La pratique de la prière

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

La pratique de la prière - Page 2 Empty Re: La pratique de la prière

Message par Rolande le Sam 10 Aoû - 22:03

Bonsoir,
Merci  Lilbudha pour ces remarques.

Dans cette quête de vérités qui est la notre il me semble contre-productif de rechercher la perfection ici-bas. D'une part parce que notre vision de la perfection est forcement restreinte à ce que l'on est et d'autre part parce que, crispé sur cette vison, on empêche de vérités plus grandes de venir abreuver de vie ce qui manque à la notre.

Je ne suis pas d'accord avec cette idée. De mon point de vue, je pense que justement, la voie de la perfection dans cette vie ou incarnation permet d'accéder plus sûrement à l'accomplissement. Je suis d'accord avec toi que notre vision de la perfection est forcément restreinte ici bas, d'où les efforts, je pense, que l'on doit faire à tous les niveaux pour essayer de tendre vers cette perfection, qui comme un nombre infini décimal, nous échappe encore lorsque nous nous en rapprochons, mais à plus nous en approchons, plus l'écart est minime. Après c'est ma conviction....

Si TOUT ce que tu lis auprès de notre Lug ne te parle pas, il ne tient qu'à toi de séparer le bon grain de l'ivraie, prends ce qui te semble pertinent, questionne ce qui ne te le semble pas comme tu le fais ici et surtout n'hésite pas à tout remettre en question.

Bien sûr que non, tout ce que je lis me semble intéressant, c'est simplement la lecture de ce post qui n'entre pas dans mes convictions. C'est tout. Et j'essaie de présenter mon point de vue tout simplement. Un point de vue en valant un autre, je respecte le fait qu'on ne soit pas de mon avis.

En ce qui concerne tes préoccupations actuelles j'y vois pour ma part un paradoxe vu qu'à l'aune de tes perceptions actuelles, tu détermines/juges/considères que les mots que tu as lu à propos de la prière sous-tendent une pensée qui manque d'humilité. En gros : si juger c'est mal, alors en jugeant ceux qui jugent, on fait ce qu'on dit qu'il ne faut pas faire... Amusant non ?

Tel que tu le présentes, alors peut-être que mon opinion peut être prise dans ce sens. Cependant, objectivement, quand je lis :

De là où je me tiens, j’ai du mal à imaginer le Divin Créateur comme assez vaniteux pour avoir besoin que de minuscules consciences, aussi peu évoluées que les poussins sortant de l’œuf,  soient nécessaires pour couronner sa gloire...


Sans vouloir exagérer, de mon petit coin minuscule, avec mes semblables aussi minuscules que moi, j'ai bien conscience que je ne suis pas grand chose aux yeux de notre Divin Créateur, mais je Lui laisse le soin de choisir Lui-Même qui Il décide d'entendre . Pour ma part, je ne vois pas pourquoi un cafard, un oiseau, un homme simple d'esprit, ou une âme "fainéante", chantant sa gloire ou lui demandant de l'aide, plus ou moins maladroitement serait moins entendue "par les hautes Instance" qu'une personne se réclamant d'un haut degré d'initiation. D'où mon envolée sur l'humilité. Bien sûr, je reconnais qu'une âme vertueuse aura plus de facilité à "communiquer", mais dans la vertu, il y a beaucoup de qualités, dont l'humilité....

Alors non, je ne critique pas pour critiquer, et je trouve que Lug a beaucoup de qualités et de savoirs,  que ses réponses sont pertinentes dans les posts que j'ai déjà parcouru, mais là, je ne suis pas d'accord avec lui.

Sinon pour paraphraser les amis : entre le profane et l'initié, il n'y a que la qualité des pensées qu'ils nourrissent qui diffère. Il y'a beaucoup de profane et peu d'initié, beaucoup d'appelé sur le chemin spirituel, très peu qui s'y engage sincèrement et avec une intensité de plus en plus grande, il y'a beaucoup de musiciens et très peu de virtuose etc, etc... Sachons apprécier ces différences verticales à leur juste valeur car si l'on ambitionne de grimper l’échelle de Jacob encore faut-il voir les barreaux qui permettent d'y grimper

Entièrement d'accord.

Rolande

Messages : 12
Points : 14
Date d'inscription : 01/08/2019
Localisation : Gers

Revenir en haut Aller en bas

La pratique de la prière - Page 2 Empty Re: La pratique de la prière

Message par Lilbudha le Dim 11 Aoû - 1:39

Tendre vers la perfection bien sûr, mais elle n'est pas d'ici-bas, bien plutôt de là haut.

Si tu es d'accord pour discerner l'initié du profane, l'ignare du savant, l'enfant de l'adulte, alors on peut par là même reconnaître les mérites des uns et des autres, mérites qui peuvent s'entendre comme capacité à vibrer sur une fréquence plus élevé qu'une autre ce qui ne se fait pas sans efforts comme tu le précises.

Lorsque tu reconnais qu'une âme vertueuse aura plus de facilité à communiquer que l'âme paresseuse tu te bases sur la conviction qu'il y'a bien une notion de Justice qui s'applique. Dès lors, inclure une notion de mérite lié à ces efforts qui différencient une âme d'une autre (on parle plutôt de Conscience) est pertinent.

Pour illustrer le pourquoi de cette facilité à communiquer c'est simple : seul le semblable connaît le semblable. Même avec la meilleure volonté du monde, tu pourras toujours plus partager le fond de tes pensées avec un de tes semblables humain qu'avec un cafard, un chien ou même un singe. Ce qui est en bas étant comme ce qui est en haut, une Conscience qui ne sait pas s'élever parmi les hauteurs ne côtoiera donc pas les hauteurs pour cause d'incapacité à parler distinctement le même langage. Et si tu n'aimes pas ce terme de hauteurs, tu peux le remplacer par les termes lumière et ombre, le Principe reste inchangé.

L'humilité ce n'est pas d'ignorer sciemment le fait qu'il y a des différences d'évolution (accomplissement) entre les Conscience pour se donner l'image d'une personne humble parce qu'elle ne "juge" pas ma Rolande. Si certaines personnes rayonnent plus de Lumière que d'autres comme tu l'admets alors il y'a bien une Raison derrière cela et je pense qu'il n'y a aucun manque d'humilité derrière cette reconnaissance.

_________________
Y'a plus qu'à
Lilbudha
Lilbudha
Admin

Messages : 1003
Points : 1027
Date d'inscription : 09/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

La pratique de la prière - Page 2 Empty Re: La pratique de la prière

Message par Rolande le Dim 11 Aoû - 20:32

Merci pour ces précisions.

Tendre vers la perfection bien sûr, mais elle n'est pas d'ici-bas, bien plutôt de là haut.
Certes, je suis d'accord avec toi.

Pour le reste, bien sûr qu'il est possible de distinguer l'initié du "paresseux", attribuer des qualités et des mérites à l'un et pas à 'autre...pourquoi pas...comme il est répété sur ce forum  : chacun selon ses mérites...et je suis bien d'accord avec ce principe. Mais en fait, ce n'était pas vraiment le sens de mon intervention.
A mon avis, il ne suffit de travailler à avoir des connaissances pour être méritant, mais bien de travailler aussi à atteindre cette perfection "inatteignable dans ce monde...", comme tu le soulignes , il est de son devoir de rester humble et bienveillant... quelque soit le degré où l'on a l'impression de se trouver.
Après, c'est ma vision, peut-être un peu mystique, qui vaut ce qu'elle vaut. Mais je pense que l'on ne peut qualifier ou juger la prière que quelqu'un, quelque soit le moyen, radotage, ou autre employés.

Rolande

Messages : 12
Points : 14
Date d'inscription : 01/08/2019
Localisation : Gers

Revenir en haut Aller en bas

La pratique de la prière - Page 2 Empty Re: La pratique de la prière

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum