De quoi j'ai hérité et qu'est-ce que je vais en faire ?

Aller en bas

De quoi j'ai hérité et qu'est-ce que je vais en faire ?

Message par Nurash le Lun 13 Nov - 21:50

Bonjour/bonsoir !

Je vous propose un petit topic sympathique : de quoi ai-je hérité, de part mon bagage karmique et que vais-je en faire, que je souhaiterai avoir reçu ? Parce qu'au final quand j'y pense, je suis en train d'écrire par la réflexion, mes paroles et mon comportement, un corpus de pensées qui va me suivre dans mes vies prochaines... Et je trouve d'ailleurs que c'est une des plus belles choses que j'ai pu recevoir ici...

De mon coté j'ai hérité d'une aversion pour le corps, l'incarnation et le fait de s'assumer, je compte bien le transformer en rectitude, rigueur et droiture dans le fait d'accomplir chaque acte du quotidien comme une chance de donner le meilleur de moi. Commencer par faire bien de petites choses, c'est essentiel.

J'ai hérité de la tristesse de me sentir impuissant quand à changer ma destiné, je compte bien apprendre à profiter de l'adversité comme une opportunité de découvrir et d'apprendre ce que j'ignore encore.

J'ai hérité de la sensation d'isolement et de la solitude et de la soumission à la masse par crainte du rejet, je compte bien assumer cette différence dans la fierté de m'être rendu digne par les efforts accomplis.

Et vous ? De quoi avez-vous hérité et que souhaiteriez-vous vous laisser à vous-même en héritage ?
avatar
Nurash

Messages : 470
Points : 516
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De quoi j'ai hérité et qu'est-ce que je vais en faire ?

Message par Invité le Lun 13 Nov - 23:41

Je ne vois pas les choses ainsi, ne découpe pas le temps en tranches,
j'hérite constamment de ce que j'ai légué à mon futur déjà là.

Penser c'est dépenser sa vie à la penser autre.
Oublier la pensée actuelle pour l'imaginer accomplie dans le futur, et la faire advenir ici et maintenant.
Se penser pensant, penser le monde et le penser me pensant.
En même temps, figer cette danse effrénée dans l'image lumineuse de l'absolu.
J'ai hérité du relatif, je vais en faire de l'absolu. L'absolu, c'est facile (même racine que faire),
il n'y a rien à faire pour l'atteindre, seulement vivre.
Osciller entre ces termes à une fréquence telle que l'oubli de soi est la règle.
Quand la pensée abdique  sa royale maîtrise du monde, on est  déjà ailleurs
car la connaissance est inversement proportionnelle à la conscience qu'a de lui-même celui * qui la possède.

* ou celle, rapport à l'écriture inclusive, dont la philosophie est à l'opposé des modestes lignes ci-dessus,
lifting du langage qui croit abolir les injustices du passé en supprimant leur trace, l'involution dans un de ces pires aspects,
puisque la femme, avenir de l'homme, en le singeant lui coupe les ailes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De quoi j'ai hérité et qu'est-ce que je vais en faire ?

Message par Georgius le Mar 14 Nov - 1:46

J'ai un lien karmique avec un père tyrannique. Suite à cela, j'ai décidé de placer la liberté au-dessus de tout. C'est un peu ma quête personnelle. J'ai besoin qu'on me laisse respirer. J'espère vraiment que je me réincarnerai dans une familles stable et saine, parce que je ne veux plus jamais redevenir cet enfant anxieux à la merci d'un tyran maladroit.

J'ai reçu une énergie débordante. Je dois apprendre à bien l'utiliser et à la sublimer pour ne plus souffrir dans ma chair.

Je vis avec deux signes de terre. L'inertie et le besoin de sécurité de ces deux signes me causent énormément de soucis. Je traverse en ce moment une période où j'ai besoin de légèreté et de changement.

J'ai reçu une sensibilité artistique qui me permet d'être un poète, un contemplateur... Je dois absolument apprendre à maîtriser mon imagination et ma curiosité, faute de quoi je suis condamné à produire des choses futiles.

_________________
Une nouvelle Jérusalem doit se substituer à la double cité des Césars et des Papes.
avatar
Georgius

Messages : 247
Points : 251
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 24
Localisation : Arras

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De quoi j'ai hérité et qu'est-ce que je vais en faire ?

Message par Scorpion le Mar 14 Nov - 3:25

J ai hérite d un manque de confiance en moi et d une timidité qui me poussent à me dépasser pour accomplir les choses. Un goût quand j étais enfant pour la solitude, je n étais pas du genre a suivre le troupeau.
J ai réussi à transmuter ces aspects par la pratique de mon travail d artiste-peintre.
J ai hérite d une grande soif de connaissance et un intérêt pour le mystère et une sorte d intuition qui m oriente dans ma recherche. Conscient d avoir encore un long chemin a parcourir, je poursuis ma voie spirituelle.

Scorpion

Messages : 220
Points : 246
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De quoi j'ai hérité et qu'est-ce que je vais en faire ?

Message par Vasanakshaya le Mar 14 Nov - 21:57

J'ai hérité d'un départ d'incarnation stable, relativement confortable et entièrement tolérant dans un environnement athée. J'en ai profité dès mon plus jeune âge pour me tourner vers la science. Mais la science matérialiste et intellectuelle ne répondait en rien à ce que je savais depuis mon plus jeune âge (que Conscience est éternelle, ce que mes institutrices ne semblait pas trop vouloir comprendre... ), j'ai très rapidement converti cette quête en quête de Connaissance (grâce à l’ésotérisme au sens large, puis très rapidement avec l'aide de haute qualité des sites de la Fraternité d'Hermès).
Ayant hérité de la possibilité d'effectuer les études que je voulais, je suis parti en biologie puis plus récemment en médecine dans l'espoir d'apporter une touche de spiritualité dans le secteur. Constatant que mon corps me hurle d'arrêter, que la science enseignée dans les universités actuelle est entièrement dogmatique, aveugle que ça en devient risible, je saisi cette chance :

Je décide d’écouter mon corps et mon cœur (le physique et le non physique) qui me dit que je ne suis sur la bonne voie. C'est décidé, l'intellect ridiculement hypertrophié c'en est trop pour moi. Je pars vers une horizon plus fertile.

Ce que je vais en faire de cet héritage ? La seule chose que j'ai toujours désiré, la quête de la Connaissance, quête qui passe par l'utilité commune.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 194
Points : 204
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Maya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De quoi j'ai hérité et qu'est-ce que je vais en faire ?

Message par Kanzi le Lun 4 Déc - 19:26

Nurash a écrit:Bonjour/bonsoir !

Je vous propose un petit topic sympathique : de quoi ai-je hérité, de part mon bagage karmique et que vais-je en faire, que je souhaiterai avoir reçu ? Parce qu'au final quand j'y pense, je suis en train d'écrire par la réflexion, mes paroles et mon comportement, un corpus de pensées qui va me suivre dans mes vies prochaines... Et je trouve d'ailleurs que c'est une des plus belles choses que j'ai pu recevoir ici...

De mon coté j'ai hérité d'une aversion pour le corps, l'incarnation et le fait de s'assumer, je compte bien le transformer en rectitude, rigueur et droiture dans le fait d'accomplir chaque acte du quotidien comme une chance de donner le meilleur de moi. Commencer par faire bien de petites choses, c'est essentiel.

J'ai hérité de la tristesse de me sentir impuissant quand à changer ma destiné, je compte bien apprendre à profiter de l'adversité comme une opportunité de découvrir et d'apprendre ce que j'ignore encore.

J'ai hérité de la sensation d'isolement et de la solitude et de la soumission à la masse par crainte du rejet, je compte bien assumer cette différence dans la fierté de m'être rendu digne par les efforts accomplis.

Et vous ? De quoi avez-vous hérité et que souhaiteriez-vous vous laisser à vous-même en héritage ?

Je suis née riche de tous les possibles, dans le champ d'expérimentation du bien et du mal.
De par ma naissance, j'ai hérité de la lumière et de l'obscurité afin d'exercer mon libre arbitre,  j'ai hérité d'un karma dans un temps et un lieu conforme à mon évolution, j'ai hérité de la faculté de créer le pire comme le meilleur, mais surtout j'ai hérité de l'Amour, de Son Amour, la Force forte de toutes les forces qui me permet de me relever des situations les plus extrêmes ou tout simplement de me lever pour marcher ou danser et remercier ....
Si je devais laisser un héritage à mes descendants, ce serait la force de l'exemple (Saigneur ayez pitié de moi....) Quand à savoir ce que je peux faire de cet héritage sublime ? M'en rendre  digne autant que possible...comment m'en rendre digne ? En ayant conscience premièrement de ce trésor qui dort enfoui dans ma terre et qui ne s'altèrera jamais et le sachant, activer ma volonté pour permettre l'émergence de ce trésor car j'ai aussi hérité du Savoir et de la Mémoire des Anciens. Oui la route est longue....mais peu importe...Je Suis mon propre chemin !  Very Happy  jocolor


Dernière édition par Kanzi le Lun 4 Déc - 19:57, édité 1 fois

Kanzi

Messages : 959
Points : 1099
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De quoi j'ai hérité et qu'est-ce que je vais en faire ?

Message par Kanzi le Lun 4 Déc - 19:35

En gros et pour résumer... je dirais que j'ai hérité du temps et de l'espace pour me perfectionner...à l'infini...

Kanzi

Messages : 959
Points : 1099
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De quoi j'ai hérité et qu'est-ce que je vais en faire ?

Message par James Avery le Mer 6 Déc - 10:41

Kanzi a écrit:En gros et pour résumer... je dirais que j'ai hérité du temps et de l'espace pour me perfectionner...à l'infini...

Qu'entends-tu par ''infini'' : Une succession temporelle indéfinie, continuelle, perpétuelle et propre uniquement au fini, le manifesté, dont les conditions limitatives le définissant sont le temps et l'espace. Conditions limitatives dont ta conscience à du mal à s'extraire pour envisager la ''perfection'' autrement que comme se développant successivement.

Pas très cool l'idée que tu te fais du Divin Créateur ! Il t'a punie à une perfection perpétuelle et continuellement grandissante et à jamais complètement atteignable. Ça me fait penser à l'image de la bourrique et du vieux Bonhomme confortablement installé, dans son éternelle Immuabilité, sur le dos de la bête, et qui la tente d'une carotte devant son nez, la dupant dans une danse perpétuelle pour avancer, gros fainéant qu'Il est !?

Puisque cette perfection existe, alors envisagée dans ce qui lui donne l'existence, le non-manifesté, ou le domaine des Principes, elle ne pourra être qu' Absolue. Le non-manifesté étant infini, le temps et l'espace ne le limite pas (et rien d'ailleurs ne peut le limiter), contrairement au fini, et sont rigoureusement NUL face à son Éternité, où la succession temporelle, et toute succession d'ailleurs, si justement nécessaire à tout développement, ne sauraient ''exister'' puisque c'est la parfaite Simultanéité qui règne en Maître dans un éternel Moment Présent.

Que devient alors ta petite conscience individuelle oubliant un instant son individualité et réalisant l’Éternité, en accédant, en une fraction de seconde, au Monde des Principes ? Peux-tu seulement l'imaginer ?

Alors Kanzi, ta condamnation, elle est pour ''perpet'' ou choisiras-tu plutôt l''éternet'' ?Wink

Ne sommes nous pas l'étincelle émanée du Grand Feu, la Perfection Absolue, le Divin Créateur, et qui n'a pas réellement de parties étant absolument indivisible et dont la Nature toute entière est en chaque étincelle ? Wink

James Avery

Messages : 14
Points : 10
Date d'inscription : 01/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De quoi j'ai hérité et qu'est-ce que je vais en faire ?

Message par Kanzi le Jeu 7 Déc - 19:34

James Avery a écrit:
Kanzi a écrit:En gros et pour résumer... je dirais que j'ai hérité du temps et de l'espace pour me perfectionner...à l'infini...

Qu'entends-tu par ''infini'' : Une succession temporelle indéfinie, continuelle, perpétuelle et propre uniquement au fini, le manifesté, dont les conditions limitatives le définissant sont le temps et l'espace. Conditions limitatives dont ta conscience à du mal à s'extraire pour envisager la ''perfection'' autrement que comme se développant successivement.

Pas très cool l'idée que tu te fais du Divin Créateur ! Il t'a punie à une perfection perpétuelle et continuellement grandissante et à jamais complètement atteignable. Ça me fait penser à l'image de la bourrique et du vieux Bonhomme confortablement installé, dans son éternelle Immuabilité, sur le dos de la bête, et qui la tente d'une carotte devant son nez, la dupant dans une danse perpétuelle pour avancer, gros fainéant qu'Il est !?

Puisque cette perfection existe, alors envisagée dans ce qui lui donne l'existence, le non-manifesté, ou le domaine des Principes, elle ne pourra être qu' Absolue. Le non-manifesté étant infini, le temps et l'espace ne le limite pas (et rien d'ailleurs ne peut le limiter), contrairement au fini, et sont rigoureusement NUL face à son Éternité, où la succession temporelle, et toute succession d'ailleurs, si justement nécessaire à tout développement, ne sauraient ''exister'' puisque c'est la parfaite Simultanéité qui règne en Maître dans un éternel Moment Présent.

Que devient alors ta petite conscience individuelle oubliant un instant son individualité et réalisant l’Éternité, en accédant, en une fraction de seconde, au Monde des Principes ? Peux-tu seulement l'imaginer ?

Alors Kanzi, ta condamnation, elle est pour ''perpet'' ou choisiras-tu plutôt l''éternet'' ?Wink

Ne sommes nous pas l'étincelle émanée du Grand Feu, la Perfection Absolue, le Divin Créateur, et qui n'a pas réellement de parties étant absolument indivisible et dont la Nature toute entière est en chaque étincelle ? Wink

L'image du vieux bonhomme confortablement installé sur la bourrique est sympa. Elle représente pour ma part l'Homme ou le Sage qui à su dominer son animalité et qui sait la diriger ou la maîtriser. En gros, le bonhomme il s' asseoit dessus. Pour ce qui est de la carotte, c'est le cas de le dire la bourrique se fait carotter ou duper par plus intelligent que lui (sachant que l'intelligence peut servir en bien ou en mal)  il représente le bonhomme qui dupe en effet ses compères ou qui se leurre lui même. Et les bourriques avancent en effet, victimes de leur propre ignorance. Mais si il faut bien être une bourrique à un moment donné...on n'est pas non plus obligé de le rester.

Pour ce que tu conçois comme de la punition, je te dirais que nul autre que l'homme n'a ce pouvoir de se saboter lui-même. Soit par toutes sortes de reproches et négations, soit par la récompense ou la satisfaction jusqu'à ce que la bourrique comprenne qu'elle peut être au-dessus de tout ça (ces formes pensées limitatives). Comme je l'ai mentionné Il (le Divin Créateur) est tout Amour et tout nous est pardonné d'avance car étant Omniscient, Il sait ! Contrairement à ce que tu écris et que tu sembles me prêter, je ne lui attribue aucun sentiments ou qualificatif du genre grosse feignasse.
Il nous à donné la Liberté, nous sommes libre d'explorer le champ de Connaissance et cela se fait en accord avec les principes d'involution et d'évolution.
L'infini est dans le fini, tout à une âme, tout vibre, absolument tout porte la marque et la signature du Créateur. Le reste nous appartient. J'ai les éléments du puzzle à moi de les réunir.  Quand à la perfection elle se suffit à elle-même, elle est ou elle n'est pas. En ce sens peut-être peut-on dire que la perfection est nécessairement absolue. Etant dans le monde du « fini » ou des limites apparentes, effectivement le chemin vers la perfection se fait graduellement et successivement dans l'espace temps qui n'est pas forcément la mesure des scientifiques et mathématiciens, mais plus un état, une dimension que j'explore pour apprendre à Le connaître.
Du reste, je ne me sens pas condamnée, juste appelée par un choix que j'ai déjà fait comme celui d' oeuvrer sur ma propre matière. L'espace temps est donc ce qui me permet de travailler dans ma forge.
Toutefois, je ne crois pas que l'espace temps soit limitée à notre notion du temps, mais plus un Principe originel propre à la Création. Et que cet espace-temps à plusieurs dimensions.

Kanzi

Messages : 959
Points : 1099
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De quoi j'ai hérité et qu'est-ce que je vais en faire ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum