L'Hydre de Lerne

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Invité le Jeu 1 Mar - 13:52

Pour mettre fin à la séparativité il faudrait parvenir à unifier son psychisme.

Nous passons toute notre vie à jouer differents rôles même au cours d'une journée..les personnalités secondes s'emparent de notre identité et ne laissent plus le Moi s'exprimer.. On est dans l'illusion de la séparativité qui fait que l'on va donner une certaine apparence, une image de soi en fonction des circonstances..Un homme aura une attitude differente s'il se trouve face à une personne ayant autorité, son patron par exemple,ou s'il se trouve face à ses enfants..Ou est le vrai moi la dedans ?..

Mettre fin à la séparativité c'est trouver son Etre veritable..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Nurash le Jeu 1 Mar - 15:29

Cher amis, je vous propose une nouvelle approche, mais elle me semble d'une telle amplitude que j'hésite à ouvrir un nouveau sujet pour…
Je vais donc commencer ici.

Le chemin pour reconquérir l’unité à travers la séparativité me semble pouvoir être vu de deux manières différentes : la première est verticale,  impersonnelle et basé sur le constat simple que sans Âme-de-vie rien ne pourrait advenir à l’existence. La seconde est horizontale, personnelle et basée sur le Principe que chaque forme possède une Conscience qui est en Nature identique. Ces deux approches sont complémentaires et s’accomplissent l’une par l’autre.

J’ai essayé de tenir compte des différentes participations partagée jusqu’ici.

La reconquête de l’unité peut se faire en partant du Principe que cette Unité existe préalablement à notre perception, et que c’est cette dernière qui divise ce qui est naturellement uni. Pour autant, cette unité doit être reconstruite par la mise en pratique et la Connaissance car si cette unité existe préalablement à l’incarnation, elle est de l’ordre des béatitudes inconscientes. Ainsi que le disait notre modeste, il convient de rétablir notre unité avec les règnes minéraux, végétaux et animaux. Je pars du Principe que nous avons donc déjà expérimenté ces règnes avant d’arriver à notre condition humaine actuelle et qu’un des travaux qu’il est nécessaire de mener à bien dans cette incarnation est le fait de faire une synthèse cohérente de toutes ces  Connaissances que nous avons acquise lors des différents règnes.
Cependant, avant même de parvenir à s’occuper de ces différents règnes, il me semble qu’il peut être intéressant de faire ce travail à rebours, c’est-à-dire d’intégrer dans un premier temps ce qui est le plus récent et le plus facilement accessible pour « remonter » progressivement dans le temps. Je pense donc qu’il est plus facile et plus naturel d’éliminer dans un premier temps les marques de séparativités acquise dans la vie actuelles, puis dans toutes les vies humaines, puis avant cela. En réalité cette approche est très schématique et intellectuelles car au fur et à mesure que l’on déconstruit ces aspects séparatifs, la connexion se refait en miroir à différents niveaux.

Or donc pour commencer il me semble que l’on peut dire qu’en tant que membre de l’humanité nous avons une Âme-de-vie. Cette Âme-de-vie est elle-même une Volonté d’être. Or on peut dire au quotidien que l’ensemble des choses qui existent et qui sont manifestée sont un assemblage plus ou moins complexe de cette notion de Volonté d’être.  Un brin d’herbe qui pousse est la manifestation d’une Âme-de-vie qui tire sa nourriture de la Terre. De même qu’une pierre ou qu’un ruisseau est également une Volonté de manifester un Principe Naturel ou encore qu’une voiture sera un assemblage d’éléments manifestés et transformés par les diverses volontés afin d’aboutir à l’objet que nous connaissons. De ce point de vue, nous avons une première manière globale de travailler sur notre rapport de séparativité à toutes choses. En effet, nous, comme l’univers qui nous entoure, somme la résultante d’une Volonté d’être. C’est en développant les rapports de différentes Volontés d’être et des rapports qu’elles entretiennent que nous allons pouvoir petit à petit reconstruire un ensemble harmonieux.
Cette Volonté d’être, c’est à mon sens ce « feu magique » dont parle Jacob de Bohème. Réfléchir et méditer à cette Volonté d’être c’est pratiquer l’incroyable alchimie de toutes choses et de la Vie. C’est étudier la transformation de l’Energie vitale qui reçoit cette impulsion.
Qu’en pensez-vous ?
avatar
Nurash

Messages : 844
Points : 906
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Apetipa le Ven 2 Mar - 5:10

La séparation peut-elle être illusoire ou une limitation du a notre nature humaine?  Chercher le mécanisme pour s'expliquer? Sans séparation plus de mouvement,juste un tout immobile? finalement j'ai juste plus de questions. Neutral

Aussi,une volonté d’être demanderais une Ame-de-vie consciente je pense. Volonté et conscience vont de pair non?

Apetipa

Messages : 13
Points : 19
Date d'inscription : 24/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Nurash le Ven 2 Mar - 9:21

Apetipa a écrit:La séparation peut-elle être illusoire ou une limitation du a notre nature humaine?  Chercher le mécanisme pour s'expliquer? Sans séparation plus de mouvement,juste un tout immobile? finalement j'ai juste plus de questions. Neutral

Ouya ! On va y aller doucement mon Apetipa et un pied devant l'autre Wink .

Je comprend que face à un sujet que l'on peut explorer on se sente galvanisé par tout ces possibles et par l'incroyable diversité de la création. Perso au début je sentais toutes ces questions fuser dans ma tête que j'imaginais comme un espèce super-calculateur, ça me stimulait énormément et j'adorais la sensation, même si au final mon discours était fort déconstruit.
Sur le Laboratorium on essaye autant que possible d'avancer prudemment et de construire ensemble une vision plus juste (ce qui nécessite d'être Prudent .

Le premier point que je relève dans ton message c'est la notion de séparation et non de séparativité. Nous sommes tous incarner dans une forme particulière, cette forme nous est donné en fonction de nos acquis en termes d'énergie vitale (capacité à vitaliser une - ou plusieurs en fait !- forme).
Pour les besoins du libre-arbitre, cette forme est indépendante des autres sur le plan physique et matériel, pour autant, il existe bien d'autres niveaux sur lesquels nous sommes connectés. La séparativité c'est donc se dire "comme je suis une entité séparé du point de vue physique, je dois également l'être à tout les autres niveaux". Ca peut être aussi un drame qu'on se joue : "Voyez ! Voyez ô combien grande est ma solitude ! Vous, contemporains soyez les témoins des efforts prodigieux que je fais pour supporter la vainitude et la vacuité de mon existence !".
Il n'est donc pas question de remettre en cause le fait que nous soyons chacun libre et indépendant. Nous allons plutôt chercher quels sont nos points commun et comment les percevoir, afin d'augmenter l'harmonie commune et au final devenir capable de mieux servir le groupe. Donc on ne remet pas en cause le mouvement naturel de chacun, mais vu que chacun est libre de s'opposer ou d'aller dans le sens d'un courant, alors voyons où l'on souhaite aller.
Par exemple on peut se dire que l'on souhaite aller à contre-courant de la banalité ambiante et du moutonisme panurgesque :p ! On pourrait également se dire qu'on souhaite aller dans le sens du courant du service desintéressé. Tout ces courants et ces mouvements deviennent autant de paramètres à prendre en compte dans une équation de plus en plus complexe... De sorte qu'on ne soit jamais tout à fait dans le tout blanc ou le tout noir mais dans tout un tas de nuances différentes. Mon propos est un peu simpliste mais je pense qu'il est nécessaire pour poser certaines bases.

Apetipa a écrit:Aussi,une volonté d’être demanderais une Ame-de-vie consciente je pense. Volonté et conscience vont de pair non?
Je dirais que Volonté et Conscience vont de paire en fonction de nos expériences et de nos Connaissances. Ils s'agit là du principe d'epoux (Âme-de-Vie) et d'épouse (faculté Volitive) qui est décrite dans le cantique des cantiques. Donc en fait c'est un poil plus compliqué que ça. Pour ce qui est de la notion de Conscience, j'y reviendrait puisque comme je l'ai indiqué dans mon message, j'y vois un autre pan du développement de mon point vue... Pas si vite petit gourmand Razz !
avatar
Nurash

Messages : 844
Points : 906
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Vasanakshaya le Ven 2 Mar - 11:08

Nurash a écrit:Cher amis, je vous propose une nouvelle approche, mais elle me semble d'une telle amplitude que j'hésite à ouvrir un nouveau sujet pour…
Je vais donc commencer ici.

Le chemin pour reconquérir l’unité à travers la séparativité me semble pouvoir être vu de deux manières différentes : la première est verticale,  impersonnelle et basé sur le constat simple que sans Âme-de-vie rien ne pourrait advenir à l’existence. La seconde est horizontale, personnelle et basée sur le Principe que chaque forme possède une Conscience qui est en Nature identique. Ces deux approches sont complémentaires et s’accomplissent l’une par l’autre.

J’ai essayé de tenir compte des différentes participations partagée jusqu’ici.

La reconquête de l’unité peut se faire en partant du Principe que cette Unité existe préalablement à notre perception, et que c’est cette dernière qui divise ce qui est naturellement uni. Pour autant, cette unité doit être reconstruite par la mise en pratique et la Connaissance car si cette unité existe préalablement à l’incarnation, elle est de l’ordre des béatitudes inconscientes. Ainsi que le disait notre modeste, il convient de rétablir notre unité avec les règnes minéraux, végétaux et animaux. Je pars du Principe que nous avons donc déjà expérimenté ces règnes avant d’arriver à notre condition humaine actuelle et qu’un des travaux qu’il est nécessaire de mener à bien dans cette incarnation est le fait de faire une synthèse cohérente de toutes ces  Connaissances que nous avons acquise lors des différents règnes.
Cependant, avant même de parvenir à s’occuper de ces différents règnes, il me semble qu’il peut être intéressant de faire ce travail à rebours, c’est-à-dire d’intégrer dans un premier temps ce qui est le plus récent et le plus facilement accessible pour « remonter » progressivement dans le temps. Je pense donc qu’il est plus facile et plus naturel d’éliminer dans un premier temps les marques de séparativités acquise dans la vie actuelles, puis dans toutes les vies humaines, puis avant cela. En réalité cette approche est très schématique et intellectuelles car au fur et à mesure que l’on déconstruit ces aspects séparatifs, la connexion se refait en miroir à différents niveaux.

Or donc pour commencer il me semble que l’on peut dire qu’en tant que membre de l’humanité nous avons une Âme-de-vie. Cette Âme-de-vie est elle-même une Volonté d’être. Or on peut dire au quotidien que l’ensemble des choses qui existent et qui sont manifestée sont un assemblage plus ou moins complexe de cette notion de Volonté d’être.  Un brin d’herbe qui pousse est la manifestation d’une Âme-de-vie qui tire sa nourriture de la Terre. De même qu’une pierre ou qu’un ruisseau est également une Volonté de manifester un Principe Naturel ou encore qu’une voiture sera un assemblage d’éléments manifestés et transformés par les diverses volontés afin d’aboutir à l’objet que nous connaissons. De ce point de vue, nous avons une première manière globale de travailler sur notre rapport de séparativité à toutes choses. En effet, nous, comme l’univers qui nous entoure, somme la résultante d’une Volonté d’être. C’est en développant les rapports de différentes Volontés d’être et des rapports qu’elles entretiennent que nous allons pouvoir petit à petit reconstruire un ensemble harmonieux.
Cette Volonté d’être, c’est à mon sens ce « feu magique » dont parle Jacob de Bohème. Réfléchir et méditer à cette Volonté d’être c’est pratiquer l’incroyable alchimie de toutes choses et de la Vie. C’est étudier la transformation de l’Energie vitale qui reçoit cette impulsion.
Qu’en pensez-vous ?

Je pense mon Nurash que c'est une approche intéressante. Mais je me demande si elle rentre dans le cadre de l'Hydre de Lerne. En revanche, elle me paraît tout à fait liée à cette dernière et permettrait un plus profond niveau de compréhension de ce qu'est la séparativité. Je pense personnellement qu'il serait bon d'ouvrir ce sujet peut-être après l'Hydre de Lerne, ou alors, de l'ouvrir avant de passer à la tête suivante, histoire de ne pas mélanger les pinceaux.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 434
Points : 444
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Invité le Ven 2 Mar - 11:24

On s'ecarte ici du sujet initial. Il faudrait en effet ouvrir une nouvelle discussion sur la séparativité qui est un sujet très vaste.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Nurash le Ven 2 Mar - 11:31

Merci de ton retour mon Vasanakshaya, effectivement j'ai l'impression qu'il y a beaucoup de choses à en dire et surtout à pratiquer en fait... Je pense également que cette tête est la plus "forte" dans notre époque actuelle dans la mesure où nous sommes bombardés de Publicité et avons la tête fourrés de lieu-commun essayant d'exploiter les têtes de l'ambition, du bien-être, du sexe, de l'orgueil etc... En fait TOUTES LES AUTRES. Cette tête de la séparativité me semble être un redoutable amplificateur de la force de toutes les autres, dans le sens où le fait de se sentir isolé, séparé, seul, décuple l'importance de tout les manques que l'on peut avoir puisqu'on pense être le seul à subir cela...
Pour ce qui est du présent sujet en fait je pense que le point commun sur toutes les têtes c'est l'aspect Conscience. Comme par la suite je compte recentrer mes interventions sur cet aspect, je pense que ce serait malgré tout cohérent...
D'autres avis les camarades de rando ?
avatar
Nurash

Messages : 844
Points : 906
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Apetipa le Ven 2 Mar - 16:40

Very Happy


Dernière édition par Apetipa le Ven 2 Mar - 18:30, édité 1 fois

Apetipa

Messages : 13
Points : 19
Date d'inscription : 24/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Invité le Ven 2 Mar - 17:02

Le texte que tu nous donnes à écouter n'est pas la table d'Émeraude mon Apetipa, mais les tablettes de Thot. Shocked

De plus rien que d'entendre cette voix synthétique au combien sinistre ça me donne l'envie de fuir..  affraid

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Apetipa le Ven 2 Mar - 17:27

Very Happy


Dernière édition par Apetipa le Ven 2 Mar - 18:29, édité 1 fois

Apetipa

Messages : 13
Points : 19
Date d'inscription : 24/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Kanzi le Ven 2 Mar - 18:40

Scorpion a écrit:On s'ecarte ici du sujet initial. Il faudrait en effet ouvrir une nouvelle discussion sur la séparativité qui est un sujet très vaste.


Je suis également de cet avis.

_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1311
Points : 1463
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Nurash le Ven 2 Mar - 23:24

Ok je prend donc en compte vos avis et je vais ouvrir un autre sujet du coup dans le laboratorium. Cela nous donnera sans doute d'autres libertés même si je garde la conviction qu'il aura eût toute sa place ici d'un certain point de vue Wink.

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 844
Points : 906
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Vasanakshaya le Sam 17 Mar - 11:10

Par la position de la dernière tête de l'Hydre, à savoir la cruauté, on est en droit de se demander si elle est la plus subtile de toutes. Dans tous les cas, il semble certain que cette tête soit une des plus terribles pour celui qui en est sous le joug, de même qu'elle soit capable des pires atrocités pour les victimes de l'homme-animal qui se laisse gouverner par elle.

Sur la plan physique, la cruauté se manifeste par un mépris du plus faible. La Conscience cruelle, bestiale, profite des rapports de force physique pour blesser ceux de plus faible complexion et en tire de la satisfaction. On voit la même chose chez l'homme, que quand on regarde des documentaires animaliers, voire pire encore.

Sur le plan intellectuel/spirituel, la cruauté, caractéristique de celui qu n'a que peu d'humanité, est la marque des divers harcèlements que l'on retrouve aussi bien dans la jungle que sont les écoles, de la maternelle à la fac, qu'au travail ou n'importe où ailleurs. Ce vice se manifeste par tout genre d'attaques intellectuelles, qui ont souvent fort tendance à regrouper en meute ceux qui s'y adonnent, c'est plus facile à dix contre un. Qui se ressemble, s'assemble et la lâcheté est un puissant point de rencontre, semble-t-il.

Sur le plan spirituel, la première idée qui me vient concernant la cruauté est celle de l'inquisition, sans même parler de l'atrocité des croisades. Il a de quoi être fier l'egregore chrétin, entre autres... Heureusement que les bûchers sont éteints, enfin uniquement au sens littéral pale bounce La cruauté spirituelle se manifeste par tous les sévices (je viens de remarquer qu'il y a vice dans sévices) réservés à ceux qui n'embrassent pas la bannière dogmatique et tyrannique au goût de l'époque, dont on n'est pas en manque d'exemples.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 434
Points : 444
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Invité le Sam 17 Mar - 12:08

La cruauté c'est le manque d'empathie, de compassion et de charité.
Elle a des accointances avec les autres têtes de l'hydre. La domination sexuelle, l'argent motive des instincts cruels egalement, l'ambition amène forcement des actes de cruauté, tout comme la haine, l'orgueil ou la peur. Quand à la séparativité, c'est ne pas voir que si l'on fait du mal à autrui c'est à soi que l'on en fait..

C'est encore une fois au niveau individuel ,les pulsions de l'ego qui suscitent ce genre de comportements.

Au niveau global ce sont les interêts economiques qui vont faire que l'on soit cruels avec la nature et tous les êtres vivants..les interêts politiques vont suciter la cruauté pour la domination et le pouvoir..dans le monde des idées la cruauté va faire en sorte que l'on jette l'anathème sur celui qui pense differement. Dans les religions etroitement liées au monde politique, l'intolérance et le fanatisme relèvent de la cruauté. La liste est longue des actes cruels commis par les religions et aucune d'elles n'echappe à la cruauté..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Nurash le Jeu 17 Mai - 9:38

Il me semble intéressant de remarquer que cette tête de la cruauté fait partie des têtes "spirituelles". Je trouve que c'est intéressant car on se fait généralement une idée de la cruauté sous son aspect de domination physique physique mais le Principe que nous cherchons me semble bien plus général.

Dictionnaire [strike]Lablonde[/strike] Larousse a écrit:Penchant à faire souffrir, caractère de quelqu'un de cruel, de ses actes ; férocité : La cruauté d'un tortionnaire. Littéraire. Caractère de ce qui fait souffrir ; dureté, rigueur, rudesse : La cruauté de l'hiver. Action cruelle : Cet homme s'est rendu tristement célèbre par ses cruautés.

Il y a donc un caractère qui génère de la souffrance, un acte cruel est un acte qui ne prend pas en compte les conséquences des actes au mieux, ou qui génère volontairement cet aspect de souffrance chez autrui au pire.

Je pense qu'on peut ainsi dire que l'être humain en tant qu'espèce fait preuve de cruauté vis à vis de sa propre planète. Les multiples déchets et pollutions que nous créons et la destruction la richesse de notre éco-système doivent, à mon sens, créer une forme de souffrance à l'échelle planétaire, un peu comme si l'humain générait de l'eczéma par son action. Cette cruauté est donc généralement causée par l'ignorance et l'irresponsabilité.

On peut donc parler de "cruauté" du lion ou du tigre lorsqu'il chasse car il y a génération de souffrance, bien que au final ces animaux poussés par leurs instincts se contentent du stricte nécessaire pour vivre.

La souffrance et la destruction font partie intégrale de la Nature je pense, il peut être donc intéressant de définir la cruauté comme tête de l'Hydre surtout quand elle génère de la souffrance non nécessaire... Après tout partager certaines vérité à un ami peut générer de la souffrance même lorsqu'on y met toutes les formes.

Vouloir assoir sur un peuple une autorité illégitime, voilà également une forme de cruauté, les dirigeants, dans le but de continuer à profiter de privilèges injustes, sont capable de faire souffrir des milliers de personnes pour ne pas perdre leur qualité et leur niveau de vie. Que d'égoïsme et de volonté de domination avec les jeux du pouvoir. On voit bien ici dans l'aspect intellectuel de la cruauté son liens étroit avec la peur, la haine et l'ambition.

L'aspect spirituel de la cruauté peut être encore plus prégnant, on peut le voir dans les guerres saintes et dans le fanatisme comme le fait remarquer notre Scorpion. On le retrouvera dans le fait de vouloir imposer un dogme ou une idée unique en religion ou en philosophie et on cherchera à écraser toute autre pensée par tout les moyens possibles et imaginable.
L'aspect cruauté spirituelle peut également se découvrir dans les formes de sévices auto-imposés comme la flagellation ou le silice.

Le point commun, je pense, de toutes ces manifestations est toujours une forme de vision partielle, altérée que l'on refuse de remettre en cause et qu'on rejette directement. Dès lors, la cruauté consistera à employer tout les stratagèmes possible tant que notre vision des choses n'est pas altérée.

Je pense du coup que l'on peut dire que la cruauté est un des outils de l'égo pour maintenir l'ignorance.

_________________
ou la foi est totale ou elle n'est pas.
avatar
Nurash

Messages : 844
Points : 906
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Kanzi le Mer 25 Juil - 13:36

En fait, le travail d'Hercule pour combattre l'Hydre (8è travail, Lame Huit la Justice : Juste de pensée, juste de parole, juste d'action et trop de Maât n'est plus Maât) qui gît dans les profondeurs de ses marais (partie obscure et caché, l'inconscient), pourrait se résumer par cette sentence :

La volonté de l'homme juste est l'image (similaire mais pas identique) de celle de Dieu, plus la volonté lutte, plus elle acquiert la puissance.
Se vaincre soi-même est la suprême victoire. Le Droit équilibre le Devoir.

Et comme le dit son auteur Claude Lemoal : "La maîtrise du Nombre Huit est donc une épreuve redoutable, elle implique discernement, connaissance, libre arbitre, volonté, responsabilité, intelligence et sagesse."

Donc soyons indulgent...Chacun peut et doit équilibrer sa Balance. L'enfant lorsqu'il commence à marcher, tombe et toujours se relève. Je suppose que ce qui est valable sur le plan physique l'est aussi pour d'autres plans de notre existence.

Et si on veux aller un peu plus loin encore, 8è travail, nombre Huit dont le nom divin est Chased qui signifie miséricorde.




_________________
Tout est Juste
avatar
Kanzi

Messages : 1311
Points : 1463
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hydre de Lerne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum