Chemin de vie

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Soÿ le Sam 17 Mar - 9:16

Mon Lilbudha,

J'ai bien peur que tu ne sois pas encore parvenu à une pensée la plus juste possible, et qu'après avoir expérimenté le remontage de bretelles de notre Lug, tu ne sois parti en dérappage totalement incontrôlé de l'autre côté, c'est à dire excentré aussi loin que la 1ère fois... mais de l'autre côté...

Remarque 1 :

La pensée juste en Vertus n'est pas à géométrie variable.

Même si la loi est ce qui s'applique à tous, et la morale, ce qui ne s'applique qu'à moi-même, n'empêche qu'une pensée juste en Vertus sera aussi juste que l'on pense à soi-même, à ceux qui sont dans les cercles proches de la famille ou des amis, autant qu'à ceux qui y sont extérieurs et même que l'on ne connaît pas.

Une pensée juste en Vertus reste juste, peu importe que celui qui la porte soit un homme ou une femme, peu importe l'âge, les origines etc... parce qu'une pensée juste en Vertus fait l'effort de dépasser le plus possible le relatif pour se hisser le plus possible vers l'absolu...

Remarque 2 :

Une pensée juste en Vertus dépasse nécessairement le périmètre de confort d'un humanoïde moyen. Parce que... part à envisager un coup de bol (qui n'est pas à exclure, puisqu'une horloge en panne donne l'heure juste 2 fois par jour mais qui ne représente alors qu'un accident et pas une Connaissance), une pensée juste en Vertus n'a donc que très peu de chances d'être juste si elle est construite :

  • à froid (intellectuel)... exemple : "y'a pas de problème moral à partir du moment où tout le monde est consentant"
  • à chaud (émotionnel)... exemple : "y'a pas de problème moral à ce que ça se pratique à partir du moment où ça ne concerne ni mes enfants ni ma/mon compagne/gnon"
  • à très chaud (physique)... exemple : "pour aider cette jeune étudiante à décider si elle veut ou pas officier, je veux bien investir de ma personne en étant son premier client... et si pour me remercier, elle avait quand même la délicatesse de me proposer sa prestation à gratos, ce serait mine de rien la moindre des choses..."


Remarque 3 :

Trouver les réponses les plus justes possibles mon Lilbudha, ça commence TOUJOURS par l'opération qui consiste à se poser les questions les plus justes possibles... ce qui exclu autant que possible tout tortillage bidouillage tripatouillage et triffouillage spécieux dans l'énoncé de la question !!! 
Et là... vache... tortillage bidouillage tripatouillage et triffouillage spécieux... tu nous en as mis une MAXI COUCHE.
(spécieux... si vous ne connaissez pas le mot, je vous invite à aller en chercher la définition...)

===============
C'est pour ces 3 raisons que, depuis le début de ce sujet, j'ai invité à faire exploser le cadre que tu as fixé, et voyant que ça ne se ferait pas, j'ai refusé de participer dans les limites imposées. 
===============

Le cadre ayant explosé, descendons dans le terrier du lapin blanc, et ce, jusqu'au fond... en plus, vu le remontage de bretelles auquel tu as eu droit... y'a plein de bases que je ne vais même pas avoir à poser (ceci étant... heureusement que le Lug est dans le Dharma et n'attend rien en retour de ce qu'il donne... pas même que ce soit reçu, parce que des moins chevronnés et avancés seraient tombés de leur chaise à la lecture de ce que tu as retenu et compris de ce qu'il a dit...) :

Travailler c'est nécessairement "vendre sa force de travail". Force de travail qui est nécessairement générée par l'un de nos corps (physique, émotionnel, intellectuel voire spirituel).
Travailler ne peut cependant à aucun moment et en aucune façon être associé ou assimilé au Dharma (qui est basé sur le don, excluant tout type d'échange, de retour, d'attente, de commerce petit comme grand)

Ce qui n'exclu pourtant pas de choisir le travail le plus compatible possible avec notre propre moralité.
Y compris quand on débute dans la vie active et qu'on a toutes les chances, avant d'avoir gagné en compétences, expérience et maîtrise, d'utiliser en premier lieu notre corps physique pour gagner notre vie...

Ceci étant dit, estimer comme tu le fais qu'il n'y a aucune différence morale entre

  • coeuillir des fraises le dos arqué toute la journée
  • faire des ménages chez les autres
  • bosser sur le marché le matin avant d'aller en cours en étant rémunéré pour sortir les fruits et légumes des camions et les installer avant que les premiers clients n'arrivent

ET

  • se prostituer

...
c'est manquer de discernement au point d'être aveugle, tellement la prostitution n'est ni plus ni moins que l'opération qui consiste à céder à ses plus bas et primitifs instincts d'un côté et se rémunérer au profit de l'un des instincts les plus bas et les plus pulsionnels du cavernicole velu de l'autre... !!!
Tournez-le comme vous voudrez, mais la prostitution, c'est, afin d'assouvir les plus bas instincts, résumer l'humain à un morceau de viande qu'on loue à l'heure plutôt que de l'acheter ou le vendre au poids...

Petit extrait de cette merveille qu'est Transsubstantiation pour illustrer le propos :
Transsubstantiation a écrit:R-2-2
.../... ceux ne pensant qu’à satisfaire leurs besoins primaires (animaliers) ne sont même pas des asuras, mais le bétail que ces derniers utilisent soit pour leurs satisfactions personnelles, soit pour accomplir leur dessein propre à leur état de Conscience égoïste, afin de s’en affranchir.
(Page 14).

Est-ce que c'est parce que c'est légal là où je suis que pour autant c'est moral... ça dépend de ta morale, du côté de la mienne, c'est absolument catégoriquement : NON.

Sur quel Karma ça tombe ? Je vous invite à une piqure de rappel des 12 péchers hermétiques. Et que ce soit par ignorance, par convoitise, par avarice, par fausseté, par ruse, par irréflexion ou par méchanceté, ça tombera (dans des proportions différentes mais ça tombera quand même) sur celui / celle qui achète et loue le service, sur celui / celle qui le vend, et sur celui / celle qui trouve tout ça normal sans y voir aucun problème moral.

Pour mémoire : Corpus Hermeticum page 71 - 26 + 27 + 28 + 29 : les 12 péchers hermétiques
Corpus Hermeticum a écrit:26
Tat : Ai-je en moi des tortionnaires, Père ?
27
Hermès : Et ils sont en grand nombre, mon fils, un nombre hallucinant !
28
Tat : Je ne les connais pas, Père.
29
Hermès : Cette ignorance elle-même est le premier châtiment, mon fils, le deuxième est le chagrin et la souffrance - le troisième, le manque de mesure - le quatrième, la convoitise - le cinquième, l’injustice - le sixième, l’avarice - le septième, la fausseté - le huitième, la jalousie - le neuvième la ruse - le dixième la colère - le onzième, l’irréflexion - le douzième la méchanceté. Ces châtiments sont au nombre de douze, à la suite desquels s’en trouvent beaucoup d’autres qui, dans la prison du corps, contraignent l’homme, en raison de sa nature, à souffrir de l’activité des sens..../...

(page 71)

Pour la suite, je vais la faire courte, parce que j'ose espérer que vous en aurez compris le principe :

Lilbudha a écrit:Sa soif d’indépendance et de liberté la pousse à mettre en œuvre ce qu'elle estime nécessaire pour mener sa vie aussi dignement qu'elle l'entend, sans se restreindre. Un enchainement malheureux ou bienheureux de circonstances l'amène à méditer sur la mise sur le marché de ses charmes. Oh elle a bien déjà, en plus de ses études, cumulé trois jobs, mais cela l'a rendu malheureuse, fatiguée et angoissée.
Comment penser 2 secondes qu'on accède à la liberté, à la dignité et qu'on échappe au malheur et à l'angoisse... en faisant ce genre de choix... ? Alors qu'on fait très exactement tout le contraire...

Lilbudha a écrit:C'est aussi une réalité que certains travailleurs ou travailleuses du sexe, peuvent gagner en une soirée/nuit (8 heures) ce que d'autres gagnent en 420 heures, soit 3 mois d'un boulot d'étudiant étant payé au SMIC.
.../...
Imaginons une étudiante (ça marche avec l'étudiant), criblée de dettes de par la politique abjecte que mène son gouvernement concernant l'éducation de sa jeunesse et ne recevant soudainement et tragiquement plus d'aides de ses parents, et qui a beaucoup de mal à joindre les deux bouts.
C'est quoi au juste cette philosophie du moindre effort ou de l'assistanat ? Et pour paraphraser le Lug "Vouloir démarrer la vie active avec pour principal objectif la quête de la rémunération max associée au moindre effort, c’est véritablement méconnaître le chemin à parcourir, mettre la charrue avant les boeufs, la poule avant l’oeuf.".
Vendre son temps le plus cher possible ça passe NECESSAIREMENT d'abord par monter en compétences, en expériences et en maîtrise qui permettent éventuellement de passer d'un corps inférieur à un supérieur pour ce qui est de la génération de force de travail... ET ensuite seulement peut-être mais c'est pas sûr de parvenir à une situation financière qui permettrait de s'affranchir des chaînes d'asservissement du petit commerce, et ça ne consiste certainement pas à autre chose que ça !!!

Georgius a écrit:Si un homme se sent seul ou désire tromper sa femme, parce qu'elle est devenue une mama repoussante, castratrice et frigide
Si elle est devenue ça, accessoirement, il n'y est peut-être pas étranger, et dans tous les cas de figure, la moindre des choses est d'être responsable des choix qu'on fait et de leur rester fidèle :

  • si on est avec quelqu'un on est avec quelqu'un
  • si on ne veut plus être avec quelqu'un... on assume et on commence par arrêter de se mentir et de mentir à l'autre tout simplement en mettant un terme à la relation... voilà qui me semble un début un peu plus moral que celui d'aller folatrer ailleurs tout en restant en couple, sous prétexte qu'on n'est pas / plus content de ce qu'on a à la maison.


Georgius a écrit:Si tu es un mâle alpha qui gagne bien sa vie, tu ne vas pas donner ta femme à d'autres types. Ça ne sera même pas concevable. Parce qu'en faisant cela, elle va égratigner ton orgueil de mâle qui se bat pour être un dominant dans la société.
Oui c'est vrai, c'est tellement pas convenable de la vendre parce que ça pourrait égratigner ton orgueil à toi... et ta femme, t'y penses 2 secondes ?
Tu la sors matin et soir pour qu'elle aille faire ses besoins ? Et avant de t'y coller, ou pire, de la laisser aller jouer avec son os (fric à dépenser dans des magasins avec ses copines) tu lui mets sa ceinture de chasteté... juste histoire d'être sûr ?
Et pour finir en apothéose... t'as raison... c'est tellement plus convenable de la vendre quand t'as des fins de mois difficiles... 
Et pour ce qui est d'être dominant dans je ne sais quoi... la liberté, la vraie passe par la pensée juste en Vertus et par sa mise en pratique... qui permet la seule et unique domination et le seul et unique dépassement de soi-même... je dis ça... je dis rien...

Définitivement... une fois l'histoire de l'impétrant terminée, faudrait vraiment qu'on ouvre le sujet explosif sur ce mot que l'homo herectus adore manipuler dans tous les sens sans avoir la moindre idée de ce qu'il contient : "l'amour"...

Georgius a écrit:J'accepte parce que je sais que beaucoup d'hommes ont besoin de sexe toute leur vie, et c'est très dur de lutter contre ça pendant 20, 30 ou 40 ans... Il faut à un moment une soupape de décharge...
De là où je me tiens, à vue de nez, s'il y avait vraiment un problème physiologique à ce niveau-là, ça devrait pouvoir se résoudre en limitant les impacts Karma et les dommages collatéraux : en solo et d'une seule main... mais à ma connaissance... les besoins physiologiques chez l'humain s'arrêtent juste à : manger, boire, respirer, dormir...  

Nurash a écrit:Je peux comprendre mais personnellement je ferai beaucoup de choses avant d'en arriver à cette extrémité.
C'est assurément oublier que pour de vrai, et quand on arrête de se raconter des conneries et de se trouver des excuses bidons... on a toujours le choix... TOUJOURS... "libre arbitre"... ça vous rappelle quelque chose ?

============================

Je vais arrêter là les réponses individuelles parce que vous êtes vraiment partis loin et longtemps en dérapage totalement incontrôlé, et j'espère avoir suffisamment répondu à chacun pour que vous vous en rendiez compte. Si ce n'était pas le cas, n'hésitez pas à demander... 

En conclusion, exactement comme l'enfant qui tue son chat, je n'approuve rien, ma désapprobation ne m'empêche pas de constater qu'un humain agissant et pensant comme ça (et ça comprend celui qui achète le service, celui qui le vend et celui qui ne trouve rien d'amoral à en dire), agit en parfaite adéquation avec son bas niveau de compréhension, Connaissance, respect, responsabilité, Vertus, voire carrément en adéquation avec son niveau de vice, et en tant qu'humain responsable, il est bien entendu de mon devoir de dire en quoi, de là où je me tiens, rien de tout cela n'est moral...


En transition de cette première partie, et ouverture de la conclusion sur l'impétrant en tongs, voici un extrait de :

Transsubstantiation a écrit:Q-2-2 - L’élève : Maître, une Conscience peut-elle devenir autre chose que ce qu’elle pense ?
(Page 14).

R-2-2 - Le Maître : Regarde autour de toi, et tu constateras que les individus que tu croises ne sont que ce à quoi ils croient et accordent de l’importance, et rien d’autre.
(Page 14).

R-2-3
Mais entre ces extrêmes que sont l’involution, domaine des asuras, et sa polarité opposée : l’évolution, domaine du deva entièrement dévoué au Dharma, il y a effectivement une hiérarchie de niveaux permettant à la Conscience, faisant volontairement l’effort de les franchir, d’éprouver progressivement le développement de sa puissance qui passera de l’idée creuse et vide de sens, à la pensée plus ou moins juste, pour parvenir à la pensée la plus juste qu’il soit possible d’atteindre par les limites de l’intelligence supérieure, jusqu’à pouvoir dépasser ces limites grâce au sceptre du pouvoir du deva qu’est la pensée juste en vertus. La pensée en est la source énergétique, mais elle ne suffit pas à mettre en action le pouvoir de transmutation au sein d’une échelle d’évolution. Il y faut aussi la mise en pratique sans laquelle une pensée n’est qu’une graine ne pouvant germer pour cause de n’avoir pas rencontré le sol fertile propre à sa fécondation, ainsi que les conditions environnementales indispensables à sa germination et son épanouissement.
(Page 15).

Pourquoi pour l'impétrant en tongs il ne se passe rien ?


Parce que la route est longue jusqu'à la pensée juste en Vertus... très longue, et que l'impétrant en est seulement pour le moment, avec le travail dans la grotte d'Ali Baba, en transition entre l’idée creuse et vide de sens, et la pensée plus ou moins juste... qu'il n'a même pas encore commencé à "descendre"...

Merci pour Lug pour cet ouvrage, splendeur de cadeau à l'humanité.


Dernière édition par Soÿ le Sam 17 Mar - 12:17, édité 4 fois

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Soÿ

Messages : 311
Points : 317
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Lilbudha le Sam 17 Mar - 11:31

Merci pour ta généreuse participation ma Soy elle me permet d'y voir plus clair, et mes excuses mon Lug si tu trouves que j'ai dévoyé tes propos.

Je n'ai pas de mal à abonder dans ton sens car pour l'essentiel je suis en phase. Par ailleurs, loin de moi l'idée de dire que c'est une activité morale, c'est pour ça que je déconseillerais sincèrement l'activité si on me demandait mon avis comme je le disais plus haut ma Soy Wink

Depuis que je côtoie cette personne qui a pratiqué et veut à nouveau pratiquer cette activité, j'ai commencé à douter de mes convictions. Principalement parce que quand j'ai commencé à tenir à peu près le même discours que toi, la personne s'effondrait émotionnellement et j'avais l'impression de la torturer. Alors je me suis dit qu'il fallait comprendre, et j'ai vraisemblablement mis un pied vers la complaisance... Boum! Raté.

Cette personne, qui est pourtant, d'après moi, relativement éveillée, s'inventait un monde de raisons intellectuelles pour être en mesure de le faire sans que ce soit trop blessant (elle occultait les messages de sa propre Conscience) et au bout d'un moment j'ai fini par les gober moi aussi. Ce qui n'est pas de sa responsabilité, mais la mienne.

Je me doutais qu'il y avait une couille dans le potage alors je suis venu faire ici l'avocat du diable histoire de voir ce que vaut vraiment son argumentation sous le feu des projecteurs d'Hermès, résultats : pas grand chose.

Ce qui me permet de vérifier que la meilleure façon d'accompagner quelqu'un est de n'avoir absolument aucun intérêt à le faire.

Merci à tous pour vos interventions.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 859
Points : 883
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Kanzi le Sam 17 Mar - 12:22

Continuons l'exercice que tu réclames mon Lilbudha, et voyons ensembles les subtilités propres à développer une pensée juste en vertu (soyons ambitieux Smile)

"Imaginons une étudiante (ça marche avec l'étudiant), criblée de dettes de par la politique abjecte que mène son gouvernement concernant l'éducation de sa jeunesse et ne recevant soudainement et tragiquement plus d'aides de ses parents, et qui a beaucoup de mal à joindre les deux bouts."

Etant obligée de faire court, je ne soulèverai qu'un point..... pour faire remarquer que cette entrée en matière est particulièrement vicieuse (le propre du vice) car dans ce tableau que tu poses, se cache une accusation sournoise visant à déresponsabiliser comme pour excuser d'avance une attitude dont le contexte n'est qu'un prétexte ...comme pour dire sans le dire hein ? C'est leur faute ! Bref la petite y fut presque obligée....se pose là le problème de la RESPONSABILITE ! Et je pense que dans ton histoire tu te leurres et te berce d'une illusion finement entretenu ! Je n'irai pas plus loin pour ne pas sortir du cadre....
De plus mon Lilbudha la vrai misère n'est pas la misère matérielle, c'est la misère morale ! Cela est la vrai pauvreté . Pauvreté ou richesse, ce ne sont que des révélateurs.

_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1206
Points : 1350
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Lug le Sam 17 Mar - 12:39

.
.

Merci ma Soÿ, pour cette belle démonstration de remise en ligne avec le Dharma

Mon Lilbudha, aurais-tu à ce point zappé sur ce Principe qui veut que toute compromission de la vertu avec le vice, cela signe inévitablement la victoire du dernier.

Ma Kanzi, je me souviens d’un prof qui nous demandait à partir de combien nous accepterions de nous soumettre à la volonté d’un autre, bien qu’elle soit contraire à nos convictions ?

Beaucoup ont donné des sommes exorbitantes, et au final ce prof nous a expliqué que si nous étions prêts à le faire pour une somme exorbitante sans avoir faim, lorsque nous aurons véritablement faim, nous finirions inévitablement à le faire pour un vulgaire casse-croute.

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1535
Points : 1606
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Kanzi le Sam 17 Mar - 12:44

Georgius a écrit:
La nana débute dans la vie, elle voudrait réussir, et pour atteindre cet objectif, elle est obligée de se lancer dans une profession qu'elle n'aurait jamais exercée si l'époque avait été de son côté.

lol! euh qui c'est qui donc l'obligerai ? Donc pour réussir on doit passer par là ? Admettons....est-ce une réussite ? Epique époque..... jocolor lol!

_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1206
Points : 1350
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Kanzi le Sam 17 Mar - 12:57

Lug a écrit:.
.

Merci ma Soÿ, pour cette belle démonstration de remise en ligne avec le Dharma

Mon Lilbudha, aurais-tu à ce point zappé sur ce Principe qui veut que toute compromission de la vertu avec le vice, cela signe inévitablement la victoire du dernier.

Ma Kanzi, je me souviens d’un prof qui nous demandait à partir de combien nous accepterions de nous soumettre à la volonté d’un autre, bien qu’elle soit contraire à nos convictions ?

Beaucoup ont donné des sommes exorbitantes, et au final ce prof nous a expliqué que si nous étions prêts à le faire pour une somme exorbitante sans avoir faim, lorsque nous aurons véritablement faim, nous finirions inévitablement à le faire pour un vulgaire casse-croute.

Oui je te confirme que tout le monde à un prix, et que l'on se vend tous d'une manière ou d'une autre.
Et je connais la faim ! Smile quelle soit matérielle, affective ou spirituelle. Mais je fais parti des masos solos qui ont une fierté mal placé et préfèrent manger seule que mal accompagné. Il ne me semble pas avoir porté de jugement. Car dans tout ça, le plus important c'est d'être honnête avec soi-même, sur ce qui véritablement motive nos actions, comment et pourquoi on les fait.
Mon prix à moi il est au smig !

_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1206
Points : 1350
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Kanzi le Sam 17 Mar - 13:18

Pas de jugement mais plus de la colère. Certes complètement inutile.
Encore une fois tu es un exemple, et ta réponse à Lilbudha est empreinte d'amour et de bienveillance, autant qu'un rappel à l'essentiel tout en douceur.
Tu vois je ne sais quoi dire de plus....

_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1206
Points : 1350
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Lilbudha le Sam 17 Mar - 13:19

Ma Kanzi, je ne cesse de répéter à cette personne qu'elle a toujours le choix et que cela relève de sa responsabilité.

Là où j'entends son discours, c'est qu'en cumulant trois boulots d'étudiants "normaux" elle gagne en trois mois ce qu'elle peut gagner en une soirée d'escort. Là où j'entends aussi son discours c'est que le système éducatif de son pays est complètement castrateur, il invite clairement tous les étudiants à s'endetter auprès des banques. Par exemple, dans les études qu'elle fait, elle est amenée à alterner trois mois d'école et trois mois de stage. Bien sûr les stages ne sont pas rémunérés mais elle travaille pourtant 35h minimum par semaine comme un employé. Comment trouver l'argent pour vivre ensuite ? Petits boulots, parents (Fact : perte de son (re)père peu avant qu'elle débute le boulot d'escort), et/ou endettement auprès des banques. Bref, dès le début du mois elle est dans le rouge.

À noter que ce phénomène de prostitution étudiant se développe énormément en Europe et il existe de nombreux sites de rencontres entre sugar daddy, comprendre vieux-beaux-riches et les sugar babies, jeunes-belles-pauvres/étudiantes, le plus connu étant seekingarrangement. Le terme prostitution n'est bien sur évoqué nulle part.

Là où je ne cautionne pas, et cela lui a aussi été dit, c'est qu'elle veut pouvoir vivre la vie qu'elle entend, et elle vit bien au dessus de ses moyens, ce qui aggrave sa situation. De plus, après avoir gouté à cet argent facile, comment envisager de bosser ensuite au Smic ? Et ses rapports à l'autre que vont-ils devenir ?

Donc, non, elle n'est pas obligée bien sûr, mais s'invente cette histoire et se convainc elle-même qu'elle l'est, elle se ment. Elle estime être assez forte pour pallier aux travers nombreux du travail, ce qui est une grosse surestimation de ses capacités car les séquelles qu'évoquait notre Nurash sont réelles et pour certaines, déjà visibles.

Maintenant que c'est dit, la question est de savoir comment est-ce que j'ai réussi à douter autant, malgré mon petit bagage ? La seule réponse valable et sincère est mon état de compromission affectif à son égard. État que je surveillais du coin de l’œil pourtant, mais qui, comme le souligne le Lug, ne m'a pas empêché de glisser langoureusement vers le vice. Je me suis laissé convaincre pour de mauvaises raisons, par de mauvaises raisons. M'enfin, pas tout à fait entièrement puisque me voilà à demander vos éclaircissements quand même Very Happy

Heureusement, mon discours auprès d'elle ressemblait plutôt à celui de notre Soy, mais cet espace de compromission a forcément nuit à ce que je pouvais offrir de mieux, à moi de rectifier le tir à présent.

Ne sois pas en colère ma Kanzi, parfois le gamin faut qu'il mette la main sur la plaque chaude même si on lui a bien dit que c'était dangereux.

Merci à tous.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 859
Points : 883
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Kanzi le Sam 17 Mar - 14:17

Lilbudha a écrit:

Ne sois pas en colère ma Kanzi, parfois le gamin faut qu'il mette la main sur la plaque chaude même si on lui a bien dit que c'était dangereux.

Merci à tous.

Oui je sais mon Lilbudha et c'est pas au singe que je suis que tu vas apprendre à faire la grimace ! C'est en forgeant qu'on devient forgeron....mais là tu vois lorsque tu écris ça :

Maintenant que c'est dit, la question est de savoir comment est-ce que j'ai réussi à douter autant, malgré mon petit bagage ? La seule réponse valable et sincère est mon état de compromission affectif à son égard. État que je surveillais du coin de l’œil pourtant, mais qui, comme le souligne le Lug, ne m'a pas empêché de glisser langoureusement vers le vice. Je me suis laissé convaincre pour de mauvaises raisons, par de mauvaises raisons. M'enfin, pas tout à fait entièrement puisque me voilà à demander vos éclaircissements quand même Very Happy

Je me dis que tu commences à parler vrai et à regarder les choses réellement. Tu vas donc pouvoir commencer à prendre de la distance et t'élever à nouveau au-dessus des brumes épaisses comme autant de raisons, motifs (des couches condensées) qui voilent la réalité. Ta réalité d'où tu peux tirer une vérité essentielle  (comme un titre de livre): les bonnes raisons que l'on se donne pour s' illusionner ! Wink
La vie sert à ça ! C'est la grande école ! Ou chacun doit devenir son propre maître et pouvoir enseigner au moins par l'exemple.
Alors tu sais je vais pas te jeter la pierre parce que à chaque fois que je dis que je les ai toute faites (les conneries) eh bien je m'aperçois que j'ai un pouvoir créateur hyper-créatif qui me permet d'en faire d'autres ! Mais ce qui me "sauve", c'est la démarche qui m'a fait atterrir ici et qui n'a pas changé : la recherche de vérité. Au départ on la cherche partout sauf là ou elle est...dedans, là ! Tout au fond....elle fait pas de bruit...
En toute chose il y a le coeur et l'écorce. Mais tu sais déjà tout cela ! Smile
Donc éloigne toi pour les nécessité de ton expérience terrestre...mais revient nous ! S' il te faut une petite fessée ou une grosse claque je (nous tous) serais là ! Et c'est gratos !  Laughing

_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1206
Points : 1350
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Nurash le Sam 17 Mar - 15:06

Soÿ a écrit:

Nurash a écrit:Je peux comprendre mais personnellement je ferai beaucoup de choses avant d'en arriver à cette extrémité.
C'est assurément oublier que pour de vrai, et quand on arrête de se raconter des conneries et de se trouver des excuses bidons... on a toujours le choix... TOUJOURS... "libre arbitre"... ça vous rappelle quelque chose ?

Le pire c'est que j'agis généralement suivant mes convictions dans les cas désespérés... Au final je me rend compte que qui peut le plus peut le moins et que chaque opportunité est une importante occasion de mettre en pratique la rectitude du geste.
Une seule remarque mal placé et c'est l'ensemble du message qui ne porte plus dans son intégralité les énergies libératrice qu'l pourrait convoyer. Dévaloriser son point de vue pour une entente consensuel et paf ! On a vendu la vertu pour le vice... Y'a encore du taff...
avatar
Nurash

Messages : 710
Points : 766
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Kanzi le Sam 17 Mar - 15:29

Nurash a écrit:
Soÿ a écrit:

Nurash a écrit:Je peux comprendre mais personnellement je ferai beaucoup de choses avant d'en arriver à cette extrémité.
C'est assurément oublier que pour de vrai, et quand on arrête de se raconter des conneries et de se trouver des excuses bidons... on a toujours le choix... TOUJOURS... "libre arbitre"... ça vous rappelle quelque chose ?

Le pire c'est que j'agis généralement suivant mes convictions dans les cas désespérés... Au final je me rend compte que qui peut le plus peut le moins et que chaque opportunité est une importante occasion de mettre en pratique la rectitude du geste.
Une seule remarque mal placé et c'est l'ensemble du message qui ne porte plus dans son intégralité les énergies libératrice qu'l pourrait convoyer. Dévaloriser son point de vue pour une entente consensuel et paf ! On a vendu la vertu pour le vice... Y'a encore du taff...

Il est vrai que là-dessus nous ne sommes jamais au chômage Wink

_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1206
Points : 1350
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Georgius le Sam 17 Mar - 16:49

Je vais proposer quelques idées pour qu'on puisse encore discuter un peu.

Soy a écrit:
Si elle est devenue ça, accessoirement, il n'y est peut-être pas étranger, et dans tous les cas de figure, la moindre des choses est d'être responsable des choix qu'on fait et de leur rester fidèle

Tout n'est pas aussi simple. Si tu as un crédit sur le dos, des enfants, une société, des biens, ou que sais-je, tu ne peux pas régler les choses aussi facilement ; et tu ne vas certainement pas arriver devant ta femme pour lui dire : "Ecoute, chérie, sexuellement, tu ne me plais plus, et j'ai encore envie d'avoir une vie sexuelle à 55 ans. Si tu ne fais pas d'efforts pour rester belle, je prends mes valises, ou alors j'accepte que tu vive encore un peu ici le temps que tu te prennes un appart'."

Moralement, c'est la honte totale, et puis c'est des années d'emmerdes pour ce qui concerne le divorce, les papiers, et la famille, les amis, et l'entourage, qui comprendront jamais réellement les choix du bonhomme.

Au 19ème siècle, les grand bourgeois réglaient le problème autrement : ils avaient leur épouse légitime, ils faisaient l'amour avec leurs bonnes, et allaient voir une maîtresse attitrée qu'ils entretenaient.

Des tas d'hommes qui ont marqué l'histoire l'ont fait : Victor Hugo, Dumas, Maupassant, Napoléon, Louis XV, Pétain, et même Chirac, etc.

Victor Hugo a produit des chef d’œuvres littéraires, c'était un génie, mais, à côte de ça, il avait une libido qui fonctionnait un peu trop bien - d'ailleurs, je me demande si ce n'est pas son réservoir d'énergie sexuelle quasi inépuisable qui lui a permis d'être un artiste de génie.

Il y a des hommes qui auront toute leur vie de gros besoins. Leur corps physique a été programmé pour qu'ils disséminent autant-que-possible leur semence alors que la cavernicole velue privilégiera inconsciemment l'optimisation ; elle choisira, sans s'en rendre compte, un mâle vigoureux, en bonne santé et combatif, parce qu'il pourra la protéger des prédateurs et des nuisibles pendant la grossesse.

Ces restes de la préhistoire nous influencent encore, sans que nous en rendions compte. Par exemple, parlons des cas de notre siècle : beaucoup de jeunes femmes choisissent inconsciemment des partenaires plus vieux qu'elles qui pourront lui apporter sécurité et confort, et c'est un truc tout à fait normal qu'on voit partout.

***

Tu peux vivre 20 ans avec la même personne, et puis il y a un accident, parce que ta génétique t'encourageait, à un moment où tu te sentais hyper bien dans ta peau, à aller déposer tes gênes dans un ventre encore jeune et susceptible de concevoir un bébé en bonne santé.

Perso je pense que l'homme moral doit se battre tous les jours contre sa génétique, car son corps animal n'est pas programmé pour vivre 20 ans avec la même personne.

Soy a écrit: égratigner ton orgueil à toi... et ta femme, t'y penses 2 secondes ?
Tu la sors matin et soir pour qu'elle aille faire ses besoins ? Et avant de t'y coller, ou pire, de la laisser aller jouer avec son os (fric à dépenser dans des magasins avec ses copines) tu lui mets sa ceinture de chasteté... juste histoire d'être sûr ?

Ne m'agresse pas, je ne parlais pas de moi.

Notre Soy n'aime pas beaucoup les gorilles qui montrent leur musculature congestionnée pour effrayer les concurrents.  Very Happy  Very Happy  Very Happy



Soy a écrit:
Et pour finir en apothéose... t'as raison... c'est tellement plus convenable de la vendre quand t'as des fins de mois difficiles...

Tu es dans l'émotion, parce que, visiblement, tu es une féministe qui a un problème avec la prétendue "domination masculine" (c'est ton droit, mais d'autres femmes, pas soumises pour un sous, ne considèrent pas que c'est un problème).

Prends un peu de recul.
avatar
Georgius

Messages : 490
Points : 494
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 25
Localisation : Arras

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Soÿ le Sam 17 Mar - 17:52

Georgius a écrit:Je vais proposer quelques idées pour qu'on puisse encore discuter un peu.

Soy a écrit:
Si elle est devenue ça, accessoirement, il n'y est peut-être pas étranger, et dans tous les cas de figure, la moindre des choses est d'être responsable des choix qu'on fait et de leur rester fidèle

Tout n'est pas aussi simple. Si tu as un crédit sur le dos, des enfants, une société, des biens, ou que sais-je, tu ne peux pas régler les choses aussi facilement ; et tu ne vas certainement pas arriver devant ta femme pour lui dire : "Ecoute, chérie, sexuellement, tu ne me plais plus, et j'ai encore envie d'avoir une vie sexuelle à 55 ans. Si tu ne fais pas d'efforts pour rester belle, je prends mes valises, ou alors j'accepte que tu vive encore un peu ici le temps que tu te prennes un appart'."

Moralement, c'est la honte totale, et puis c'est des années d'emmerdes pour ce qui concerne le divorce, les papiers, et la famille, les amis, et l'entourage, qui comprendront jamais réellement les choix du bonhomme.

Au 19ème siècle, les grand bourgeois réglaient le problème autrement : ils avaient leur épouse légitime, ils faisaient l'amour avec leurs bonnes, et allaient voir une maîtresse attitrée qu'ils entretenaient.

Des tas d'hommes qui ont marqué l'histoire l'ont fait : Victor Hugo, Dumas, Maupassant, Napoléon, Louis XV, Pétain, et même Chirac, etc.

Victor Hugo a produit des chef d’œuvres littéraires, c'était un génie, mais, à côte de ça, il avait une libido qui fonctionnait un peu trop bien - d'ailleurs, je me demande si ce n'est pas son réservoir d'énergie sexuelle quasi inépuisable qui lui a permis d'être un artiste de génie.

Il y a des hommes qui auront toute leur vie de gros besoins. Leur corps physique a été programmé pour qu'ils disséminent autant-que-possible leur semence alors que la cavernicole velue privilégiera inconsciemment l'optimisation ; elle choisira, sans s'en rendre compte, un mâle vigoureux, en bonne santé et combatif, parce qu'il pourra la protéger des prédateurs et des nuisibles pendant la grossesse.

Ces restes de la préhistoire nous influencent encore, sans que nous en rendions compte. Par exemple, parlons des cas de notre siècle : beaucoup de jeunes femmes choisissent inconsciemment des partenaires plus vieux qu'elles qui pourront lui apporter sécurité et confort, et c'est un truc tout à fait normal qu'on voit partout.

***

Tu peux vivre 20 ans avec la même personne, et puis il y a un accident, parce que ta génétique t'encourageait, à un moment où tu te sentais hyper bien dans ta peau, à aller déposer tes gênes dans un ventre encore jeune et susceptible de concevoir un bébé en bonne santé.

Perso je pense que l'homme moral doit se battre tous les jours contre sa génétique, car son corps animal n'est pas programmé pour vivre 20 ans avec la même personne.

Soy a écrit: égratigner ton orgueil à toi... et ta femme, t'y penses 2 secondes ?
Tu la sors matin et soir pour qu'elle aille faire ses besoins ? Et avant de t'y coller, ou pire, de la laisser aller jouer avec son os (fric à dépenser dans des magasins avec ses copines) tu lui mets sa ceinture de chasteté... juste histoire d'être sûr ?

Ne m'agresse pas, je ne parlais pas de moi.

Notre Soy n'aime pas beaucoup les gorilles qui montrent leur musculature congestionnée pour effrayer les concurrents.  Very Happy  Very Happy  Very Happy



Ho mais si mon Georgius, tout est super très simple, vraiment, quand tu commences à comprendre "à quoi on joue" et "comment on y joue" à la rando...

En voici la recette de cuisine :

Extrait de "Présentation" :
Soÿ a écrit:Jour après jour, je comprends un peu plus combien c'est l'observateur qui fait s'effondrer les particules, et jour après jour, j'en comprends un peu plus toutes les implications, les applications et j'agis en conséquence et avec le plus haut niveau de responsabilité possible.

Ce qui donne en version pratico-pratique : extrait de "La séparativité et la recherche de l'unité"

Soÿ a écrit:Face à une difficulté :

  • me demander systématiquement ce que j'ai bien pu foutre pour me mettre dans un truc pareil (je pars systématiquement du principe que j'y suis pour quelque chose, même quand il semblerait que ce ne soit pas le cas)
  • me demander comment je vais la résoudre au mieux (même quand il semblerait que je ne puisse faire preuve que d'un niveau de Vertus limité)
  • me demander ce que je dois changer pour éviter de me remettre dans la même config (même quand il semblerait que je ne puisse rien changer)


Mise en exercice pratico-pratique que je propose à chacun (incluant toi) d'appliquer à ton message... juste histoire de donner à chacun la possibilité de tenter de s'approcher d'une pensée juste en Vertus... vous pouvez pas dire que j'aide pas : je viens de faire l'exercice un peu plus haut dans ce sujet en répondant plus que longuement à Lilbudha et en plus, je vous livre la méthode à utiliser dans ce cas précis...

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Soÿ

Messages : 311
Points : 317
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Georgius le Sam 17 Mar - 18:05

Pour résumer mon message, je voulais dire que le corps mental produit des algorithmes qui te permettent d'obtenir un "chapeau de la raison", qui sert, en quelque sorte, de système d'arlame lorsqu'une turbulence vient secouer l'avion.

Ce chapeau de la raison peut parfois sauter quand le corps physique produit une trop grosse quantité d'algorithmes parasites (l'envie de se reproduire, par exemple).


Dernière édition par Georgius le Sam 17 Mar - 18:11, édité 1 fois
avatar
Georgius

Messages : 490
Points : 494
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 25
Localisation : Arras

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Soÿ le Sam 17 Mar - 18:11

Gerogius a écrit:Tu es dans l'émotion, parce que, visiblement, tu es une féministe qui a un problème avec la prétendue "domination masculine" (c'est ton droit, mais d'autres femmes, pas soumises pour un sous, ne considèrent pas que c'est un problème).
Prends un peu de recul.
Fou rire... elle n'y était pas cette phrase quand j'ai fait "citation" de ton message... mais puisqu'entre 2, tu l'as ajoutée
merci du conseil... à l'avenir... je vais essayer d'y penser à "prendre du recul" et à éviter d'être dans "l'émotion"...
lol!
Sérieux, je l'adore celle-là !!!


Dernière édition par Soÿ le Sam 17 Mar - 21:11, édité 3 fois

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Soÿ

Messages : 311
Points : 317
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Georgius le Sam 17 Mar - 18:19

Cette discussion est vraiment en train de partir en cacahuète... Laughing

C'est d'ma faute. Embarassed
avatar
Georgius

Messages : 490
Points : 494
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 25
Localisation : Arras

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Kaladin le Sam 17 Mar - 18:43

Est-ce que c'est juste moi ou j'ai l'impression qu'on se juge parfois un peu sévèrement? (je me pose réellement la question car j'ai tendance parfois à me culpabiliser et pas toujours pour les bonnes raisons me semble t-il).  Si l'épopée de la conscience est un long processus initiatique, il me semble qu'elle doit passer forcément par tous les stades, y comprit le stade animal et sensoriel.  

Il va de soi que notre niveau de conscience humaine nous permet de briser nos chaines animalières pour s'élever mais il va aussi de soi que les consciences ne sont pas tous rendu sur la même marche évolutive.  Si une conscience, avancée sur le chemin de l'initiation, s'incarnerait sur terre pour entamer son véritable dharma après avoir épurer son karma décidait volontairement de rebrousser chemin pour s'adonner aux vices, il me semble que là, il y aurait de terribles conséquences.

Un autre constat qui crève les yeux est que notre belle fraternité est présentement ici sur terre, donc, nous avons tous (du moins pour cette vie) des expériences enrichissantes (parfois non) à intégrer pour cette vie.  La sexualité en est une!  Cette énergie est d'une telle puissance qu'on la retrouve partout dans l'Univers manifesté.  Ce qui me paraît évident aussi est qu'il faut éventuellement, réussir à sublimer la sexualité du bas (chakra racine) pour la faire monter, avec prudence, jusqu'au chakra couronne.   Mais il faut s'avouer que ce n'est pas évident de le faire dans une société schizophrénique où d'un côté on nous culpabilise avec la sexualité et d'un autre on encourage par coup de millions l’hyper-sexualisation via la mode, les pubs et les idéologies dites libératrices.  Il y a un épiphénomène qui découle de notre environnement direct et dans notre société vicieuse tout est fait pour solliciter notre énergie sexuelle du bas.  Mais ce travail d'ascension et de transmutation de l'énergie sexuelle, la conscience sera appelé tôt ou tard à le faire, dans cette vie ou dans une autre.  Si une conscience plus évoluée qu'une autre est rendue à le faire, c'est tant mieux pour elle.  Mais il me semble qu'il n'est pas nécessaire de juger son prochain plus sévèrement qu'il ne le faut si ce dernier n'a pas encore fait ce travail à temps plein.


Concernant les différences entre les hommes et des femmes, je ne suis pas endocrinologue, mais il me semble qu'il serait bon de tenir compte du phénomène des hormones chez les deux sexes.  Ce n'est pas toujours évident de se contenir pour un homme dans la fleur de l'âge même si cela reste essentiel et que le travail doit être fait pour ne pas faire n'importe quoi comme ces producteurs de cinéma accrocs au pouvoir et au sexe reproductif (mais sans se reproduire). Smile

Dans les faits, la femme ne sera jamais un objet de convoitise, elle est une complémentarité à qui je dois respect et soutien.   Cependant, sachant très bien que mon évolution est loin d'être achevé par certains de mes combats internes,  je sens encore le besoin de vivre avec des sensations animales.  J'en paye parfois le prix et j'essaie autant-que-possible de m'élever mais la force du bas est parfois trop forte encore pour ma conscience.

Kaladin

Messages : 127
Points : 167
Date d'inscription : 18/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Georgius le Sam 17 Mar - 20:40

Oui c'est ça, le cerveau produit des messages chimiques quand des phéromones féminins sont détectés, puis ensuite, une quantité d'algorithmes du corps animal s'invitent dans ton espace mental.

Kaladin a écrit:
Je sens encore le besoin de vivre avec des sensations animales.

Moi aussi, mon Kaladin.

Si je ne faisais pas attention, je crois que je pourrais devenir un homme qui va voir des prostituées.

Et pourtant, la partie la plus évoluée de ma personne n'a pas envie de se retrouver dans un hôtel bulgare avec une danseuse slave parlant un anglais approximatif.

Je sais d'ailleurs qu'après avoir fait ma connerie, une petite voix intérieure me posera des tas de questions : "Qu'est-ce que tu fous dans cet endroit ? Pourquoi est-ce que tu fais des choses aussi laides ? Pourquoi est-ce que tu trompes les gens qui t'entourent en te faisant passer pour un type droit dans ses bottes ? Pourquoi est-ce que tu as besoin de ça ? Regarde, maintenant tu te trouves tout seul dans un pays que tu connais mal, tu décuves ton orgasme comme un abruti, t'as perdu une partie de tes économies, et tes proches ignorent que tu es à l'étranger..."

Le spleen total du pauvre type en errance affective et spirituelle.


Dernière édition par Georgius le Sam 17 Mar - 21:01, édité 3 fois
avatar
Georgius

Messages : 490
Points : 494
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 25
Localisation : Arras

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Soÿ le Sam 17 Mar - 20:44

Kaladin a écrit:Si une conscience, avancée sur le chemin de l'initiation, s'incarnerait sur terre pour entamer son véritable dharma après avoir épurer son karma décidait volontairement de rebrousser chemin pour s'adonner aux vices, il me semble que là, il y aurait de terribles conséquences.
Y'a pas de rebroussage de chemin possible mon Kaladin... parce que... quand une porte est fermée, elle est fermée... 

Transsubstanciation a écrit:R-1-10 - Le Maître : La longue quête de la porte ouvrant sur cette bonne voie, qui est unique, impose à la Conscience d'aller fermer toutes celles ne s’ouvrant que sur des chemins de traverse. Pour y parvenir, elle doit obligatoirement en faire l'expérience lors de nombreuses réincarnations durant lesquelles elle accumulera des Connaissances, et durant lesquelles elle affinera sa Faculté de discernement tout en activant progressivement sa Faculté intuitive spirituelle. Au fur et à mesure qu'elle ferme les mauvaises portes, elle bénéficie des dispositions d'une Loi Providentielle voulant que lorsqu'une porte a été volontairement refermée, la Conscience ne puisse plus la rouvrir. Lorsqu'une personne, après avoir épuré son karma lors de longues et nombreuses incarnations, a refermé les portes des instincts animaliers et des sensations corporelles, celles des désirs éphémères et des émotions asservissantes, ainsi que celles des vaines passions et des agitations dérisoires de l'intellect raisonneur, elle finit par découvrir, grâce à ses Connaissances et la clairvoyance de sa Faculté intuitive, la seule porte s’ouvrant sur la bonne voie. Ce Principe de laisser ouvertes toutes les portes des champs du possible est celui respectant scrupuleusement le libre arbitre de chaque Conscience, car la
(Page 8 ).
Mais ne te méprends pas sur ma réponse...
En réintégrant la sphère spacio-temporelle, on repasse nécessairement par l'enfance et ensuite par l'adolescence puis à l'âge jeune adulte, avec la courbe des hormones associée.

Bien entendu que face à ça, nous ne sommes pas tous égaux, et bien entendu qu'il faut que chacun fasse avec sa complexion.
Il n'en demeure pas moins que croire qu'on ne peut rien y changer et qu'on a juste à le subir est une erreur fatale... celle qui consiste à ne pas comprendre qu'on est et ne devient QUE ce que l'on pense. 

Et toujours en fonction de notre point de départ et aussi de notre volonté d'avancer... le champ d'ouverture et d'exercice de notre libre arbitre ne sera pas non plus le même.
Mais ça n'exclut pas la possibilité qu'on a dans tous les cas d'essayer de faire le mieux possible, et donc te tenir aussi haut qu'on le peut la boussole dans la direction des Vertus, et d'en assurer autant qu'on le peut la mise en pratique...

Une tirade que j'aime beaucoup dans le film "le nom de la rose" fait dire à Sean Connery :
Le Nom de la Rose a écrit:Pour dominer la nature, commençons par lui obéir.

En clair, ça donne par exemple :

  • si à 16 ans j'ai les hormones super actives et pas encore la puissance mentale pour essayer de faire remonter cette énergie-là pour la transformer en autre chose... j'assume et je commence déjà par essayer de pas coller ma petite copine enceinte... ce qui nous foutrait immédiatement tous deux dans des emmerdes graves ...
  • si à 26 ans j'ai les hormones super actives et toujours pas la puissance mentale pour essayer de faire remonter cette énergie-là pour la transformer en autre chose... j'assume et  j'évite de me marier et de faire des gosses... ce qui reviendrait à s'engager dans un truc qu'on sait pertinemment qu'on ne pourra pas assumer et tenir derrière
  • si à 26 ans, j'ai fait la connerie de me marier et faire des gosses alors que ça ne correspondait pas à ma complexion, et qu'à 40 ans, j'ai toujours les hormones en ébullition, je continue d'essayer de faire le mieux possible en "déchargeant la pression" comme le dirait notre Georgius en mode solo
  • si à 40 ans le mode solo, j'y arrive pas ou plus, et toujours pour essayer de tout faire le mieux possible... la moindre des choses est de ne pas ajouter du malheur au malheur, de dire à ma compagne ou mon compagnon qu'on arrête, et de faire le plus et le mieux possible pour être là pour lui ou elle, y compris dans la séparation (soutien financier, soutien moral etc...)


Bien entendu qu'on n'est pas parfaits mon Kaladin, mais la bourde... la maxi prise de pieds dans le tapis... ça consiste à s'appuyer dessus en mode "j'y peux rien"... ben si, on y peut toujours, même quand par complexion, notre champ d'action est limité...

Je remets donc la recette :
Soÿ a écrit:Face à une difficulté :


  • me demander systématiquement ce que j'ai bien pu foutre pour me mettre dans un truc pareil (je pars systématiquement du principe que j'y suis pour quelque chose, même quand il semblerait que ce ne soit pas le cas)
  • me demander comment je vais la résoudre au mieux (même quand il semblerait que je ne puisse faire preuve que d'un niveau de Vertus limité)
  • me demander ce que je dois changer pour éviter de me remettre dans la même config (même quand il semblerait que je ne puisse rien changer)

Est-ce plus clair ?

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Soÿ

Messages : 311
Points : 317
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Kaladin le Sam 17 Mar - 21:24

Oui ma Soÿ, tout est limpide! Je m'accorde totalement avec ta pensée. Merci de ramener ce passage essentiel du dernier ouvrage de Lug concernant ces portes que l'on referme volontairement. Si fuite il y a, c'est donc dire que la porte n'a pas été totalement fermée par manque de volonté ferme.

Ce don divin qu'on nomme conscience doit impérativement être manœuvré dans le sens des pensées justes en vertus par l'énergie de l'intention. En ce qui me concerne, je dois par contre avouer que mes petits asuras trompeurs ont parfois raison de ma volonté. Mais chose certaine, le travail se fait! Smile

Merci ma Soÿ de tes éclaircissements. Smile

Kaladin

Messages : 127
Points : 167
Date d'inscription : 18/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Georgius le Sam 17 Mar - 21:30

C'est très facile de venir avec des solutions toutes faites quand on est à l'abri et peu ou pas concerné par le problème.

Etant une femme, tu ne peux pas te mettre à la place de l'homme qui se réveille avec les bourses pleines et qui désire avoir une femme dans ses bras (excuse-moi d'insister sur cette image,  mais je ne trouvais pas meilleur exemple pour te faire comprendre le machin).

Tout à l'heure, tu proposais la pratique de l'onanisme pour un homme en couple, alors que c'est un bazar dégradant qui t'ôte ton estime de soi. Perso, je trouve ça très rustre et sale, l'onanisme. C'est même pire qu'aller voir une prostituée.

Désolé de te disqualifier, ma Soy. Mais pour le cas qui nous intéresse, je crois que tu peux difficilement te mettre à la place d'un homme ayant des difficultés à gérer ses énergies sexuelles.
avatar
Georgius

Messages : 490
Points : 494
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 25
Localisation : Arras

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Soÿ le Sam 17 Mar - 21:39

Georgius a écrit:C'est très facile de venir avec des solutions toutes faites quand on est à l'abri et peu ou pas concerné par le problème.

Etant une femme, tu ne peux pas te mettre à la place de l'homme qui se réveille avec les bourses pleines et qui désire avoir une femme dans ses bras (excuse-moi d'insister sur cette image,  mais je ne trouvais pas meilleur exemple pour te faire comprendre le machin).

Tout à l'heure, tu proposais la pratique de l'onanisme pour un homme en couple, alors que c'est un bazar dégradant qui t'ôte ton estime de soi. Perso, je trouve ça très rustre et sale, l'onanisme. C'est même pire qu'aller voir une prostituée.

Désolé de te disqualifier, ma Soy. Mais pour le cas qui nous intéresse, je crois que tu peux difficilement te mettre à la place d'un homme ayant des difficultés à gérer ses énergies sexuelles.

Là où c'est drôle mon Georgius, c'est que t'as pas encore compris que ce cas de figure-là n'est ni propre à la gente masculine, ni propre au corps physique, et qu'exactement le même schéma se reproduit à l'identique, mais à un niveau vibratoire différent :

  • pour ce qui est du corps physique
  • pour ce qui est du corps émotionnel
  • pour ce qui est du corps intellectuel

...
et qu'en conséquence, n'étant pas un homme, je suis cependant parfaitement à même d'avoir compris ce que tu disais... et je m'efforce d'y répondre depuis plusieurs messages maintenant... et que dans ton cas, je vais probablement arrêter assez rapidement, étant entendu qu'on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif...

Mais je ne t'en veux pas... on est toujours victime de son ignorance... et quand elle sévit... c'est tellement plus facile de trouver un argument spécieux pour essayer de disqualifier l'autre, plutôt que d'essayer de recevoir ce qu'il nous offre... et qui nous obligerait à nous remettre en question... Pardon de te le dire, mais c'est un réflexe de débutant que je connais par cœur... étant moi-même passée par là...

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Soÿ

Messages : 311
Points : 317
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Kanzi le Sam 17 Mar - 22:27

Soÿ a écrit:
Georgius a écrit:C'est très facile de venir avec des solutions toutes faites quand on est à l'abri et peu ou pas concerné par le problème.

Etant une femme, tu ne peux pas te mettre à la place de l'homme qui se réveille avec les bourses pleines et qui désire avoir une femme dans ses bras (excuse-moi d'insister sur cette image,  mais je ne trouvais pas meilleur exemple pour te faire comprendre le machin).

Tout à l'heure, tu proposais la pratique de l'onanisme pour un homme en couple, alors que c'est un bazar dégradant qui t'ôte ton estime de soi. Perso, je trouve ça très rustre et sale, l'onanisme. C'est même pire qu'aller voir une prostituée.

Désolé de te disqualifier, ma Soy. Mais pour le cas qui nous intéresse, je crois que tu peux difficilement te mettre à la place d'un homme ayant des difficultés à gérer ses énergies sexuelles.

Là où c'est drôle mon Georgius, c'est que t'as pas encore compris que ce cas de figure-là n'est ni propre à la gente masculine, ni propre au corps physique, et qu'exactement le même schéma se reproduit à l'identique, mais à un niveau vibratoire différent :

  • pour ce qui est du corps physique
  • pour ce qui est du corps émotionnel
  • pour ce qui est du corps intellectuel

...
et qu'en conséquence, n'étant pas un homme, je suis cependant parfaitement à même d'avoir compris ce que tu disais... et je m'efforce d'y répondre depuis plusieurs messages maintenant... et que dans ton cas, je vais probablement arrêter assez rapidement, étant entendu qu'on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif...

Mais je ne t'en veux pas... on est toujours victime de son ignorance... et quand elle sévit... c'est tellement plus facile de trouver un argument spécieux pour essayer de disqualifier l'autre, plutôt que d'essayer de recevoir ce qu'il nous offre... et qui nous obligerait à nous remettre en question... Pardon de te le dire, mais c'est un réflexe de débutant que je connais par cœur... étant moi-même passée par là...

lol! tu vois je déteins sur toi ! Heureusement que tu es là, tu assures comme une malade, merci ! Very Happy

_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1206
Points : 1350
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Soÿ le Dim 18 Mar - 0:48

Kanzi a écrit:tu vois je déteins sur toi ! Heureusement que tu es là, tu assures comme une malade, merci !
Fou rire... entre filles parlant popote et ustensiles de cuisine... si vous saviez le nombre de trucs qu'on peut déjà faire avec une rapière à fromage...

Kaladin a écrit:Si fuite il y a, c'est donc dire que la porte n'a pas été totalement fermée par manque de volonté ferme. 
ou que tout simplement en atterrissant ici... on commence nécessairement en étant amnésique (pour rappel... on ne naît ni sage ni moine) et qu'il faut juste de la volonté et du temps pour canaliser l'énergie et la transformer dans cette incarnation, même si c'est une porte déjà fermée. On n'est plus un cavernicole velu, donc le sexe en mode vice, on ne le pratique plus, mais on reste un jeune humain qui doit d'abord réapprendre à canaliser l'énergie de son jeune corps.

C'est comme quand on a eu le bras cassé et mis dans le plâtre. Quand on enlève le plâtre, même si on se servait parfaitement du bras avant... ben faut réapprendre. Mais ça ne prend que très peu de temps et ne demande que très peu d'effort en comparaison de l'acquisition première.

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Soÿ

Messages : 311
Points : 317
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Lilbudha le Lun 19 Mar - 0:08

Kanzi a écrit:Donc éloigne toi pour les nécessité de ton expérience terrestre...mais revient nous ! S' il te faut une petite fessée ou une grosse claque je (nous tous) serais là ! Et c'est gratos !  Laughing
Haha, je ne doute pas que tu attends la prochaine occasion pour la fessée ma Kanzi I love you
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 859
Points : 883
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemin de vie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum