L'Hydre de Lerne

Page 4 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Scorpion le Mer 3 Jan - 23:17

Vasanakshaya a écrit:Ce que tu dis mon Nurash, me fait penser à la nécessité qu'a la Conscience de devoir dépasser son égo pour les épreuves de l'Hydre de Lerne. Tant qu'elle reste confinée dans les limites étroites de son égo dont l'intellect est une des manifestations, elle ne peut espérer couper la moindre tête.

C'est là qu'il est bon de s’interroger sur les raisons qui nous poussent à vouloir passer cette épreuve de l'Hydre, ou tout simplement sur es raisons qui poussent la Conscience à vouloir avancer sur le sentier. Est-ce là la manifestation d'un égo qui veut conquérir le monde par le voie de la spiritualité ? Ou s'agit-il plutôt d'une réelle volonté de la Conscience de dépasser sa camisole de vérités relatives pour rayonner d'Amour ?
Pose toi la question mon Vasanakshaya. Est ce l'ego qui veut devenir spirituel ? Ou est ce la conscience qui veut retrouver sa véritable nature ?
Car ce n'est pas le même résultat qui se produit selon la voie que l'on choisit...l'un des deux doit se mettre au service de l'autre...

_________________
Si tous ceux qui croient avoir raison n'avaient pas tort, la vérité ne serait pas loin. (Pierre Dac)

Scorpion

Messages : 303
Points : 331
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Vasanakshaya le Ven 5 Jan - 9:52

L'égo dans sa totalité doit être entièrement domestiqué et lavé de ses déchets pour qu'en tant que véhicule de la Conscience, il n'obstrue pas le passage de la lumière par son opacité. Il sera ainsi le fidèle destrier servant la volonté de son Cavalier.
C'est par là que doit passer l'aspirant à l'initiation et l'épreuve de l'Hydre de Lerne, entre autre, mène à cette épuration.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 321
Points : 331
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Maya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Keuma le Ven 5 Jan - 12:08


L'argent, comme il a été démontré dans l'un des articles dans le grand oeuvre d'Hermès, n'a strictement aucune valeur, donc une superstition.

Il convient de considérer l'argent a sa juste utilité,  celle permettant de se procurer des biens et services répondant a des besoins essentiels, utiles et rien de plus.

Au delà des limites ci dessus,  la conscience qui se laisse posséder et obséder par son illusoire valeur, est comparable a ce genre de personne qui échangent leurs valeurs morales pour de l'argent , qui choisissent un domaine d'activité non pas selon des critères de sensibilités et d'affinités, mais pour le gain, qui sont constamment a la recherche de gagner toujours plus, et peu importe les moyens, et qui recherche également leurs intérêts partout etc...

_________________
"Heureux celui qui l'aura su déchirer avant l'heure ! car la Lumière qu'il connaîtra déjà ne l'éblouira pas par sa vision inattendue." Grillot de Givry
avatar
Keuma

Messages : 62
Points : 62
Date d'inscription : 07/06/2016
Localisation : Abidjan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Vasanakshaya le Ven 5 Jan - 13:08

Lug a écrit:.
.

La troisième phase sera l’épreuve de la sexualité spirituelle, celle de la Pratique de l’Amour, dans son sens le plus épuré des toutes impuretés sensorielles et émotionnelles. Cette pratique de l’Amour repose uniquement sur le Don, et cette pratique du Don conforme au Dharma se caractérise par le service désintéressé au profit de l’utilité commune. C’est aussi la prise de Conscience du Père (l’Essence) et de la Mère (Substance) universels desquels nous sommes les progénitures issues d’une Sexualité reposant sur la parthénogenèse de la Vierge cosmique.

La sexualité spirituelle est la pus haute déclinaison du Principe de sexualité que peut appréhender la Conscience dans ses incarnations humaine. Cette phase est accessible uniquement à la condition d'avoir su dominer sa sexualité physique et intellectuelle/émotionnelle. Elle est la dernière étape à franchir pour couper cette première tête de l'Hydre de Lerne.

Cette dernière phase, ne repose plus sur la sensorialité, ni sur l'intellect raisonneur égotique avec son cortège d'émotions, mais repose sur plus subtil : l'intuition. C'est en effet par l'intuition que la Conscience peut espérer dépasser les limites étriquées de son égo, faculté à laquelle elle aura accès une fois avoir correctement aligné ses enveloppes sous-jacentes dans le cadre de la domestication de l'animal égotique.

Pour accéder à cette phase spirituelle de la sexualité, la Conscience ne devra pas faire usage de son intellect qui la ramènera au pourquoi du comment, à chercher à savoir quels intérêts de donner sans retour,... L'intuition en revanche lui montrera qu'elle Vie par Don, la guidera à travers le brouillard matériel lui montrant sa vrai nature. Ainsi la Conscience, voyant plus clairement la nature des choses, commencera à rayonner autour d'elle ce qu'elle a elle même reçu et assimilé par l'Amour des Choses Supérieures. La Conscience mettra en pratique cette sexualité spirituelle qui commence là ou l'égo s'arrête, sans toutefois perdre son ipséité de Conscience individualisée, bien au contraire.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 321
Points : 331
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Maya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Nurash le Ven 5 Jan - 14:48

Vasanakshaya a écrit:

Cette dernière phase, ne repose plus sur la sensorialité, ni sur l'intellect raisonneur égotique avec son cortège d'émotions, mais repose sur plus subtil : l'intuition. C'est en effet par l'intuition que la Conscience peut espérer dépasser les limites étriquées de son égo, faculté à laquelle elle aura accès une fois avoir correctement aligné ses enveloppes sous-jacentes dans le cadre de la domestication de l'animal égotique.

Pour accéder à cette phase spirituelle de la sexualité, la Conscience ne devra pas faire usage de son intellect qui la ramènera au pourquoi du comment, à chercher à savoir quels intérêts de donner sans retour,... L'intuition en revanche lui montrera qu'elle Vie par Don, la guidera à travers le brouillard matériel lui montrant sa vrai nature. Ainsi la Conscience, voyant plus clairement la nature des choses, commencera à rayonner autour d'elle ce qu'elle a elle même reçu et assimilé par l'Amour des Choses Supérieures. La Conscience mettra en pratique cette sexualité spirituelle qui commence là ou l'égo s'arrête, sans toutefois perdre son ipséité de Conscience individualisée, bien au contraire.

Je souhaite introduire une petite nuance à ce que tu nous partage là mon Vasanakshaya.
De mon point de vue la Sexualité Spirituelle est celle qui se reflète dans tout les autres plans.
Ainsi le sexe physique ne comprend que le coït.
Le sexe intellectuel comprend le coït ET le don de Soi pour le partenaire, tâcher d'oublier ses préoccupations égotiques dans le cadre de deux personnes choisissant de vivre de concert.
La sexualité spirituel c'est à mon sens le fait de se dévouer au Dharma, on se donne Soi-même au Divin en se plaçant en serviteur. Il n'y a plus rien de particulier. Cela dit, on continue de pratiquer le sexe physique et intellectuel.
Là ou je veux en venir c'est qu'il n'est pas question à mon sens d'exclure l'usage du corps intellectuel, on le subordonne simplement au spirituel.
Je ne pense pas nonplus qu'on puisse dire que la sexualité spirituelle commence là ou l'égo s'arrête. L'égo à mon sens c'est l'appétit instinctif de la quête de la jouissance. On apprend à juguler la bestiole histoire qu'elle ne fasse pas capoter les plans, mais il ne s'agit pas de l'arrêter ou de la faire disparaître...
avatar
Nurash

Messages : 656
Points : 710
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Vasanakshaya le Ven 5 Jan - 15:46

Nurash a écrit:
Vasanakshaya a écrit:

Cette dernière phase, ne repose plus sur la sensorialité, ni sur l'intellect raisonneur égotique avec son cortège d'émotions, mais repose sur plus subtil : l'intuition. C'est en effet par l'intuition que la Conscience peut espérer dépasser les limites étriquées de son égo, faculté à laquelle elle aura accès une fois avoir correctement aligné ses enveloppes sous-jacentes dans le cadre de la domestication de l'animal égotique.

Pour accéder à cette phase spirituelle de la sexualité, la Conscience ne devra pas faire usage de son intellect qui la ramènera au pourquoi du comment, à chercher à savoir quels intérêts de donner sans retour,... L'intuition en revanche lui montrera qu'elle Vie par Don, la guidera à travers le brouillard matériel lui montrant sa vrai nature. Ainsi la Conscience, voyant plus clairement la nature des choses, commencera à rayonner autour d'elle ce qu'elle a elle même reçu et assimilé par l'Amour des Choses Supérieures. La Conscience mettra en pratique cette sexualité spirituelle qui commence là ou l'égo s'arrête, sans toutefois perdre son ipséité de Conscience individualisée, bien au contraire.

Je souhaite introduire une petite nuance à ce que tu nous partage là mon Vasanakshaya.
De mon point de vue la Sexualité Spirituelle est celle qui se reflète dans tout les autres plans.
Ainsi le sexe physique ne comprend que le coït.
Le sexe intellectuel comprend le coït ET le don de Soi pour le partenaire, tâcher d'oublier ses préoccupations égotiques dans le cadre de deux personnes choisissant de vivre de concert.
La sexualité spirituel c'est à mon sens le fait de se dévouer au Dharma, on se donne Soi-même au Divin en se plaçant en serviteur. Il n'y a plus rien de particulier. Cela dit, on continue de pratiquer le sexe physique et intellectuel.
Là ou je veux en venir c'est qu'il n'est pas question à mon sens d'exclure l'usage du corps intellectuel, on le subordonne simplement au spirituel.
Je ne pense pas nonplus qu'on puisse dire que la sexualité spirituelle commence là ou l'égo s'arrête. L'égo à mon sens c'est l'appétit instinctif de la quête de la jouissance. On apprend à juguler la bestiole histoire qu'elle ne fasse pas capoter les plans, mais il ne s'agit pas de l'arrêter ou de la faire disparaître...

Tu as raison mon Nurash de pointer du doigt cette erreur, je me suis mal exprimé, il ne s'agit pas d’exclure l'usage du corps intellectuel qui est nécessaire au fonctionnement de l'incarnation, mais de le domestiquer pour qu'il exprime la volonté de la Conscience, dans le cadre de Dharma justement.

Pour moi mon Nurash, ce qui fait la différence entre la pratique de la sexualité spirituelle par la Conscience (qui est déclinaison du Principe de Sexualité Spirituelle, mais pas le Principe en lui même) et la pratique de la sexualité physique et intellectuelle, c'est justement qu'elle n'est plus tournée vers l'égo puisqu'il s'agit du don désintéressé. Je ne veux pas dire qu'il n'y a plus d'égo, mais que cette pratique doit s'effectuer au-delà des limites de l'égo, ce qu'il n'est pas le faire disparaître ni l'arrêter.

De mon point de vu, la sexualité spirituelle, phase de la sexualité pour la Conscience incarnée est à distinguer de la Sexualité qui est le Principe, l'autre, la sexualité spirituelle en tant que phase n'est qu'une des déclinaisons, même si elle est plus élevée que l'intellectuelle et a fortiori que la physique.

Peut-être que je me trompe mais je me dis que c'est possiblement pour cette raison que notre Lug n'a pas employé de majuscule à "sexualité spirituelle".

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 321
Points : 331
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Maya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Scorpion le Dim 7 Jan - 2:35

Pour en revenir au thème général de l'Hydre, comprenons bien que les têtes multiples du monstre sont en premier lieu (les trois premières têtes ), les attachements sensoriels. Ensuite (les six autres têtes), sont les manifestations de l'ego. 
C'est l'ego qui éprouve la peur, qui ressent la haine, qui est plein d'ambition, pétrit d'orgueil,  qui est capable de cruauté, etc.
Il ne s'agit pas de lutter contre, ou de supprimer l'ego mais de transmuter le plomb vulgaire en Or. L'Or des Sages...
Le travail de l'Hydre consiste donc a la transmutation de l'ego en Soi par la pratique discriminative de la pensée juste et des vertus.

_________________
Si tous ceux qui croient avoir raison n'avaient pas tort, la vérité ne serait pas loin. (Pierre Dac)

Scorpion

Messages : 303
Points : 331
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Vasanakshaya le Dim 7 Jan - 9:12

Scorpion a écrit:Pour en revenir au thème général de l'Hydre, comprenons bien que les têtes multiples du monstre sont en premier lieu (les trois premières têtes ), les attachements sensoriels. Ensuite (les six autres têtes), sont les manifestations de l'ego. 
C'est l'ego qui éprouve la peur, qui ressent la haine, qui est plein d'ambition, pétrit d'orgueil,  qui est capable de cruauté, etc.
Il ne s'agit pas de lutter contre, ou de supprimer l'ego mais de transmuter le plomb vulgaire en Or. L'Or des Sages...
Le travail de l'Hydre consiste donc a la transmutation de l'ego en Soi par la pratique discriminative de la pensée juste et des vertus.

Il y a quand même une part d'ego mon Scorpion dans la sensorialité, c'est lui qui réclame ses petits plaisirs des sens. Je suis plus prompt à penser que les têtes de l'Hydre sont toutes des manifestations de l'ego.
C'est pourquoi il est si important, comme tu le dis, de transmuter ce dernier.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 321
Points : 331
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Maya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Scorpion le Dim 7 Jan - 18:07

Oui certes mon cher Vasanakshaya, l'ego jouit de la sensorialité et cherche constament à la reproduire.
Les aspects sensuels sont les premiers rencontrés sur le chemin. La suite (les six autres têtes), s'avere beaucoup plus compliquée car "l"ennnemi" avance masqué et il est rusé...

_________________
Si tous ceux qui croient avoir raison n'avaient pas tort, la vérité ne serait pas loin. (Pierre Dac)

Scorpion

Messages : 303
Points : 331
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Lilbudha le Lun 8 Jan - 11:29

Plutôt que de voir la chose en terme d'ego, il faut comprendre que l'Hydre de Lerne poursuit la Conscience sur son cheminement, d'incarnation en incarnation. Elle est donc la manifestation de quelque chose qui dépasse l'ego de forme, ce quelque chose est le manque de Connaissance de la Conscience, autrement dit : le manque de pensées juste en vertus.

L'action de cette Hydre peut-être vue à la manière d'un spectacle d'ombre chinoise subjuguant la Conscience qui ne comprend pas que c'est par ses différents feux intérieurs (les trois centres) que ce jeu d'ombre prend place et qu'elle en est, in fine, la metteuse en scène.

_________________
Y'a plus qu'à
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 810
Points : 834
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Vasanakshaya le Lun 8 Jan - 13:04

Scorpion a écrit:Les aspects sensuels sont les premiers rencontrés sur le chemin. La suite (les six autres têtes), s'avere beaucoup plus compliquée car "l"ennnemi" avance masqué et il est rusé...

Voilà toute la difficulté des travaux d'Hercule qui se révèlent de plus en plus subtils au fur et à mesure de leur avancement.

Lilbudha a écrit:Plutôt que de voir la chose en terme d'ego, il faut comprendre que l'Hydre de Lerne poursuit la Conscience sur son cheminement, d'incarnation en incarnation. Elle est donc la manifestation de quelque chose qui dépasse l'ego de forme, ce quelque chose est le manque de Connaissance de la Conscience, autrement dit : le manque de pensées juste en vertus.

L'action de cette Hydre peut-être vue à la manière d'un spectacle d'ombre chinoise subjuguant la Conscience qui ne comprend pas que c'est par ses différents feux intérieurs (les trois centres) que ce jeu d'ombre prend place et qu'elle en est, in fine, la metteuse en scène.

C'est vrai que l'égo étant périssable, confiner l'Hydre à ce dernier (même si elle se manifeste entre autre par lui) semble manquer de hauteur. Sur une vision plus élargi, l'Hydre est une des résultante de l’ignorance de la Conscience qu'elle s'impose elle-même sans s'en apercevoir. C'est pourquoi, d'une incarnation à l'autre, cette Hydre/ignorance reste attachée à la Conscience, tant que cette dernière ne saura pas y faire face.

C'est aussi pourquoi l'Hydre n'est pas un monstre extérieur s'imposant à la Conscience, mais un démon intérieur.

Par "les trois centres" mon Lilbudha, s'agit-'il des centres physique/astral,/mental ?




_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 321
Points : 331
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Maya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Nurash le Lun 8 Jan - 14:49

Vasanakshaya a écrit:
Par "les trois centres" mon Lilbudha, s'agit-'il des centres physique/astral,/mental ?

Je pense qu'il s'agit de la trinité Centre Aéré / Centre Commerciale / Centre des finances Publiques clown .

Plus sérieusement je trouve très intéressante la remarque de notre Lilbudha : l'hydre est créature qui assaille Hercule tant qu'il ne s'est pas complètement débarrassé de ses influences. On peut voir donc une modification des manifestations de cette hydre au fur et à mesure des incarnations jusqu'à ce que cette dernière soit vaincu. Personnellement j'y vois la manifestation à neuf tête du Principe d'attracteur cupide. On trouve à sa racine le 3, le destin (les forces en présence en elle-même), et le 6 l'amoureux (le principe d'attraction du point focal de la Conscience), la manière de s'en libérer étant la Prudence qui nous enjoint à l'humilité et à ne jamais ranger excalibur au fourreau, je vois également cette lame comme étant une calme vigilance.
Au final je pense qu'on peut dire que l'Hydre de Lerne est la représentation de l'aspect "Bien négatif" du Nombre sacré neuf. Une fois l'ensemble de ses déclinaisons servant l'attracteur cupide maitrisée, on se libère d'un certain nombre de contingence propre à la matière et à la forme de manifestation...
avatar
Nurash

Messages : 656
Points : 710
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Lug le Lun 8 Jan - 15:28

Nurash a écrit:
Vasanakshaya a écrit:
Par "les trois centres" mon Lilbudha, s'agit-'il des centres physique/astral,/mental ?

Je pense qu'il s'agit de la trinité Centre Aéré / Centre Commerciale / Centre des finances Publiques  clown  .

Plus sérieusement je trouve très intéressante la remarque de notre Lilbudha : l'hydre est créature qui assaille Hercule tant qu'il ne s'est pas complètement débarrassé de ses influences. On peut voir donc une modification des manifestations de cette hydre au fur et à mesure des incarnations jusqu'à ce que cette dernière soit vaincu. Personnellement j'y vois la manifestation à neuf tête du Principe d'attracteur cupide. On trouve à sa racine le 3, le destin (les forces en présence en elle-même), et le 6 l'amoureux (le principe d'attraction du point focal de la Conscience), la manière de s'en libérer étant la Prudence qui nous enjoint à l'humilité et à ne jamais ranger excalibur au fourreau, je vois également cette lame comme étant une calme vigilance.
Au final je pense qu'on peut dire que l'Hydre de Lerne est la représentation de l'aspect "Bien négatif" du Nombre sacré neuf. Une fois l'ensemble de ses déclinaisons servant l'attracteur cupide maitrisée, on se libère d'un certain nombre de contingence propre à la matière et à la forme de manifestation...

Tu en es déjà au final, mon Nurash, alors que nous n'en avons pas encore terminé avec la deuxième tête...

Tes bottes de sept lieues, elles ne seraient pas hasard de marque Ferrari turbo? bounce

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1464
Points : 1531
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Nurash le Lun 8 Jan - 15:36

Arch, c'est vrai mon Lug, en fait ça accélère tout seul sans que je m'en rende compte ce bidule...
Je comprend maintenant qu'une hypothèse un peu hasardeuse, pour toute pertinente qu'elle puisse être en provenance de l'intuition, n'a pas à être formulée si elle ne repose pas sur un travail conséquent et stable.
Depuis le temps je devrais être au courant que c'est un de mes travers réguliers que de laisser aller ma chariote aux chevaux emballés au lieu d'essayer de les calmer en bon cocher...
Comme dirait le poète "laisse pas trainer ton fils si tu veux pas qu'il glisse" bounce .
avatar
Nurash

Messages : 656
Points : 710
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Scorpion le Mar 9 Jan - 2:35

La deuxième tête de l'Hydre, le bien être, se manifeste dans tout ce qui semble en apparence maintenir l'individu dans le confort. Non pas que cela soit mauvais en soi, mais c'est plutôt les effets produits qui sont pernicieux. 

Sur le plan physique cela va se manifester par les plaisirs sensoriels et la recherche systématique de ceux ci. Mais aussi la recherche de la beauté du corps, la santé par des régimes pretendus appropriés, la dietetique. Tous ces aspects utilisent un langage pseudo spirituel pour leur publicité. 

Sur le plan psychique, on aura affaire au confort des habitudes, de la sécurité matérielle et la certitude des opinions, la bien pensée, l'hypocrisie, la bonne opinion de soi même.

Sur le plan mental c'est les fausses bonnes intentions, les pseudos spiritualités qui renforcent l'ego, la bonne conscience.
La encore il faut utiliser Excalibur avec justesse, précision et discernement car le terrain sur lequel évolue l'Hydre est mouvant et glissant....

_________________
Si tous ceux qui croient avoir raison n'avaient pas tort, la vérité ne serait pas loin. (Pierre Dac)

Scorpion

Messages : 303
Points : 331
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Lilbudha le Mar 9 Jan - 4:10

Vasanakshaya a écrit:Par "les trois centres" mon Lilbudha, s'agit-'il des centres physique/astral,/mental ?
Oui mon Vasanashkaya, il y'a de ça.
Mais je ne voudrais pas aller plus vite que la musique avec mes indications. Disons pour le moment que l'apprentissage de la sage gestion des différents corps de la forme humaine permet à la Conscience d'appréhender les différentes formes d'énergie à sa disposition. Sans cet apprentissage elle se condamne à rester spectateur du théâtre d'ombre qui se joue sans bien saisir le rôle qui est le sien. En l’occurrence, dans le cas qui nous concerne, elle se condamne à être le pantin des forces subhumaine pour la simple reproduction de l'espèce.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 810
Points : 834
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Vasanakshaya le Mar 9 Jan - 13:17

Lilbudha a écrit:
Vasanakshaya a écrit:Par "les trois centres" mon Lilbudha, s'agit-'il des centres physique/astral,/mental ?
Oui mon Vasanashkaya, il y'a de ça.
Mais je ne voudrais pas aller plus vite que la musique avec mes indications. Disons pour le moment que l'apprentissage de la sage gestion des différents corps de la forme humaine permet à la Conscience d'appréhender les différentes formes d'énergie à sa disposition. Sans cet apprentissage elle se condamne à rester spectateur du théâtre d'ombre qui se joue sans bien saisir le rôle qui est le sien. En l’occurrence, dans le cas qui nous concerne, elle se condamne à être le pantin des forces subhumaine pour la simple reproduction de l'espèce.

D’accord merci mon Lilbudha, un pied devant l'autre. Dans ce que tu nous dis, on voit toute l'importance qu'il y a à aligner les corps de la forme humaine sur la volonté de la Conscience. Sans cet alignement, les corps, qui correspondent chacun à un niveau d’énergie, n'en feront qu'à leur tête condamnant par là même la Conscience qui les habite à être dominée par ces énergies indisciplinées.


Lug a écrit:Les trois premières sont : le sexe, la quête du bien-être physique et l’argent.

Mon Lug, si tu précises le terme "physique" à quête du bien-être, doit-on en conclure que cette deuxième tête de l'Hydre correspond à la quête du bien-être uniquement physique ou s’agit-il du bien-être en général ?


_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 321
Points : 331
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Maya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Lug le Mar 9 Jan - 14:23

.
.

Mon Vasanakshaya, la «quête du bien-être physique» peut mobiliser le côté sensoriel de la première enveloppe, le côté passionnel et émotionnel de la deuxième enveloppe, mais aussi le côté mystique de l’enveloppe spirituelle. Il y a en en ce moment un secteur de la science qui pense que l’être humain dans sa forme physique peut devenir immortel, grâce aux "progrès" de cette science satanique...

Tu imagines le cauchemar, l’aberration et la perversité d’une telle perspective.

Donc, pour répondre directement à ta question, la quête du bien-être corporel peut effectivement devenir une calamité si notre Hercule n’est pas capable de lui couper la tête pour l’empêcher de venir fourrer son nez dans des domaines où elle n’a rien d’autre à y faire que d’y foutre le bordel sensoriel et émotionnel.

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1464
Points : 1531
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Vasanakshaya le Mar 9 Jan - 15:26

Lug a écrit:.
.

Mon Vasanakshaya, la «quête du bien-être physique» peut mobiliser le côté sensoriel de la première enveloppe, le côté passionnel et émotionnel de la deuxième enveloppe, mais aussi le côté mystique de l’enveloppe spirituelle. Il y a en en ce moment un secteur de la science qui pense que l’être humain dans sa forme physique peut devenir immortel, grâce aux "progrès" de cette science satanique...

Tu imagines le cauchemar, l’aberration et la perversité d’une telle perspective.

Donc, pour répondre directement à ta question, la quête du bien-être corporel peut effectivement devenir une calamité si notre Hercule n’est pas capable de lui couper la tête pour l’empêcher de venir fourrer son nez dans des domaines où elle n’a rien d’autre à y faire que d’y foutre le bordel sensoriel et émotionnel.

Merci mon Lug pour ces précieuses indications. J’imagine que par ce secteur perverti de la science, tu parles du transhumanisme ou de son frère, pas moins taré, l'eugénisme. Des domaines qui sont bien révélateurs de l'état de notre actuelle civilisation... Je dois avouer que ces deux dernières branches m'ont rebuté définitivement de la science qui semble y atteindre le paroxysme de son absurdité absolue. Et pas besoin d'être bien malin ou évolué spirituellement pour se rendre compte de que cette grotesque sorcellerie pernicieuse sera lourde sur le plan karmique... D'un autre côté, les ténèbres permettent de distinguer la Lumière, alors on peut se dire qu'une incarnation en cette fin de Kali Yuga est une sacrée opportunité pour la Conscience. Mais si cette dernière sombre dans les perversités de l'ignorance, elle risque d'avoir pas mal de pain sur la planche pour s'en extraire.  

Pour en revenir à la quête du bien être physique, deuxième tête de l'Hydre de Lerne, je dirais que sur le plan physique, le bien-être se trouve dans les sensations perçues comme agréables par le corps. Le corps physique étant programmé pour se conserver le plus longtemps possible (instinct de survie), les sensations physiques agréables sont souvent celles qui sont en accord avec son homéostasie. C'est pourquoi une douche chaude est bien plus agréable qu'une douche brutalement froide, car la douche froide demandera un effort pour le corps afin de maintenir sa température interne dans la bonne fourchette. Les sens sont cependant facilement dupés, car certains signaux peuvent être perçus comme bénéfiques alors qu'ils proviennent en réalité d'une source néfaste, tel est le cas de l'eau chaude qui, en contre partie de ne pas demander d'effort au corps, fragilise par exemple les parois des vaisseaux sanguins.  

Sur l'enveloppe émotionnelle et intellectuelle, la Conscience cherchera à retrouver ces sensations qui lui ont fourni un bien-être physique. A ce bien-être physique est associée une émotion agréable. La Conscience développée à un niveau rudimentaire, proche de l'animalité, se laissera volontiers emporter par la léthargie qu’apporte les sensations physiques agréables et ne voudra s'en extraire sous aucun prétexte. Ses émotion seront en grande parties dirigée par cette quête de bien être physique qui une fois atteint, nourri d’avantage l'émotion dans un cercle quelque peu vicieux. L'intellect sera alors en grande partie tourné vers cette recherche de bien-être. Ce dernier sera détourné par une volonté de réitérer ce qui a fait éprouver le bien-être.  Ainsi, les ressources intellectuelles et émotionnelles de la Conscience, se retrouvent stagnantes, utilisées en majeure partie dans la recherche primitive de sensations agréables. Les passions sont ainsi facilement déchainées car la Conscience pense voir en son bien-être un certains salut qu'elle défendra de toutes ses forces.  

S’immisçant dans l'enveloppe spirituelle, la quête du bien-être pousse la Conscience à se leurrer à croire que ce dernier mène à l’ascension. Elle mobilise ses facultés spirituelles dans le désir du bien-être auquel répond ardemment l'émotion et son intellect et détourne son évolution pour plus de confort. Le vice s'installe dans l’enveloppe spirituelle dont le développement se retrouvera amoindri par une volonté de confort physique.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 321
Points : 331
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Maya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Nurash le Mar 9 Jan - 15:30

concernant cette seconde tête de la «quête du bien-être physique»,

Du point de vue physique je pense qu'il est aisé de comprendre de quoi il retourne, il s'agit des jouissances physiques telles qu'elles peuvent être procurée par les 5 sens organiques. Encore une fois il nous faut garder la règle du stricte nécessaire. Il est je pense important de constater que la première tête peut pousser dans la seconde. En effet la sexualité physique provoque un bien-être tout aussi physique. De la même manière qu'un massage thérapeutique ou un passage chez l'osthéopathe peut être nécessaire pour conserver la santé physique, il ne faut pas que ces visites soient motivé par la recherche de la volupté. Ainsi il doit être suffisant de s'occuper de son corps physique pour en garantir le bon fonctionnement sans pour autant chercher dans ce ressentit une débauche de plaisir. De ce coté il conviendra également de faire le point sur la nourriture choisie, la recherche de jouissance du point de vue physique passera par exemple par l'absorption immodéré en termes de quantité. Il ne s'agit donc pas d'être au pain sec et à l'eau, mais pas non plus de faire des orgies de bouffe.

Du point de vue intellectuel, je pense que l'on peut y voir la recherche d'une certaine qualité de vie, à travers le fait d'être en recherche permanente de l'appartement le plus lumineux, des nourritures les plus raffinées, d'être perpétuellement en recherches des sons les plus mélodieux et de la meilleure qualité sonore. Outre ces recherches sensorielles, on peut également y voir je pense la recherche de certains honneurs ou certains club qui provoqueront une intense sensation de jouissance et de satisfaction, cette "endroit" sera donc également celui dans lequel on pourra voir pousser d'autres têtes (Jouissances de perversité sexuelles,ambition, orgueil etc...)

Pour ce qui est de l'aspect "quête du bien-être physique" dans le corps spirituel, on le peut trouver dans l'usage de psychotropes, encens et méditations ammenant à une forme d'exstase mystique délirante avec sa cohorte de formes, couleurs, et musiques des sphères célestes. ici ce n'est pas tant l'usage des facultés du corps spirituel qui est problématique mais davantage la forte attraction magnétique exercée sur la Conscience. C'est la recherche de la perception en elle-même plutôt que d'utiliser cette dernière pour acquérir la Connaissance qui devient néfaste.

Pour synthétiser je pense que l'on peut dire que la rechercher de la quête du bien-être physique passe par le fait de mettre la focale sur l'effet plutôt que la cause. Ceci a pour conséquence de conforter la Conscience dans la croyance illusoire qu'elle est son véhicule de manifestation et dans son identification à la forme.

_________________
J'ABANDONNE LE TOUT OU RIEN ET A LA PLACE, JE PENSE, JE PARLE, J'AGIS LE PLUS JUSTEMENT POSSIBLEAUTANT, AUSSI SOUVENT ET AUSSI HAUT QUE JE LE PEUX SIMPLEMENT AVEC LES MOYENS DU BORD. Post-it magique, page 1
avatar
Nurash

Messages : 656
Points : 710
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Scorpion le Mar 9 Jan - 16:54

Le bien-être constitue une prison pour la conscience..une prison dorée car les sens sont trompés par l'illusion que celà procure.
La société actuelle promeut le bien être sous toutes ses formes. Elle donne des promesses d'un futur encore meilleur grâce au pretendu progrès.

La vérité est que l'individu est de plus en plus restreint dans ses choix et libertés tout en se croyant totalement libre et vivant dans un monde ou tout plaisir est acquerissable..
Il est normal de rechercher le bien-être dans une juste mesure et de manière raisonnée. Quand celà devient excessif , la porte de la prison dorée se ferme et la conscience s'endort dans son cocon douillet se rêvant comme un être libre et bien dans sa peau, cherchant à assouvir ses désirs. l'individu devient alors indolent, bête et paresseux, ne sachant même plus réflechir par lui-même. Toute quête spirituelle devient alors completement illusoire et il tombe sous le joug du materialisme le plus bas...

_________________
Si tous ceux qui croient avoir raison n'avaient pas tort, la vérité ne serait pas loin. (Pierre Dac)

Scorpion

Messages : 303
Points : 331
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Lilbudha le Mar 9 Jan - 17:41

Comme tu l'évoques mon Scorpion, la quête du bien être est une des pires calamités de la civilisation actuelle dominante. C'est notamment par celle-ci que des millions de personnes ferment les yeux sur les horreurs que commettent la classe dirigeante. Plus rien n'est vraiment de nature à indigner l'opinion publique. Si toutefois elle s'indigne, c'est lorsque cette indignation est savamment orchestrée pour lui apporter le confort de croire, sans auto-détermination, que son indignation est juste et vertueuse et ceci sur la seule base du politiquement correct et de ses apparences frelatées.

La quête du bien être paralyse la Conscience mais aussi ses différents véhicules en lui faisant prendre des vessies pour des lanternes. Par exemple au travers de différents biais cognitifs comme celui de confirmation : tendance qu'ont la plupart des individus à ne rechercher et à prendre en considération que des informations qui confirment leurs croyances et à ignorer ou discréditer celles qui les contredisent. Ou encore, le non moins toxique biais d'auto-complaisance qui consiste à être prompt à s'attribuer les mérites de ses réussites et tout aussi prompt à attribuer ses échecs à des facteurs extérieurs.

Néanmoins, il y a un certain crédit aujourd'hui à donner à la sagesse populaire lorsqu'elle évoque la nécessité de "sortir de sa zone de confort", bien que, souvent, l'objectif reste toujours le bien-être... Cependant le crédit reste entier lorsque l'accent est mis moins sur le bien-être en lui même que sur les moyens, ce qui implique nécessairement efforts, rigueur, discipline, échecs, frustration et persévérance. Dans ce cas précis, lorsqu'elle n'est pas obsessionnelle et reste à sa place mineure, la quête du bien être peut-être un moteur d'énergie puissant pour l'élévation de la Conscience.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 810
Points : 834
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Scorpion le Mer 10 Jan - 2:59

Le mot clé de la quête du bien être physique est "bonheur". Ce mot est mis en avant et sert d'argument publicitaire à certains écrivains pseudo spirituels dont on trouve les livres dans n'importe quel supermarché. Ces enfonceurs de portes ouvertes sont à l'oeuvre et les médias leur donnent l'audience nécessaire afin de persuader le quidam et de l'enfumer avec leur langage sirupeux..

La deuxième tête de l'Hydre est très forte en cette fin de Kali yuga car l'homme de cet âge a perdu de vue son essence spirituelle et est obsedé par la matière dans son aspect sensoriel. Il préférera croire une idée fausse si elle le satisfait et lui donne un confort intellectuel. Il choisira des voies qui lui éviteront de trop réfléchir, de peur d'être contrarié par ce qu'il pourrait découvrir sur lui même. Il se choisira un maître auquel il remettra sa vie, ce qui lui hôte tout sentiment de responsabilité et restera prisonnier d'un bien être qui fera de lui un individu polissé sans la moindre idée de rébellion,bien sage et obéissant.

_________________
Si tous ceux qui croient avoir raison n'avaient pas tort, la vérité ne serait pas loin. (Pierre Dac)

Scorpion

Messages : 303
Points : 331
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Lug le Mer 10 Jan - 10:29

.
.

Comment peut-on rechercher le bien-être physique et le bonheur dans un civilisation ne reposant que sur le mensonge, la duplicité, la corruption, la violence, l’asservissement et l’injustice ?

La chose est possible uniquement si l’on décide de ne pas se préoccuper de l’utilité commune, et même en sachant pertinemment que ce bien-être physique et ce bonheur émotionnel peuvent se faire au détriment d’autrui...

Vivre heureux au détriment des autres ne prépare pas de réincarnations joyeuses, de mon humble avis...
scratch

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1464
Points : 1531
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Scorpion le Jeu 11 Jan - 2:38

L'égoïsme et l'individualisme caractérisent notre époque. L'homme se perçoit comme un individu, isolé, unique et séparé de la nature. L'individu vit pour lui même et ne se soucie que très peu d'autrui, ou quand il le fait c'est generalement pour se donner bonne conscience. .. 

Le bien être physique est la recherche égoïste du plaisir sous différentes formes. Ce qui a pour effet de produire un attachement au plaisir. Lequel n'est pas un mal en soi mais s'il n'est pas mesuré ses effets s'avèrent dévastateurs..

_________________
Si tous ceux qui croient avoir raison n'avaient pas tort, la vérité ne serait pas loin. (Pierre Dac)

Scorpion

Messages : 303
Points : 331
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum