Les Principes de la Loi de Maât

Page 6 sur 22 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 22  Suivant

Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Jeu 19 Juil - 22:30

WOW... vache
Laughing
Merci mon Nurash pour ce cadeau que tu nous offres... et que tu t'offres...

Je ne te réponds pas directement tout de suite, laissant à d'autres camarades qui le souhaiteraient, rejoindre le sujet et y participer.
Vu la perspective qu'il offre ce topic... ça demande un peu d'élan et beaucoup de volonté pour s'y coller, alors laissons aux copains un peu de temps.
Basketball

Je profite donc de l'occasion pour un petit interlude... en mode piqure de rappel... de comment on en est arrivés à travailler sur ce sujet...

On a d'abord constaté qu'en début de Camino... ben on a beau faire des gestes dans tous les sens et s'auto-rassurer en se disant qu'on est au taquet... 
on dépense au final une énergie de dingue pour constater que... il ne se passe rien... (ou pas grand chose)
Photo 8 : Mutus liber : ne pas confondre départ et arrivée
Suite à quoi, la légitime question s'est posée... on peut faire quoi au juste pour qu'il se passe quelque chose ?
On a échangé nos recettes de cuisine (différentes A16) de... ce qui n'avait pas marché
jusqu'à... y'en a une qui marche pour de vrai...
Découverte de l'A16 "qui marche" : Juste de pensée, juste de parole, juste d'action, et trop de Maât n'est plus Maât : 
et non seulement on est en train d'en explorer les Principes de cette Loi de Maât, mais en plus, on le fait volontairement en suivant le plus haut qu'on le peut son Principe-maître-même : la Justesse.

Aussi, bien qu'on n'en soit qu'au début, tout début, de l'exploration des Principes de la Loi de Maât
MAIS vu les efforts fournis, Nurash, Vasanakshaya, dans l'application, la mise en pratique de son Principe même...
et à la lecture de vos participations, j'ai une petite question :

alors ? de votre point de vue ? elle marche cette A16 ou pas ?
flower
Perso, à vous lire, j'ai bien l'impression que oui...
on vient juste de commencer, et pourtant, j'ai bien l'impression... qu'il se passe des trucs...

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 457
Points : 467
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Vasanakshaya le Ven 20 Juil - 10:21

Merci mon Nurash pour ton partage et merci ma Soÿ pour nous donner matière à travailler et à se remettre en question. Smile

C'est là une utilisation vertueuse des possibilités de notre époque de "progrès". Utiliser la technologie pour aller dans le sens de ce qui nous semble juste, ici donner et recevoir, au lieu d'être esclave de cette époque insensée et lobotomisante. Mais c'est un autre débat... Very Happy

Soÿ a écrit:alors ? de votre point de vue ? elle marche cette A16 ou pas ?
De mon petit point de vue, l'A16 fonctionne, mais dans cette autoroute particulière, ce n'est pas tant la vitesse à laquelle on roule qui importe, mais plutôt la vigilance à laquelle on accorde à la route.

Cette A16 fonctionne car elle nous oblige à être rigoureux dans les moindres détails, du moins si l'on y parvient pas encore, à essayer. Juste de pensée, permet de peser et d'évaluer chacune de nos pensées, au lieu de simplement se laisser emporter par le fourmillement habituel d'un intellect raisonneur mal dompté et qui part au moindre quart de tour. S'ensuit la justesse dans la parole, qui découle de la pensée puis la justesse dans l'action.

Il s'agit à mon sens de rayonner la justesse autant que faire se peut. C'est ainsi que l'on commence à faire profiter autrui de ce que l'on a assimilé. Et plus encore, car ça permet une mise en pratique qui permettra à la Conscience de vérifier par l'expérience la justesse de ce à quoi elle aspire.

En fait, c'est en pensant juste, en parlant juste et en agissant juste que l'on mesure la réelle justesse à laquelle nous sommes capable. Non seulement, on apprend à se maîtriser et à se conformer à la justesse, mais en plus, on apprend si notre pensée est réellement juste ou non, dans la mise en pratique.

Cette Loi de Maât est en fin de compte une invitation à la mise en pratique, là, tout de suite maintenant, et pour tout le temps (qu'on souhaite, selon le libre arbitre de chacun).

Bon, y'a un truc que j'ai encore du mal à bien piger ce que ça raconte, c'est cette histoire de : trop de Maât n'est plus Maât. Je vois ça un peu comme une mise en garde pour nous dire de bien rester dans la Tempérance et le discernement et de ne pas foncer en mode bourrin "répandre la bonne parole", un peu à l'image des conquistadores.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 406
Points : 416
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Nurash le Ven 20 Juil - 10:57

Vasanakshaya a écrit:
Bon, y'a un truc que j'ai encore du mal à bien piger ce que ça raconte, c'est cette histoire de : trop de Maât n'est plus Maât. Je vois ça un peu comme une mise en garde pour nous dire de bien rester dans la Tempérance et le discernement et de ne pas foncer en mode bourrin "répandre la bonne parole", un peu à l'image des conquistadores.

De mon coté mon Vasanakshaya, je vis ce "trop de Mâat" lorsque je force trop. Dans ma quête d'absolu, cela finit par devenir une obsession de mon coté... Et justement c'est aussi ça l'ascèse, prendre du recul sur ses perceptions. Pour ma part je sens véritablement les transformations au quotidien. Oh ce n'est pas énorme, mais vraiment cette sensation que chaque jour apporte son lot de libération et la sensation de se réveiller chaque matin régénéré et un peu plus vivant, un peu plus léger que la veille. Cette sensation et cette conviction d'aller vers le plus subtil et le plus léger se fait de mon coté dans l'acceptation de la nature imparfaite, la sensation d'être de plus en plus "normal" de plus en plus "commun", juste une personne parmis tant d'autres qui tente de faire son petit bout de chemin dans la vie et qui fait de son mieux, sans aucune autre préoccupation. Apprendre à devenir simple et bon quelque-part... Alors c'est sur que ça fait moins rêver que les incroyables pouvoirs et les boules de feu mais la sensation de se rapprocher de son cœur, d'être de plus en plus honnête et transparent parce qu'on met moins de filtres apporte une sérénité qui croit tranquillement, comme un chêne qui a du pousser lentement pour obtenir sa majestueuse stature. D'ailleurs ça me fait penser que j'ai la conviction que la patience est la manière la plus rapide de progresser.
Pour ma part cette ascèse c'est surtout apprendre , apprendre à respecter ses besoins physiologiques autant qu'intellectuel. Apprendre à se poser les bonnes questions, à découvrir ce que l'on peut percevoir de différent. Je dirais que c'est comme se distiller soi-même, revenir constamment à ce Principe essentiel qui veut que nous soyons d'abord une Conscience intemporelle, et chaque fois que l'on déjoue un des pièges de l'égo ou des vices on devient autrechose, mais surtout, c'est arrêter de vouloir qu'il y ai un point final à cette marche. Paradoxalement cette ascèse m'apprend à profiter de la vie avec douceur et bienveillance pour moi-même. C'est un peu comme une pommade / un onguent qu'on applique lentement, patiemment et qu'il faut faire pénétrer jusqu'au centre philosophique de l'être Smile .

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 787
Points : 845
Date d'inscription : 09/06/2016
Age : 32
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Vasanakshaya le Ven 20 Juil - 14:15

Merci mon Nurash pour cet éclaircissement. Vue comme ça, on peut aussi dire que la Loi de Maât nous invite à ne pas aller plus vite que nous le pouvons, à rester dans notre rythme. Un pied devant l'autre. Ainsi, comme tu nous l'indiques, cela peut se traduire par ne pas forcer trop.

On peut tout de même constater qu'il y a alors une confusion possible, si aller trop vite est néfaste, ne pas avancer par peur (ou paraisse) l’est tout autant. C'est encore une fois dans la justesse que nous devons nous placer pour bien saisir cet enseignement de vie, ou plutôt de Vie. Ainsi, si trop de Maât n'est plus Maât, pas assez de Maât ne l'est pas également. La Conscience qui s'adonne sur le Camino doit faire preuve d'un sens de discernement un minimum aiguisé si elle veut éviter de tomber dans les nombreux pièges, et de buter sur les multiples cailloux.

A te lire mon Nurash et si j'ai bien compris, j'ai l'impression que lors de ton cheminement spirituel, tu es passé par la recherche du sensationnel, mais voyant que cela ne mène sur pas grand chose, tu t'es remis en question et cherche maintenant la grandeur et la beauté qui se trouve dans chaque instant du quotidien. Aujourd'hui, jour après jour, c'est plutôt une pratique de ce que j'aime appeler la vigilance : la rectitude du geste, l'attention volontaire pour adopter une pensée, une parole et une action de plus en plus juste et vertueuse.

C'est là que l'on peut réaliser sans le moindre doute, que l'objectif que l'on s'était fixé sur le début du chemin n'est plus le même que celui que l'on se fixe en avançant. Et je crois pouvoir dire sans trop me tromper que plus on avance, plus cet objectif évolue et devient élevé.

C'est amusant parce que je me retrouve un peu dans ce que tu nous décris, et je pense ne pas être le seul. A titre personnel, lorsque je commençais à découvrir la spiritualité, il y a maintenant déjà quelques années, je pensais dans un premier temps qu'il s'agissait de pouvoirs, comme faire fondre la glace en utilisant les Éléments, employer la télékinésie, faire des sorties astrales, léviter, parler avec les arbres, devenir invisible, employer des êtres invisibles,... Avec le temps, je me suis rendu compte que cette vision était en fait celle d'un enfant qui voulait sortir de la normalité ambiante, car elle lui semblait bien trop puérile et frivole et il savait au fond de lui qu'il y avait quelque chose de beaucoup, beaucoup plus profond dans sa Conscience.

Aujourd'hui, ce que je trouve dans la spiritualité a une valeur tellement plus élevée et noble que ce que je pouvais imaginer à l'époque, que mes "objectifs" se sont complétement transmutés (pour ne pas dire transformés). Et je sais que ça continue et que ça continuera en avançant.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 406
Points : 416
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Nurash le Ven 20 Juil - 18:31

Vasanakshaya a écrit:
A te lire mon Nurash et si j'ai bien compris, j'ai l'impression que lors de ton cheminement spirituel, tu es passé par la recherche du sensationnel, mais voyant que cela ne mène sur pas grand chose, tu t'es remis en question et cherche maintenant la grandeur et la beauté qui se trouve dans chaque instant du quotidien. Aujourd'hui, jour après jour, c'est plutôt une pratique de ce que j'aime appeler la vigilance : la rectitude du geste, l'attention volontaire pour adopter une pensée, une parole et une action de plus en plus juste et vertueuse.

Oui et non mon Vasanakshaya, pour ma part je suis passé par une phase brûlante où je souhaitais tout contrôler et par conséquent ne rien ressentir. A l'époque j'étais prêt à tout les sacrifices pour atteindre l'Absolu... Sauf peut-être le sacrifice du sacrifice... Et en ce sens, trop de Maât n'est plus Maât. Il s'agit d'obtenir un composé homogène d'expérience humaine vécue à la lumière d'une Conscience intemporelle. En réalité je me suis aperçut qu'au final j'allais de plus en plus mal et au bout d'un moment je me suis résigné à me dire que je n'allais peut-être rien trouvé "au dela du voile" en forcant comme un bourrin, si ce n'est peut-être que la petite mort sans avoir jamais réussi à vivre ce que je voulais. Du coup j'ai pris le contrepied inverse : explorer mes sentiments et mes émotions pour découvrir la personne sensible que j'étais, et là effectivement le panorama était pas méga jojo (mais ca commence à aller mieux). A partir de là je suis retourné dans le sensible (mais peut-être pas le sensationnel) et force est de constater que ce qui est léger et subtil est beaucoup plus agréable à vivre que ce qui est lourd et pesant. Du coup le fait de monter en vibration et d'expérimenter d'autres choses reste de mon coté quelquechose de sensoriel, et le caractère léger et paisible de ce que je ressent est pour moi un indicateur précieux me permettant d'affiner mon discernement. Car parfois je me rend compte que je commence à devenir stressé et tendu, et que ce que je ressent est relatif d'une déséquilibre en feu par exemple (j'ai une tendance naturelle à être violent contre moi-même, ce qui doit rappeler un des enfers de la Divine Comédie de Dante, passage des enfers qui peut être particulièrement inspirant pour celui qui sait lire entre les lignes). A ce moment j'examine ma pensée qui est généralement conforme à ce que j'en ait perçu. Je rétablit alors l'équilibre en quittant le toutou Rien et en voyant ce que je peux ré-équilibré. Tout ça pour dire que, de mon point de vue, il faut un équilibre constant en toute chose et que c'est à chacun de connaitre ses propres travers qui sont les siens propres et qui constituent, dans cette incarnation, l'ordre dans lequel les choses sont à être expérimentée, sachant, in fine, que toutes les étapes seront validées sans qu'il en manque une seule. De la même manière on pourrait dire que chaque expérience de l'incarnation sera perçue suivant l'angle de l'expérience et non celui de la résistance / trauma.

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 787
Points : 845
Date d'inscription : 09/06/2016
Age : 32
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Sam 21 Juil - 12:20

Bon, pour finir de nous aider à nous positionner le plus haut possible, avant de continuer la rando... double question bête :

La Connaissance...
c'est la Connaissance... de quoi ?

La phénoménale épopée de la Conscience...
c'est une épopée... vers où ?

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 457
Points : 467
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Kanzi le Dim 22 Juil - 1:21

Soÿ a écrit:Bon, pour finir de nous aider à nous positionner le plus haut possible, avant de continuer la rando... double question bête :

La Connaissance...
c'est la Connaissance... de quoi ?

La phénoménale épopée de la Conscience...
c'est une épopée... vers où ?

La Connaissance...
c'est la Connaissance... de quoi ?


La Connaissance… c’est la Connaissance de soi par soi-même,
c’est la Connaissance du Bien et du Mal, du vice et de la vertu, de l'ombre et de la lumière, de l’harmonie et du chaos et des Principes et Lois qui gouvernent, ordonnent et régulent.

La phénoménale épopée de la Conscience...
c'est une épopée... vers où ?


Vers une Connaissance (toujours plus) Universelle (élargissement de conscience de la périphérie vers le centre, et du centre vers la périphérie…pour parvenir à « Je Suis celui qui se crée lui-même »), vers plus de responsabilité de droits et de devoir. Vers un accomplissement de son être véritable intérieur, sa nature divine.

Comment ?

Par le développement du libre arbitre (bâton de pouvoir) que la traversée du jardin offre d’expérimenter et d’exercer. Par l'exercice d'une volonté, endurance, persévérance et fidélité permettant un alignement de la pensée, parole, action avec ce qu'il y a de plus vertueux.

_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1286
Points : 1438
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Kanzi le Dim 22 Juil - 1:59

Je profite avec gratitude de tout ce qui m'arrive, car je sais que tout ce qui m'arrive est formateur, et source d'enseignement.
Je profite avec gratitude car je sais que tout ce qui m'arrive est la conséquence de mes actions, fruit des pensées que je nourris et qui créent ma réalité.
De ce fait je comprends qu'il n'y a pas d'échec, juste des leçons comme autant d'occasions de rectifier avec plus de justesse mon tir. Si je me suis tirée une balle dans le pied, je n'accuse pas et je ne m'en prends pas à mon voisin ou ma voisine et ses cousines, tout comme je ne suis pas maso (donc je n'écoute pas l'égo) et ne me tire pas une balle dans le crâne (Je ne me condamne pas pour m'empêcher d'avancer) parce que je me trouve nul(le) ou tout autre prétexte égotique. J'apprends de mon imprudence et de mon ignorance, et j'ose encore pouvoir profiter d'être en vie pour oser m'affirmer, recommencer autant que nécessaire afin de pouvoir rectifier et améliorer mon geste. Si j'ai réellement compris le sens de l'épreuve je peux remercier, rendre grâce car je ne me suis pas éloignée du dessein que je vise, bien au contraire.

_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1286
Points : 1438
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Vasanakshaya le Dim 22 Juil - 11:01

Soÿ a écrit:La Connaissance...
c'est la Connaissance... de quoi ?
J'irais dans le sens de ce qu'a dit notre Kanzi en disant que c'est la Connaissance de soi. Mais bien entendu, pas d'un soi-ego mais d'un soi-Principe. A partir de là, la Conscience commencera à découvrir les Principes qui régissent le monde qui l'entoure.
Je me permets également de rajouter, pour que ça nous reste bien dans l'esprit, qu'il s'agit de Connaissance et pas d'un simple savoir périssable.
Soÿ a écrit:La phénoménale épopée de la Conscience...
c'est une épopée... vers où ?
Si l'on se focalise uniquement sur l'épopée de la Conscience de la forme humaine, alors cette épopée va vers la perfection de cette forme et se termine lorsque la Conscience revêt la glorieuse forme devique. Mais comme nous aimons ici voir les choses en allant le plus loin possible, cette épopée est ce voyage sans limite que fait la Conscience, à l’intérieur du Divin Créateur pour s'en rapprocher toujours plus. Et donc, comme le dit notre Kanzi, vers une Connaissance toujours plus Universelle.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 406
Points : 416
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Kanzi le Dim 22 Juil - 11:13

Vasanakshaya a écrit:
Je me permets également de rajouter, pour que ça nous reste bien dans l'esprit, qu'il s'agit de Connaissance et pas d'un simple savoir périssable.

Qu'est-ce qui différencie le savoir de la Connaissance ?

_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1286
Points : 1438
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Vasanakshaya le Dim 22 Juil - 11:25

Kanzi a écrit:
Vasanakshaya a écrit:
Je me permets également de rajouter, pour que ça nous reste bien dans l'esprit, qu'il s'agit de Connaissance et pas d'un simple savoir périssable.

Qu'est-ce qui différencie le savoir de la Connaissance ?
Le savoir est une pensée intellectuelle qui se porte vers un objet périssable. Le savoir est retreint à la sphère intellectuelle et n'est valable qu'en un temps donné, voire, qu'en une localisation donnée. C'est pourquoi, le savoir n'est pas emportée d'une incarnation à l'autre, il meurt avec l'enveloppe astrale/intellectuelle propre à une incarnation donnée.

La Connaissance, au contraire, se porte sur un Principe. Elle ne situe pas dans l'enveloppe astrale/intellectuelle mais, à mon sens, dans l'enveloppe spirituelle et au-delà. Cette Connaissance n'est pas périssable car elle est celle d'un Principe qui par définition est intemporel. La Connaissance suit la Conscience d'une incarnation à l'autre. Cependant, la Conscience doit faire un effort de volonté pour retrouver son bagage de Connaissances, qu'elle a accumulées lors de son périple.

Pour synthétiser la chose, on peut que la Connaissance est au Principe intemporel ce que le savoir est aux formes périssables.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 406
Points : 416
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Lug le Dim 22 Juil - 11:32

.
.

Puisque ce sujet invite à besogner sur la loi de Maât, j’en profite, insidieusement, pour un aparté sur l’axiome des messages de notre Soÿ : Tout est parfait...

Si, de là où je me tiens, je considère que ce qui est parfait n’est plus perfectible, alors si tout est parfait plus rien ne bouge, que je m’apensais en mon for, alors n’est-ce pas une imperfection que celle qui consiste à vouloir être perfectible ?

Idem pour l’axiome de notre Kanzi : Tout est juste...

Si tout est juste, alors à quoi bon tenter de chercher ce qui pourrait l’être davantage, comme une pensée plus juste que celles qui le sont moins ? Et celles qui sont moins justes, peut-on les admettre dans la catégorie digne de faire partie du Tout, sans altérer la justesse de ce Tout ?

Et selon la Loi de Maât, si une pensée est moins juste, elle entrainera des paroles de même famille, et des actions aussi merdiques qui viendront nourrir l’injustice, non ?

Y a des jour, comme ça, où il a l'esprit taquin... Very Happy

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1611
Points : 1684
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Dim 22 Juil - 11:33

Soÿ a écrit:Bon, pour finir de nous aider à nous positionner le plus haut possible, avant de continuer la rando... double question bête :

La Connaissance...
c'est la Connaissance... de quoi ?

La phénoménale épopée de la Conscience...
c'est une épopée... vers où ?
Ha d'accord, on tourne la tête 2 secondes et on se retrouve avec plein de réponses dans les topics... je vois le genre !!!
Mais quelle équipe de choc !!!!!
lol!

Et c'est vraiment tout l'intérêt de la rando... s'épauler les uns les autres.

Les réponses jusque là sont bonnes... mais... notre Lug nous rappelait il y a quelques messages de ça :
Lug a écrit:
n’oublions jamais que la pratique du service désintéressé est le sommet de l’initiation que peut espérer atteindre la Conscience d'une nature humaine.
et... mon petit doigt me dit qu'en s'appuyant sur ce que vous avez déjà répondu... on peut monter encore...

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 457
Points : 467
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Kanzi le Dim 22 Juil - 12:17

Lug a écrit:.
.

Puisque ce sujet invite à besogner sur la loi de Maât, j’en profite, insidieusement, pour un aparté sur l’axiome des messages de notre Soÿ : Tout est parfait...

Si, de là où je me tiens, je considère que ce qui est parfait n’est plus perfectible, alors si tout est parfait plus rien ne bouge, que je m’apensais en mon for, alors n’est-ce pas une imperfection que celle qui consiste à vouloir être perfectible ?

Idem pour l’axiome de notre Kanzi : Tout est juste...

Si tout est juste, alors à quoi bon tenter de chercher ce qui pourrait l’être davantage, comme une pensée plus juste que celles qui le sont moins ? Et celles qui sont moins justes, peut-on les admettre dans la catégorie digne de faire partie du Tout, sans altérer la justesse de ce Tout ?

Et selon la Loi de Maât, si une pensée est moins juste, elle entrainera des paroles de même famille, et des actions aussi merdiques qui viendront nourrir l’injustice, non ?

Y a des jour, comme ça, où il a l'esprit taquin... Very Happy

Je ne sais pas pour toi ma Soy, mais lorsque je vois apparaître le pseudo Lug affraid j'ai soudainement comme un petit caillou dans la chaussure qui refait surface... Laughing Et là je me dit qu'il ne suffira pas de sortir le rouleau à pâtisserie pour l'éclater (le caillou) mais qu'il va falloir la jouer fine....bref...encore un bignou à démonter et remonter...sans se laisser impressionner par le style "taquin" pour ne pas dire provocateur...sois assuré mon très cher et honorable Lug, que ceci ne restera pas sans réponse ! clown

_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1286
Points : 1438
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Kanzi le Dim 22 Juil - 12:35

Vasanakshaya a écrit:
Kanzi a écrit:
Vasanakshaya a écrit:
Je me permets également de rajouter, pour que ça nous reste bien dans l'esprit, qu'il s'agit de Connaissance et pas d'un simple savoir périssable.

Qu'est-ce qui différencie le savoir de la Connaissance ?
Le savoir est une pensée intellectuelle qui se porte vers un objet périssable. Le savoir est retreint à la sphère intellectuelle et n'est valable qu'en un temps donné, voire, qu'en une localisation donnée. C'est pourquoi, le savoir n'est pas emportée d'une incarnation à l'autre, il meurt avec l'enveloppe astrale/intellectuelle propre à une incarnation donnée.

La Connaissance, au contraire, se porte sur un Principe. Elle ne situe pas dans l'enveloppe astrale/intellectuelle mais, à mon sens, dans l'enveloppe spirituelle et au-delà. Cette Connaissance n'est pas périssable car elle est celle d'un Principe qui par définition est intemporel. La Connaissance suit la Conscience d'une incarnation à l'autre. Cependant, la Conscience doit faire un effort de volonté pour retrouver son bagage de Connaissances, qu'elle a accumulées lors de son périple.

Pour synthétiser la chose, on peut que la Connaissance est au Principe intemporel ce que le savoir est aux formes périssables.

Pour synthétiser la chose, je dirais mon Vasanakshaya, que ce qui différencie le savoir de la Connaissance c'est une pensée éprouvée que l'on a fait sienne par l'expérimentation et le vécu devenant ainsi une certitude et non plus une simple conviction basée sur le savoir.

Il me semble que les paroles de Bouddha prennent ici tout leur sens :

- « Ne croyez rien parce qu’on en fait courir le bruit, ou parce que beaucoup de personnes l’affirment, dit le Bouddha, ne croyez pas que ce soit une preuve de sa véracité. »
- « N’ajoutez aucune foi à quoi que ce soit, simplement sur la production d’une affirmation écrite par un ancien sage ; ne soyez pas certains que ce que ce sage a écrit, ait été revu par lui, ou qu’on puisse y ajouter foi. Ne croyez pas ce que vous vous imaginez, en pensant que, parce que la notion est extraordinaire, elle a dû être inspirée par un Déva, ou un être surnaturel. »
- « Ne croyez pas aux suppositions, c’est-à-dire, admettant quoi que ce soit d’emblée et au petit bonheur, pour en tirer ensuite vos conclusions – calculant vos numéros deux, trois ou quatre, avant d’avoir établi votre numéro un. »
- « Ne croyez rien sur la seule autorité de vos maîtres et de vos instructeurs ; ne croyez et ne pratiquez rien seulement parce qu’ils le croient et le pratiquent. »
- « Moi (le Bouddha) je vous dis à tous, vous devez de par vous-même savoir que cela est mal, que c’est punissable, que c’est réprouvé par les sages ; une telle croyance ne fera de bien à personne, mais causera de la souffrance ; et alors, lorsque vous le saurez, évitez-là.»


Dernière édition par Kanzi le Dim 22 Juil - 12:48, édité 1 fois

_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1286
Points : 1438
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Lilbudha le Dim 22 Juil - 12:41

Lug a écrit:.
.

Idem pour l’axiome de notre Kanzi : Tout est juste...

Si tout est juste, alors à quoi bon tenter de chercher ce qui pourrait l’être davantage, comme une pensée plus juste que celles qui le sont moins ? Et celles qui sont moins justes, peut-on les admettre dans la catégorie digne de faire partie du Tout, sans altérer la justesse de ce Tout ?

Et selon la Loi de Maât, si une pensée est moins juste, elle entrainera des paroles de même famille, et des actions aussi merdiques qui viendront nourrir l’injustice, non ?

Y a des jour, comme ça, où il a l'esprit taquin... Very Happy
Pour ceux qui peuvent s'en rappeler, tu avais d'ailleurs expliqué cela sur plusieurs interventions à notre ami AleXelA à l'époque de nos anciens forums mon Lug.

Ah, la mémoire ! Wink

_________________
Y'a plus qu'à
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 870
Points : 894
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Dim 22 Juil - 12:44

Kanzi a écrit:
Lug a écrit:.
.

Puisque ce sujet invite à besogner sur la loi de Maât, j’en profite, insidieusement, pour un aparté sur l’axiome des messages de notre Soÿ : Tout est parfait...

Si, de là où je me tiens, je considère que ce qui est parfait n’est plus perfectible, alors si tout est parfait plus rien ne bouge, que je m’apensais en mon for, alors n’est-ce pas une imperfection que celle qui consiste à vouloir être perfectible ?

Idem pour l’axiome de notre Kanzi : Tout est juste...

Si tout est juste, alors à quoi bon tenter de chercher ce qui pourrait l’être davantage, comme une pensée plus juste que celles qui le sont moins ? Et celles qui sont moins justes, peut-on les admettre dans la catégorie digne de faire partie du Tout, sans altérer la justesse de ce Tout ?

Et selon la Loi de Maât, si une pensée est moins juste, elle entrainera des paroles de même famille, et des actions aussi merdiques qui viendront nourrir l’injustice, non ?

Y a des jour, comme ça, où il a l'esprit taquin... Very Happy

Je ne sais pas pour toi ma Soy, mais lorsque je vois apparaître le pseudo Lug affraid  j'ai soudainement comme un petit caillou dans la chaussure qui refait surface... Laughing Et là je me dit qu'il ne suffira pas de sortir le rouleau à pâtisserie pour l'éclater (le caillou) mais qu'il va falloir la jouer fine....bref...encore un bignou à démonter et remonter...sans se laisser impressionner par le style "taquin" pour ne pas dire provocateur...sois assuré mon très cher et honorable Lug, que ceci ne restera pas sans réponse ! clown
C'est pas du tout un hasard ma Kanzi si notre Lug nous pose ces questions maintenant.
Laughing
C'est pour nous permettre de répondre mieux à 

La Connaissance...
c'est la Connaissance... de quoi ?

La phénoménale épopée de la Conscience...
c'est une épopée... vers où ?
flower
Et mon petit doigt me dit qu'ensuite... peut-être... on changera nos signatures
lol!

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 457
Points : 467
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Kanzi le Dim 22 Juil - 13:39

Soÿ a écrit:
Et mon petit doigt me dit qu'ensuite... peut-être... on changera nos signatures
lol!

Peut-être ma Soy, mais pour l'instant je ne suis pas prête d'en changer...certaine et convaincu du bien fondé de cette signature... farao

_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1286
Points : 1438
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Kanzi le Dim 22 Juil - 13:43

Lug a écrit:.
.

Puisque ce sujet invite à besogner sur la loi de Maât, j’en profite, insidieusement, pour un aparté sur l’axiome des messages de notre Soÿ : Tout est parfait...

Si, de là où je me tiens, je considère que ce qui est parfait n’est plus perfectible, alors si tout est parfait plus rien ne bouge, que je m’apensais en mon for, alors n’est-ce pas une imperfection que celle qui consiste à vouloir être perfectible ?

Idem pour l’axiome de notre Kanzi : Tout est juste...

Si tout est juste, alors à quoi bon tenter de chercher ce qui pourrait l’être davantage, comme une pensée plus juste que celles qui le sont moins ? Et celles qui sont moins justes, peut-on les admettre dans la catégorie digne de faire partie du Tout, sans altérer la justesse de ce Tout ?

Et selon la Loi de Maât, si une pensée est moins juste, elle entrainera des paroles de même famille, et des actions aussi merdiques qui viendront nourrir l’injustice, non ?

Y a des jour, comme ça, où il a l'esprit taquin... Very Happy

Certes mon Lug, tes questions ont pour mérite de devoir éclaircir par quelques précisions.

Si j’affirme que tout est Juste, cela fait résonnance initialement aux Lois (paramètres universel et intemporels) qui sont parfaites donc justes.

Tout est juste parce que tout ce qui arrive, advient, se manifeste, répond (relation de cause à effet) à ces Lois, lois que chacun est libre de transgresser sans que cela puisse changer d'un iota l’Ordre des choses. Ceci devrait suffire à répondre à la question posée « Et celles qui sont moins justes, peut-on les admettre dans la catégorie digne de faire partie du Tout, sans altérer la justesse de ce Tout ? »

De ce fait, si j’ai des pensées merdique et que je récolte que de la merdouille cela aussi est juste.
Ce qui ne veut pas dire que je ne doive rien faire.  
Affirmer que tout est Juste ne veux pas dire se contenter passivement de réceptionner sans broncher auquel cas je subis la fatalité qui est non réaction et je m’enfonce toujours plus.  
Pour une conscience voulant  se rendre digne de son héritage, chercher à connaître ce qui est plus juste de ce qui l’est moins est une invitation à s’élever (se lever et marcher),  tout cela se produisant dans un ordre de choses parfait qui n’altère en rien la justesse de ce Tout.  Je ne peux pas changer le monde et ne cherche pas à changer le monde, mais je peux me changer moi-même.

Tout est Juste, pourrait se résumer par cette phrase mythique : "on ne récolte que ce que l’on sème", ou bien "l’homme ne devient que ce qu’il pense". Et s’il ne peut devenir autre chose que ce qu’il pense c’est qu’il y a des lois qui ordonnent et nous protègent de notre propre folie tout cela sans altérer ou porter atteinte à la cohérence du Tout.


Dernière édition par Kanzi le Dim 22 Juil - 13:46, édité 1 fois

_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1286
Points : 1438
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Dim 22 Juil - 13:45

Soÿ a écrit:Bon, pour finir de nous aider à nous positionner le plus haut possible, avant de continuer la rando... double question bête :

La Connaissance...
c'est la Connaissance... de quoi ?

La phénoménale épopée de la Conscience...
c'est une épopée... vers où ?
Petit indice pour nous aider à essayer de monter encore plus haut...

Transsubstantiation p. 134 et 135 version PDF Librinova et P. 138 et 139 version papier a écrit:
Il y a trois obstacles : le manque de volonté à obtenir le savoir ; le non attachement à Dieu : l’attachement au mal.
Il y a trois pouvoirs qui sont donnés aux maîtres : transmuter le mal, favoriser le bien et faire preuve de discrimination.
Vous êtes allé voir de quoi ça cause ?
C'est la Note d’alchimie spirituelle N° VIII.


Dernière édition par Soÿ le Jeu 26 Juil - 21:21, édité 1 fois

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 457
Points : 467
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Lilbudha le Dim 22 Juil - 14:01

Kanzi a écrit:
De ce fait, si j’ai des pensées merdique et que je récolte que de la merdouille cela aussi est juste.
Ce qui ne veut pas dire que je ne doive rien faire.  
Dans quelle catégorie des choses ranges-tu les pensées merdiques ma Kanzi ? Dans le registre des choses justes ? Et si, pour cause de manque d'universalité, ces pensées merdiques ne le sont pas, "justes", peut-on encore affirmer que "Tout est Juste" ?

_________________
Y'a plus qu'à
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 870
Points : 894
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Kanzi le Dim 22 Juil - 14:21

Lilbudha a écrit:
Kanzi a écrit:
De ce fait, si j’ai des pensées merdique et que je récolte que de la merdouille cela aussi est juste.
Ce qui ne veut pas dire que je ne doive rien faire.  
Dans quelle catégorie des choses ranges-tu les pensées merdiques ma Kanzi ? Dans le registre des choses justes ? Et si, pour cause de manque d'universalité, ces pensées merdiques ne le sont pas, "justes", peut-on encore affirmer que "Tout est Juste" ?

Bien sur !
Le soleil brille pour tous partout, sans pour autant être souillé par les endroits sales et sombre qui le reçoivent. Et ce n'est pas parce que je ferme ma porte pour rester dans mon obscurité que le Soleil cesse d'être ce qu'il est. Si donc comme on le pense, il y a un ordre universel, cette ordre ne cesse pas d'être en fonction des pensées merdiques de chaque un...

Quand aux pensées merdiques, je les range dans la catégorie des pensées merdiques...


_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1286
Points : 1438
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Kanzi le Dim 22 Juil - 14:44

Lug a écrit:.
.

[justify][color=#6600FF]Puisque ce sujet invite à besogner sur la loi de Maât, j’en profite, insidieusement, pour un aparté sur l’axiome des messages de notre Soÿ : Tout est parfait...

Si, de là où je me tiens, je considère que ce qui est parfait n’est plus perfectible, alors si tout est parfait plus rien ne bouge, que je m’apensais en mon for, alors n’est-ce pas une imperfection que celle qui consiste à vouloir être perfectible ?


Pour ce qui est de la signature de notre Soy, je ne voudrais répondre en lieu et place, mais tout de même je tiens à souligner que le fait de vouloir être perfectible n'est à mon sens pas une imperfection dans le mesure ou cela laisse le champ de tout les possibles ouvert, sinon comment se sortir de là ou on se trouve, comment avancer, évoluer ?
Si effectivement l'on considère que tout est parfait donc qui ne nécessite plus aucun effort pour se rendre perfectible, en effet plus rien ne bouge. De plus c'est une leurre, une illusion.
Afin d'être plus juste dans l'expression ne pourrait-on dire ma Soy : tout est perfectible.


_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1286
Points : 1438
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Netzach le Dim 22 Juil - 14:45

Lug a écrit:Y a des jour, comme ça, où il a l'esprit taquin... Very Happy


Taquin, non... Mais pilpoulesque, sûrement.. Very Happy Very Happy Very Happy


Dernière édition par Georgius le Dim 22 Juil - 14:51, édité 1 fois

_________________
Tout est information.
avatar
Netzach

Messages : 573
Points : 579
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 25
Localisation : Arras

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Dim 22 Juil - 14:49

Kanzi a écrit:Afin d'être plus juste dans l'expression ne pourrait-on dire ma Soÿ : tout est perfectible. 
ça dépend... et c'est là-dessus que notre Lug pointait le doigt... ça dépend si on parle du grand TOUT ou du petitout...

ce qui en même temps nous éclaire sur...

La Connaissance...
c'est la Connaissance... de quoi ?

La phénoménale épopée de la Conscience...
c'est une épopée... vers où ?

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 457
Points : 467
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 22 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 22  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum