La matérialité et la tangibilité du mental

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

La matérialité et la tangibilité du mental - Page 2 Empty Re: La matérialité et la tangibilité du mental

Message par lanciennenouvelle le Sam 13 Oct - 9:10

Je bute encore Eléa, sur ce que tu souhaites mettre en évidence.
La volonté de reprogrammmation, passe nécessairement par une préprogrammation.
Comment voir la préprogrammation ?
Pourquoi as-tu souhaité commencer à fumer ? Pour te donner une image, pour être intégrée à un groupe, pour expérimenter un goût ?
C'est à mon sens le même processus dans le domaine des idées.
Tu as souhaité sortir de ton comportement, parce que tu as réalisé que fumer était une mauvaise chose. Comment as-tu réalisé ça ? La volonté de reprogrammation s'appuie sur le réel.
Avant de se retrouver, il faut se perdre, il faut savoir voir et recevoir. Pour reconnaître le vice, il a fallu que tu le reconnaisses. Le Soi n'est jamais perdu, il est juste caché derrière des multitudes de voiles, qu'il faut lever un à un.
A mon sens, si la reprogrammation est un moyen, par de grandes lois universelles, de faire advenir la volonté d'être, cela reste un outil. Il ne peut se passer de l'élargissement de la connaissance qui va justement permettre la naissance d'une volonté appartenant à une vérité supérieure.

lanciennenouvelle

Messages : 49
Points : 49
Date d'inscription : 15/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

La matérialité et la tangibilité du mental - Page 2 Empty Re: La matérialité et la tangibilité du mental

Message par Kanzi le Sam 13 Oct - 9:27

Eléa a écrit:
Kanzi a écrit:
Eléa a écrit:
Ceci dit, il ne suffit pas de sortir du politiquement correct pour être sur la voie (et la bonne) non plus...
Encore faut-il être parvenu à non seulement faire sécession, donc accepter de se couper du groupe, mais en plus, il faut être parvenu à changer une idée par une plus haute... et le bon deal est : 
changer une idée par une pensée haut en Vertus
...
mais ça non plus ça ne suffit pas
...
faut quoi encore ?

Etre soi-même le changement auquel on aspire sinon tout n'est que palabres au pied de l'arbre de la Connaissance...
Okay... et... on l'est comment ce changement ?

Par sa propre prise en charge...un peu comme pour la cigarette et l'hypnotiseur...lorsqu'on cesse de chercher des solutions à l'extérieur et qu'on va les chercher au fond de soi-même. C'est là tout le travail de programmation, déprogrammation, reprogrammation.

_________________
Tout est Juste
Kanzi
Kanzi

Messages : 1391
Points : 1555
Date d'inscription : 06/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

La matérialité et la tangibilité du mental - Page 2 Empty Re: La matérialité et la tangibilité du mental

Message par Taranis le Sam 13 Oct - 11:26

Eléa a écrit:Bon... pour creuser un peu la question bête, vu que la réponse ne semble pas être si évidente que ça...
si vous vous souvenez bien, quand on est scotché sur un Principe qu'on n'arrive pas à saisir, en tous cas, pas du tout comme on le voudrait,
on a toujours le joker de la dépanneuse qui est : le Principe de ??????????????????
et qui s'appuie sur.........????????????????

Alors alors... une fois la dépanneuse mise en route...
comment vous faites pour détecter que vous êtes prisonnier d'une pensée non choisie ?

Alors voyons... Il me semble que la dépanneuse c'est le Principe de correspondance / d'analogie et qu'on s'appuie sur un exemple concret.

Donc les pensées que j'abrite :
-Il y a celles que j'ai choisit complètement volontairement et qui sont l'expression consciente de mes Connaissances.
-Il y a celles que j'ai reçu dans mon corpus, que j'ai mises à l'épreuve et que j'ai gardé, elles restent une expression consciente.
-Il y a celles que j'ai reçu et dont je suis conscient qu'elles sont mauvaises / pleine d'énergie fossile : ces pensées là je peux faire l'effort d'acquérir de la Connaissance pour les remplacer par de plus hautes en vibrations.
-Il y a celles que j'ai reçu, qui sont mauvaises et dont je ne suis pas conscient parce que je ne les ai jamais remis en cause, ces pensées sont majoritairement subconscientes et elles appartiennent à la sphère du Destin.

Du coup je dirais que si je suis prisonnier d'une pensée non choisit, c'est que je vais voir se manifester dans ma vie le même problème à la con jusqu'à ce que j'assume la paternité des pensées qui en sont à l'origine. Surtout si une pensée est non-choisie c'est qu'elle appartient à une forme d'inconscient collectif / instinct grégaire et que donc à priori je vais dans le même sens que la masse.

Une pensée non-choisir repose donc sur l'habitude et l'absence de remise en cause. Ce genre de pensée génère nécessairement de mauvais fruits (frustrations, colère, dépression, désespoir etc... ). Donc première étape : chercher la ou les pensées à l'origine du problème et chercher la vision la plus intemporelle et chercher à corriger son équilibre en vertus.

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
Taranis
Taranis

Messages : 1114
Points : 1192
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

La matérialité et la tangibilité du mental - Page 2 Empty Re: La matérialité et la tangibilité du mental

Message par Eléa le Sam 13 Oct - 13:55

Je répondrai à vos messages un peu plus tard.

Je le ferai volontiers et avec grand plaisir mais... je profite AUSSI de l'occasion pour rappeler que les forums, ça permet d'échanger entre tous et avec tous... heuuuuuuuuuuu c'est ça quié super chouette !!!
flower sunny afro

_________________
Puissent vos efforts être à la hauteur de vos rêves 
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1454
Points : 1492
Date d'inscription : 07/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

La matérialité et la tangibilité du mental - Page 2 Empty Re: La matérialité et la tangibilité du mental

Message par Eléa le Dim 14 Oct - 19:15

Kanzi a écrit:
Eléa a écrit:
Kanzi a écrit:
Eléa a écrit:
Ceci dit, il ne suffit pas de sortir du politiquement correct pour être sur la voie (et la bonne) non plus...
Encore faut-il être parvenu à non seulement faire sécession, donc accepter de se couper du groupe, mais en plus, il faut être parvenu à changer une idée par une plus haute... et le bon deal est : 
changer une idée par une pensée haute en Vertus
...
mais ça non plus ça ne suffit pas
...
faut quoi encore ?

Etre soi-même le changement auquel on aspire sinon tout n'est que palabres au pied de l'arbre de la Connaissance...
Okay... et... on l'est comment ce changement ?

Par sa propre prise en charge...un peu comme pour la cigarette et l'hypnotiseur...lorsqu'on cesse de chercher des solutions à l'extérieur et qu'on va les chercher au fond de soi-même. C'est là tout le travail de programmation, déprogrammation, reprogrammation.
Oui c'est l'idée ma Kanzi... être soi-même le changement, c'est tout simplement l'être à chaque instant dans :

  • ce qu'on pense
  • ce qu'on dit
  • ce qu'on fait

...
donc jusque dans la mise en pratique.

Bon... ceci étant... le choix d'une idée c'est pas un truc qu'on a bien dépatouillé dans ce topic pour le moment...
donc autant y retourner !!!
sunny

_________________
Puissent vos efforts être à la hauteur de vos rêves 
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1454
Points : 1492
Date d'inscription : 07/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

La matérialité et la tangibilité du mental - Page 2 Empty Re: La matérialité et la tangibilité du mental

Message par Eléa le Dim 14 Oct - 20:03

lanciennenouvelle a écrit:Je bute encore Eléa, sur ce que tu souhaites mettre en évidence.
La volonté de reprogrammmation, passe nécessairement par une préprogrammation.
Comment voir la préprogrammation ?
Pourquoi as-tu souhaité commencer à fumer ? Pour te donner une image, pour être intégrée à un groupe, pour expérimenter un goût ?
C'est à mon sens le même processus dans le domaine des idées.
Tu as souhaité sortir de ton comportement, parce que tu as réalisé que fumer était une mauvaise chose. Comment as-tu réalisé ça ? La volonté de reprogrammation s'appuie sur le réel.
Avant de se retrouver, il faut se perdre, il faut savoir voir et recevoir. Pour reconnaître le vice, il a fallu que tu le reconnaisses. Le Soi n'est jamais perdu, il est juste caché derrière des multitudes de voiles, qu'il faut lever un à un.
A mon sens, si la reprogrammation est un moyen, par de grandes lois universelles, de faire advenir la volonté d'être, cela reste un outil. Il ne peut se passer de l'élargissement de la connaissance qui va justement permettre la naissance d'une volonté appartenant à une vérité supérieure.

Je vais te répondre, même si c'est très perso :

lanciennenouvelle a écrit:Comment voir la préprogrammation ?
Seulement en la cherchant, en cherchant à l'identifier... y'a pas d'autre moyen.
Pourquoi un jour on se met à la chercher ?
Durant l’ère du Kali-Yuga, je dirais que c'est principalement "à cause de" la douleur.

lanciennenouvelle a écrit:Pourquoi as-tu souhaité commencer à fumer ? Pour te donner une image, pour être intégrée à un groupe, pour expérimenter un goût ? 
Vu combien j'ai commencé jeune, si à la fois je me souviens bien et que je ne me suis pas trop raconté de conneries au passage :
j'ai commencé pour retrouver une dimension de stabilité.
Depuis toujours mes parents fumaient.
Petite, je ne savais pas que les cigarettes étaient des choses qui se consumaient et que celles que je voyais aujourd'hui n'étaient pas les mêmes que celles d'hier, 
et que le paquet de clopes que je voyais n'était pas le même non plus que celui d'hier.
Pour moi, ils ne changeaient pas.

Dans mon environnement, la cigarette de mes parents était le truc le plus stable qui soit, celui qui était toujours là et que le temps n'altérait pas (c'est ce que je croyais).
Enfant, puis jeune ado, puis ado etc... je suis passée à travers pas mal de turbulences.
J'ai commencé à fumer jeune ado (à 13 ans)
je m'étais accrochée à la clope qui était pour moi comme la création d'une dimension de stabilité,
et me renvoyait en plus l'écho d'une cellule familiale qui au fond n'a jamais vraiment existé
en résumé, je m'y étais accrochée comme à un radeau de sauvetage.

Je n'ai pas fumé pour faire partie d'un groupe... 
je n'ai jamais à proprement parler fait partie d'aucun groupe, 
à l'époque où j'ai commencé, les jeun's qui m'étaient le plus proches (je devrais presque dire "les moins éloignés"), eux, ne fumaient pas.
Je ne fumais ni en groupe, ni en famille, mais seule.

lanciennenouvelle a écrit:Tu as souhaité sortir de ton comportement, parce que tu as réalisé que fumer était une mauvaise chose. Comment as-tu réalisé ça ? La volonté de reprogrammation s'appuie sur le réel.
ce qui m'a toujours immensément gonflée avec le fait de fumer, c'est avant tout la dépendance : 
te retrouver à sauter dans ton blouson et sortir de chez toi subitement à 23h parce que tu vas tomber en panne de clopes... franchement... c'est tout sauf de la liberté...

l'autre chose qui petit à petit est devenue très claire, est que j'étais en train de démolir 
la redingote qui m'a été prêtée 
pour me permettre de faire des trucs importants ici
et je veux parler bien entendu d'avancer sur le Camino
et que ce serait franchement crétin de me retrouver à ne pas pouvoir finir ce que j'avais commencé 
simplement parce que j'avais agit par ailleurs totalement bêtement : fumer

Enfin, fumer est devenu avec les années, je pense, la dernière zone "me" concernant sur laquelle je n'avais pas encore déployé ma volonté.
Donc : je me suis pré-auto-programmée à une auto-programmation prévue à une date donnée,
puis l'heure arrivée, je me suis auto-programmée comme je l'avais auparavant décidé
timing tombé incroyablement bien, 
puisque timing parfait pour chasser le dernier maire de mon palais.

lanciennenouvelle a écrit:A mon sens, si la reprogrammation est un moyen, par de grandes lois universelles, de faire advenir la volonté d'être, cela reste un outil.
La reprogrammation est simplement la libre, volontaire et consciente utilisation du Principe qui veut que...
Thoth a écrit:l’homme ne devient que ce qu’il pense
et certes, tu as raison, on ne peut utiliser librement, volontairement et consciemment ce Principe si on n'en a pas la Connaissance...
lanciennenouvelle a écrit:Il ne peut se passer de l'élargissement de la connaissance qui va justement permettre la naissance d'une volonté appartenant à une vérité supérieure.
mais, cette dernière partie, je la mettrais plutôt dans l'autre sens : 
c'est quand on fait les efforts pour déployer tout ce qui correspond à ce que tu appelles "une vérité supérieure" qu'on se donne les moyens d'y accéder à la dite sphère...


Dernière édition par Eléa le Dim 14 Oct - 21:32, édité 1 fois

_________________
Puissent vos efforts être à la hauteur de vos rêves 
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1454
Points : 1492
Date d'inscription : 07/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

La matérialité et la tangibilité du mental - Page 2 Empty Re: La matérialité et la tangibilité du mental

Message par Eléa le Dim 14 Oct - 20:37

Nurash a écrit:
Eléa a écrit:Bon... pour creuser un peu la question bête, vu que la réponse ne semble pas être si évidente que ça...
si vous vous souvenez bien, quand on est scotché sur un Principe qu'on n'arrive pas à saisir, en tous cas, pas du tout comme on le voudrait,
on a toujours le joker de la dépanneuse qui est : le Principe de ??????????????????
et qui s'appuie sur.........????????????????

Alors alors... une fois la dépanneuse mise en route...
comment vous faites pour détecter que vous êtes prisonnier d'une pensée non choisie ?

Alors voyons... Il me semble que la dépanneuse c'est le Principe de correspondance / d'analogie et qu'on s'appuie sur un exemple concret.
C'est bien ça mon Nurash, donc :
c'est con comme la lune, mais pour savoir si je suis nez à nez avec une pensée choisie ou non :
1- j'ouvre mon sac à dos
2- je regarde ce que j'y ai mis moi-même volontairement, après l'avoir rudement mûri, poli, raboté, aiguisé, lors de mises à l'épreuve répétées contre vents et marées, et que j'ai décidé de garder
...
(donc tu vois, même ce que j'aurais reçu de bien, 
je ne peux pas juste le fourguer dans mon sac à dos
il me faut me l'approprier mon Nurash)

et tout le reste je le considère comme suspect et probablement de la CAM frauduleuse 
que des gens m'ont collée là sans que j'y fasse gaffe
ou que j'ai pris pour de la bonne CAM, sans me poser de questions...
et qui finit par faire un poids incroyable et plus supportable dans mon sac à dos
d'où la nécessité que je commence à sortir mon fatras brique à brique pour faire du ménage dans le dit sac... 
en mettant à l'épreuve chacune des briques pas encore testées
parce qu'inévitablement... 
si tu ne paies pas (si tu ne fais pas d'efforts)
c'est que pour de vrai, c'est toi le produit (c'est toi le pensé, pas le penseur !!!)...
=========
ça vous parle ???

Et pendant que j'y suis, autre question bête :
comment vous choisissez ce que vous gardez dans votre sac à dos
VS
ce que vous décidez de jeter par dessus bord 
???

P.S.
ceci étant, t'as raison, en général, on s'y colle à l'ouverture et la remise à plat de ce qu'on a dans notre sac à dos quand ça commence à faire mal...
et quand on s'y colle pour de vrai, ça donne :
houlalalala meuhhhhhhhh c'est quoi ce merdier ?
et vu en général l'ampleur des dégâts...
c'est super tentant de remettre le merdier dans le sac sans rien y changer
mais le tenter, ça ne fait qu'aggraver la douleur...
et reporter le nettoyage à plus tard, c'est le reporter dans beaucoup plus de douleur et difficultés
...

_________________
Puissent vos efforts être à la hauteur de vos rêves 
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1454
Points : 1492
Date d'inscription : 07/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

La matérialité et la tangibilité du mental - Page 2 Empty Re: La matérialité et la tangibilité du mental

Message par lanciennenouvelle le Lun 15 Oct - 11:50

Merci beaucoup pour ta réponse Eléa mais la famille est un groupe, le premier modèle.
Je ne nie pas l'effort nécessaire. Je souhaitais simplement décomposer le processus d'accession à une vérité supérieure. Pour moi, il est (encore ?) nécessaire de m'appuyer sur le réel (le manifesté, l'existant) pour évoluer.

lanciennenouvelle

Messages : 49
Points : 49
Date d'inscription : 15/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

La matérialité et la tangibilité du mental - Page 2 Empty Re: La matérialité et la tangibilité du mental

Message par Eléa le Lun 15 Oct - 23:24

lanciennenouvelle a écrit:Merci beaucoup pour ta réponse Eléa mais la famille est un groupe, le premier modèle.
Je suis entièrement d'accord avec toi lanciennenouvelle, la famille est un groupe, le premier modèle :
c'est un modèle multidimensionnel qui porte en lui à la fois notre filiation physique, mais aussi intellectuelle, mais aussi spirituelle, sans compter celle hors du temps :
l’Essence et la Substance
sunny
lanciennenouvelle a écrit:Je ne nie pas l'effort nécessaire.
Il m'a semblé que la place que tu donnais à l'effort méritait peut-être qu'on échange dessus, pour ceci :
lanciennenouvelle a écrit:A mon sens, si la reprogrammation est un moyen, par de grandes lois universelles, de faire advenir la volonté d'être, cela reste un outil. Il ne peut se passer de l'élargissement de la connaissance qui va justement permettre la naissance d'une volonté appartenant à une vérité supérieure.
je partage la "roue" que tu donnes à voir, mais la première impulsion est, je crois, la volonté. Sans volonté de comprendre, d'avancer, de se libérer, alors aucune acquisition de Connaissance en perspective... me semble-t-il...
lol!
lanciennenouvelle a écrit:Je souhaitais simplement décomposer le processus d'accession à une vérité supérieure. Pour moi, il est (encore ?) nécessaire de m'appuyer sur le réel (le manifesté, l'existant) pour évoluer.
Si tu voulais bien m'éclairer, parce que s'appuyer sur le manifesté et l'existant me semble le meilleur moyen de parvenir, avec / après effort(ssssssssss), à in fine accéder au niveau du Cachant, des Principes...
Donc je ne comprends pas trop le sens de ta phrase... 
Embarassed

Meuhhhhhhhh j'ai bien compris l'idée de décomposition  Suspect du mouvement, 
et pour ce qui est des étapes de notre auto-programmation, dans cet univers mental,
allons-y, je propose de décomposer comme suit (on va suivre les "T"... voici ce que j'en ai compris...) :

  • dé-programmation : Transformation : maîtriser l'enveloppe corporelle et la pré-programmation génétique du cavernicole velu (exemple : maîtriser le besoin de se reproduire...)
  • re-programmation : Transmutation : dépasser l'enveloppe émotionnelle - intellectuelle et la pré-programmation collective causale extérieure culturelle, politique, scientifique, sociologique du cavernicole un peu moins velu (exemple : dépasser le politiquement correct)
  • auto-programmation : Transfiguration : développer et purifier l'enveloppe spirituelle pour dépasser la pré-programmation intérieure cultuelle, religieuse, mystique de l'être humain (exemple : développer l'écoute de sa petite voie/x intérieure et/ou la détection des impacts sur son 3è oeil et en éclaircir la vision) pour mener à l'Être Humain
  • menant au saut quantique d'Être Humain à deva : Transsubstantiation : invitation à la Communion de la Substance et de l’Essence et au changement de l'une en l'autre à volonté, en dépassant l'humain pour se hisser à l'Humanité via la pratique du service désintéressé au profit de l’utilité commune : celle de l’Humanité. 


J'espère ne pas trop massacrer la Cathédrale de Lumière mon Lug... faut pas hésiter à envoyer des scuds...


Dernière édition par Eléa le Mar 16 Oct - 21:49, édité 1 fois

_________________
Puissent vos efforts être à la hauteur de vos rêves 
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1454
Points : 1492
Date d'inscription : 07/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

La matérialité et la tangibilité du mental - Page 2 Empty Re: La matérialité et la tangibilité du mental

Message par Lug le Mar 16 Oct - 10:19

Eléa a écrit:

Meuhhhhhhhh j'ai bien compris l'idée de décomposition  Suspect du mouvement, 
et pour ce qui est des étapes de notre auto-programmation, dans cet univers mental,
allons-y, je propose de décomposer comme suit (on va suivre les "T"... voici ce que j'en ai compris...) :

  • dé-programmation : Transformation : maîtriser l'enveloppe corporelle et la pré-programmation génétique du cavernicole velu (exemple : maîtriser le besoin de se reproduire...)
  • re-programmation : Transmutation : dépasser l'enveloppe émotionnelle - intellectuelle et la pré-programmation collective causale extérieure culturelle, politique, scientifique, sociologique du cavernicole un peu moins velu (exemple : dépasser le politiquement correct)
  • auto-programmation : Transfiguration : développer et purifier l'enveloppe spirituelle pour dépasser la pré-programmation intérieure cultuelle, religieuse, mystique de l'être humain (exemple : développer l'écoute de sa petite voie/x intérieure et/ou la détection des impacts sur son 3è oeil et en éclaircir la vision) pour mener à l'Être Humain
  • menant au saut quantique d'Être Humain à deva : Transsubstantiation : invitation à la Communion de la Substance et de l’Essence et au changement de l'une en l'autre à volonté, en dépassant l'humain pour se hisser à l'Humanité via la pratique du désintéressé au profit de l’utilité commune : celle de l’Humanité. 


J'espère ne pas trop massacrer la Cathédrale de Lumière mon Lug... faut pas hésiter à envoyer des scuds...

Rien à redire, mon Eléa, l'ensemble est parfaitement aligné dans le bon ordre, et les commentaires sont épurés dans la justesse avec rien de trop ni de pas assez.

_________________
Tout est Vrai
Lug
Lug
Admin

Messages : 2073
Points : 2156
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

La matérialité et la tangibilité du mental - Page 2 Empty Re: La matérialité et la tangibilité du mental

Message par lanciennenouvelle le Mer 17 Oct - 8:31

Elea a écrit:Si tu voulais bien m'éclairer, parce que s'appuyer sur le manifesté et l'existant me semble le meilleur moyen de parvenir, avec / après effort(ssssssssss), à in fine accéder au niveau du Cachant, des Principes...
Donc je ne comprends pas trop le sens de ta phrase...
Embarassed

Le manifesté n'est-il pas l'image de cette volonté ?
Sans l'image que ton impulsion a créé, tu peux aussi perpétuer des mauvaises actions très longtemps.
C'était simplement dans l'idée de la décomposition toujours.
Et sauf à être déjà parfait, à avoir déjà levé tous les voiles et à être déjà omniscient, ce que je ne suis pas, la roue continue de tourner...

lanciennenouvelle

Messages : 49
Points : 49
Date d'inscription : 15/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

La matérialité et la tangibilité du mental - Page 2 Empty Re: La matérialité et la tangibilité du mental

Message par Eléa le Jeu 18 Oct - 0:07

lanciennenouvelle a écrit:
Elea a écrit:Si tu voulais bien m'éclairer, parce que s'appuyer sur le manifesté et l'existant me semble le meilleur moyen de parvenir, avec / après effort(ssssssssss), à in fine accéder au niveau du Cachant, des Principes...
Donc je ne comprends pas trop le sens de ta phrase...
Embarassed

Le manifesté n'est-il pas l'image de cette volonté ?
Sans l'image que ton impulsion a créé, tu peux aussi perpétuer des mauvaises actions très longtemps.
C'était simplement dans l'idée de la décomposition toujours.
Et sauf à être déjà parfait, à avoir déjà levé tous les voiles et à être déjà omniscient, ce que je ne suis pas, la roue continue de tourner...

Disons que je serais tentée de penser que c'est un micro chouïa plus complexe :
lanciennenouvelle a écrit:Le manifesté n'est-il pas l'image de cette volonté ?
C'est ici qu'il me semble nécessaire d'ajouter des choses pour que la recette de descente dans la matière fonctionne.
Et pour tester le concept... on va sortir la dépanneuse :
Volonté... Suffit-il de vouloir, de donner une "impulsion de départ" pour que les choses adviennent ?
Dans ta vie de tous les jours, te suffit-il de vouloir aller au cinéma pour que... ça se fasse ?

_________________
Puissent vos efforts être à la hauteur de vos rêves 
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1454
Points : 1492
Date d'inscription : 07/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

La matérialité et la tangibilité du mental - Page 2 Empty Re: La matérialité et la tangibilité du mental

Message par lanciennenouvelle le Jeu 18 Oct - 21:03

Si je souhaitais aller au cinéma (mon intention vers le nommé, défini « Cinéma »), il me faudrait :

Orienter mon INTENTION dans le champ de possibilités (en le délimitant par des données arbitraires (mes goûts, aspirations..)
Evaluer mes capacités (trajectoire) en fonction du pré-existant
Un pré-existant : le cinéma et eventuellement un programme (si je me rendais au cinéma, autant y voir un film)
Une connaissance du chemin et des codes et règlementations qui s'appliquent sur la voie publique (au risque de rater la séance ou de périr d'inattention avant)
La mémoire (me souvenir que je vais au cinéma)
Un véhicule adapté qui portera mon intention
Une disponibilité (un espace-temps libre)
Une référence temporelle (l'horaire)
Le moyen d'échange (monnaie, une partie de mon patrimoine) contre le service proposé : une place dans l'espace partagé que je souhaite occuper le temps que se réalise mon intention.
Mon attention pour profiter pleinement de la manifestation de mon intention

Désolée si je passe à côté de l'essentiel Eléa, je sens que tu veux m'encourager, mais j'ai aussi l'impression que ça ne fait que m'enfoncer, alors si tu voulais bien me montrer à présent ce que je ne parviens visiblement à comprendre ou simplement me dire de retourner dans le coin des débutants, ce dont je ne m'offusquerais pas.
Ca me rappelle l'époque où mon professeur de physique m'apprenait les vecteurs et les forces. Plus il insistait pour me faire aller au tableau et m'apprendre », moins je comprenais. Il y a des ressorts du psychisme qui m'échappe...

Mais grand merci pour ton aide, je vais pour le moment juste rentrer davantage en moi, ta méthode ne me convient pas...

lanciennenouvelle

Messages : 49
Points : 49
Date d'inscription : 15/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

La matérialité et la tangibilité du mental - Page 2 Empty Re: La matérialité et la tangibilité du mental

Message par Eléa le Jeu 18 Oct - 21:28

Coucou lanciennenouvelle,
Tu me fais sourire...
Perso, je fais comme toi, tout pareil : pour qu'aller au cinéma, ça se fasse :

1/ je décide d'y aller
2/ je mets tout en œuvre pour m'y rendre (je m'habille, me prépare, regarde les horaires pour pas merdouiller mon coup, tout ça tout ça)
3/ ET... je m'y rends

Et... voilà qui nous montre que tu n'es pas larguée, que la dépanneuse marche super bien pour peu qu'on s'appuie sur un exemple de tous les jours avec un peu de pragmatisme, et aussi... que je ne suis pas ton  prof de physique (je le dis au cas où tu aies encore le doute)
lol!

Expérience qui nous prouve que... juste l'impulsion de départ (volonté)... on est toutes les deux d'accord... ça ne suffit pas à aller au cinéma...

Ce qui nous éclaire aussi, au passage, probablement, sur l'aspect Ternaire du Divin, illustrant par ce simple exemple du cinéma que la Volonté a besoin d'être accompagnée pour que les choses se fassent... se manifestent etc...

Transsubstantiation a écrit:Note d’alchimie spirituelle N° I. Tracé de l’itinéraire à suivre

Les Trois aspects du Ternaire Divin (Providence, Conscience, Destin), sont les Trois courants d’Énergie Vitale différenciés les uns des autres, mais inséparables. Ces Trois courants représentent les puissantes énergies des Trois Mondes (Mental-Shamballa, Astral-la Hiérarchie et Physique dense-l’Humanité), que la tradition orientale exprime sous l’apparence de Trois divinités : Shiva, Vishnu et Brahma, mais que nous pouvons raisonner comme étant la forme symbolique concrète de Trois abstractions subjectives que sont : la Volonté (Shiva), l’Amour-Sagesse (Vishnu) et l’Intelligence active (Brahma).

Transsubstantiation : P. 18 du PDF et de l'édition papier

"Ma" méthode, c'est pas la mienne, c'est celle de la Table d'Émeraude et du Principe de correspondance... et... il semblerait que malgré les apparences, elle marche quand même au moins un brin
afro

_________________
Puissent vos efforts être à la hauteur de vos rêves 
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1454
Points : 1492
Date d'inscription : 07/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

La matérialité et la tangibilité du mental - Page 2 Empty Re: La matérialité et la tangibilité du mental

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum