Inconscient collectif et voyage "chamanique" : vers le nettoyage des écuries d'augias ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Inconscient collectif et voyage "chamanique" : vers le nettoyage des écuries d'augias ?

Message par Nurash le Jeu 13 Avr - 9:52

Bonjour à tous !
J'espère que vous allez bien et que vous continuez tous de cheminer tranquillement Smile !

J'ai envie de vous partager une réflexion et une pratique assez intime, et je pense qu'elle peut potentiellement intéresser beaucoup de monde. Dans mon travail de guérisseur, je cherche à trouver des moyens d'aider les gens à prendre conscience de leur propres limitations et ainsi de les accompagner dans la transformation de leur corpus de pensée afin que ce dernier soit plus cohérent avec leur volonté individuelle consciente.
Aussi je me suis fait la réflexion suivante :
Nous sommes tous une part de cet immense océan qu'est l'inconscient collectif. Dans cet océan, il existe une multitude de "sujets" type, découpage en "sujets" qui peut d'ailleurs s'effectuer différemment en fonction du point de vue de l'observateur. Ces sujets, thème et pourquoi pas ces Principes forment donc une toile intimement entrelacé avec toutes nos visions, opinions, avis etc... Plus une personne réfléchit de manière personnelle sur un sujet et plus elle va quitter le mode général pour en arriver au particulier. Les personnes qui ont un point de vue communs, partagés par d'autres, se laissent en réalité gouverner par l'eggregore, par la pensée-groupe qui chapeaute ce sujet. Si je prend l'exemple de l'argent, il y a toutes les personnes qui pensent que gagner de l'argent c'est être malhonnête, et elles seront condamnés à s'auto-limiter si elles considèrent être honnête. Il y a celles qui appartiennent au groupe qui considère l'argent comme la seule manière d'accomplir quoi que ce soit dans la vie. Ces dernières seront esclave du fait de gagner toujours plus (je force le trait hein, je sais que cette vision est très manichéenne, je vous laisse faire les ajustements subtils Wink ). Il en découle que nous ne sommes parfois même pas au fait que nous appartenons à cette pensée collective. Si je prend conscience que certaines pensées-groupe ne me conviennent pas et que je particularise mon point de vue sur un sujet donné, alors je quitte la servitude du groupe et je trouve mon propre rapport, individuel et authentique, avec cet inconscient collectif. Je me suis "individualisé".
Quel rapport avec le Chamanisme ? Eh bien si nous cherchons de l'exceptionnel dans le quotidien, chaque fois que nous ressentons une forme de malaise, que nous percevons un défaut d'alignement dans notre conscience, c'est que le rapport individuel intellectuel que nous entretenons avec l'inconscient collectif (perçu depuis le corps spirituel) est faussé. De ce que je me suis aperçu, comme tout est dans le tout, ce "malaise" va trouver sa particularité également dans le corps physique ! Il me suffit alors de percevoir dans le corps physique la singularité, l'énergie particulière qui créer ce malaise afin de la suivre jusque dans l'inconscient collectif à l'aide de mon corps spirituel. Lorsque je fais cela, je me retrouve dans des paysages ou en fait de personnes et de circonstances qui vont symbolisé mon rapport avec un ou plusieurs sujets. Si je porte mon attention sur ce sujet, généralement représenté par une personne malade, un monstre, parfois un démon, et que j'utilise de ma "lumière", je particularise alors mon rapport avec cette chose et je peux alors m'individualiser, quitter le groupe des automates inconscients.
Pour vous donner un exemple concret, alors que je travaillais sur mon rapport aux émotions, j'ai vu apparaitre une croix de malte en argent, toute entourées de chaine et qui semblait "contenir" quelque-chose d'organique, comme un coeur. En explorant cette image, en enlevant les chaines par la lumière et en ouvrant ce crucifix, j'y ai trouvé ma nature émotionnelle. Cette image m'a fait prendre conscience que j'associai le religieux, la chrétienté et la spiritualité (la croix de malte) au fait de contenir ses émotions (métal argent, lunaire). Cette image s'est modifiée de nombreuses fois pour finalement prendre une forme qui était "moi" et que j'ai pu intégrer dans ma conscience. Après quelques jours, je me suis rendu compte que mon rapport aux émotions avait changé et que je me fustigeai beaucoup moins intérieurement, je me sentais beaucoup plus libre de ressentir les choses, ce qui au final à beaucoup contribué à pacifier ma nature émotionnelle.
C'est un exemple parmi beaucoup d'autres car j'ai réellement la sensation de faire des progrès très conséquents. Je vous parle de nettoyage des écuries d'augias parce que je pense que c'est réellement ce qui se passe sous cette forme, la libération de toutes les pensées non-conforme. Parfois la cause remonte à cette vie, parfois à d'autres, et peut-importe je pense pour peu qu'on comprenne mieux qui l'on souhaite être.

Voilà, je suis conscient d'avoir fait une grosse tartine mais je vous livre là une des plus belles choses que j'ai pu trouver sur mon chemin, en espérant que ça puisse servir à certains Wink ! Je vous présente donc mes recherches sur l'enclume, si le coeur vous en dit, à vos marteaux Very Happy !

Nurash

Messages : 356
Points : 398
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inconscient collectif et voyage "chamanique" : vers le nettoyage des écuries d'augias ?

Message par Kanzi le Jeu 13 Avr - 14:03

L'Univers dans une goutte d'eau ça te dit quelque chose ? Oui peut-être car Tout à sa correspondance dans l'homme...de ce fait l'homme est un être holistique à plusieurs dimensions en relation constante avec l'énergie de l'Univers.
Partant du principe que tout est énergie, celle-ci va toujours là ou elle doit aller et sachant que la nature ayant horreur du vide, celui-ci est toujours comblé par quelque chose.
Quand à la disharmonie dans le corps, réceptacle le plus dense, physique et visible, hormis exceptions dûes à la naissance pour lesquelles on ne peut souvent rien faire, les troubles que le corps engendre sont la conséquence d'un manque d'harmonie dans la conscience d'un être.
Les quatre grands principes primordiaux en Egypte Ancienne à savoir, principe du sec, principe de l'humide, principe du chaud, et du froid, que tu peux associer aux quatre éléments et aux quatre vertus, sont de grands axes déterminant un état de disharmonie, une tendance vers un trop et donc par voie de conséquence par un pas assez ailleurs. Trop humide ? Trop brûlant ou pas assez chaud ? Trop sec ? Trop de ceci et pas assez de cela ? Indique qu'il faut équilibrer la balance par le connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les dieux et là paf ! on tombe en plein dans les douze travaux...
Je trouve perso assez juste ton interprétation de la croix d'argent en relation avec les émotions et le nettoyage des écuries, surtout si tu te qualifie guérisseur. Quand à l'intellect si limité, il est un outil permettant de tenter de traduire au mieux, ce qui est intraduisible, inaudible et invisible c'est à dire la réalité abstraite. Entre les deux (le ciel et la terre) je te dis pas toutes les interprétations qui peuvent se faire dans les consciences intellectuelles dénuées de lumière.
Toutefois pourrai-tu me dire comment un guérisseur guérit-il, comment opère t'il pour accomplir des miracles ? Le guérisseur guérit-il vraiment ? Ou bien doit-il être appelé autrement ? A moins que ce soit du soulagement ou des soins. Comment le guérisseur sait-il qu'il à guérit ?

Kanzi

Messages : 870
Points : 1008
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inconscient collectif et voyage "chamanique" : vers le nettoyage des écuries d'augias ?

Message par Domino le Jeu 13 Avr - 14:28

Mon Nurash j'ai pu constater par moi-même par la méditation les effets sur mon corps de certains malaises fréquents. Le résultat est assez surprenant: le corps réagit immédiatement dès que ces sujets de malaises sont abordés. Je n'ai en revanche pas pu aller plus loin pour le moment, je ne possède pas ta pratique ni ton éveil.
En ce qui me concerne je perçois ces états de conscience (malaises) comme des états hypnotiques, très néfastes pour certains car agissant sans aucun contrôle et générateurs de souffrances.
avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inconscient collectif et voyage "chamanique" : vers le nettoyage des écuries d'augias ?

Message par Nurash le Jeu 13 Avr - 15:11

Kanzi a écrit:L'Univers dans une goutte d'eau ça te dit quelque chose ? Oui peut-être car Tout à sa correspondance dans l'homme...de ce fait l'homme est un être holistique à plusieurs dimensions en relation constante avec l'énergie de l'Univers.
Partant du principe que tout est énergie, celle-ci va toujours là ou elle doit aller et sachant que la nature ayant horreur du vide, celui-ci est toujours comblé par quelque chose.
Quand à la disharmonie dans le corps, réceptacle le plus dense, physique et visible, hormis exceptions dûes à la naissance pour lesquelles on ne peut souvent rien faire, les troubles que le corps engendre sont la conséquence d'un manque d'harmonie dans la conscience d'un être.
Les quatre grands principes primordiaux en Egypte Ancienne à savoir, principe du sec, principe de l'humide, principe du chaud, et du froid, que tu peux associer aux quatre éléments et aux quatre vertus, sont de grands axes déterminant un état de disharmonie, une tendance vers un trop et donc par voie de conséquence par un pas assez ailleurs. Trop humide ? Trop brûlant ou pas assez chaud ? Trop sec ? Trop de ceci et pas assez de cela ? Indique qu'il faut équilibrer la balance par le connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les dieux et là paf ! on tombe en plein dans les douze travaux...
Je trouve perso assez juste ton interprétation de la croix d'argent en relation avec les émotions et le nettoyage des écuries, surtout si tu te qualifie guérisseur. Quand à l'intellect si limité, il est un outil permettant de tenter de traduire au mieux, ce qui est intraduisible, inaudible et invisible c'est à dire la réalité abstraite. Entre les deux (le ciel et la terre)  je te dis pas toutes les interprétations qui peuvent se faire dans les consciences intellectuelles dénuées de lumière.
Toutefois pourrai-tu me dire comment un guérisseur guérit-il, comment opère t'il pour accomplir des miracles ? Le guérisseur guérit-il vraiment ? Ou bien doit-il être appelé autrement ? A moins que ce soit du soulagement ou des soins. Comment le guérisseur sait-il qu'il à guérit ?

Salut ma Kanzi Smile !

Je te suis dans ton interprétation des 4 grands principes primordiaux, en fait ils font parti de ces fameux "points de vue" dont je parlais (on peut le voir à base 4, à base 5 en ajoutant l'ether et avec le principe mis en avant par Lise Bourbeau sur les 5 blessures de l'âme à base 6, 7 avec les chakras etc...). En effet se connaître est déjà bien, mais c'est surtout profitable si on y met plus d'équilibre. Pour ce qui est du principe de "guérisseur" qui est un terme assez galvaudé, je me vois plus comme un thérapeute, ma manière d'opérer est en fait très simple : retirer les obstacles qui empêchent la Nature de faire son œuvre. Le plus souvent, la seule chose qui empêche la régénération c'est ce qu'il y a dans le corpus de pensé et qui tourne en boucle : l'égo que l'on arrive pas à dépenser car on est pas forcément capable de faire preuve de la bonne Intelligence si j'ose dire. Dans tout les cas on a besoin d'un état dit de "transe" où la conscience devient plus réceptive que d'habitude. Selon ce principe, plus le thérapeute à exploré son propre subconscient et plus il est individualisé, plus il est capable d'identifier ce qui est de l'ordre de la pensée générale par rapport à la pensée particulière (les fameux "sujets" dont je parle).
Par rapport à l'intellect, en réalité de ce que j'ai pu observer comprendre la symbolique n'est pas vraiment important. Ce qui est vécu à la fois dans le corps, qui est perçu comme image, son, odeur (corps intellectuel) et qui est en même temps reçu au niveau spirituel permet un "alignement" et le court-circuitage des automatismes de la pensée (automatisme qui peuvent être du à l'éducation, aux codes sociaux, à des golems etc...).
Pour ma part je vois ce travail comme un accompagnement parce que je considère que toute forme de souffrance résulte d'un point de vue non-équilibré (qui manque d'ouverture, de connaissance, de justesse, de force, de compassion, d'humilité etc...). Je considère que la personne va mieux quand elle souffre moins alors que sa liberté à augmenté.
De mon point de vue donc pas de miracles, juste de la connaissance de soit. D'ailleurs il me semble que notre mot "thérapie" provient du grec "thérapeïa". A l'époque seul les prêtres pouvait le pratiquer et cela pouvait consister, en plus de la prise de plantes, à prier certaines divinités car on considérait que si la personne était malade, c'est qu'elle manquait d'un courant fondamental d'énergie.

Nurash

Messages : 356
Points : 398
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inconscient collectif et voyage "chamanique" : vers le nettoyage des écuries d'augias ?

Message par Nurash le Jeu 13 Avr - 15:23

Domino a écrit:Mon Nurash j'ai pu constater par moi-même par la méditation les effets sur mon corps de certains malaises fréquents. Le résultat est assez surprenant: le corps réagit immédiatement dès que ces sujets de malaises sont abordés. Je n'ai en revanche pas pu aller plus loin pour le moment, je ne possède pas ta pratique ni ton éveil.
En ce qui me concerne je perçois ces états de conscience (malaises) comme des états hypnotiques, très néfastes pour certains car agissant sans aucun contrôle et générateurs de souffrances.

Ainsi que le dit notre Kanzi mon Domino, la Nature à horreur du vide. Personnellement si je place ma conscience dans le corps spirituel (perception qui me sont encore assez indistincte et floue pour le moment) je finis toujours par établir la connexion avec l'origine même de ce malaise... C'est généralement le temps d'accès qui est variable car plus le sujet est profondément ancré dans la psyché plus en général il nécessite d'énergie pour être contacter. Cependant cette dépense d'énergie vitale est loin d'être une perte car tout les efforts ainsi fait seront par la suite capitalisé si on parvient à explorer ce subconscient.
Il me semble dans ce cadre judicieux de revenir au fondamentaux de Lug et d'employer la méthode de méditation donné dans le cadre du Dharma et de choisir le sujet du malaise lors de la respiration spirituelle. Cela m'amène d'ailleurs à penser que ce travail sur soit permet de développer une plus grande innocuité, car on retire alors en soit des influences ou des intelligences que l'on subissait jusque là.
Si j'ai partagé cette méthode, c'est parce qu'il semble que j'ai déjà certaines facilités à contacté l'inconscient collectif. Le but de ce post n'est pas d'encourager les gens à suivre ma méthode, mais plutôt d'expliquer de quelle manière j'ai pu trouver une méthode qui me convenait à la lumière des enseignements de notre fraternité. En effet je me suis aperçu en discutant avec d'autres thérapeutes (hypnotiseurs, sophrologues etc...) que les Connaissances que notre fraternité m'a apporté me permettent d'avoir un cadre véritablement universel et cohérent qui me permet de donner du sens à toutes ces pratiques. Un peu comme si, au delà du manuel de pilotage de la voiture j'en connaissait également la mécanique, et c'est vraiment une belle chose je trouve Smile.


Dernière édition par Nurash le Jeu 13 Avr - 17:59, édité 1 fois (Raison : Correction soulevée par Domino)

Nurash

Messages : 356
Points : 398
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inconscient collectif et voyage "chamanique" : vers le nettoyage des écuries d'augias ?

Message par Domino le Jeu 13 Avr - 16:05

Nurash a écrit:Il me semble dans ce cadre judicieux de revenir au fondamentaux de Lug et d'employer la méthode de méditation donné dans le cadre du Dharma et de choisir le sujet du malaise son de l'inspiration spirituelle.
Je ne comprends pas ta phrase mon Nurash tu peux la tourner autrement stp? Peut-être as-tu tout bêtement oublié des mots?
avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inconscient collectif et voyage "chamanique" : vers le nettoyage des écuries d'augias ?

Message par Kanzi le Jeu 13 Avr - 16:24

Nurash a écrit:Salut ma Kanzi Smile !

Je te suis dans ton interprétation des 4 grands principes primordiaux, en fait ils font parti de ces fameux "points de vue" dont je parlais (on peut le voir à base 4, à base 5 en ajoutant l'ether et avec le principe mis en avant par Lise Bourbeau sur les 5 blessures de l'âme à base 6, 7 avec les chakras etc...). En effet se connaître est déjà bien, mais c'est surtout profitable si on y met plus d'équilibre.

Nous somme bien d'accord :
Kanzi a écrit:Indique qu'il faut équilibrer la balance par le connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les dieux et là paf ! on tombe en plein dans les douze travaux...

Tu te doutes bien que si je te pose ces questions ce n'est pas pour chipoter sur le terme mais sur le sens et le fond. Car qui peut véritablement guérir qui ? Personne. Le chaman ou le thérapeute, peut accompagner, soulager, aider, donner un soin comme tu voudras qui susciteront des guérisons que le malade seul pourra accomplir lui-même. Un peu comme le Maître qui indique à l'élève une voie ou une direction sans jamais pouvoir marcher à la place de celui-ci.
Cela me semble important car trop sujet à de méprises dans l'esprit des gens.
Ce qui me rappelle ce Symbole de Pythagore, l’héritier d’Hermès :
10 Si un homme charge un fardeau, aide-le à le soulever, mais non à le déposer s’il le décharge.


Symbolisme qui rejoint le fait que le Maître ne puisse marcher à la place de l'élève, ce symbole s'applique pareillement pour le "guérisseur", le chaman ou le thérapeute. Trop de méprises par ignorance s'exercent. Soit que les uns se font passer pour ce qu'ils ne sont pas (je ne parle pas pour toi en particulier mais pour le commun des gourous) soit que les autres vont au guérisseur comme celui qui voudrait se décharger de son fardeau alors qu'il se doit de le porter jusqu'à son terme qui sera la guérison. La plus haute étant toujours spirituelle permettant un réajustement de la Conscience par la connaissance des Lois et par l'alignement de tout ces corps rendus alors plus en adéquation avec la Nature. Lorsque le "mal" survient c'est qu'il à quelque chose à dire, la solution est toujours à l'intérieur, mais il est vrai que l'on à besoin quelquefois d'une aide...et c'est toujours salutaire lorsqu'on la trouve.




Kanzi

Messages : 870
Points : 1008
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inconscient collectif et voyage "chamanique" : vers le nettoyage des écuries d'augias ?

Message par Kanzi le Jeu 13 Avr - 16:38

A cela il me semble inintéressant de rajouter ceci :
Isha SCHWALLER DE LUBICZ : "Lorsqu'il y a deux, le troisième y est en puissance. Ce troisième est le mouvement."

Dans cette relation d'aide à deux quel sera d'après toi ce troisième en puissance ? Si ce n'est la faculté volitive, la volonté de vouloir se lever et marcher du "malade" et ne pas attendre de miracle du guérisseur (c'est à dire que celui-ci lui porte ou lui prenne son fardeau) ? C'est aussi une réalité que beaucoup ne peuvent guérir, pas parce que c'est impossible mais parce qu'ils ne le désirent pas et qu'ils attendent des solutions toutes faites comme par miracle...du puissant marabout ou du gourou ou du chaman thérapeute.....
Me suis-tu sur le fond ?

Kanzi

Messages : 870
Points : 1008
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inconscient collectif et voyage "chamanique" : vers le nettoyage des écuries d'augias ?

Message par Nurash le Jeu 13 Avr - 17:57

Domino a écrit:
Nurash a écrit:Il me semble dans ce cadre judicieux de revenir au fondamentaux de Lug et d'employer la méthode de méditation donné dans le cadre du Dharma et de choisir le sujet du malaise son de l'inspiration spirituelle.
Je ne comprends pas ta phrase mon Nurash tu peux la tourner autrement stp? Peut-être as-tu tout bêtement oublié des mots?

Oui j'ai machouillé des mots mon Domino.

"et de choisir le sujet du malaise lors de la respiration spirituelle" je corrige dans le message original.

Je pensais à précisément cette part de l'enseignement de notre Lug :

Lug a écrit:Pratique respiratoire dans la cadre de la Méditation.

Expiration positive : maintenir, pendant une durée variable*, concentrer son attention spirituelle sur une ou des abstractions subjectives occultes, afin d’activer l’antahkarana.

Aspiration négative : cesser toute concentration, pendant une durée variable, pour permettre à la Conscience de se mettre en état de recevoir et enregistrer les subtiles sollicitations et influences provenant des plans et des Mondes supérieurs transitant par l’antahkarana.

Expiration neutre : concentrer son attention sur l’activation de son antahkarana par simple et courte invocation.

Aspiration neutre : laisser la Conscience se mouvoir sur les ailes de l’évocation qu’engendrent les influences qu’elle reçoit, suite à son invocation.

Il s'agit donc d'identifier la cause du malaise : rapport à la spiritualité, l'argent, l'amour les émotions... Qu'en sais-je et d'en faire une expiration positive, de sorte que l'on puisse explorer notre propre rapport à cette abstraction subjective.


Nurash

Messages : 356
Points : 398
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inconscient collectif et voyage "chamanique" : vers le nettoyage des écuries d'augias ?

Message par Nurash le Jeu 13 Avr - 18:15

Kanzi a écrit:A cela il me semble inintéressant de rajouter ceci :
Isha SCHWALLER DE LUBICZ : "Lorsqu'il y a deux, le troisième y est en puissance. Ce troisième est le mouvement."

Dans cette relation d'aide à deux quel sera d'après toi ce troisième en puissance ? Si ce n'est la faculté volitive, la volonté de vouloir se lever et marcher du "malade" et ne pas attendre de miracle du guérisseur (c'est à dire que celui-ci lui porte ou lui prenne son fardeau) ? C'est aussi une réalité que beaucoup ne peuvent guérir, pas parce que c'est impossible mais parce qu'ils ne le désirent pas et qu'ils attendent des solutions toutes faites comme par miracle...du puissant marabout ou du gourou ou du chaman thérapeute.....
Me suis-tu sur le fond ?

Je suis d'accord avec tes précédents posts ma Kanzi. Effectivement je commence toujours par dire que pour moi l'implication de la personne est essentielle à la réussite de la thérapie. Dans ce cadre là, les gens savent généralement déjà ce vers quoi ils se dirigent, j'apporte davantage le comment à mon sens. J'en profite d'ailleurs pour dire que j'ai constaté pleins de méthode différentes avec lesquelles on peut obtenir des résultats, le reste est une affaire de personnalité. La méthode que j'ai mise au point ne fonctionne simplement pas si la personne refuse l'exploration interne.
Pour moi ce troisième en puissance est de la même nature que le fait que l'élève est la matière sur laquelle le maitre travaille. Je veux dire qu'en se faisant l'agent de la guérison du subconscient humain, il me semble que j'accompagne la transition vers les énergies du verseau. Cette transition entre les énergies des poissons vers les verseau est gérée par des entités, des intelligences qui nous accompagne dans ce processus d'intégration. Or ces intelligences, si on ne leur donne pas l'espace pour ce manifester entre la personne souhaitant faire un travail sur elle-même et moi en tant que moyen ne peuvent pas se manifester sans notre réunion, ce qui me semble convenir à la définition que tu nous partage Smile !

Nurash

Messages : 356
Points : 398
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inconscient collectif et voyage "chamanique" : vers le nettoyage des écuries d'augias ?

Message par Kanzi le Ven 14 Avr - 0:05

Mon Nurash, en complément je joins en copie la réponse de Lug faite dans le sujet plus bas intitulé "guérisseur".

Lug a écrit:.
.

Une véritable thérapeute, quelle que soit sa nature ou le champ de ses interventions, aura toujours la sagesse de dire, comme ces vieux et compétents médecins, que ce n’est pas lui, ni le remède qu’il propose qui vont guérir le malade, mais qu’il n’est là que pour aider la nature, car in fine c’est elle qui fait l’essentiel du boulot.

Mais quelles que soient la compétence du thérapeute et l’efficacité du remède qu’il prescrit, il sait qu’il n’a aucune chance de guérir un cancer de la gorge d’un patient qui refuse d’arrêter de fumer...

Ne riez pas, il y en a hélas! beaucoup plus que ce que vous pouvez imaginer...

S’il y a des malades inconséquents, il y a aussi des thérapeutes immodestes, les Diaforus les plus dangereux qui ont remplacés les lavements et la saigné par des vaccinations, des tranquillisants et des chimios.

C'est pourquoi le terme guérisseur, pour toutes les raisons exposées me semble inapproprié et obsolète. Sinon je ne remets pas en cause l'utilité et la nécessité de ce genre d'intervention pour aider la nature. Wink

Kanzi

Messages : 870
Points : 1008
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inconscient collectif et voyage "chamanique" : vers le nettoyage des écuries d'augias ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum