Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Ven 18 Aoû - 21:48

Idéalisme immatérialiste vs matérialisme historique.
Ces deux conceptions philosophiques ne sont-elles pas les deux faces d'une même pièce ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Ven 18 Aoû - 23:59

Georgius a écrit:Idéalisme immatérialiste vs matérialisme historique.
Ces deux conceptions philosophiques ne sont-elles pas les deux faces d'une même pièce ?
Pièce de monnaie ou de théâtre ? Clin d'oeil pour rappeler que Descartes se demandait déjà s'il n'était pas l'objet d'un esprit farceur
qui lui faisait voir une fausse réalité.
Soy, de l'ancien forum, demandait : "Les arbres qui tombent dans la forêt font-ils du bruit s'il n'y a personne pour les entendre ?"
Evidemment que oui, ou plutôt non car "évident" = "qui se voit hors de", sous entendu hors de soi or hors de soi c'est le monde, le réel.
Donc même si la réponse à cette question tombe sous le sens, elle ne tombe pas sous l'un des sens, l'ouie en l'occurrence.
Mon Georgius, est-ce le lien que j'ai donné (Butterflies are free to fly) qui t'a fait creuser cette question ?
Descartes s'est sorti de cette lancinante question en introduisant Dieu dans sa logique mais à notre époque tout s'emballe
avec la mécanique quantique à laquelle personne ne comprend rien, elle est comme la version matérielle de la pensée de Dieu,
avec interdiction de zoomer dessus. L'archi connue et obsédante expérience de la double fente devrait faire accepter l'immatérialisme :
Un photon émis ne devient une particule matérielle que s'il existe une volonté de l'observer, preuve de plus que l'univers est mental.
Donc oui il y a deux faces et aucune n'est meilleure ou plus vraie que l'autre, tout est dans l'intention, on n'accède à l'une que par le biais de l'autre,
on ne connaît Dieu que par ses oeuvres
Ne voir que l'aspect matériel n'est cependant pas une bonne idée, je n'apprends rien.
Les papillons sont libres de voler mais nous, nous ne sommes pas libres de ne pas nous envoler d'une matière pleine de vide,
c'est pourquoi le libre arbitre est une liberté conditionnée, de même que la matière est conditionnée par l'esprit immatériel qui nous la fait voir
comme ce qu'elle n'est pas.
Mon Geogius quand j'ai vu ta question, je me suis dit : Aie aie, on ne va tout de même pas se relancer dans la querelle des universaux, haha !
Maintenant l'idéalisme immatériel réapparaît sous l'aspect de la "matrice", au point qu'on se demande même
si on ne vit pas dans une simulation informatique. Stricto sensu il est impossible de considérer cette possibilité comme nulle.
Pour résumer le phénomène : Dieu ( il y a d'autres formulations) conçoit, le cerveau reçoit, et l'être perçoit.
Toute la tragédie - eh oui la vie humaine est tragique - se niche entre la réception et la perception. Surtout ne dis pas que c'est la même chose.
Ta question initiale devient : Que percevons-nous ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Sam 19 Aoû - 18:07

enerlibr a écrit:Mon Georgius, est-ce le lien que j'ai donné (Butterflies are free to fly) qui t'a fait creuser cette question ?

Je pensais à un livre que j'ai lu il y a quelques années : La conscience quantique et l'au-delà, d'Emmanuel Ransford.





Dernière édition par Georgius le Sam 19 Aoû - 22:37, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Sam 19 Aoû - 19:28

On parlait des sociétés secrètes il y a quelques jours...

Lisons un extrait du livre La révolution mondiale, écrit par Webster Nesta Helen.

L'ordre des Illuminati abjura le Christianisme. Dans les loges, la mort était nommée sommeil éternel ; le patriotisme et la loyauté étaient réputés préjugés d'esprits étroits, incompatibles avec la bienveillance éternelle ; ils tenaient en outre tous les princes pour des usurpateurs et des tyrans, et tous les Ordres privilégiés comme leurs complices. Ils entendaient abolir les lois acquises par la pratique d'une industrie prospère et empêcher à l'avenir toute accumulation de ce type. Ils projetaient d'établir la liberté et l'égalité universelles de l'homme, et, en préalable à tout cela, d'éradiquer toute religion et toute moralité normale, et même de rompre les liens de la vie domestique en détruisant la vénération pour les voeux du mariage et en retirant l'éducation des enfants de mains de leurs parents.

Force est d'admettre que le temps leur a donné raison. La plupart des familles royales ont disparu, l'Eglise n'a plus rien à dire, L'éducation nationale formate complètement l'esprit des enfants, la famille traditionnelle disparaît, et l'Egalité et la Fraternité sont vendues à toutes les sauces (noahisme, LGBT, marxisme, etc.).

Je ne crois pas aux théories du complot, mais... on peut dire sans se tromper qu'une main invisible crée, lentement mais sûrement, un nouveau monde. Et tous les esprits réfractaires à ce nouvel ordre n'ont pas voix au chapitre.

Tu étais très instruit, Adam Weishaupt, esprit faussement labyrinthique, sage masqué...
Pour qui travaillais-tu ?
Je ne sais que tu n'étais pas qu'un simple destructeur de vieilles traditions...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Lug le Dim 20 Aoû - 9:59

.
.

Le coup de l’homme nouveau nous a été déjà joué tellement de fois dans l’Histoire de l’humanité, que cette doctrine éculée, et dont les réalités ont démontré l’inanité, est encore plus ringarde que les religions qui se croient supérieures à la Vérité au point d’imaginer sottement pouvoir s’en dispenser...

S’il n’y a pas de religion qui soit supérieure à la Vérité, alors cette dernière est le seul dogme qui soit véritablement universel.

Tout le reste n’est que de la fausse monnaie qui termine inévitablement en papier cul.

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1743
Points : 1818
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Danil* le Dim 20 Aoû - 13:38

Lug a écrit:.
.

Le coup de l’homme nouveau nous a été déjà joué tellement de fois dans l’Histoire de l’humanité, que cette doctrine éculée, et dont les réalités ont démontré l’inanité, est encore plus ringarde que les religions qui se croient supérieures à la Vérité au point d’imaginer sottement pouvoir s’en dispenser...

S’il n’y a pas de religion qui soit supérieure à la Vérité, alors cette dernière est le seul dogme qui soit véritablement universel.

Tout le reste n’est que de la fausse monnaie qui termine inévitablement en papier cul.

le seul dogme « véritablement universel » s’apprécie par/en « Tout est Vrai » , duquel rien ne pouvant s’en extraire/exclure porte à l’évidence qu’absolument personne ne peut prétendre à mieux  « servir la Vérité » que tout autre , mais qualitativement côté religion et autre égrégore dominant dans cette parabole à valeur analorgique il y a peut être matière à réévaluer « d’ un vrai papier cul » qu’il n’est quand même pas sans valeur , preuve étant que c’est lui qui a été le premier visé et retiré des rayons a Caracas , rehaussant donc son rôle et son remplacement par cette masse de billet dite sans valeur et prenant donc un rôle de première nécessité …politique… voire même relichieusement orienté par un occident cherchant encore où est passé son dentier , « celui en or ! … ne dirait pas Ourobouros pour les raisons même de sa nature vorace »
à défaut d'homme nouveau...on attendra l'annonce que le meilleur du Beaujolais nouveau ou de la saint Patrick soit déclré un bon millésime !



_________________
...interragir sans point fixe ni levier , en anneau de pensée , offre à la joie comme une danse d"amour...
avatar
Danil*

Messages : 57
Points : 53
Date d'inscription : 28/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Lun 21 Aoû - 12:59

Lug a écrit:Tout le reste n’est que de la fausse monnaie qui termine inévitablement en papier cul.

Certes, mais elle est utile durant les périodes charnières.
Les succédanés nous ont permis de sortir de l'Antiquité et du Moyen-âge.
Grâce à ces outils, le Sage n'est plus l'esclave ou le serviteur de l'injuste.


Dernière édition par Georgius le Lun 21 Aoû - 13:40, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Lun 21 Aoû - 13:14

Quelques épines :

- la prédominance des lois coraniques sur les lois républicaines ;
- Le combat larvé entre la Synagogue et l'Eglise ;
- L'expansionnisme israélien ;
- Le problème du Mont du Temple ;
- Le nihilisme des occidentaux ;
- Les relations sino-américaines ;
- L'explosion démographique en Afrique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Mar 22 Aoû - 1:21

Prédominance ? Où vas-tu chercher ça ? Même Zemour ne pousse pas son analyse jusque là.
Dis donc mon Georgius, est-ce que tu es en train de me dire que ces querelles byzantines entre dictatures en perdition te tracassent ?
Ce sont les dieux qui ont initiés ces trois religions, Le Coran est leur chef d'oeuvre puisqu'il dit tout et son contraire,
ne pas oublier les versets sataniques à eux seuls suffisants pour tout balancer aux orties.
Le Coran n'est d'ailleurs qu'une resucée de la Torah alors dans cette grande aventure tragi-comique, le mont du temple est comme le placard à balais.
Voir les dieux de près, ça marque d'un traumatisme indélébile, il n'y a qu'à voir les traditionalistes se dandiner dans leurs prières de manière autistique
et porter un petit livre sur le front, faut-il avoir la mémoire courte !
Rien n'arrive par hasard sur cette planète, si ce n'est pas prévu par Dieu, c'est pensé par les hommes.
Géographiquement Israël représente soit un coin comme pour faire éclater une bûche soit plus symboliquement une épine dans le pied de l'humanité.
C'est aussi bluffant que  la parfaite correspondance entre les diamètres apparents du soleil et de la lune.

"Pourtant, si le Soleil a trouvé la paix dans sa course, Moi, parce que Je créais toute chose
  et parce que J'ai conçu l'idée de placer des fondations et de créer des créatures visibles, Je ne trouve jamais la paix." (Livre d'Énoch)


Le nihilisme n'a pas de source ponctuelle, les égrégores à l'oeuvre sont planétaires. le nihilisme, c'est l'ombre projetée par la lumière sur les égos.
Le terrorisme ne naît pas par génération spontanée, c'est le nihilisme qui l'engendre, celui des américains, faut-il le préciser.
Il faut remercier Kim Jong Un, il fait peur à tout le monde tout en clamant qu'il ne tirera pas le premier.

Partout, dans les journaux, on dénonce l'infâme chantage des " islamistes " sans jamais reconnaître
que l'infâme chantage vient des Etats-Unis qui ont créé Al-Qaïda puis Daech!
Comment les Européens ne comprennent-ils pas encore que les vrais et seuls terroristes qui nous menacent sont les Etats-Unis d'Amérique ?
Il y a plus d'américains qui croient qu'Israël a été donné au peuple juif par dieu que d'américains qui ne le croient pas.
Condoleza Rice :
" Le Président Bush et moi-même partageons cette conviction que l'Amérique peut et doit être une force du BIEN dans le monde.
Le Président et moi croyons que les Etats-Unis doivent rester engagés comme leader d'événements hors de nos frontières.
Nous croyons cela parce que nous sommes guidés par le même principe persistant qui donna naissance à notre propre nation :
la dignité humaine n'est pas un don du gouvernement à ses citoyens, ni un don des hommes les uns aux autres ; c'est une grâce divine à toute l'humanité. "
Tu es toujours assis, ça va ?
La trajectoire de l'éclipse du soleil en Amérique l'a coupée du S-W au N-E. En 2024 : nouvelle éclipse mais cette fois en direction opposée,
de sorte que les deux éclipses marqueront une croix, un X, sur le territoire. Il est permis d'y voir un signe qu'il est tentant de confronter
aux prédictions d'Edgard Cayce.
Dit crûment : les américains filent un mauvais coton, et ce n'est pas leur profession de foi "In God we trust" qui les dépêtra de leur situation périlleuse,
n'en déplaise aux généraux va-t-en guerre.
Les gens font d'autant plus d'enfants qu'ils sont malheureux, c'est pourquoi Bill Gates   vaccine les africains contre la vie.

On n'est pas malheureux spontanément, on ne l'est que sous la contrainte, de qui ? Bon allez soyons bon prince : de la "communauté internationale".
Euh finalement j'aurais dû me taire parce que cette foutue communauté, nous en faisons partie.
Le bourgeois de Molière demandait "Comment peut-on être persan", et moi j'arrive avec mes gros sabots pour poser la question qui tue :
Comment peut-on être du pays créateur des  Droits de l'homme et se fondre dans une communauté,  - qui plus est internationale, excusez du peu -
incapable  de faire autre chose que des cochoncetés tout plein partout ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Sam 26 Aoû - 18:10


Le capitalisme américanomorphe est une gigantesque usine à illusions qui absorbe toutes les énergies humaines et qui avilit les Consciences.
La grande rupture arrivera le jour où les hommes ne seront plus capables de fournir suffisamment d'énergie à ce moteur gourmand.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Sam 26 Aoû - 21:36

La forme de ce fil de discussion me dérange quelque peu.
On dirait un méli-mélo de pensées contradictoires. L'écriture en "je" dénature les idées. Et il n'y a pas de fil conducteur pour s'y retrouver.

J'aimerais écrire quelque chose d'autre qui se lise plus facilement. Une sorte de manuel de survie dans lequel je déconstruirai les mille et une illusions qui s'invitent dans notre espace mental et nous font perdre un temps dingue.
Le but serait de rédiger un maximum de sentences et de poser un regard critique et non complaisant sur la société moderne, le capitalisme américanomorphe, les politicards, le travail, les croyances populaires, etc.  

Si vous êtes d'accord, je supprimerai les anciens posts et je n'en laisserai qu'un seul, que j'éditerai au fur et à mesure.

Somme toute, je souhaiterais produire une compilation ayant un rapport avec les enseignements de Lug.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Mer 6 Sep - 20:11

Bernard Stiegler a écrit:
Le consumer capitalism dont Adorno et Horkheimer décrivent les premiers effets en Amérique du Nord dès la fin de la Seconde Guerre mondiale a détruit l'économie libidinale, installant une nouvelle forme de barbarie. Il tente à présent de compenser l'extrême désenchantement par l'épuisement des systèmes sociaux en se radicalisant - en devenant purement, simplement et absolument computationnel, imposant à toute activité un entendement automatique à travers les algorithmes de la société réticulaire, qui prennent de vitesse toute critique de la raison. La raison s'en retrouve systématiquement court-circuitée.


STIEGLER, Bernard. Dans la disruption : comment ne pas devenir fou ?, Paris, Les liens qui libèrent, 2016, 416 p.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Mer 6 Sep - 20:25

Jeremy Rifkin a écrit:
« La nouvelle révolution de l’impression 3D est un exemple de « productivité extrême ».
Elle ne s’est pas encore entièrement concrétisée, mais, quand elle fera irruption, elle finira inévitablement par réduire les coûts marginaux à zéro ou presque, éliminer le profit et rendre superflu pour de nombreux produits (pas tous, certes) l’échange de biens sur des marchés.
Grâce à la démocratisation de l’industrie, n’importe qui, et finalement tout le monde, aura accès aux moyens de production; la question de la propriété et du contrôle des moyens de production perdra donc son sens et le capitalisme aussi. »

Jeremy Rifkin, La nouvelle société du coût marginal zéro, 2014

Marx a écrit:
« À mesure que la grande industrie se développe, la production de richesses dépend de moins en moins du temps de travail et de la quantité de travail utilisée [qui crée la valeur], et de plus en plus de la puissance des agents mécaniques qui sont mis en action pendant la durée du travail.
[...] L’universalité à laquelle le capital tend inlassablement trouve des limites dans sa propre nature qui, à un certain niveau de son évolution, révèlent qu’il est lui-même l’entrave la plus grande à cette tendance, et le poussent donc à sa propre abolition. »


Karl Marx, Grundrisse, 1858


Dernière édition par Georgius le Ven 8 Sep - 22:35, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Mer 6 Sep - 20:39

Michel Drac a écrit:
Alors, maintenant, parlons des perspectives. La situation actuelle veut que, par sa nature même, l'Empire anglo-saxon soit aujourd'hui confronté à de grandes difficultés. C'est un empire de la monnaie de crédit. Il est fondé sur la croissance. C'est en quelque sorte son code génétique : il repose sur l'idée qu'on fera croître le territoire économique, et que, donc, on peut incorporer des gains futurs dans la masse monétaire qu'on émet. Le problème, précisément, c'est qu'on ne peut plus faire croître les territoires économiques. En tout cas, en Occident, cela devient très difficile. Voilà pourquoi, en profondeur, l'Empire fuit désormais dans une dette toujours croissante. C'est une dette qui sert à rembourser la dette, faute de croissance du territoire économique sous-jacent.


DRAC, Michel. Triangulation : Repères pour des temps incertains, Paris, Retour aux sources, 2015, 263 p.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Ven 8 Sep - 22:39

Guy Debord a écrit:
« Là où le monde réel se change en simples images, les simples images deviennent des êtres réels, et les motivations efficientes d’un comportement hypnotique.
Le spectacle [...] trouve normalement dans la vue le sens humain privilégié [...]; le sens le plus abstrait, et le plus mystifiable, correspond à l’abstraction généralisée de la société actuelle. »

Guy Debord, La société du spectacle, 1967


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Ven 8 Sep - 23:54

C'est la faillite du pouvoir de l'esprit, qui est imagination. "L'imagination au pouvoir", disait-on en mai 68. Aujourd'hui on assiste au spectacle hallucinant
de zombies chassant des Pokémons dans les rues, et d'hommes politiques débitant leur baratin sous la forme d'un hologramme.
La vertu en 4 D céde devant le virtuel en 2 D.
Quiconque est un peu déniaisé en matière de mécanique quantique doit admettre que le réel est dans les yeux de celui qui le voit.
Il y a d'interminables débats quant à la question de savoir si nous vivons dans une simulation, le plus souvent qualifiées de "computer simulation".
Quoiqu'on ait envie de sourire, il est strictement impossible de prouver l'impossibilité des nombreux cas de figure analysés par des scientifiques reconnus.
On a seulement le choix du cas le plus probable.
Or la M.Q. nous dit que dès qu'on focalise sur ce qu'on croit être une particule ( = image) par le biais de deux yeux  (dualité) ,
on n'a droit qu'à une partie de ses caractéristiques, l'autre est inaccessible.
La conclusion de cette magie est que le réel est vibration (= la fonction d'onde = la "pensée" de Dieu).
Le concept d'abstraction est ici inversé, il se trouve chez le Créateur. Tout ce que nous voyons est de l'abstraction (= le Verbe) concrétisée,
je ne sais si Debord va jusque là. Il y a un seuil à dépasser, après le subliminal qui est contrainte, vient la liberté de l'intuition des purs concepts.
Il y a l'image - symbolon qui rapproche, et l'image diabolon qui divise : l'abstraction vue par le petit côté de la lorgnette.
Il est aussi tragique que comique de constater que des milliers d'expérimentations finissent par confirmer implicitement que
"les voies du Seigneur sont impénétrables". Le troisième oeil est le court-circuit entre les deux yeux : circulez, y a rien à voir.
Logion de l'évangile selon Tomas le plus magique :
Jésus a dit :
Les images se manifestent à l'homme
et la lumière qui est en elles est cachée.
Dans l'image de la lumière du Père, elle se dévoilera
et son image sera cachée par sa lumière.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Mer 13 Sep - 23:30

Dernière lecture en date : Une brève histoire de l'avenir, écrit par Noah Yuval Harari.

Quelques passages sont croustillants.
Au moins, maintenant, on connaît les plans de l'élite technocratique de la Silicon Valey.
Accrochez-vous. Ca va secouer...

Noah Harari a écrit:
Au XXIe siècle, nous allons créer des fictions plus puissantes et des religions plus totalitaires qu'à aucune autre époque. Avec l'aide des biotechnologies et des algorithmes informatiques, ces religions ne controleront pas seulement notre existence minute par minute; elles pourront aussi modeler nos corps, nos cerveaux et nos esprits, et créer des mondes virtuels avec enfers et paradis. Etre capable de distinguer la fiction de la réalité et la religion de la science deviendra donc plus difficile que jamais, mais aussi plus vital.

Matrix ou troisième œil.

Noah Harari a écrit:
La modernité est un deal, un marché dont nous sommes tous partie prenante dès le jour de notre naissance. Fort peu d'entre nous peuvent jamais l'abroger ou le dépasser. Il façonne notre alimentation, nos métiers et nos rêves; il décide où nous séjournons, qui nous aimons et comment nous mourrons.

Totalement d'accord.
Le Capital nous redessine sans cesse.
Ex : les modes, la publicité, l'art, le design, les prix, etc.

Noah Harari a écrit:
Il n'y a pas de justice dans l'histoire. Quand une catastrophe s'abat, les pauvres souffrent toujours plus que les riches, même si ce sont ces derniers qui sont responsables de la tragédie.

Il sait qu'une catastrophe arrivera. Et il nous annonce la couleur avec beaucoup de franchise.

Noah Harari a écrit:
Tôt ou tard, les êtres humains non augmentés deviendront totalement inutiles. D'ores et déjà, robots et imprimantes 3D remplacent les ouvriers dans diverses tâches manuelles comme la production de chemises.

Noah Harari a écrit:
La division de l'humanité en castes biologiques et en castes idéologiques détruira les fondements de l'idéologie libérale.

C'est ce que je pressentais depuis un moment.
Les technocrates veulent se débarrasser du socialisme et du libéralisme.
A terme, une nouvelle doctrine s'imposera à nous : l'humanisme évolutionniste.

Noah Harari a écrit:
Contrairement au XXe siècle, où les élites avaient tout intérêt à régler les problèmes des pauvres parce qu'ils étaient militairement et économiquement vitaux, au xxi siècle la stratégie la plus efficace (bien qu'implacable) pourrait être de se débarrasser des voitures inutiles de troisième classe et de foncer avec les voitures de première.

L'auteur veut nous faire comprendre que la croissance démographique devient un problème majeur, et qu'il serait temps de faire un petit ménage...  
Au final, je crois que la crise de 2008 n'est pas arrivée par hasard...
Ça arrangeait certaines personnes...
Une classe moyenne ruinée consommera moins de ressources de qualité...
C'est le bon côté de l'humanisme évolutionniste : on se débarrasse des consommateurs inutiles en leur vendant à bas prix du sucre, du gras et de l'alcool...

Noah Harari a écrit:
La seconde révolution cognitive, dont rêvent les techno-humanistes, pourrait avoir le même effet sur nous, produisant des rouages humains qui communiquent et traitent les données bien plus efficacement que jamais, mais sont à peines capables d'attention, de rêves ou de doutes. Des millions d'années durant, nous avons été des chimpanzés augmentés. A l'avenir, nous pourrons devenir des fourmis surdimensionnées.

Ou des zombies.

Noah Harari a écrit:
Le capitalisme a gagné la guerre froide parce que le traitement distribué de données marche mieux que le traitement centralisé, du moins pendant les périodes d'accélération du changement technique.

Anecdote intéressante...
On fait tourner une économie avec une multitude de ports et de métropoles.
Le modèle impérial classique (une capitale et des états-clients) ne fonctionne plus.


Noah Harari a écrit:
Si l'humanité est bel et bien un seul système de traitement des données, quelle est sa production ? Selon les dataïstes, ce sera un nouveau système plus efficace de traitement des données, ce qu'on appelle l'Internet-of-All-Things, l'Internet-de-tous-les-objets. Cette mission accomplie, Homo sapiens disparaîtra.

Tout ça me fait penser à un roman d'Aldous Huxley, Le meilleur des mondes.


***

Yuval est un scientifique compétent, avec un très haut QI (ça se sent tout au long de la lecture).
Le monde qu'il nous vend arrivera progressivement...

Je crois que l'élite technocratique a bien compris qu'il ne sera pas possible de sauver 7 milliards d'individus.
Avant la seconde révolution cognitive, il y aura les souffrances de l'enfantement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Lug le Jeu 14 Sep - 10:57

.
.

Voilà, mon Georgius, la démonstration presque caricaturale de mon Principe qui veut que l’intelligence, quelque soit le Q.I. n’est pas une vertu, et que la raison finit toujours par l’absurde le plus désespérant.

Aussi loin que nous pouvons remonter dans l’histoire de l’Humanité, tous ceux qui ont eu la vanité de vouloir dominer et diriger le monde se sont lamentablement ramassés dans leurs propres conneries.

La Nature est incroyablement High-tech, et ce n’est pas le misérable intellect humain qui sera capable de se mesurer à elle, sauf à vouloir nous rejouer la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf...

Le rustique internet qui est le nôtre n’est qu’un grossier bidouillage, d’une rusticité ridicule, en comparaison de l’Internet spirituel multidimensionnel...

Alors, laissons ces crânes d’oeuf vaticiner de façon loufoque, l’avenir n’est pas prévisible selon les médiocres paramètres des facultés cognitives amplement détériorées par l’hypertrophie d’un intellect raisonneur humain infiniment nombriliste.

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1743
Points : 1818
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Jeu 14 Sep - 22:52

L'internet est un puissant outil détenu par les élites. Les fichages tous azimuts ne sont probablement pas la meilleure formule
pour maintenir les peuples dans leurs normes. Cette technique est trop gourmande en énergie
Je viens de m'apercevoir que l'effet Mandela, très réel et prouvé, est très probablement l'astuce la plus puissante pour faire perdre la boule aux gens.
La foudre de Zeus s'abat  sur les cerveaux dont les neurones sont court-circuités. C'est une image mais le résultat est une démoralisation
et une inaptitude à penser le (vrai) réel.
Ainsi par exemple, aux USA beaucoup de gens tiennent les bombardement d'Hiroshima et Nagazaki pour du délire de  science fiction.
Quant aux attentats du 11 septembre, le coupable est bien sûr Ben Laden, allons !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Ven 15 Sep - 3:03

Le coeur du système actuel.

Ernest Dichter a écrit:

Nous affrontons maintenant le problème de permettre à l’américain moyen de se sentir moral quand il flirte, même quand il dépense, même quand il achète une deuxième voiture. L’un des problèmes fondamentaux de cette prospérité est de donner aux gens la sanction et la justification d’en jouir, de leur montrer que faire de leur vie un plaisir est moral et non immoral. Cette permission donnée au consommateur de jouir librement de la vie, la démonstration de son droit à s’entourer de produits qui enrichissent son existence et lui font plaisir doit être l’un des thèmes principaux de toute publicité et de tout projet destiné à promouvoir les ventes »

Dichter, cité par J. Baudrillard dans Le système des objets, pp. 218-219.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Danil* le Ven 15 Sep - 15:09

enerlibr a écrit:../...Je viens de m'apercevoir que l'effet Mandela, très réel et prouvé, est très probablement l'astuce la plus puissante pour faire perdre la boule aux gens. .../...

...étant fanny depuis belle lurette! ... (et félé du carafon comme dirait Kanzi :-) , ayant un tout petit cran d'avance , même si la 2D ( Photos et Cinémas en tous genres ...) et 3D ( sculptures et hiéroglyphes en tous genres... ) semblent manquer de permanence , y a quand même matière
grise ou pas ... selon le degré de piccole dirait certains , celle qui qui tourne en rond à chercher assidûment les bugs de chevauchement d' univers parallèles qui se croisent au moindre virage , dans l'apparence qu'aucune des 7 matrices n'auraient plus de prééminence qu'une autre ... sauf que ... en regardant du côté des poêtes , ( même si toutes les photos et sculptures, matrice oblige , ont été mises dans cette conformité propre à un monde parfait ), il existe encore de minusculissimes bugs de ce genre :

Un poete sur le penseur de Rodin


" là il faut descendre au neuvième topic , et "ding..dong!" ???... à cette date là , le croisement n'avait pas encore eu lieu !

Sacré Rodin !!!...mettre la main au front ( "fr" ont ,  comme le "fr"anc , ce signal ancien du "ANK" ou du troisième oeuil  qui s'active  "fr"_front où faire front c'est aussi passer par dessus toutes ses peurs , être prêt , et donc dans l'instant "à toutes formes de révolution"!

bisouX  flower  flower  flower

Nota: ( j'ai rien contre les manchettes , ni même contre les mensonges pour de pseudos dites bonnes causes , mais quand même côté bidouillages , faites gaffes amis dieux-mécanos , y a des résistances que même la camisole de force ne sert strictement à rien!!!)

Danil*

_________________
...interragir sans point fixe ni levier , en anneau de pensée , offre à la joie comme une danse d"amour...
avatar
Danil*

Messages : 57
Points : 53
Date d'inscription : 28/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Ven 15 Sep - 18:40

Faust Bradescu a écrit:
L'individu pris à part, ou les groupements humains dans la totalité, sont - pour s'affirmer et se maintenir au niveau désiré - obligés d'écraser ce qui peut constituer une opposition ou une concurrence.  Avec une pareille mentalité, peut-on espérer une amélioration quelconque dans les relations sociales ou politiques ? La lutte pour la domination, pour l'augmentation des privilèges, ne peut mener qu'à la haine, à l'envie, au désir d'accaparer, à la volonté de détruire tous ceux qui paraissent plus doués, tous ceux qui peuvent constituer une concurrence réelle.

Les préceptes de Machiavel ont donné consistance à un esprit machiavélique, esprit dépourvu de morale, de compréhension et de bienveillance, de spontanéité et de magnanimité. Il se manifeste, au contraire, par un appel continuel aux subterfuges, par un abus continuel de mensonges et de duplicités. Rien de plus triste, de plus dégradant que cet esprit manifesté le sourire aux lèvres, surtout qu'il est toujours placé sous l'excuse "passe-partout" de la raison d'Etat.  En définitive, toute conception politique de Machiavel est une législation de l'opportunisme.

FAUST, Bradescu, Antimachiavélisme légionnaire, Paris, Notre combat, 1962.

Il faut aussi rajouter que nos dirigeants sont souvent des sociopathes chimiquement purs, qui sont très facilement arrivés au pouvoir.

Le machiavélisme existe parce que ces prédateurs-nés accèdent à des places importantes. Le pékin moyen n'est pas armé pour comprendre et repousser ces personnalités complexes.

Les sociopathes inventent sans cesse des jeux malsains et des machinations dont eux seuls connaissent les rouages. Et c'est pour cela qu'ils traînent derrière eux des hordes de complices, d'idiots utiles et de parasites.

Et pendant ce temps-là, le peuple enthousiaste, amusé et désabusé va quand même aller voter pour élire des prédateurs qui ont la cote...


Dernière édition par Georgius le Sam 16 Sep - 2:12, édité 8 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Sam 16 Sep - 1:22


Georgius a écrit:... nos dirigeants sont souvent des sociopathes chimiquement purs, qui arrivent très facilement au pouvoir.
... toujours des sociopathes, serait plus proche de la vérité. Accéder au pouvoir implique d'être incapable de manifester la moindre empathie.
La ponérologie politique a été bien étudiée. Ils croient pouvoir manipuler les gens mais ceux-ci les voient de plus en plus comme ce qu'ils sont :
des psychopathes.
Il va falloir choisir son camp, celui des SDS (service de soi) ou des SDA (service des autres.
Il y a une infinité de positions entre ces deux extrêmes mais n'oublions pas que
le chemin vers l'autre est long et difficile mais c'est pourtant le plus court chemin vers soi-même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Invité le Mar 19 Sep - 0:01

enerlibr a écrit:le chemin vers l'autre est long et difficile mais c'est pourtant le plus court chemin vers soi-même.

Et faut-il aider celui qui ne s'aide pas ?


***
Dany-Robert Dufour a écrit:
Le consentement actif aux objectifs de l'entreprise constitue l'acte premier qui commande désormais l'obtention d'un emploi. L'engagement devra être manifeste, "librement consenti", dès l'embauche, ce qui place d'emblée le candidat à un travail en plein double blind : il faudra qu'il paraisse spontané dans un engagement auquel il ne peut consentir puisqu'une bonne partie de lui-même y est niée. Cet engagement devra être ensuite vérifié aussi souvent que possible : il faudra "toujours donner le meilleur de soi-même", il faudra se soumettre aux tests d'évaluation de talents. Les cadres devront même faire du coaching ou sauter à l'élastique ou crapahuter dans les marécages de la forêt de Rambouillet pour montrer l'étendue de leurs ressources.

DUFOUR, Dany-Robert. Le délire occidental et ses effets actuels dans la vie quotidienne : travail, loisirs, amour, Paris, Les liens qui libèrent, 2013, 312 p.

On gobe toutes les techniques managériales américaines : gestion de projet, auto-évaluation, méthodologie, compétences, teambuilding, coaching, vente multiniveau, etc.

Nous sommes tous devenus des Américains de second ordre.
Va falloir faire avec...
Pauvre Gaule...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Lug le Mar 19 Sep - 11:39

Georgius a écrit:
Nous sommes tous devenus des Américains de second ordre.
Va falloir faire avec...
Pauvre Gaule...

Non, non pas moi, mon Georgius, je suis toujours attaché aux racines de mon village "Petibonum" situé en Gaulle celtique, où l'on y déguste la meilleure des cervoises qu'onc ne vit ici-bas, et où l'on y trouve les meilleurs cuisseaux de sangliers... Very Happy  Very Happy

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1743
Points : 1818
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre dans l'arène (Recueil de pensées)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum