La réflexion d'enerlibr

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par Lilbudha le Mer 4 Oct - 4:44

enerlibr a écrit:
P. Ricoeur a écrit:La tolérance n’est pas une concession que je fais à l’autre, elle est la reconnaissance du principe qu’une partie de la vérité m’échappe.
Domino a écrit:Un alcoolique repenti tirera comme leçon de ses gueules de bois que le chemin emprunté n'était pas le bon.
Certains se mettront même à l'écoute de ceux qui veulent s'en sortir lors de réunions des alcooliques anonymes.
Cette écoute n'est possible que par la tolérance et non le rejet de celui qui est encore dans l'addiction.
Ce n'est pas une vérité qui lui échappe, les mêmes causes produisant les mêmes effets,
l'expérience que vit celui qui est encore dans l'épreuve n'est pas bien différente de la sienne et de tous ceux qui prendront la même voie.

Mon Domino, je t'ai relu trois fois, non pas que je ne t'aie pas compris
mais pour essayer d'adopter ton point de vue et d'approcher l'état d'esprit qui détermine ta réponse.
Stricto sensu, détachée de la citation qui la nourrit, elle est sans défaut, un bel exemple d'empathie
mais l'empathie, la compassion n'ont qu'un lointain rapport avec la tolérance.
Dans ton exemple, tu ne parles pas de la tolérance : Aucune vérité n"échappe à l'alcolique repenti,
et pour cause, il a lui-même connu cette vérité. Il n'a aucun mérite à être tolérant envers lui-même,
ni envers son alter-ego qu'il aide gratuitement, en vertu de la théorie de l'esprit
qui permet à un individu de reconnaitre un type d'état mental, pour lui-même ou pour une autre personne.
La tolérance, par contre, n'est jamais gratuite, elle demande un effort, un sacrifice, éventuellement un renoncement
à certaines valeurs qui ont bâti une vie, c'est furieusement compliqué.
La théorie de l'esprit nous tire vers Dieu mon Domino mais voir un queconque trait divin chez le tout autre que soi
est très difficile car deux esprits différents qui se toisent n'ont a priori aucune raison de changer d'avis.
Tes deux alcooliques sont évidemment en communion l'un avec l'autre, il se comprennent d'emblée.
L'empathie demande juste de pousser l'amour un peu plus loin et d'ignorer le dédain,
alors que la tolérance demande d'arrêter la progression de la haine.
Le même P. Ricoeur se sert sans cesse du qualificatif "plausible". Qu'est-ce qui détermine ce qui est plausible ?
Est-ce le message ou le lecteur du message ? Il n'y a pas de message dans ton exemple, rien qu'un appel à l'aide.

Le sage tolère et accepte l'idiot non par un sacrifice de sa personne ou de ses valeurs, l'énergie libre, mais bien par compassion car il sait que ce qui le sépare de l'idiot n'est qu'une affaire de Temps, de degré d'éveil de Conscience, bref de Connaissance en somme (lumière interne si tu préfères). D'ailleurs, l'idiot gagnerait à faire preuve de tolérance envers ce qui le dépasse. Si pour lui cela pourra effectivement signifier de devoir renoncer ou plutôt améliorer certaines de ses convictions, cela restera un mal éphémère pour un bien durable.

"Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'Univers et les Dieux" disent nos sages Anciens, La Connaissance des autres passe nécessairement par la Connaissance de Soi, ce que, en moi, je puis tolérer, accepter, comprendre, malgré mes antagonismes tous azimuts, je serai en mesure de faire la même chose pour l'autre. Ce qui sera d'ailleurs la preuve que les épreuves qui ont jalonné mon parcours ont été assimilées, comprises et à même d'être partagées sous forme d'enseignements.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 658
Points : 680
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par enerlibr le Mer 4 Oct - 23:54

Si tu t'identifies au sage, mon Lilbudha, tu renonces à ce qui le distingue du commun car le sage voit le monde d'un oeil désabusé,
ne distinguerait pas l'idiot que je suis de la statue de la liberté ni ne condescendrait à lui parler en pure perte.
Tu aurais aussi dû rappeler qu'on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif, ça fait toujours un bel effet,
et qu'il ne faut pas jeter de perles aux pourceaux, pas mal non plus.
Si tu ne t'y identifies pas, ce que tu ne manqueras pas de faire, que viennent faire ces poncifs éculés, sans rapport avec le sujet,
sauf à me rabaisser pour concurence rhétorique déloyale (Ad hominem)- vous avez dit tolérance ?

Dieu demande à Adam de nommer tous les animaux pour qu'il puisse ainsi se les approprier et les dominer,
et dans ta grande sagesse, tu te substitues à l'idiot et le renomme.  Le précédent pseudo ne t'agréant sans doute pas,
il est urgent de le dénaturer, de l'estropier ; Tu parles de tolérance !
N'existe que ce qui est nommé. Nommer, c'est savoir, c'est avoir.
Tu ne me connais pas plus que tu ne me possèdes, alors évite de m'appeler l'énergie libre, c'est grotesque mon Lug !

Lilbudha a écrit:"...malgré mes antagonismes tous azimuts, je serai en mesure de faire la même chose pour l'autre."
Magnifique !
Tu sais, je te crois sincère, et tout à fait persuadé qu'il suffit d'analyser les moindres recoins de son âme,
pour ensuite lui imposer le silence au profit de l'ego qui trépigne d'impatience, imbu de ses certitudes.  
Schopenhauer distingue l'attaque ad hominem de l'attaque ad personam.
C'est bluffant car dans l'ad hominem, on cherche une éventuelle incohérence dans les propos de l'adversaire,
incohérence qui n'existe peut-être pas.
Mais ta sagesse ne t'autorise pas à te colleter avec la cohérence d'un idiot, tu passes directement à l'ad personam.
Je cite Schopenhauer :
"Si l’on s’aperçoit que l’adversaire est supérieur et que l’on ne va pas gagner, il faut tenir des propos désobligeants, blessants et grossiers.
Être désobligeant, cela consiste à quitter l’objet de la querelle (puisqu’on a perdu la partie) pour passer à l’adversaire,
et à l’attaquer d’une manière ou d’une autre dans ce qu’il est..."
Mon Lilbudha, tu es pathétique dans ton imbécilité. Je précise qu'un imbécile n'est pas un idiot mais un faible :
"... Oh imbécile vers de terre amoureux d'une étoile ..." Tite Live
Certains ont pour ambitions d'être heureux dans cette vie, et d'autres, de reconquérir l'éternité d'où leurs âmes sont issues
à travers la pratique de la Sagesse.
Quel bonheur y a-t-il à briller jusqu'à l'invective, les faibles lueurs y vacillant ?

_________________
Oui merci Hastings ! (Hercule Poirot)

enerlibr

Messages : 159
Points : 171
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Belgikistan

Voir le profil de l'utilisateur http://matricube.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par Lilbudha le Jeu 5 Oct - 1:32

L'exemple du sage et de l'idiot servait à illustrer ce qui m'apparaît être un principe mon enerlibr, de la même manière que notre Domino a pris l'exemple d'un alcoolique repenti et de celui qui ne s'en est pas encore sorti.

Ceci étant précisé, je pense qu'il serait superflu de faire des commentaires sur ta réaction épidermique.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 658
Points : 680
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par enerlibr le Jeu 5 Oct - 11:22

Georgius a écrit:Le problème, enerlibr, c'est que tu discutes avec des esprits pénétrants qui n'aiment pas l'onanisme intellectuel.

Tu es peut-être le seul, ici, à être un ISTJ (Introversion, Sensation, Pensée, Jugement) alors que la plupart des membres actifs sont des INFJ (Introversion, Intuition, Sentiment, Jugement).

Par conséquent, il est normal que ton logiciel interne "buge" quand tu vois que les autres glosent sur des textes hermétiques. Ces membres utilisent tout naturellement leur intuition pour produire des aphorismes, des maximes, des enseignements.

Toi, j'ai l'impression que tu fonctionnes différemment. Tu préfères le concret, les détails, les réalités immédiates. Ça se sent. Cet aspect-là de ta personnalité reprend vite le dessus.

Enfin, ce ne sont que des suppositions. Je ne cherche pas à te rabaisser, loin de là. Je lis toutes tes interventions avec beaucoup d’intérêt

Mon Georgius, j'ai hésité à te répondre car parler de moi est sans intérêt.
Déjà se juger soi-même est l'audace pernicieuse qui oblitère un message  que seule l'âme est capable de recevoir sans altération.
Le plus frappant sur ce forum, c'est que la psychologie prend le dessus sur l'ésotérisme, le contenant sur le contenu.
Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse,
L'impossibilité de ne pas être juge et partie débouche peu ou prou sur la très grande tare de l'humanité que, par commodité de langage,
je qualifie de "dissonance cognitive".
La psychologie est un exercice périlleux, on se casse facilement la gueule, et c'est  au risque de cette si commune arrogance
que j'estime ta lucidité à sa juste valeur.
Cependant les mots sont trompeurs : Non, je ne préfère pas les réalités immédiates, je dis à tout qui veut bien m'entendre que le but ultime de l'homme,
c'est que sa pensée crée son objet, par sa seule puissance.
Sans cette sempiternelle contingence quotidienne, comme Pascal, je pourrais très bien contempler un brin d'herbe pendant des heures,
quoique je ne le suive pas quand il dit : "Le silence éternel de ces espaces infinis m’effraie".
L'intuition est timide mon Georgius, elle est comme la rose d'Angelus Silesius, elle ne se demande pas si on la voit.
Je n'ai pas envie de me targuer d'être intuitif. C'est l'intuition qui réduit la peur à rien, l'évoquer à tout bout de champ
en la propulsant en avant du corps comme un bouclier, illustre le désarroi de l'être "jeté là".
J'ai pris l'exemple de Pascal, cet esprit brillant au-dessus du mien, parce qu'il est aussi très rationnel.
Cette cohabitation intuition / matérialisme se retrouve partout, dans toutes les cultures même chez les aborigènes d'Australie,
qui ne sont pas des sous-hommes, que je sache.
J'ai sur ce forum constamment la très désagréable impression que le moindre écart relativement à une doxa promulguée comme  loi inviolable,
propulse le téméraire contempteur dans les culs de basse fosse de la honte. Il ne manquerait plus qu'un goulag virtuel pour rééduquer les récalcitrants.
L'intuition, c'est ce fil d'Ariane qui permet de sortir du labyrinthe tenu par le Minotaure.
Les dieux n'ont plus rien à me dire, je n'écoute que les êtres qui, comme toi, ne cherchent pas à les égaler. Merci pour ça mon Georgius.

_________________
Oui merci Hastings ! (Hercule Poirot)

enerlibr

Messages : 159
Points : 171
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Belgikistan

Voir le profil de l'utilisateur http://matricube.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par Invité le Jeu 5 Oct - 11:35

Lilbudha a écrit:Pourtant mon Yan Poplu, il me semble bien que la phrase en devient moins juste. Une énergie qui n'est pas crée est potentielle. Est-il juste, du coup, de parler d'énergie d'après toi ? Il me semble plutôt que la Conscience est telle un support permettant la manifestation des énergies du crée, elle les contient toutes en quelques sortes et n'en est pas qu'une "part". Pour prendre une image de ce que j'essaye de dire, l'écran d'un téléviseur n'est pas l'énergie qui la traverse, il en est le support permettant la manifestation.

Vous soulevez un très bon point Lilbuddha et qui m'emmènera à soigner davantage mes écrits. J' aurai du écrire :

La Conscience est cette part d’Énergie (d’incréé)... incréé avec le ''d' '' n'etant plus l'adjectif qualifiant l’Énergie et qui lui donne la possibilité de s'exprimer sous 2 modes, 2 ''états'' différents : Énergie incréée / Énergie créée.
Ce qui est d'ailleurs parfaitement faux puisqu' Elle est, éternellement, sans pour autant être. Elle est l'essence de l’UN, le Principe Créateur, l'Être Absolu, Brahmā dans la Tradition hindoue, Elle est non-manifestation quand Il L'inspire, manifestation quand Il L'expire.

La Conscience est cette part d'Energie (d'incréé)...  ''d'incréé'' devenant dans cette formulation son synonyme et n'étant plus un de ses modes ou états d'expression changeants mais bien une part égale à sa Nature essentielle, primordiale. (Immuable et Éternelle)

Si vous me le permettez Lilbuddha, la suite de vos propos me semble contradictoire, dans un premier temps vous dites que la Conscience est telle un support... (étant donc ce support sans vraiment l'être), pour ensuite, dans votre analogie, être le Support, qui La différencie ainsi de l’Énergie.
Alors que devient cette Conscience (l'écran de téléviseur) si Elle n'est plus l’Énergie ?

Lug a écrit:
Yan Poplu a écrit:

Oui mer ci Lug d'avoir fait la demonstration si explicitement de votre simple et ellegante formule.
Vous conviendrez peut etre avec moi que la faiblesse de notre language à exprimé des concepts aussi élevé peut preter quelque fois à confusion.
Pour levé toute confusion je prefere, si vous me le permetez : la Conscience est cette part d'energie (incréé) qui anime le créé et qui lui survit après la disparition de celui-ci.

Je te le permets bien volontiers, mon Yan Poplu, et je trouve qu'ainsi cette formulation est presque sans ambiguïté...

Je dis presque, car il me semble qu'entre tout ce que l'on décrit sous le vocable "énergie", celle qui nous préoccupe est la source la plus pure qui soit, je veux parler de l'Énergie d'Amour absolu s'exprimant sous la forme des Pensées du Divin Créateur qui rempli l'Univers de cette Énergie Vitale.

Tout à fait Lug. Plus on en ajoute et plus l'équilibre en devient fragile. Dans le prolongement de votre pensée on devrait bien dire :

La Conscience est cette part d’Énergie d'Amour Absolu (d'incréé) qui anime le créé et qui lui survit après la disparition de celui-ci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par Georgius le Jeu 5 Oct - 20:12

enerlibr a écrit:
J'ai sur ce forum constamment la très désagréable impression que le moindre écart relativement à une doxa promulguée comme  loi inviolable,
propulse le téméraire contempteur dans les culs de basse fosse de la honte. Il ne manquerait plus qu'un goulag virtuel pour rééduquer les récalcitrants.

Ce forum est une antenne-relais qui diffuse, depuis des années, une fréquence bien particulière.

Ceux qui n'arrivent pas à capter cette fréquence ne sont ni repoussés ni admis. Les habitués les laissent se fatiguer.

Pour accéder à la véritable fraternité, qui est une arrière-loge, il faut montrer qu'on est d'une fiabilité à toutes épreuves. Et, crois-moi, le maître des lieux connaît très bien la nature humaine et sait repérer ceux qui sont aptes.

Au fond, il y a peut-être, en effet, un chemin balisé, un sectarisme involontaire, mais ceux qui restent sur le parvis - nous deux, sans aucun doute -, sont libres de partir et de trouver des réponses ailleurs.

Le profane est toujours libre, étant donné qu'on ne lui demande rien.

Mais je comprends ce que tu veux dire. Je ressens ce que tu ressens.


Dernière édition par Georgius le Jeu 5 Oct - 23:10, édité 2 fois

_________________
Je n'ai pas d'ennemis : l'enfermement s'abolit.
avatar
Georgius

Messages : 111
Points : 117
Date d'inscription : 16/07/2017
Localisation : Arras

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par enerlibr le Jeu 5 Oct - 22:50

Les plus aptes, mon Georgius, ne sont aptes qu'à mimer les tics, formules caractéristiques reconnaissables entre toutes
et autres expressions idiomatiques du maître de céans.
L'imprinting que l'éthologue Konrad Lorenz avait expérimenté sur des oies fonctionne donc aussi avec les humains.
Ce phénomène est archi-connu dans la vie quotidienne des gens ordinaires qui ingurgitent sans sourciller toutes les âneries imaginables,
de la grand messe du 20 h à la publicité, en passant par tous les messages subliminaux, mais que soit concerné aussi un des rares lieux
où il est permis de prendre conscience de ce qu'il faut bien nommer un viol, voilà qui me fait douter que des hommes de bonne volonté
puissent encore se trouver sur cette planète.
Pardonne-moi un humour peut-être douteux, mais je pense au sketch de R. Devos :" ... J'ois ce que toute oie oit ..."  Very Happy
Plus sérieusement, il s'agit d'entendre par le biais des oreilles du maître dont l'entendement, sûr et sans faille, ne peut jamais être mis en cause.
Le plus gênant, c'est que la forme dicte sa loi au fond, le signifiant au signifié.
Il en résulte que ne subsistent sur ce forum que les gens capables de penser par procuration, sans la moindre assertivité.
Tamas, l'alter égo de notre Lug a été suicidé, eh oui il en savait trop, nan je plaisante,
par contre certains membres doivent en être des clones, des copiés / collés, ce qui va dans le sens de l'hypothèse selon laquelle
nous vivons dans une simulation. Ce thème de "simulation" est pris très au sérieux par les scientifiques,
James Sylvester Gates, Jr. physicien et conseiller scientifique du président Obama a découvert un code informatique artificiel créé
dans les équations de la théorie des supercordes! Il parle sans rire de "computer code", et comme on se moque il précise "a kind of computer code".
Il s'agit de l'exact inverse du conseil d'Hermès Trismégiste : Séparer le subtil de l'épais.
Le réel est dans les yeux de celui qui le voit, l'ère du Grand Bluff consiste à ne voir que de l'épais en ignorant sa source subtile.
Comme tout est vibrations, la musique basée sur le LA 440 Hz nous déphase par rapport aux énergies qui nous créent.
Le La 432 Hz risque de ne plus permettre de maintenir le peuple endormi. La musique adoucit les moeurs, mais pas laquelle.
Cette simulation est le bluff du diable, elle consiste à s'attribuer la pensée divine. Le simulateur est le cerveau qui croit dur comme fer à ce qu'il voit,
alors que le fer, comme toute matière, n'est fait que de vide, comme est vide la conscience. Si elle était pleine, elle ne pourrait rien recevoir;
pleine de quoi d'ailleurs ?
... De fantasmesi, de rêveries de bénis-oui-oui qui créent le monde à l'image de leurs fantasmes, ou de leurs peurs, ce qui revient au même.
Les actes manqués et autres lapsus sont très parlants: à trop se défendre d'être sectaire, il y a des chance qu'on le soit,
et dire pis que pendre du sectarisme induit automatiquement la question : Pourquoi diable parler de quelque chose de si étranger à sa nature
et auquel personne ne pense ?
C'est presque aussi drôle que l'expression de Sarkozy : "Je ne vous trahirai pas"
- Ah bon monsieur le Président, cette possibilité de trahison ne serait donc pas tout à fait nulle ? Wouahaha !!!
Un idiotisme est une construction de langage, grammaticale, symbolique, métaphorique, que sais-je;
on est toujours l'idiot de quelqu'un, sauf dans les sectes, ça va de soi.


Dernière édition par enerlibr le Jeu 5 Oct - 23:31, édité 1 fois

_________________
Oui merci Hastings ! (Hercule Poirot)

enerlibr

Messages : 159
Points : 171
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Belgikistan

Voir le profil de l'utilisateur http://matricube.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par Nurash le Jeu 5 Oct - 23:28

C'est toujours très intéressant de te lire mon Enerlibr, tu es sans doute parmi nous la personne qui à le plus de maturité intellectuelle et d'indépendance, merci pour ces échanges toujours pleins de liberté Smile !

Nurash

Messages : 317
Points : 359
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par enerlibr le Jeu 5 Oct - 23:34

Nurash a écrit:C'est toujours très intéressant de te lire mon Enerlibr, tu es sans doute parmi nous la personne qui à le plus de maturité intellectuelle et d'indépendance, merci pour ces échanges toujours pleins de liberté Smile !
Ah ça fait plaisir mon Nurash ! J'allais dire que je commençais à me demander si je n'étais pas un extraterrestre au langage exotique,
mais nous sommes tous des extraterrestres, pas vrai ?

_________________
Oui merci Hastings ! (Hercule Poirot)

enerlibr

Messages : 159
Points : 171
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Belgikistan

Voir le profil de l'utilisateur http://matricube.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par Georgius le Ven 6 Oct - 0:03

Je comprends ton agacement.

Certaines phrases de Lug sont dures. Le passage sur les simplistes était particulièrement piquant.

Tu es un membre qui participe beaucoup, réagit, donne aussi de son temps, et tu ne méritais pas un tel traitement.

Néanmoins, je ne veux pas paraître ingrat. Le travail de Lug est intéressant à plusieurs égards. Et il y a aussi, ici, des membres fort sympathiques qui donnent aussi de leur temps. Je ne veux pas leur manquer de respect. Et je ne peux pas démolir plusieurs mois d'échange sur un coup de tête.

Personnellement, je suis content que tu perces l'abcès en révélant le fond de ta pensée.

J'espère que les autres réagiront et que cette affaire se terminera bien.

_________________
Je n'ai pas d'ennemis : l'enfermement s'abolit.
avatar
Georgius

Messages : 111
Points : 117
Date d'inscription : 16/07/2017
Localisation : Arras

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par enerlibr le Ven 6 Oct - 0:58

Non non mon Georgius, je sais reconnaître la valeur des hommes, et des femmes (où est passée notre Kanzi ?)
J'essaie toujours de raisonner selon leur mode car il n'y a aucune raison a priori que la mienne soit préférable à toute autre.
J'ai connu notre Lug quasiment à l'ouverture du Forum, j'ai beaucoup déc.nné, auquel cas notre Lug ne ratais pas l'occasion de me le signaler
dans un style aussi humoristique que caustique, ce que je n'appréciais que moyennement.
Je me consolais en reconnaissant la valeur de son travail très important qui reléguait  certaines de mes idées pas piquées des hannetons à l'arrière-plan.
Il faut reconnaître qu'à ce point de vue, rien n'a changé, nobody is perfect.
Ceci dit mon Georgius, on ne va pas en faire une affaire d'état, hein ! Simplicité, simplicité !  : Le sommet de la sophistication,
selon une des maximes de notre  Lug.

_________________
Oui merci Hastings ! (Hercule Poirot)

enerlibr

Messages : 159
Points : 171
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Belgikistan

Voir le profil de l'utilisateur http://matricube.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par Lug le Ven 6 Oct - 11:24

.
.

Je profite de l’occasion du présent propos pour informer mes aimables camarades qu’ils ont la possibilité de faire, comme je l’ai fait ces 20 dernières années, d’ouvrir des forums sous leur entière responsabilité, de les animer selon leur convenance, et que cela soit accessible gratuitement. Bien évidemment pour ceux qui en ont le courage, la volonté et l’endurance.

Dès que l’un d’entre vous ouvrira un forum, je me ferais un plaisir de venir m’y inscrire et profiterais de l’occasion pour fermer définitivement les miens, desquels, je crois bon de le rappeler, je ne tire aucun profit ni matériel, ni intellectuel ni spirituel, désintéressement oblige.

La seule chose que j’ai pu développer, dans cet exercice relativement très ingrat, c’est ma capacité à l’endurance et à l’abnégation, aussi je vous invite à prendre le relai, ne serait-ce pour que vous puissiez, à votre tour, développer ces capacités aux profits «d’enfants gâtés».

Dépêchez-vous de mettre un peu plus les mains dans le cambouis, car il me tarde de fermer la boutique.


Dernière édition par Lug le Ven 6 Oct - 17:53, édité 1 fois

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1203
Points : 1266
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par modeste le Ven 6 Oct - 11:35

Coucou mon Lug,
le problème est que s'il y a plusieurs personnes capables de te seconder,
je n'en vois pas, à mes yeux, de capables de te remplacer au pied levé...

j'ai parcouru beaucoup de forum soit disant ésotériques sur internet ces dernière années,
je n'ai rien trouvé de comparable à celui-ci,
preuve que les gens comme toi ne courent pas les rues.
En outre je trouve qu'il serait dommage que tous pâtissent à cause d'un, même en pleine crise d'adolescence spirituelle...
avatar
modeste

Messages : 558
Points : 588
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par Lilbudha le Ven 6 Oct - 15:17

Mon enerlibr, à propos de tes plaintes récurrentes sur notre Fraternité et de tes attaques répétées sur certains de ses membres.

Me concernant, tu as raison, je prends en exemple notre Lug et notre Tamas, je tente autant-que-possible de marcher sur leurs pas. Non seulement parce que je ressens une affinité vibratoire avec eux, mais aussi parce que j'ai pu constater les effets bénéfiques de leurs enseignements. Il y a un monde entre suivre aveuglément le troupeau et suivre consciemment un guide.

L'originalité pour l'originalité ne m'intéresse pas. On est jamais que la pâle copie de la lumière qui nous éclaire et il n'y a rien de nouveau sous le soleil. Ceci se vérifie par l'intemporalité des sagesses antiques, une longue succession de perles qui n'appartiennent à personne en particulier et à tout le monde en général si tant est que l'on soit capable de se mettre au niveau.

Je n'ai pas la vanité de croire que je suis exceptionnel, que je suis si différent des autres, peut être un poil de cul plus lucide. Alors j'essaye d'en profiter pour en faire un bon usage et me rendre utile. C'est un devoir que je m'impose par gratitude envers ceux qui m'ont permis d'ouvrir ma conscience et d'y accueillir des nourritures raffinées et ce par désintéressement.

J'ai bien conscience que tu es brillant et que ton intellect est affûté, que tu es un érudit capable de fleurir chacun de tes écrits d'une nouvelle référence, ce qui en jette pour certains, cependant je ne perçois pas de Volonté de Bien ni de service désintéressé sous-tendant tes interventions. Tu es prompt à réagir lorsque tu te sens visé et tu es prompt à féliciter ceux qui semblent aller dans ton sens ; aussi, je note que tu n'as jamais autant écrit que lorsque tu fus le centre de l'attention. Tu es là pour cracher dans la soupe alors que tu es ici de ton plein gré, si cela ne te plaît pas, je t'en prie, casse-toi, il y'a pléthore d'autres forums qui t'accueilleront. Tout ceci est à mon sens la marque d'un ego carabiné. En disant cela, je ne me place pas comme celui qui en serait totalement dépourvu, cependant, à l'inverse de toi, je m'efforce de le tenir en laisse. Et s'il déborde, alors je me repens, ce que beaucoup ici ont un mal de chien à faire sans peter un câble.

Tu sais ce qui m'importune le plus dans cette histoire, ce n'est pas tant tes propos ou ton attitude. C'est l'incroyable ingratitude et le manque de solidarité dont font preuve les autres membres de notre fraternité. Tu en révèles peut-être bien là une faille car j'ai du mal à concevoir comment certains ayant tant reçu se cachent aujourd'hui lorsqu'il s'agit de faire honneur à un bien commun et à celui qui en est à l'initiative et qui continue, années après années à l'entretenir. Il y a là quelque chose d'abject et de triste. En même temps, de profondément significatif sur la nature humaine et la difficulté pour chacun d'évoluer.

J'insiste sur le fait que la Fraternité est un bien commun dont tous ceux qui le souhaitent peuvent en profiter. Si je ne suis pas capable de monter au créneau pour défendre un patrimoine utile au bien de tous ceux qui le veulent alors de quoi suis-je réellement capable, de quoi suis-je le gardien ?

Au passage, ceci démontre, grandeur nature, que l'ingratitude est un trou béant dans la Conscience qui ne lui permet pas d'être suffisamment hermétique pour garder le peu qu'elle contienne.


Dernière édition par Lilbudha le Ven 6 Oct - 16:43, édité 1 fois
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 658
Points : 680
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par modeste le Ven 6 Oct - 16:41

Coucou mon Lilbhuda,
Je ne pense pas que le silence dont tu parles puisse être attribué à
l'incroyable ingratitude et le manque de solidarité dont font preuve les autres membres de notre fraternité.
Dans l’ancien forum, ce genre de dispute était relativement et malheureusement assez courant.
Plusieurs énergumènes ont ramené leur fraise en pensant pouvoir mettre notre Lug en défaut,
tous s’y sont casser le nez et sont reparti comme ils étaient venu…la queue entre les jambes.
Aussi bon nombre de participant, dont je fais partit, sont vaccinés,
et ce silence est peut-être  dû  à  un excès de tempérance, j’ en conviens,
mais aussi, plus certainement, à un ras le bol de ce genre de discussions futiles…d’où peut-être l’intervention de notre « «  j’en peux plus » »
avatar
modeste

Messages : 558
Points : 588
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par Lilbudha le Ven 6 Oct - 16:45

Peut être mon modeste peut on trouver des circonstances atténuantes. Ceoendant, si je devais reprendre une analogie guerrière, cela me fait surtout penser à une desertion et à un manque de considération du patrimoine commun qu'est notre Fraternite.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 658
Points : 680
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par modeste le Ven 6 Oct - 16:51

Ce ne sont pas des excuses que j'ai présentées, mon Lilbudha mais une ébauche d'explication...
mais, même si je n'aime guère les termes guerriers,
je ne peu te donner entièrement tors...
un excès, fut il de tempérance, est et reste toujours préjudiciable...
avatar
modeste

Messages : 558
Points : 588
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par Nurash le Ven 6 Oct - 21:19

Et sinon on attend quoi pour faire vivre le forum en bossant dans le laboratorium ou ailleurs ?
Perso je constate surtout que la fraternité ne bosse pratiquement plus sur aucun sujet. On est dans un état de léthargie qui ne révèle plus aucune richesse et les seuls topics actifs sont ceux qui brassent de l'émotionnel et de l'intellect rationnel.

Ce forum s'écroule et c'est bien dommage car un espace de partage comme celui-là n'existe pas ailleurs sur le net, pour avoir été modérateur et essayé de relever le niveau d'un autre forum, je peux vous dire que c'est peine perdu, j'ai tenu 2 ans, c'est pas grand chose comparé à 20...

Nurash

Messages : 317
Points : 359
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par Lilbudha le Ven 6 Oct - 21:50

Qui peut le plus doit pouvoir le moins mon Nurash, tu avais relancé une belle vague d'intervention qui, je pense, aurait permis de mettre un peu d'essence dans le bouzin, mais si on se prend les pieds dans le tapis au premier sujet de moindre importance et si l'on se divise les uns les autres autour d'un but commun, cela fait relativiser les précédentes avancées ne penses-tu pas ?

Notre Lug lui même parle d'ingratitude et d'enfants-gâtés. Après c'est clair qu'on peut regarder ailleurs et faire comme si on avait pas lu. Apres tout, chacun est libre et apres c'est une affaire personnelle et intérieure.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 658
Points : 680
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par Nurash le Ven 6 Oct - 23:14

Lilbudha a écrit:Qui peut le plus doit pouvoir le moins mon Nurash, tu avais relancé une belle vague d'intervention qui, je pense, aurait permis de mettre un peu d'essence dans le bouzin, mais si on se prend les pieds dans le tapis au premier sujet de moindre importance et si l'on se divise les uns les autres autour d'un but commun, cela fait relativiser les précédentes avancées ne penses-tu pas ?

Notre Lug lui même parle d'ingratitude et d'enfants-gâtés. Après c'est clair qu'on peut regarder ailleurs et faire comme si on avait pas lu. Apres tout, chacun est libre et apres c'est une affaire personnelle et intérieure.

Ma foi on ne peut se planter qu'en étant sincère avec soi-même, et quand on se plante à part se relever et aller de nouveau vers l'avant, qu'est-ce qu'on peut faire d'autres quand on a ni la maturité du corps intellectuel ni la stabilité du corps spirituel... On ne peut qu’engranger de l'expérience et s'en prendre à soi-même.
Alors oui je continue de penser que notre Enerlib jette une lumière positive sur nos automatismes en mettant en avant notre manque de réflexion et de culture, étapes nécessaires et non suffisantes pour accéder au corps spirituel. Je pense qu'effectivement nous nous escrimons à mimer de manière superficielle et maladroite le Lug et non je pige pas vraiment pourquoi ça passe pour de l'ingratitude, je sais juste que ça me fait mal dans la poitrine quand je me sens rejeté (réalité illusoire) alors que je fais de mon mieux pour être sincère.
Du coup non, je ne suis pas stable et sage, et oui je suis troublé par ce qui se passe autour de moi quand le bastion s'écroule. La vérité crue c'est que les enseignements qui sont ici me sont inaccessible par leur niveau vibratoire et que d'ici à ce que je sois prêt à les assimiler ils ne seront plus disponible. Alors oui c'est une réaction égoïste et vaine, mais pour le moment c'est la sincérité de ce que je suis. Je souhaitai sincèrement échanger et travailler avec d'autres personnes et finalement ça ne s'est pas fait, mais de mon point de vue, j'ai fait ce que je pouvais.
Je pense que j'ai suffisamment confirmé que j'étais un "enfant gaté" comme ça, mais au moins j'aurais vécu avec ce qui me semble l'essence vivante de l'enseignement de ce forum : la sincérité du cœur. Au moins vous m'aurez fait le cadeau de ne pas être seul pendant ma crise d'ado à retardement et c'est déjà beaucoup.
En tout cas je vous aime tous fort. Je vais retourner à mes pratiques de guerrier et aller pleurer comme un homme dans un coin.

Nurash

Messages : 317
Points : 359
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par Lilbudha le Ven 6 Oct - 23:56

Mais non mon Nurash, pardon de te blesser mais ce n'est pas le but, loin de là, ni de te rejeter. Ce que je prends pour de l'ingratitude c'est surtout de soutenir (ça marche aussi via le silence) l'enerlibr quand ce dernier arrive avec ses gros sabots boueux pour critiquer la maison qui l'accueil, c'est quand même vachement gonflé pour ne pas être insultant. Si c'est fait de façon constructive alors c'est un bien. Cependant, dans ce cas ci, il semble que ce soit plutôt justifier une difficulté à s'aligner, et si les vibrations émisent ne plaisent pas, libre à chacun de s'aligner sur d'autres correspondant à ses affinités.

Nos enerlibr et notre Georgius ont toute la latitude pour s'exprimer, il semble que le problème c'est lorsque certains membres confrontent leurs idées avec ces derniers. Or, toi comme moi, je crois que c'est ainsi que nous avons le plus avancé. Ça peut ressembler à du sectarisme ou du dogmatisme vu la rigueur qu'on nous demande d'atteindre ou alors, quand on le voit du bon côté, à du don. Perso je le prends comme un don quand je me fais corriger de façon juste et vertueuse et même si c'est pas fait de cette manière j'essaye d'y voir le vrai. C'est pas évident, ça demande beaucoup d'effort mais c'est le prix à payer pour avancer et finalement, c'est troquer des illusions contre la vérité, je nous crois gagnant au change.

Perso je me sais encore très loin d'avoir assimilé tout ce qui a été légué cela dit j'essaye mon Nurash, comme toi et je crois que c'est la meilleure façon de témoigner notre gratitude : en s'évertuant à avancer et de se faire des relais de ce que l'on assimile à destination de son propre rayon d'influence. J'ajouterais : pas d'ambitions mal placées sinon on tire trop sur la corde.

Bref je crois avoir trop parlé, et je m'excuse pour ceux qui se sentent blessés mais je pense que certaines choses doivent être dites.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 658
Points : 680
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par Invité le Sam 7 Oct - 9:54

Lug, deux questions si vous me le permettez :

1. Pourquoi n'avez vous pas tenu compte, dans votre démarche de dons, du vieil adage égyptien si souvent cité sur vos forums ? et qui est :

''A donner sans mérite on cultive paresse et ingratitude''

Et puis, vous trouvez que vos ''enfants gâtés'' sont trop ingrats, en attendant de leur part de la gratitude, notamment en faisant rayonner régulièrement et avec endurance, comme vous le faites depuis tant d'années, les enseignements de la Science Sacrée que vous transmettez, alors:

2. Est-ce que votre service est si complètement désintéressé si il y a une attente (gratitude), aussi minime soit elle, en retour du service rendu ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par Lug le Sam 7 Oct - 11:55

Yan Poplu a écrit:Lug, deux questions si vous me le permettez :

1. Pourquoi n'avez vous pas tenu compte, dans votre démarche de dons, du vieil adage égyptien si souvent cité sur vos forums ? et qui est :

''A donner sans mérite on cultive paresse et ingratitude''

Et puis, vous trouvez que vos ''enfants gâtés'' sont trop ingrats, en attendant de leur part de la gratitude, notamment en faisant rayonner régulièrement et avec endurance, comme vous le faites depuis tant d'années, les enseignements de la Science Sacrée que vous transmettez, alors:

2. Est-ce que votre service est si complètement désintéressé si il y a une attente (gratitude), aussi minime soit elle, en retour du service rendu ?

Qui te dit, mon Yan Poplu, que je n’ai pas tenu compte de cet axiome de sagesse ancestrale ?

Ceux qui me suivent depuis longtemps te diront que j’ai souvent retenu, voir supprimer, nombre de mes écrits qui dépassaient par trop les mérites et les capacités d’absorption des bénéficiaires.

Si je devais donner un aperçu de ce que cela représente de mes petits travaux, je dirais que je n’ai pu en donner que de 2 à 3%. Et c’est toujours un peu désespérant d’avoir tant de richesses et de ne pouvoir en partager ici si peu, car chaque fois que j’ai tenté de passer outre la règle de bonne conduite de l’axiome que tu prends en référence, j’ai été confronté, sur nos forums,  à de violentes manifestations de rejet et de contestation, comme si trop de trop tuait le trop.

Quant à supposer, tout à fait gratuitement,  que je puisse attendre la moindre gratitude de qui que ce soit, c’est vraiment manquer de discernement même pas subtil, mon Yan Poplu. Je t’invite à juger l’arbre à ses fruits et les individus à leurs ouvrages. Les miens sont tous sur internet gratuitement à la disposition de qui souhaite s’en saisir... Je ne t’ai jamais rien demandé en échange de ce que tu es venu chercher ici, j’espère que tu pourras en témoigner très loyalement, même pas la gratitude. Ceci étant il ne faudrait pas oublier trop vite que la main qui donne est toujours au-dessus de la main qui reçoit, et que ne serait-ce que par courtoisie et élémentaire civilité de bon aloi, cela mérite au moins le même respect et la même considération que ceux que l'on accorde à ceux qui se contentent que de recevoir sans jamais rien donner qui puisse servir l'utilité commune.

Mais ne pas attendre de gratitude est une chose, mon cher camarade, et être responsable d’entretenir ce vice spirituellement monstrueux qu’est l’ingratitude en est une autre. De là où je me tiens, celui qui encourage et incite, par un comportement qu’il soit volontaire ou non, à la pratique de ce type de vice, est tout aussi responsable karmiquement, si ce n’est plus, que celui qui le commet.

D’autant qu’il te sera peut-être facile de comprendre, qu’il faut être un peu maso ou imbécile, ou les deux, pour essayer de nourrir celui ou ceux qui ne cherchent qu’à mordre la main qui leur tend généreusement cette nourriture.

Et je suis tout ce que tu voudras bien croire, y compris un imbécile, mais certainement pas maso. J’ai par ailleurs d’autres occupations beaucoup plus conformes au Dharma.

Alors, mon cher ami, avant de juger de la pureté de mon comportement altruiste, as-tu toi-même des lettres de créance à produire ( un passé qui pourrait démontrer que tu as fait nettement mieux que moi) et qui te donneraient autorité à pouvoir te faire juge ?

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1203
Points : 1266
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par Domino le Sam 7 Oct - 12:28

J'ai moi aussi lu attentivement ta réponse mon Enerlibr et je crois mieux comprendre ton point de vue et la phrase que tu mets en avant.
Je ne souhaite pas relancer le débat sur le sujet, car je n'ajouterais rien de ce qui a déjà été dit. Je me contenterai donc de te remercier pour ton partage qui m'aide à affiner ma vision de la tolérance.
Pour ceux que l'échange a fait s'interroger sur la question je terminerai sur cette citation de notre Lug sur le sujet :
 
365 pensées du jour a écrit:La Tolérance pour les nuls. Lorsque la Conscience comprendra que tout ce à quoi elle s'oppose, et tout ce qui s'oppose à elle, lui est complémentaire et indispensable, alors elle aura accédé à un niveau supérieur de son évolution. Niveau sur lequel elle pourra continuer à se développer grâce à cette puissante faculté subtile qu'est la tolérance.
avatar
Domino

Messages : 952
Points : 1044
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par Georgius le Sam 7 Oct - 17:23

Ma foi, il y a des conflits dans toutes les familles.

Il fallait remettre les pendules à l'heure.

On s'embrasse et on oublie, comme dirait l'autre.

_________________
Je n'ai pas d'ennemis : l'enfermement s'abolit.
avatar
Georgius

Messages : 111
Points : 117
Date d'inscription : 16/07/2017
Localisation : Arras

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La réflexion d'enerlibr

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum