La Table Ronde

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Lilbudha le Ven 15 Fév - 8:25

Merci pour l’honorable combat aux multiple formes que tu mènes dans le cadre de l’utilité commune mon Lug.

Pour ma part, je ferai mon devoir de partage.

_________________
Y'a plus qu'à
Lilbudha
Lilbudha
Admin

Messages : 1003
Points : 1027
Date d'inscription : 09/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Lug le Jeu 28 Fév - 11:20

.
.

Deuxième message que je viens d'adresser aux Sénateurs et Députés.

Appel aux élus a écrit:

Deuxième appel : Faites une Bonne Action en faveur des Droits de l’Homme.

Bonjour, cher Monsieur,

Êtes-vous si peu concerné par Le sujet d’intérêt général Le plus éminent ?


J’ai eu le plaisir de vous faire parvenir dernièrement par mel, un recueil des plus importantes violations des Droits de l’Homme (La Dictature à la Française). Ces graves  violations caractérisées sont l’origine des malheurs actuels du peuple et la principale cause de la corruption généralisée des gouvernements. Ne croyez-vous pas qu’en tant qu’élu de la Nation, cela devrait vous interpeller au plus haut point ?

A ce jour, après avoir sollicité votre aide pour que ce recueil d’infractions puisse être pris en considération par le Grand Débat - considération qui n’a aucune chance de se manifester si les élus de la Nation n’assument plus leur première responsabilité, et leur plus ardent DEVOIR, et qui est justement la défense des Droits de l’Homme - or, pour l’instant, vous n’avez pas accordé de réponse à cette aimable requête.

Pourquoi suis-je fondé à réclamer votre aide, et espérer que vous preniez sérieusement en compte les doléances que je vous communique ?

Si je suis l’ordre logique des choses, tous les membres du corps social, de ce pays, quel que soit leur rang, partagent en commun un pacte Républicain. Celui-ci est caractérisé par la CONSTITUTION. Il me semble logique d’en déduire que le contenu de ce pacte Républicain, s’il s’impose à tous les membres du corps social, à plus forte raison il s’impose aussi à ceux qui reçoivent du peuple le mandat de les représenter, de faire la loi, et de défendre leurs Droits. Non seulement ils doivent respecter ce pacte Républicain, mais j’irai même jusqu’à dire qu’ils doivent en être l’incarnation par l’exemplarité de leur comportement d’élu dans l’accomplissement de leur mission, pendant toute la durée de leur mandat.

Ceci n’est pas une interprétation philosophique personnelle ou une utopie idéologique, mais un rappel à la loi constitutionnelle qui dispose textuellement : qu’un élu a pour première obligation de protéger les Droits de l’Homme. Cette obligation est donc supérieure à toutes les autres par son caractère d’intérêt général collectif.

Est-ce que les élus de la Nation sont au-dessus des lois ?

Le pacte Républicain, qui s’impose à tous, sans aucune distinction, dit justement et sans aucune équivoque : que NON !

Mais il ne dit pas que cela. Il dit aussi que si les élus et les gouvernants ne respectant pas tout ou partie de ce pacte Républicain, non seulement ils commettent une forfaiture et une indignité politique, mais aussi qu’ils exercent obligatoirement un despotisme constituant une oppression arbitraire caractérisée sur le peuple, puisque ce despotisme porte inévitablement atteinte à ses droits. Ce à quoi, dans une telle occurrence ce pacte Républicain (la CONSTITUTION) accorde au peuple le Droit Naturel, Sacré, Inaliénable et Imprescriptible de Résistance à l’oppression.

En outre, les élus de la Nation qui n’assument plus leurs complètes responsabilités, en respectant et en faisant respecter ce pacte Républicain - pas de temps en temps de façon frivole et opportuniste, mais tous les jours - ne sont plus légitimes ni pour faire la loi, ni pour la faire respecter, ni pour représenter le peuple, car celui qui se place au-dessus des lois du pacte Républicain est nécessairement hors la loi.

Quelles sont les conséquences si vous n’assumez pas rigoureusement vos responsabilités d’élu du peuple ?

La première, et la plus importante est signalée dans ce pacte Républicain (droit Constitutionnel). Cela vous rend directement complice et responsable de ceux qui sont à l’origine des malheurs actuels du peuple et de la corruption généralisée des gouvernements.

La deuxième, elle vous met en situation d’asservissement à des forces et des intérêts partisans, corporatistes, communautaires et/ou particuliers, c’est-à-dire très éloignés de l’intérêt général et de l’utilité commune conformément à l’esprit et la lettre de la Constitution. Cette corruption des élus, qui hélas! est devenu la norme, a pour conséquence l’immense rejet par le peuple de ceux qui se font élire sur sa confiance, sans par la suite assumer leurs Devoirs de protection, une fois les élections passées. La crédibilité et la confiance ne se décrètent pas, elles se méritent !

La troisième, en ne remplissant pas votre impérieuse mission de défense des Droits de l’homme, telle que le définit le pacte Républicain, elle vous fait normalement déchoir de toute honorabilité et noblesse qui accompagnent cette belle mission d’élu de la Nation, lorsque l’intégralité de ses augustes servitudes n’est pas loyalement assumée comme le premier de tous les buts politiques.

La quatrième, et non des moindres, est l’atteinte faite à la protection des plus faibles, des sans-grade, des sans dents, des gueux si hautainement méprisés par une caste d’apparatchiks, se croyant si vaniteusement supérieurs qu’ils en oublient que sans ce peuple ils ne seraient rien. Les plus faibles de nos concitoyens n’ont que les quelques droits contenus dans le pacte Républicain, mais que valent ces droits si tout est fait pour qu’ils ne soient ni connus, ni respectés ni appliqués tant par le législatif, l’exécutif et le judiciaire ? Si les Droits de l’Homme ne sont plus respectés dans ce pays, comme je le démontre dans le livre que je vous aie adressé, alors il n’y a plus de Liberté, plus d’Égalité, plus de Fraternité, mais juste la loi du plus fort, le règne des compromissions et des corruptions, celles qui se terminent, depuis l’exemple Grec, par le totalitarisme et le despotisme d’une ploutocratie vorace et cupide à l’extrême, et qui sévit au travers d’une technostructure implacable, appliquant des lois scélérates et exécutant des ordres arbitraires, tout ce que le pacte Républicain condamne, ainsi que l’article 432-4 du Code pénal.

Vous pourriez vous poser la légitime question qui est de savoir : quel est le dessein que je poursuis en interpellant la responsabilité des élus de la Nation qui sont en charge de faire la loi ?

Ce dessein découle d’un des Droits que m’accorde le pacte Républicain et qui est de pouvoir participer directement, en tant que citoyen, à l’expression de la volonté générale, ainsi qu’à l’utilité commune comme défini dans ce pacte Républicain.

Je ne poursuis aucun but ni aucun intérêt personnel, partisan, communautaire ou corporatiste. Chacun, dans le courant de sa vie, se trouve placé là où il se trouve ni par hasard, ni par coïncidence, ni par accident. La Divine Providence offre à chacun d’entre nous les opportunités permettant de mettre en œuvre soit nos qualités, mérites et vertus, soit nos défauts, démérites et vices.

Personnellement, je pense que tout citoyen s’il a un certain nombre de droits, a aussi le même nombre de devoirs. Recevoir les Droits de l’Homme, que nous ont légués nos illustres prédécesseurs, implique, me semble-t-il, le devoir d’essayer de les protéger contre les attaques du totalitarisme et des gouvernements corrompus, c’est là une juste manifestation de gratitude que nous leur devons bien, et la responsabilité de chacun d’entre nous pour que ces Droits puissent être légués aux générations futures dans leur conservation originelle.

Si vous n’adhérez pas à ma démarche citoyenne, ne prenez pas la peine de répondre à ce mel, j’interpréterai votre silence comme votre refus d’intervenir en faveur des Droits de l’Homme, et le noterais dans mes tablettes.

Que pouvez vous faire de simple et de facile pour apporter votre aide en faveur du rétablissement des Droits de l’Homme, et ce que vous pouvez en attendre ?

Vous avez la possibilité de faire deux choses avant la clôture du Grand Débat, et qui ne vous coûteront rien sur aucun plan :

La première, qui ne remettra pas en cause ni votre ambition politique ni votre carrière, ni votre honorabilité bien au contraire, elle consiste à m’adresser un mel m’indiquant que vous soutenez moralement ma présente démarche. Il n’est pas nécessaire de faire ni de long discours, ni d’intervenir autrement, ma requête au sein du Grand débat n’a besoin que d’être soutenue moralement par un certain nombre d’élus de la Nation qui rappellent par un simple mel, que les Droits de l’Homme sont toujours une préoccupation d’intérêt général largement et prioritairement partagée par les représentants du peuple.

La deuxième est plus accessoire, elle consiste à diffuser gratuitement autour de vous le livre la Dictature à la Française au format PDF ci-joint, dans le but de commencer à remédier à l’épouvantable carence accumulée dans la population en matière d’instruction civique élémentaire. La fameuse ignorance évoquée dans le préambule de la DDHC de 1789.

Si vous effectuez une de ces Bonnes Actions en faveur des Droits de l’Homme, je ne peux pas vous laisser espérer la moindre distinction honorifique, ni même la considération de nos contemporains. Mais il y a quand même une chose dont je suis convaincu, c’est que votre Bonne Action en faveur des Droits de l’Homme ne sera pas perdue, puisqu’elle sera agréée par la Divine Providence comme une oblation propitiatoire qui ne pourra que vous être bénéfique. N’oubliez pas que la DDHC de 1789 a été créée en présence et sous les auspices de l’Être Suprême, ce qui explique en grande partie le miracle de sa longévité et de sa vitalité universelle.

Lorsqu’une action ne coûte rien, ne comporte aucun risque et peut être favorable au plus grand nombre de nos compatriotes, ne serait-ce pas un gaspillage que de s’en abstenir ?

Bien cordialement à vous.

Claude Le Moal

Compte tenu de la faiblesse des réactions au premier message, je n'attends pas de miracle pour ce deuxième, si ce n'est de mettre clairement en évidence la réelle corruption des élus de la Nation.

Comme le dirait  le colibri : je fais ma part... Very Happy  Very Happy  Very Happy

_________________
Tout est Vrai
Lug
Lug
Admin

Messages : 2073
Points : 2156
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Eléa le Jeu 28 Fév - 21:04

WOW, ça claque...
Claude Le Moal a écrit:Deuxième appel : Faites une Bonne Action en faveur des Droits de l’Homme.
Ce qui signifie que tu en prévois un 3ème ?

_________________
Puissent vos efforts être à la hauteur de vos rêves 
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1454
Points : 1492
Date d'inscription : 07/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Lug le Ven 1 Mar - 18:05

Eléa a écrit:WOW, ça claque...
Claude Le Moal a écrit:Deuxième appel : Faites une Bonne Action en faveur des Droits de l’Homme.
Ce qui signifie que tu en prévois un 3ème ?

Au train où vont les choses, je me demande si cette cause des Droits de l’Homme, dans ce pays qui lui a donné le jour, n’est plus maintenant qu’une cause perdue, mon Eléa...

Je dois être un sans-culotte égaré dans un siècle de perdition, et venant constater à quel point les héritiers de cette conquête sublime sont devenus totalement dégénérés et d’une ingratitude incommensurable.

Dommage ! car leur pouvoir de peuple souverain ne réside que dans cette Déclaration, et nulle par ailleurs. Faut-il être devenu à ce point crétin pour ne plus s’en rendre compte...

_________________
Tout est Vrai
Lug
Lug
Admin

Messages : 2073
Points : 2156
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Lug le Ven 1 Mar - 18:20

.
.


Pour info, voici ce que m'a répondu DUPONT-AIGNAN à mon premier message :



DUPONT-AIGNAN a écrit:Cher Monsieur,

Je vous remercie de m’avoir adressé votre ouvrage intitulé « la dictature à la française » qui tient lieu des doléances que vous portez dans le cadre du grand débat en ce qui concerne la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

Sous l’angle philosophique, votre propos n’est pas réellement subversif car nous savons depuis Platon, Montaigne, Descartes, Kant,  Schopenhauer et … Freud, que l’homme juge à travers le prisme des sédimentations culturelles, sociales, physiologiques… qui l’ont construit et que ce qu’il croit être sa liberté est en fait l’addition de ces pré-acquis.

Pour autant, le rôle des institutions politiques n’est pas de faire de la psychologie mais d’organiser la vie en société au nom d’un dénominateur commun appelé intérêt général.

Je vous accorde que ce concept est toujours réducteur pour les libertés individuelles et que si on prend au pied de la lettre les dix-sept articles de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, on constate que chaque droit est amendé, voire parfois annulé, par un arsenal de dispositions contraignantes.

Pour autant, n’incriminez pas les responsables politiques car hormis certains abus de pouvoir caractérisés, cette situation est le compromis normal de toute société démocratique.

Vous fustigez les privilèges dont bénéficient certains ; la grogne qui agite actuellement la société française traduit une exigence de justice, d’égalité et de probité de la part de ceux qui nous gouvernent.

Espérons que ce mouvement donnera naissance à des réformes plus respectueuses de la liberté et de la dignité du peuple.

En vous remerciant de votre contribution, je vous prie d’agréer, Cher Monsieur, mes salutations les meilleures.

Nicolas DUPONT-AIGNAN

Ce à quoi j'ai répliqué derechef :

Le Derechef a écrit:

Cher Monsieur DUPONT-AIGNAN,

Merci d’avoir pris le temps de m’accorder une réponse à ma sollicitation, concernant les atteintes aux Droits de l’Homme, dont j’ai fait un relevé factuel dans l’ouvrage que je vous aie adressé, et que j’espère pouvoir produire au Grand débat avec l'aide des parlementaires qui voudront bien m'aider.

Je ne doute pas que d’un point de vue philosophique tout soit relatif, fluctuant, interprétable au gré des inconstances d’une « normalité ambiante conjoncturelle », ce que savent habilement manipuler les sophistes qui utilisent la politique toujours très loin de l’intérêt général, et si proche des intérêts particuliers, corporatistes, communautaires et/ou partisans.

Mais la politique ce n’est pas de la philosophie plus ou moins oiseuse. Son origine étymologique qui vient du Grec signifie : science des affaires de la Cité, et si votre approche philosophique est un point de vue personnel parfaitement honorable, mais tout aussi discutable philosophiquement, d’un point de vue politique il a du se faire retourner dans la tombe, les 1.200 parlementaires qui sont à l’origine de cette merveille d’humanité et d’inspiration visionnaire qu’est la DDHC de 1789.

La politique est d’abord et avant tout du droit et de la justice, et que serait le droit et la justice si chacun pouvait venir en donner une interprétation philosophique ? Rien d’autre que de la fumisterie qui serait à la Justice ce que la fausse monnaie est à la bonne. Le fondement de la politique est le pacte Républicain matérialisé par une Constitution, et toutes les Constitutions, depuis 1789, à l’exception de celle de Vichy, n’a pas pu se dispenser d’avoir dans son préambule la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789. Contrairement à ce que vous m’écrivez, ces droits n’ont pas pour vocation d’être tripatouillés, et appliqués d’une façon plus ou moins fluctuante, selon les circonstances, les humeurs ou les intérêts catégoriels et, selon votre expression, que je considère un peu malheureuse et surtout porteuse de dégénérescence : avec des compromis.

Les Droits de l’Homme avaient leur raison d’être en 1789, suite aux cahiers de doléances, comme c’est le cas aujourd’hui où ces Droits ne sont plus depuis longtemps respectés. Leur pertinence n’a pas pris une ride et leur parfaite concordance avec les réalités du quotidien vécues par les membres du corps social, sont aujourd’hui les mêmes qu’il y a 200 ans. Lorsque quelque chose est juste et pertinent pendant une si longue période, je ne vois pas au nom de quoi il faudrait faire des compromis dans son application la plus stricte, sauf à ne pas se situer au niveau le plus élevé de l’intérêt général.

Contrairement à ce que vous écrivez, chaque droit de la DDHC n’a jamais été amendé, car il ne s’agit pas de droits de circonstances, mais de Principes universels. S’il est possible de bidouiller des lois ordinaires et opportunistes selon les circonstances, les nécessités temporaires et les petits commerces entre amis, il n’est pas possible de faire la même chose avec la DDHC, puisque c’est une Déclaration inviolable, ce qui est clairement et radicalement certifié par les qualificatifs de Naturels, Sacrés, Inaliénables et IMPRESCRIPTIBLES, ou alors les mots n’ont plus de sens, et le bien et le mal sont devenus aussi respectables tant l’un que l’autre...

Les parlementaires de 1789, hommes illustres et clairvoyants politiquement, comme depuis nous n’en avons pas eu de même qualité et d’inspiration aussi visionnaire, savaient fort bien qu’il est dans la nature humaine de se corrompre de moult façons, et que parmi toutes les corruptions possibles, celle du pouvoir politique était assurément pour eux, la pire, puisqu’elle nuisait au plus grand nombre et surtout aux plus faibles. Ils étaient instruits d’une longue période de l’Histoire européenne, allant de la Grèce à Rome, et de Rome à Constantinople, en passant pas les tourments des féodalités et royautés qui ont vues plus souvent qu’à leur tour, surgir tyrans, despotes, dictateurs et autocrates pas toujours d’essence noble, au sens spirituel du terme, et terriblement incompétents, inhumains et cupides.

Ces parlementaires ont donc, avec une inspiration et une hauteur de vue hors du commun, décidé qu’il fallait accorder à chaque membre du corps social un périmètre de liberté incompressible, afin que la tentative despotique et totalitaire de gouvernants corrompus, comme nous la voyons à l’œuvre actuellement, et depuis trop longtemps, ne puisse jamais étendre ses tentacules vénimeuses au-delà de ces limites. Ceci pour dire que ces Droits de l’Homme et du Citoyen, contrairement à l’interprétation « philosophique » que vous en faites, ont un caractère d’absolu. Genre : au-delà de cette limite les pouvoirs des lois scélérates de circonstances du politique et de l’arbitraire de la technostructure n’ont plus cours. C’est parce que ces Droits sont si admirablement définis, justes et intemporels, que notre Déclaration, à l’inverse des toutes les autres qui ne sont que de pâles imitations sans consistance, est véritablement universelle, intemporelle, Inaliénable et IMPRESCRIPTIBLE.

Je suis votre parcours politique avec beaucoup d’intérêt et d’espérance pour le Pays, cher M. DUPONT-AIGNAN,  mais si vous n’incarnez pas la Constitution avec la rigueur qui fait toute la noblesse d’un homme politique honorable, et cela passe par l’exigence du strict respect des Droits de l’Homme, sans magouille ni compromission, alors vous ne serez qu’un homme politique dans le mauvais sens du terme, celui qui a déjà tant de fois déçu la population, au point qu’elle ne peut plus majoritairement lui faire confiance, surtout pas avec des promesses sans une éthique clairement énoncée et mise en pratique.

Les Français, contrairement à ce que pense la majorité du personnel politique, ont autant besoin de Justice, pas celle des compromis avec la séparation des pouvoirs de façade, mais celle qui protège nos libertés, qu’ils ont besoin de pain, d’augmentation de salaire ou de baisse fiscale. Il y a un postulat irréductible qui veut qu’il ne puisse pas y avoir de liberté sans justice, et en France la justice est redevenue celle de l’Ancien Régime si bien défini par M. de La fontaine.

Je terminerai mon propos par ce rappel du préambule de la DDHC, qui expliquait, il y a plus de 200 ans l’origine du malheur des peuples, et qui reste d’une brûlante actualité politique, sans qu’il soit nécessaire de changer une virgule à la justesse du Principe énoncé :

« Les représentants du peuple français, constitués en Assemblée nationale, considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements, ont résolu d'exposer, dans une déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l'homme, afin que cette déclaration, constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés. »

Tout est dit, tout y est parfaitement juste, et surtout ne changeons rien tant que ce n’est pas strictement appliqué, car pour le moment le peuple gronde et manifeste ses malheurs publics.

Puissiez-vous être celui qui reprendra ce flambeau qui redonnera du lustre à notre Constitution, et de la noblesse à l’action politique. Ce peuple en souffrance est en attente, et en a tant besoin, car il a souvent démontré qu’il n’était ni médiocre ni égoïste, mais conforme à sa devise : Liberté, Égalité, Fraternité. Ce sont les sans-culottes qui sont venus volontairement sauver la France à Valmy en 1792, et ce sont toujours les gens du peuple qui sont venus dans les tranchées de 14-18. Sans ce peuple, la nomenklatura politique n’est rien.

Bien cordialement à vous.



Claude Le Moal

_________________
Tout est Vrai
Lug
Lug
Admin

Messages : 2073
Points : 2156
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Eléa le Ven 1 Mar - 21:32

Lug a écrit:
Eléa a écrit:WOW, ça claque...
Claude Le Moal a écrit:Deuxième appel : Faites une Bonne Action en faveur des Droits de l’Homme.
Ce qui signifie que tu en prévois un 3ème ?

Au train où vont les choses, je me demande si cette cause des Droits de l’Homme, dans ce pays qui lui a donné le jour, n’est plus maintenant qu’une cause perdue, mon Eléa...

Je dois être un sans-culotte égaré dans un siècle de perdition, et venant constater à quel point les héritiers de cette conquête sublime sont devenus totalement dégénérés et d’une ingratitude incommensurable.

Dommage ! car leur pouvoir de peuple souverain ne réside que dans cette Déclaration, et nulle par ailleurs. Faut-il être devenu à ce point crétin pour ne plus s’en rendre compte...

Je ne peux que partager tes remarques et interrogations mon Lug.

Heureusement qu'avancer permet non seulement d'atteindre la Paix, mais permet même ensuite de la dépasser / déployer en sentiments encore plus vastes et permanents. Le tout sans se résigner, ni non plus s'attacher aux résultats.

Le cas échéant, il y aurait de quoi devenir dingue...

_________________
Puissent vos efforts être à la hauteur de vos rêves 
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1454
Points : 1492
Date d'inscription : 07/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Eléa le Ven 1 Mar - 21:33

Lug a écrit:.
.


Pour info, voici ce que m'a répondu DUPONT-AIGNAN à mon premier message :



DUPONT-AIGNAN a écrit:Cher Monsieur,

Je vous remercie de m’avoir adressé votre ouvrage intitulé « la dictature à la française » qui tient lieu des doléances que vous portez dans le cadre du grand débat en ce qui concerne la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

Sous l’angle philosophique, votre propos n’est pas réellement subversif car nous savons depuis Platon, Montaigne, Descartes, Kant,  Schopenhauer et … Freud, que l’homme juge à travers le prisme des sédimentations culturelles, sociales, physiologiques… qui l’ont construit et que ce qu’il croit être sa liberté est en fait l’addition de ces pré-acquis.

Pour autant, le rôle des institutions politiques n’est pas de faire de la psychologie mais d’organiser la vie en société au nom d’un dénominateur commun appelé intérêt général.

Je vous accorde que ce concept est toujours réducteur pour les libertés individuelles et que si on prend au pied de la lettre les dix-sept articles de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, on constate que chaque droit est amendé, voire parfois annulé, par un arsenal de dispositions contraignantes.

Pour autant, n’incriminez pas les responsables politiques car hormis certains abus de pouvoir caractérisés, cette situation est le compromis normal de toute société démocratique.

Vous fustigez les privilèges dont bénéficient certains ; la grogne qui agite actuellement la société française traduit une exigence de justice, d’égalité et de probité de la part de ceux qui nous gouvernent.

Espérons que ce mouvement donnera naissance à des réformes plus respectueuses de la liberté et de la dignité du peuple.

En vous remerciant de votre contribution, je vous prie d’agréer, Cher Monsieur, mes salutations les meilleures.

Nicolas DUPONT-AIGNAN

Ce à quoi j'ai répliqué derechef :

Le Derechef a écrit:

Cher Monsieur DUPONT-AIGNAN,

Merci d’avoir pris le temps de m’accorder une réponse à ma sollicitation, concernant les atteintes aux Droits de l’Homme, dont j’ai fait un relevé factuel dans l’ouvrage que je vous aie adressé, et que j’espère pouvoir produire au Grand débat avec l'aide des parlementaires qui voudront bien m'aider.

Je ne doute pas que d’un point de vue philosophique tout soit relatif, fluctuant, interprétable au gré des inconstances d’une « normalité ambiante conjoncturelle », ce que savent habilement manipuler les sophistes qui utilisent la politique toujours très loin de l’intérêt général, et si proche des intérêts particuliers, corporatistes, communautaires et/ou partisans.

Mais la politique ce n’est pas de la philosophie plus ou moins oiseuse. Son origine étymologique qui vient du Grec signifie : science des affaires de la Cité, et si votre approche philosophique est un point de vue personnel parfaitement honorable, mais tout aussi discutable philosophiquement, d’un point de vue politique il a du se faire retourner dans la tombe, les 1.200 parlementaires qui sont à l’origine de cette merveille d’humanité et d’inspiration visionnaire qu’est la DDHC de 1789.

La politique est d’abord et avant tout du droit et de la justice, et que serait le droit et la justice si chacun pouvait venir en donner une interprétation philosophique ? Rien d’autre que de la fumisterie qui serait à la Justice ce que la fausse monnaie est à la bonne. Le fondement de la politique est le pacte Républicain matérialisé par une Constitution, et toutes les Constitutions, depuis 1789, à l’exception de celle de Vichy, n’a pas pu se dispenser d’avoir dans son préambule la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789. Contrairement à ce que vous m’écrivez, ces droits n’ont pas pour vocation d’être tripatouillés, et appliqués d’une façon plus ou moins fluctuante, selon les circonstances, les humeurs ou les intérêts catégoriels et, selon votre expression, que je considère un peu malheureuse et surtout porteuse de dégénérescence : avec des compromis.

Les Droits de l’Homme avaient leur raison d’être en 1789, suite aux cahiers de doléances, comme c’est le cas aujourd’hui où ces Droits ne sont plus depuis longtemps respectés. Leur pertinence n’a pas pris une ride et leur parfaite concordance avec les réalités du quotidien vécues par les membres du corps social, sont aujourd’hui les mêmes qu’il y a 200 ans. Lorsque quelque chose est juste et pertinent pendant une si longue période, je ne vois pas au nom de quoi il faudrait faire des compromis dans son application la plus stricte, sauf à ne pas se situer au niveau le plus élevé de l’intérêt général.

Contrairement à ce que vous écrivez, chaque droit de la DDHC n’a jamais été amendé, car il ne s’agit pas de droits de circonstances, mais de Principes universels. S’il est possible de bidouiller des lois ordinaires et opportunistes selon les circonstances, les nécessités temporaires et les petits commerces entre amis, il n’est pas possible de faire la même chose avec la DDHC, puisque c’est une Déclaration inviolable, ce qui est clairement et radicalement certifié par les qualificatifs de Naturels, Sacrés, Inaliénables et IMPRESCRIPTIBLES, ou alors les mots n’ont plus de sens, et le bien et le mal sont devenus aussi respectables tant l’un que l’autre...

Les parlementaires de 1789, hommes illustres et clairvoyants politiquement, comme depuis nous n’en avons pas eu de même qualité et d’inspiration aussi visionnaire, savaient fort bien qu’il est dans la nature humaine de se corrompre de moult façons, et que parmi toutes les corruptions possibles, celle du pouvoir politique était assurément pour eux, la pire, puisqu’elle nuisait au plus grand nombre et surtout aux plus faibles. Ils étaient instruits d’une longue période de l’Histoire européenne, allant de la Grèce à Rome, et de Rome à Constantinople, en passant pas les tourments des féodalités et royautés qui ont vues plus souvent qu’à leur tour, surgir tyrans, despotes, dictateurs et autocrates pas toujours d’essence noble, au sens spirituel du terme, et terriblement incompétents, inhumains et cupides.

Ces parlementaires ont donc, avec une inspiration et une hauteur de vue hors du commun, décidé qu’il fallait accorder à chaque membre du corps social un périmètre de liberté incompressible, afin que la tentative despotique et totalitaire de gouvernants corrompus, comme nous la voyons à l’œuvre actuellement, et depuis trop longtemps, ne puisse jamais étendre ses tentacules vénimeuses au-delà de ces limites. Ceci pour dire que ces Droits de l’Homme et du Citoyen, contrairement à l’interprétation « philosophique » que vous en faites, ont un caractère d’absolu. Genre : au-delà de cette limite les pouvoirs des lois scélérates de circonstances du politique et de l’arbitraire de la technostructure n’ont plus cours. C’est parce que ces Droits sont si admirablement définis, justes et intemporels, que notre Déclaration, à l’inverse des toutes les autres qui ne sont que de pâles imitations sans consistance, est véritablement universelle, intemporelle, Inaliénable et IMPRESCRIPTIBLE.

Je suis votre parcours politique avec beaucoup d’intérêt et d’espérance pour le Pays, cher M. DUPONT-AIGNAN,  mais si vous n’incarnez pas la Constitution avec la rigueur qui fait toute la noblesse d’un homme politique honorable, et cela passe par l’exigence du strict respect des Droits de l’Homme, sans magouille ni compromission, alors vous ne serez qu’un homme politique dans le mauvais sens du terme, celui qui a déjà tant de fois déçu la population, au point qu’elle ne peut plus majoritairement lui faire confiance, surtout pas avec des promesses sans une éthique clairement énoncée et mise en pratique.

Les Français, contrairement à ce que pense la majorité du personnel politique, ont autant besoin de Justice, pas celle des compromis avec la séparation des pouvoirs de façade, mais celle qui protège nos libertés, qu’ils ont besoin de pain, d’augmentation de salaire ou de baisse fiscale. Il y a un postulat irréductible qui veut qu’il ne puisse pas y avoir de liberté sans justice, et en France la justice est redevenue celle de l’Ancien Régime si bien défini par M. de La fontaine.

Je terminerai mon propos par ce rappel du préambule de la DDHC, qui expliquait, il y a plus de 200 ans l’origine du malheur des peuples, et qui reste d’une brûlante actualité politique, sans qu’il soit nécessaire de changer une virgule à la justesse du Principe énoncé :

« Les représentants du peuple français, constitués en Assemblée nationale, considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements, ont résolu d'exposer, dans une déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l'homme, afin que cette déclaration, constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés. »

Tout est dit, tout y est parfaitement juste, et surtout ne changeons rien tant que ce n’est pas strictement appliqué, car pour le moment le peuple gronde et manifeste ses malheurs publics.

Puissiez-vous être celui qui reprendra ce flambeau qui redonnera du lustre à notre Constitution, et de la noblesse à l’action politique. Ce peuple en souffrance est en attente, et en a tant besoin, car il a souvent démontré qu’il n’était ni médiocre ni égoïste, mais conforme à sa devise : Liberté, Égalité, Fraternité. Ce sont les sans-culottes qui sont venus volontairement sauver la France à Valmy en 1792, et ce sont toujours les gens du peuple qui sont venus dans les tranchées de 14-18. Sans ce peuple, la nomenklatura politique n’est rien.

Bien cordialement à vous.



Claude Le Moal
Merci pour ce partage.
Elle est vraiment magnifique ta réponse.

_________________
Puissent vos efforts être à la hauteur de vos rêves 
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1454
Points : 1492
Date d'inscription : 07/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Lug le Mar 5 Mar - 16:07

.
.


Madame la Députée répond ce jour à ma deuxième requête :

Mme Beaudouin- Hubiere a écrit:Monsieur,


J'ai bien reçu votre recueil et vous remercie de l'avoir porté à ma connaissance. Le respect des droits de l'Homme et plus largement, du bloc constitutionnel me tiennent évidemment à cœur, et je me félicite de voir le dynamisme de nos citoyens à le défendre. Je considère toutefois que le travail de nos tribunaux ainsi que la séparation des pouvoirs dans notre pays y garantissent le respect des droits de l'Homme.


Je vous prie de recevoir, Monsieur, mes salutations distinguées.


Sophie BEAUDOUIN-HUBIERE

Députée 1ère Circonscription de Haute-Vienne

Ce à quoi, je renvoie derechef :

Derechef a écrit:Bonjour, chère Madame la Députée,

Merci d’avoir pris la peine de m’accorder une réponse à ma petite requête.

Je vois hélas! que vous n’avez pas lu le livre que je vous avais joint à mon mel, car il y recense de très nombreuses violations aux Droits de l’Homme dans ce pays, et sans qu’il n’y ait jamais eu la moindre condamnation des Tribunaux français, et sans que cela n’émeuve les élus de la Nation, dont c’est pourtant la première mission et le plus important devoir (Art II de la DDHC).

Je vous invite d’ailleurs à chercher sur internet une jurisprudence spécifiquement française sur les Droits de l'Homme, qui devrait être copieuse sur un sujet aussi essentiel à la «démocratie», et vous n’y constaterez que la jurisprudence de la Cour Européenne  des Droits de l’Homme, qui a de nombreuses fois condamnée la France pour ses manquements. Preuve au passage que nos Tribunaux ne font pas correctement leur travail.

J’apporte la démonstration irréfutable, dans mon livre, que la séparation des pouvoirs n’est plus respectée dans ce pays depuis temps non prescrit, et je vous mets au défi de produire le moindre jugement des Tribunaux français venant sanctionner cette infraction majeure, car sans séparation des pouvoirs (législatif, exécutif et judiciaire) il n’y a plus de Constitution, comme l’indique clairement l’Art 16 de la DDCH de 1789. Ce qui est objectivement le cas présent de notre vie politique.

J’ai bien peur que comme la majorité de vos collègues députés, vous ne soyez pas très au fait de la carence des juges en matière de prise en compte des violations des Droits de l’Homme, et encore moins de l’épouvantable calamité que cela représente sur les libertés de chacun d’entre nous, pour vous  et vos proches y compris. Car si les Tribunaux, comme je l’affirme, ne font pas respecter ces Droits, ils privent les plus faibles de toute liberté et renforcent la corruption et l’arbitraire des gouvernements, comme nous pouvons le constater actuellement avec l’utilisation de la force publique, uniquement pour l’utilisation particulière de ceux auxquels elle est confiée ( ce qui est contraire à l’Art XII de la DDHC).

Indépendamment de cet article, j’aime à croire que l’utilisation de la Force, dans un pays civilisé, n’a de légitimité et n’est honorable que si elle est utilisée pour la protection des faibles, pas pour défendre uniquement les intérêts des privilégiés les plus fortunés.

À l’aune de ce principe moral, notre actuel gouvernement démontre, depuis plusieurs mois, qu’il estime que notre pacte Républicain se réduit, comme sous l’Ancien Régime, à la loi du plus fort et à l'arbitraire le plus décadent.

Ce gouvernement devrait fait preuve d’un peu plus de prudence, car l’Histoire sur une très longue période (au moins deux millénaires, que je vous invite à mieux connaitre) démontre que l’usage abusif, par des dirigeants, de la Force publique contre le peuple comme principe de gouvernement, s’est toujours violemment retourné contre ceux qui ont succombé à cette méchante et imbécile tentation.

Recevez, Madame la Députée, mes salutations respectueuses.

Claude Le Moal

_________________
Tout est Vrai
Lug
Lug
Admin

Messages : 2073
Points : 2156
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Lilbudha le Mer 6 Mar - 13:16

Lug a écrit:
Eléa a écrit:WOW, ça claque...
Claude Le Moal a écrit:Deuxième appel : Faites une Bonne Action en faveur des Droits de l’Homme.
Ce qui signifie que tu en prévois un 3ème ?

Au train où vont les choses, je me demande si cette cause des Droits de l’Homme, dans ce pays qui lui a donné le jour, n’est plus maintenant qu’une cause perdue, mon Eléa...

Je dois être un sans-culotte égaré dans un siècle de perdition, et venant constater à quel point les héritiers de cette conquête sublime sont devenus totalement dégénérés et d’une ingratitude incommensurable.

Dommage ! car leur pouvoir de peuple souverain ne réside que dans cette Déclaration, et nulle par ailleurs. Faut-il être devenu à ce point crétin pour ne plus s’en rendre compte...
Non, non, mon Lug, ce n'est pas une cause perdue. La DDHC continue à rayonner au moins dans l'imagination populaire et il faut des travailleurs-fourmis pour la sortir de cet inconscient collectif. Pour l'avoir essayé maintes fois en situation de conflit sur la politique c'est souvent un argument imparable qui permet à chacun de s'aligner sur ce qu'il s'est fait de plus élevé ces derniers siècles ontologiquement parlant.

_________________
Y'a plus qu'à
Lilbudha
Lilbudha
Admin

Messages : 1003
Points : 1027
Date d'inscription : 09/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Lilbudha le Mer 6 Mar - 13:41

Eléa a écrit:Merci pour ce partage.
Elle est vraiment magnifique ta réponse.
Je partage ma Eléa, quelle belle réponse, merci mon Lug...

Pour ceux qui, comme le colibri, souhaitent faire leur part, voici un bon moyen de le faire :

Se rendre dans des assemblées générales de Gilets Jaunes, il y'a de très forte chance qu'il y'en ai autour de vous que ce soit sur un rond point ou une autre installation de fortune, et distribuer le plus largement possible la Dictature à la Française. Ceci permettra à ceux que le feu de la révolte attise d'avoir les armes pour combattre ce gouvernement vicié...

_________________
Y'a plus qu'à
Lilbudha
Lilbudha
Admin

Messages : 1003
Points : 1027
Date d'inscription : 09/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Lug le Ven 8 Mar - 10:09


_________________
Tout est Vrai
Lug
Lug
Admin

Messages : 2073
Points : 2156
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Hermaphrodite le Sam 9 Mar - 8:13

Lug a écrit:.
.


SVP, signez cette pétition et faites circuler, merci à vous camarades.

https://www.change.org/p/emmanuel-macron-la-reconqu%C3%AAte-de-tous-nos-droits-de-citoyenne-et-de-citoyen-libres


C'est fait mon Lug, sur mon facebook et par mail... d'autant plus que nous avons le même combat !!!



_________________
Juste de Pensée, Juste de Parole, Juste d'Action, et trop de MÂAT n'est plus MÂAT. La Loi
Hermaphrodite
Hermaphrodite

Messages : 593
Points : 615
Date d'inscription : 09/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Lilbudha le Lun 11 Mar - 12:51

C'est fait de ce côté aussi Smile

_________________
Y'a plus qu'à
Lilbudha
Lilbudha
Admin

Messages : 1003
Points : 1027
Date d'inscription : 09/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Eléa le Lun 11 Mar - 19:11

Lug a écrit:.
.


SVP, signez cette pétition et faites circuler, merci à vous camarades.

https://www.change.org/p/emmanuel-macron-la-reconqu%C3%AAte-de-tous-nos-droits-de-citoyenne-et-de-citoyen-libres

Sans vous commander... 

  • le plus il y aura de votes
  • et de commentaires
  • et de réponses aux commentaires
  • et de commentaires likés

le plus cette pétition remontera dans les autres en pétition suggérée...

Donc, suggestion : vous pouvez 

  • voter
  • partager le tout sur vos réseaux

et aussi

  • commenter la pétition
  • commenter un commentaire
  • liker un commentaire que vous aurez apprécié

... pour augmenter l'effet boule de neige.
sunny

_________________
Puissent vos efforts être à la hauteur de vos rêves 
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1454
Points : 1492
Date d'inscription : 07/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Isa le Lun 11 Mar - 22:34

Fait Wink
Isa
Isa

Messages : 286
Points : 306
Date d'inscription : 06/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Lug le Lun 1 Avr - 17:08

.
.

Ceci n'est pas un poisson d'avril... Evil or Very Mad

Lancement du compte Twitter de la Dictature à la Française


https://twitter.com/claude_le_moal

_________________
Tout est Vrai
Lug
Lug
Admin

Messages : 2073
Points : 2156
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Eléa le Mer 3 Avr - 0:02

Lug a écrit:.
.

Ceci n'est pas un poisson d'avril... Evil or Very Mad

Lancement du compte Twitter de la Dictature à la Française


https://twitter.com/claude_le_moal

Mon Lug, j'avais trouvé ton ouvrage
La Dictature à la Française


tout à fait incroyable et éclairant sur la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen.
et une super idée de l'accompagner d'une pétition : bit.ly petitionldalf

Franchement, c'est chouette que tu y associes aujourd'hui un compte Twitter : bit.ly ldalftwitter
C'est ce qu'il lui fallait  cheers geek cherry
Bravo et merci

_________________
Puissent vos efforts être à la hauteur de vos rêves 
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1454
Points : 1492
Date d'inscription : 07/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Keuma le Sam 15 Juin - 11:59

Bonjour mon Lug,

Depuis hier, j'essaie d'accéder au site www.cabbale.org, mais impossible

_________________
"Heureux celui qui l'aura su déchirer avant l'heure ! car la Lumière qu'il connaîtra déjà ne l'éblouira pas par sa vision inattendue." Grillot de Givry
Keuma
Keuma

Messages : 146
Points : 146
Date d'inscription : 07/06/2016
Localisation : Abidjan

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Lug le Sam 15 Juin - 18:31

Keuma a écrit:Bonjour mon Lug,

Depuis hier, j'essaie d'accéder au site www.cabbale.org, mais impossible

Oui, mon Keuma, j'ai cessé de payé l'hébergement pour un site qui n'intéressait plus grand monde.

Il reste les autres, et tu as de quoi faire. Wink

_________________
Tout est Vrai
Lug
Lug
Admin

Messages : 2073
Points : 2156
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Keuma le Dim 16 Juin - 10:25

Dommage , vraiment dommage
J'aurais bien aimé que tu nous informes bien avant, bon après tout , c'est toi le Boss.
Y a t-il un autre moyen d'avoir accès au contenu ?

_________________
"Heureux celui qui l'aura su déchirer avant l'heure ! car la Lumière qu'il connaîtra déjà ne l'éblouira pas par sa vision inattendue." Grillot de Givry
Keuma
Keuma

Messages : 146
Points : 146
Date d'inscription : 07/06/2016
Localisation : Abidjan

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Eléa le Dim 16 Juin - 11:00

Keuma a écrit:Dommage , vraiment dommage
J'aurais bien aimé que tu nous informes bien avant, bon après tout , c'est toi le Boss.
Y a t-il un autre moyen d'avoir accès au contenu ?
Ici mon Keuma, j'ai trouvé un accès au contenu via les archives du web :
http://web.archive.org/web/20181221134456/http://cabbale.org/

_________________
Puissent vos efforts être à la hauteur de vos rêves 
Merci mon Lug
pour Transsubstantiation
et pour tout le reste
Eléa
Eléa

Messages : 1454
Points : 1492
Date d'inscription : 07/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Keuma le Dim 16 Juin - 13:12

Merci mon Eléa

_________________
"Heureux celui qui l'aura su déchirer avant l'heure ! car la Lumière qu'il connaîtra déjà ne l'éblouira pas par sa vision inattendue." Grillot de Givry
Keuma
Keuma

Messages : 146
Points : 146
Date d'inscription : 07/06/2016
Localisation : Abidjan

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Lug le Lun 17 Juin - 10:16

Keuma a écrit:Dommage , vraiment dommage
J'aurais bien aimé que tu nous informes bien avant, bon après tout , c'est toi le Boss.
Y a t-il un autre moyen d'avoir accès au contenu ?

A ta réflexion je constate, mon Keuma, que tu ne t'es pas trop soucié jusqu'à présent de savoir qui payait pour que tu puisses en disposer, selon ton bon plaisir. Ceci pour dire que je n'avais donc aucune obligation envers qui que ce soit. Wink

_________________
Tout est Vrai
Lug
Lug
Admin

Messages : 2073
Points : 2156
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Keuma le Lun 17 Juin - 22:22


Pas du tout mon Lug ,
tu as parfaitement le droit de clore les sites sans nous informer .

Saches aussi que quelque fois je me soucis a ton après :

Qui pour te succéder ?
Est ce que tu prépares ta succession pour maintenir les sites et forums disponibles au public ?

S'il y a très peu de personnes qui consulte ton site, c'est peut être parce que nous n'avons pas fait ce qu'il faut pour mieux le faire connaître , auquel cas , je m'en excuse .

Ma tentative d'accéder au site cabbale.org s'inscrivait justement dans cette démarche , qui consiste a le faire connaître , mais je trouve que c'est tard, mais heureusement que tes livres sont toujours disponibles

Ne crois surtout pas que je veuille que tu nous quitte tôt.
je souhaite que tu restes encore avec nous pour de longues années .

Merci encore pour tout

_________________
"Heureux celui qui l'aura su déchirer avant l'heure ! car la Lumière qu'il connaîtra déjà ne l'éblouira pas par sa vision inattendue." Grillot de Givry
Keuma
Keuma

Messages : 146
Points : 146
Date d'inscription : 07/06/2016
Localisation : Abidjan

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Lilbudha le Mer 19 Juin - 10:51

Aussi mon Lug, est-ce que tu serais pour partager les frais d’hébergement de ces sites ?

_________________
Y'a plus qu'à
Lilbudha
Lilbudha
Admin

Messages : 1003
Points : 1027
Date d'inscription : 09/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

La Table Ronde - Page 10 Empty Re: La Table Ronde

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum