Et vous, combien vous pesez ?

Aller en bas

Et vous, combien vous pesez ? Empty Et vous, combien vous pesez ?

Message par Eléa le Sam 3 Nov - 17:21

http://fraternite-hermes.forumactif.org/t196p125-musique-du-monde#11711

Lug a écrit:


Vasanakshaya a écrit:
Netzach a écrit:Musique d'un film intéressant.

Ce dernier met en lumière une réalité à peine soupçonnable : les individus de la classe moyenne et de la petite bourgeoise, empreints d'innocence à cause de leur vie paisible, ignorent que la haute bourgeoisie des affaires, plus du tout chrétienne, est fascinée par les soirées sadiennes, matinées d'occultisme.
Je pense mon Netzach, qu'on serait étonné de voir à quel points nos élites, plus ou moins incompétentes et irresponsables, gouvernées par leur égocentrisme et leur ignorance, se plaisent à faire toutes sortes de pactes, plus ou moins inavouables, pour assurer leur prospérité dans cette minuscule petite vie qu'est celle d'une incarnation mineure... Mais bon, inutile de s'en préoccuper, la Nature le fait à merveille... Wink

Eyes Wide Shut, réalisé, produit et coécrit par Stanley Kubrick, le même Kubrick qui nous a offert 2001...
Avec un tel titre... "Les Yeux grand fermés", il y a fort à parier que le propos de Kubrick dépasse la simple découverte de la débauche de nombre d'élites... niveaux de lecture en poupées russes en perspective...

Je profite de ce post pour, en éventuelle poupée 1, vous offrir de mémoire (alors pardonnez-moi par avance son approximation) un extrait non littéral d'une série nommée Mr Robot, extrait d'un des épisodes de sa saison 2 : une avocate parle à sa cliente et tente de lui expliquer qu'elle est en train de se faire acheter... en prenant comme support de démonstration la petite histoire suivante :

Mr Robot a écrit:Une femme se retrouve à une soirée en présence d'un homme qui n'est pas du tout son type.
Lui, il passerait bien un moment avec elle, et voyant que ça ne va pas le faire, décide de lui offrir une compensation... et lui propose 1 million d'euros.
Ce 1 million interpelle cette femme... c'est beaucoup d'argent... vraiment beaucoup d'argent, elle n'a jamais eue et n'aura jamais l'occasion de se voir à nouveau proposer un jour cette somme.

Voyant qu'elle est dans ses pensées... l'homme opère un réglage et lui dit... bon, finalement, je change d'avis, c'est 1 euro que je vous propose.
Offusquée, super offusquée, elle lui répond : "m'enfin pour qui me prenez vous ???"

Ce à quoi il rétorque... très bien, sachant maintenant qui vous êtes, nous allons pouvoir débuter les négociations.

Est-ce que cet extrait vous inspire ?

_________________
Puissent vos efforts être à la hauteur de vos rêves 
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1454
Points : 1492
Date d'inscription : 07/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Et vous, combien vous pesez ? Empty Re: Et vous, combien vous pesez ?

Message par Invité le Sam 3 Nov - 23:28


Je vois pas trop le rapport avec Eyes Wide Shut, pour tout te dire... Il faudrait, idéalement, que tu m'écrives ton analyse de la scène du manoir.

D'après moi, Bill, le héros, est un homme infidèle, curieux, lâche, qui se retrouve pris dans son propre piège, et qui finit par être sauvé in extremis par une âme altruiste, elle aussi prise au piège. Jusqu'à la fin du film, il ne cessera de se comporter comme un faible. Un homme ratant toutes les épreuves qui lui sont proposées. Un individu qui comprend trop tard les conséquences de ses actes. Un mauvais joueur semant la confusion et le désordre autour de lui.

C'est tout ce que je retiens de ce film pour le moment.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Et vous, combien vous pesez ? Empty Re: Et vous, combien vous pesez ?

Message par Eléa le Dim 4 Nov - 9:27

Disons mon Netzach que le rapport est "combien vous vendriez-vous pour obtenir tel ou tel truc"?
Et ça reboucle avec votre échange avec Vasanakshaya et les pseudo élites qui se vendent au diable, ceux qui se vendent à ces élites, et ceux qui ne s'y vendent pas encore mais qui rêvent d'en faire partie... Film qui, de mémoire dans sa quasi intégralité se passe la nuit... si de mon côté j'en retiens globalement quelque chose c'est l'ignorance et l'illusion + la puissance démultipliée dans ce contexte (ignorance / illusion) de l'attracteur cupide.

Le deal ci-dessus dans mon post est plutôt commun, mais il est déclinable (et décliné) dans la vie de plein de façon différentes...

"Combien vous vendriez-vous pour tel ou tel truc" est un échange que j'ai été amenée à avoir un nombre de fois incroyablement important dans cette incarnation, où chaque fois j'ai entendu que nous étions tous à vendre, que ce n'était qu'une question de prix.

Vous en pensez quoi ?

_________________
Puissent vos efforts être à la hauteur de vos rêves 
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1454
Points : 1492
Date d'inscription : 07/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Et vous, combien vous pesez ? Empty Re: Et vous, combien vous pesez ?

Message par lanciennenouvelle le Dim 4 Nov - 11:07

Sans aller jusqu'aux élites, chaque fois que les principes sont concédés abandonnés en échange d'un échelon,  d'une prime, d'un peu de reconnaissance, d'admiration, de pouvoir, c'est l'avidité qui gagne. L'ignorance de sa propre avidité, la faiblesse de ses valeurs et le sentiment de séparativité y contribue autant que le système qui les entretient, à mon sens.


Dernière édition par lanciennenouvelle le Dim 4 Nov - 12:44, édité 1 fois

lanciennenouvelle

Messages : 49
Points : 49
Date d'inscription : 15/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Et vous, combien vous pesez ? Empty Re: Et vous, combien vous pesez ?

Message par Lug le Dim 4 Nov - 11:14

.
.



Si le troc est le propre du plan physique, le commerce est l’illusion du plan intellectuel.

Pourtant tout ce que l’intellect présente à la vente, comme étant sa production, hormis quelques exceptions, vaut toujours moins que ce que la nature offre gratuitement.

Et contrairement à l’idée que s’en fait la normalité ambiante intellectuelle, ce qu’offre gratuitement la nature est toujours infiniment plus sophistiqué et high-tech, que les grossières productions hétérogènes de l’intellect humanoïde.

Il découle donc, de tout ceci, que le prix que fixe l’intellect raisonneur à ce qu’il veut vendre est inévitablement une superstition, puisque cela revient à donner une valeur à ce qui n’en a que si peu, que ça ne mérite pas d’être évoqué.

La toile d’un grand maître c’est quelques bouts de bois, un peu de tissu, une poignée de clou et quelques grammes de peinture. Rien qui justifie le montant astronomique auquel peut se vendre une peinture en salle des ventes. Toile qui finira par ne plus rien valoir lorsqu’elle sera offerte gratuitement à la vue du plus grand nombre dans un musée.

Le commerce, qui est le propre de l’intelligence, finit inévitablement comme elle : par l’absurde, comme le démontre la finance internationale et sa dette colossale qui ne pourra jamais être remboursée.

Le grand avantage du plan spirituel c’est de pouvoir affranchir, la Conscience qui y accède, de cette servitude imbécile, pour n’être plus que dans l’univers du Don : je donne autant que je reçois, et je m'enrichis plus en donnant que le bénéficiaire de mes dons.

C'est là, le principe de l'énergie surnuméraire de la nature. Elle produit généreusement toujours plus que ce qu'elle consomme, et heureusement pour nous. geek

_________________
Tout est Vrai
Lug
Lug
Admin

Messages : 2073
Points : 2156
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Et vous, combien vous pesez ? Empty Re: Et vous, combien vous pesez ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum