Les Principes de la Loi de Maât

Page 24 sur 31 Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25 ... 27 ... 31  Suivant

Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Invité le Lun 8 Oct - 12:02

Tout le monde parle mais personne ne comprend.. cyclops  ou plutôt personne ne fait d'effort de compréhension...
J'ai pas l'impression d'ecrire en chinois pourtant... Mes propos ne sont pas abstraits au point de susciter des développements,..parce-que si il faut qu'à chaque tournure de phrase on s'explique, on est pas sorti du sable... geek

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Lilbudha le Lun 8 Oct - 12:29

Tu n'as pas tort mon Scorpion, on ne va pas développer chacune de nos phrases, et puis si les autres ne nous comprennent pas, c'est forcément qu'ils ne font pas d'efforts ou qu'ils sont un peu con-cons sur les bords ces mauvais bougres...

En attendant, sans te demander de tout développer parce que tu n'as pas que ça à faire, est-ce que tu aurais l'immense bonté de m'expliquer comment on peut délibérément faire quelque chose sans le vouloir ?

_________________
Y'a plus qu'à
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 943
Points : 967
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Invité le Lun 8 Oct - 12:53

Toujours sarcastique Lilbuddha. Tu me prête des jugements qui sont infondés....pas grave

Si tu etais un peu attentif dans ta vie quotidienne, tu constateraiss que tu passes la majorité de ton temps à faire des choses de façon involontaire et automatique..

Mais là il s'agit d'abandonner toute volition...dans un sens plus religieux on pourrait dire que c'est la voie du renoncement...le mystique abandonne toute volonté personnelle et s'abandonne dans une acceptation totale à la volonté divine...

Voilà voilà...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Lilbudha le Lun 8 Oct - 13:25

Mon Scorpion, il faudra bien un jour que tu crèves l'abcès et c'est ce que je t'invite à faire par mon sarcasme et mes questions "idiotes".

Il se dégage régulièrement de ton discours un paradoxe qui est ingérable et qui donc nécessite un re-calibrage de ta pensée, du moins si tu recherches sincèrement la vérité comme tout membre de notre fraternité le devrait.

Ce paradoxe prend la forme suivante : Comment peut-on abandonner toute volition, sans vouloir abandonner toute volition ? Autrement dit, comment peut-on ne rien vouloir, sans... ben vouloir ne rien vouloir ? Et si, en dernier lieu, lorsque l'on abandonne toute volition, il reste la volonté d'abandonner toute volition alors le tryptique révélé par nos Enseignements reste d'une éternelle précision :
1-Shiva/Volonté,
2-Vishnu/Amour-Sagesse,
3-Brahma/Intelligence Active

Je t'invite à véritablement penser la question et peut-être qu'à la suite de tes méditations tu comprendras pourquoi le Libre Arbitre et son corollaire, la Volonté, ont une telle place primordiale dans les Enseignements de la Sagesse Immémoriale, ce qui a fait dire à notre Lug :
Clavicules de la Sapience a écrit:Vouloir être immobile (ndla, vouloir être sans volonté) dans un univers de mouvements c'est se soumettre totalement à une mobilité extérieure, l'absence de libre arbitre.
Lorsque l'on aura passé cette étape on pourra parler des dangers, en terme évolutif, qu'il y'a à adopter dans son corpus de pensées une croyance qui nie ce Principe primordiale.

_________________
Y'a plus qu'à
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 943
Points : 967
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Nurash le Lun 8 Oct - 14:19

Kanzi a écrit:
Tu m'excuseras mon Nurash, mais c'est là une belle soupe que tu nous sers et à laquelle je ne comprends strictement rien... drunken

Y'a bien un minimum que tu as compris ma Kanzi non ? Quand je parle de "Volonté d'être" tu es d'accord que si une chose n'avait pas la volonté de se manifester alors elle n'existerait pas sur le plan matériel (ou même là c'est complètement abscon pour toi ?). On pourrait voir ça comme l'aspect mental de la trinité dont toutes choses est constituée... Parce que sinon j'aurais tendance à croire que tu as rejeté tout mon message en bloc sans avoir fait l'effort de le comprendre... Perso je suis prêt à essayer de faire plus simple et plus clair si tu veux qu'on joues ensemble, mais ce sera sans doute dans un autre sujet car ce n'est peut-être pas le bon endroit pour le faire Wink

Edit : à la reflexion tu as raison ma Kanzi, c'est pas clair du tout... Je vais faire en sorte de reprendre ça.


Dernière édition par Nurash le Lun 8 Oct - 15:26, édité 1 fois (Raison : ajout)

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 886
Points : 948
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Invité le Mar 9 Oct - 1:54

Lilbudha a écrit:Mon Scorpion, il faudra bien un jour que tu crèves l'abcès et c'est ce que je t'invite à faire par mon sarcasme et mes questions "idiotes".

Il se dégage régulièrement de ton discours un paradoxe qui est ingérable et qui donc nécessite un re-calibrage de ta pensée, du moins si tu recherches sincèrement la vérité comme tout membre de notre fraternité le devrait.

Ce paradoxe prend la forme suivante : Comment peut-on abandonner toute volition, sans vouloir abandonner toute volition ? Autrement dit, comment peut-on ne rien vouloir, sans... ben vouloir ne rien vouloir ? Et si, en dernier lieu, lorsque l'on abandonne toute volition, il reste la volonté d'abandonner toute volition alors le tryptique révélé par nos Enseignements reste d'une éternelle précision :
1-Shiva/Volonté,
2-Vishnu/Amour-Sagesse,
3-Brahma/Intelligence Active

Je t'invite à véritablement penser la question et peut-être qu'à la suite de tes méditations tu comprendras pourquoi le Libre Arbitre et son corollaire, la Volonté, ont une telle place primordiale dans les Enseignements de la Sagesse Immémoriale, ce qui a fait dire à notre Lug :
Clavicules de la Sapience a écrit:Vouloir être immobile (ndla, vouloir être sans volonté) dans un univers de mouvements c'est se soumettre totalement à une mobilité extérieure, l'absence de libre arbitre.
Lorsque l'on aura passé cette étape on pourra parler des dangers, en terme évolutif, qu'il y'a à adopter dans son corpus de pensées une croyance qui nie ce Principe primordiale.

Bien bien....je t'aime bien Lilbudha mais là...tu pousses un peu mémé dans les orties....te rends tu compte que tu parles de
re calibrage de pensée !!! ?? Autrement dit ''ma pensée ne colle pas exactement avec la tienne ou avec la pensée du groupe donc elle est déviante..fais gaffe tu frise le totalitarisme..   affraid

Pour le reste je me suis déjà expliqué, je vais pas y revenir...un conseil de lecture si tu veux des éclaircissements sur le sujet : la bhagavad gita...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Lilbudha le Mar 9 Oct - 15:58

Mon Scorpion, puisque tu bottes encore une fois en touche en jouant les vierges effarouchées, j'en conclus que tu t’accommodes très bien du paradoxe de celui qui veut faire quelque chose (renoncer, ou accepter la volonté divine) sans le vouloir, un vrai rêve de robot.

Cela dit, ne va pas croire que tu as fait une lecture attentive de la Baghavad Gita, surtout pas si tu en as conclu que celle-ci recommande d'abandonner son libre arbitre. Pour décrasser tes canaux de compréhensions subtils, je te propose plutôt cet exégèse issue d'une lecture beaucoup plus attentive et profonde que celle que tu sembles en avoir fait :

Exegèse de la Baghavad Gita

Arrête voyons ne me remercie pas c'est cadeau ! santa

_________________
Y'a plus qu'à
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 943
Points : 967
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Invité le Mar 9 Oct - 23:09

Merci mais je ne t'avais pas attendu pour le lire..celà dit c'est excellent mais ce n'est qu'un fragment du texte..

Juste une question..(pas idiote du coup) jocolor  que reste t-il lorsque l'on abandonne toute volonté ?? le sage n'ayant plus d'ego n'a plus de volonté personnelle..n'a t-il pas fait une offrande veritable ?? sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Lilbudha le Mer 10 Oct - 8:06

Lorsque l’on abandonne toute volonté il restera l’ignorance et les vices qu’on a pas su combattre, tout un royaume à reconquérir.

Comme l’indique Eliphas Lev dans la citation que gu as partagé:
Eliphas Levi a écrit:La volonté de l'homme juste, c'est la volonté de Dieu, et c'est la loi de la nature
La volonté de l’homme juste (Conscience éclairée) se cale, s’aligne, correspond (sans être identique) à la volonté Divine. On est donc à l’opposé de la négation de la volonté de la Conscience, mais plutôt vers son affirmation la plus totale.

Reconquérir son trône ne se fait pas tout seul mon Scorpion, il faut beaucoup et bien le vouloir pour sacrifier et abandonner les limites étriquées de son ego Wink

_________________
Y'a plus qu'à
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 943
Points : 967
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Invité le Mer 10 Oct - 10:49

Mon cher Lilbuddha, si tu parvenais à dépasser les limites de ton intellect raisonneur tu comprendrait que l'abandon (l'offrande) de la volonté n'a rien de passif, bien au contraire...
La volonté nait du désir, le désir vient de l'ego...donc le philosophe ayant réalisé le Grand Oeuvre, sa nature divine n'est pas concernée par les petites volontés de l'ego, fussent elles spirituelles... Celui qui cherche la perfection humaine s'enchaîne à la roue du temps et des cycles...
Pour te faire comprendre cela à mon tour je t'invite à lire un texte, je sais bien que toi non plus tu n'as pas que ça à faire, mais si tu prends le temps de l'examiner il peut éclairer ta lanterne... santa
http://www.maieutique.org/fr/approches-de-la-mystique/la-soumission-a-la-volonte-divine

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Lilbudha le Mer 10 Oct - 11:54

Pour abandonner tes désirs, tes bas instincts, ta quête de reconnaissance, ton ego et même pour te soumettre, mon Scorpion, il faut encore et toujours le vouloir. Je te signale au passage que la Foi est une forme subtile de la Volonté. À nier l’evidence, tu t’enfonces dans les sables mouvants de ton ingérable paradoxe...

Accessoirement, quand je compare la qualité des mets qui nous sont généreusement servis ici et ceux que tu me proposes via ton lien, il n’y a pas vraiment photo et il me parait dommage de constater que cela fait prêt d’un an que tu côtoies nos forums et que tu as encore des soucis avec le Principe même du Libre Arbitre.

Tu me fais penser à ces personnes qui ne font pas la différence entre des œufs de lump et du caviar.

_________________
Y'a plus qu'à
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 943
Points : 967
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Invité le Mer 10 Oct - 13:27

C'est dommage d'avoir un esprit aussi sectaire que le tien...l'ouverture aux autres façons d'appréhender la vérité ne te parle pas..c'est la même chose qui est formulée pourtant, mais avec une approche différente...pour moi c'est tout aussi valable que ce que l'on trouve ici.. Tout est bon à prendre .il n'y a pas qu'un seul chemin qui mène à Compostelle...
L'ouverture ne te pousse pas à abandonner ce que tu crois, ce en quoi tu as foi. Elle te permet simplement d'élargir ton esprit...mais si tu restes dans le reniement de ce qui n'est pas ta voie, ne t'etonne pas si tu restes coincé au bord du chemin...
sunny sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Lug le Mer 10 Oct - 14:14

Scorpion a écrit:Mon cher Lilbuddha, si tu parvenais à dépasser les limites de ton intellect raisonneur tu comprendrait que l'abandon (l'offrande) de la volonté n'a rien de passif, bien au contraire...
La volonté nait du désir, le désir vient de l'ego...donc le philosophe ayant réalisé le Grand Oeuvre, sa nature divine n'est pas concernée par les petites volontés de l'ego, fussent elles spirituelles... Celui qui cherche la perfection humaine s'enchaîne à la roue du temps et des cycles...
Pour te faire comprendre cela à mon tour je t'invite à lire un texte, je sais bien que toi non plus tu n'as pas que ça à faire, mais si tu prends le temps de l'examiner il peut éclairer ta lanterne... santa
http://www.maieutique.org/fr/approches-de-la-mystique/la-soumission-a-la-volonte-divine

Mon Scorpion, comme tu nous le conseilles, j’ai consulté le lien sur : la soumission à la volonté divine...

Déjà le titre me semble relever de l’oxymore, puisqu’il suppose que le Divin, qui se suffit à Lui-même, puisse attendre quelque chose de ses créatures, ce qui serait d’une part, une altération au Don d’Amour absolu et une remise en cause de sa Divinité suprême, et d’autre part, cela vaudrait dire que nous ne sommes pas libres, puisqu’il y doit y avoir in fine soumission (Islam).

Dans l’hypothèse, ô combien plus réjouissante que celle que tu nous proposes, ou l’être humain, mais pas que, puisse avoir un libre arbitre, cette fonction nécessite obligatoirement une Volonté ! Cette faculté se manifestant d’une façon plus ou moins dégradée, sur chacun des plans et selon ses trois enveloppes conjoncturelles.

Le discernement subtil implique donc de reconnaître qu’il n’y ait pas qu’une sorte de volonté, mais bien une infinité d’occurrences, ce qui exclue cette notion très arbitraire dans laquelle tu renfermes le débat, qui est celle du tout ici ou rien après.

Il y a une volonté sensorielle propre au désir ; une volonté émotionnelle et passionnelle, propre à l’intellect raisonneur, et une volonté spirituelle celle qui libère les Consciences en leur offrant la possibilité d’adhérer Volontairement aux Lois Providentielles (Dharma) ou non. Chacun de ces choix comportant ses avantages et ses inconvénients (sacrifices).

Quant au philosophe qui aurait eu la Volonté de réaliser le Grand-Œuvre de la nature humaine, c’est justement parce qu’il a été concerné par la Volonté spirituelle qu’il y est parvenu, sinon pas plus de Grand-Œuvre que de spiritualité. C’est aussi parce qu’il a compris que c’est cette volonté spirituelle qui lui permettra de poursuivre l’ouvrage de son Grand-Œuvre, et sans laquelle il ne pourrait parvenir à la réalisation de sa nature dévique. Ce qui ne se fera certainement pas en restant le cul sur son fauteuil en admirant, dans une contemplation aussi idiote que futile, son nombril éternellement.

La règle en la matière reste que : la Noblesse de l’ouvrage requiert la noblesse de l’œuvrant, et l'œuvrant sans volonté n'est qu'un paresseux.

Accessoirement, à titre personnel, je reste intimement convaincu que le Divin Créateur n’a que faire de nos piètres sacrifices, qui ne sont pas des offrandes véritables, tant que nous n’avons pas compris comment obtenir une oblation digne de Lui (règle de Maât ci-dessus).

Tous les chemins mènent à Rome ou à Compostelle, mon Scorpion, sauf si on les parcourt dans le mauvais sens...

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1747
Points : 1822
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Nurash le Mer 10 Oct - 14:24

Pour essayer de ramener ça sous une optique "Dharmique" :
La Loi de Mâat à pour vocation d'apprendre à l'officiant à pratiquer avec une Justesse croissante, un équilibre toujours plus grand (faire en sorte de se rattacher à la pensée la plus universelle possible, au groupe de Conscience le plus grand).
Ce qu'il est demandé à l'officiant, c'est d'agir suivant ses propres connaissances et son propre niveau vibratoire, dans le cadre de l'adhésion volontaire aux plus hauts Principes. Il ne faut jamais oublié que le geôlier est dépendant des prisonniers qu'il garde, aussi les Consciences qui nous sont hiérarchiquement supérieure ne peuvent attendre notre soumission sans immédiatement devenir tributaire de cette soumission.
L'évolution se fait toujours dans le sens de la plus grande liberté, cette dernière va de paire avec la notion de responsabilité. Être soumis c'est se dé-responsabiliser, c'est par conséquent devenir moins libre.

Une chose qui pourrais sembler similaire en étant très différente c'est le fait de se mettre au service d'une entité supérieure (pas besoin de sauter direct à Dieu Himself). Ce service est rendu possible par cette notion fondamentale qu'est l'humilité. Le service sera donc volontaire et pourra être arrêté à tout moment si la Conscience cesse de faire des efforts (de vouloir servir).
La soumission, c'est ce qu'il se passe lorsque la Conscience se dévalorise par un manque de justesse : elle tombe alors dans l'humiliation. Elle s'imagine devoir être soumise pour recevoir ce qui lui aurait ,de toutes façons, été donné en fonction de ses mérites.

Tout texte qui met en avant la soumission comme une valeur importante comporte nécessairement un manque de justesse et sera par conséquent porteur de davantage d'énergie fossile...

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 886
Points : 948
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Invité le Mer 10 Oct - 15:32

lug a écrit:Déjà le titre me semble relever de l’oxymore, puisqu’il suppose que le Divin, qui se suffit à Lui-même, puisse attendre quelque chose de ses créatures, ce qui serait d’une part, une altération au Don d’Amour absolu et une remise en cause de sa Divinité suprême, et d’autre part, cela vaudrait dire que nous ne sommes pas libres, puisqu’il y doit y avoir in fine soumission (Islam).

Il faudrait remplacer le mot soumission qui a une connotation négative, et le remplacer par le terme "acceptation"..

approches de la mystique a écrit:Ta vie de celui qui s'est soumis finit par cesser d'être perçue comme une vie d'aveugle régie par la fatalité. Tout prend un sens, les épreuves et les bénédictions de l'existence ont des significations précises ; qu'il est pour lui aisé d'interpréter dans le cadre de sa quête spirituelle.
Quant à la révolte contre les soi-disant injustices de l'existence, elle n'est que le fruit de l'ignorance. Ignorance de la cohérence intelligente et particularisée du destin de chaque individu, cette connaissance ne peut être acquise que par le processus psychologique de la soumission, chose aisément compréhensible, car pour connaître il faut percevoir, et pour percevoir il faut regarder. Or se soumettre, c'est précisément apprendre à cesser de considérer les choses à partir de la limitation des ambitions, et des souhaits égocentriques de la personnalité humaine pour devenir capable de les voir à partir d'un point de vue plus vaste, lequel se trouve être révélateur du vouloir cosmique, s'exprimant au travers des événements.

Ne me dis pas que ce qui est dit dans ce paragraphe est erroné, Lug, car là je ne comprendrais pas. vu que j'ai lu des choses similaires dans tes ecrits..

lug a écrit:Dans l’hypothèse, ô combien plus réjouissante que celle que tu nous proposes, ou l’être humain, mais pas que, puisse avoir un libre arbitre, cette fonction nécessite obligatoirement une Volonté ! Cette faculté se manifestant d’une façon plus ou moins dégradée, sur chacun des plans et selon ses trois enveloppes conjoncturelles.

Bien sûr que l'être humain à une volonté mais lorsque celui ci est aligné sa volonté personnelle s'efface, et l'homme se met à pratiquer le service desinteressé sans rien attendre en retour....sinon à quoi servirait l'evolution ??

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Lug le Mer 10 Oct - 18:39

Scorpion a écrit:

approches de la mystique a écrit:Ta vie de celui qui s'est soumis finit par cesser d'être perçue comme une vie d'aveugle régie par la fatalité. Tout prend un sens, les épreuves et les bénédictions de l'existence ont des significations précises ; qu'il est pour lui aisé d'interpréter dans le cadre de sa quête spirituelle.
Quant à la révolte contre les soi-disant injustices de l'existence, elle n'est que le fruit de l'ignorance. Ignorance de la cohérence intelligente et particularisée du destin de chaque individu, cette connaissance ne peut être acquise que par le processus psychologique de la soumission, chose aisément compréhensible, car pour connaître il faut percevoir, et pour percevoir il faut regarder. Or se soumettre, c'est précisément apprendre à cesser de considérer les choses à partir de la limitation des ambitions, et des souhaits égocentriques de la personnalité humaine pour devenir capable de les voir à partir d'un point de vue plus vaste, lequel se trouve être révélateur du vouloir cosmique, s'exprimant au travers des événements.

Ne me dis pas que ce qui est dit dans ce paragraphe est erroné, Lug, car là je ne comprendrais pas. vu que j'ai lu des choses similaires dans tes ecrits..



Je ne te dirais pas que c’est erroné, mon Scorpion, mais que ce n’est franchement pas juste, même véritablement pas juste.

Déjà, mettre un titre qui synthétise le contenu d’un texte, avec pour paradoxe : la soumission au Divin, implique nécessaire de lourdes distorsions, déformations, courbures et déviations dans le développé du texte.

Un peu comme ce petit caillou dans la godasse qui finit par être la goutte d’eau mettant le feu aux poudres...

Alors pour en revenir à l’extrait sur lequel tu m’invites à partager une communauté de vues, là encore je suis au regret de devoir souligner qu’il commence par : la vie de celui qui est soumis...

Cette soumission, dont je rappelle qu’elle n’est rien d’autre que l’abandon et la perte du libre arbitre, n’est pas libératrice. Sur ce point je pense qu’il n’y a pas controverse ni litige, cette soumission est nécessairement asservissante. Elle implique l’absence de doute, de contestation de critique, et donc d’abandon de toute quête de la Vérité, car il faudrait être bien vaniteux pour croire qu’un humanoïde si proche de sa caverne originelle soit en capacité de détenir cette Vérité par lui-même, et pire, par personne (semblable) interposée.

Le soumis est donc la manifestation d’une foi aveugle, le contraire de ce qui est affirmé dès la première phrase. Mais cela n’est pas étonnant, car le vice n’a pas de crédibilité par lui-même, alors il faut nécessairement qu’il se travestisse en apparente vertu...

Si par la soumission aveugle tout prend un sens, le seul sens qui soit compatible avec ce comportement est inévitablement celui que contiennent les lois de causalité : Sanctions/récompenses.

Bon, je ne te ferai pas l’inventaire de toutes les déformations que contient ce court extrait, je terminerai simplement par ce dernier morceau d’anthologie des paradoxes ingérables.

... car pour connaître il faut percevoir, et pour percevoir il faut regarder...

Quel cafouillage de la pensée que ce salmigondis !

Pour connaître il faut d’abord recevoir une pensée, ici le regard n’est qu’une déclinaison très abâtardie de la perception organique si loin de la perception spirituelle, presqu’une rusticité genre béquilles pour handicapés. Une fois reçue cette pensée, il faut l’assimiler correctement, ce qui n’est pas aussi simple qu’il y paraît dans l’énoncé. Ensuite, il faut avoir la Volonté de la mettre à l’épreuve pour en vérifier la pertinence, la justesse et la conformité avec les lois de la Nature, et une fois ce travail accompli, il faut en plus avoir la Volonté de la mettre rigoureusement et en toutes circonstances en pratique :

http://fraternite-hermes.forumactif.org/t87p1050-pensees-du-jour#11328

Pour ces quelques raisons, mais il y en a de nombreuses autres, je n’accorde pas la moindre crédibilité ni pertinence à ce texte, mon Scorpion, et ce n’est pas parce que tu as l’impression d’avoir lu des choses similaires dans mes écrits, que l’assemblage hétéroclite de pensées mal assimilées de l’auteur de ce texte décousu, et surtout exprimé en dépit de toute justesse, que tu pourras en faire la moindre comparaison crédible. Les ingrédients  (mots) sont peut-être les mêmes, mais c'est l'assemblage qui en est fait qui transforme l'œuvrant soit en gâte sauce ou grand maître-queux.   Mais si tu te crois capable de le faire, je suis curieux d’en voir le résultat.

Si l’aventure te tente, tu découvriras peut-être l’extrême soin, précision et rigueur de cohérence que constitue l’ensemble de mes écrits tant dans leur diversité que dans leur grande ancienneté, ce sera autant de gagner pour toi... Very Happy

À toi la balle...

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1747
Points : 1822
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Invité le Jeu 11 Oct - 2:20

Tes écrits sont aussi trés revelateur pour moi Lug. Mais ça ne m'empêche pas de regarder ailleurs car d'autres font aussi un travail tout aussi respectable que le tien. Et j'essaie de garder toujours mon esprit ouvert chaque fois que quelque chose m' interpelle.
Je comprends tout à fait qu'on puisse ne pas être d'accord avec ce qui est écrit mais de là à le balayer d'un revers de la main...mais passons...

Pour en revenir au contenu de ce texte.
Qu'on le veuille ou pas l'homme est soumis aux lois universelles. Et sa volonté n'y peut rien changer. Je pense que tu seras d'accord sur ce point..
Les lois sont énoncées par le Divin. C'est donc bien la volonté divine qui est supérieure à la volonté de l'homme.. Tout ce qui arrive dans la vie est soumis à la loi karmique..c'est bien le Divin qui en est la source..
L'homme à son libre arbitre mais celui ci ne peut s'exercer qu'en rapport avec le karma. . seule la conscience qui réalise son unité avec la Conscience Universelle se libéré des chaines du karma...cette volonté de libération ne peut pas provenir de l'ego car c'est lui qui enchaîne la conscience... Cette volonté n'est pas une volonté de perfection de l'homme (volonté qu'il faut abandonner) mais plutôt un dépassement du mental...c'est seulement quand elle arrive à ce stade que la conscience réalise que la volonté n'existe que dans le mental, elle est alors en accord avec les lois universelles.. La volonté divine.,.et comme l'a dit le grand Eliphas Levi '' la volonté de l'homme juste, c'est la volonté de Dieu'' .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Lug le Jeu 11 Oct - 9:57

Scorpion a écrit:Tes écrits sont aussi trés revelateur pour moi Lug. Mais ça ne m'empêche pas de regarder ailleurs car d'autres font aussi un travail tout aussi respectable que le tien. Et j'essaie de garder toujours mon esprit ouvert chaque fois que quelque chose m' interpelle.
Je comprends tout à fait qu'on puisse ne pas être d'accord avec ce qui est écrit mais de là à le balayer d'un revers de la main...mais passons...

Pour en revenir au contenu de ce texte.
Qu'on le veuille ou pas l'homme est soumis aux lois universelles. Et sa volonté n'y peut rien changer. Je pense que tu seras d'accord sur ce point..
Les lois sont énoncées par le Divin. C'est donc bien la volonté divine qui est supérieure à la volonté de l'homme.. Tout ce qui arrive dans la vie est soumis à la loi karmique..c'est bien le Divin qui en est la source..
L'homme à son libre arbitre mais celui ci ne peut s'exercer qu'en rapport avec le karma. . seule la conscience qui réalise son unité avec la Conscience Universelle se libéré des chaines du karma...cette volonté de libération ne peut pas provenir de l'ego car c'est lui qui enchaîne la conscience... Cette volonté n'est pas une volonté de perfection de l'homme (volonté qu'il faut abandonner) mais plutôt un dépassement du mental...c'est seulement quand elle arrive à ce stade que la conscience réalise que la volonté n'existe que dans le mental, elle est alors en accord avec les lois universelles.. La volonté divine.,.et comme l'a dit le grand Eliphas Levi '' la volonté de l'homme juste, c'est la volonté de Dieu'' .

Je n’ai pas l’ambition de vouloir te convaincre de quoi que ce soit, mon Scorpion, surtout lorsque tu cherches à imposer tes vues, quelles que soient les démonstrations crédibles de leur manque de justesse.

Personne ici, et surtout pas moi t’a empêcher de regarder ailleurs, et si tu prétends garder l’esprit ouvert pour ces ailleurs, le moins que je puisse constater c’est que tu restes singulièrement psychorigide pour ce qui est de nos travaux, que nous ne sommes pas venus t’imposer, et que d’ailleurs tu perturbes, notamment dans ce topic sur les règles de Maât, en apportant des commentaires qui ne sont plus en rapport avec son sujet.

Je n’ai rien ni à te vendre ni à te proposer, mon Scorpion, pas plus que tu pourras espérer nous refiler tes certitudes ne reposant sur aucune base crédible, car chaque fois qu’il t’est demandé d’en assurer la pertinence, soit tu déclares les questions idiotes, soit tu passes sur les contradictions que l’on te met sous le nez, et que tu ne peux pas admettre, car elles mettent en péril l’édifice de tes convictions ne reposant que sur le nihilisme, l’asservissement et un prêchi-prêcha un tantinet dogmatique.

Je ne poursuivrai donc pas inutilement des échanges que tu stérilises par ton obstination à vouloir avoir raison contre toutes évidences, simplement si tu dois poursuivre tes manifestations sur nos forums, ne le fait pas en plein milieu de travaux en cours et sans rapport avec ceux-ci.

Tu as l’agora ou le coin des débutants pour t’exprimer librement. Après, libre à ceux qui auront la passion de l’inutile d’essayer de communiquer avec toi, en prenant le risque de se voir traiter d’idiot ou d’ignorant, puisque tu sembles détenir une vérité si incontestable qu’elle t’exonère d’avoir à la crédibilisé par des démonstrations pertinentes.

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1747
Points : 1822
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Invité le Jeu 11 Oct - 12:44

C'est bien dommage de réagir de la sorte. Je me suis sans doute mal fait comprendre.
A chacun ses illusions après tout...tu as les tiennes, j'ai les miennes... Je n'ai jamais essayé de convaincre personne, mais je m'aperçois que si l'on sort un peu du cadre on se prend une volée...et quand on propose une ouverture sur d'autres point de vue c'est un démontage en règle qui est opéré...ça me laisse bien perplexe tout ça...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Kanzi le Jeu 11 Oct - 12:52

Scorpion a écrit:C'est bien dommage de réagir de la sorte

Je te le confirme !

Le message central de la Bhagavad-Gita est : qu’il ne nous est pas demandé de résoudre les problèmes qui sont à l’origine des Lois Universelles, mais de découvrir l’action que nous devons avoir pour les maîtriser afin d’accéder à la voie de la libération.

Commentaires :

Partir à la découverte des principes de l'universelle sagesse en ayant dès le départ cette précieuse clavicule contenue dans cet extrait, c'est assurément, si nous la gardons précieusement en mémoire, avoir la possibilité d'ouvrir toutes les portes qui se présenteront à nous tout au long de ce cheminement.

Prendre conscience qu'il ne nous est pas demandé de résoudre les problèmes qui sont à l'origine des Lois Universelles, implique un incontestable élargissement du champ de notre conscience, mais aussi de faire preuve de la vertu la plus noble et la plus précieuse pour un quêteur sincère de vérités et qui est : L'HUMILITE.

Bien que ce message n'attende aucune réponse de ta part hormis le contexte dans lequel nous y travaillons, si tu souhaites néanmoins poursuivre, conformes toi à ce que te demande l'hôte de ces lieux :

Lug a écrit:Je ne poursuivrai donc pas inutilement des échanges que tu stérilises par ton obstination à vouloir avoir raison contre toutes évidences, simplement si tu dois poursuivre tes manifestations sur nos forums, ne le fait pas en plein milieu de travaux en cours et sans rapport avec ceux-ci.

Tu as l’agora ou le coin des débutants pour t’exprimer librement.

_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1326
Points : 1478
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Lilbudha le Jeu 11 Oct - 13:03

Mon Scorpion, il serait bon, je pense, que tu cesses de de vouloir tout mettre sur un même pied d'égalité. Toutes les approches ne se valent pas.

Moi aussi je peux te proposer une tonne de points de vue différents, tiens en voilà un : le Divin Créateur est un phallus géant siégeant sur Saturne et nous sommes les fruits de sa semence.

Ben quoi ? C'est un autre point de vu non ?

Si, lorsque j'affirme une connerie pareille, tu as la démarche de m'expliquer et de me démontrer en quoi ce "point de vue" ne tient pas la route, ben ce n'est pas un démontage en règle, ni même un manque d'ouverture d'esprit, c'est une opportunité que tu m'offres afin de me sortir de cette vision peu, voire, pas juste du tout. Et si en plus de cette démonstration tu me communiques une vision nettement plus juste et que je parviens à la saisir, tu m'offres l'opportunité de me hisser sur la tonalité d'une vérité supérieure, de m'élever.

Ceci vaut aussi pour les personnes, il y'a des gens qui sont beaucoup plus perclus d'illusions que d'autres, et lorsque tu te mets au même niveau que le Lug pour dire "tu as tes illusions et j'ai les miennes" tu ne fais que démontrer à quel point tes illusions altèrent ton discernement.

J'espère qu'un jour tu constateras à quel point ce que te partage ici notre Lug est juste :
Lug a écrit:chaque fois qu’il t’est demandé d’en assurer la pertinence, soit tu déclares les questions idiotes, soit tu passes sur les contradictions que l’on te met sous le nez, et que tu ne peux pas admettre, car elles mettent en péril l’édifice de tes convictions ne reposant que sur le nihilisme, l’asservissement et un prêchi-prêcha un tantinet dogmatique.
Et ceci à cause de cela :
Lug a écrit:ton obstination à vouloir avoir raison contre toutes évidences

_________________
Y'a plus qu'à
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 943
Points : 967
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Ven 12 Oct - 0:51

Bien, je vous propose de passer au Principe suivant... et franchement, on est super raccords avec plein de sujets en cours ouverts sur les forums en ce moment
lol!

Loi de Maât a écrit:7. Je vis dans la quête permanente de la vérité.

En suivant la méthodo démontage et remontage de bignou mon Lug, que tu rappelais mon Lilbudha, soit :

Lug a écrit:
Lorsque l’on s’attaque à vouloir « connaître » le contenu hermétique d’une règle, il convient d’en chercher toutes les implications possibles, selon l’angle d’approche et les ramifications sectorielles et multidimensionnelles.
Une fois ce démontage effectué, il ne s’agit pas de laisser le chantier en l’état, mais de faire en sorte de remonter le bidule avec pour enrichissement une synthèse venant lui donner un éclairage utile pour ceux qui n’auraient pas encore les capacités de s’adonner à cette pratique.

On est bien lancés là... alors qui joue et ouvre le bal ?
sunny

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 712
Points : 728
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Dim 14 Oct - 20:45

Loi de Maât a écrit:7. Je vis dans la quête permanente de la vérité.

Qui trouve magnifiquement place dans les Principes de la Loi de Maât juste après les 6 premiers Principes, dont :
Loi de Maât a écrit:5. J’affirme que toute vie est sacrée. 
6. Je donne des offrandes véritables

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 712
Points : 728
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Nurash le Dim 14 Oct - 22:44

Loi de Maât a écrit:7. Je vis dans la quête permanente de la vérité.

Le fait d'être en quête d'une chose présuppose de ne pas posséder cette dernière. ce que l'on cherche pour ne pas le posséder c'est donc cette vérité.
Or nous le savons, la Vérité est une et les vérités parcellaires sont infinies. Ce que l'on va chercher sera donc une vérité supérieure en amplitude.
La vérité se conçoit sous le prisme de la Connaissance. Vivre donc dans la recherche permanent de cette vérité implique donc également de ne pas faire reculer le dégrès de Connaissance (involution).

Donc si je comprend bien tout, cet aphorisme de la Loi de Mâat nous invite à prendre conscience de l'étendue infinie de notre ignorance et de la nécessité de combler cette dernière par une recherche de tout les instants. Pour une Conscience, cela signifie non seulement des efforts constants mais encore une recherche de l'universalité, de la cohérence, de l'harmonie, et de la Vie.

Et justement le "Dans" me semble d'un coup être extrêmement porteur de sens : il nous invite à participer à la Vie depuis le Flux de la vie. Pas simplement en mode touriste style "je mange et j'dors" mais bien davantage d'agir depuis le monde des "offrandes véritables", depuis le monde de la Lumière... Et là c'est quand même une perspective assez grandiose... Cela signifie à mon sens placer son point focal dans le Monde Mental... Difficile du coup de ne pas faire le rapprochement entre la notion de "permanent" et "d'éternel moment présent"...

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 886
Points : 948
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par lanciennenouvelle le Lun 15 Oct - 10:19

Depuis le coeur, et dans ma connaissance propre, je suis son élan.
Dans une démarche sincère (le dedans comme le dehors, véritable), depuis mes capacités et mes mérites (mon niveau de connaissance), j'ouvre mon attention et j'accueille chaque expérience comme un moyen d'éprouver mes vérités et d'en découvrir de nouvelles (écoute, attention portée à mon environnement) vers des supérieures (plus homogènes).
Dans l'attention la plus continue possible, j'éprouve, je ne fuis ni la peur, ni la souffrance ni la joie. Depuis la cause, je vis l'effet. Depuis l'effet, je remonte la cause. Je m'actualise (remet en cause) dès que se présente la possibilité de.

lanciennenouvelle

Messages : 49
Points : 49
Date d'inscription : 15/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 24 sur 31 Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25 ... 27 ... 31  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum