Les Principes de la Loi de Maât

Page 5 sur 22 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 22  Suivant

Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Scorpion le Ven 6 Juil - 11:16

La Conscience divine et la conscience humaine sont UN. Donc oui nous pouvons atteindre la Conscience divine puisqu'elle est déjà là. Le travail consiste au cours d'éventuelles incarnations successives de se dépouiller de tout ce qui la voile.

Il est écrit dans les tablettes de Thot : '' Sache, O homme, que celui qui ira jusqu’au bout du sentier de lumière sera libre. ''
La liberté est celle de la Conscience qui est libérée des voiles de l'illusion..tant que l'on se croit séparé du Divin Créateur on est dans l'illusion.. La quête de la Vérité consiste à supprimer toute dualité...

_________________
Tout vient de l'un.

Scorpion

Messages : 380
Points : 410
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Vasanakshaya le Ven 6 Juil - 18:23

Scorpion a écrit:La Conscience divine et la conscience humaine sont UN. Donc oui nous pouvons atteindre la Conscience divine puisqu'elle est déjà là. Le travail consiste au cours d'éventuelles incarnations successives de se dépouiller de tout ce qui la voile.

Il est écrit dans les tablettes de Thot : '' Sache, O homme, que celui qui ira jusqu’au bout du sentier de lumière sera libre. ''
La liberté est celle de la Conscience qui est libérée des voiles de l'illusion..tant que l'on se croit séparé du Divin Créateur on est dans l'illusion.. La quête de la Vérité consiste à supprimer toute dualité...

Je crois comprendre ce que tu veux dire mon Scorpion et je suis d'accord avec toi pour dire que notre Conscience fait bien partie du tableau Divin. En revanche, aucune Conscience n'est le Divin Créateur, pas plus qu'aucune cellule de notre organisme est l'organisme lui même. L'atome d'hydrogène n'est pas le soleil, l'arbre n'est pas la forêt et le personnage peint n'est pas le tableau. Si tout est dans le Tout et si le Tout est dans tout, tout n'est pas le Tout. Un cailloux n'est pas l'Univers et ne le sera jamais, pourtant il est en lui et par là même relié à lui.

Si ce que tu appelles la Conscience divine est la partie providentielle de notre Conscience, alors nous l'atteindrons. Si tu parles d'une Conscience Absolue qui voit le Divin Créateur tel qu'Il est, ce n'est à mon sens pas juste.

Ce qui est écrit dans les Tablettes de Thot, ce sentier de Lumière qu'il faut parcourir, est à mon sens celui que la Conscience accomplie pour son évolution vers la forme supérieure, en l’occurrence pour nous, vers la glorieuse forme devique. Ou encore pour une Conscience devique vers une Conscience supradevique.

Mais crois bien qu'un deva, pas plus qu'au soleil, ni qu'aucune galaxie, ni qu'aucun univers ne connaît le Divin Créateur. Si l'idée du Divin Créateur que peut se faire une galaxie est incroyablement plus élevée que celle d'un soleil, cette idée n'est pas le Divin Créateur.

Oui nos Consciences sont liées à celle du Divin Créateur, mais aucune n'est Lui. Si nous pouvions le connaître, c'est que nous serions au même niveau que lui, ce qui lui ferait perdre son titre de Divin Créateur.

Une Conscience libérée des voiles de l'illusion se retrouve sous une autre forme d'illusion (vérité relative), mais cette nouvelle illusion est plus proche de la Vérité qu'auparavant.

Tu seras toujours, en tant que Conscience, face à un problème insurmontable si tu crois que tu es le Divin Créateur, mon Scorpion, celui de l'autre.


_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 406
Points : 416
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Scorpion le Ven 6 Juil - 22:51

Bien d'accord avec toi mon Vasa sur l'ensemble..
Mais la conscience absolue on ne peut rien en dire.. C'est la fin des fins inconnaissable qui reste à jamais dans son ipseité.

Notre conscience est unie au Divin Créateur puisqu'elle en est une partie. Nous ne sommes pas au même niveau que lui puisque la partie ne peut pas être le tout.

Mais ce que tu dis ensuite ne me semble pas juste. Ça voudrait dire qu'on ne peut jamais sortir de l'illusion. Ce qui ne me parait pas correspondre à un plan divin qui soit parfait et juste..


_________________
Tout vient de l'un.

Scorpion

Messages : 380
Points : 410
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Vasanakshaya le Sam 7 Juil - 10:29

Scorpion a écrit:Bien d'accord avec toi mon Vasa sur l'ensemble..
Mais la conscience absolue on ne peut rien en dire.. C'est la fin des fins inconnaissable qui reste à jamais dans son ipseité.

Notre conscience est unie au Divin Créateur puisqu'elle en est une partie. Nous ne sommes pas au même niveau que lui puisque la partie ne peut pas être le tout.

Mais ce que tu dis ensuite ne me semble pas juste. Ça voudrait dire qu'on ne peut jamais sortir de l'illusion. Ce qui ne me parait pas correspondre à un plan divin qui soit parfait et juste..

C'est aussi comme ça que je vois les choses mon Scorpion, mais peut-être est-ce une sacrée bourde ! Laughing
Comme tu le dis toi même, la Conscience Absolue est inconnaissable. Nous nous ne sommes pas Elle, nous sommes des parties individualisées d'elles. Pour faire l'unité, on peut dire à juste titre que les étincelles sont unes avec le Grand Feu, car elles sont des parties de Lui qu'Il a émané. Mais le Grand Feu ne se résume à aucune de ses petites étincelles (aussi grandes soient elles) qu'Il a crée. Ainsi, comme tu le résumes très justement, la partie est unie au Tout sans l'être pour autant (et sans jamais le devenir, car sinon elle perdrait son ipséité de partie et s'abimerait dans le Tout).

Je vais t'expliquer ce à quoi je pensais en disant qu'on ne sort jamais de l'illusion et tu me corrigeras si la chose ne te paraît pas juste.

Si la Vérité (la Vérité la plus Absolue) est la Cause Absolue de toute chose, cette dernière est donc le Divin Créateur Lui-même. Connaître la Vérité c'est connaître le Divin Créateur. Or, comme nous l'avons vu, aucune Conscience ne peut le connaître, sinon il perdrait son titre de Divin créateur. Ainsi, nous ne seront jamais dans la Vérité et donc, jamais hors de l'illusion.

Chaque vérité est un reflet de la Vérité perçue difficilement dans le brouillard de l'ignorance. Donc, la seule chose que peut percevoir une Conscience, c'est une vérité déformée de la Vérité. Une vérité est une illusion en ce sens qu'elle n'est pas la Vérité Absolue. Il n'empêche que, comme le dit notre Lug, Tout est Vrai. Donc ces vérités/illusions sont vraies (mais relativement à la Conscience qui la voit), et pas absolue.

Kybalion a écrit:Tout est Double ; toute chose possède des pôles ; tout a deux extrêmes ; semblable et dissemblable ont la
même signification ; les pôles opposés ont une nature identique mais des degrés différents ; les extrêmes
se touchent ; toutes les vérités ne sont que des demi-vérités ; tous les paradoxes peuvent être conciliés.

Mais plus la Conscience grandit, plus la Vérité qu'elle peut contenir est grande, plus cette vérité se rapproche de la Vérité et donc plus l'illusion s'amenuise. Mais aussi grande soit la vérité de la galaxie ou de notre univers (qui n'est qu'une petite bulle de savons plongée dans un endroit qui nous est indicible), aucune de ces vérités ne peut contenir le Divin Créateur et donc aucune de ces vérités (sublimes et totalement inimaginables pour nous) n'est démunie de l'illusion.

En fait mon Scorpion, je crois que ça dépend de ce qu'on entend par illusion. Moi je l'entends, peut-être à tort, comme la non Vérité. Mais si tu entends l'illusion comme croyances limitantes de la forme humaine, puis de la forme devique, puis de la forme supra-devique et ainsi de suite, alors oui, nous pouvons en sortir. Mais jamais nous ne sortirons de l'illusion qui nous voile à tout jamais la Vérité, et qui nous donne par là même l'occasion de grandir à tout jamais, ce qui me semble un très beau cadeau.  Smile

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 406
Points : 416
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Scorpion le Sam 7 Juil - 11:44

J'entends par illusion la durée dans le temps.
Est illusoire tout ce qui a un début et une fin. Partant de là si la conscience avait un début elle serait une illusion. Or ce n'est pas ce qu'enseignent la Tradition hermétique, ni aucune autre tradition authentique.
Donc seul l'infini est réel et c'est sur cet infini qu'apparaissent et disparaissent les phénomènes. Il ne peut pas y avoir la multiplicité sans l'unité. La Création est donc éternelle mais ses manifestations sont éphémères.

L'illusion peut aussi s'entendre comme des croyances limitantes, en effet. C'est à dire passer d'un niveau à un autre. Plus on avance sur le sentier, tout ce qu'on prenait pour vérité avant devient faux. On passe d'une demi vérité à une autre, jusqu'à la Vérité la plus ultime que l'on peut voir.  La quête permanente de la Vérité consiste donc à ne jamais se laisser enfermer par des croyances.
C'est la liberté..cheers  sunny

_________________
Tout vient de l'un.

Scorpion

Messages : 380
Points : 410
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Dim 8 Juil - 20:06

Loi de Maât a écrit:2. Je profite avec gratitude, et veille à ne pas permettre le développement de l’ingratitude chez autrui.

Partie 1 : Je profite avec gratitude.

Si je profite sans gratitude, c'est que je n'ai tout simplement pas conscience de ce qui m'a été offert.
Si je n'ai pas conscience de ce qui m'a été offert, alors je ne peux pas pleinement en profiter.
Si je n'en profite pas vraiment, je ne suis et ne serai pas en mesure d'en éprouver de la gratitude.
 
Pour profiter... encore faut-il déjà avoir conscience de la valeur de ce que je reçois.
Pour avoir réellement conscience de la valeur de ce que je reçois, encore me faut-il vraiment être en mesure de la mesurer...
Etre en mesure de la mesurer nécessite vraiment de faire reculer mon ignorance et d'avancer d'abord en Connaissance et en Conscience.
La seule façon de profiter vraiment étant donc... d'avancer sur la Voie.
Il n'y a qu'en avançant en Connaissance et en Conscience que je me rends capable de recevoir et donc de profiter.
Et quand je suis parvenue à commencer à vraiment assimiler, et donc vraiment avoir conscience de ce que je reçois...

Une autre dimension s'ouvre... celle d'être capable de commencer en plus à mesurer la voie par laquelle est passé ce que je reçois : le don.

Je profite non seulement de toute cette Lumière et tout cet Amour qui me sont offerts, mais je profite aussi du fait que cela m'a été OFFERT.
Pour à ce nouveau niveau être capable de profiter, il me faudra connaître le don.
La meilleure façon de commencer à le connaître étant là aussi de le pratiquer.
C'est pourquoi, après avoir tant reçu, profiter le plus pleinement possible de ce qui m'est offert ne peut passer que par, à mon tour, entrer dans le don.
Entrer dans le don étant la façon la plus pleine que j'ai de profiter, entrer dans le don, c'est profiter le plus pleinement possible de ce qui m'est offert... c'est le recevoir le plus pleinement possible.

Me donner véritablement les moyens de connaître la Lumière et le don... c'est faire preuve de gratitude.
Faire preuve de gratitude, c'est me donner véritablement les moyens de connaître la Lumière et le don.

Quand je connais ce qui m'est offert, vraiment, je profite vraiment. Quand je profite vraiment, je ne peux le faire qu'avec la plus grande gratitude dont je sois capable.

Loi de Maât a écrit:2. Je profite avec gratitude, et veille à ne pas permettre le développement de l’ingratitude chez autrui.

Partie 2 : et veille à ne pas permettre le développement de l’ingratitude chez autrui.

J'étais partie pour me lancer, mais finalement, avant ça, avant de la commencer, j'ai une question bête  Very Happy
haaaaaa.... vous devriez me connaître un peu maintenant... ça sent l'embrouille le coup de la question bête !
lol!

...je veille à ne pas permettre le développement de l'ingratitude chez autrui... okay, très bien... mais j'y veille quand ?
j'attends que l'autrui me l'ai demandé d'abord... ou quoi ?

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 446
Points : 456
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Lug le Lun 9 Juil - 10:19

Soÿ a écrit:

...je veille à ne pas permettre le développement de l'ingratitude chez autrui... okay, très bien... mais j'y veille quand ?
j'attends que l'autrui me l'ai demandé d'abord... ou quoi ?

J’y veille dans le cadre de ma pratique du service désintéressé au profit de l’utilité commune, ma Soÿ.

Et qui dit utilité commune, dit aussi éviter qu’un sacré Put... de ver, agent pathogène de la corruption par ingratitude, vienne contaminer la coupe de  beaux fruits de l’arbre de la Connaissance du Bien et du Mal.

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1604
Points : 1677
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Lun 9 Juil - 10:58

holalala, mais alors, j'en fais quoi du libre-arbitre de l'autrui ?
Parce que là, je vais mordre dans les plates-bandes !
Il ne m'a rien demandé l'autrui lui !

Et j'en fais quoi aussi du "ne pas nuire", parce qu'en veillant à ne pas permettre le développement de l'ingratitude chez l'autrui,
y'a fort à parier que je vais vachement le contrarier l'autrui... !

... pas taper la tête STP... ça défait mon chignon !
Je m'y colle parce que j'ai pu constater qu'elles pausent systématiquement problèmes celles-là, et qu'elles forment systématiquement un gros gloubiboulga...

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 446
Points : 456
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Lug le Lun 9 Juil - 11:22

Soÿ a écrit:holalala, mais alors, j'en fais quoi du libre-arbitre de l'autrui ?
Parce que là, je vais mordre dans les plates-bandes !
Il ne m'a rien demandé l'autrui lui !

Et j'en fais quoi aussi du "ne pas nuire", parce qu'en veillant à ne pas permettre le développement de l'ingratitude chez l'autrui,
y'a fort à parier que je vais vachement le contrarier l'autrui... !

... pas taper la tête STP... ça défait mon chignon !
Je m'y colle parce que j'ai pu constater qu'elles pausent systématiquement problèmes celles-là, et qu'elles forment systématiquement un gros gloubiboulga...

Là, ma Soy, tu as du raté de nombreux épisodes du feuilleton, peut-être même que tu regardais celui de Casimir que tu dois surement confondre avec Matrix...

La pratique du service désintéressé au profit de l’utilité commune, comme il est clairement expliqué dans un des dialogues de Transsubstantiation, ne se fait jamais au détriment du libre arbitre d’autrui, et encore moins en ne tenant pas compte de la règle première du serment d’hypocrate.

Respecter ces conditions, c'est difficile, cela nécessite une extrême rigueur, moult connaissances et une parfaite rectitude du geste, mais n’oublions jamais que la pratique du service désintéressé est le sommet de l’initiation que peut espérer atteindre la Conscience d'une nature humaine.

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1604
Points : 1677
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Lun 9 Juil - 22:45

C'est vrai qu'elle n'est pas facile celle-là... mais en même temps, si c'était facile... il n'y aurait aucun mérite à la tenter !

On le tente de démonter et remonter ce bignou...  ?

Comment on fait pour :

  • veiller à ne pas permettre le développement de l’ingratitude chez autrui
  • respecter le libre arbitre d'autrui
  • ne pas nuire à l'autrui

en même temps ?

Quelques pistes les copains de rando ?

Démonter et remonter des pas faciles... c'est bien à ça qu'il sert le Laboratorium  Very Happy, non ?

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 446
Points : 456
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Vasanakshaya le Lun 9 Juil - 23:40

A mon sens ne pas permettre le développement de l'ingratitude, c'est ne pas donner en vain à qui ne veut pas recevoir ou ne le mérite pas.

Respecter le libre arbitre va dans ce sens, ne pas imposer sa vision des choses, même s'il s'agit de Connaissances.

Ne pas nuire à autrui c'est respecter avant tout le primum non nocere.

En fait, en regardant un peu, on s'aperçoit que ces trois applications sont très liées et vont dans le même sens. Donner une nourriture à quelqu'un qui attend passivement et qui donc ne la demande et ne la veut pas, c'est ne pas respecter son libre arbitre car il n'avait pas faim. C'est également développer son ingratitude car non seulement il n'en voulait pas, mais en plus c'est déjà prémâché et il n'a aucun effort à faire. A qui pourrait-il donner sa gratitude si tout lui tombe dans le bec, sans même qu’il n'ait idée de la valeur de ce qu'on lui donne, puisqu'il n'a pas été le chercher pour voir comme ça a été dur de le trouver. De plus, c'est un bon moyen de nuire, car il n'aura même pas envie de chercher par lui-même puisqu'on lui donne et pire encore, comme on lui donne sans qu'il fasse le moindre effort, il n'obtient pas grand chose puisque c'est dans l'effort qu'on apprend.

Alors comment aider autrui sans tomber dans ce problème ? Je dirais en montrant l'exemple. En rayonnant la Connaissance qu'on a préalablement assimilée pour ouvrir la voie à qui le souhaite. De cette manière, rien n'est donné mais une possibilité s'offre à l'entourage, comme une corde disponible à qui le souhaite pour sortir d'un puits. Mais cette corde, c'est la Conscience qui la saisit elle-même en main (libre arbitre), c'est elle qui grimpe et se sort d'elle-même du puits (personne ne vient lui nuire, car grimper à la corde est son choix). Comme la Conscience grimpe avec ses petites mains, elle a au moins conscience qu'une corde lui soit tendue, ce qui lui permet de savoir où donner sa gratitude (si elle le souhaite : libre arbitre).

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 406
Points : 416
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Mar 10 Juil - 22:18

En fait, ce bignou est super difficile à démonter et remonter si on reste hors Dharma (hors service désintéressé) et qu'en plus, on l'appréhende via l'intellect ou l'émotion.

Il devient plus facile (je ne dis pas "facile", je dis juste "plus facile") à commencer à prendre en main si :

  • on l'appréhende via l'intuition
  • on se met véritablement dans la perspective du Dharma, et que donc, on déplace notre point de focus, notre angle pour aborder la réponse

dans ce cas, ça aide d'avoir clair en soi, ou d'y bosser, les réponses aux questions suivantes, avant de répondre :

  • ça sert à quoi notre présence ici, qu'est-ce qui se joue ici, ça permet quoi d'être ici et cheminer ?
  • ce à quoi ça sert, c'est possible grâce à quoi, à qui et depuis combien de temps ?
  • on parle de quelle échelle d'êtreté ?
  • dans quelle échelle de temps ça s'inscrit, et sur quels plans ?
  • et dans tout ça, quelle est la place qu'on décide volontairement de prendre, quelle responsabilité on décide volontairement d'endosser, en pleine connaissance de ce qu'on fait et décide ?

Et ça aide aussi de garder en soi ce que sont les 2 super pouvoirs...

En se posant ces questions... on comprend un peu mieux ce qui se joue ici, et ça permet de répondre un peu mieux à, comment on articule :

  • veiller à ne pas permettre le développement de l’ingratitude chez autrui
  • respecter le libre arbitre d'autrui
  • ne pas nuire à l'autrui

et... pourquoi on doit le faire.

Je ne dis pas que ta réponse n'est pas bonne. Mais je pense que si tu fais l'exercice de changer la profondeur du focus, ça pourrait changer aussi la profondeur de ta réponse.

Tu veux essayer ?

Y'a pas d'urgence à répondre. Ce sujet est magnifique, il mérite qu'on prenne tout le temps qu'il faut pour travailler en profondeur chaque Principe offert.

Yes ?

Je dis "tu" mais ça s'adresse bien entendu à tout le monde  Razz

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 446
Points : 456
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Vasanakshaya le Jeu 12 Juil - 11:52

Soÿ a écrit:ça sert à quoi notre présence ici, qu'est-ce qui se joue ici, ça permet quoi d'être ici et cheminer ?
Ça sert à apprendre, comme à l'école. Mais à la différence de l'école, ce grand apprentissage ne concerne pas le savoir, mais la Connaissance. En fait, en tant que Conscience, on apprend à vivre. On apprend à maîtriser la forme à laquelle nous sommes identifiés dans notre ici et maintenant pour passer à la forme suivante (deva). Le truc, c'est que la maîtrise de la forme humaine passe le service désintéressé (Dharma), d'où l'importance considérable que nous devons lui accorder.
Soÿ a écrit:ce à quoi ça sert, c'est possible grâce à quoi, à qui et depuis combien de temps ?
C'est possible grâce aux moyens que nous nous donnons pour atteindre ce noble projet, conformément à la règle du à chacun selon ses mérites dans le cadre de la Justice Divine qui est nécessairement parfaite et d'une Justesse absolument infaillible. Mais même si la Connaissance nous est attribuée uniquement selon nos mérites, si nous l'obtenons, c'est qu'on nous la donne. C'est là, si j'ai bien compris, qu'entrent en jeu les devas qui, dans le cadre du service désintéressé, apportent leur soutien aux Conscience qui s'en montrent digne. Notre présence ici est utile à tous, du moins, à tous ceux qui choisissent de saisir l’opportunité qu'offre l’incarnation pour s'élever de la condition animale et mortelle de la vie humaine. Il en a toujours été ainsi et il en sera toujours ainsi.
Soÿ a écrit:on parle de quelle échelle d'êtreté ?
Nous nous situons ici au niveau de la Conscience, du moins, de son enveloppe spirituelles (01), les autres enveloppes physique (03) et astrale (02) étant périssables, bien qu'elles fassent partie de ce noble projet, car elles sont nos véhicules ici-bas sur notre terrain d'apprentissage, et qu'il soit ainsi nécessaire de les prendre en compte dans l’équation en les alignant sur l'enveloppe spirituelle (01).
Soÿ a écrit:dans quelle échelle de temps ça s'inscrit, et sur quels plans ?
Ce travail n'est pas celui d'une seule incarnation isolée, mais s'inscrit dans le chemin que parcoure la Conscience. Ainsi, on ne peut pas vraiment parler de temps en soi, car chaque plan à son temps et ce travail se situe sur tous les plans auxquels à accès la Conscience.
Soÿ a écrit:et dans tout ça, quelle est la place qu'on décide volontairement de prendre, quelle responsabilité on décide volontairement d'endosser, en pleine connaissance de ce qu'on fait et décide ?
On décide volontairement de prendre notre place, c'est-à-dire celle qui nous a été attribuée en tant qu'homme (genre humain et non pas masculin) du monde. Chacun a son rôle à faire là ou il se situe dans l'humanité pour apprendre et distribuer, recevoir et donner. On décide de prendre la responsabilité de devenir acteur de l'évolution spirituelle, du service désintéressé, Dharma, en rayonnant les Connaissances que nous avons préalablement assimilées dans notre parcours et grâce à nos efforts méritants.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 406
Points : 416
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Ven 13 Juil - 19:10

Merci mon Vasanakshaya pour cette belle montée en niveau vibratoire.
Elle est déjà immense, mais je suis certaine qu'on peut monter encore.

L'être humain ne devient que ce qu'il pense nous dit Thot et nous rappelle sans relâche notre Lug... et ça reste seulement une maxime aussi longtemps qu'on n'en fait pas l'expérience.
Ce sujet nous invite à cet exercice, à cette expérience, ce sujet encore plus que les autres, pour mémoire, loi de Maât, c'est :

au plus haut que nous le pouvons, être :
Juste de pensée, juste de parole, juste d'action, et trop de Maât n'est plus Maât.

d'où l'intérêt de se placer le plus haut possible avant de se lancer dans le montage et démontage du bignou auquel nous nous collons.

C'est pas une course à l'échalote, ni un concours. C'est un travail collaboratif : monter ensemble, en nous épaulant les uns les autres.
Aussi, d'autres camarades de rando veulent-ils à leur tour participer à cette montée, avant que nous ne revenions au bignou qui nous attend posé tranquillement sur la table ?

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 446
Points : 456
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Dim 15 Juil - 14:08

Pour nous aider à établir ces bases qui nous permettront de prendre la hauteur dont nous sommes capables, et essayer d'aller encore plus haut, pour travailler sur ce sujet :

Lug a écrit:.
.

Je n’apprends rien de qui est d’accord avec moi.

Donc, j’apprends plus de qui n’est pas d’accord avec moi, soit parce qu’il a raison, soit parce qu’il renforce la mienne.

Je ne progresse pas en ne fréquentant que des personnes qui ne pensent que comme moi et sont du même niveau que le mien.

Donc, le meilleur et seul moyen que j’ai de progresser, c’est de fréquenter des personnes qui ne pensent pas comme moi, et qui ne sont pas du même niveau que le mien. Soit ils seront d’un niveau inférieur, et ce sera pour moi l’occasion de mettre en pratique mon service désintéressé à leur profit ; soit ils seront d’un niveau supérieur, et je pourrais m’enrichir à leur contact, si je suis capable de faire preuve d’humilité, de discernement et de modestie.

Dans tous les cas, tant que je resterais dans ma zone routinière de confort,  propre à la médiocre normalité ambiante collective du moment, je n’aurais jamais ni la possibilité d’apprendre, ni l’opportunité de progresser.

Martin Brest a écrit:Multiplie par l’infini, prolonge à tout jamais, et tu auras une vague idée de ce dont je te parle.

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 446
Points : 456
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Nurash le Lun 16 Juil - 14:54

Soÿ a écrit:

  • ça sert à quoi notre présence ici, qu'est-ce qui se joue ici, ça permet quoi d'être ici et cheminer ?
  • ce à quoi ça sert, c'est possible grâce à quoi, à qui et depuis combien de temps ?
  • on parle de quelle échelle d'êtreté ?
  • dans quelle échelle de temps ça s'inscrit, et sur quels plans ?
  • et dans tout ça, quelle est la place qu'on décide volontairement de prendre, quelle responsabilité on décide volontairement d'endosser, en pleine connaissance de ce qu'on fait et décide ?

Et ça aide aussi de garder en soi ce que sont les 2 super pouvoirs...

Je m'y colle aussi
ça sert à quoi notre présence ici, qu'est-ce qui se joue ici, ça permet quoi d'être ici et cheminer ?
De mon point de vue et en complément de ce que disait Vasanakshaya, ce qui se joue ici c'est la capacité d'explorer des schémas et des principes subjectifs dans le monde de la matière, le monde physique matériel. Ce qui se joue ici c'est donc de comprendre lorsque nous agissons de manière à réduire l'entropie (évolution) ou au contraire à l'augmenter (involution).

ce à quoi ça sert, c'est possible grâce à quoi, à qui et depuis combien de temps ?
Comprendre que nous pouvons agir pour favoriser l'harmonie permet de percevoir de plus en plus le dénominateur commun de chaque chose, la Conscience. Comprendre de mieux en mieux la Conscience c'est quitter le monde de l'hétérogène pour aller vers l'homogène. Cela est rendu possible par le fait que nous disposons du libre-arbitre, c'est à dire que les formes que nous habitons, en fonction de leur degrés de liberté, nous pouvons en favoriser le développement ou au contraire les faire péricliter. Pour que cela soit possible, il faut donc que la Conscience qui habite une forme puisse faire des expériences qui l'amèneront à connaitre le mode de développement de sa forme de manifestation.
Il est possible d'évoluer de la sorte parce que dans un premier temps il a été créer un espace dans lequel on est justement libre de se planter et dans lequel nous ne sommes pas soumis à une volonté extérieur. C'est ainsi que nous existons sous la forme d'une manifestation d'un archétype qui nous est bien supérieur et dont nous ne sommes qu'une des infinités de variantes que cette forme peut prendre. C'est l'aspect d'être capable de recevoir (aspect négatif) et de faire rayonner (aspect positif) qui permet de progresser. C'est à dire que l'on expérimente les mêmes choses, expériences etc, mais à des niveaux d'évolution différents. A mon sens la chose est possible depuis le "moment" ou la matière commence à exister car c'est ce plan physique dense qui permet l'expérience de l'illusion de la séparativité.

on parle de quelle échelle d'êtreté ?
Ben de tout ce qui existe en fait puisque tout est dénominateur de la Conscience. Cela dit pour faire un commentaire plus constructif, je dirais que nous sommes concerné par toutes les poupées plus petites que nous pour l'aspect rayonnement et par toute celles qui sont plus grande que nous pour l'aspect assimilation / réception... Bien qu'en réalité je pense que l'on est en contact uniquement avec la hiérarchie qui nous est immédiatement supérieure en terme de Conscience.

dans quelle échelle de temps ça s'inscrit, et sur quels plans ?
Chaque forme ayant une durée de manifestation particulière qui correspond à une quantité potentielle d'expérience qu'elle peut assimiler (révolution solaire, cycle cosmique etc...) ce qui va changer, c'est le niveau vibratoire auquel ces cycles seront intégrés. Ainsi tant que la Conscience n'intègre pas au niveau mental (corps spirituel) les expériences, elle ne parvient pas à former un composé de Connaissances qui sera réutilisable dans d'autres cycle d'incarnations. Ainsi les expériences sont dans un premier temps faites uniquement d'instincts, puis de formes intellectuelles et finalement de Principes spirituels. Ce schéma me semble convenir à toute forme de manifestation (minérale, végétale, animale etc...). La durée temporelle des cycles sera relative par exemple des sept recteur et de leur forme de manifestation (les planètes). Ainsi pour l'échelle humaine nous aurons des cycles représentatifs des planètes gravitants dans l'espace, ces cycles seront représentatif d'évènements qui se passeront dans la vie de la personne. On peut également considérer l'existence d'un pays, d'une civilisation dont la portée est bien plus grande que celle d'un simple être humain et également l'existence de "race" rapport à un cycle donné (notre "race" actuelle étant à comprendre comme les derniers 15 000 ans d'histoire par exemple, cela sans distinction de couleur de peau).

et dans tout ça, quelle est la place qu'on décide volontairement de prendre, quelle responsabilité on décide volontairement d'endosser, en pleine connaissance de ce qu'on fait et décide ?
La première place que nous pouvons prendre en terme de responsabilité est, il me semble, celle qui consiste à faire en sorte de permettre aux cellules de notre corps qui constituent les poupées gigognes inférieures de fonctionner dans un état de santé d'abord physique, puis intellectuel puis spirituel, ce qui est déjà une affaire ayant un certain embonpoint (pas une mince affaire). Il me semble que cette première étape permettra d'établir la bonne circulation de courant d'énergie dans le Monde physique, puis Astral puis éventuellement Mental. De manière concomitante on peut se demander en quoi au quotidien on a un impact sur l'entropie ce qui sera une première prise de conscience vers une forme de responsabilité accrue. Les responsabilité que nous aurons seront donc la conséquence de nos actes dans le Monde physique, puis les conséquences de nos actes dans le Monde Astrale (impact de nos réflexions, et émotions) et finalement cette responsabilité pourra s'étendre au Monde Mental, ce qui serait représenté à mon sens par la manière dont nous sommes capable d'intégré notre similarité en face d'une perception afin de l'intégrer à un Logos donné.

Voilà pour ma participation et mon point de vue Wink ! Merci pour tes questions ma Soÿ, prochaine étape de mon coté "comment je fais pour pouvoir devenir autonome et trouver par moi-même ces question que j'ai reçue avec gratitude Very Happy ?

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 782
Points : 840
Date d'inscription : 09/06/2016
Age : 32
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Lun 16 Juil - 15:14

On aurait dû commencer ce sujet par là, mais il n'est pas trop tard  Very Happy :
essayer de nous placer au plus haut que nous le pouvons pour ensuite travailler les Principes de la Loi de Maât.

Ce qui se joue ici et maintenant, le sous-titre de Transsubstantiation nous l'indique clairement, c'est en effet :
la phénoménale épopée de la Conscience.

Merci à tous les deux, vraiment, pour ce travail collaboratif, qui nous permet d'y voir plus clair dans "ce qui se joue là", et qui nous permet de nous placer à un niveau plus approprié pour nous remettre ensuite aux travaux qui nous attendent.

Je prépare de mon côté une buchette à ajouter comme pierre à l'édifice, point de départ de notre épopée, et toute participation est bienvenue pour compléter / consolider / élargir autant que faire se peut, ce que vous nous avez offert (sachant que bien entendu, même après tant d'efforts, si le cœur vous en dit, et s'il vous reste du courage, vous avez aussi le droit de rejouer  Razz )

Encore merci les garçons  
flower


Dernière édition par Soÿ le Jeu 26 Juil - 21:23, édité 1 fois

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 446
Points : 456
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Lun 16 Juil - 17:28

En complément / déclinaison de vos participations, petite buchette à l'édifice :

Ce qui se joue ici et maintenant, le sous-titre de Transsubstantiation nous l'indique clairement, c'est :
la phénoménale épopée de la Conscience.
Et pour ce faire, la Conscience individualisée parcourt les champs du possible
au sein de l'éternel moment présent
Notre libre arbitre... s'exprimant quoi qu'il arrive, que l'on décide de faire des choix, ou qu'on ne les fasse pas.


Transsubstantiation p. 134 et 135
Il y a trois obstacles : le manque de volonté à obtenir le savoir ; le non attachement à Dieu : l’attachement au mal.
Il y a trois pouvoirs qui sont donnés aux maîtres : transmuter le mal, favoriser le bien et faire preuve de discrimination.


Et pour le cas où on les fait ces choix, et qu'on décide volontairement d'avancer, effectivement, avancer en Connaissance et mettre celle-ci en pratique,
manifester, déployer une à une les Vertus, en travaillant jour après jour la Justesse de ce que nous pensons, disons, faisons,
nous permet volontairement de travailler à élargir notre champ de Conscience
vers la réalisation de notre potentiel actuel :
Être Humain
complétion qui n'est pas qu'une fin, mais est aussi un commencement...
à l'image du DO fin d'une octave, mais en même temps, début d'une autre.

Qu'est-ce qui nous est offert pour nous aider à accomplir cette tâche ?

Mais... TOUT...

Depuis notre corps de matière composé de poussière d'étoiles jusqu'à notre corps spirituel
En passant par la grille sur laquelle se déploie la manifestation des Mondes : Principes se révélant via les Causes entrainant des Effets saisissables et nous permettant de remonter le flux jusqu'aux dits Principes
Découverte qui nous est permise en nous appuyant sur l'Essence devenue Substance et s'offrant à nous sous forme de Matière

Et comme si ce n'était pas suffisant...
Pour nous aider et nous guider, en plus de l'univers contenu dans chaque goutte de pluie, 
de chaque leçon que nous pouvons tirer instant après instant des expériences que nous offre la Vie, vie après vie, espace après espace, temps après temps,
nous profitons de la bienveillance de nos ainés :
Guides et Maîtres, d'hier, aujourd'hui, demain, encore physiquement parmi nous, ou pas,
présents à nos côtés, de toute éternité, pour peu qu'on veuille bien tendre l'oreille...

TOUT, TOUT ça, offert, attendant... seulement et simplement, (libre-arbitre) que l'on daigne se donner la peine de commencer à utiliser notre premier super-pouvoir : savoir recevoir...

Premier super-pouvoir que l'on commence à exercer, par ignorance, dans la plus parfaite ingratitude, à l'image des enfants,
considérant tout comme un dû, n'ayant aucune idée du grandiose de ce qui nous est offert, ni de tout l'Amour qui nous est témoigné.

===========

Petite intro nous permettant de comprendre le pourquoi du comment...

Loi de Maât a écrit:
2. Je profite avec gratitude, et veille à ne pas permettre le développement de l’ingratitude chez autrui.

... débute par le premier de nos 2 super-pouvoirs : "Je profite avec gratitude"...
Premier super pouvoir qui est : savoir recevoir.

===========


Dernière édition par Soÿ le Jeu 26 Juil - 21:22, édité 1 fois

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 446
Points : 456
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Lun 16 Juil - 20:22

Nurash a écrit: Merci pour tes questions ma Soÿ, prochaine étape de mon coté "comment je fais pour pouvoir devenir autonome et trouver par moi-même ces question que j'ai reçue avec gratitude Very Happy ?
ça se fait en mettant un pas devant l'autre mon Nurash
et "s'autorisant à penser" comme le dirait Colluche, qu'on peut penser plus large, plus grand et plus juste aujourd'hui qu'hier
ça se fait en remettant chaque chose en question, en se remettant soi-même en question, jour après jour, instant après instant
en s'appuyant sur notre vécu, mais pas que,
en regardant une goutte d'eau, comme en travaillant sur les ouvrages que nous offrent nos ainés
ça se fait grâce aux échanges qu'on a ici

ça se fait, en tous cas, en commençant par se poser la question que tu viens de te poser, et qui, à elle seule, est déjà un pas de géant mon Nurash.

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 446
Points : 456
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Vasanakshaya le Mar 17 Juil - 12:23

Soÿ a écrit:Qu'est-ce qui nous est offert pour nous aider à accomplir cette tâche ?

Mais... TOUT...

Je rajouterais en complément, que lorsqu'on nous comprenons que le monde (au sens large) dans lequel nous vivons est comme une grande école dans laquelle nous apprenons, nous réalisons alors que nous n'avons pas réellement d'ennemis, si ce n'est nous même.

Cette petite pensée peut paraître bien insignifiante au premier abord, mais si pourtant on y consacre un peu d'attention, on s'aperçoit que ses ramifications sont colossales.

En se limitant à la simple vision des apparences, on se retrouve vite plongé dans un monde terriblement hostile dans lequel presque tout est contre nous et où le moindre faux pas peut rapidement mener à la catastrophe.

Tandis que si on regarde, d'un œil imperturbable et avec un peu plus de hauteur, nous voyons que nous vivons dans la projection de nos croyances et que l'être humain ne devient que ce qu'il pense. Ça en fout un sacré coup à la notion de bien et de mal telle qu'elle est communément acceptée.

Bon je sors un peu du sujet pour ne faire qu'en effleurer un autre, mais il me semble toujours bon de garder à l'esprit que ce qui nous apparaît comme mauvais est un bien négatif, souvent bien meilleur prof que le bien positif. Avoir ça en tête offre d'incroyables perspectives d'apprenti-sage. Smile

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 406
Points : 416
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Nurash le Mar 17 Juil - 14:12

Il me semble que ton message est tout à fait dans la lignée de ce qui se déroule ici mon Vasanakshaya, au risque de friser le partage en sucette de ce topic, je dirais que ton message donne un aspect pragmatique à ce que nous étudions et qu'il est toujours bon de ne pas oublier que la matière est un complexe tissage d'énergie très subtiles.

Aussi pour ma part les questions que je me pose relative à cette notion de prise de recul et à cette capacité à monter en vibration sont :
- Comment je fais pour me rendre compte que je manque de perspective ? (Prise de conscience d'un manque de justesse)
- Qu'Est-ce que je peux faire quand je m'en rend compte ? (comment rétablir voir augmenter le point de vue le plus universel qu'il m'est possible d'atteindre)
- De quelle manière je peux utiliser ce Principe pour en apprendre toujours davantage ? (Comment stabiliser le point focal de la Conscience au point le plus haut)

Voilà je vais pas plus loin Wink

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 782
Points : 840
Date d'inscription : 09/06/2016
Age : 32
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Mar 17 Juil - 21:07

Vasanakshaya a écrit:
Soÿ a écrit:Qu'est-ce qui nous est offert pour nous aider à accomplir cette tâche ?

Mais... TOUT...

Je rajouterais en complément, que lorsqu'on nous comprenons que le monde (au sens large) dans lequel nous vivons est comme une grande école dans laquelle nous apprenons, nous réalisons alors que nous n'avons pas réellement d'ennemis, si ce n'est nous même.

Cette petite pensée peut paraître bien insignifiante au premier abord, mais si pourtant on y consacre un peu d'attention, on s'aperçoit que ses ramifications sont colossales.

En se limitant à la simple vision des apparences, on se retrouve vite plongé dans un monde terriblement hostile dans lequel presque tout est contre nous et où le moindre faux pas peut rapidement mener à la catastrophe.

Tandis que si on regarde, d'un œil imperturbable et avec un peu plus de hauteur, nous voyons que nous vivons dans la projection de nos croyances et que l'être humain ne devient que ce qu'il pense. Ça en fout un sacré coup à la notion de bien et de mal telle qu'elle est communément acceptée.

Bon je sors un peu du sujet pour ne faire qu'en effleurer un autre, mais il me semble toujours bon de garder à l'esprit que ce qui nous apparaît comme mauvais est un bien négatif, souvent bien meilleur prof que le bien positif. Avoir ça en tête offre d'incroyables perspectives d'apprenti-sage. Smile

Vasanakshaya a écrit:Cette petite pensée peut paraître bien insignifiante au premier abord
Elle ne l'est pas mon Vasanakshaya, mais alors pas du tout du tout du tout...

Vasanakshaya a écrit:En se limitant à la simple vision des apparences, on se retrouve vite plongé dans un monde terriblement hostile dans lequel presque tout est contre nous
[...]
Tandis que si on regarde, d'un œil imperturbable et avec un peu plus de hauteur, nous voyons que nous vivons dans la projection de nos croyances et que l'être humain ne devient que ce qu'il pense. Ça en fout un sacré coup
et en même temps que ça en fout un sacré coup... ça ouvre des perspective abasourdissantes... non ?

Vasanakshaya a écrit:Bon je sors un peu du sujet pour ne faire qu'en effleurer un autre
Tu ne sors pas du tout du sujet mon Vasanakshaya, tu fais l'inverse... tu nous permets de nous placer à la bonne hauteur, tu nous permets de commencer à travailler ce sujet avec la bonne profondeur.

Maintenant que le décor est planté, et qu'on sait pourquoi et en quoi on commence le camino en recevant, mais dans l'ingratitude, on va pouvoir envisager de répondre plus facilement (c'est ce que tu as commencé à faire, et Nurash aussi)... et de façon appliquée à ce qui se cache derrière la première partie de ce Principe de la Loi de Maât :

Loi de Maât a écrit:2. Je profite avec gratitude
Partie qui, seulement une fois résolue, nous ouvrira à son tour, ensuite, les portes pour partir à la découverte de ce qui se cache vraiment derrière la seconde partie de ce Principe offert.

Donc si ça vous va, on continue sur la piste que tu as ouverte et on la développe...
Vasanakshaya a écrit:lorsqu'on nous comprenons que le monde (au sens large) dans lequel nous vivons est comme une grande école dans laquelle nous apprenons, nous réalisons alors que nous n'avons pas réellement d'ennemis
piste, déclinaisons, arborescences qui renferment monts et merveilles si on se donne la peine d'en ouvrir les coffres.
Chiche qu'on s'y colle ("on" c'est tous ceux qui voudront... et pas que ceux qui ont déjà participé)
afro

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 446
Points : 456
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Mar 17 Juil - 21:44

Nurash a écrit:Il me semble que ton message est tout à fait dans la lignée de ce qui se déroule ici mon Vasanakshaya, au risque de friser le partage en sucette de ce topic, je dirais que ton message donne un aspect pragmatique à ce que nous étudions et qu'il est toujours bon de ne pas oublier que la matière est un complexe tissage d'énergie très subtiles.

Aussi pour ma part les questions que je me pose relative à cette notion de prise de recul et à cette capacité à monter en vibration sont :
- Comment je fais pour me rendre compte que je manque de perspective ? (Prise de conscience d'un manque de justesse)
- Qu'Est-ce que je peux faire quand je m'en rend compte ? (comment rétablir voir augmenter le point de vue le plus universel qu'il m'est possible d'atteindre)
- De quelle manière je peux utiliser ce Principe pour en apprendre toujours davantage ? (Comment stabiliser le point focal de la Conscience au point le plus haut)

Voilà je vais pas plus loin Wink
ça ne sort pas non plus en hors piste mon Nurash, c'est l'inverse
Basketball

Nurash a écrit:Comment je fais pour me rendre compte que je manque de perspective ?
On en manque toujours mon Nurash, quel que soit notre niveau, et quel que soit l'effort fourni... souviens-toi du post-it magique de ta signature... 

Ceci étant, y'a des fois ou on en manque encore plus que d'autres... et quand on frise le mode catastrophe tellement qu'on est bouché, y'a de nombreux détecteurs possibles, voici les premiers qui me viennent, mais c'est une liste non exhaustive :

  1. Quand tu te dis ou que tu constates que : tu penses comme tout le monde
  2. La douleur (tristesse, peine, tension, remord, confusion etc...)


Nurash a écrit:Qu'Est-ce que je peux faire quand je m'en rend compte ?
Savoir recevoir... et c'est le sujet qu'on est en train de travailler là, tout de suite...

Nurash a écrit:De quelle manière je peux utiliser ce Principe pour en apprendre toujours davantage ?
autrement dit : comment avancer en Connaissance ?
On avait répondu ensemble pour partie ici : http://fraternite-hermes.forumactif.org/t351p400-presentation#9207 et on va continuer en creusant ce sujet encore
+

  • en mettant un pas devant l'autre
  • et "s'autorisant à penser" comme le dirait Colluche, qu'on peut penser plus large, plus grand et plus juste aujourd'hui qu'hier
  • ça se fait en remettant chaque chose en question, en se remettant soi-même en question, jour après jour, instant après instant
  • en s'appuyant sur notre vécu, mais pas que,
  • en regardant une goutte d'eau, comme en travaillant sur les ouvrages que nous offrent nos ainés
  • ça se fait grâce aux échanges qu'on a ici


Nurash a écrit:Comment stabiliser le point focal de la Conscience au point le plus haut
A nouveau le post-it magique nous dit que "le plus haut" n'est qu'un plus haut relatif, qui, on ose l'espérer, sera plus haut qu'hier et moins haut que demain... yes ?
Il ne suffit pas de penser juste... il faut parler juste, agir juste, et pas une fois, mais un nombre suffisant de fois au point, comme nous le dit notre Lug, que l'on finisse par devenir ce que 'on pense mon Nurash : http://fraternite-hermes.forumactif.org/t87p850-pensees-du-jour#9951
C'est le principe du geste : à force de le répéter, dans la justesse, on n'exécute plus le geste, on le devient.

Lug a écrit:Ce que la Conscience perçoit, par son intuition spirituelle, elle ne l’assimilera véritablement qu’en devenant ce qu’elle a perçu.

flower

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 446
Points : 456
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Eléa le Mer 18 Juil - 22:01

Ha, je me rends compte que la pagination n'est pas la même entre la version PDF et la version papier de Transsubstantiation.
C'est ni grave ni étonnant, mais du coup, si on échange entre nous des extraits avec références aux pages, je me dis que ça vaut le coup de préciser de quelle version on parle...

Alors, voilà :

Transsubstantiation p. 134 et 135 version PDF Librinova et P. 138 et 139 version papier
Il y a trois obstacles : le manque de volonté à obtenir le savoir ; le non attachement à Dieu : l’attachement au mal.
Il y a trois pouvoirs qui sont donnés aux maîtres : transmuter le mal, favoriser le bien et faire preuve de discrimination.

Ceci étant fait... est-ce qu'il y a des zones, interrogations que vous souhaitez continuer de creuser dans la partie intro travaillée ensemble à 6 mains sur :

Loi de Maât a écrit:2. Je profite avec gratitude, et veille à ne pas permettre le développement de l’ingratitude chez autrui.
?

Si oui... c'est open bar pour dire quels points, si non, et comme rien ne vaut la pratique... il me semble que vous avez posé déjà de belles bases dans les échanges précédents qui peuvent nous permettre d'avancer sur : 
Loi de Maât a écrit:2. Je profite avec gratitude,
autonomie... prise de Conscience... avancée en Connaissance... discernement... remise en question...
comme rien ne vaut la pratique... à vous la balle pour creuser, proposer si besoin des questions qui vont nous éclairer, envisager des pistes, des d'arborescence etc...
flower
et bien entendu, je vous laisse initialiser, mais je ne me retire pas du jeu : faire avancer ce sujet grâce à un travail collectif  Basketball , je vous laisse juste faire le(s) premier(s) pas.


Dernière édition par Soÿ le Jeu 26 Juil - 21:22, édité 1 fois

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Eléa

Messages : 446
Points : 456
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Nurash le Jeu 19 Juil - 9:42

De mon coté j'ai envie de tenter un petit composé alchimique sur le "je profite avec gratitude", je ne sais pas trop par quel bout le prendre donc je vais commencer... Par le début  Laughing .

La capacité à profiter avec gratitude est relative au fait de savoir recevoir, c'est une évidence puisque pour profiter de quelque-chose il faut l'avoir acquis au préalable. En profiter signifie nécessairement en faire un composé de Connaissance puisque avoir quelque-chose sans l'utiliser, c'est être comme un riche qui vivrait comme un pauvre.
La question que je me pose c'est "quels sont les obstacles qui peuvent m'empêcher de recevoir ?" et "quels sont les obstacles qui peuvent m'empêcher de profiter ?".

Pour la notion de recevoir, c'est toujours cette histoire de tasse pleine, impossible de recevoir quoi que ce soit si on est convaincu d'avoir déjà tout assimiler. Or si on est convaincu d'avoir déjà appris tout ce qu'on pouvait apprendre, c'est qu'on ne perçoit rien de neuf, et cela signifie à mon sens qu'on est alors pas aligné sur l'intuition et que d'une certaine manière, la structure de notre corpus ne contient aucun espace libre qui puisse nous permettre de recevoir. Il existe, il me semble, un autre cas dans lequel on ne peut recevoir : c'est lorsque nous ne sommes pas prêt à voir changer notre manière de percevoir les choses. Nous arrivons ici sur la notion de la Foi, car il faut croire qu'il existe une meilleure version de nous-même de l'autre coté du voile que constitue nos certitudes étroites. L'expérience doit ainsi pouvoir nous toucher et nous remodeler, nous devons pouvoir nous rendre "plastique" non seulement dans la quantité d'informations mais encore dans la manière que nous avons de percevoir cette dernière. Cela reviens grosso-modo à accepter d'être influencé par l'ordre des choses.  
D'une certaine manière j'ai donc la conviction que "La Foi ouvre un espace de possible dans lequel l'intuition pourra venir porter ses potentiels qui seront structurés par la mise à l'épreuve rigoureuse de l'œuvrant".

Pour la notion de ce qui nous empêche de profiter, je me dis que c'est plus de l'ordre des vices que le problème se pose, car si un composé de Connaissance est nécessairement un reflet de Principe intemporels, cette Connaissance ne peut s'exprimer que dans l'équilibre des vertus. Profiter est un acte volontaire, celui de faire usage du composé que nous avons reçu, de le rayonner. En pratiquant la rectitude du geste, la Conscience peut ainsi s'exprimer de manière bonne-autant-que-possible, ce qui lui permet un affinage et un polissage constant.

Au final dans cet aspect de transmutation, nous avons la matière de l'œuvre (la Conscience) et la Lumière (Amour), qui viendront agir sur l'égo et les vices. Aussi la transsubstantiation est en elle-même un puissant processus curatif car pour le peu que l'on reconnaisse une limite-notre et qu'on exprime le souhait sincère de s'en libérer et que l'on accepte de cesser d'être une manifestation de cette limite, nous nous mettons dans les meilleurs disposition pour recevoir un nouveau mode de pensée qu'il ne tiendra qu'a nous de mettre en application. C'est cet alignement sur une source d'une intensité vibratoire supérieure qui met en place le processus de transmutation de la matière qui devient plus transparente, et plus réceptive tout en offrant une résistance moindre au passage de la lumière.

Au final c'est passer de graphite à diamant Wink. Le matériau de base est le même, mais sa structure est différente, plus conforme à l'ordre Naturel. L'intuition a la capacité de restructurer l'ensemble des savoirs acquis pour les aligner suivant un vecteur semblable, alors les doutes cessent et l'évidence devient lumineuse car la matière ne réfracte plus la propagation des photons spirituels. Par contre ça implique de faire l'expérience d'être la lumière... une sacrée épopée sunny !

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 782
Points : 840
Date d'inscription : 09/06/2016
Age : 32
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Principes de la Loi de Maât

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 22 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 22  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum