Le devenir de l'Être celte

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Le devenir de l'Être celte - Page 5 Empty Re: Le devenir de l'Être celte

Message par Invité le Dim 27 Jan - 18:25

Je pense que tu n'as pas très bien compris le sens de ma démarche.

Lorsque je poste un message sur ce sujet, qui est en quelque sorte un petit laboratoire, je ne cherche pas à faire du prosélytisme, puisque je sais que je vais être lu par des personnes intelligentes, habituées à lire, sérieuses, instruites, avec un esprit critique développé.

En fait, en compilant des phrases tapageuses, provocatrices, inhabituelles, surannées, je m’entraîne, par un jeu dialectique incessant où se confrontent thèse et antithèse, à évaluer et à juger tous les types de pensées humaines, quel que soit leur provenance, car je n'ai pas encore fini de me chercher politiquement et spirituellement. J'explore le monde des idées et ce qui a été dit par le passé pour trouver ma route.

Même si j'endosse un rôle de provocateur et que j'utilise des concepts choquants, il ne faut pas croire que j'oublie de m'intéresser aux idées opposées, qu'on trouve notamment sur ce forum. Et concrètement, quand je parle des peuples et des ethnies (je n'emploie même pas le mot race), je n'oublie pas en parallèle de lire des auteurs qui ont réfuté leur existence et de faire un travail de recalibrage.

En opposant le modernisme avec l'anti-modernisme, l'occultisme avec le catholicisme, l'esprit d'ouverture avec l'intolérance taboue, je souhaiterais prochainement parvenir à trouver un juste milieu, une méthode d'encyclopédiste qui me permettra d'être conciliant, d'entendre et de recevoir toutes ses influences qu'on trouve dans le monde sans pour autant les prendre pour des vérités absolues.

Je pense que le Lug a compris ma manière de fonctionner, et je crois que c'est aussi pour cela qu'il m'a laissé monter et démonter des bignous dans mon coin en évitant soigneusement de me sermonner sur le racisme et l'intolérance.

Je sais que tu n'aimes pas beaucoup le fait que je sois ethnocentré. Je ne vais pas mentir en essayant de me faire passer pour ce que je ne suis pas : j'ai des sensibilités, et je me sens plus à l'aise avec des gens de ma culture. Toutefois, je t'ai aussi un jour dit ailleurs que la possibilité que je change n'était pas exclue, vu que je suis occupé à me construire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le devenir de l'Être celte - Page 5 Empty Re: Le devenir de l'Être celte

Message par Lilbudha le Dim 27 Jan - 22:01

Il semble que tu développes de mieux en mieux tes idées mon Nabelcus et je t'en félicite.

Contrairement à ce que tu dis plus haut, nous t'avons de nombreuses fois exposés une pensée que je ne dirais pas opposée à la tienne mais plus universelle sans que tu en tiennes rigueur voire que tu l'ignores complètement en fuyant la confrontation. Tu nous reviens ensuite quelques semaines plus tard en développant toujours les mêmes idées et concepts… Ce manège s'est déjà répété à plusieurs reprises d'où ma modeste intervention qui reste d'actualité d'ailleurs.

J'en profite pour préciser : ce n'est pas le fait que tu sois ethnocentré qui dérange en ces lieux, mais plutôt le fait que tu te contentes de ton égocentrisme, là où nos forums ont pour vocation à révéler la Conscience dans son éclatante splendeur ce qui implique d'abandonner ses fâcheuses habitudes égocentriques pour s'intéresser au monde autrement que par son judas.

Que les choses soient claires une bonne fois, mis à part les problèmes soulevé précédemment en rapport avec notre charte, il n'y a pas de problèmes particuliers avec ta démarche. Ceci dit, en persévérant uniquement dans le sens de ton ethnocentrisme tu te goures de lieu et t'obstines dans ton erreur camarade.

Tes recherches et questionnements intérieurs t'ont conduit ici où tu as trouvé ce à quoi tu ne t'attendais pas et dans le même temps ce dont tu devras être prêt à te délester pour permettre l'élévation de ton esprit, libre à toi d'intégrer ces réponses pour faire naître de nouvelles questions, ou de continuer à poser les mêmes questions en attendant des réponses différentes.

_________________
Y'a plus qu'à
Lilbudha
Lilbudha
Admin

Messages : 1004
Points : 1028
Date d'inscription : 09/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir de l'Être celte - Page 5 Empty Re: Le devenir de l'Être celte

Message par Tamas le Lun 28 Jan - 11:28

Lilbudha a écrit:Il semble que tu développes de mieux en mieux tes idées mon Nabelcus et je t'en félicite.

Contrairement à ce que tu dis plus haut, nous t'avons de nombreuses fois exposés une pensée que je ne dirais pas opposée à la tienne mais plus universelle sans que tu en tiennes rigueur voire que tu l'ignores complètement en fuyant la confrontation. Tu nous reviens ensuite quelques semaines plus tard en développant toujours les mêmes idées et concepts… Ce manège s'est déjà répété à plusieurs reprises d'où ma modeste intervention qui reste d'actualité d'ailleurs.

J'en profite pour préciser : ce n'est pas le fait que tu sois ethnocentré qui dérange en ces lieux, mais plutôt le fait que tu te contentes de ton égocentrisme, là où nos forums ont pour vocation à révéler la Conscience dans son éclatante splendeur ce qui implique d'abandonner ses fâcheuses habitudes égocentriques pour s'intéresser au monde autrement que par son judas.

Que les choses soient claires une bonne fois, mis à part les problèmes soulevé précédemment en rapport avec notre charte, il n'y a pas de problèmes particuliers avec ta démarche. Ceci dit, en persévérant uniquement dans le sens de ton ethnocentrisme tu te goures de lieu et t'obstines dans ton erreur camarade.

Tes recherches et questionnements intérieurs t'ont conduit ici où tu as trouvé ce à quoi tu ne t'attendais pas et dans le même temps ce dont tu devras être prêt à te délester pour permettre l'élévation de ton esprit, libre à toi d'intégrer ces réponses pour faire naître de nouvelles questions, ou de continuer à poser les mêmes questions en attendant des réponses différentes.

Je plussois à ton analyse et ta mise en garde, le Libudha, et il convient d’ajouter que l’on peut se faire des provocations à soi-même, dans son for intérieur, mais que dès lors ou l’on prend la responsabilité de les publier, il convient de faire en sorte qu’elles ne soient pas de nature à agresser autrui, ni à être contraires aux règles de ces forums, conventions entre parties qui font office de lois, comme le précise le Code civil...

Tamas

Messages : 164
Points : 172
Date d'inscription : 14/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir de l'Être celte - Page 5 Empty Re: Le devenir de l'Être celte

Message par Eléa le Lun 28 Jan - 16:27

Nabelcus a écrit:Je pense que tu n'as pas très bien compris le sens de ma démarche.

Lorsque je poste un message sur ce sujet, qui est en quelque sorte un petit laboratoire, je ne cherche pas à faire du prosélytisme, puisque je sais que je vais être lu par des personnes intelligentes, habituées à lire, sérieuses, instruites, avec un esprit critique développé.

En fait, en compilant des phrases tapageuses, provocatrices, inhabituelles, surannées, je m’entraîne, par un jeu dialectique incessant où se confrontent thèse et antithèse, à évaluer et à juger tous les types de pensées humaines, quel que soit leur provenance, car je n'ai pas encore fini de me chercher politiquement et spirituellement. J'explore le monde des idées et ce qui a été dit par le passé pour trouver ma route.

Même si j'endosse un rôle de provocateur et que j'utilise des concepts choquants, il ne faut pas croire que j'oublie de m'intéresser aux idées opposées, qu'on trouve notamment sur ce forum. Et concrètement, quand je parle des peuples et des ethnies (je n'emploie même pas le mot race), je n'oublie pas en parallèle de lire des auteurs qui ont réfuté leur existence et de faire un travail de recalibrage.
En cultivant le chaos, on n'obtient que plus de chaos...
Pour parvenir à s'entendre soi-même et essayer de détecter ce qui pourrait être l'esquisse d'une note juste, il faut commencer, il me semble, par travailler à faire silence extérieurement et intérieurement.
Quelle curieuse idée d'imaginer qu'ajouter au tintamarre du monde puisse mener à autre chose qu'à plus d'entropie, intérieure comme extérieure.
Suspect

_________________
Puissent vos efforts être à la hauteur de vos rêves 
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1456
Points : 1494
Date d'inscription : 07/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir de l'Être celte - Page 5 Empty Re: Le devenir de l'Être celte

Message par Invité le Lun 28 Jan - 17:10

Tamas a écrit:Je plussois à ton analyse et ta mise en garde, le Libudha, et il convient d’ajouter que l’on peut se faire des provocations à soi-même, dans son for intérieur, mais que dès lors ou l’on prend la responsabilité de les publier, il convient de faire en sorte qu’elles ne soient pas de nature à agresser autrui, ni à être contraires aux règles de ces forums, conventions entre parties qui font office de lois, comme le précise le Code civil...

Entendu.

A l'avenir, lorsque je ressentirai le besoin de méditer ici même sur une pensée sulfureuse, clivante, radicale ou subversive, je veillerai 1° à produire, en-dessous de ma réflexion, l'antithèse permettant de contrebalancer la dureté du propos ; 2° à écrire une synthèse neutre qui reprendra les principes des deux propositions ; 3° à ne pas blesser les autres membres avec des mots et des sous-entendus pouvant être perçus comme offensants au 21ème siècle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le devenir de l'Être celte - Page 5 Empty Re: Le devenir de l'Être celte

Message par Invité le Lun 28 Jan - 18:31

Eléa a écrit:
Nabelcus a écrit:Je pense que tu n'as pas très bien compris le sens de ma démarche.

Lorsque je poste un message sur ce sujet, qui est en quelque sorte un petit laboratoire, je ne cherche pas à faire du prosélytisme, puisque je sais que je vais être lu par des personnes intelligentes, habituées à lire, sérieuses, instruites, avec un esprit critique développé.

En fait, en compilant des phrases tapageuses, provocatrices, inhabituelles, surannées, je m’entraîne, par un jeu dialectique incessant où se confrontent thèse et antithèse, à évaluer et à juger tous les types de pensées humaines, quel que soit leur provenance, car je n'ai pas encore fini de me chercher politiquement et spirituellement. J'explore le monde des idées et ce qui a été dit par le passé pour trouver ma route.

Même si j'endosse un rôle de provocateur et que j'utilise des concepts choquants, il ne faut pas croire que j'oublie de m'intéresser aux idées opposées, qu'on trouve notamment sur ce forum. Et concrètement, quand je parle des peuples et des ethnies (je n'emploie même pas le mot race), je n'oublie pas en parallèle de lire des auteurs qui ont réfuté leur existence et de faire un travail de recalibrage.
En cultivant le chaos, on n'obtient que plus de chaos...
Pour parvenir à s'entendre soi-même et essayer de détecter ce qui pourrait être l'esquisse d'une note juste, il faut commencer, il me semble, par travailler à faire silence extérieurement et intérieurement.
Quelle curieuse idée d'imaginer qu'ajouter au tintamarre du monde puisse mener à autre chose qu'à plus d'entropie, intérieure comme extérieure.
Suspect

Je ne cultive pas le chaos pour le plaisir de provoquer le chaos autour de moi, mon Elea. Etant dans une incarnation majeure et titillé par mes forces pulsionnelles, je tente de pratiquer la Justice en me confrontant à tous les types de pensées humaines, des plus laides aux plus belles, afin qu'elles ne puissent plus me tromper et alimenter mes vices dans le futur. Si je tais tout en moi pour écouter mon propre silence,  je n'arriverai pas à mener à bien le petit projet spirituel que j'ai choisi. Il faut que j'écoute le tintamarre du monde pour devenir plus fort.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le devenir de l'Être celte - Page 5 Empty Re: Le devenir de l'Être celte

Message par Eléa le Lun 28 Jan - 20:42

Nabelcus a écrit:
Eléa a écrit:
Nabelcus a écrit:Je pense que tu n'as pas très bien compris le sens de ma démarche.

Lorsque je poste un message sur ce sujet, qui est en quelque sorte un petit laboratoire, je ne cherche pas à faire du prosélytisme, puisque je sais que je vais être lu par des personnes intelligentes, habituées à lire, sérieuses, instruites, avec un esprit critique développé.

En fait, en compilant des phrases tapageuses, provocatrices, inhabituelles, surannées, je m’entraîne, par un jeu dialectique incessant où se confrontent thèse et antithèse, à évaluer et à juger tous les types de pensées humaines, quel que soit leur provenance, car je n'ai pas encore fini de me chercher politiquement et spirituellement. J'explore le monde des idées et ce qui a été dit par le passé pour trouver ma route.

Même si j'endosse un rôle de provocateur et que j'utilise des concepts choquants, il ne faut pas croire que j'oublie de m'intéresser aux idées opposées, qu'on trouve notamment sur ce forum. Et concrètement, quand je parle des peuples et des ethnies (je n'emploie même pas le mot race), je n'oublie pas en parallèle de lire des auteurs qui ont réfuté leur existence et de faire un travail de recalibrage.
En cultivant le chaos, on n'obtient que plus de chaos...
Pour parvenir à s'entendre soi-même et essayer de détecter ce qui pourrait être l'esquisse d'une note juste, il faut commencer, il me semble, par travailler à faire silence extérieurement et intérieurement.
Quelle curieuse idée d'imaginer qu'ajouter au tintamarre du monde puisse mener à autre chose qu'à plus d'entropie, intérieure comme extérieure.
Suspect

Je ne cultive pas le chaos pour le plaisir de provoquer le chaos autour de moi, mon Elea. Etant dans une incarnation majeure et titillé par mes forces pulsionnelles, je tente de pratiquer la Justice en me confrontant à tous les types de pensées humaines, des plus laides aux plus belles, afin qu'elles ne puissent plus me tromper et alimenter mes vices dans le futur. Si je tais tout en moi pour écouter mon propre silence,  je n'arriverai pas à mener à bien le petit projet spirituel que j'ai choisi. Il faut que j'écoute le tintamarre du monde pour devenir plus fort.
Tu fais comme tu veux mon Nabelcus (pour peu que tu parviennes à te maintenir dans une sphère ne dérogeant pas à la charte de ces forums), ceci étant, je ne vois aucune différence entre le Nabelcus qui nous revient du Georgius qui s'était effacé pour laisser place au Netzach qui est parti...
Aussi, de là où je me tiens, et ça rejoint le principe 14 de la Loi de Maât :
Loi de Maât a écrit:14. Je peux faire confiance. 
Pour le côté le plus causal de cette petite histoire... je peux faire confiance en la Loi pour que les mêmes causes engendrent les mêmes effets...

Et j'ai pu voir que les causes (tes participations sur ces forums) ont irrémédiablement engendré des effets (ton auto-éjection des mêmes forums)... et... sachant que je peux faire confiance... sans aucune boule de cristal, et pourtant, sans aucun risque de me tromper... je prédis ici même que... ta façon de procéder n'ayant manifestement pas changé... les mêmes causes engendrant les mêmes effets... c'est encore à la porte que tu vas finir par t'auto propulser...

Et celui qui dessine cette trajectoire vers la porte d'une main ferme n'est autre que toi-même...

Tu sais... quand on atterri ici (je veux dire, en incarnation), on passe un peu son temps à se cogner la tête contre les murs... et le premier réflexe qui nous vient, c'est systématiquement d'accuser les murs de nous en vouloir et d'imaginer que le mieux que nous puissions faire... c'est essayer de les changer... ces putain de murs...

Et là... ôôô grand malheur... c'est à encore plus de douleur que l'on se trouve confronté, parce qu'en plus de celle causée par le fait de se cogner la tête contre les murs, on se retrouve face à notre totale impuissance à les changer ces murs... donc on pleure, on se plaint, on geint... ce qui ne change rien à l'affaire, parce que... pendant ce temps-là... nous ne changeons pas les causes... et les mêmes causes produisant les mêmes effets... c'est comme des triples andouilles que l'on continue à se cogner éternellement la tête contre les murs... 
...
jusqu'à ce que la leçon rentre dans nos têtes de linotte... 
...
c'est pas le mur que je parviendrai à changer
et... puisque me cogner la tête dessus ça fait toujours mal pareil
...
ce qu'il faut que je fasse c'est...
TATAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA 
?????????????????????
sunny
enfin, changer ou pas, c'est comme on veut... en plus... ça peut avoir des répercussions de dingue
l'homme ne devenant que ce qu'il pense... si on n'y fait pas gaffe et qu'on s'applique, 
on peut même la trouver la sortie du labyrinthe !!!

En conclusion mon Nabelcus, tu fais comme tu veux, y compris essayer de me (nous) convaincre que ta méthode est la bonne... 
mais vu ce qu'elle a donné jusque là, permets moi d'en douter plus que lourdement...
c'est toi que tu punis là dedans...

_________________
Puissent vos efforts être à la hauteur de vos rêves 
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1456
Points : 1494
Date d'inscription : 07/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir de l'Être celte - Page 5 Empty Re: Le devenir de l'Être celte

Message par Invité le Mar 29 Jan - 15:17


Message reçu et lu avec attention, ma Eléa.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le devenir de l'Être celte - Page 5 Empty Re: Le devenir de l'Être celte

Message par Invité le Mar 12 Fév - 16:40

Paradoxe étrange : je fais un pas en avant et puis deux en arrière ; je me tourne vers l'occultisme et puis je le fuis fougueusement ; j'entends l'appel et ensuite je fais mine de ne pas l'avoir entendu.

En somme, je me comporte comme le Jonas tourmenté et pessimiste de l'Ancien Testament, alors que je sais, dans l'intimité de ma conscience, que je suis venu sur terre pour m’entraîner à pratiquer le service désintéressé...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le devenir de l'Être celte - Page 5 Empty Re: Le devenir de l'Être celte

Message par Lug le Mar 12 Fév - 16:50

Nabelcus a écrit:Paradoxe étrange : je fais un pas en avant et puis deux en arrière ; je me tourne vers l'occultisme et puis je le fuis fougueusement ; j'entends l'appel et ensuite je fais mine de ne pas l'avoir entendu.

En somme, je me comporte comme le Jonas tourmenté et pessimiste de l'Ancien Testament, alors que je sais, dans l'intimité de ma conscience, que je suis venu sur terre pour m’entraîner à pratiquer le service désintéressé...

Il va falloir que tu convoques les états généraux de tes petits démons perso, mon Nabelcus, pour enfin leur faire savoir qu’ils doivent tous se mettre en rang et au garde à vous, lorsque tu décides de vouloir, et qu’il ne leur est plus permis de désobéir aux ordres de leur supérieur, ni de lui raconter des fariboles et des calembredaines.

Sinon, tu vas finir girouette, et ça, ce n’est pas ce qu'il y de plus noble et d'honorable...

_________________
Tout est Vrai
Lug
Lug
Admin

Messages : 2085
Points : 2170
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Le devenir de l'Être celte - Page 5 Empty Re: Le devenir de l'Être celte

Message par Invité le Jeu 14 Fév - 15:57


Du très très lourd. J'ai appris des choses que j'ignorais totalement sur cette religion (et pourtant, j'ai lu l'histoire de l'Inde d'Alain Daniélou).


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le devenir de l'Être celte - Page 5 Empty Re: Le devenir de l'Être celte

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum