Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Netzach le Mar 19 Sep - 16:33


_________________
Tout est information.
avatar
Netzach

Messages : 571
Points : 577
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 25
Localisation : Arras

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Netzach le Mar 19 Sep - 22:55

Richard COUDENHOVE-KALERGI a écrit:

L’école et la presse sont les deux points à partir desquels le mondepourrait être [ließe], sans sang ni violence [Gewalt], renouvelé et ennobli. L’école nourrit ou empoisonne l’âme de l’enfant ; la presse nourrit ou empoisonne l’âme de l’adulte. L’école et la presse sont aujourd’hui toutes deux aux mains d’une intelligentsia dénuée d’esprit : la remettre aux mains de l’esprit serait la plus haute tâche de toute politique idéale, de toute révolution idéale.

COUDENHOVE-KALERGI, Richardl. Idéalisme pratique, Vienne, Editions Paneuropa, 1927, 167 p.


Dernière édition par Georgius le Mer 20 Sep - 19:34, édité 1 fois

_________________
Tout est information.
avatar
Netzach

Messages : 571
Points : 577
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 25
Localisation : Arras

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Netzach le Mer 20 Sep - 19:31

Paul Petit a écrit:

En 33 se produisit une nouvelle crise, de numéraire et de crédit, qui frappa les riches et les hommes d'affaires  : par souci de moralité qui l'honore, l'empereur Tibère avait ordonné de remettre en vigueur une loi de César, selon laquelle les détenteurs de capitaux devaient placer en biens fonciers italiens les deux tiers de leur fortune. Il s'agissait, comme on dirait aujourd'hui, d'encadrer plus étroitement le crédit, car l'usure ruinait beaucoup de gens, même riches. Les effets de cette mesure déflationnistes furent désastreux : pour récupérer leur argent, les créanciers obligeaient les débiteurs à vendre leurs biens et le prix des terres s'effondra, car le numéraire était d'autant plus rare que Tibère frappait peu et thésaurisait beaucoup. Les délateurs se déchainèrent et l'argent des amendes, confiscations et vente forcées se perdait dans le Trésor. Des troubles éclatèrent, le crédit était ruiné et Tibère devait lui même débloquer 100 millions de sesterces afin que des prêts de 3 ans sans intérêt permettent aux particuliers de se libérer et d'assainir leur position. La crise fut surmontée, mais l'activité des usuriers reprit bientôt comme auparavant.

PETIT, Paul. Le Haut-Empire, Paris, Seuil, 1978, 307 p.

On comprend beaucoup de choses avec cet extrait...
Rome n'est pas si loin de nous, tout compte fait...

_________________
Tout est information.
avatar
Netzach

Messages : 571
Points : 577
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 25
Localisation : Arras

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Mer 20 Sep - 23:51

enerlibr a écrit:le chemin vers l'autre est long et difficile mais c'est pourtant le plus court chemin vers soi-même.

Georgius a écrit:Et faut-il aider celui qui ne s'aide pas ?
Mais il ne s'agit pas de ça mon Georgius. Pourquoi un tel langage ?, On dirait que tu parles d'une transaction commerciale.
Je ne crois pas qu'il appartient à tout un chacun de se dém..der", tout simplement parce que nous ne savons rien du jeu complexe entre l'inné et l'acquis.
C'est pourquoi le néolibéralisme est un pur cataclysme, la honte de l'humanité.
Aider, si tu tiens à ce terme, c'est éclairer de sa modeste lumière les potentialités que peut-être l'autre ignore posséder,
ce qui me rappelle un logion de l'évangile selon Thomas :
"Il y a de la lumière dans celui qui est lumineux, et il éclaire la terre, et s'il n'éclaire pas, c'est ténèbres."
Aider est une arme à double tranchant. Le plus souvent, aider l'autre c'est lui voler son autonomie, c'est forcément se sentir supérieur à lui.
Puisqu'il est inférieur, il n'a qu'à s'en prendre à lui-même, il y a une justice, c'est bien fait pour lui, .
Tant qu'une telle logique prévaudra dans les esprits, on pataugera toujours dans le même marasme.
Pour faire exister l'autre, il suffit de le voir, ceci vaut aussi pour Dieu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Mer 20 Sep - 23:59

Georgius a écrit:
Paul Petit a écrit:

En 33 se produisit une nouvelle crise, de numéraire et de crédit, qui frappa les riches et les hommes d'affaires  : par souci de moralité qui l'honore, l'empereur Tibère avait ordonné de remettre en vigueur une loi de César, selon laquelle les détenteurs de capitaux devaient placer en biens fonciers italiens les deux tiers de leur fortune. Il s'agissait, comme on dirait aujourd'hui, d'encadrer plus étroitement le crédit, car l'usure ruinait beaucoup de gens, même riches. Les effets de cette mesure déflationnistes furent désastreux : pour récupérer leur argent, les créanciers obligeaient les débiteurs à vendre leurs biens et le prix des terres s'effondra, car le numéraire était d'autant plus rare que Tibère frappait peu et thésaurisait beaucoup. Les délateurs se déchainèrent et l'argent des amendes, confiscations et vente forcées se perdait dans le Trésor. Des troubles éclatèrent, le crédit était ruiné et Tibère devait lui même débloquer 100 millions de sesterces afin que des prêts de 3 ans sans intérêt permettent aux particuliers de se libérer et d'assainir leur position. La crise fut surmontée, mais l'activité des usuriers reprit bientôt comme auparavant.

PETIT, Paul. Le Haut-Empire, Paris, Seuil, 1978, 307 p.

On comprend beaucoup de choses avec cet extrait...
Rome n'est pas si loin de nous, tout compte fait...
Rien de nouveau sous le soleil des tulipes
Combien de siècles devront-ils encore s'écouler avant que cessent ces enfantillages ?
Jamais l'homme ne fait rien qui ne soit dans son propre intérêt.
Il faut revisiter ce terme, sinon la prochaine crise mettra tout le monde d'accord, même les riches.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Netzach le Jeu 21 Sep - 9:23

enerlibr a écrit:
Mais il ne s'agit pas de ça mon Georgius. Pourquoi un tel langage ?, On dirait que tu parles d'une transaction commerciale.

Oui, tu as raison mon enerlib.

J'étais d'humeur bougonne quand j'ai écrit cette phrase. Laughing


_________________
Tout est information.
avatar
Netzach

Messages : 571
Points : 577
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 25
Localisation : Arras

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Netzach le Sam 23 Sep - 19:28

Dans quelques mois, un chirurgien italien va tenter de transplanter la tête d'un tétraplégique sur le corps d'un individu en état de mort cérébral.

Après la décapitation, la tête du tétraplégique sera refroidie et placée sur le corps sans tête.

L'équipe médicale devra reconnecter les moelles épinières et mettre du polyéthylène au niveau de la jonction (Halloween avant l'heure).

Le médecin a déjà réalisé plusieurs tentatives concluantes sur des rats.

J'espère qu'ils ne vont pas nous créer un vrai zombie, pour le coup.

D'ailleurs, je me pose une question : Est-il possible, théosophiquement parlant, de placer une Conscience dans le corps d'un autre ?

Mon intuition me dit que tout ça va foirer et qu'on va rompre deux cordons d'argent pour rien.


Dernière édition par Georgius le Sam 23 Sep - 22:21, édité 3 fois

_________________
Tout est information.
avatar
Netzach

Messages : 571
Points : 577
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 25
Localisation : Arras

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Sam 23 Sep - 22:15

La conscience n'est pas dans le cerveau mon Georgius, ni la mémoire d'ailleurs.
Par contre des greffés du coeur voient leur comportement se calquer sur celui du donneur, en partie du moins.
Etre conscient, ce n'est pas penser, c'est aussi surtout ne pas penser, d'où le rôle du coeur.
"L'essentiel est invisible pour les yeux, on ne voit bien qu'avec le coeur (St Exupéry).
Le risque de cette transplantation est l'incompatibilité d'idiosyncrasies, manières de réagir face au monde.
Et puis comment le troisième oeil, via la glande pinéale qui, elle, est bien dans le cerveau, va-t-il s'accommoder
d'un changement radical du paysage hormonal ?
Un cafouillage peu éthique où l'âme est malmenée. Qu'est-ce qu'une conscience avec une âme à côté de ses pompes?
Le greffé va se découvrir neuf, se reconnaîtra-t-il ?
"Ce que nous cherchons, c'est celui qui voit" - St François d'Assise

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Netzach le Lun 25 Sep - 21:17

Pierre Hillard a écrit:

La Chine, puissance montante, même si son endettement est estimé à 250 % du PIB (en additionnant les dettes du gouvernement central, des collectivités locales et des entreprises), sans oublier une démographie catastrophique, a les faveurs de la City en liaison avec les paradis fiscaux et le Commonwealth présent sur tous les continents, d’autant plus que les jours du dollar sont comptés. Le monde issu de 1945 étant en cours de dynamitage, l’oligarchie se repositionne en vue d’une gouvernance et d’une monnaie mondiales.

L’internationalisation du yuan, décidée en novembre 2015 et effective en octobre 2016 par le conseil exécutif du FMI, au côté du dollar, de l’euro, de la livre sterling et du yen dans le cadre des « droits de tirage spéciaux » (DTS), instrument monétaire pour les transactions internationales, préfigure les bouleversements politico-financiers en Europe et dans le monde annonçant une monnaie planétaire que The Economist, porte-parole de la City, appelait de ses vœux dès 1988 pour 2018 : le Phoenix. Peu importe le nom de cette monnaie et la date d’exécution de ce projet babélien, ces ambitions (si elles arrivent à terme) seront le couronnement et la victoire définitive d’un gouvernement mondial de banquiers ennemis de l’humanité.

Le brexit et la gouvernance globale, Pierre Hillard. http://www.bvoltaire.fr/le-brexit-et-la-gouvernance-mondiale/

_________________
Tout est information.
avatar
Netzach

Messages : 571
Points : 577
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 25
Localisation : Arras

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Netzach le Mar 26 Sep - 17:56

Lecture en cours : La conjuration antichrétienne : le Temple maçonnique voulant s’élever au dessus des ruines de l'Eglise, de Henri Delassus.

Un très gros livre.
Je posterai des extraits.

Pour comprendre l'actualité, il faut aussi analyser le passé et donner la parole à des personnes qui avaient une autre vision des choses.
Avant la République, il y avait une élite française qui n'était pas empreinte de gnose.
C'est précisément cet état d'esprit "vieille France" que je souhaiterais comprendre.

_________________
Tout est information.
avatar
Netzach

Messages : 571
Points : 577
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 25
Localisation : Arras

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Netzach le Mar 26 Déc - 10:36


Tôt ou tard, les trois lions mourront.

Et ce jour-là, le chant du petit coq sera de nouveau audible.

_________________
Tout est information.
avatar
Netzach

Messages : 571
Points : 577
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 25
Localisation : Arras

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Netzach le Sam 30 Déc - 17:55

En 1789, alors que l'armée autrichienne quittait le territoire belge, les révolutionnaires brabançons ont créé une éphémère confédération appelée Les états belgiques unis.

Un traité d'Union a été rédigé en 1790 par le Congrès souverain, lui même divisé en trois comités.

Chaque membre de ce Congrès devait prêter serment :

Je promets et jure l'observation exacte et fidèle du traité d'union conclu le 11 janvier 1790 et de tous et chacun de ses articles ; que j'envisagerai toujours et en tout le bien général de l'Union, et que je ne le sacrifierai jamais au bien particulier de ma province ni d'aucune autre ; que je tiendrai fidèlement le secret sur tous les points sur lesquels le Congrès l'exigera en en délibérant, et que, dans aucun cas, je ne révélerai jamais les opinions des membres du Congrès, que je rapporterai fidèlement tout ce qui parviendra à ma connaissance, qui pourrait conduire au bien de la généralité, ou lui nuire.

Cet état disparut assez vite, parce que la jeune république n'avait pas les moyens et les troupes pour repousser les assauts répétés de l'envahisseur autrichien.

Depuis 1830, les Belges vivent dans une monarchie constitutionnelle parlementaire - d'abord unitaire, ensuite fédérale. Un appareil d'état complexe et coûteux, ressemblant à un colosse aux pieds d'argile, et dirigé par un club de rentiers..

Je pense, à titre personnel, qu'il faudrait vraiment ressortir le traité de l'Union, et l'améliorer.

L'élite flamande, pragmatique et lucide, sait qu'un jour la Belgique s'évapora dans l'Europe des régions. Et, au sud, les socialistes wallons ne seraient pas contre la création d'une république belge.

Si on décidait de suspendre définitivement les successions au trône, on pourrait refonder, après le règne de Philippe, Les Etats belges unis, en attendant la création des Etats-unis d'Europe ; et, de facto, nous serions ainsi les premiers à ouvrir le bal.

Le coup d'envoi ne peut pas être donné par la Catalogne, l'Alsace, l'Ecosse ou Venise. Il faut que la première impulsion vienne du cœur de l'Europe actuelle.

En ce début de siècle, les intelligentsia francophone et flamande devront inscrire leur projet dans l'agenda des élites européennes, préparant le terrain depuis déjà un demi-siècle.

Et attendre le feu vert des superviseurs...

_________________
Tout est information.
avatar
Netzach

Messages : 571
Points : 577
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 25
Localisation : Arras

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Netzach le Mer 17 Jan - 17:44

Comment l'égalité est-elle pensée et appliquée dans les loges maçonniques au XVIIIe siècle ? Les hiérarchies sociales sont-elles présentes dans les rapports entre les Frères ? La franc-maçonnerie a-t-elle favorisé les relations entre les nobles et les bourgeois ? Quelle est l'origine et la fonction des hauts grades ?


_________________
Tout est information.
avatar
Netzach

Messages : 571
Points : 577
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 25
Localisation : Arras

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Netzach le Lun 22 Jan - 17:45

Peut-on dresser le profil sociologique du franc-maçon belge ? Quelles sont les spécificités des obédiences maçonniques en Belgique ? Dans quel but et comment travaille-t-on en loge aujourd'hui ? Quels sont les sujets des conférences présentées dans les ateliers maçonniques ?


_________________
Tout est information.
avatar
Netzach

Messages : 571
Points : 577
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 25
Localisation : Arras

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum