Le S... du D... par P... G... S...

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le S... du D... par P... G... S...

Message par Kanzi le Jeu 15 Juin - 11:43

Lug a écrit:
À suivre... Peut être ou pas...[/color][/justify]

Tu nous abandonnes ou tu te sens abandonné ?

Kanzi

Messages : 859
Points : 997
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le S... du D... par P... G... S...

Message par Lug le Jeu 15 Juin - 11:58

Kanzi a écrit:
Lug a écrit:
À suivre... Peut être ou pas...[/color][/justify]

Tu nous abandonnes ou tu te sens abandonné ?

Que nenni, ma Kanzi, mais encore une fois je constate que ma tentative de sensible élévation de la tonalité vibratoire de nos petits forums, a pour effets de stériliser littéralement les participations de nos camarades...

Ce n'est pas grave, il suffira, comme je l'ai fait une première fois de retirer ce qui provoque cette stérilisation. Cette nouvelle expérience me confirmant qu'il n'est pas toujours utile d'aller trop au-delà des limites de l'intellect raisonneur.

Il ne faut jamais permettre au coeur du réacteur de dépasser les limites de température qui correspondent à sa capacité de fonctionnement routinière. Very Happy  Very Happy  Very Happy

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1103
Points : 1164
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le S... du D... par P... G... S...

Message par Vasanakshaya le Jeu 15 Juin - 12:14

Lug a écrit:
Kanzi a écrit:
Lug a écrit:
À suivre... Peut être ou pas...[/color][/justify]

Tu nous abandonnes ou tu te sens abandonné ?

Que nenni, ma Kanzi, mais encore une fois je constate que ma tentative de sensible élévation de la tonalité vibratoire de nos petits forums, a pour effets de stériliser littéralement les participations de nos camarades...

Ce n'est pas grave, il suffira, comme je l'ai fait une première fois de retirer ce qui provoque cette stérilisation. Cette nouvelle expérience me confirmant qu'il n'est pas toujours utile d'aller trop au-delà des limites de l'intellect raisonneur.

Il ne faut jamais permettre au coeur du réacteur de dépasser les limites de température qui correspondent à sa capacité de fonctionnement routinière. Very Happy  Very Happy  Very Happy

Quoi qu'il en soit mon Lug, et malgré les limites de température des réacteurs des Consciences de la Fraternité d'Hermès et du monde, la nourriture que tu nous proposes reste une subtile source d'élévation qui s'avère de la haute voltige de notre point de vue. Et les petites graines plantées, bien que sur une terre modérément fertile, à force de labeur, finiront par devenir de splendides richesses qui continueront de croître et de se répandre à travers l'humanité en famine qui s'en nourrira avec grande joie et entretenant une faim grandissante de retrouver son héritage.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 55
Points : 67
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Maya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le S... du D... par P... G... S...

Message par Lilbudha le Jeu 15 Juin - 16:38

Mon Lug l'atonie que tu perçois n'est pas, à mon avis, due à tes posts sur ce présent sujet. D'autant que celui-ci semble plutôt être un recueil des précieuses pensées que tu as durement amassé le long du camino et que tu nous offres généreusement en partage. Ce sujet n'a donc pas à souffrir de l'attente d'un résultat quelconque, si ce n'est, peut-être, celui de te remercier pour ta générosité et de faire de notre mieux pour les utiliser à bon escient. Après tout, les erreurs d'interprétation restent circonscrites par l'ignorance de l’interprète, non de la source qui l'inspire, qu'en penses-tu ?
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 582
Points : 604
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le S... du D... par P... G... S...

Message par Kanzi le Ven 16 Juin - 7:39

Le Suc du Digestif par Petites Gorgées Spirituelles...?

Je pense en effet qu'une digestion doit se faire...

Kanzi

Messages : 859
Points : 997
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le S... du D... par P... G... S...

Message par Kanzi le Sam 17 Juin - 12:22

Tentative d'élévation par incubation, digestion et rayonnement...

Mais que peuvent bien nous apprendre ces petites gorgées  ?
Selon compréhension mienne et dans le but premier d'une "entrée en matière » globale et succincte je dirais que ces enseignements -qui se déclinent par petites gorgées- nous parlent essentiellement du fonctionnement de la Matrice pensante qu'est la Conscience et les divers plans vibratoires spécifiques qui se déclinent de mondes en mondes et de plans en plans (comme un trajet s'effectuant du haut vers le bas, du subtil vers l'épais, de l'éther, l'aérien jusqu'au plan les plus dense de la matière, des formes, de l'invisible au visible, de l'abstrait au concret).

Matrice, comme une graine qui contient toutes sortes d'informations en contingence ou bien en activité. (Informations qui informe la matière, donnant forme à toutes les formes. Chaque forme ayant sa correspondance sur un plan d'un des trois Mondes, chaque Monde ayant une résonnance dans les deux autres à l'instar des puissantes énergies du Ternaire, différenciées mais pas séparées)
Plus cette conscience est consciente d'elle même et de ce qu'elle contient, plus elle se donne les moyens de pouvoir choisir ses informations. Une conscience qui n'a pas conscience de ce qui la régit, subit les informations et se condamne d'autre part à répéter, véhiculer le même genre de forme.

La matrice (réservoir d'information transgénérationnel donc karmique) c'est le penseur qui n'est pas la pensée, mais plutôt celui qui se nourrit de la pensée à laquelle il s'identifie ou qu'il est à même de s'identifier.

Les mondes et plans sont comme un chemin où se déclinent par graduation une pensée source que la conscience met en activité par identification, chaque pensée  ayant une structure défini, c'est à dire porteuse d'une information spécifique, information qui se distingue en qualité et en quantité de niveau vibratoire. La pensée que le penseur cultive, étant comme une particule que la conscience développe par son activation donnant une certaine longueur d'onde ayant une portée spécifique.

Voilà d'un premier jet qui à n'en pas douter fort sommaire et devra certainement être développé plus avant voire même rectifié.

Kanzi

Messages : 859
Points : 997
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le S... du D... par P... G... S...

Message par Lug le Lun 19 Juin - 16:29

Lilbudha a écrit:Mon Lug l'atonie que tu perçois n'est pas, à mon avis, due à tes posts sur ce présent sujet. D'autant que celui-ci semble plutôt être un recueil des précieuses pensées que tu as durement amassé le long du camino et que tu nous offres généreusement en partage. Ce sujet n'a donc pas à souffrir de l'attente d'un résultat quelconque, si ce n'est, peut-être, celui de te remercier pour ta générosité et de faire de notre mieux pour les utiliser à bon escient. Après tout, les erreurs d'interprétation restent circonscrites par l'ignorance de l’interprète, non de la source qui l'inspire, qu'en penses-tu ?


J’en pense, mon Lilbudha, que tu as parfaitement raison, mais je me pose alors la question de savoir : à quoi sert-il d’aller dans une école pour apprendre à dessiner, si c’est pour attendre d’être hors de celle-ci pour commencer la pratique en se privant de ceux qui par leurs compétences peuvent utilement aider le jeune officiant à progresser et à supprimer ses erreurs?

À moins que cet officiant ait la vanité de croire qu’il soit possible de passer de l’étape de néophyte à celui de maître artisan sans passer par un long apprenti-sage... Y en a aussi hélas! beaucoup... clown

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1103
Points : 1164
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le S... du D... par P... G... S...

Message par Lilbudha le Mer 21 Juin - 2:54

Pour ça, mon Lug, tu prêches un convaincu Smile

Cela dit, je crois que sans forcément tomber dans cette vanité, la plupart des officiants se rendent compte qu'avant de pouvoir réaliser les aspirations les plus nobles les ayant guidé jusqu'ici, il leur faut déjà répondre de la meilleure des façons aux nécessités imposées par leur environnement spatio/temporel. Ce qui suppose d'assimiler une base essentielle des enseignements de la sagesse immémoriale que tu nous décryptes avec tant de rigueur. Mais tu as raison de prévenir, il suffit qu'un richissime milliardaire ou pire, une richissime et belle milliardaire, c'est selon, investisse dans les dessins, que dis-je, les ébauches, d'un jeune officiant en apprenti-sage, pour que d'un coup il se prenne pour le maître qu'il n'est pas. La descente aux enfers passe encore mais la réception est souvent très mauvaise pirat
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 582
Points : 604
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le S... du D... par P... G... S...

Message par Lug le Mer 21 Juin - 15:43

.
.


Selon le principe d’indivisibilité du Ternaire Divin, une forme de manifestation comprend donc toujours trois enveloppes corporelles : l’apparence physique, la qualité de sa Conscience et la Vie, cette parcelle d’énergie vitale d’Amour divin qui en est l’Essence et l’âme-de-vie impérissable. Ce n’est qu’après avoir atteint le plus haut niveau possible d’évolution d’une forme que la Conscience s’en libère pour pouvoir passer dans une forme supérieure, et ce, grâce à l’accumulation des acquis de ses différentes expériences qu’elle est parvenue à récolter et «capitaliser» tout au long de ses incarnations successives, et durant lesquelles elle a fortement concentré un maximum d'énergie vitale nécessaire à sa libération sous forme de Connaissances caractérisées par l’accumulation de pensées justes en vertus (vérités) qu’elle s’est forgées en surmontant toutes les épreuves de ses expériences.

L’évolution d’une Conscience n’est pas un parcours linéaire, paisible et régulier. Le principe du libre arbitre laisse toute latitude à celle-ci de profiter d’une incarnation pour faire des efforts plus ou moins constants d’évolution, ou de perdre le bénéfice de cette incarnation en s’égarant dans les chemins de traverse que sont les plaisirs, les satisfactions sensorielles et/ou les passions intellectuelles et matérialistes transformant chaque incarnation en incarnation mineure qui n’aura aucune incidence sur l’épuration de son Karma, mais représentera un gaspillage d’énergie vitale qu’elle devra nécessairement reconstituer lors d’une ou plusieurs autres incarnations.

À suivre...

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1103
Points : 1164
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le S... du D... par P... G... S...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum