Petit témoignage d'une grosse épreuve

Aller en bas

Petit témoignage d'une grosse épreuve

Message par Vasanakshaya le Mer 13 Déc - 21:46

Bonjours à tous Smile

Je voudrais partager avec vous, si ça vous intéresse, quelque chose que j'ai vécu très récemment et qui m'en a dit long sur ce que je croyais savoir. Je me dis que ça pourrait peut-être un jour être utile à quelqu'un et c'est toujours un honneur d'avoir l'occasion d'échanger avec les membres de la Fraternité d'Hermès.

J'avais suspecté une maladie il y a 5 jours à cause de certains symptômes. Il y a 2 jours, on m'a diagnostiqué une certaine probabilité de cette  maladie très grave, tout en me disant que si "ça pétait" j'en avais plus que pour 2 minutes avant mourir.  J'ai donc eu un rendez-vous en urgence passez un examen médical qui confirmerait si j’étais atteint ou non.  Je viens de passez cet examen il y a 3 heures et je ne suis pas atteint.

Ces 2 derniers jours ont été les plus éprouvant de ma présente incarnation et j'ai appris énormément de choses sur moi. Depuis aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours su que la Conscience était éternelle (même si avant de découvrir la spiritualité et notamment l'Hermétisme, je ne l’appelais pas Conscience).

J'en suis arrivé à croire que la mort ne me faisait pas peur, je souriais même en y pensant, la voyant comme une ami. Eh bien ! Je peux vous dire que mes illusions se sont très vite envolées en éclat... Et c’était fracassant !

Mon illusoire croyance qui consistait à ce que je me considère comme immunisé à la peur, prêt à accueillir la mort à tout moment, apte à être serein dans les moments les plus agités, cette croyance c'est retrouvée pulvérisée en quelques secondes.

J'ai passé ces 2 derniers jours dans un tourbillon de pensées que je ne maitrisais absolument pas. J'ai senti l'angoisse me prendre comme jamais auparavant. La mise à l’épreuve m'a violemment fait ravaler mon orgueil en quelques instants.

Je suis jeune (22 ans) et enfant unique, je ne supportait pas l'idée des dommages que ma mort aurait pu causer à ma conjointe et à mes parents. Je me suis retrouvé assailli de légions de pensées, toutes plus terrifiantes et tristes les unes que les autres. J'étais totalement incapable de contrôler quoi que ce soit.

Je me prenais pour le roi de mon royaume, je me suis vu enchaîné dans mon propre donjon et entièrement impuissant.  

Je suis en train de reprendre tranquillement mes esprits.

J'ai réalisé à quel point il est facile de croire sincèrement être calme dans la tempête, maîtriser ses peurs et ses pensées, alors qu'en réalité, il n'en est rien de rien.

C'est là que l'on peut se rendre compte de la différence entre le petit savoir, et la véritable Sagesse.

Je suppose qu'avec le recul cette désagréable expérience me révélera encore beaucoup de choses.

Fraternellement.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 410
Points : 420
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit témoignage d'une grosse épreuve

Message par Invité le Jeu 14 Déc - 1:06

Malgré ton bel effort, cette angoisse est incommunicable mon Vasanakshaya, et est totalement déconnectée de l'intellect.
Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie" - Pascal

Il ne reste que l'imagination, sa puissance de création, le poète a toujours raison.

"Les cadavres nus ne feront plus qu'un avec l'homme dans le vent et la lune d'ouest.
Quand leurs os rongés à blanc auront disparu, ils auront des étoiles aux coudes et aux pieds.
Ils seront fous mais seront sains d'esprit, engloutis par les flots ils émergeront à nouveau.
Les amants se perdront mais l'amour restera et la mort n'aura pas d'empire."

Dylan Thomas  poème cité dans le film Solaris.

De toute façon, comme le disait Molière : "les médecins sont tous des ânes."
Ils voient les maladies et ignorent les malades.
Ce n'est pas  la mort qu'il faut craindre mais une vie insatisfaisante, incomplète.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Petit témoignage d'une grosse épreuve

Message par Lilbudha le Jeu 14 Déc - 8:51

Merci pour ce généreux partage mon Vasanashkaya, qui illustre parfaitement la distance qui se trouve entre la coupe et les lèvres qui aspirent à la boire, entre ce que l'on croit être et ce que l'on est et les efforts qui restent à faire pour être ce que l'on veut. Nul doute que ce genre d'expérience, adossée au lumineux discernement dont tu fais preuve, te permettra de poursuivre ton évolution. Cette amer leçon est à regarder sous la plus belle des lumières, comme tu sembles déjà le faire, un peu comme dans cette histoire que je me permets de re-citer ici :
Farid al-Din Attar : Le Langage Des Oiseaux a écrit:L'esclave reconnaissant

Un roi, bienveillant de son naturel, donna un jour un fruit à un de ses esclaves. Celui-ci se mit à manger ce fruit avec plaisir en disant qu'il n'avait jamais goûté un fruit plus délicieux. Ces paroles donnèrent au roi le désir d'en manger aussi, et il demanda à l'esclave de lui donner la moitié de ce fuit qu'il trouvait si excellent. Ce dernier remit donc au roi cette moitié, et, lorsque le monarque y eût gouté, il trouva ce fruit amer. Il fronça le sourcil et exprima son étonnement de ce que son esclave avait trouvé douce une telle amertume. Mais cet esclave, qui était entré dans la voie du spiritualisme, lui répondit : « Sire, j'ai reçu de ta main des dons si nombreux, que je ne saurais refuser le fruit amer que tu me donnes. Si à chaque instant un trésor me parvient de ta main, pourquoi m'affligerais-je d'une seule amertume ? Puisque je suis comblé de tes bienfaits, pourquoi une amertume m'éloignerait-elle de toi ? »

De même, ô serviteur de Dieu ! si tu éprouves de la peine dans la voie spirituelle, sois persuadé que c'est un trésor pour toi. La chose semble sens dessus dessous ; mais alors ne dois-tu pas agir comme cet esclave ? Quand est-ce que les gens expérimentés dans la voie spirituelle, qui marchent d'un pied ferme dans cette voie, ont goûté une bouchée des choses célestes sans qu'elle ait été teinte du sang du cœur ? Tant qu'on ne se sera pas assis pour manger à la fois le pain et le sel, on ne pourra rompre le pain seul sans une grande énergie.
Je tenais à te dire que tes dernières interventions contribuent à l'élévation de la tonalité vibratoire de notre lieu, résultat d'un alignement de ta Conscience de plus en plus qualitatif avec les Enseignements de la Sagesse Universelle. Wink
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 887
Points : 911
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit témoignage d'une grosse épreuve

Message par Nurash le Jeu 14 Déc - 9:19

C'est amusant mon Vsanakshaya, parce que ce que j'ai vécu est sensiblement en miroir de toi...
J'ai frôlé la mort deux fois :
La première je devais passer la nuit à -15 / -20°C sur un banc si on ne me venait pas en aide. Au final plutôt que de courir partout je me suis résigné, en demandant de toutes mes forces à l'univers de faire quelque-chose pour moi sans quoi j'allais mourir et moi qui étais persuadé de ne porter aucun intérêt à ce monde je me suis rendu compte que j'avais envie de vivre et de profiter de cette vie comme opportunité évolutive.

Quelques années plus tard je me retrouve emporté par des courants marins puissants qui m'emportent vers le large, après plusieurs minutes de nages acharné je commence à m'épuiser et à boire la tasse. Cette fois j'étais beaucoup plus en paix et j'ai pris le temps de faire un bilan de ce que je voulais vivre et ne plus vivre dans l'incarnation suivante... Par contre j'avoue que je n'ai pas beaucoup pensé aux autres, pour une fois c'était "tout pour ma gueule" comme on dit Laughing

Toujours est-il que j'ai été surpris pour ma part de la facilité avec laquelle j'acceptais les conséquences de mes actes (pas très malins) et à quel point j'étais en souffrance vu que la mort semblait toujours la fin des efforts et des tourments ("enfin je vais pouvoir arrêter de lutter !" me disais-je).

Cette expérience va continuer à mûrir je pense en effet car l'urgence et la puissance de la situation te montrent qui tu es, sans filtres, sans surmoi et sans que tu puisses te mentir (et c'est surtout ça qui es révélateur je pense)
avatar
Nurash

Messages : 819
Points : 879
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit témoignage d'une grosse épreuve

Message par Lug le Jeu 14 Déc - 9:48

.
.

Mon Vasanashkaya, vois comme la Divine Providence sais te guider pour t’indiquer que non seulement elle agréée tes efforts, mais en plus elle te guide pour te mener sur la bonne voie, celle de la Connaissance qui implique toujours de mettre ses convictions à l’épreuve.

Tu croyais avoir atteint la maîtrise de tes émotions avant même de les mettre sur l’enclume de la pratique, c’était te croire capitaine de ton petit rafiot par temps calme. La petite simulation de la tempête, qui s’est révélée ne pas en être une, t’a permis de constater les lacunes de ta démarche, la faiblesse de ta conviction dans ton immortalité, ton fort attachement aux illusions de l’éphémère et la force d’un ego réclamant son dû, à savoir la pleine jouissance de son véhicule de location en longue durée, au moins jusqu’au terme du contrat.

Tu nous fais généreusement part de ta peur, de ta légitime affection pour tes proches, et d’autres émotions que je n’ai aucun mal à imaginer.

Tu viens de faire l’expérience te permettant d’appréhender que ce n’est pas avec de bonnes et sincères intentions que l’on peut lutter contre ces redoutables vices, mais uniquement avec des vertus, à condition que l’on en ait en cuisine, et surtout les bonnes...

À mettre à ton crédit, ta jeunesse présente, mais si je tiens compte de ton avancée spirituelle, tu es manifestement une Conscience ayant des acquis particulièrement riches issus de tes précédentes incarnations.

Peut-être que celle-ci t’est nécessaire justement pour te permettre de terrasser l’Hydre de Lerne, ou tout du moins les têtes que tu n’es pas parvenu à lui couper lors de tes précédentes rencontres...

Dans tous les cas, ton expérience est riche d’une multitude d’enseignements si tu sais correctement les extraire, alors réjouis-toi.

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1653
Points : 1726
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit témoignage d'une grosse épreuve

Message par Vasanakshaya le Jeu 14 Déc - 10:30

Merci pour tous vos retour Smile

Lilbudha a écrit:Je tenais à te dire que tes dernières interventions contribuent à l'élévation de la tonalité vibratoire de notre lieu, résultat d'un alignement de ta Conscience de plus en plus qualitatif avec les Enseignements de la Sagesse Universelle. Wink

Merci mon Lilbudha, voilà qui me conforte dans la voie que j'emprunte Smile
J'avais justement remarqué la citation de Farid al-Din Attar que tu as posté. Je suis encore loin de pouvoir en extraire tout ce qu'elle recèle mais j'avais fait le comparatif avec ce qui m'arrivait. Elle est d’ailleurs tombée à pic.  

Nurash a écrit:Cette expérience va continuer à mûrir je pense en effet car l'urgence et la puissance de la situation te montrent qui tu es, sans filtres, sans surmoi et sans que tu puisses te mentir (et c'est surtout ça qui es révélateur je pense)

C'est aussi ce que je me dis mon Nurash. Tout ceci démontre que ce qui n'est pas mis à l'épreuve reste de la pure spéculation.

Lug a écrit:Mon Vasanashkaya, vois comme la Divine Providence sais te guider pour t’indiquer que non seulement elle agréée tes efforts, mais en plus elle te guide pour te mener sur la bonne voie, celle de la Connaissance qui implique toujours de mettre ses convictions à l’épreuve.

Tu croyais avoir atteint la maîtrise de tes émotions avant même de les mettre sur l’enclume de la pratique, c’était te croire capitaine de ton petit rafiot par temps calme. La petite simulation de la tempête, qui s’est révélée ne pas en être une, t’a permis de constater les lacunes de ta démarche, la faiblesse de ta conviction dans ton immortalité, ton fort attachement aux illusions de l’éphémère et la force d’un ego réclamant son dû, à savoir la pleine jouissance de son véhicule de location en longue durée, au moins jusqu’au terme du contrat.

Tu nous fais généreusement part de ta peur, de ta légitime affection pour tes proches, et d’autres émotions que je n’ai aucun mal à imaginer.

Tu viens de faire l’expérience te permettant d’appréhender que ce n’est pas avec de bonnes et sincères intentions que l’on peut lutter contre ces redoutables vices, mais uniquement avec des vertus, à condition que l’on en ait en cuisine, et surtout les bonnes...

À mettre à ton crédit, ta jeunesse présente, mais si je tiens compte de ton avancée spirituelle, tu es manifestement une Conscience ayant des acquis particulièrement riches issus de tes précédentes incarnations.

Peut-être que celle-ci t’est nécessaire justement pour te permettre de terrasser l’Hydre de Lerne, ou tout du moins les têtes que tu n’es pas parvenu à lui couper lors de tes précédentes rencontres...

Dans tous les cas, ton expérience est riche d’une multitude d’enseignements si tu sais correctement les extraire, alors réjouis-toi.

Merci mon Lug pour revigorer ma lanterne. Je prends cette épreuve comme une formidable chance offerte par la Divine Providence, pour non seulement me rappeler où je me situe, mais aussi et surtout pour me rappeler que s'il est facile d'avoir des petites certitudes, elles ne valent pas grand choses tant qu'elles n'ont pas été éprouvées. Je le savais intellectuellement, mais sur le plan de la Connaissance véritable, je l'ignorait entièrement et donc il m'en manquait (et me manque toujours) la Sagesse.

Je compte bien profiter de ce beau présent pour en extraire au maximum les Enseignements. Je pense que c'est la première étape de la gratitude de celui qui reçoit de vis-à-vis de celui ou Celui qui donne.

Je suppose que la première étape va être le discernement des vertus, puis ensuite leur mise à l’épreuve. C'est donc tout d'abord la faculté de discernement qui va devoir être travaillée en premier lieu, me semble-t-il.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 410
Points : 420
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit témoignage d'une grosse épreuve

Message par Lug le Jeu 14 Déc - 11:03

.
.


Je t'invite à méditer ce délicieux passage de la Bagavad-Gita, mon Vasanakshaya...

Krishna a écrit:

Verset : 2.11 Le Seigneur Bienheureux dit : "Bien que tu tiennes de savants discours, tu t'affliges sans raison. Ni les vivants, ni les morts, le sage ne les pleure.


Verset : 2.12 "Jamais ne fut le temps où nous n'existions, Moi, toi et tous ces rois ; et jamais aucun de nous ne cessera d'être.


Verset : 2.13 "A l'instant de la mort, l'âme prend un nouveau corps, aussi naturellement qu'elle est passée, dans le précédent, de l'enfance à la jeunesse, puis à la vieillesse. Ce changement ne trouble pas qui a conscience de sa nature spirituelle.


Verset : 2.14 "Ephémères, joies et peines, comme étés et hivers, vont et viennent, ô fils de Kuntî. Elles ne sont dues qu'à la rencontre des sens avec la matière, ô descendant de Bhârata, et il faut apprendre à les tolérer, sans en être affecté.


Verset : 2.15 "O meilleur des hommes [Arjuna], celui que n'affectent ni les joies ni les peines, qui, en toutes circonstances, demeure serein et résolu, celui-là est digne de la libération.


Verset : 2.16 "Les maîtres de la vérité ont conclu à l'éternité du réel et à l'impermanence de l'illusoire, et ce, après avoir étudié leur nature respective.


Verset : 2.17 "Sache que ne peut être anéanti ce qui pénètre le corps tout entier. Nul ne peut détruire l'âme impérissable.


Verset : 2.18 "L'âme est indestructible, éternelle et sans mesure ; seuls les corps matériels qu'elle emprunte sont sujets à la destruction. Fort de ce savoir, ô descendant de Bhârata, engage le combat.


Verset : 2.19 "Ignorant celui qui croit que l'âme peut tuer ou être tuée ; le sage, lui, sait bien qu'elle ne tue ni ne meurt.


Verset : 2.20 "L'âme ne connaît ni la naissance ni la mort. Vivante, elle ne cessera jamais d'être. Non née, immortelle, originelle, éternelle, elle n'eut jamais de commencement, et jamais n'aura de fin. Elle ne meurt pas avec le corps.


Verset : 2.21 "Comment, ô Pârtha, celui qui sait l'âme non née, immuable, éternelle et indestructible, pourrait-il tuer ou faire tuer ?


Verset : 2.22 "A l'instant de la mort, l'âme revêt un corps nouveau, l'ancien devenu inutile, de même qu'on se défait de vêtements usés pour en revêtir de neufs.


Verset : 2.23 "Aucune arme ne peut prendre l'âme, ni le feu la brûler ; l'eau ne peut la mouiller, ni le vent la dessécher.


Verset : 2.24 "L'âme est indivisible et insoluble ; le feu ne l'atteint pas, elle ne peut être desséchée. Elle est immortelle et éternelle, omniprésente, inaltérable et fixe.


Verset : 2.25 "Il est dit de l'âme qu'elle est indivisible, inconcevable et immuable. La sachant cela, tu ne devrais pas te lamenter sur le corps.


Verset : 2.26 "Et même si tu crois l'âme sans fin reprise par la naissance et la mort, tu n'as nulle raison de t'affliger, ô Arjuna aux-bras-puissants.


Verset : 2.27 "La mort est certaine pour qui naît, et certaine la naissance pour qui meurt. Puisqu'il faut accomplir ton devoir, tu ne devrais pas t'apitoyer ainsi.


Verset : 2.28 "Toutes choses créées sont, à l'origine, non manifestées ; elles se manifestent dans leur état transitoire, et une fois dissoutes, se retrouvent non manifestées. À quoi bon s'en attrister, ô descendant de Bhârata ?


_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1653
Points : 1726
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit témoignage d'une grosse épreuve

Message par Vasanakshaya le Jeu 14 Déc - 11:40

Merci mon Lug pour ce passage de la Bagavad-Gita plein de lumière. Je vais faire de mon mieux pour assimiler ce qui y est enseigné.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 410
Points : 420
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit témoignage d'une grosse épreuve

Message par Keuma le Jeu 14 Déc - 12:19

Mon Vasanakshaya,

Merci pour ce partage,  il nous montre a quel point,  nous avons du chemin a faire,  surtout concernant la maîtrise de ses pensées ou plus encore l'alignement et la stabilisation de ses trois corps , surtout persévères dans la pratique de la Méditation, elle seule te permettra dans d'être véritablement serein et imperturbable lorsqu'un événement de ce genre se produira, c'est toujours dans ce genre de conditions qu'on grandit

_________________
"Heureux celui qui l'aura su déchirer avant l'heure ! car la Lumière qu'il connaîtra déjà ne l'éblouira pas par sa vision inattendue." Grillot de Givry
avatar
Keuma

Messages : 82
Points : 82
Date d'inscription : 07/06/2016
Localisation : Abidjan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit témoignage d'une grosse épreuve

Message par Isa le Jeu 14 Déc - 12:56

Merci mon Vasanakshaya sunny, avec une tite touche d'égoïsme assumée je dirais que tes belles participations nous auraient manquées si tu avais suivi la lumière dans le tunnel

J'espère que cette épreuve a été pour toi riche en enseignements
avatar
Isa

Messages : 285
Points : 305
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit témoignage d'une grosse épreuve

Message par Vasanakshaya le Jeu 14 Déc - 13:38

Keuma a écrit:Mon Vasanakshaya,

Merci pour ce partage,  il nous montre a quel point,  nous avons du chemin a faire,  surtout concernant la maîtrise de ses pensées ou plus encore l'alignement et la stabilisation de ses trois corps , surtout persévères dans la pratique de la Méditation, elle seule te permettra dans d'être véritablement serein et imperturbable lorsqu'un événement de ce genre se produira, c'est toujours dans ce genre de conditions qu'on grandit

Comme tu le dis mon Keuma, il reste bien du chemin à faire. Un pas devant l'autre, commençons par construire des bases solides pour que l'édifice ne s'écroule pas en cours de construction, sinon, retour à la case départ Arrow

Isa a écrit:Merci mon Vasanakshaya sunny, avec une tite touche d'égoïsme assumée je dirais que tes belles participations nous auraient manquées si tu avais suivi la lumière dans le tunnel

J'espère que cette épreuve a été pour toi riche en enseignements

Merci mon Isa, il reste à en tirer les enseignements Smile

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 410
Points : 420
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit témoignage d'une grosse épreuve

Message par Invité le Jeu 21 Déc - 10:38

Vasanakshaya a écrit:Bonjours à tous Smile

Je voudrais partager avec vous, si ça vous intéresse, quelque chose que j'ai vécu très récemment et qui m'en a dit long sur ce que je croyais savoir. Je me dis que ça pourrait peut-être un jour être utile à quelqu'un et c'est toujours un honneur d'avoir l'occasion d'échanger avec les membres de la Fraternité d'Hermès.




sunny 

une épreuve... une expérience de vie.. une souffrance... une initiation .. une libération... c'est la même chose vu a des niveaux de Conscience différents..

C'est en fait une initiation... pour que tu puisses "voir "ce qui vit en toi.. et ainsi le dépasser et t'en libérer..
seulement ta conscience ne doit pas être emporté par l'émotionnel ..le mental et ce qui passe... ce qui te visite..
Elle doit rester au Centre et regarder passer...... sinon la part humaine est déstabilisée..


Distingue clairement qu'il y a deux conscience en toi.
Celle de la dense matière de ta chair et celle de ton être essentiel qui a la faculté d'être attentif à cette chair.
Voilà où se situe le centre de ton attention où tu dois installer ton vouloir ardent.


Hermès..



Le mécanisme.. c'est que la lumière de l'être soulève ce qui est enfoui en toi... (formes ..énergies... pensées )

la part humaine alors réagit...a ce qui émerge dans sa vie et sur l'écran de sa Conscience..

ce qui est NORMAL...

les réponses remontent...
et l'Etre s'ajuste en fonction des réponses du bas ...
des positionnements ....des blocages.. des fermetures... des ouvertures ...des agitations...des avancées .. des alchimies..etc...

et ainsi de suite le TEMPLE est purifié et préparé pour recevoir L'ESPRIT....


sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit témoignage d'une grosse épreuve

Message par Invité le Jeu 21 Déc - 10:42

sunny



Il y a des mécanismes normaux a vivre .......au sein de la physiologie humaine......

quel que soit le degré d'Éveil, correspondant à ce qui est vécu ....

que cela soit l'ouverture... à la lumière de l'ETRE... énergies Divines de reconnexion ...

ou l'annonce d'une maladie grave.... etc....

L'âme va passer par des étapes qui vont de la fermeture ( à la lumière .. à la maladie )

fermeture ou refus..... dénégation ...déni... puisque cela vient bousculer sa réalité ...

puis par la phase de négociation .... de discussion.....

( dialogue intérieur et jeux de questions réponses entre les deux consciences ..entre le haut et le bas...)

Chaque conscience passant du "temps " dans ces étapes en fonction des résistances présentes ..des blocages ...des peurs résiduelles.. etc..

et enfin vient l' acceptation ( de la lumière ...de la maladie... )

Une porte s'ouvre..... phase d'ouverture ...a l'inconnu... à la nouveauté...

puis la phase d' abandon (c'est elle qui permet la transformation....la conscience peut alors "voir " après avec un regard neuf... )

Avec l'Abandon....C'est la part de toi-même qui te dépasse qui peut alors travailler...
parce que la conscience du bas.. la personnalité a autorisé cela... par l'abandon...
Les choses "se font" alors ... sur un autre plan...

C'est aussi une phase de reddition ...
puisque dans cette expérience .. ce vécu...

les divers masques inconscient de la personnalité qui sont apparus au début de l'expérience...
et qui figeaient l'ouverture aux événements qui émergent dans notre vie sont débusqués et transmutés

Puis l' intégration

Là..... le "sujet " a traversé et a dépassé .....l'expérience qui s'est avancé dans sa vie.....

il s'est élevé par lui même..... il a dépassé ses limitations..... l'abandon a permis cela.....

après cette crucifixion .... vient la renaissance a un autre niveau ....

Puis cela recommence ... Sourire

De nouvelles infusions de lumière viennent bousculer ,  soulever ce qui est en place....
apportant plus de lumière dans le Temple et de nouveaux éclairages à la conscience...

et la transmutation Alchimique continue......

L'inconnu descend dans le connu.....le subtil dans l'épais.....l'illimité dans le limité......

Alors !!!

elle est pas belle la vie..... sous le Soleil de l'ETRE..

sunny


Om Namah Shivaya....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit témoignage d'une grosse épreuve

Message par Vasanakshaya le Ven 22 Déc - 18:39

Merci mon Philippe pour ton partage Smile

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 410
Points : 420
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit témoignage d'une grosse épreuve

Message par Vasanakshaya le Dim 31 Déc - 19:29

Après un peu de recul et de méditations (si toutefois on peut appeler ça méditations), et surtout la précieuse aide de notre Lug ainsi que celle des membres de la Fraternité d'Hermès que je salue remercie avec un sincère sentiment de gratitude, voici l'enseignement que je tire pour l'instant :

Savoir que nous sommes Consciences, éternelles par nature, est un premier pas vers la maitrise de soi, mais bien insuffisant pour celui qui aspire à la Sagesse.

Quand le danger retenti pour le corps physique, l'intellect qui n'a pas été préalablement stabilisé et domestiqué s'agitera de toutes ses forces et la Conscience s'en retrouvera submergée. Un déchainement s'ensuivra dans le corps émotionnel avec pour effet de terribles retombées sur le corps physique.

Celui qui aspire à dépasser ses instincts les plus primitifs devra, après une sincère investigation, apprendre à discerner ses pensées relatives à la causalité. Il sera alors en mesure de choisir des pensées qui l'aligneront au-delà de son intellect et le brancheront sur l'intuition.

Mais, et c'est probablement là qu'est le plus difficile de la tâche, il devra avant tout faire preuve d'endurance pour ne pas retomber dans ses pensées routinières causales. Le maintient de pensées justes quant à sa nature, son immortalité, devra se poursuivre par des actes vertueux pour lesquels il ne devra en aucun cas oublier son immortalité, non pas de sa personnalité périssable, qu'il changera comme il change de vêtement, mais de ce qu'il Est.

Le cas contraire, il sera vite emporté par les événements causales de son incarnation et ne sera pas en mesure de percevoir grand chose de plus subtil que ses pensées intellectuelles.

Ce que j'ai constaté, c'est que la peur de la mort n'était pas tant pour moi que pour ceux que j'aurai laissé.

C'est l'émotion qui maintient cette peur pour les autres, l'attachement et la volonté de ne pas leur causer de torts. Mais l'émotion doit être dépassée car elle est un entrave pernicieuse et aveuglante. L'émotion, comme les pensées, doit être maitrisée.

Je n'ai pas encore trouvé de "solution" pour dépasser cette peur d'abandonner les autre et ce sentiments de culpabilité de les faire souffrir. Je continue mes petits travaux pour y répondre.

Cette dernière tâche semble bien plus difficile que la simple peur de la mort.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 410
Points : 420
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit témoignage d'une grosse épreuve

Message par Isa le Lun 1 Jan - 12:23

Vasanakshaya a écrit:Ce que j'ai constaté, c'est que la peur de la mort n'était pas tant pour moi que pour ceux que j'aurai laissé

C'est l'émotion qui maintient cette peur pour les autres, l'attachement et la volonté de ne pas leur causer de torts. Mais l'émotion doit être dépassée car elle est un entrave pernicieuse et aveuglante. L'émotion, comme les pensées, doit être maitrisée.

Je n'ai pas encore trouvé de "solution" pour dépasser cette peur d'abandonner les autre et ce sentiments de culpabilité de les faire souffrir. Je continue mes petits travaux pour y répondre.
Mon Vasanakshaya c'est compréhensif et assez noble de ta part si ta peur à cet instant a été causée en partie par la crainte d'abandonner ton entourage, moins que par la peur de la mort mais dans le fond le problème est le même il me semble

Si l'on peut comparer tres grossièrement chaque incarnation à une grande pièce de théâtre où le rôle change selon les avancés/regressions de chacun je me dis qu'il doit y avoir aussi une troupe avec quelques personnages récurrents, des nouveaux personnages et des sorties autour de nous.
Mais personne ne reste dans une pièce indéfiniment, aucune des épreuves à vivre n'est à jamais insurmontable et personne dans cette Création n'est seul donc le sentiment d'abandon n'est pas justifié

Tes proches aussi leur lot d'épreuves à surmonter et des enseignements à extraire de tout cela
Si tu sais que la mort n'est pas une fin pour toi, l'illusion serait de croire que c'en est une pour tes proches qui ont également leur part d'immortalité, ce qui nous lie tous en quelque sorte
avatar
Isa

Messages : 285
Points : 305
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit témoignage d'une grosse épreuve

Message par Vasanakshaya le Lun 1 Jan - 13:26

Isa a écrit:Tes proches aussi leur lot d'épreuves à surmonter et des enseignements à extraire de tout cela
Si tu sais que la mort n'est pas une fin pour toi, l'illusion serait de croire que c'en est une pour tes proches qui ont également leur part d'immortalité, ce qui nous lie tous en quelque sorte

C'est vrai mon Isa, il est essentiel de garder à l'esprit que nous sommes aussi un terrain d'apprentissage pour les autres. Le hasard n'existe pas et nous sommes entourés par les bonnes personnes au bon moment.

J'aime assez résumer ceci par la phrase suivante : "la congruence de l'Univers est Perfection". Chaque être reçoit ce qu'il doit recevoir à chaque instant, ni plus, ni moins, conformément à ses mérites. C'est là que l'on peut avoir un aperçu de la Justice Divine, bien supérieure à celle des hommes qui n'en est qu'une infiniment pâle copie.

Ce que nous vivons et qui affecte nos proche, est l'enseignement qu'il leur est bon de recevoir, conformément à Karma.

Pour reprendre ton exemple de la pièce de théâtre mon Isa, je dirais qu'il est nécessaire de ne pas se laisser emporter par le rôle. Facile à dire et c'est le jour J de la mise à l'épreuve que l'on a l'opportunité de vérifier notre niveau d'identification à la pièce et au personnage.

Voilà qui nous ramène à l'Hydre de Lerne j'ai l'impression... bounce bounce Arrow

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 410
Points : 420
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petit témoignage d'une grosse épreuve

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum