L'épopée du couple

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:11

Lug - Lun Mar 12, 2012 12:16 pm

Hermaphrodite a écrit:Non t'inquiète sister... depuis le temps j'ai appris qu'avec lui les formules genre abracadabra je pouvais les attendre jusqu'à en avoir les cheveux poivre-sel? pirat

J-J Rousseau a écrit:Je ne peux pas être plus clair pour qui n'est pas attentionné !

geek

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:12

Hermaphrodite - Mer Mar 14, 2012 11:16 am

Je fais de mon mieux tu sais... je m'efforce d'ouvrir ce cyclops qui manifestement voit encore terriblement flou Cool

Bon j'essaye de tout reprendre depuis le début.

Description dans Macrocosme:

- les âmes sœurs sont des âmes jumelles (complémentarité/opposition: Mental, Astral, Physique) qui ont commencés le travail de réintégration dans le plérôme depuis des temps immémoriaux.
- chacune de ces âmes possède la totalité de son programme (cadeau), toutefois leur union est basé sur une nécessité de complémentarité dans un objectif évolutif fusionnel (mouvement en spirale).

Déclinaison dans le Microcosme:

- les âmes sœurs se manifestent dans le Monde PHYSIQUE selon la forme de manifestation adaptées à ce monde, et comme tout élément de ce Monde, elles sont soumises à trois lois:
La loi d'économie qui régente leur corps physique,
La loi d'attraction-répulsion qui régente leur corps intellectuel
La loi de synthèse qui régente leur corps spirituel.
- En fonction de leur patrimoine karmique individuel et des efforts fournis dans la présente existence, leur conscience sera spécifiquement focalisée sur l'un de leur corps.
- Si leur conscience est focalisé sur les corps corruptibles, les croisements possibles entre les deux protagonistes seront possibles toutefois la reconnaissance des deux ne sera pas forcément effective.
- Si les deux Conscience sont focalisées sur le corps incorruptible, la reconnaissance sera effective au moment du croisement car dans ce cas, l'intelligence intuitionnelle, dominant l'intellect raisonneur lui même domestiquant l'intelligence instinctive sensorielle, permettra l'espace d'un moment de percevoir la réalité substantielle derrière le voile de l'illusion causé par le parasitage des corps corruptibles (déformation des réalités substantielles).

Spécificités incarnationnelles:

- les âmes sœurs dans leur corps de manifestation Physique seront:
Dans les signes astrologiques complémentaires/opposés... si elles sont en phases involutives.
- si les âmes sœurs sont en phases évolutives, elles se manifesteront dans des corps sous l'influence de signes astrologiques appartenant à la même croix, mais pas nécessairement opposés.

Les difficultés au moment des croisements sont multiples:

1) la focalisation de la conscience sur les corps corruptibles ou incorruptibles pour les deux protagonistes déterminera la possibilité de la rencontre ou non.
2) les influences astrologiques du fait de la focalisation sur l'un de ses trois corps varieront et on aura: les influence du zodiaque sacré si les consciences sont sur la même tonalité du corps incorruptible, ou le zodiaque profane si les consciences sont focalisés sur les corps corruptibles (physique et intellectuel).
3) en fonction de ces zodiaques nous aurons des possibilités ci-après:
a) les deux sur le zodiaque profane (consciences focalisé sur les corps corruptibles)
b) les deux sur le zodiaque sacré (consciences focalisé su le corps incorruptible)
c) l'un sur le zodiaque sacré et l'autre sur le zodiaque profane.

Questions:
- Comment trouves-tu cette esquisse?
- La complémentarité astrale de nos deux protagonistes, si elle se produit non pas sur le plan physique (signe solaire: exemple Lion/Verseau), mais plutôt sur le plan spirituel avec les signes occultes, sera-t-on toujours en involution?

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:12

chami - Ven Mar 16, 2012 1:33 am

MessageSujet: L'épopée du couple Posté leVen Mar 16, 2012 1:33 am Répondre en citant
Salutations à tous.
Comme je pratique l'astrologie depuis 30 ans, je me permets d'intervenir (bien que timidement, parce que l'astrologie est une science transcendante) dans cette conversation.
Dans la pratique, j'ai pu constater les éléments suivants :
1) plus un être est évolué moins il est "téléguider" par les énergies astrales, donc ces énergies n'influent pas vraiment sur son libre arbitre construit. Il est libéré.
2) certaines personnes ayant des signes ou maisons intercepté(e)s peuvent se trouver harmoniquement en phase par ce manque ou vide qui du coup devient un plein dans la signification de la coupe à transvaser. surtout l'axe verseau/lion d'ailleurs.
3) la singification des degrés d'un thème radical (planète, maison) peut totalement changer la teneur vibratoire d'un ensemble de données préétablies (sabians). Par conséquent, prendre en considération uniquement les codifications "classiques" peut conduire à l'erreur d'interprétation.

Bon, ceci pour dire que se baser sur le thème natal pour déterminer la relation d'un couple est tout de même un support valable uniquement pour les personnes qui "subissent" encore les influences astrales.

D'autre part, Il semble que la notion de couple en tant que symbole socioculturel (reconnaissance sociale) soit en phase de mutation et qu'en effet il est bon de remettre en question ces valeurs de conditionnement. On voit bien actuellement que cette énergie mal comprise se trouve déviée.

Il faudrait tout de même que l'homme puisse vivre son anima, la femme son animus sans se sentir obligé d'adhérer à une croyance d' homosexualité obligée car générée par la "nouvelle" mode.

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:13

patricia - Mar Juil 17, 2012 11:15 am

viennent les déterminants du corps spirituel. Difficile d’imaginer que deux tourtereaux soient assez évoluer spirituellement pour maîtriser cet aspect qui implique tant d’évolution de la part de chaque Conscience.

Parmi ces déterminants il y en a un d’une redoutable difficulté et qui est celui qui repose sur le fait que si nous nous réincarnons une multitude de fois, force est de considérer que l’effort d’union entamé lors des incarnations précédentes, doit nécessairement se poursuivre jusqu’à l’accomplissement de son dessein... Ce que certaines religions traduisent, sans en comprendre véritablement le sens par : ce que Dieu a uni, personne ne peut le désunir....

Bon, va falloir déterminer quel peu bien être le dessein spirituel d’un couple...

Comment s’effectue la rencontre de ce couple en état de construction, lors de chaque incarnation ?

Forcément qu’il doit y avoir un processus qui permet à chacun des partenaires de pouvoir identifier intuitivement celle ou celui avec lesquels il y a ouvrage en cours et déjà longue et antérieure affinité.

Contrairement à ce que l’intellect raisonneur tente de trouver, dans sa quête absurde, à savoir l’autre qui est dans un état d’évolution absolument compatible avec son propre état de Conscience - ce qui suppose que cet état ne puisse plus évoluer, et dans le cas contraire, si l’autre n’évolue pas dans la même direction, alors forcément il n’est plus rapidement compatible (syndrome du Prince charmant) - les partenaires d’un couple spirituel devront intégrer le fait qu’il s’agit d’une alchimie spirituelle qui verra la transmutation des deux composants de ce couple pour en faire, à la fin des travaux (mise à l’épreuve), cette pierre philosophale, l’Or des sages, qui n'aura plus grand chose à voir avec ce qu'ils étaient séparément. D'où l'esprit de sacrifice qui doit accompagner celui de l'Amour et de la Connaissance... Mais ceci est encore une autre histoire...

Ceci suppose qu’il n’est pas dans les objectifs des partenaires d’un couple spirituel de chercher celle ou celui qui conviendra à l’état de sa propre nature dans une incarnation donnée, mais celle ou celui avec lequel ils sont en train d’accomplir le dessein du couple.

Ce n’est plus ici la quête du Prince charmant ou de la femme idéale, mais de l’âme soeur avec laquelle nous devons nous retrouver pour poursuivre une oeuvre commune depuis si longtemps entreprise...

plus je relisait plus j'avais l'impression que l'accomplissement de l'épopée du couple se fera avec une personne qui nous est "prédestinée"si je peux dire et avec qui il y' a une oeuvre commune en construction et donc que c'est cette personne que l'on devait retrouver.mais une pensée m'est venue du point de vue spirituelle la rencontre de l'âme soeur revient à l'union del'époux et l'épouse( la conscience et la volonté(?))qui est l'effort d'union qui est entreprise lors de chaque réincarnation ce qui voudrait dire qu'il n'y a qu'une âme soeur pour une conscience en incarnation.

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:15

Setanta - Ven Juil 20, 2012 11:37 am

patricia a écrit:...la rencontre de l'âme soeur revient à l'union de l'époux et l'épouse( la conscience et la volonté(?)

Ce n'est pas faux, mais de ce qu'il me semble, il s'agit avant tout de la fusion de la Conscience avec l'âme qui permet d'unir ce qui est en haut avec ce qui est en bas.

La Table d'Emeraude d'Hermès Trismégiste a écrit:Il monte de la terre au ciel, et derechef il descend en terre, et il reçoit la force des choses supérieures et inférieures.
Tu auras par ce moyen la gloire de tout le monde ; et pour cela toute obscurité s’enfuira de toi.
Toujours de mon point de vue, si "L'autre" est le parfait reflet de ta propre Conscience, alors il y a de forte chance pour se dire "C'est Lui" ou "C'est Elle".Wink

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:16

patricia - Ven Juil 20, 2012 10:50 pm

Ce n'est pas faux, mais de ce qu'il me semble, il s'agit avant tout de la fusion de la Conscience avec l'âme qui permet d'unir ce qui est en haut avec ce qui est en bas.

je vais relire un peu study geek

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:16

Hermaphrodite - Dim Juil 22, 2012 8:54 pm

Mon Setanta si celle-ci est le parfait reflet de ta Conscience, ne te sera t-elle pas identique... et donc pas complémentaire? ou alors je t'ai mal compris? scratch

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:17

Setanta - Dim Juil 22, 2012 11:53 pm

Lorsque j'utilise le terme de "parfait reflet", je fais référence à l'intuition. Il ne s'agit donc pas d'être "identique" puisque rien en ce monde ne peut être "identique". Le terme "similaire" serait plus approprié pour désigner par exemple deux Consciences spirituelles, bien que d'énormes différences peuvent les distinguer(temps,croyances, religions).

Si nos deux Consciences ne sont pas complémentaire, c'est donc qu'il y a une différence de temps qui les sépare. Dans ce cas, la Conscience spirituelle tentera d'apporter à l'autre ce qui lui manque, dans la mesure du "autant que possible", c'est à dire en veillant à ne pas lui nuire. Voilà de ce qu'il me semble. Wink

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:22

Hermaphrodite - Lun Juil 23, 2012 11:01 am

C'est aussi clair que de l'eau minérale...

Merci encore! Hello

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:22

Setanta - Lun Juil 23, 2012 11:57 am

Peut être serait ce plus clair encore si je te dis qu'il faut que tu fasse la différence entre la Conscience spirituelle(évolution) et la Conscience bornée dans les limites étroites de l'instinctif et de l’intellect raisonneur.

Une Conscience spirituelle contrainte par un dogme religieux et des croyances non éprouvées, peut elle prétendre au titre de "Conscience spirituelle" ?

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:23

Hermaphrodite - Lun Aoû 13, 2012 6:25 pm

Désolé mon Setanta je n’avais pas vu ce dernier message. C’est en voulant poster tout à l'heure sur le présent topic que je l'ai vu.

Pour répondre à ta question, je dirais que puisque nous parlons de l'épopée du couple de deux âmes sœurs... nous voyons qu'il arrive souvent que l'une soit déjà sortie de la camisole des croyances propres à l'intellect raisonneur, et que l'autre soit encore dans cette camisole et ne présente aucune volonté d'en sortir.

De quelle manière pourra s'opérer leur fusion?

Exemple Concret:

"XY" est membre de la FH, et ses convictions sont encrées dans ses études et les travaux qu'il y effectue.
"XX" est la compagne de ce dernier et est membre d'une église de plein évangile et ses convictions sont encrées dans l'enseignement qui y est transmis.

Lors de leurs multiples randonnées, "XX" trouve que "XY" fait partie d'une secte et exige que ce dernier s'en rétracte. "XY" abasourdi, pense (sans lui dire) de son côté que c'est "XX" qui est dans une secte au vu de l'enseignement (véritable corset) qui lui est administré dans sa chapelle. Mais "XX" est véhémente (le propre des membres de ce type de chapelle) et exige que ce dernier brule ou déchire les livres qu'il a et qui sont les différents enseignements de son Ecole de penser et qui sont pour lui sa bibliothèque, que dis-je... sa mine d'or. Mais "XY" ne l'entends pas de cette oreille, pour lui c'est hors de question ni en cette vie ni dans l'au-delà, car sans les nourritures de son école (FH) il resterait définitivement, mais alors vraiment définitivement sur sa faim (spirituelle).

Et pourtant et pourtant... il s'avère que tout porte à penser que "'XY" et "XX" sont bel et bien des âmes sœurs, malgré leurs divergences de croyances et de point de vue, ils sentent à l'intérieur d'eux comme un lien indéfectible qui les uni sur les trois parties de leur être, ils se sont croisés pendant des années, sans ce reconnaitre justement parce que ces différences étaient un obstacle à leur rencontre, mais la voie de moindre résistance ayant été trouvée l'espace d'un instant, la Rencontre (c'est Lui / c'est Elle) s'est effectuée, et le lien s'est progressivement établi sur les trois parties de leur être. Ce lien est ce que les Grecs appelaient, amour agapè (corps spirituel), amour philios (corps intellctuel), amour éros (corps physique).

Alors… mon Setanta que ferais-tu si tu étais à la place de "XY", tout en sachant que pour ce dernier il est HORS DE QUESTION (même pas en rêve) de quitter la FH.

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:24

Setanta - Lun Aoû 13, 2012 9:31 pm

e dirais que notre énergumène XY n'a pas bien les yeux en face des trous. Shocked
Notre femelle, vu son côté bestial et intransigeant, à encore bien du chemin à faire avant que de verser dans le côté évolution. Et si XY pense qu'il a bien choisit son âme sœur, alors qu'il brûle ses livres et se soumette à sa femelle capricieuse.

Je dirais encore que notre XY manque cruellement d'un verbe... ne serait ce que juste, ce verbe qui pourrait faire comprendre à son animal de compagnie(XX) que chacun à des libertés que l'autre doit respecter. Soit ils brûlent tous les deux leurs livres, ce qui me semble le plus raisonnable vu leur état d'avancement, soit ils les conservent tous les deux en respectant les croyances de l'autre.

Alors, peut être sont ils des âmes sœurs, mais de mon avis, il y en a un qui a du boulot s'il ne veut pas que cela se termine en une rapide séparation avec coups de poings sur le nez. Very Happy Very Happy Very Happy
Grillot de Givry nous a laissé ceci que l'on peut prendre aussi dans le sens parlant :
Le Grand Oeuvre a écrit:L’épouse de l’alchimiste, c’est Pernelle, discrète et savante, portant au doigt l’anneau du souverain lien, reflétant toutes les pensées du maître, et veillant à son tour sur l’athanor lorsque l’heure l’exige.

Si tu as mal choisi, jette un dernier regard sur ce mystère qui ne t’est pas destiné ; emplis tes yeux de sa clarté, et ferme ce livre.

Tu peux quitter la Voie de l’Absolu, auquel jamais tu ne parviendras. Descends vers la géhenne, malheureux ! avec l’être inutile que tu as attaché à ta chair, avec l’écorce vide que tu traînes avec toi, et rentre dans la voie de la médiocrité qui est désormais tienne, et d’où jamais tu n’aurais dû sortir.

Mais si ta compagne orne vraiment ta vie, continue avec elle la progression contemplative vers l’Absolu.

Elle doit tirer - la merveilleuse ! - le même fruit que toi des présentes méditations.

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:26

Hermaphrodite - Mar Aoû 14, 2012 8:21 am
king
Je pense que ta vision est plus juste que celle de XY, soit…

Toutefois, En lisant cette partie,
Si tu as mal choisi, jette un dernier regard sur ce mystère qui ne t’est pas destiné ; emplis tes yeux de sa clarté, et ferme ce livre.

Tu peux quitter la Voie de l’Absolu, auquel jamais tu ne parviendras. Descends vers la géhenne, malheureux ! Avec l’être inutile que tu as attaché à ta chair, avec l’écorce vide que tu traînes avec toi, et rentre dans la voie de la médiocrité qui est désormais tienne, et d’où jamais tu n’aurais dû sortir.

Je peux te dire sans l'ombre d'un doute dans mon esprit... à Dieu ne plaise que ceci soit le fardeau de XY ni Aujourd’hui, ni demain.

Pour le reste, ta vision est judicieuse et mérite approfondissement et méditation.

De toute façon la FH... c'est en Ligne, et dans le Coeur flower

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:28

etoilelointaine - Mar Aoû 14, 2012 2:21 pm

Mon Hermaphrodite ,

Il me semble que Pernelle symbolise la faculté volitive , la volonté dans l'extrait cité de
Grillot de Givry a écrit:Le grand Oeuvre
L’épouse de l’alchimiste, c’est Pernelle, discrète et savante, portant au doigt l’anneau du souverain lien, reflétant toutes les pensées du maître, et veillant à son tour sur l’athanor lorsque l’heure l’exige.

Si tu as mal choisi, jette un dernier regard sur ce mystère qui ne t’est pas destiné ; emplis tes yeux de sa clarté, et ferme ce livre...

Le grand Oeuvre
L’épouse de l’alchimiste, c’est Pernelle, discrète et savante, portant au doigt l’anneau du souverain lien, reflétant toutes les pensées du maître, et veillant à son tour sur l’athanor lorsque l’heure l’exige.

Si tu as mal choisi, jette un dernier regard sur ce mystère qui ne t’est pas destiné ; emplis tes yeux de sa clarté, et ferme ce livre...

Si tu as mal choisi
Si par ton libre arbitre , tu as MAL choisi en épousant une volonté qui n'est pas tienne , (NE) reflétant (PAS) toutes les pensées du maître (TOI-MÊME )...

Avec l’être inutile que tu as attaché à ta chair, avec l’écorce vide que tu traînes avec toi
L'être inutile , ta nature humaine dans laquelle les Érinyes se cachent .
Lug a écrit:...Les Érinyes, ne sont là que pour rappeler le pouvoir de l’attracteur cupide, et des nombreux petits démons du vice qui ne demandent qu’à retenir celui qui cherche à se libérer de leur asservissement. Le disciple doit avoir cultivé la Force qui lui permettra d’avoir la volonté de poursuivre son voyage.

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:29

Hermaphrodite - Lun Mar 04, 2013 2:34 pm

Bonjour mon Lug...

Désolé de réveiller ce vieux sujet, mais j'ai besoin de petites indications assez sérieuses de mon point de vu. Donc s'il te plaît ne vas pas trouver ma question saugrenue.

Simplement j'aimerais savoir si tu n’as pas un guide, un manuel ou des enseignements spécifiques à donner un étudiant hermétiste qui s'apprête à faire le grand saut (le mariage)... tu es mieux placer que moi pour savoir que cette histoire est assez compliqué tant au début que pendant. Donc je voudrais savoir si t'as pas des trucs spécifiques à se mettre sous la dent du genre c'est quoi le rôle d'un homme dans la famille, le rôle d'une femme... etc. Tu vois histoire de baliser un peu le chemin afin de ne pas aller dans tous les sens.

Tu me diras probablement que ce type d’informations, je peux les avoir en famille, ou à l'église et je ne sais où encore seulement je souhaiterais l'avoir de la plus haute autorité Spirituelle de notre petite Famille parce que là au moins je suis sûr de la source...

Tu vois c'est juste un jeune étudiant qui demande bien plus que quelques astuces à un ancien qui a déjà fait ses classes dans ce domaine.

Je te remercie d'avance car je suis convaincu que ma modeste demande ne restera pas sans suite favorable. santa flower

à te study ...

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:35

Lug - Lun Mar 04, 2013 5:19 pm

Ta question n’est pas saugrenue, mon Hermaphrodite, elle pourrait simplement être désespérante pour l’oeuvrant que je suis - et qui s’efforce de vous apporter une vaste palette d’outils tous aussi précieux que pertinents -, s’il n’avait que pour seul horizon d’attendre des résultats de leur bonne utilisation dans cette seule incarnation...

Palette pas aussi vaste qu’il le voudrait, car par obligations éthiques et procédurales, je ne peux que suivre le rythme des utilisateurs à vouloir s’en servir, et c’est là un frein considérable qui ne m’a permis d’apporter, pour le moment, que 4 à 6% de la riche panoplie en ma possession...

Ceci pour dire, qu’il te suffirait de vouloir mettre en pratique ton tour de main, en utilisant chacun des outils à ta disposition, pour résoudre élégamment le petit problème qui se pose à toi, et que par manque de juste discernement tu prends pour un grand saut (grand sot le fait aussi).

Alors comme ça, tu cherches un manuel genre guide pratique pour profane, concernant la mécanique de la vie du couple...

Voyons voir ce que je peux utilement te conseiller dans la catégorie : mariage pour les nuls ou nulles, selon qu’il s’agisse du mariage gay ou pas... Very Happy

Si c’est sur le plan physique dense, tu peux commencer par le Code civil. En effet le mariage qui, sur ce plan-là, n’est pas un aboutissement, mais une introduction à la procédure de divorce (en général sa finalité...Wink ) réglemente à peu près tout le processus partant des préliminaires, contrats de mariage, différents régimes de communautés; traite aussi des rapports sexuels sur le plan uniquement de la filiation et de ses conséquences ; des procédures administratives, et obligations légales entre époux. Je résume, mais je te fais confiance pour partir à l’exploration de cet aspect purement causal et réglementaire du mariage.

Sur le plan intellectuel, tu peux trouver moult livres de psychologie intellectuelle, ainsi que des prétendus spécialistes qui sauront te dire ce que ton bon sens sera incapable de voir ce qu’il a sous les yeux, ainsi que les évidences qui lui passeront sous le nez. Par exemple la gestion des désirs, des émotions et des passions, mélange de vices et de causalités. Tu pourras aussi consulter des ouvrages de médecine plus spécifiquement consacrés au troubles psychologiques éventuels liés au sexe, à ses défaillances physiques, et/ou aux problèmes de fécondations et de procréations. La bibliographie est riche, à laquelle tu peux ajouter pléthore de magazines et revues plus ou moins fantaisistes.

Sur le plan spirituel, celui me semble-t-il sur lequel tu voudrais placer ta quête - même si invariablement tu la ramènes sur le plan ou physique ou intellectuel, comme si une force magnétique t’empêchait d’en franchir les limites -, il me semble que tu as, tant sur nos sites que sur nos forums, tous les ingrédients qui te permettraient d’appréhender ce type de situation. L’union des Consciences n’a pas besoin de contrat civil, pas plus que de rituels religieux, qui ne sont que des pantomimes à côté desquelles, celle du touriste abruti qui singerait la danse de la pluie d’un grand chaman, en psalmodiant des onomatopées sans queue ni tête, aurait plus de chance d’être crédible. L’union sur ce plan, n’est pas une consécration ayant rapport avec la causalité, elle est de l’ordre du phénoménale. Elle commence par cette consécration autant mystérieuse qu’elle est métaphysique du "c’est-lui, c’est-elle" qui se produit concomitamment et à l’insu des deux protagonistes. Cette consécration se fout complètement du contrat civil ou religieux, elle est simplement l’impulsion qui rend possible à terme, les noces alchimiques qui, ici, n’interviennent que lorsque la longue cérémonie d’harmonisation est rigoureusement menée à son terme et produit le Mariage du Roi et de la Reine. Ce Mariage, qui se doit d’être conforme au Dharma, implique Fidélité, Rectitude, Discernement, entre autres qualités et vertus.

Si tu cherches un manuel de pratique hermétique, concernant ce type de Mariage, tu l’as sur nos forums comme salle d’entrainement te permettant d’éprouver ton tour de main et savoir faire, et tu peux, si l’endurance et la volonté t’en dit, reprendre attentivement et pas d’une fesse distraite, les Noces Chymiques, et le Cantique des cantiques amplement commenté, dans sa version alchimique, par Jean Vauquelin des Yveteaux...

hermes -cabbale-tarot. org/ page313. html

Voilà tout ce que je peux t’indiquer pour le moment, mon Hermaphrodite, et ta compréhension sera d’autant plus juste si tu te rappelles et tu assimiles correctement l’axiome : Tout est dans tout et inversement.

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:36

Hermaphrodite - Mar Mar 05, 2013 10:28 pm

Mon Lug...

Ne te désespère pas... tu donnes beaucoup je le sais, et je n'en saisi que très peu...

C'est difficile le chemin de l'initiation tu le sais mieux que moi... quand on a tout ça qui flotte autour de nous, c'est vraiment dur. Je t'avoue qu'il m'arrive des fois où je veux tout abandonner, mais à mon corps défendant j'en suis incapable.

Je ne sais pas si un jour je serai à la hauteur, et parfois je ne sais même plus si c'est ambition, prétention ou dessein...mais je me relève comme posséder par la certitude que tout ira pour le mieux à condition de donner le meilleur de soit même.

Je suis probablement hors sujet là... mais bon,

Merci encore pour ton aide

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:37

AleXelA - Sam Mar 09, 2013 2:30 pm
Lug a écrit:Ta question n’est pas saugrenue, mon Hermaphrodite, elle pourrait simplement être désespérante pour l’oeuvrant que je suis - et qui s’efforce de vous apporter une vaste palette d’outils tous aussi précieux que pertinents -, s’il n’avait que pour seul horizon d’attendre des résultats de leur bonne utilisation dans cette seule incarnation...

Palette pas aussi vaste qu’il le voudrait, car par obligations éthiques et procédurales, je ne peux que suivre le rythme des utilisateurs à vouloir s’en servir, et c’est là un frein considérable qui ne m’a permis d’apporter, pour le moment, que 4 à 6% de la riche panoplie en ma possession...

Ceci pour dire, qu’il te suffirait de vouloir mettre en pratique ton tour de main, en utilisant chacun des outils à ta disposition, pour résoudre élégamment le petit problème qui se pose à toi, et que par manque de juste discernement tu prends pour un grand saut (grand sot le fait aussi).

Alors comme ça, tu cherches un manuel genre guide pratique pour profane, concernant la mécanique de la vie du couple...

Voyons voir ce que je peux utilement te conseiller dans la catégorie : mariage pour les nuls ou nulles, selon qu’il s’agisse du mariage gay ou pas... Very Happy

Si c’est sur le plan physique dense, tu peux commencer par le Code civil. En effet le mariage qui, sur ce plan-là, n’est pas un aboutissement, mais une introduction à la procédure de divorce (en général sa finalité... Wink ) réglemente à peu près tout le processus partant des préliminaires, contrats de mariage, différents régimes de communautés; traite aussi des rapports sexuels sur le plan uniquement de la filiation et de ses conséquences ; des procédures administratives, et obligations légales entre époux. Je résume, mais je te fais confiance pour partir à l’exploration de cet aspect purement causal et réglementaire du mariage.

Sur le plan intellectuel, tu peux trouver moult livres de psychologie intellectuelle, ainsi que des prétendus spécialistes qui sauront te dire ce que ton bon sens sera incapable de voir ce qu’il a sous les yeux, ainsi que les évidences qui lui passeront sous le nez. Par exemple la gestion des désirs, des émotions et des passions, mélange de vices et de causalités. Tu pourras aussi consulter des ouvrages de médecine plus spécifiquement consacrés au troubles psychologiques éventuels liés au sexe, à ses défaillances physiques, et/ou aux problèmes de fécondations et de procréations. La bibliographie est riche, à laquelle tu peux ajouter pléthore de magazines et revues plus ou moins fantaisistes.

Sur le plan spirituel, celui me semble-t-il sur lequel tu voudrais placer ta quête - même si invariablement tu la ramènes sur le plan ou physique ou intellectuel, comme si une force magnétique t’empêchait d’en franchir les limites -, il me semble que tu as, tant sur nos sites que sur nos forums, tous les ingrédients qui te permettraient d’appréhender ce type de situation. L’union des Consciences n’a pas besoin de contrat civil, pas plus que de rituels religieux, qui ne sont que des pantomimes à côté desquelles, celle du touriste abruti qui singerait la danse de la pluie d’un grand chaman, en psalmodiant des onomatopées sans queue ni tête, aurait plus de chance d’être crédible. L’union sur ce plan, n’est pas une consécration ayant rapport avec la causalité, elle est de l’ordre du phénoménale. Elle commence par cette consécration autant mystérieuse qu’elle est métaphysique du "c’est-lui, c’est-elle" qui se produit concomitamment et à l’insu des deux protagonistes. Cette consécration se fout complètement du contrat civil ou religieux, elle est simplement l’impulsion qui rend possible à terme, les noces alchimiques qui, ici, n’interviennent que lorsque la longue cérémonie d’harmonisation est rigoureusement menée à son terme et produit le Mariage du Roi et de la Reine. Ce Mariage, qui se doit d’être conforme au Dharma, implique Fidélité, Rectitude, Discernement, entre autres qualités et vertus.

Si tu cherches un manuel de pratique hermétique, concernant ce type de Mariage, tu l’as sur nos forums comme salle d’entrainement te permettant d’éprouver ton tour de main et savoir faire, et tu peux, si l’endurance et la volonté t’en dit, reprendre attentivement et pas d’une fesse distraite, les Noces Chymiques, et le Cantique des cantiques amplement commenté, dans sa version alchimique, par Jean Vauquelin des Yveteaux...

Voilà tout ce que je peux t’indiquer pour le moment, mon Hermaphrodite, et ta compréhension sera d’autant plus juste si tu te rappelles et tu assimiles correctement l’axiome : Tout est dans tout et inversement.
Smile Smile Smile la réponse

Lug ! je t'aime !
et c'est pas pour un gai mariage gay.

Pour avoir lu il y a quelques mois Zanoni en première lecture, il me semble avoir entre aperçu, que le rapport homme/femme et ses aléas y soit développé en relation avec la notion de Sacrifice par Amour mais surement que ce sujet à déjà été évoqué dans le topic. Aimer l'autre c'est, à mon sens, vouloir son "bien"(notion relative) par tous les moyen même si cela doit passer par le sacrifice d'une part de nous même, peut être au profit d'une réalité plus vaste de notre être.

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:38

Kanzi - Sam Mar 09, 2013 4:58 pm

[i]Khalil Gibran[/i] a écrit:Je t'aime, mon frère, qui que tu sois. Je t'aime en prière dans ta mosquée, en dévotion dans ton église ou en vénération dans ton temple. Car toi et moi sommes les enfants d'une même religion : l'Esprit. Les divers sentiers de cette religion représentent les différents doigts de l'unique main aimante de l'être suprême. Et cette main se tend vers nous avec ardeur pour nous guider vers la plénitude de l'âme.

Que signifie au juste pour toi "Sacrifice par Amour" ? Quelle est ta notion du bien que tu veux imposer par n'importe quel moyen à celui ou celle que tu prétends aimer ?
Vouloir le bien par tout les moyens incluerait-il de force et même par de mauvaises méthodes ?...c'est dangereux comme expression, cela laisse entendre tout et n'importe quoi, notamment l'idée d'imposer à l'autre et cela malgré lui (ou elle) ta conception de ce qui est bien ?
Ce qui est bien pour toi peut-être mal ou perçu comme tel par un autre....
Et cet autre désire t'il qu'on lui fasse du bien ?
Alors on fait quoi ?

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:39

AleXelA - Sam Mar 09, 2013 7:23 pm

Si je cherche dans ma mémoire ce que je pense avoir saisi dans Zanoni, Zanoni sacrifie sa Sagesse et ses pouvoirs pour le bien être d'une attirance éphémère dont il discerne la Beauté et l'Harmonie en elle et fera autant qu'il peut pour que ces Principes soit préservés...(dans le sens où a travers elle il voit autre chose qu'un aspect superficiel physique). Mais peut etre est ce la ma vision des choses que je transfers dans ce roman...
Une autre référence me vient à l'esprit qui est celle d'Abraham et l'holocauste de son fils sur l'autel sacrificiel par "amour" de Yahvé. Surement un passage hermétique qui me reste à découvrir.


Selon mon point de vu relatif, "Bien" dans ses aspirations a être ce qu'elle Est et doit être, sans en entraver son parachèvement et l'aider au possible en ce sens. "Bien" dans l'optique ou si elle est Bien je le suis aussi.

Effectivement "par tous les moyens" est bien trop large comme expression et n'est pas très intelligente, mais j'imagine que lorsque j'ai écrit cette phrase j'ai voulu exprimer dans le respect de son libre arbitre...un manque qui peut faire de cette expression un véritable enfer comme tu le dis chère Kanzi. Merci pour ce recadrage et pour les autres à venir si tu y vois à redire.

free vole, frivole vole, frivolité envole toi par pitié

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:41

Fleur de Lotus - Mar Avr 16, 2013 2:34 pm
Lug a écrit:L’union sur ce plan, n’est pas une consécration ayant rapport avec la causalité, elle est de l’ordre du phénoménale. Elle commence par cette consécration autant mystérieuse qu’elle est métaphysique du "c’est-lui, c’est-elle" qui se produit concomitamment et à l’insu des deux protagonistes. Cette consécration se fout complètement du contrat civil ou religieux, elle est simplement l’impulsion qui rend possible à terme, les noces alchimiques qui, ici, n’interviennent que lorsque la longue cérémonie d’harmonisation est rigoureusement menée à son terme et produit le Mariage du Roi et de la Reine. Ce Mariage, qui se doit d’être conforme au Dharma, implique Fidélité, Rectitude, Discernement, entre autres qualités et vertus

l'union sur le plan spirituelle si elle n'a aucun rapport avec la causalité,n a donc rien à voir avec le mariage telle que présentée dans nos églises(entre un homme et une femme)?je la perçois comme l'union du couple spirituelle Conscience+Volonté (ou alors l'union de la conscience et de l'âme comme suggéré par Setanta scratch ).si ce Mariage est le seul qui soit important cela voudrait-il dire que l'union sur le plan physique n'a que peut d'importance dans la vie d'une conscience qui cherche à s'élever ? flower sunny

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:42

Setanta - Mar Avr 16, 2013 3:00 pm

Je t'ai envoyé un messages ma Lotus avec les indcations pour que tu puisses éditer ton message et corriger le "Quote".

Pour ce qui est de notre sujet, il s'agit davantage d'un Mariage alchimique ma Lotus. Ce qui se traduira dans le Monde Physique dense par une correspondance entre deux êtres, du moins si les deux sont prêts à se reconnaître. Du moins si ce qui est en bas est similaire à ce qui est en haut, selon la belle formule d'Hermès.Wink Que j'me dis. Cool
Pour ce qui est du "mariage devant dieu" de nos institutions religieuses, je ne vois pas très bien l'intérêt, sinon que de contraindre deux êtres à se côtoyer malgré leurs différences et qui ne feront que s'amplifier avec le temps pour la majorité. Mais bon, chacun doit faire selon ses croyances.

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:43

Fleur de Lotus - Lun Mai 06, 2013 12:28 pm

Lug a écrit:deux âmes soeurs, ne sont pas prédisposées à entreprendre l’expérience de «l’épopée du couple», elles sont plus destinées à rester «soeurs».
L’épopée du couple est plus le domaine de deux âmes complémentaires, ce qui n’est pas la même chose.

il me vient en idée que toutes les âmes sont des âmes sœurs parce que ayant la même filiation Divine(si je peux l'exprimer ainsi). une âme complémentaire sera une âme sœur(ou frère) qui aura développer les qualités qui me font encore défaut.
je me demande comment se fait la reconnaissante entre ces deux âmes complémentaires?je sais qu'il y'a le mécanisme subtil du "c'est lui" et "c'est elle".je me dis ce mécanisme ne se met pas en place dès que je le croise dans la rue(genre effet coup de foudre Very Happy ) mais probablement lorsque l'on partage des épreuves d'une vie commune.(j ai beau écrire tout ça je sais que c'est pas suffisant et j ai encore du mal à décrypter cette épopée du couple cyclops scratch)

sunny

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:44

Lug - Lun Mai 06, 2013 2:27 pm

Les âmes complémentaires seront de polarités différentes, c'est d'ailleurs pour cela qu'elles s'attirent, ma Fleur de Lotus...

Deux âmes soeurs auront des niveaux d'évolution comparables et des filiations communes, sachant que si la filiation sur le plan biologique se fait par héritage génétique (le père et la mère s'imposent à l'enfant), sur le plan spirituel elle se fait dans le cadre du respect du libre arbitre qui veut que chacun choisisse sa filiation (l'enfant adhère volontairement à un père et une mère), sans pour autant nécessairement remonter à Adam et Eve, ce qui est sur une autre dimension, et est réservé pour un niveau d'évolution beaucoup plus grand... Wink

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Petitruc le Mer 8 Juin - 13:45

Hermaphrodite - Ven Mai 10, 2013 10:52 am

Lug a écrit:deux âmes soeurs, ne sont pas prédisposées à entreprendre l’expérience de «l’épopée du couple», elles sont plus destinées à rester «soeurs».
L’épopée du couple est plus le domaine de deux âmes complémentaires, ce qui n’est pas la même chose.

Lug a écrit:Deux âmes soeurs auront des niveaux d'évolution comparables et des filiations communes, sachant que si la filiation sur le plan biologique se fait par héritage génétique (le père et la mère s'imposent à l'enfant), sur le plan spirituel elle se fait dans le cadre du respect du libre arbitre qui veut que chacun choisisse sa filiation (l'enfant adhère volontairement à un père et une mère), sans pour autant nécessairement remonter à Adam et Eve, ce qui est sur une autre dimension, et est réservé pour un niveau d'évolution beaucoup plus grand... Wink

Mon Lug,

partant de ces deux indications que tu donnes à notre Fleur de Lotus,

entends-tu par âmes complémentaires des âmes aux influences astrales opposées / complémentaires?

Pour ce qui est de la filiation commune des âmes-soeurs délibérement consentis et choisis, entends-tu le choix des guides et maîtres spirituels

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum