Chemin de vie

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Scorpion le Sam 24 Mar - 12:04

Dans un de tes premiers messages tu pretendais connaitre les enseignements du vedanta..j'ai l'impression que quelque chose d'essentiel t'a echappé..les lunettes noires sont aussi les tiennes dans le cas présent..

Il est clairement expliqué que la Conscience universelle et la conscience individuelle sont la même conscience mais qu'elles sont distinctes..l'une etant le reflet de l'autre et que par ignorance, nous nous prenons pour le reflet..alors que nous sommes la Conscience eternelle :
approche du moi profond a écrit:Si nous pouvons observer les sensations, les sentiments et les pensées, cela veut dire qu’ils sont extérieurs à nous-mêmes.

Dans l’observation, ils sont, pour nous, l’objet de notre observation.

S’ils sont objet d’observation, ils ne peuvent être nous-mêmes, tandis que nous, nous ne pouvons qu’être le sujet qui observe.

La recherche introspective nous fait découvrir que nous ne sommes pas les pensées, les sentiments, le corps et les sensations qu’il éprouve. Notre nature véritable, c’est ce qui se trouve derrière, ce qui est sous-jacent à cet ensemble de phénomènes constituant la personnalité humaine.

Au-delà des sensations, des sentiments et des pensées, que reste-t-il ?
Il reste le « je ».

Lorsque nous nous sentons exister derrière les sensations, les sentiments et les pensées, nous ne sombrons pas dans l’inconscience.

Au contraire, nous sommes en état de haute vigilance et, en cette vigilance, nous avons conscience d’exister. Cette conscience d’Être, c’est la racine du « Je ».

Cette Conscience d’exister est vide de contenu, tout contenu étant une sensation, un sentiment ou une pensée. Cette conscience vide de contenu, cette pure conscience est notre véritable nature, notre être réel, par opposition à la personnalité humaine constituant notre être apparent. Ainsi, à la question « qui suis-je ? », nous devons répondre, après analyse, « nous sommes conscience pure ».

Il y a donc, d’une part, le moi superficiel qui est composé par l’ensemble des sensations, des sentiments et des pensées et, d’autre part, le Moi profond qui est pure Conscience.

Le moi superficiel cache le Moi profond.

C’est pourquoi les gens s’identifient à la personnalité humaine. Pour eux, le « je », c’est le moi superficiel.

Toute initiation digne de ce nom consiste à déplacer le niveau du « je », de manière à ce que le « je » se situe au niveau du Moi profond. Pensées, sentiments et sensations sont des perceptions traversant le champ de la Conscience. Ce qui est en mouvement perpétuel, ce sont les perceptions.

Ce qui est immuable, c’est la Conscience. Dans la mesure où nous identifions notre conscience d’exister aux perceptions, nous sommes enchaînés au devenir perpétuel et, de ce fait, sujet à la souffrance. L’impermanence des perceptions est constante et les catégories de perceptions qui sont considérées comme agréables, sont inéluctablement appelées à être remplacées, un jour, par d’autres perceptions, considérées par la personnalité humaine comme déplaisantes.

Mais, si nous cessons d’identifier notre conscience d’exister aux perceptions, pour l’identifier à la pure Conscience, vide de contenu, alors, aucune perte, aucun gain, aucune souffrance ne peuvent nous atteindre. Notre moi superficiel continuera à gagner, à perdre, à souffrir et à se réjouir, mais, notre Moi profond restera serein et immuable. Ainsi, par la découverte du Moi profond, nous nous émanciperons des contingences temporelles. Il n’est absolument pas question de rechercher, d’une manière ou d’une autre, à annihiler, mortifier, nier ou oublier la personnalité humaine.

Il faut prendre conscience de ce qui se trouve derrière. Cette prise de conscience ne présuppose aucun appel à la volonté. Il suffit simplement de réaliser, par une forme de perception intérieure directe, que toutes les composantes de la personnalité constituent notre moi superficiel, impermanent et relatif, tandis que notre Être véritable se trouve ailleurs.

Supposons que, par une étrange aberration mentale, un cavalier se prenne pour un centaure et qu’il considère que le cheval qu’il monte est une partie de lui-même. Un jour, le cavalier s’éveille. Dissipant son étrange rêverie, il s’aperçoit qu’il n’est pas un centaure, mais un homme.

Dès lors, il se considérera comme un homme, mais, est-ce une raison pour mépriser où vouloir se débarrasser du brave cheval toujours aussi utile ?
Il en est de même lorsque vous accédez à l’Éveil intérieur. En ce dernier, vous réalisez que vous n’êtes pas la personnalité humaine, mais la pure Conscience qui l’habite. Dès lors, il faut cesser de vous prendre pour un homme et vous connaître vous-mêmes. Mais, ce n’est pas une raison pour détruire l’harmonie qui doit exister entre la pure Conscience et la personnalité humaine.

Au contraire, cette harmonie devra être renforcée et la personnalité humaine devenir le parfait instrument d’action, dans le monde matériel, de la Conscience immatérielle. Pour l’instant, il faut commencer par réfléchir. Réfléchir aux conséquences qui résultent de la pratique de l’observation.

Réfléchir au fait que cette pratique nous permet de constater notre indépendance vis-à-vis des composantes de la personnalité. Réfléchir, c’est-à-dire tourner et retourner en tous sens, dans notre esprit, ce qui a été dit à ce sujet. Cogiter là-dessus, à de fréquentes reprises, en faire le sujet de notre préoccupation quotidienne, jusqu’à ce que les vérités exprimées s’incrustent profondément en nous. Il faut que celles-ci finissent par faire partie intégrante de notre vie et modifient notre façon de voir les choses. C’est seulement à ce moment-là qu’elles sont véritablement comprises.

Observer quotidiennement le corps, les sentiments et les pensées pour, en quelque sorte, vous décoller d’eux et apercevoir ce qui se trouve derrière.

Ceci étant obtenu, intensifier la prise de conscience de l’au-delà de la personnalité humaine.

N’enfermez pas votre pratique dans l’observation de l’homme.

Allez plus loin.

Devenez conscients de votre véritable, profonde, impalpable et impersonnelle Identité qui demeure derrière la personnalité humaine.

_________________
Si tous ceux qui croient avoir raison n'avaient pas tort, la vérité ne serait pas loin. (Pierre Dac)

Scorpion

Messages : 301
Points : 329
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Scorpion le Sam 24 Mar - 13:43

L'auteur..il y a belle lurette qu'il a dépassé ce genre de consideration...comme Lug il pratique le service désinteressé et donne sans rien demander en retour..j'ai respecté son choix..

mais si celà t'iinteresse voici son lien..etudie et après tu pourras venir discuter avec un peu plus de bagages sunny
http://www.maieutique.org/fr/

_________________
Si tous ceux qui croient avoir raison n'avaient pas tort, la vérité ne serait pas loin. (Pierre Dac)

Scorpion

Messages : 301
Points : 329
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Kaladin le Sam 24 Mar - 15:10

James Avery a écrit:Ta conception cosmologique est bien superficielle et quelque peu fantaisiste mon Scorpion, mais bon, elle a l'air de bien vous convenir, alors c'est tout ce qui compte.

Réincarnation n'a jamais été synonyme de transmigration. Pourquoi les anciens auraient eu recourt à un néologisme alors que le terme ''transmigration'' se serait suffit à lui-même si c'est ce qu'il signifiait vraiment (réincarnation)? Et puis que fais-tu de la métempsycose alors ?

Kaladin, je ne t'ai jamais comparé à un chimpanzé, alors si tu l'as inféré, tu ne peux t'en prendre qu'a toi même.

Aussi, je veux bien que tu me tape dessus, ça ne m'affecte pas plus que ça pour être honnête, mais voudras-tu bien m'indiquer, pour ma culture personnelle, ce qui t'as permis, dans mes écrits, d'inférer (une fois de plus) une quelconque ''annihilation'' de Ce qui est, par nature, indestructible.

Par réponse à ma petite requête tu me démontreras que tu ne te comportes pas, justement, comme les chimpanzés, qui, après avoir observé le plus malin et le plus débrouillard de leur groupe taper sur une noix pour en extraire la substance nutritive, par pure imitation instinctive à reproduire ce qui les dépasse, tape bêtement sur n'importe quoi.

Je t'en remercie d'avance.


Alors j'ai mal compris tes propos et je m'en excuse sincèrement. Je pensais avoir compris dans l'un de tes messages que du fait de ta participation du moment était synonyme pour toi de descendre de niveau pour te mettre au même diapason que nous, à un niveau plus bas. J'ai donc mal interprété.

Pour ce qui est du reste, si on s'entend qu'il y a une partie de nous qui ne meurt jamais et qui, par sa volonté, épouse une forme vibratoire de la création, alors, peu importe le vocabulaire que l'on apposera sur le phénomène (transmigration, réincarnation, métempsycose), sa réalité ne change pas. Si le phénomène de la réincarnation consiste à croire que c'est toujours le même égo qui se réincarne dans la Maya et bien mes lunettes personnelles me font voir la chose autrement.

Kaladin

Messages : 125
Points : 165
Date d'inscription : 18/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Kaladin le Lun 26 Mar - 17:31

Chose certaine mon James Avery, grâce à toi et Scorpion, je vais explorer les enseignements d'Eric Tolone et de Sri Bhagavân Ramana Maharshi.  

Je ne remet pas en cause la pertinence de tes propos et l'enseignement que tu promulgues ici via tes interventions.  Je te lis et ça me fait réfléchir sur différents aspects de la réalité.  Je n'ai pas creusé comme toi les enseignements hindouistes mais cependant, cette invitation à le faire m'interpelle.

Je souhaiterais seulement sentir un peu moins la confrontation derrière l'intention.  Nous avons tous un égo plus ou moins opaque et sensible et en ce qui me concerne, la lumière de l'enseignement passe mieux lorsque l'intention est paisible, bienveillante et coopérative.  

Je vais même te confier un petit quelque chose, mon esprit ne demande que ça à être enseigné.  Mais il lui faut aussi un peu d'amour et pas trop de confrontation inutile. Smile

Kaladin

Messages : 125
Points : 165
Date d'inscription : 18/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Kanzi le Lun 26 Mar - 18:52

Pour ma part je dirais simplement que même si tu as l'art de bien secouer les pommiers, tu as parfaitement ta place ici. Mais ce n'est que mon point de vue..

_________________
Tout est Juste

Kanzi

Messages : 1080
Points : 1222
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Vasanakshaya le Lun 26 Mar - 19:11

James Avery a écrit:Pour conclure mes interventions sur ce sujet, je dirai, mes Kaladin et Vasanakshaya, qu'à aucun moment, suite à ma réponse à Soÿ, je vous ai demandé :

1. De me lire

Mon James Avery, à partir du moment où tu postes des messages, il faut t'attendre à ce que tu sois lu, du moins par ceux qui le souhaitent, que tu le demandes ou non. Si tu ne veux pas être lu, n'écris pas. Si t'écris, j'imagine que c'est pour échanger et donc recevoir des réponses. Te répond qui le souhaite.

James Avery a écrit:Mais, si j'ai bien compris, il y a un phénomène qui consiste en ce que, lors de notre vie ici-bas, si nos actes, nos pensées, ont été dirigés dans une direction commune, un seul but, et bien la psyché, (composée des éléments psychiques) ayant atteint une certaine cohérence et homogénéité revient tel un bloc dans le corps qu'elle va de nouveau animer. C'est la réincarnation, le retour dans la chair de la psyché, et qui donne lieu à des ''mémoires'' ou des impressions de ''déjà vu''.

Pour ma part, mon James Avery, après la fin de l'incarnation, la psyché, que tu semble assimiler au corps astral (perso, je rajouterais bien le corps intellectuel inclus dans la psyché), ne se réincarne pas.

Ce qui a un début, a une fin. La psyché est de nature transitoire, elle n'est pas éternelle, car elle naît avec l'incarnation, et meurt avec cette dernière. Elle est composée des éléments astraux (émotionnels) et intellectuels, elle s'assimile à la personnalité, ces éléments sont propres à une incarnation données, ils ne se transmettent pas d'une incarnation à l'autre.

Je suis toutefois convaincu que la psyché survit après la mort du corps physique, pour un temps, et que la Conscience s'en dépouille progressivement (Kamaloka et compagnie), tout comme elle s'en était constituée progressivement lors de son incarnation, ceci pour retrouver sa blancheur immaculée, avant de se réincarner. Si le patrimoine karmique se transmet d'incarnations en incarnations, jusqu'à être épuré, la psyché étant propre à une incarnation, il ne me semble pas juste, de là où je me tiens, de dire qu'elle est transmissible de l'une à l'autre.

En revanche, la Connaissance convertie en Sagesse qui appartient au domaine de la Conscience, et donc de l'intemporel, se transmet d'une incarnation à l'autre, si toutefois la Conscience incarnée veut bien faire l'effort de se (re)connecter à sa Sagesse. Le savoir au contraire appartient au domaine de la personnalité, psyché, et donc du périssable, et ne se transmet pas.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 320
Points : 330
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Maya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Scorpion le Mar 27 Mar - 0:28

Kaladin a écrit:Chose certaine mon James Avery, grâce à toi et Scorpion, je vais explorer les enseignements d'Eric Tolone et de Sri Bhagavân Ramana Maharshi.  

Je ne remet pas en cause la pertinence de tes propos et l'enseignement que tu promulgues ici via tes interventions.  Je te lis et ça me fait réfléchir sur différents aspects de la réalité.  Je n'ai pas creusé comme toi les enseignements hindouistes mais cependant, cette invitation à le faire m'interpelle.

Je souhaiterais seulement sentir un peu moins la confrontation derrière l'intention.  Nous avons tous un égo plus ou moins opaque et sensible et en ce qui me concerne, la lumière de l'enseignement passe mieux lorsque l'intention est paisible, bienveillante et coopérative.  

Je vais même te confier un petit quelque chose, mon esprit ne demande que ça à être enseigné.  Mais il lui faut aussi un peu d'amour et pas trop de confrontation inutile. Smile
J'en suis très heureux mon Kaladin !   Very Happy
Je pense que ces enseignements étant d'une perspective universaliste rejoignent les enseignements de la sapience hermétique qui est offerte ici.  Mais c'est juste mon avis de mec qui ne comprend rien....

Quant à toi mon cher James, je ne sais plus trop quoi te dire...tu ne vois même pas qu'on parle de la même chose..ben reste avec ta supériorité. C'est ton problème après tout...juste un minimum de bienveillance au moins pour commencer...

_________________
Si tous ceux qui croient avoir raison n'avaient pas tort, la vérité ne serait pas loin. (Pierre Dac)

Scorpion

Messages : 301
Points : 329
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Scorpion le Ven 30 Mar - 0:25

Mon pauvre James....ton acharnement devient pathétique. 
Tu dois sérieusement t'emmerder dans la vie si tu n'as rien de mieux à faire que de polluer des forums...
J'ai presque de la peine pour toi...

_________________
Si tous ceux qui croient avoir raison n'avaient pas tort, la vérité ne serait pas loin. (Pierre Dac)

Scorpion

Messages : 301
Points : 329
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Kanzi le Ven 30 Mar - 7:23

Mon cher James,

A mon tour de te dire merci. Merci de me rappeler qu'il y a une Charte sur nos forum que je te demande de respecter.
Si le Manifeste est représentatif du but de notre présence ici la charte en est la condition première, le cadre, l'esprit que chacun doit avoir pour participer. Manifestement cela n'est pas ton cas, et par ton insolence, tes provocations, ton désir d'en découdre personnellement qui te rendent irrespectueux, insultant et accusateurs envers celui qui te reçoit et te permet de t'exprimer, tu as dépassé des limites qu'il ne fallait pas dépasser.
Je te demande donc d'arrêter tout de suite ce cirque. Si j'ai estimé que ta présence était légitime j'ai omis de préciser et je te le rappelle qu'elle l'est selon l'esprit du forum.
Et s' il te reste un brin de lucidité, la moindre des choses est de t'excuser et de te faire oublier. Comme il y a peu de chance que cela arrive, et si tu continu dans la même veine, je me charge perso de supprimer tes détritus qui n'apportent strictement rien et qui polluent inutilement.

"Les cons ça ose tout !"  Mais alors vraiment tout !

_________________
Tout est Juste

Kanzi

Messages : 1080
Points : 1222
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum