Points : 71
Date d'inscription : 08/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par mo chao le Lun 3 Déc - 4:25

Tamas
Est-ce que cette incarnation est une punition ou une récompense ?

Qu'implique une réponse plutôt qu'une autre à cette précédente question ?
Dois-je croire que cette incarnation est uniquement le fruit du hasard, ou bien, si ce n’est pas le cas, me faut-il parvenir à extraire de chaque déterminant les enseignements qu’ils contiennent pour comprendre (prendre Conscience) du véritable dessein qu’il me faut accomplir pour que cette incarnation soit majeure au lieu d’être mineure ?
Je ne saurais affirmer si présente incarnation est une punition ou une récompense .. il y a eu des épreuves pour lesquelles j'ai ressenti forme de punition sur le registre "mais pourquoi , qu'est ce que j'ai fait pour ... ?!?!?" , au moment où elles se sont révélées ...
D'autres fois il y a eu des épreuves où sentiment de "contentement de soi" se faisait sentir ,pour si peu, je vivais cela comme une forme de récompense ... Au fil du cheminement incarné cette dualité punition récompense s'estompe et laisse place à recevoir le plus humblement possible, l'opportunité, la possibilité qui s'offre de "parfaire" une "chose, dite, faite ; un engagement, une Pensée redondante que l'on aurait pas cesser de nourrir au cours d'incarnation successives - des formes-pensée desquelles on se serait rendu "prisonnier".
de là et gardant en mémoire ce qu'il m'a été donné de comprendre en Principe donc d'en comprendre les causes , n'est pas assimilé comme punition ou récompense (dualité/ séparation) mais comme des "outils" pour se transformer (changer de formes-pensée) au bénéfice de " son propre devenir" (transformation, transfiguration, transubstantiation .. chouette ! y 'a du pain sur la planche! ) Assurément s'appliquer et veiller à tirer enseignement (assimiler en Principe) des mises à l'épreuve en cette incarnation est indispensable pour comprendre notre veritable dessein ... Laborieusement substantifique moelle s'extirpe et fait lien - comme un point médian - avec ce qui fut sera
...

Accessoirement, mais pas tant que ça, comment vont se hiérarchiser les contingences qui peuvent découler de cette incarnation ?
... J' men vas alimenter le poêle ...
mo chao
mo chao

Messages : 71
Points : 71
Date d'inscription : 08/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Nurash le Lun 3 Déc - 11:06

Tamas a écrit:
La première approche me semble être : est-ce que, vanité des vanités, je suis l’unique décideur des choix déterminant mon actuelle incarnation ?

Est-ce que cette incarnation est une punition ou une récompense ?

Qu'implique une réponse plutôt qu'une autre à cette précédente question ?

Dois-je croire que cette incarnation est uniquement le fruit du hasard, ou bien, si ce n’est pas le cas, me faut-il parvenir à extraire de chaque déterminant les enseignements qu’ils contiennent pour comprendre (prendre Conscience) du véritable dessein qu’il me faut accomplir pour que cette incarnation soit majeure au lieu d’être mineure ?

Accessoirement, mais pas tant que ça, comment vont se hiérarchiser les contingences qui peuvent découler de cette incarnation ?

Juste ces questions préliminaires auxquelles vous avez, me semble-t-il, omis de répondre, ce qui rend vos réponses hors sol, comme qui dirait l’agricul..., et peut être aventureuse en diable.

Pour ce qui est de la première question qui fait référence au fait que je sois l'unique décideur des choix déterminant mon actuelle incarnation j'aimerai nuancer les propos de Vasanakshaya et de Mo Chao. Je pense que lors du début de ses cycles d'incarnations, une Conscience est peu éveillée et qu'elle est à ce moment davantage guidée par les seigneurs du Karma. Toutes les directions semblant être bonne puisque révélatrice de son ignorance, elle en laissera la responsabilité à de plus hautes instances, tout comme un nourrisson n'a aucun moyen d'être autonome et qu'il est dépendant de ses parents. Au fur et à mesure de la progression de la Conscience, cette dernière gagnant en autonomie va devenir de plus en plus à même de comprendre ce qui lui reste à apprendre compte tenu de ce qu'elle sait déjà. Cela demande déjà une grande capacité de recul et donc l'accumulation de l'expérience d'un certain nombre d'incarnations. Il me semble qu'à partir du moment où une Conscience devient capable de faire la synthèse en une seule vie d'un cycle évolutif alors elle devient suffisamment autonome pour commencer à orienter son incarnation. Il ne s'agira pas d'un processus en tout ou rien, mais il me semble que les Consciences supérieures vieillant à permettre l'évolution d'une Conscience laisseront volontairement le plus de liberté possible dans le choix des circonstances. En effet il me semble qu'à partir du moment où un enfant est capable de marcher, le trimballer constamment en poussette n'est pas le meilleur moyen de l'aider à forger son équilibre ni sa curiosité et son autonomie.
Avec l'expérience se détermine également un autre type d'attribut correspondant à ce que la Conscience peut apporter dans son milieu, et plus une Conscience est évoluée, plus son service désintéressé représentera une part importante de son temps d'incarnation. A ce moment il me semble que si les Consciences supérieures (seigneurs du karma) influencent de moins en moins la liberté de choix de la Conscience, cette dernière se préoccupe alors de plus en plus de ce qu'elle peut apporter aux autres Consciences. Le rapport s'inverse alors dans l'ordre des priorités. Cela dit je ne pense pas qu'a aucun moment une Conscience se coupe volontairement de toute aide du ciel, ce serait aussi stupide que vaniteux. C'est donc un équilibre subtil et complexe qui s'opère entre la responsabilité de la Conscience qui désire s'incarner, ses capacités, et son désir de progression qui vont créer un équilibre dans lequel toutes ces influences créeront un sens particulier à ses circonstances.

Pour l'aspect punition et récompense je pense que ce ne sont que les deux faces d'une même pièce. Car une incarnation dite de "punition" dans des circonstances de plus en plus difficiles lourdes et douloureuses n'a pas pour vocation de torturer la Conscience... Elle est simplement là pour lui faire permettre de réaliser la portée de ses actes sur une période supérieure à une simple incarnation humaine...

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
Nurash
Nurash

Messages : 948
Points : 1014
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par mo chao le Lun 3 Déc - 11:59

Merci mon Nurash pour nuances apportées ;
j'y ai pensé dans phases questionnement Rolling Eyes cependant ayant encore quelques difficultés de bonne 'assimilation avec la notion de Seigneurs du Karma il est préférable que j'approfondisse ...
Les "paramétrages" des choix déterminant pour incarnation sont , quelque soit le niveau en Conscience, régis par La Loi pour laquelle les Seigneurs de Karma sont garants ... De là , quelque soit le niveau en Conscience lors de l'incarnation, nous sommes "tributaires" de déterminants
Liés à nécessité ... Loi s'appliquant à toutes consciences en cycle involutif ou évolutif.

Avec l'expérience se détermine également un autre type d'attribut correspondant à ce que la Conscience peut apporter dans son milieu, et plus une Conscience est évoluée, plus son service désintéressé représentera une part importante de son temps d'incarnation. A ce moment il me semble que si les Consciences supérieures (seigneurs du karma) influencent de moins en moins la liberté de choix de la Conscience, cette dernière se préoccupe alors de plus en plus de ce qu'elle peut apporter aux autres Consciences. Le rapport s'inverse alors dans l'ordre des priorités.

Un exercice en haute voltige du libre arbitre sous haute responsabilité
mo chao
mo chao

Messages : 71
Points : 71
Date d'inscription : 08/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Tamas le Lun 3 Déc - 16:27

Vasanakshaya a écrit:
Tamas a écrit:La première approche me semble être : est-ce que, vanité des vanités, je suis l’unique décideur des choix déterminant mon actuelle incarnation ?
A mon sens, un Conscience humaine ne décide pas quand, où et comment elle s'incarne, cette décision ne pouvant lui revenir, pour cause de manque de Connaissances et de Sagesse. Ces choix sont régis selon son patrimoine karmique, et donc réservés aux Seigneurs du Karma. Cependant, la Conscience étant responsable de son patrimoine karmique, on pourrait d'un certain point de vue  dire qu'elle "choisit", ou plutôt qu'elle est la cause de là, où et quand elle s'incarne.

Ce n'est en aucun cas la Conscience qui décide les conditions de son incarnation, mais Karma. Cependant, c'est bien la Conscience qui décide ce qu'elle va en faire... Very Happy

Tamas a écrit:Est-ce que cette incarnation est une punition ou une récompense ?
La punition et la récompense est un système farfelu digne de l’ignorance médiévale, ne servant qu'à intimider les masses d'êtres portés vers la nocivité et l'irresponsabilité, et à encourager ceux portés à remplir leurs bons et loyaux services. C'est la Conscience qui reçoit strictement selon ses mérites. Personne ne la punit ni personne ne la récompense, elle a ce qu'elle doit avoir au moment où elle doit l'avoir, après libre à elle d'en faire ce qu'elle veut, selon son libre arbitre.  

L'incarnation d’une Conscience n'est ni une punition ni une récompense, mais la suite logique à son cheminement, en conformité avec son passé et la Loi.

Tamas a écrit:Qu'implique une réponse plutôt qu'une autre à cette précédente question ?
Si la réponse stipulait qu'il y ait récompense et punition, cela signifiait qu'il existe un être "supérieur", qui n’adhérant pas trop au libre arbitre, préfère restreindre ses "protégés" à les fouetter après un faux pas. Ou à les soudoyer après avoir agis conformément à sa tyrannique volonté.
L'autre réponse sous-entend un Univers dans lequel chaque Conscience peut choisir d'être libre ou non, conformément à son libre arbitre et à sa volonté propre. Ce n'est plus le règne d'un tyran fasciste, mais le règne du libre arbitre, dans lequel je-suis-celui-qui-se-crée-lui-même.

La réponse à cette question qui peut sembler anodine, est en réalité le fondement de sa vision de la Loi.
Tamas a écrit:Dois-je croire que cette incarnation est uniquement le fruit du hasard, ou bien, si ce n’est pas le cas, me faut-il parvenir à extraire de chaque déterminant les enseignements qu’ils contiennent pour comprendre (prendre Conscience) du véritable dessein qu’il me faut accomplir pour que cette incarnation soit majeure au lieu d’être mineure ?
La réponse à cette question ne peut être que dans la même lignée que les réponses précédentes. Cette incarnation ne peut en aucun cas être le fruit du hasard, car si tel était le cas, l'Univers serait chaotique et personne ne serait là pour en témoigner. C'est donc que l'incarnation, comme nous l'avons vu, est nécessairement rigoureusement fonction de Karma, et par extension il est possible de se faire une petite idée de notre passé en observant son présent. Car bien entendu, le présent est l'enfant du passé. Il est donc crucial pour la Conscience qui veut sincèrement avancer, de comprendre pourquoi elle en est arrivée là et qu'est-ce qu'elle doit faire maintenant pour continuer à se rapprocher du sommet de la montagne (incarnation majeure). Le cas contraire, la Conscience ne sachant ni où elle est ni pourquoi elle en est là, elle ne serait pas en mesure de trouver la bonne direction à suivre et risque fort de se perdre dans les dédales de ses pérégrinations vides de sens (incarnation mineure).

L'incarnation n'est pas le fruit du hasard, mais bien la parfaite suite du chemin suivi, il est donc nécessaire que la Conscience incarnée comprennent quel a été son chemin, pour continuer à avancer sur sa route céleste.
Tamas a écrit:Accessoirement, mais pas tant que ça, comment vont se hiérarchiser les contingences qui peuvent découler de cette incarnation ?
Pour tenter de répondre sommairement, mais tant que ça, à cette question, je dirais que les contingences qui découleront de cette incarnation se hiérarchiseront selon la charge karmique qui leur est propre.


Tu devrais, le Vasanakshaya, t’accorder le temps de traiter les problèmes les uns après les autres. En voulant tout traiter en même temps tu fais obligatoirement du lapidaire, pas très réfléchi, ni très juste.

Dommage, car si j’en crois tes diverses prestations, tu vaux plus ce ces petits bricolages.

Prenons l’exemple de la première approche.

Tu indiques que ce n’est pas la Conscience qui décide quand, où et comment elle s’incarne. Ce a quoi je ne suis que partiellement d’ac avec toi, bicause, pour parler genre, que dans son karma il y a nécessairement un long passé qui lui donne droit de ne pas se retrouver dans une condition inférieure à ses capacités chèrement acquises. Les Seigneurs du Karma ne font qu’appliquer la Loi, et comme ils se situent sur le plan providentiel, ils le font en respectant le libre arbitre qui se caractérise, pour ce qui les concerne, à ne permettre l’incarnation que des Conscience qui en manifestent le désir. Désir qui découle du fait que dans l’Éternel Présent, une Conscience ne progresse qu’en fonction des expériences acquises lors des diverses incarnations.

Donc, une Conscience, lorsqu’elle décide de poursuivre son évolution, doit impérativement se soumettre à la loi du parcours à effectuer, pas après pas, épreuve après épreuve, Connaissance après Connaissance.

Ceci pour dire qu’une Conscience, lorsqu’elle décide librement d’aller plus loin, c’est nécessairement en fonction du chemin déjà parcouru : sa contribution, et de celui qui reste à parcourir : la contribution du Seigneur de Karma.

Lorsque je pose la question de savoir si cette incarnation est une punition ou une récompense, il convient de tenir compte qu’une incarnation dans la sphère de temporalité est nécessairement soumise aux lois de causalité qui conditionnent l’enveloppe physique et intellectuelle. Ce n’est que si la Conscience parvient à effectuer correctement et intégralement son dessein de forme, qu’elle pourra reconquérir ses pouvoirs en activant volontairement ses facultés supérieures, et en se libérant des servitudes inférieures. Tant que ce niveau d’évolution n’est pas atteint, la Conscience est astreinte aux lois causales de punitions et récompenses. Le Lug le décrit de façon magistrale dans son dernier book : Transsubstantiation.

La bonne réponse à cette question, permet de faire une certaine rétrospection du parcours effectué, tant dans l’actuelle incarnation, que dans celle du passé que nous avons pu appréhender en sachant extraire de chacune de nos épreuves les expériences antérieurement acquises et les nouveaux enseignements auxquels nous avons pu accéder grâce à notre volonté de mise constante à l’épreuve de nos Connaissances.

Je suis d’accord avec toi, le Vasanakshaya , rien n’est le fruit du hasard, et là commence un nouveau et redoutable chemin à parcourir qui est celui de la complète compréhension de ce qui est visible, le plus facile, et de ce qui est invisible (occulte, hermétique, caché). Ceci sera sanctionné, en fin de parcours, par notre capacité à répondre aux pourquoi que nous aurions dû nous poser et surtout aux réponses (Connaissances) que nous sommes parvenus à mettre en face de chacun de ces pourquoi.

Et lorsque je parle de hiérarchisation, je pense naturellement au fait que les pourquoi ne sont pas les mêmes pour l’enveloppe physique, intellectuelle ou spirituelle, comme elles ne sont pas les même pour les autres plans des autres Mondes.

Juste ce topo sommaire pour te donner une petite idée de l’amplitude du problème à résoudre, pour comprendre les véritables tenants et aboutissants d’une incarnation.

Et je n'ai pas encore abordé la région du monde...

Tamas

Messages : 164
Points : 172
Date d'inscription : 14/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Tamas le Lun 3 Déc - 16:32

Nurash a écrit:
Tamas a écrit:
La première approche me semble être : est-ce que, vanité des vanités, je suis l’unique décideur des choix déterminant mon actuelle incarnation ?

Est-ce que cette incarnation est une punition ou une récompense ?

Qu'implique une réponse plutôt qu'une autre à cette précédente question ?

Dois-je croire que cette incarnation est uniquement le fruit du hasard, ou bien, si ce n’est pas le cas, me faut-il parvenir à extraire de chaque déterminant les enseignements qu’ils contiennent pour comprendre (prendre Conscience) du véritable dessein qu’il me faut accomplir pour que cette incarnation soit majeure au lieu d’être mineure ?

Accessoirement, mais pas tant que ça, comment vont se hiérarchiser les contingences qui peuvent découler de cette incarnation ?

Juste ces questions préliminaires auxquelles vous avez, me semble-t-il, omis de répondre, ce qui rend vos réponses hors sol, comme qui dirait l’agricul..., et peut être aventureuse en diable.

Pour ce qui est de la première question qui fait référence au fait que je sois l'unique décideur des choix déterminant mon actuelle incarnation j'aimerai nuancer les propos de Vasanakshaya et de Mo Chao. Je pense que lors du début de ses cycles d'incarnations, une Conscience est peu éveillée et qu'elle est à ce moment davantage guidée par les seigneurs du Karma. Toutes les directions semblant être bonne puisque révélatrice de son ignorance, elle en laissera la responsabilité à de plus hautes instances, tout comme un nourrisson n'a aucun moyen d'être autonome et qu'il est dépendant de ses parents. Au fur et à mesure de la progression de la Conscience, cette dernière gagnant en autonomie va devenir de plus en plus à même de comprendre ce qui lui reste à apprendre compte tenu de ce qu'elle sait déjà. Cela demande déjà une grande capacité de recul et donc l'accumulation de l'expérience d'un certain nombre d'incarnations. Il me semble qu'à partir du moment où une Conscience devient capable de faire la synthèse en une seule vie d'un cycle évolutif alors elle devient suffisamment autonome pour commencer à orienter son incarnation. Il ne s'agira pas d'un processus en tout ou rien, mais il me semble que les Consciences supérieures vieillant à permettre l'évolution d'une Conscience laisseront volontairement le plus de liberté possible dans le choix des circonstances. En effet il me semble qu'à partir du moment où un enfant est capable de marcher, le trimballer constamment en poussette n'est pas le meilleur moyen de l'aider à forger son équilibre ni sa curiosité et son autonomie.
Avec l'expérience se détermine également un autre type d'attribut correspondant à ce que la Conscience peut apporter dans son milieu, et plus une Conscience est évoluée, plus son service désintéressé représentera une part importante de son temps d'incarnation. A ce moment il me semble que si les Consciences supérieures (seigneurs du karma) influencent de moins en moins la liberté de choix de la Conscience, cette dernière se préoccupe alors de plus en plus de ce qu'elle peut apporter aux autres Consciences. Le rapport s'inverse alors dans l'ordre des priorités. Cela dit je ne pense pas qu'a aucun moment une Conscience se coupe volontairement de toute aide du ciel, ce serait aussi stupide que vaniteux. C'est donc un équilibre subtil et complexe qui s'opère entre la responsabilité de la Conscience qui désire s'incarner, ses capacités, et son désir de progression qui vont créer un équilibre dans lequel toutes ces influences créeront un sens particulier à ses circonstances.

Pour l'aspect punition et récompense je pense que ce ne sont que les deux faces d'une même pièce. Car une incarnation dite de "punition" dans des circonstances de plus en plus difficiles lourdes et douloureuses n'a pas pour vocation de torturer la Conscience... Elle est simplement là pour lui faire permettre de réaliser la portée de ses actes sur une période supérieure à une simple incarnation humaine...

Je te le confirme, le Nurash, ce sont bien les Conscience en incarnation qui ont la possibilité de préparer ou non la prochaine. Mais je ne suis pas certain que tu aies tiré toutes les conséquences qui découlent de ce Principe...

Tamas

Messages : 164
Points : 172
Date d'inscription : 14/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Samirius le Mar 4 Déc - 18:31

On pourrait dire que c'est la jonction de tout les paramètres qui permettent à une incarnation de poursuivre ses épreuves, dans les meilleurs conditions, pour l'exercice de son libre arbitre ni trop ni trop peu.
Samirius
Samirius

Messages : 22
Points : 26
Date d'inscription : 03/02/2017
Age : 34
Localisation : Ici et ailleur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Vasanakshaya le Mar 4 Déc - 20:21

Tamas a écrit:Tu devrais, le Vasanakshaya, t’accorder le temps de traiter les problèmes les uns après les autres. En voulant tout traiter en même temps tu fais obligatoirement du lapidaire, pas très réfléchi, ni très juste.

Dommage, car si j’en crois tes diverses prestations, tu vaux plus ce ces petits bricolages.

Prenons l’exemple de la première approche.

Tu indiques que ce n’est pas la Conscience qui décide quand, où et comment elle s’incarne. Ce a quoi je ne suis que partiellement d’ac avec toi, bicause, pour parler genre, que dans son karma il y a nécessairement un long passé qui lui donne droit de ne pas se retrouver dans une condition inférieure à ses capacités chèrement acquises. Les Seigneurs du Karma ne font qu’appliquer la Loi, et comme ils se situent sur le plan providentiel, ils le font en respectant le libre arbitre qui se caractérise, pour ce qui les concerne, à ne permettre l’incarnation que des Conscience qui en manifestent le désir. Désir qui découle du fait que dans l’Éternel Présent, une Conscience ne progresse qu’en fonction des expériences acquises lors des diverses incarnations.

Donc, une Conscience, lorsqu’elle décide de poursuivre son évolution, doit impérativement se soumettre à la loi du parcours à effectuer, pas après pas, épreuve après épreuve, Connaissance après Connaissance.

Ceci pour dire qu’une Conscience, lorsqu’elle décide librement d’aller plus loin, c’est nécessairement en fonction du chemin déjà parcouru : sa contribution, et de celui qui reste à parcourir : la contribution du Seigneur de Karma.

Lorsque je pose la question de savoir si cette incarnation est une punition ou une récompense, il convient de tenir compte qu’une incarnation dans la sphère de temporalité est nécessairement soumise aux lois de causalité qui conditionnent l’enveloppe physique et intellectuelle. Ce n’est que si la Conscience parvient à effectuer correctement et intégralement son dessein de forme, qu’elle pourra reconquérir ses pouvoirs en activant volontairement ses facultés supérieures, et en se libérant des servitudes inférieures. Tant que ce niveau d’évolution n’est pas atteint, la Conscience est astreinte aux lois causales de punitions et récompenses. Le Lug le décrit de façon magistrale dans son dernier book : Transsubstantiation.

La bonne réponse à cette question, permet de faire une certaine rétrospection du parcours effectué, tant dans l’actuelle incarnation, que dans celle du passé que nous avons pu appréhender en sachant extraire de chacune de nos épreuves les expériences antérieurement acquises et les nouveaux enseignements auxquels nous avons pu accéder grâce à notre volonté de mise constante à l’épreuve de nos Connaissances.

Je suis d’accord avec toi, le Vasanakshaya , rien n’est le fruit du hasard, et là commence un nouveau et redoutable chemin à parcourir qui est celui de la complète compréhension de ce qui est visible, le plus facile, et de ce qui est invisible (occulte, hermétique, caché). Ceci sera sanctionné, en fin de parcours, par notre capacité à répondre aux pourquoi que nous aurions dû nous poser et surtout aux réponses (Connaissances) que nous sommes parvenus à mettre en face de chacun de ces pourquoi.

Et lorsque je parle de hiérarchisation, je pense naturellement au fait que les pourquoi ne sont pas les mêmes pour l’enveloppe physique, intellectuelle ou spirituelle, comme elles ne sont pas les même pour les autres plans des autres Mondes.

Juste ce topo sommaire pour te donner une petite idée de l’amplitude du problème à résoudre, pour comprendre les véritables tenants et aboutissants d’une incarnation.

Et je n'ai pas encore abordé la région du monde...

Merci mon Tamas pour l’aiguillage sans lequel le stagiaire conducteur, quelque peu distrait, aurait vite fait dérailler sa petite locomotive à vapeur, la prenant à tort pour un TGV... Rolling Eyes

Tamas a écrit:La première approche me semble être : est-ce que, vanité des vanités, je suis l’unique décideur des choix déterminant mon actuelle incarnation ?
Bon, pour reprendre plus posément cette question, le matos l'exigeant, et en complément de ce qui a été dit par notre Nurash, mo chao et Samirus, il me semble qu'on pourrait dire en espérant pas trop se planter, que le chemin qu'a parcouru la Conscience est le facteur qui détermine les conditions de son actuelle incarnation. S'il est clair que ce ne sont pas les désirs et passions d'une Conscience qui choisissent quelle sera son incarnation, c'est bel et bien le cas de son champ de Connaissances mais aussi des vertus et vices qu'elle aura cultivés pendant son parcours. La Conscience par son passé est donc l'élément déterminant, mais elle ne saurait être l'unique décideuse (dans le sens de ses envies, désirs et passions), car la rigueur de Karma requiert un degré de perfection qu'une Conscience humaine "classique" ne saurait atteindre. C'est là qu’interviennent les Seigneurs du Karma, garants de la rigoureuse application de la Loi.

Pour faire une réponse synthétique, il me semble qu'on peut dire que le passé de la Conscience est ce qui détermine son incarnation, et non pas ses désirs intellectuels et émotionnels, ce passé (Connaissances, vices et vertus) étant sous l'implacable Œil de Karma, dont les Seigneurs sont les garants de sa juste application.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
Vasanakshaya
Vasanakshaya

Messages : 500
Points : 510
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Nurash le Mer 5 Déc - 10:19

Tamas a écrit:

Je te le confirme, le Nurash, ce sont bien les Conscience en incarnation qui ont la possibilité de préparer ou non la prochaine. Mais je ne suis pas certain que tu aies tiré toutes les conséquences qui découlent de ce Principe...

Je vais remettre mon ouvrage sur le métier dans ce cas Smile. Ce que je vais dire va ressembler assez fortement à ce que tu as déjà exprimé à Vasanakshaya mon Tamas, j'essaye juste de refaire le chemin pour valider les acquis.

Je pense qu'il y a une notion d'attitude essentielle au cours de la vie et que c'est de cette attitude que globalement découlera la suite des événements. Cette réponse me semble d'ailleurs très liées à la question suivante.
Quelle que soit la nature de la situation que l'on est en train de vivre, on peut soit s'opposer au Destin, soit l'utiliser dans l'optique de l'évolution pour faire en sorte de s'améliorer. Dans le premier cas c'est globalement l'égo qui prend le dessus en se disant qu'il est parfait et que le monde autour devrait être autrement. Dans le second cas on se dit que l'ordre des choses est favorable à la vie et que c'est nous qui devons nous conformer à cet ordre.

Ainsi pour une Conscience fondamentalement engagé sur le chemin de l'évolution, il est possible de choisir volontairement une incarnation très difficile afin de valider un certain nombres d'acquis (et cette incarnation qui pourrait sembler une punition est en fait une opportunité pour effectuer un saut quantique). Inversement pour une Conscience ayant atteint une certaine maîtrise de son environnement et de sa situation et qui s'en satisfait pourra vivre des incarnations plus agréables, "facile" alors que les difficulté interne qu'elle rencontrera seront grandissantes (déprime et désespoir, perte de sens à la vie etc...). On se rend bien compte que dans tout les cas c'est cette attitude intérieure de se transformer qui permettra de s'en sortir.
Au final je pense que tout cela peut se résumer à un seul Principe : le fait de vouloir assumer ou non son karma.

Voilà pour l'attitude en général, mais qu'en est-il des circonstances ? Car au final en terme de personnalité qui sont des aspects transitoires, on peut sembler des personnes très différentes d'une vie à l'autre. Ces personnalités son autant de colorations particulières qui permettent d'apporter une solution innovante et tout à fait personnelle dans le cadre de la compréhension des difficultés que nous avons à surmonter. Ainsi en fonction de l'environnement directe il est possible de créer des nuances de subtilité qui seront profitable à une Conscience déjà avancée (naitre paisible dans une famille de colérique ou inversement, véhiculer dans son tempérament des attitudes qui iront dans le sens le sens ou à l'opposé des rituels culturels et sociaux etc...). On pourrait se demander pourquoi s'intéresser à quelque-chose d'aussi temporaire que la personnalité mais je pense qu'il est intéressant d'observer le rythme et les phases de ces changements, afin de comprendre que chaque excès d'une énergie puisse se retrouver mis en exergue dans la personnalité suivante. Ainsi la Conscience, sans même nécessairement avoir fait le point sur ses vies précédentes, pourra faire l'expérience de certain excès à la lumière des Connaissances déjà acquise via Le Sentiment que cela provoque en elle.

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
Nurash
Nurash

Messages : 948
Points : 1014
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Tamas le Mer 5 Déc - 16:50

En complément de ta dernière contribution, qui s’enrichit subtilement en ramifications et en amplitude, je retiendrais la pertinence des aspects que tu développes, le Nurash.

L’attitude et les circonstances.

Une circonstance peut-être commune à une multitude de personnes, mais chacune réagira selon une attitude propre à sa complexion, et qui d’ailleurs fera que pour les unes ce sera une bonne chose, et pour les autres une mauvaise, sans que pour autant la circonstance change d’un iota.

Je crois, pour ma part, que l’on ne choisit pas spécifiquement une incarnation, comme l’on choisirait une croisière dans une agence de voyages, mais que l’on espère franchir une étape en ce qui concerne l’évolution que l’on aspire à faire franchir à sa Conscience. Notre attitude sera déterminée par les acquis des précédentes incarnations, mais aussi par ce que nous serons capables d’accumuler, tout au long des épreuves à surmonter dans la nouvelle, en sachant extraire les enseignements qu’elles renferment.

Après, peu importe les circonstances, que les Seigneurs du Karma nous offriront, selon leur très subtil discernement multidimensionnel, seule notre attitude (instinct, intelligence et intuition) déterminera notre capacité à en faire une bonne ou mauvaise chose.

Voilà qui devrait jeter un petit éclairage sur la suite des questions (circonstances) auxquelles chacun doit apporter ses réponses (attitude).

D’ores et déjà, il est possible de déduire de la complexité qui se détermine des faits que nous découvrons progressivement, qe s’il y a une infinie variété des effets,  que produiront ces deux causes (attitude et circonstance) tout ceci ne repose que sur quelques Principes multidimensionnels.

Faut juste pas se mélanger les nougats entre les fils, la trame et le dessin/dessein originel, si l'on veut véritablement entrer dans l'Éternité.

Tamas

Messages : 164
Points : 172
Date d'inscription : 14/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Tamas le Jeu 6 Déc - 10:52

PETITE TRANSITION MÉDITATIVE :

- Cher Yadrus, nous avons sollicité votre présence pour vous informer que vous avez été sélectionné pour concourir au poste d’un Logos planétaire qui vient de se libérer, suite à la promotion du précédent Logos, êtes-vous d’accord pour participer à cette sélection ?

- Oui, chers membres de cet honorable Grand Conseil des Planètes.

- Alors, comme les autres candidats, vous allez devoir vous réincarner sur la planète habituelle où vous effectuez vos austérités d’évolution.

- Que devrais-je y faire ?

- Vous devrez y accomplir le dessein du dirigeant suprême dans le Pays de votre naissance, et une fois au pouvoir, y faire la démonstration de vos compétences, facultés et vertus à tenir honorablement ce poste à haute responsabilité, et ce, au profit de l'utilité commune.

- Si j’y parviens, suis-je assuré d’obtenir le poste de Logos qui vient de se libérer ?

- Pas nécessairement cher Yadrus, le Grand Conseil se réserve la possibilité de choisir, parmi tous les candidats, celui qui aura fait la meilleure démonstration de compétence. Dans le cas où vous ne seriez pas retenu, vous aurez malgré tout franchi une étape importante dans l’évolution de votre Conscience, ce qui vous permettra d’avoir de plus hautes responsabilités au sein de votre groupe spirituel.

- J’adhère volontairement à ces conditions parfaitement loyales et justes.

- Fort bien, cher Yadrus, allez vous préparer avec les membres de votre groupe, pour cette prochaine incarnation majeure.

- Puis-je solliciter l’aide de mes camarades, qui resteront sur le plan occulte, pour que durant toute ma prochaine incarnation ils m’assistent télépathiquement pour que je puisse mener à bien cette mission ?

- Bien évidemment, cher Yadrus, et compte tenu de la difficulté de cette mission, vous en aurez le plus grand besoin, et cela leur permettra de profiter de votre réussite en étant dans le sillage de votre nouvelle évolution. Vous pouvez maintenant vous retirer.

- C’est avec une grande joie que j’accepte cette mission pour vous manifester ma plus totale gratitude. Je remercie chaque membre du Grand Conseil des planètes, pour sa confiance et pour ce généreux surcroît de richesse que vous me permettez d’acquérir, en rapport de mes modestes mérites. J’ai la ferme intention de m’en montrer digne dans la moindre de mes attitudes à venir, et de ne jamais me laisser détourner du noble dessein qu'il me faut accomplir, je vous salue très respectueusement.


Dernière édition par Tamas le Lun 28 Jan - 11:03, édité 2 fois

Tamas

Messages : 164
Points : 172
Date d'inscription : 14/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Nurash le Jeu 6 Déc - 11:42

Tamas a écrit:e crois, pour ma part, que l’on ne choisit pas spécifiquement une incarnation, comme l’on choisirait une croisière dans une agence de voyages, mais que l’on espère franchir une étape en ce qui concerne l’évolution que l’on aspire à faire franchir à sa Conscience.
je te rejoint sur le fait que l'on ne choisisse pas directement une incarnation, ça me semble plus un faisceaux de circonstances qui déterminent une "direction" une "tendance" mais in fine, il y aura présente dans ces circonstances de quoi se sustenter (un peu comme si il y avait un "programme" déjà présent mais déclinable à plusieurs situations possibles). Ce que je trouve le plus incroyable dans le processus d'incarnation, c'est la souplesse dont est capable de faire preuve l'ensemble du monde (de la toile). Ce que je veux dire c'est qu'une incarnation peut contenir en potentiel plusieurs défis majeurs qui se présenteront soit simultanément soit l'un après l'autre.
Simultanément dans le sens où ce n'est pas du tout ou rien, on peut s'améliorer sur un sujet tout en ne parvenant pas nécessairement à en faire la synthèse. Si par contre on parviens à faire la synthèse complète d'un Principe en parvenant à en gérer tout les attributs alors une nouvelle courbe commence, une nouvelle asymptote se dessine et les choses s’accélèrent. Or donc, avant de vivre cette nouvelle courbe on ne pouvait pas vraiment savoir si la Conscience allait être capable de surmonter ces épreuves ou non, Liberté oblige, car la Conscience peut toujours choisir de baisser les bras et de se laisser porter. Mais une fois cette étape franchie c'est l'ensemble des interactions avec l'espèce humaine (et les autres aussi d'ailleurs) qui se modifie et ce en tenant compte de la progression de chacun, je trouve ça assez vertigineux.

Ce qu'il y a d'intéressant c'est que c'est effectivement la "qualité d'être" que l'on peut toujours améliorer et chaque prise de conscience est une ouverture sur la très subtile perception des seigneurs du karma dans laquelle nous baignons constamment. Plus on intègre et on fusionne avec ces Consciences et plus on perçoit l'aspect Providentiel des épreuves plutôt que de se limiter à leur aspect Causal.

PS : désolé j'ai commencé à écrire mon message avant les aventures de Yadrus.

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
Nurash
Nurash

Messages : 948
Points : 1014
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Tamas le Dim 9 Déc - 11:53

RETOUR AU SEIN DU GROUPE


- Alors, Yadrus, quelle était la raison de ta présence au Grand Conseil des planètes ?

- Mes chers camarades du groupe de ma fraternité d’esprit, j’ai été informé, par le Grand Conseil des planètes, qu’un poste de Logos planétaire allait être libéré, par la promotion du Logos qui en occupe actuellement les fonctions. Pour la désignation du remplaçant, le Grand Conseil organise une sélection de postulants susceptibles de concourir aux épreuves éliminatoires au terme desquelles le meilleur d’entre eux sera choisi par ce Grand Conseil. Il m’a été proposé de concourir, ce que j’ai bien évidemment accepté avec enthousiasme.

- En quoi consiste cette épreuve éliminatoire ?

- Mon cher Yadlum, cette épreuve consiste à me réincarner sur la planète où habituellement nous effectuons nos expériences pour faire progresser notre évolution. Mais cette fois, le dessein à accomplir a pour objet de parvenir à accéder au pouvoir politique suprême du pays de ma renaissance corporelle, et d’y faire la démonstration de mes capacités à diriger ce pays au profit de l’utilité commune de son peuple, sans nuire aux autres.

- Crois-tu, cher Yadrus, que tu seras en capacité d’assumer un tel dessein.

- Mon cher Yadirom, je n’aurais jamais eu cette vanité, ce sont les membres du Grand Conseil des planètes qui ont sélectionné les candidats selon des critères dont je n’ai pas eu connaissance. Mais si ces illustres membres de Shamballa le pensent, il ne tient plus qu’à moi de me montrer digne de leur confiance, même si je ne me fais pas de fausses illusions sur les difficultés de la formidable tâche qui m’attend.

- Tu sais Yadrus, que toute réincarnation passe par un difficile processus, sous le contrôle des Seigneurs de Karma, et qui tient compte de l’état de ton évolution, en relation avec les connaissances acquises lors de tes précédentes incarnations, et ton aspiration à accomplir le dessein de ta prochaine incarnation.

- Oui, chère Yatsireth, je ne méconnais pas la complexe procédure de pré-incarnation, et celle que je dois accomplir est d’autant plus sophistiquée qu’elle concerne une incarnation majeure impliquant la responsabilité collective de notre groupe.

- En quoi notre groupe de Serviteur du Monde doit-il supporter une responsabilité qui te revient directement, mon cher Yadrus ?

- Pour la simple et bonne raison, mon cher Yohod, qu’il ne s’agit pas uniquement de ma propre évolution de conscience, mais de faire sortir de l’asservissement toute une population, pour la libérer de sa servitude actuelle. Cette mission est d’autant plus importante qu’elle doit se faire dans le cours d’une seule incarnation, et quelles que soient les compétences, connaissances et les qualités que l’on peut éventuellement me reconnaître, la tâche est d’une telle amplitude qu’elle dépasse largement tous les talents que pourrait concentrer individuellement une conscience humaine. Le seul moyen de parvenir au but fixé est nécessairement celui que peut constituer la réunion de compétences et de qualité d’un groupe comme le nôtre, qui se consacre au service de l'utilité commune.

- Yadrus, tu devrais consulter le Grand Maître de la Hiérarchie occulte de notre groupe.

- C’est ce que j’ai bien l’intention de faire, cher Yedéris. Cependant, je dois vous rappeler que les règles de notre fraternité impliquent une solidarité mutuelle et une entraide et assistance entre ceux qui s’incarnent et ceux qui ne le sont pas. Après ma rencontre avec le Grand Maître Yétziram, et les précieux conseils qu’il voudra bien m’accorder, je reviendrai près de vous pour que nous organisions cette future incarnation. Je considère, d’ores et déjà, que cette épreuve n’est plus uniquement individuelle, mais elle est belle et bien collective, et je me fais un honneur de porter les couleurs de notre fraternité dans cette sublime compétition.

- Crois-tu, Yadrus, que nous en ferons tous partie de cette mission, ou seulement ceux qui seront désignés pour leur participation occulte ?

- Je crois, ma chère Yatsireth, que ceux qui prendront en charge une partie de la collaboration occulte auront nécessairement besoin d’être aussi assistés par des membres de notre fraternité, pour accomplir correctement leur service. Aussi, c’est sans hésiter que je t'affirme que nous sommes véritablement tous concernés. Mais je te le confirmerai de façon plus solennelle après mon entretien avec le maître Yétziram, à la rencontre duquel je vais immédiatement.


Dernière édition par Tamas le Dim 20 Jan - 10:57, édité 2 fois

Tamas

Messages : 164
Points : 172
Date d'inscription : 14/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Vasanakshaya le Lun 10 Déc - 18:58

Si Yadrus s'est vu sélectionné pour concourir au poste de Logos planétaire, c'est que le Grand Conseil des planètes estime, dans son immense Sagesse, qu'il a acquis suffisamment de Connaissances pour être en mesure d'assumer les responsabilités d'une telle fonction. Mais Yadrus n'est en aucun cas obligé de concourir, s'il le fait, c'est uniquement si ça rentre dans cadre de sa volonté, le respect du libre arbitre signant la présence de la Divine Providence.  

Yadrus étant sélectionné pour concourir, et non pas pour obtenir directement le poste. Cette épreuve, qui consiste en sa réincarnation et sa mission de diriger son pays natal, est une mise à l'épreuve dans laquelle il démontrera quelles sont ses compétences (ou incompétences) pour le poste de Logos planétaire. Bien entendu, seul le meilleur sera sélectionné, et ce sera uniquement pour ses compétences, car ici la corruption n'est qu'une idée répugnante.

L'évolution d'une Conscience ne se faisant jamais seule, mais accompagnée de l'élévation d'autres, Yadrus sera soutenu par ses camarades invisibles, ce qui l'aidera lui-même mais permettra également à ces dernier d'évoluer avec lui, pour leurs loyaux services désintéressés envers Yadrus, mais aussi envers tout le pays en question. Yadrus lui-même, une fois en tant que dirigeant de son pays, devra offrir au peuple les meilleures conditions possibles pour que les individus qui le composent aient un maximum de chances pour évoluer.

Nous constatons que la ligne principale dans l'histoire de Yadrus est le don désintéressé mais fait avec discernement. Yadrus se voit recevoir de formidables richesses qu'il mérite complétement. En retour, il devra offrir un maximum de richesses au peuple mais également en faire profiter ses camarades.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
Vasanakshaya
Vasanakshaya

Messages : 500
Points : 510
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Nurash le Mar 11 Déc - 11:48

De mon coté mon Vasanakshaya, vu que notre Tamas nous raconte une histoire, perso elle fait naître pas mal de questions.
Du genre "pourquoi dans les romans les héros ont toujours des non trop cool et que James Bond ne s'appelle pas Jean-Hubert Latanche ?".
Plus sérieusement que se cache-t-il derrière ce nom énigmatique de Yadrus ?
Pourquoi tout les autres ont un nom qui commence par un "Y" ?
le fait d'être capable d'accéder au pouvoir d'un pays largement composé de Conscience vicieuse n'implique-t-il pas le fait d'être capable de manœuvrer des influences vicieuse sans se corrompre ?
Est-ce réellement l'étape qui précède la transition entre l'humain et le planétaire ?
Le fait qu'une Conscience aussi élevé que celle de Yadrus ai la clairvoyance de savoir que ce n'est pas à son niveau n'implique-t-il pas également que les opportunités qu'on nous offre se basent sur nos compétences, mais aussi et surtout sur ce que nous ne savons pas faire ?
S'il existe un seul corps planétaire qui est habité par plusieurs Consciences différentes de manière successive, comment se marque la transition d'une Conscience très expérimenté qui s'identifie à autre-chose à une autre qui l'est beaucoup moins ?
En quoi le job de Conscience planétaire nécessite-t-il le prérequis d'avoir gouverné tout un peuple ?

Ca fait déjà pas mal de questions...

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
Nurash
Nurash

Messages : 948
Points : 1014
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Tamas le Mar 11 Déc - 16:58

CONSULTATION DU MAITRE YETZIRAM, Première partie.



- Grand maître Yétziram de notre Hiérarchie occulte, puis-je solliciter tes lumières ?

- Je sais pourquoi tu les sollicites, cher Yadrus, le Grand Conseil des planètes de Shamballa m'a tenu informé de sa décision, car celle-ci t'implique au premier chef. Cette implication n'est que le pyramidion de la pyramide de responsabilités partagées par l'ensemble des membres de sages de notre fraternité, Hiérarchie occulte incluse, en charge de l'Humanité terrestre, en tant que Serviteurs du Monde.

- Grand maître Yétziram, voilà qui facilite grandement ma démarche. Étant donné qu'aucune réincarnation ne s'effectue sans un long préalable de préparations et de coordinations sur le plan éthérique, j'imagine aisément, lorsqu'il s'agit d'une réincarnation majeure, comme celle que je dois effectuer en tant qu'expression de notre fraternité dans le cadre d'une mission du Grand Conseil, qu'il doit y avoir un plus grand déploiement de ressources énergétiques qui sera mis en activation pour son accomplissement.

- C'est exact, mon cher Yadrus, ta perception clairvoyante et ton discernement subtil te font voir les choses dans leur réelle amplitude. Aussi, je commencerais par ce qui est coutumier à toutes réincarnations, qu'elles soient mineures ou majeures. D'abord, il te faudra choisir les trois principaux membres de ton groupe, qui en accepteront la mission, et qui seront tes assistants physiques, intellectuels et spirituels pendant toute la durée de ta prochaine incarnation.

- Maître, que se passera-t-il, cette fois, lorsque comme pour toute incarnation, je franchirai le fleuve Léthé, celui qui fait temporairement perdre presque toute la Mémoire aux Consciences s'incarnant dans une forme physique ?

- Compte tenu de tes incarnations passées, et de ton actuel niveau d'initiation et d'évolution de ta Conscience, tu bénéficieras, dans tes facultés innées, fruit de l'accumulation de tes Connaissances et de tes expériences précédentes, de pouvoir te reconnecter volontairement et rapidement à tes trois assistants occultes en te référant aux symboles astrologiques que les terriens utilisent comme la date, le jour et l'heure de naissance. Symboles qui seront directement reliés soit à ton "ange" ou "guna" physique, intellectuel ou spirituel, et aux influences zodiacales qui conservent une partie des enseignements ésotériques de la Sagesse immémoriale devant te servir d'indication concernant le rappel des compétences et des vertus de tes aides.

- Donc, si j'ai bien compris, cher Maître, il suffit que je m'accorde avec les frères de mon groupe, et qui accepteront cette mission, sur les symboles zodiacaux censés être le moyen par lequel je pourrais les solliciter ?

- Exactement, mais ne vas surtout pas commettre l'erreur de croire qu'ils pourront se substituer à toi dans l'accomplissement du dessein que tu dois effectuer. Ils ne pourront t'aider et t'assister qu'à la condition que tes demandes soient conformes à la mission qui est la tienne, en corrélation de la mission que doit effectuer notre groupe sur le plan occulte, et dans le strict respect des Lois Providentielles.

- Oui, je le comprenais bien dans ce sens le plus strictement vertueux. Mais en même temps je découvre l'étendue des préparatifs pré-incarnations. Même si je me doute que pour une incarnation mineure, cela doit être moins dense, est-ce que le processus reste identique ?

- Oui ! Seule diffère l'importance des reconnections et la quantité des données à transférer. Pendant la gestation maternelle de ton corps physique, qui a commencée sur terre dès que tu as donné ton accord au Grand Conseil pour participer à ce concours de sélection, tu devras t'astreindre à une méditation profonde, afin de rétablir, une à une, la connexion de tes 72 000 nadis, par lesquels tu reçois ton actuelle énergie pratique, aux différents organes corporels et incorporels, comme le sont les Chakras, de ta prochaine forme de manifestation. J'attire ton attention sur ce travail méticuleux, car il doit être effectué en tenant compte de toutes les Connaissances accumulées dans tes précédentes incarnations, et qu'il te faudra utiliser, sans qu'il n'en manque aucune, car la mission que tu vas devoir remplir requiert le maximum de tes ressources disponibles.

- J'enregistre ta précieuse indication, cher Maître, et je comprends mieux maintenant à quoi peuvent servir toutes ces expériences vécues, lorsqu'il faut mobiliser tant de ressources pour une seule incarnation majeure.

- Là encore, tu pourras, cher Yadrus, bénéficier du concours de tes frères pour qu'ils t'assistent et te guident dans la rigueur que doit avoir ce long travail de reconnections. Durant cette gestation corporelle, tu ne devras pas oublier de solliciter comme il se doit les dévas constructeurs subhumains, afin qu'ils t'apportent toutes leurs ressources nécessaires à la construction d'une forme physique optimisée. Ce travail de Méditation profonde te sera facilité par le fait que durant la gestation tu n'as pas encore la nécessité de t'identifier à ta forme, ou alors que très ponctuellement, et que ta place restera plus dans l'intemporalité sur le plan éthérique que dans la temporalité du plan physique au sein de laquelle tu n'as encore aucune véritable possibilité d'interaction et de libre arbitre.

- Maintenant, cher Maître, je comprends mieux l'importance du travail qui se fait, avant toute incarnation, et aussi l'intérêt qu'il y a d'accumuler des Connaissances dans une incarnation, et qui viendra offrir des ressources, plus ou moins considérables, pour les incarnations suivantes. Mais que se passe-t-il lorsqu'une Conscience se réincarne sans disposer des ressources suffisantes en matière de Connaissances ?

- Elle n'échappe pas à la méditation préliminaire à effectuer durant la gestation corporelle. Mais elle ne pourra pas rétablir intégralement toutes les connexions de ses nadis, et ne disposera donc que du niveau élémentaire de ses capacités, ce que tu rencontreras, lors de ta prochaine incarnation, chez la majorité de tes semblables en apparence, et pourtant si dissemblables en capacités et qualités.

- Maître, encore une question sur ce sujet : je constate la longue préparation qu'il y a pour que puisse s'effectuer correctement une réincarnation, mais y a-t-il nécessité d'une longue préparation pour parvenir à se désincarner ?

- Tu retrouveras, dans le patrimoine de tes Connaissances, ce qu'un illustre initié, depuis promu à de très hautes fonctions occultes, a laissé comme Enseignement de la Sagesse immémoriale dans un axiome d'une portée universelle et qui dispose : ce qui est en bas est comme ce qui est en haut. Et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, pour réaliser le miracle d'une seule chose. Ceci résume analogiquement le Principe de correspondance qui est la figure imposée que ce soit dans le sens de la descente ou de la remontée. C'est d'ailleurs une des principales carences que cultive une Conscience incarnée tant qu'elle ne réalise pas d'une part, le travail qu'elle a pu faire pour s'incarner, et d'autre part, le travail qu'elle devra faire bien avant de se désincarner. Mais pour en arriver à ce niveau de connaissance, il faudra qu'elle cesse de s'enfermer dans la ridicule illusion de la mort qui la condamnera à tourner en rond lors d'incarnations mineures stériles et désolantes.

- Je comprends, Maître Yétziram, que le problème principal des populations actuellement en incarnation repose sur cette zone d'ignorance qu'elle se garde d'explorer, et qui est justement le très complexe processus de pré-réincarnation. Je comprends aussi que cette prise de Conscience implique d'être capable d'extraire, des nombreuses expériences de ce processus de pré-incarnation, les Enseignements des analogies occultes qu'elles contiennent, et dont je devrais me souvenir lors de ma prochaine incarnation. Enseignements qui me seront d'une grande utilité dans la mission que je dois accomplir, pour servir ceux que je vais devoir guider pour qu'ils puissent effectuer leur libération.

- Voilà qui est finement appréhendé, cher Yadrus, je t'invite à méditer profondément sur ces quelques indications, et lorsque tu auras l'impression de les avoir correctement assimilées, nous reprendrons notre petite conversation, car l'explication du processus est loin d'être terminée.

- Je vais faire comme tu me le conseilles, Maître Yétziram, et je me rapproche de toi dès que possible.


Dernière édition par Tamas le Dim 20 Jan - 10:59, édité 2 fois

Tamas

Messages : 164
Points : 172
Date d'inscription : 14/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Tamas le Jeu 13 Déc - 11:13

J'ai comme qui dirait l'impression que ma petite exploration d'un important champ du possible laisser dans l'ombre, ne vous inspire pas beaucoup...

Dommage, il me paraissait pourtant porteur de certaines potentialités particulièrement intéressantes.

Mais je n'ai pas la prétention de vouloir faire boire ceux qui n'ont pas soif...

Tamas

Messages : 164
Points : 172
Date d'inscription : 14/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Nurash le Jeu 13 Déc - 11:49

Tamas a écrit:J'ai comme qui dirait l'impression que ma petite exploration d'un important champ du possible laisser dans l'ombre, ne vous inspire pas beaucoup...

Dommage, il me paraissait pourtant porteur de certaines potentialités particulièrement intéressantes.

Mais je n'ai pas la prétention de vouloir faire boire ceux qui n'ont pas soif...

Au contraire mon Tamas, perso je trouve ça très inspirant, c'est davantage que j'ai un peu de mal à trouver le "rythme" qui convient pour intervenir au bon moment sur ces histoires, mais puisque tu nous tend la perche je vais m'en saisir Wink.

Je reprendrai donc sur la première transition méditative que tu nous as offert.

La première chose que je remarque c'est la notion d'opportunité offerte à Yadrus mais qui reste une question : Voulez-vous participer à cette sélection. On pourrait se dire que c'est bon, que c'est plié, que le Yadrus c'est pas le premier clampin et qu'il serait con de refuser cette opportunité mais on lui pose la question et on ne part pas du fait qu'il va dire oui. C'est une chose extrêmement importante, essentielle même à mon sens dans la mesure où il faut faire en sorte que cette flamme ne s'éteigne jamais et la conserver vivace en la nourrissant de cette volonté de progresser sans cesse. Ce faisant le grand-conseil planétaire n'affecte pas nonplus le libre-arbitre de Yadrus puisqu'il s'agit d'un potentiel, d'une opportunité qui ne lui est offerte que grâce à ses mérites.

On lui demande ensuite de devenir le dirigeant d'un pays, ce qui suppose que dans un premier temps il ai complètement validé l'aspect autonome de sa propre personne, puis la capacité à soutenir une ou plusieurs personnes sans perdre son autonomie, puis la capacité à diriger un groupe de personne, puis éventuellement de comprendre les influences d'une entité spirituelle aussi importante qu'une Nation. Cela pourrait paraître anodin une fois encore, mais à chaque fois qu'il est question d'être à la tête d'une organisation ou d'un groupe, la quantité d'énergie que véhicule son chef ou son dirigeant augmente et la difficulté à rester stable et focaliser alors que les tensions et les désirs sont de plus en plus forte est une véritable gageure. Car si déjà seul il peut être difficile de garder le cap dans la tempête, avoir la capacité de gérer non seulement son raffiot mais en plus une armada d'autre ça relève de la capacité d'un chef d'orchestre et cela est même révélateur d'une compétence qui est très difficile à gérer en entreprise, je veux parler de la capacité à déléguer. Cette capacité est relative à la capacité de former les gens, d'estimer leur compétence, de savoir ce qu'on peut leur demander ou non et dans quelle mesure il sauront le faire avec quels instructions particulière. là c'est balèze parce qu'il faudra bien, le Yadrus, qu'il gère un gouvernement, des représentant etc... Ce qui lui laissera au passage, beaucoup moins de temps pour badiner.

Quand bien même il réussirait son épreuve d'ailleurs, sa qualification n'est pas automatique, ce qui nous rappelle que l'on progresse pour le fait de s'améliorer et pas dans le dessein d'obtenir quoi que ce soit.

On revient ensuite sur cette capacité de déléguer mais cette fois dans le discernement et l'humilité qui permette de trouver sa place et ses guides car Yadrus va faire appel à ses camarades pour obtenir de l'aide, car il a bien conscience de l'ampleur de la tâche, il devra, pendant un certain temps accepter que ces camarades puissent avoir des idées meilleurs que les siennes et reconnaître leur talent dans des domaines qu'il ne maitrise pas aussi bien. Là encore il y a du discernement non seulement par rapport à ce qu'il perçoit de la tâche, de ses compétences et en plus de celles qui lui manquent pour mener à bien sa mission et surtout, qui va pouvoir lui apporter. Je trouve cette phase assez merveilleuse parce qu'elle vise à utiliser les talents de chacun afin de produire une alchimie particulièrement harmonieuse qui fera que l'ensemble des membres du groupes participera à la réussite collective en tirera des richesses en fonction de son investissement sunny

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
Nurash
Nurash

Messages : 948
Points : 1014
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Raykenyas le Jeu 13 Déc - 12:45

Tamas a écrit:J'ai comme qui dirait l'impression que ma petite exploration d'un important champ du possible laisser dans l'ombre, ne vous inspire pas beaucoup...

Dommage, il me paraissait pourtant porteur de certaines potentialités particulièrement intéressantes.

Mais je n'ai pas la prétention de vouloir faire boire ceux qui n'ont pas soif...

Mon Tamas, J'ai très soif ! :-) J'en suis encore a méditer et tente de répondre aux questions que tu as posées initialement...

Tes réponses et les différentes interventions de Nurash ,Vasanakshaya,..., m'aident beaucoup... , et me montrent a quel point j'ai du Boulot ! scratch

Merci a vous
Raykenyas
Raykenyas

Messages : 28
Points : 30
Date d'inscription : 07/06/2016
Localisation : Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Nurash le Jeu 13 Déc - 14:59

Tamas a écrit:RETOUR AU SEIN DU GROUPE


- Alors Yadrus, qu’elle était la raison de ta présence au Grand Conseil des planètes ?

- Mes chers camarades du groupe de ma fraternité d’esprit, j’ai été informé, par le Grand Conseil des planètes, qu’un poste de Logos planétaire allait être libéré, par la promotion du Logos qui en occupe actuellement les fonctions. Pour la désignation du remplaçant, le Grand Conseil organise une sélection des postulants susceptibles de concourir aux épreuves éliminatoires au terme desquelles le meilleur d’entre nous sera choisi par ce Grand Conseil. Il m’a été proposé de concourir, ce que j’ai bien évidemment accepté avec enthousiasme.

- En quoi consiste cette épreuve éliminatoire ?

- Mon cher Yadlum, cette épreuve consiste à me réincarner sur la planète ou habituellement j’effectue mes expériences pour faire progresser mon évolution, mais cette fois, le dessein à accomplir a pour objet de parvenir à accéder au pouvoir politique suprême du pays de ma renaissance corporelle, et d’y faire la démonstration de mes capacités à diriger ce pays au profit de l’utilité commune de son peuple, sans nuire aux autres peuples des autres pays.

- Crois-tu, cher Yadrus, que tu seras en capacité d’assumer un tel dessein.

- Mon cher Yadirom, je n’aurais jamais eu cette vanité, ce sont les membres du Grand Conseil des planètes qui ont sélectionné chaque candidat, et son groupe, selon des critères dont je n’ai pas eu connaissance. Mais si ces illustres membres de Shamballa le pensent, il ne tient plus qu’à notre fraternité, dont je ne suis que l'un d'entre vous, de se montrer digne de leur confiance, même si je ne me fais pas de fausses illusions, pour ce qui me concerne, sur les difficultés de la formidable tâche qui m’attend durant cette incarnation majeure.

- Yadrus, tu devrais consulter le Grand Maître de la Hiérarchie occulte de notre groupe.

- C’est ce que j’ai bien l’intention de faire, cher Yedéris. Cependant, je dois vous rappeler que les règles de notre fraternité impliquent une solidarité mutuelle et une entraide et assistance entre ceux qui s’incarnent et ceux qui ne le sont pas. Après ma rencontre avec le Grand Maître Yetziram, et les précieux conseils qu’il voudra bien m’accorder, je reviendrais près de vous pour que nous organisions cette future incarnation. Et je considère, d’ores et déjà, que cette épreuve est encore moins individuelle que les précédentes, mais est belle et bien totalement collective. Je me fais un honneur de porter les couleurs de notre fraternité dans cette sublime compétition, dont le Grand Conseil sait parfaitement que ma participation implique aussi la vôtre.

J'adore le tire ce celle-là "retour au sein du groupe" : rien que là y'aurais tellement à en dire... En effet à quel moment Yadrus a-t-il quitter le groupe qui est le siens ? A aucun moment en fait puisqu'il en fait toujours parti... A mon sens c'est davantage du au fait que c'est à lui en tant qu'individualité, en tant que clef de voûte d'un groupe que l'on s'adresse, parce que potentiellement il doit être la personne qui aura su au mieux fédérer ses frères autours de lui et faire la synthèse la plus globale et la plus homogène de la somme des Connaissances que ces derniers représentent ! D'ailleurs on peut se demander ce qui définit les caractéristiques de l'appartenance à un groupe occulte... Il ne s'agit clairement pas d'un critère matériel ni même intellectuel, bien que ces deux critères se retrouvent influencé par l'appartenance à un groupe qui est nécessairement de nature spirituelle. Ce groupe rassemblera donc les Consciences désireuses de porter les mêmes valeures et les mêmes vertus, et auront également une volonté commune, celle de l'évolution de donc de devenir serviteur de cette dernière en partageant ses lumières et ses connaissances.

Dans un premier temps remarquons que les autres membres posent la question à Yadrus de la raison de sa présence au conseil des planètes... voilà qui est intéressant ! Cela signifie que les autres membres ont remarqué son absence, savait où il était mais n'avais pas accès à l'information. Que signifie le fait de ne pas avoir accès à une information dans le cadre d'un groupe occulte dans lequel la télépathie oeuvre de manière générale ? Cela signifie à mon sens que Yadrus à reçu des informations qui ne sont pas à la portée vibratoire des autres membres de sorte qu'il (Yadrus) doit expliquer aux autres membres ce qu'il a reçu comme lumière de la providence (le grand conseil des planètes étant une instance hiérarchiquement supérieur à celui de la fraternité à laquelle appartiens notre ami). On constate d'ailleurs que Yadrus prend le temps nécessaire à l'explication du message qu'il a reçu de la part des instances supérieures, effectuant ainsi la noble servitude qui correspond à sa position dans le groupe.

Yadlum demande alors en quoi consiste l'épreuve éliminatoire, ce qui peut vouloir signifier deux choses :
La première étant que les épreuves sont différentes et ne sont pas toujours de l'ordre relatif à l'incarnation comme chef d'une Nation (Ce qui est possible puisque de grands initiés ont parfois eût à créer de nouveaux courants de pensées pour lesquels ils n'était pas forcément chef d'une nation, bien que leur influence spirituelle perdure des centaines d'années après eux). Ou alors ca veut dire que Yadlum n'a pas la connaissance du processus de progrès relatif au service désintéressé du groupe (et je pense qu'on peut éliminer cette hypothèse). On constate tout de même que Yadrus à parfaitement saisi les tenants et aboutissants de sa mission en mettant en avant que non seulement il ne doit pas nuir au peuple qu'il va gouverner, mais en plus qu'il ne devra pas nuir aux autres peuples, ce qui est encore une gageure supplémentaire.

Mais si on s'arrête deux secondes, on peut se demander "Mais fichtre alors ! ca veut donc dire quoi de ne pas nuir à un peuple ? Parce que pour peut que le Yadrus fasse une loi ou deux qui ne plaisent pas à madame Michu, est-ce que ça voudra dire qu'il a échouer dans sa mission ?". Ici il me semble intéressant de se demander ce qui constitue l'ontologie d'un peuple, et de ce qui provoque le progrès ou la régression à l'échelle nationale (et vu les infos actuelles en plus on peut se demander si ne président actuel à des chances d'accéder à la responsabilité planétaire ou non Rolling Eyes ). Pour ma part je me dis que de la même manière qu'un individu peut cultiver des vertus ou des vices, dans le cas d'un peuple il s'agit de savoir si ce peuple en tant qu'histoire et ensemble de rites, accumule plutôt des vertus ou des vices dans le cadre de son mode d'expression. J'en viendrais même à me demander si quelque-part un peuple n'est pas une sorte de sous-Neter de l'humanité de sorte que l'on puisse rattacher suivant certains critères tout les peuples de l'univers à ces Neterou particuliers. Globalement donc la mission de Yadrus et de mener le peuple au travers des influences matérielles, économiques, culturelles et cultuelles à faire en sorte que celui-ci s'émancipe et devienne capable d'accéder à un degrès de liberté et de responsabilité supérieur. Lorsqu'il devra se réincarner Yadrus aura à comprendre les forces et les faiblesses qui lui auront été transmises par l'intermédiaire de son éducation et son but sera de partager lorsqu'il sera au pouvoir la libération qu'il aura déjà effectué en lui-même de certains des traits intellectuels, reproduisant à une échelle supérieur le travail qu'il aura fournit. Il prouvera par là-même l'universalité de sa pensée et indirectement donc sa profonde Connaissance de l'incarnation humaine.

Je m'arrête là pour le moment mais j'y reviendrai pour la suite sunny

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
Nurash
Nurash

Messages : 948
Points : 1014
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles seraient vos réponses à ces petites questions ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum