L'intelligence et la connerie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

L'intelligence et la connerie

Message par Lug le Sam 10 Fév - 18:34

.
.

Comme j’ai coutume de le dire, l’intelligence n’est pas une vertu et finit toujours par l’absurde, quel que soit le niveau d’élévation de celui s’en faisant le porte-parole.

Ainsi, un des plus illustres physiciens de notre temps vient de déclarer :

Stephen Hawking : “Dieu n’ a pas créé l’univers et n’existe pas”

Admettons la coquecigrue monumentale comme ayant l’imprimatur académique de la caution scientifique.

Avant de dire que ce qu’il nomme «Dieu» n’existe pas, alors à quoi correspond cette dénomination ?

Si c’est à : rien, était-il aussi important de diviniser ce «rien» ?

Il n’a pas créé l’univers, affirme-t-il péremptoirement. OK !

Alors, puisqu’il existe, cet univers, c’est qui, qui donc qui l’a fait ce machin ?

Et que le Stephen, que par ailleurs j’aime bien, ne vienne pas me dire : je ne sais pas, mais ce que je peux dire c’est que ce n’est pas «Dieu» qui l’a fait, ni moi puisque j'en suis toujours à me poser la question : pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?...

Vous voyez l’embrouille qui se pointe à l’horizon...

Non seulement l’intelligence finit par l’absurde, mais elle fait dire des conneries à ceux qu’elle a finit par aliéner.


Dernière édition par Lug le Dim 11 Fév - 11:22, édité 2 fois

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1537
Points : 1608
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Scorpion le Dim 11 Fév - 2:51

L'intelligence cette faculté, lorsqu'elle est utilisée de façon inintelligente...
On a tendance à prendre les scientifiques et la science comme modèles d'intelligence..certes quoique c'est pas une généralité,.mais en tout cas, il leur manque la sagesse..
Science sans conscience n'est que ruine de l'âme comme  disait ce bon Rabelais..

_________________
Tout vient de l'un.

Scorpion

Messages : 370
Points : 400
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Vasanakshaya le Dim 11 Fév - 10:59

Pour moi mon Lug, l'intelligence est essentiellement relative à l'intellect et donc est nécessaire à un certain niveau de manière utilitaire. Mais quand elle est utilisée au-delà de ce pour quoi elle sert, ça finit forcément et paradoxalement en idiotie.

Voilà encore un exemple de la nécessité de la maîtrise de ces enveloppes, du besoin de polir la chose, pour laisser passer un maximum de lumière sans encombre. L'intelligence hypertrophiée est un obstacle opaque, contrairement à l'intuition qui lui sera toujours supérieure, car elle relève du supérieur.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 378
Points : 388
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Soÿ le Dim 11 Fév - 19:34

Je m'y risque à mon tour et désolée, mais je me lance dans ma spécialité, celle qui m'a rendue célèbre à l'international (non je rigole!!!) : pauser des question bêêêêêêêêtes ...

Vasanakshaya a écrit:L'intelligence hypertrophiée est un obstacle opaque, contrairement à l'intuition qui lui sera toujours supérieure, car elle relève du supérieur.
Pourquoi les opposer ? Et au lieu de les mettre en concurrence, pourquoi ne pas jouer la carte de la complémentarité ?

Si une vérité (v minuscule, c'est exprès, on va parler d'une petite vérité) si une vérité est un tant soit peu juste, plus elle est juste, et plus elle devrait pouvoir être détectée / vérifiable / éprouvée / comprise / incluse / manifestée / déclinable sur les 3 plans ...

- matériel
- mental (et même, soyons fous, résister à la double hélice induction / déduction)
- spirituel

Au hasard (pas taper la tête SVP) on pourrait même imaginer que 2 sentences issues de la Table d'Emeraude nous le confirment et nous permettent de nous dépatouiller du déroulage de bobine qui sépare l'intelligence de la connerie.

Toujours au hasard, je propose celles-là :
La Table d’Emeraude d’Hermès Trismégiste a écrit:Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut
et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ;
afin que les miracles d’une seule chose.

La Table d’Emeraude d’Hermès Trismégiste a écrit:Il monte de la terre au ciel, et derechef il descend en terre,
et il reçoit la force des choses supérieures et inférieures.
Tu auras par ce moyen la gloire de tout le monde ;
et pour cela toute obscurité s’enfuira de toi.

Est-ce que ça vous inspire ? Vous en pensez quoi ?

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Soÿ

Messages : 314
Points : 320
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Vasanakshaya le Dim 11 Fév - 20:27

Soÿ a écrit:
Vasanakshaya a écrit:L'intelligence hypertrophiée est un obstacle opaque, contrairement à l'intuition qui lui sera toujours supérieure, car elle relève du supérieur.
Pourquoi les opposer ? Et au lieu de les mettre en concurrence, pourquoi ne pas jouer la carte de la complémentarité ?

Pour ma part, mon/ma  Very Happy  Soÿ, je ne considère pas l'intelligence complétement inutile, au contraire elle est même nécessaire, ne serait-ce que pour savoir sur quelle touche on doit appuyer pour écrire sur les forums de la Fraternité d'Hermès, et ça, c'est déjà une belle utilisation de l'intelligence. Perso, je pense que c'est l'intelligence hypertrophiée le problème, quand elle est employée pour appréhender ce qui lui est supérieur, ça finit par foirer.

En ce sens, elle s'oppose à l’intuition. Ceci parce que l'intuition est juste quant aux perceptions supérieures, contrairement à l'intelligence hypertrophiée. Cependant, l'intelligence (non hypertrophiée) est complémentaire à l'intuition pour la vie dans la forme humaine, pour l'utilitaire et les sujets de réflexion.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 378
Points : 388
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Kanzi le Dim 11 Fév - 22:41

Il semble mon Lug, suite à cette affirmation, que S. Hawking soit au pied du mur (seuil) de la science (corps intellectuel) le privant de l'essentiel (élévation de la Conscience vers des hauteurs plus spirituelles).
Ce qui me fait penser à un passage de l'Hydre : "nous conquérons en nous rendant, nous gagnons en cédant..."

Pour franchir ce seuil il lui faudrait abondonner la sphère intellectuelle, analytique qui le stoppe dans sa brillante ascension.

Est-ce que la V.H.A.E a été traduite en anglais ? Je pense que ça aurait pu l'aider....

_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1207
Points : 1351
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Kanzi le Lun 12 Fév - 10:02

Vasanakshaya a écrit:
Soÿ a écrit:
Vasanakshaya a écrit:L'intelligence hypertrophiée est un obstacle opaque, contrairement à l'intuition qui lui sera toujours supérieure, car elle relève du supérieur.
Pourquoi les opposer ? Et au lieu de les mettre en concurrence, pourquoi ne pas jouer la carte de la complémentarité ?

Pour ma part, mon/ma  Very Happy  Soÿ, je ne considère pas l'intelligence complétement inutile, au contraire elle est même nécessaire, ne serait-ce que pour savoir sur quelle touche on doit appuyer pour écrire sur les forums de la Fraternité d'Hermès, et ça, c'est déjà une belle utilisation de l'intelligence. Perso, je pense que c'est l'intelligence hypertrophiée le problème, quand elle est employée pour appréhender ce qui lui est supérieur, ça finit par foirer.

En ce sens, elle s'oppose à l’intuition. Ceci parce que l'intuition est juste quant aux perceptions supérieures, contrairement à l'intelligence hypertrophiée. Cependant, l'intelligence (non hypertrophiée) est complémentaire à l'intuition pour la vie dans la forme humaine, pour l'utilitaire et les sujets de réflexion.

A mon sens tu ne devrais pas rester sur cette notion de séparativité hypertrochiante, meilleur moyen de se priver de recevoir la belle et lumineuse intelligence spirituelle intuitive, comme l'évoque si bien notre Soy.

avatar
Kanzi

Messages : 1207
Points : 1351
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Vasanakshaya le Lun 12 Fév - 10:56

Kanzi a écrit:A mon sens tu ne devrais pas rester sur cette notion de séparativité hypertrochiante, meilleur moyen de se priver de recevoir la belle et lumineuse intelligence spirituelle intuitive, comme l'évoque si bien notre Soy.

Je me dis, ma kanzi, que l'intelligence a un rôle utilitaire, mais que si elle est sur-utilisée, elle ne peut pas donner de bons résultats. Donc je suppose qu'elle ne doit pas se substituer à l'intuition. Et là on retrouve leur complémentarité, puisque l'une agit là où l'autre ne le peut et vice versa.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 378
Points : 388
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Scorpion le Lun 12 Fév - 11:10

Ne pas écouter son intuition,... C'est manquer d'intelligence..  geek

_________________
Tout vient de l'un.

Scorpion

Messages : 370
Points : 400
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Nurash le Lun 12 Fév - 11:16

Scorpion a écrit:Ne pas écouter son intuition,... C'est manquer d'intelligence..  geek

Je pense que ce que tu écris n'est pas juste mon Scorpion puisqu'il existe des personnes qui n'écoutent pas leur intuition tout en étant très intelligente... C'est même le cas du camarade Hawking.
avatar
Nurash

Messages : 712
Points : 768
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Scorpion le Lun 12 Fév - 11:26

Nurash a écrit:
Scorpion a écrit:Ne pas écouter son intuition,... C'est manquer d'intelligence..  geek

Je pense que ce que tu écris n'est pas juste mon Scorpion puisqu'il existe des personnes qui n'écoutent pas leur intuition tout en étant très intelligente... C'est même le cas du camarade Hawking.
C'était juste un clin d'oeil mon Nurash...un petit trait d'humour  Very Happy

_________________
Tout vient de l'un.

Scorpion

Messages : 370
Points : 400
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Scorpion le Lun 12 Fév - 11:47

Cela dit l'intelligence ne se limite pas à savoir résoudre des équations...les matheux n'ont pas le monopole de l'intelligence..nous confondons souvent certaines facultés intellectuelles et l'intelligence.. On prend la partie pour le tout..

_________________
Tout vient de l'un.

Scorpion

Messages : 370
Points : 400
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Soÿ le Lun 12 Fév - 11:56

Coucou Vasanakshaya,

Je te rejoins sur plusieurs points :

- la hiérarchie qu'il y a entre les plans
- le fait que croiser des outils et des plans qui ne leur sont pas associés foire à peu près systématiquement
- que l'hypertrophie d'un sens peut être un problème, je mets là cependant un bémol, la sentence n'étant pas complète... complète elle donnerait "l'hypertrophie d'un sens peut être un problème si nous ne lui confrontons pas d'autres sens pour l"équilibrer"

Là où je te rejoins moins, c'est ici :

Vasanakshaya a écrit:l'intuition est juste quant aux perceptions supérieures

heu... ben non, elle est simplement le bon outil à utiliser sur ce plan, mais ce qu'on en retire n'est pas forcément juste. Pas plus que l'intelligence donne obligatoirement des résultats justes au niveau du mental, c'est pourtant le bon outil (intelligence) sur ce plan (mental)... et le Stephen nous en fait une belle démonstration.

D'ailleurs, prenons 3 exemples sur 3 plans en ne les croisant pas et qui pourraient en soi être justes (dans leurs mondes respectifs) mais qui ne le sont pas (et croiser les plans nous le montrerait) :

- matériel : l'arbre que je vois sur cette coline au loin fait 2 cm de hauteur
- mental : rien ne peut voyager plus vite que la lumière (elle serait juste si elle était complète celle-là)
- spirituel : je suis un ange, c'est mon intuition qui me le dit

Prenons un autre exemple qui croise les 3 plans... que je trouve sublime de justesse, élégance et poésie:

Méditant près d'une étendue d'eau et contemplant le spectacle que lui offraient les lotus, les uns au fond de l'eau, recouverts de vase, d'autres sans vase sur le dessus et près de la surface, d'autres encore au-dessus de l'eau, flottant à l'air libre et receuillant directement le soleil, Bouddha s'émerveillat ... parmi les hommes, il y a :
ceux qui voient, ceux qui voient quand on leur montre, et ceux qui ne voient pas.

Aussi, et pour s'avancer vers une conclusion provisoire, avant un éventuel saut dans le vide ;-) se fier les yeux fermés à son intuition, à son intelligence ou à nos sens physiques, sans se donner la peine de croiser les plans c'est une peu comme décider de se mettre au volant d'une wature, monter à 200km/h yeux bandés, mains attachées derrière le dos, sans ceinture de sécurité ni air bag... autant dire que c'est se donner de grandes chances de se prendre un mur.

Je ne remets nullement en doute l'Intuition spirituelle comme faculté supérieure. Je mets en revanche en garde l'officiant qui ne fait pas l'effort d'aligner les 3 plans à la fois pour nourrir chacun (plan) des autres et aussi pour éprouver sur les 3 la solidité de l'édifice, et je vous invite à relire le mode d'emploi du bidule que nous en offre la Table d'Emeraude dans mon précédent message ci-dessus.


Dernière édition par Soÿ le Lun 12 Fév - 12:27, édité 2 fois

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Soÿ

Messages : 314
Points : 320
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Kanzi le Lun 12 Fév - 12:10

Scorpion a écrit:Ne pas écouter son intuition,... C'est manquer d'intelligence..  geek


Oui mais j'aurai rajouté c'est manquer d'intelligence supérieure.
En effet, l'intelligence est une faculté qui se décline par degré sur tout les plans. Ce qui nous ramène a la qualité d'énergie vitale qu'une conscience est en mesure de recevoir.

Intelligence animale instinctive, intelligence inférieure humaine raisonnante et analytique et intelligence du Coeur que je considère comme étant supérieure à la précédente parce ayant su se mettre en état de réception pour acceuillir les lumières des mondes supérieurs. Et là aussi il y a encore des degrés, selon le degré d'ouverture de la fleur.
Si l'intelligence est une faculté on peut analogiquement la comparer à la lumière.
Lumière dont on bénéficie tous, et qu'on peux utiliser en bien comme en mal, activement ou passivement (instinct)


_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1207
Points : 1351
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Kanzi le Lun 12 Fév - 12:30

L'intelligence analytique en tant que faculté de raisonnement correct autant que possible est alors un merveilleux instrument (outil) pouvant servir et rayonner les lumières reçues.
avatar
Kanzi

Messages : 1207
Points : 1351
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Kanzi le Lun 12 Fév - 13:46

Vasanakshaya a écrit:
Kanzi a écrit:A mon sens tu ne devrais pas rester sur cette notion de séparativité hypertrochiante, meilleur moyen de se priver de recevoir la belle et lumineuse intelligence spirituelle intuitive, comme l'évoque si bien notre Soy.

Je me dis, ma kanzi, que l'intelligence a un rôle utilitaire, mais que si elle est sur-utilisée, elle ne peut pas donner de bons résultats. Donc je suppose qu'elle ne doit pas se substituer à l'intuition. Et là on retrouve leur complémentarité, puisque l'une agit  là où l'autre ne le peut et vice versa.

Oui mon Vasanakshaya, l'intelligence est un bon outil si elle ne se limite pas à sa seule sphère, c'est à dire qu'elle ne se borne pas à cet outil mais qu'elle sache abandonner cette sphère pour tenter de s' aligner sur l'intelligence du plan mental qui est plus spirituel (alignement des trois corps), au risque de devenir rapidement limitée, de tourner en rond, et devenir stérile (donc privé de rosée bien rafraichissante). La preuve et l'exemple est donné par le raisonnement de S. Hawking aussi brillant soit-il, et du mur infranchissable auquel il se heurte présentement. Le raisonnement à donc ses limites.
avatar
Kanzi

Messages : 1207
Points : 1351
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Isa le Lun 12 Fév - 13:48

L'intelligence est relative, S.Hawkins et beaucoup d'autres scientifiques me font penser à des bodybuilder (sans jeu de mots Smile) de l'intellect avec un redoutable intellect raisonneur qui ne permet aucun doute possible, et son signe de Terre semble réellement le clouer au sol. Au point de sortir des choses comme celles-ci avec aplomp et certitude..
Kanzi a écrit:Est-ce que la V.H.A.E a été traduite en anglais ? Je pense que ça aurait pu l'aider....
Même devant le meilleur des livres avec un esprit fermé la Raison finit par l'emporter, là où il se trouve il peut aussi avoir ses petits cailloux placés par la Providence, mais il faut qu'au préalable qu'il en ait fait la demande
Et sans Discernement et l'ouverture d'esprit nécessaire il est impossible de les distinguer des autres cailloux moins brillants qui le font tourner en rond malgré l'exploit realisé en dépassant les limites de son corps physique, devenant par son parcours une figure vivante de ce que peut être le dépassement

Avoir beaucoup d'energie contenue dans une enveloppe et avoir une intelligence très developpée n'est pas un mal en soi mais il me semble qu'en tout il faut équilibre et proportions, et la reprogrammation spirituelle rétablit cet équilibre

Lorsque le corps spirituel se développe si les corps inférieurs n'en profitent pas il y'a congestion, mais lorsque que l'équilibre est là les facultés telles que l'intelligence se développent avec la juste compréhension des choses

On apprehende tous l'intelligence differement, pour ma part je vois l'intelligence comme étant la capacité à raisonner, comprendre, memoriser.. mais aussi comme un contenant aussi variable que le sac de Mary Poppins (excusez moi pour la réference Very Happy ), si l'on se dit que l'inteligence est limitée avec toutes les notions de QI hyper arbitraire, elle le sera

Lorsque l'énergie du corps spirituel nourrit les enveloppes inferieures, l'intellect et d'autres facultés se developpent avec un meilleur éclairage, les sciences, la medecine, la nature, l'agriculture etc.. tout est vu d'un autre oeil, le savoir académique terne gagne en éclat et devient plus vivant

(D'ailleurs je remercie au passage Lug qui m'a redonné un intérêt pour plusieurs domaines que je trouvais pas trop intéressants à étudier)
avatar
Isa

Messages : 285
Points : 305
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Lug le Lun 12 Fév - 14:10

.
.

N’oublions pas, mon Isa, que les limites de l’intelligence sont bien réelles et relativement faciles à appréhender, puisque cette dernière ne fonctionne que selon les lois causales de la temporalité.

Pour dépasser ces limites, la Conscience ne doit plus se cantonner dans l’intellect raisonneur, mais se hisser à son enveloppe spirituelle, en accumulant non plus du savoir, mais de la Connaissance, afin d’accéder à la transfiguration de l’intelligence en Sagesse qui, elle, fonctionne uniquement selon les Lois Providentielles de l'intemporalité no limit.

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1537
Points : 1608
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Vasanakshaya le Mar 13 Fév - 11:54

Soÿ a écrit:Là où je te rejoins moins, c'est ici :

Vasanakshaya a écrit:l'intuition est juste quant aux perceptions supérieures

heu... ben non, elle est simplement le bon outil à utiliser sur ce plan, mais ce qu'on en retire n'est pas forcément juste. Pas plus que l'intelligence donne obligatoirement des résultats justes au niveau du mental, c'est pourtant le bon outil (intelligence) sur ce plan (mental)... et le Stephen nous en fait une belle démonstration.

Tu as raison ma Soÿ, petite rectification :
il est juste d'utiliser l'intuition pour ce qui relève de l'intuition, tout comme il est juste d'utiliser l'intelligence pour ce qui relève de cette dernière. On retrouve d'ailleurs la complémentarité entre les deux : l'une peut faire ce que l'autre ne peut pas faire. Mais ce qu'on en retire n'est pas forcément juste : d'où la nécessité du discernement.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 378
Points : 388
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Soÿ le Mar 13 Fév - 12:21

Vasanakshaya a écrit:Tu as raison ma Soÿ, petite rectification : 
il est juste d'utiliser l'intuition pour ce qui relève de l'intuition, tout comme il est juste d'utiliser l'intelligence pour ce qui relève de cette dernière. On retrouve d'ailleurs la complémentarité entre les deux : l'une peut faire ce que l'autre ne peut pas faire. Mais ce qu'on en retire n'est pas forcément juste : d'où la nécessité du discernement.

Tout à fait Vasanakshaya, d'où :
1- la nécessité du discernement
2- la nécessité absolue de la mise à l'épreuve

Tu sais, j'ai pu me rendre compte d'une chose :
> tout ce qui est tangible et concret n'est pas forcément spirituel
> tout ce qui est rationnel n'est pas forcément spirituel non plus
> mais rien n'est plus tangible, concret et rationnel que ce qui est spirituel.

Ce qui nous offre le terrain de jeu le plus digue qui soit pour éprouver à chaque instant ce qui est juste ou pas, ce qui est sage ou pas : la vie.

_________________
En libérant ceux qui nous entourent, nous nous libérons nous-mêmes
Transsubstantiation
avatar
Soÿ

Messages : 314
Points : 320
Date d'inscription : 07/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Isa le Mer 14 Fév - 23:05

Lug a écrit:N’oublions pas, mon Isa, que les limites de l’intelligence sont bien réelles et relativement faciles à appréhender, puisque cette dernière ne fonctionne que selon les lois causales de la temporalité.

Pour dépasser ces limites, la Conscience ne doit plus se cantonner dans l’intellect raisonneur, mais se hisser à son enveloppe spirituelle, en accumulant non plus du savoir, mais de la Connaissance, afin d’accéder à la transfiguration de l’intelligence en Sagesse qui, elle, fonctionne uniquement selon les Lois Providentielles de l'intemporalité no limit.

Compris pirat , enfin j'y médite merci Smile
avatar
Isa

Messages : 285
Points : 305
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Lug le Lun 9 Avr - 16:15

.
.

Hier, je regardais la prestation de Michel Onfraie, dans l’émission «Les Terriens du dimanche» de Thierry Ardisson.

Ce philosophe, que je trouve intellectuellement brillant, véritablement cultivé et parfaitement iconoclaste, preuve de sa plus totale liberté, nous a fait une démonstration emblématique, de ce que j’affirme depuis si longtemps, à savoir que : si l’intelligence n’est pas une vertu, cette fonction lorsqu’elle est livrée à elle-même finit toujours par l’absurde.

Après avoir fait un brillant exposé sur les conflits en cours au Moyen-Orient et leurs relations directes avec le terrorisme dans les Pays occidentaux, dont ces derniers sont directement et complètement les responsables, à la question qui lui était posée de savoir s’il pensait qu’il puisse y avoir quelque chose après la mort, il a répondu catégoriquement : Rien !

De quoi il découle naturellement que sil pense qu’il n’y a rien après, c’est donc qu’il n’y a rien avant, et que par voie de conséquence, sortant de nulle part, on se demande bien pourquoi, et par quel hypothétique hasard, il a des facultés intellectuelles supérieures à celles de la normalité ambiante, si c’est pour finir, au terme d’une courte, mais flamboyante manifestation, irrémédiablement dans la poubelle du néant.

Ceci rejoint ce que j’ai eu l’occasion de dire sur une des dernières absurdités de cette lumière d’intelligence qu’était Stephen Hawking.

http://fraternite-hermes.forumactif.org/t353-l-intelligence-et-la-connerie#8189

Michel Onfraie est un brillant intellectuel qui n’a pas encore été capable de franchir les limites étriquées de son intellect raisonneur, pour se hisser, par transmutation, dans son enveloppe spirituelle pour commencer ses travaux de Transfiguration.

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1537
Points : 1608
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Georgius le Mar 10 Avr - 15:51

Si on pense que c'est le cerveau qui fabrique la conscience, alors, en effet, il n'y a rien après la mort, puisque ladite conscience est effacée au moment même où les cellules du corps animal cessent de fonctionner.

Un homme qui ne dort pas pendant 48 heures n'est plus capable de parler correctement et de se souvenir de ce qu'il a fait la veille.

Donc c'est bien le cerveau qui...

Enfin, je me tais... Very Happy Very Happy Very Happy

Après, il y a peut-être aussi une substance ultracomplexe dans le cerveau qui retourne à l'intérieur d'un univers parallèle quand le corps animal n'est plus capable de la retenir... scratch


Dernière édition par Georgius le Mar 10 Avr - 16:07, édité 2 fois
avatar
Georgius

Messages : 495
Points : 499
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 25
Localisation : Arras

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Nurash le Mar 10 Avr - 16:05

Georgius a écrit:Si on pense que c'est le cerveau qui fabrique la conscience, alors, en effet, il n'y a rien après la mort, puisque ladite conscience est effacée au moment même où les cellules du corps animal cessent de fonctionner.

Un homme qui ne dort pas pendant 48 heures n'est plus capable de parler correctement et de se souvenir de ce qu'il a fait la veille.

Donc c'est bien le cerveau qui...

Enfin, je me tais... Very Happy Very Happy Very Happy

La remarque est cependant bonne mon Georgius.
Tu peux poser toutes les questions que tu veux à une personne qui pionce, si elle ne se réveille pas elle ne te répondra pas. Elle n'est pourtant ni morte ni malade.
L'absence de sommeil nuit effectivement au bon fonctionnement du cerveau qui est l'organe de manifestation de la conscience. Donc effectivement un homme qui manque gravement de sommeil aura du mal à parler correctement, ce qui ne veut pas dire que c'est sa Conscience qui est endommagée, ça veut juste dire qu'elle n'est plus capable de se manifester correctement.

il me semble d'ailleurs que le manque de sommeil devient létal après quelques jours.
avatar
Nurash

Messages : 712
Points : 768
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Lilbudha le Mar 10 Avr - 18:34

Georgius a écrit:Si on pense que c'est le cerveau qui fabrique la conscience, alors, en effet, il n'y a rien après la mort, puisque ladite conscience est effacée au moment même où les cellules du corps animal cessent de fonctionner.
T'es en plein dans le sujet mon Georgius. L'intelligence qui mouline en boucle finit toujours par l'absurde.

Si, donc, comme tu le penses, la Conscience est le fruit du cerveau, le cerveau, lui, c'est le fruit d'un enchainement de causalité nommé hasard ou tu as une autre explication ?

_________________
Y'a plus qu'à
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 859
Points : 883
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intelligence et la connerie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum