L'épopée du couple

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Kanzi le Mar 27 Sep - 18:31

Hermaphrodite a écrit:Juste un petit article qui me semble être en adéquation (certes à dose homéopathique) avec nos travaux sur ce sujet:

http://lauramarietv.com/quel-est-le-but-spirituel-des-relations-amoureuses

Mon Hermaphrodite...toujours cette fâcheuse habitude de donner des liens sans que pour autant tu fasses l'effort d'en faire une synthèse de ce qui te paraît intéressant et utile à partager, ou même un développement.
Tu nous accorderas le fait que nous faisons l'effort pour te r"pondre d'y avoir au moins jeté un oeil. L'image de la femme démontre en effet son désir de donner de sa personne ce qui n'est pas la même chose que le don de soi.
Ceci dit dans la partie "secret d'une relation qui marche" je n'y apprends strictement rien, et tout est basé sur le corps et le partenaire et en plus elle donne même pas ses trucs et astuces... De plus si l'on parle de don de soi, penses-tu vraiment que ce soit par la volonté et la concentration du partenaire pour faire évoluer sa partenaire ? Non soyons un tout petit peu sérieux...quand même quoi !

Kanzi

Messages : 846
Points : 982
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Kanzi le Mar 27 Sep - 18:38

Hermaphrodite a écrit:Mon Domino,

Primo, si tout ce que tu parviens à tirer d'un texte, ce sont ces contradictions, tu risques fort de passer à côté de bien des choses.

Deuzio, il serait bien que tu constates que très peu de textes, sites, enseignements, messages, livres, sur divers sujet présentent la même cohérence du début à la fin comme ce que tu peux retrouver dans les sites et forums d'Hermès. Mais cette absence de cohérence totale, complète ou parfaite ne devrait pas t'empêcher d'extirper la quintessence du message véhiculé... Même si c'est à dose homéopathique. Dans le cas d'espèce, la quintessence du message porte essentiellement sur le don de soi, et la contribution à l'évolution de l'âme au travers des épreuves.

Tertio, dans ton quotidien le plus banal, tu rencontreras des enseignements dénués d'une certaine cohérence, mais qui sur certains aspects pourront se révéler lumineux, et te permettre de combler une lacune, tapis jadis dans ton entendement. C'est pourquoi le Lug a eu raison de dire :
Les Clavicules de la Sapience n°2 a écrit:Je dois le confesser humblement, mon passe-temps favori c'est celui qui consiste à chercher des perles dans la vase des médiocrités routinières...
J'espère que la prospection est libre et ne contrevient à aucune loi
.

Pour finir sache mon Domino qu'aucun livre ne contient la Vérité absolue, mais chacun détient une plus ou moins grande vérité relative... Mais le Lug dira aussi que certains contiennent la vérité d'être complètement faux. Auquel cas tout est donc question de discernement.

Je t'avoue qu'en postant cette page, ce n'était pas dans le but de pinailler sur les détails, mais de ressortir une idée générale, celle du don de soi, des rendez-vous marqués par les âmes dans leur cehminement, et de leur évolution dans le quotidien le plus banal... Si l'objectif n'a pas été perçu dans ce sens... Alors je te présente toutes mes excuses Camarade.


Fraternellement

Quarto : Le diable se cache dans les détails.
Quinté : De la contradiction peut jaillir quelque chose de nouveau. A moins qu'il faille être toujours d'accord avec toi pour t'éviter une contrariété ?
Quinté + dans le désordre : Cet article ne contient aucune vérité. A moins de pouvoir le démontrer.

Kanzi

Messages : 846
Points : 982
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Kanzi le Mar 27 Sep - 18:42

Domino a écrit:La conclusion par une photo d'elle en mini jupe devant le soleil couchant sur la plage doit faire parti du cadeau.


Une image vaux mille mots dit-on... mais bon il se peut qu'elle doive se rendre chez sa mémé ou qu'elle en revient. Mais ne jugeons pas de l'apparence mon Domino, mais plutôt sur son corpus...de pensée ! Very Happy

Kanzi

Messages : 846
Points : 982
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Domino le Mar 27 Sep - 19:03

C'est pas l'apparence que je juge, je me demande ce que vient foutre la photo de son Temple Sacré sur la plage après ces révélations sur la Relation Spirituelle ! Very Happy
Quant au corpus j'ai dit ce que j'en pensais...
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Hermaphrodite le Mar 27 Sep - 19:15

Domino a écrit:C'est à cette clavicule que j'ai pensé en lisant ce texte mon Herma, mais pour le coup je me suis dit qu'il fallait vraiment chercher pour les trouver ces perles...

Lorsque l'auteur se propose de nous révéler le But Spirituel des Relations Amoureuses (rien que ça !) c'est qu'elle a su en extraire la quintessence. Sinon elle nous parle de ses relations sexuelles et de ses histoires de couples, rien qui puisse nous apprendre plus que notre propre expérience.
Un peu comme ceux qui donnent des leçons sur la manière d'éduquer les enfants alors qu'ils n'en ont pas...

Lorsqu'elle nous révèle que le corps est "notre Temple Sacré", je m'interroge sur la nature du don de soi qu'elle aborde...

La conclusion par une photo d'elle en mini jupe devant le soleil couchant sur la plage doit faire parti du cadeau.

être égoïste c'est pas bien, pourrait-on conclure...mais je l'avais déjà lu dans télé 7 jours Wink

Mon Domino,

Si dans ce texte, tu n'y as rien trouvé qui puisse nourrir ta réflexion, alors c'est qu'elle est déjà très avancée (ta réflexion) sur ce sujet, par rapport à ce que l'auteur nous propose dans son texte.

Pour ce qui me concerne, j'y ai puisé le peu que je pouvais y extraire, et je t'en ai parlé plus haut, et j'ai aussi cru bon de le partager... Je me suis probablement trompé, c'est pourquoi je t'ai présenté mes excuses dans le précédent message.

Fraternellement

_________________
Juste de Pensée, Juste de Parole, Juste d'Action, et trop de MÂAT n'est plus MÂAT. La Loi
avatar
Hermaphrodite

Messages : 349
Points : 371
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Hermaphrodite le Mar 27 Sep - 19:30

Kanzi a écrit:Quarto : Le diable se cache dans les détails.
Quinté : De la contradiction peut jaillir quelque chose de nouveau. A moins qu'il faille être toujours d'accord avec toi pour t'éviter une contrariété ?
Quinté + dans le désordre : Cet article ne contient aucune vérité. A moins de pouvoir le démontrer.

Ma Kanzi,

toutes mes félicitations pour ton quinté gagnant, mais tu n'as pas être d'accord avec moi, car je ne cherche absolument pas à te convaincre de quoi que ce soit. Donc si tu n'es as d'accord avec ce que l'auteur dit, c'est ton droit, et il est de ton devoir de prouver que son ouvrage ne contient aucune vérité tel que tu l'as affirmé.

personnellement j'ai trouvé une petite vérité ci-dessous:

Laura marie a écrit:
N’avez-vous pas remarqué comme chaque relation fait toujours ressortir nos côtés sombres et ces parties enfouies que nous ne voulons surtout pas montrer au grand jour ? N’avez-vous pas remarqué comme chaque relation nous en apprend infiniment sur nous-même plus que n’importe quel livre ou enseignant ? N’avez-vous pas remarqué comme certaines personnes arrivent parfaitement dans nos vies, pile au bon moment, où nous en avions besoin ?
Alors, pour réaliser tout cela, il faut déjà avoir un certain recul, et ne pas se sentir en permanence « victime de la vie » et victime des autres. La vie n’est jamais contre nous. L’univers n’est jamais contre nous. Chaque chose qui nous arrive est toujours pour notre plus grand bien, en fonction des leçons que nous devons apprendre et de la vibration dans laquelle nous sommes au moment où ces choses arrivent. Le hasard n’existe jamais, dans absolument rien, et plus vous évoluerez spirituellement, plus vous vous en rendrez compte. Tout est d’une « perfection » déconcertante (même si cela peut être difficile à accepter pour certains lorsqu’il s’agit d’évènements d’apparence « négative »). Une rupture brutale par exemple avec un conjoint qui nous trompe ou nous met dehors, peut être un « mal nécessaire », un cadeau de la vie pour nous libérer de cette relation qui nous desservait et nous empêchait d’évoluer. Il fallait que la rupture soit douloureuse par exemple pour ne jamais vous faire retourner en arrière et vous faire vouloir passer vraiment à autre chose. Tout a toujours sa raison d’être et tout est toujours parfait, commencez à réfléchir à des exemples dans vos vies qui pourraient vous confirmer cela afin que vous l’acceptiez une bonne fois pour toute et ainsi fassiez de la vie votre meilleure alliée.

Alors pour un texte qui ne contient aucune vérité, je pense que tu m'accordera au moins le droit de ne pas être d'accord avec toi.

Pour le reste... à chacun selon ses appétences.

Fraternellement

_________________
Juste de Pensée, Juste de Parole, Juste d'Action, et trop de MÂAT n'est plus MÂAT. La Loi
avatar
Hermaphrodite

Messages : 349
Points : 371
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Kanzi le Mar 27 Sep - 21:13

Hermaphrodite a écrit:
Ma Kanzi,

toutes mes félicitations pour ton quinté gagnant, mais tu n'as pas être d'accord avec moi, car je ne cherche absolument pas à te convaincre de quoi que ce soit. Donc si tu n'es as d'accord avec ce que l'auteur dit, c'est ton droit, et il est de ton devoir de prouver que son ouvrage ne contient aucune vérité tel que tu l'as affirmé.

Rendons à César ce qui est à César :

Les Clavicules de la Sapience n°2 a écrit:Je dois le confesser humblement, mon passe-temps favori c'est celui qui consiste à chercher des perles dans la vase des médiocrités routinières...
J'espère que la prospection est libre et ne contrevient à aucune loi

Merci mon Lug !

Il faut dire aussi que la vérité des fourmis n'est pas celle des éléphants.

Mon Herma, si tu as l'occasion d'échanger avec l'auteure de l'extrait tu pourras lui soumettre cette pensée concernant la tromperie (encore un exemple ciblé basé sur la relation sexuelle en tout cas qui ne dépasse pas la notion intellectuelle ou bassement matérielle d'une psychologie subjective à deux balles) :

Les Clavicules de la Sapience a écrit:On n'est jamais trahi que par ses proches, et dans tout les cas on est l'unique coupable d'avoir permis une telle chose.

Quand à celui qui trompe (de quelque manière que ce soit) tu pourras lui citer cette pensée également :

Les Clavicules de la Sapience a écrit:On ne trahit pas la confiance de quelqu'un, on se déshonore c'est tout !

Tu vois pour faire court, on ne joue pas dans la même cour...il y a là quelques perles sur lesquelles se pencher. Mon devoir est de ne pas m'attarder dans la fange...

Kanzi

Messages : 846
Points : 982
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Hermaphrodite le Mer 28 Sep - 2:12

Kanzi a écrit:Tu vois pour faire court, on ne joue pas dans la même cour...il y a là quelques perles sur lesquelles se pencher. Mon devoir est de ne pas m'attarder dans la fange...

OUIII ma Kanzi, ça se voit que tu joues dans la cour des très grands... Et que dans celle-ci, ce n'est pas l'humilité qui t'essouffle.

Fraternellement

_________________
Juste de Pensée, Juste de Parole, Juste d'Action, et trop de MÂAT n'est plus MÂAT. La Loi
avatar
Hermaphrodite

Messages : 349
Points : 371
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Tamas le Mer 28 Sep - 9:49

Hermaphrodite a écrit:
Kanzi a écrit:Tu vois pour faire court, on ne joue pas dans la même cour...il y a là quelques perles sur lesquelles se pencher. Mon devoir est de ne pas m'attarder dans la fange...

OUIII ma Kanzi, ça se voit que tu joues dans la cour des très grands... Et que dans celle-ci, ce n'est pas l'humilité qui t'essouffle.

Fraternellement

Très mauvaise réponse d’une susceptibilité fortement égotique vaniteusement froissée, l’Herma.

Tu ne veux convaincre personne, mais ceux qui expriment des observations pleines de bon sens et de pertinences subtiles, tu t’empresses de les renvoyer dans les cordes de tes certitudes psycho-rigides.

Ceux qui soulignent, fort judicieusement, les contradictions que contient le texte auquel tu as l’air d’adhérer presque aveuglément ne font rien d’autre que ce que tu as fait à tes débuts avec le Lug, lorsque tu essayais, par tous les moyens, de chercher une possible incohérence et contradiction dans l’ensemble de ses prestations, sans jamais y parvenir, au moins jusqu’à ce jour.

Je n’ai pas le souvenir qu’il se soit dérobé à satisfaire à toutes tes interrogations.

Alors, au lieu de demander aux autres de faire la preuve que ce texte ne contient aucune vérité, tu ferais mieux de démontrer qu’il ne repose pas sur une série d’incohérences et de contradictions qui forcément dénature profondément cette petite vérité relative, et la range hiérarchiquement au bas de l’échelle de Jacob.

Accessoirement, je note que ton engouement pour ce texte simpliste, démontre que tu n’as toujours pas assimilé les richesses que le Lug nous a délivrées dans le très conséquent sujet : l’épopée du couple.

Mais lorsque l’on n’a pas le palais raffiné, on finit toujours par confondre le caviar avec des grains de charbon.

Tamas

Messages : 104
Points : 106
Date d'inscription : 14/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Kanzi le Mer 28 Sep - 21:31

Hermaphrodite a écrit:
Kanzi a écrit:Tu vois pour faire court, on ne joue pas dans la même cour...il y a là quelques perles sur lesquelles se pencher. Mon devoir est de ne pas m'attarder dans la fange...

OUIII ma Kanzi, ça se voit que tu joues dans la cour des très grands... Et que dans celle-ci, ce n'est pas l'humilité qui t'essouffle.

Fraternellement

Mais non mon Hermaphrodite, c'est avant tout une question de choix de nourriture, et la poule que je suis à des goûts de luxe ! Pourquoi me sustenter de miettes (futilités) si possibilité m'est donné de pouvoir m'asseoir à une table autrement mieux garnie ?

Kanzi

Messages : 846
Points : 982
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Hermaphrodite le Mer 28 Sep - 23:01

Tamas a écrit:
Ceux qui soulignent, fort judicieusement, les contradictions que contient le texte auquel tu as l’air d’adhérer presque aveuglément ne font rien d’autre que ce que tu as fait à tes débuts avec le Lug, lorsque tu essayais, par tous les moyens, de chercher une possible incohérence et contradiction dans l’ensemble de ses prestations, sans jamais y parvenir, au moins jusqu’à ce jour.

Je n’ai pas le souvenir qu’il se soit dérobé à satisfaire à toutes tes interrogations.


Tu marques un point sur ce coup-là mon Tamas... Je reconnais que pour le coup, j'ai été un peu paresseux... Bon, je ferais l'effort de ne pas répéter ça.

Mon Domino, une fois de plus je te présente mes excuses, pour mon laxisme, ma lecture de tes écrits a été d'une fesse distraite, pardonne-moi.

Pour toi, ma Kanzi, tu sais que nous manifestons plus notre amour en se picorant dans notre basse-cour, plutôt qu'en se bectant d'amour et d'eau fraiche... Donc je te présente aussi mes excuses.

Pour le texto de Laura, j'avoue que je n'ai pas cherché à y trouver des incohérences, j'ai plus fait une lecture de Coeur que te tête... C'est probablement cette inattention, qui m'a fait sauter sur des détails masquant l'erreur.

Fraternellement

_________________
Juste de Pensée, Juste de Parole, Juste d'Action, et trop de MÂAT n'est plus MÂAT. La Loi
avatar
Hermaphrodite

Messages : 349
Points : 371
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Domino le Jeu 29 Sep - 10:04

c'est pas grave, merci pour l'exercice Wink
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Kanzi le Sam 1 Oct - 18:32

Hermaphrodite a écrit:
Tamas a écrit:
Ceux qui soulignent, fort judicieusement, les contradictions que contient le texte auquel tu as l’air d’adhérer presque aveuglément ne font rien d’autre que ce que tu as fait à tes débuts avec le Lug, lorsque tu essayais, par tous les moyens, de chercher une possible incohérence et contradiction dans l’ensemble de ses prestations, sans jamais y parvenir, au moins jusqu’à ce jour.

Je n’ai pas le souvenir qu’il se soit dérobé à satisfaire à toutes tes interrogations.


Tu marques un point sur ce coup-là mon Tamas... Je reconnais que pour le coup, j'ai été un peu paresseux... Bon, je ferais l'effort de ne pas répéter ça.

Tu nous vends du rêve là !...entre passé et futur il manque la présence du présent...

Kanzi

Messages : 846
Points : 982
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par nevada le Dim 5 Mar - 10:54

Lug” a écrit:Le problème de la rencontre de l’âme soeur, ma nevada, est du même ordre que celui qui oppose la Raison à la Foi... 

On n’explique pas l’intuition par le raisonnement intellectuel. L’intuition spirituelle a toujours une force qui s’impose à la Conscience qui la reçoit, et cette force est si puissante qu’elle est capable de s’imposer aux millions de raisonneurs qui commence toujours par considérer cette intuition, ne rentrant pas dans les limites étroites d’une causalité réduites au développement des facultés ambiantes, comme ridicule, absurde et pour faire bonne mesure afin de discrédité le porteur de cette intuition, de délirante... 

Mais, l’Histoire le démontre, toutes les plus grandes avancées humaines reposent non pas sur les réflexions de l’intellect raisonneur, mais bel et bien sur l’INTUITION... 

Pourquoi ce petit commentaire sur cette sublime faculté, parce que le principe de «c’est-lui/c’est-elle» repose sur ce mode de communication. 

Alors, il est bien évident que l’épreuve du couple (pas le physique, pas l’intellectuel) spirituel est celle de l’activation et de la pratique de l’intuition. 

Prenons un exemple pour illustrer la complexité du processus. La rencontre de l’autre n’est pas nécessairement facilitée par les conditions de naissance. L’un peut naître à un endroit du globe et l’autre pas nécessairement aux antipodes, mais presque. Pourtant, un mécanisme subtil, pas totalement dépendant de nos deux protagonistes, fera que quelque soient les aléas de leurs incarnations ils finiront par se croiser. Ils auront alors bien souvent qu’une fraction de seconde pour se reconnaître, mais cette fraction de seconde est celle de l’Éternel Moment Présent. Sa force est aussi considérable qu’elle est subtile. Elle n’est pas de l’ordre du domaine causal (la raison), mais de celui de la Divine Providence (la Foi). Il ne sert donc à rien de vouloir à tout prix l’intellectualiser, ce serait même une entrave au bon fonctionnement du principe. Chaque fois que la Conscience est attirée par l’intellect raisonneur, elle perd automatiquement sa connexion intuitive spirituelle. 

Si l’un des deux protagonistes est trop fortement axé sur le côté sensoriel (hormonale et sexuel) ou sur le côté intellectuel (désir et émotionnel), tu peux aisément comprendre qu’il occultera sa perception intuitive spirituelle au moment du contact. L’épreuve ne sera donc pas surmontée dans cette incarnation, pas grave, il y en a beaucoup d’autres. 

Il se peut aussi, ce qui est fréquent, que les deux protagonistes fonctionnent, pendant une nanoseconde, sur le mode intuitionnel et reçoivent le flash «c’est-lui/c’est-elle», ceci ne veut pas dire que tout va se mettre en place automatiquement, sans effort et sans connaissance. Ce n’est en vérité que le début de l’épreuve qui reposera sur le fait que si c’est bien la rencontre des âmes soeurs, cela ne signifie pas pour autant que les deux soient au même niveau d’évolution. 

L’épreuve consistera donc à permettre à l’âme la plus évoluer de faire preuve de son évolution en se mettant au service désintéressé de l’autre avec abnégation et sacrifice, afin de lui permettre d’évoluer, ce qu’elle fera, malgré les heurts, conflits et confrontations, car elle sera, quoi qu’il arrive, en résonance vibratoire avec son ou sa partenaire. 

c’est ce que j’ai traduit, lors de mon précédent post par : 
Lorsque le mécanisme du c’est-lui/c’est-elle se manifeste, un indicateur précieux est donné justement lors des épreuves. En général l’un est l’autre peuvent constatés que malgré les travers de chacun, l’état d’imperfection et d’épuration de l’une ou des deux Consciences, il se manifeste une volonté COMMUNE de parvenir à la surmonter, donnant ainsi le rôle subalterne à la ou aux difficultés. 

Comme aurait dit le sieur de Lapalisse : lorsque l’on est tout seul à avoir une volonté COMMUNE, c’est qu’elle n’est plus COMMUNE... 
Le meilleur moyen qui permet de savoir si l’on a pas pris une intuition sensorielle ou intellectuelle pour une intuition spirituelle réside dans la circulation des fluides occultes de l’un à l’autre, en respectant la sacro-sainte règle qui veut qu'il ne soit jamais possible de faire boire un âne qui n’a pas soif... Et si celui qui apporte de l’eau à un âne qui n’a pas soif, le fait avec les meilleures intentions du monde, il n’en reste pas moins que son manque de discernement rendra son action stérile, pour ne pas dire perverse... L'épreuve ne sera pas surmontée pour cause de manque de DISCERNEMENT, cette faculté qui fera de nous l'égal de Lui-les-Dieux, connaissant le "Bien" et le "Mal"... 

Et en plus nous n'avons pas encore intégrés les données zodiacales des deux protagonistes...
Magnifique cette épopée du couple, ne trouves-tu pas ?


Aujourd'hui je pense que la  rencontre de l'âme sœur  se fait en plusieurs étapes, soit dans une même incarnation,  soit dans de nombreuses incarnations, d'abord sur le plan physique, puis intellectuel, pour se poursuivre sur le plan spirituel, mais sans brûler les étapes.

Alors chaque chose en son temps. Patience, et discernement subtile... Car l'harmonie dépendra du plan sur lequel se retrouvent les âmes sœurs lors de chacune de leurs rencontres.

Une rencontre n'aura véritablement de chance de devenir harmonieuse que si cette dernière se poursuit sur le plan spirituel par les deux consciences, ayant dépassées, volontairement, les deux premiers stades, car tout doit être parcouru ensemble.

Une fois dépassée les attirances physique et intellectuelle,   les âmes sœurs se reconnaîtront dans une réelle volonté commune de servir la Providence, dans une sincère et évidente union spirituelle, reconnaissant en l'autre sa part manquante et désirant évoluer ensemble dans le respect mutuel d'une volonté de Bien.

nevada

Messages : 111
Points : 113
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par nevada le Ven 10 Mar - 11:40

Dans l'épopée du couple, si je pars du principe que l'Autre est ma part manquante (principe de complémentarité), cela fait de chacune de nos unions, une recherche d'unification par l'analogie des contraires, et n'impose pas, comme je le pensai, que nous en soyons au même stade d'évolution.  

Du coup, je me dis qu'une rencontre aura toute les chances de devenir harmonieuse si au moins un des protagonistes est suffisamment éveillé spirituellement pour s'offrir pleinement à l'autre, dans un don d'amour totalement désintéressé, sans jamais vouloir le changer, sans jamais s'imposer, mais, simplement, en se positionnant constamment de manière exemplaire sur le chemin pour rayonner le plus possible, en se contentant de pointer du doigt les travers de l'Autre avec humilité, et en restant constamment disponible.

En fait je me dis que si le processus c'est-lui se met en route, peu importe s'il y a réciprocité immédiate, ce qui compte véritablement dans cette reconnaissance c'est de permettre à son âme sœur d'évoluer pour que nous puissions nous retrouver dans de meilleures dispositions: une sorte de projet karmique sous la coupe de Dharma.

nevada

Messages : 111
Points : 113
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par nevada le Sam 6 Mai - 18:27

Et si mon âme sœur était potentiellement une partie de chaque être et non une seule personne prédéterminée, ce qui enlèverait toute possibilité de libre-arbitre, cela m'amènerait à considérer chaque être à une juste valeur et j'arrêterai de me focaliser sur une personne physique. En fait je me dis que si nous sommes une partie du Tout seul l'union de tout ce qui existe peut se rapprocher de Tout et non seulement l'union de deux personnes sur le plan physique.

Ceci amène plus à se rapprocher de ce que représente véritablement l'Amour Universel dans sa genèse que d'essayer de le définir par des relations plus ou moins calamiteuses qui somme toute ont leur utilité sur le plan physique mais plus sur le plan spirituel.

nevada

Messages : 111
Points : 113
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Lug le Dim 7 Mai - 11:08

nevada a écrit:Et si mon âme sœur était potentiellement une partie de chaque être et non une seule personne prédéterminée, ce qui enlèverait toute possibilité de libre-arbitre, cela m'amènerait à considérer chaque être à une juste valeur et j'arrêterai de me focaliser sur une personne physique. En fait je me dis que si nous sommes une partie du Tout seul l'union de tout ce qui existe peut se rapprocher de Tout et non seulement l'union de deux personnes sur le plan physique.

Ceci amène plus à se rapprocher de ce que représente véritablement l'Amour Universel dans sa genèse que d'essayer de le définir par des relations plus ou moins calamiteuses qui somme toute ont leur utilité sur le plan physique mais plus sur le plan spirituel.

Voilà, ma Nevada, l’exemple type du syndrome involutif de ce que j’appelle : les bottes de sept lieues.

Autant ton précédent post respectait la sacro-sainte règle d’un pied devant l’autre, autant celui-ci reprend le travers de l’ignorance impatiente qui croit pouvoir mettre le 9 et le 10, avant d’avoir parfaitement positionné le 1 le 2 et la 3...

Avant que d’ambitionner d’être capable de pratiquer l’union avec le Tout, l’ordre souverain des choses impose que nous soyons au moins capables de faire la démonstration, beaucoup plus difficile qu’il n’y paraît de prime abord, de faire au moins l’union avec une Conscience proche et semblable à celle de notre espèce, tout en étant parfois très différentes dans ses apparences.

Comme le dit si bien l’adage populaire qui peut le plus doit pouvoir le moins, car qui ne peut pas le moins n’est pas habilité à prétendre pouvoir le plus, sauf à faire preuve d’une incommensurable vanité et une insondable vacuité. Dans tous les cas, le Gardien du seuil veille et sa vigilance ne pourra pas être prise en défaut

Il n’y a pas de passe-droit ni de raccourci sur le camino de la Jérusalem céleste, tout ce qui doit être parcouru, un pas devant l’autre, doit impérativement l’être, et sauter une ou plusieurs tapes est le plus sûr moyen de s'égarer.

Le jeu de l’amère loi implique de parcourir toutes les cases avant d’arriver à la case libératrice, sinon risque de retour à la case départ, ou la prison, ou la chute dans le puits.

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1173
Points : 1234
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par nevada le Lun 8 Mai - 13:47

Lug a écrit:
nevada a écrit:Et si mon âme sœur était potentiellement une partie de chaque être et non une seule personne prédéterminée, ce qui enlèverait toute possibilité de libre-arbitre, cela m'amènerait à considérer chaque être à une juste valeur et j'arrêterai de me focaliser sur une personne physique. En fait je me dis que si nous sommes une partie du Tout seul l'union de tout ce qui existe peut se rapprocher de Tout et non seulement l'union de deux personnes sur le plan physique.

Ceci amène plus à se rapprocher de ce que représente véritablement l'Amour Universel dans sa genèse que d'essayer de le définir par des relations plus ou moins calamiteuses qui somme toute ont leur utilité sur le plan physique mais plus sur le plan spirituel.

Voilà, ma Nevada, l’exemple type du syndrome involutif de ce que j’appelle : les bottes de sept lieues.

Autant ton précédent post respectait la sacro-sainte règle d’un pied devant l’autre, autant celui-ci reprend le travers de l’ignorance impatiente qui croit pouvoir mettre le 9 et le 10, avant d’avoir parfaitement positionné le 1 le 2 et la 3...

Avant que d’ambitionner d’être capable de pratiquer l’union avec le Tout, l’ordre souverain des choses impose que nous soyons au moins capables de faire la démonstration, beaucoup plus difficile qu’il n’y paraît de prime abord, de faire au moins l’union avec une Conscience proche et semblable à celle de notre espèce, tout en étant parfois très différentes dans ses apparences.

Comme le dit si bien l’adage populaire qui peut le plus doit pouvoir le moins, car qui ne peut pas le moins n’est pas habilité à prétendre pouvoir le plus, sauf à faire preuve d’une incommensurable vanité et une insondable vacuité. Dans tous les cas, le Gardien du seuil veille et sa vigilance ne pourra pas être prise en défaut

Il n’y a pas de passe-droit ni de raccourci sur le camino de la Jérusalem céleste, tout ce qui doit être parcouru, un pas devant l’autre, doit impérativement l’être, et sauter une ou plusieurs tapes est le plus sûr moyen de s'égarer.

Le jeu de l’amère loi implique de parcourir toutes les cases avant d’arriver à la case libératrice, sinon risque de retour à la case départ, ou la prison, ou la chute dans le puits.

Tu as raison mon Lug, je me suis laissée aspirer par mon ego.

Ma difficulté réside non dans la reconnaissance de l'âme sœur mais plus dans la réciprocité de cette reconnaissance, cette Volonté Commune dont tu as parlé, ce qui engendre, chez moi, de la souffrance. Ce que je ressens c'est que deux protagonistes peuvent très bien se reconnaître comme étant intimement liés sans pour autant être en mesure d'exprimer ce lien conformément à Dharma, sans être capable de cheminer ensemble vers la Lumière.

Lorsque le processus c'est-lui se met en route, alors que le processus c'est-elle reste sans réponse, il faut sans cesse faire preuve de persévérance, de courage, d'abnégation, de patience.. ce qui est extrêmement difficile.

nevada

Messages : 111
Points : 113
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Lilbudha le Mar 9 Mai - 13:08

Lorsque je prends en compte tout ce qui a été dit ici, je suis convaincu d'avoir déjà rencontré "c'est-elle", lors de cette incarnation, et de l'avoir laissé filer par manque d'élévation spirituelle.

La mère l'oie m'indique que ce sera pour le prochain tour de piste...

C'est une chance, ma Nevada, que de pouvoir interagir avec "c'est-lui", même si lui-même ne le réalise pas encore. Smile Courage.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 621
Points : 641
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par nevada le Mer 10 Mai - 17:02

Si je pars du principe que “ce que Dieu a uni, nul ne peut le désunir”, alors je me dis que la rencontre avec mon âme sœur n'est qu'une question de temps, mais ce temps est à mettre à profit. Il ne s'agit pas d'attendre moultes incarnations sans rien faire,  sinon chaque rencontre sera toujours calamiteuse, mais de se mettre en conditions, de se préparer  pour que cette rencontre soit la plus belle possible, la plus harmonieuse.  

Si je reconnais mon âme sœur dans cette présente incarnation, j'ai la responsabilité de veiller discrètement à lui apporter les outils spirituels nécessaires à sa propre évolution sans pour autant la polluer, me rendre disponible, tout en poursuivant ma quête.

Le repentir sincère doit se réaliser à plusieurs niveau, et chacun doit se donner les moyens de revivre les situations calamiteuses pour les transformer en relations harmonieuses et rien de mieux que de "se connaître soi même"...

nevada

Messages : 111
Points : 113
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par nevada le Sam 15 Juil - 18:10

Relisant les différents post sur les déterminants qui pourront faire d'une relation qu'elle soit harmonieuse ou calamiteuse, je me pose des questions.

Comment intégrer des données zodiacales des protagonistes dans une recherche de complémentarité sachant que nous pouvons parcourir plusieurs signes en une incarnation?

Vu que tout repose sur l'analogie des contraires est-il possible d'imaginer que nos protagonistes soient  d'abord attirés l'un vers l'autre sur le principe évolutif (involution → évolution)  motivé par la Volonté de Bien et leur foi grandissante?

En fait, je me disais qu'avant d'intégrer les signes complémentaires du zodiaque à leur quête,  nos âmes sœurs vont d'abord devoir se reconnaître comme telles, et il est d'ailleurs possible qu'ils ne se reconnaissent pas dans une incarnation, ce qui ne les empêchera pas individuellement d'avancer sur le chemin de l'évolution.


nevada

Messages : 111
Points : 113
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par nevada le Sam 26 Aoû - 12:43

Lilbudha a écrit:Lorsque je prends en compte tout ce qui a été dit ici, je suis convaincu d'avoir déjà rencontré "c'est-elle", lors de cette incarnation, et de l'avoir laissé filer par manque d'élévation spirituelle.

La mère l'oie m'indique que ce sera pour le prochain tour de piste...

C'est une chance, ma Nevada, que de pouvoir interagir avec "c'est-lui", même si lui-même ne le réalise pas encore. Smile Courage.

Je voudrais revenir sur l’interaction entre les âmes sœurs qui ne me semble possible qui s'il y a une véritable connexion entre les deux: il ne faut jamais s'imposer, être intrusif, et ne surtout pas vouloir faire le travail à sa place. Aussi puis-je vraiment interagir avec mon âme sœur si cette dernière ne le souhaite pas?

On ne peut apporter à l'autre ce qui, chez lui, fait défaut, seulement si ce dernier en exprime la demande. Aussi faut-il être connectés l'un à l'autre pour établir un lien qui permettra alors l'interaction.

Lorsque deux âmes sœurs sont connectées alors il leur est possible d'interagir. Mais cela ne suffit pas à faire que leur relation devienne harmonieuse. Je pense que cette connexion ne peut se réaliser harmonieusement que si nos deux âmes sœurs sont les réceptrices d'un même émetteur.  De ce qu'il me semble c'est que l'interaction suppose une volonté commune d'agir l'un envers l'autre, l'un vers l'autre, dans une respectueuse réciprocité, dans l'idée d'un don de soi totalement désintéressé, par Amour, et non par seule recherche  de complémentarité. Si l'une est parvenue à être ce que  l'autre reconnaîtra humblement ne pas être, alors elle sera en mesure de recevoir ce qui lui manquera, par la reconnaissance du bien fondé de leur cheminement commun qu'elle percevra comme bon.

Je pense qu'il faut avoir une base commune, qui est celle de cheminer ensemble vers la même Lumière. Cela suppose qu'au préalable nous ayons les mêmes aspirations, que nous soyons constamment éclairés et motivés par la même Lumière, et cela ne nécessite pas d'en être au même niveau. Nous serons en quelque sorte les différents aspects d'une seule et même chose et vivrons nos différences comme une magnifique avancée possible vers la chose unique.

nevada

Messages : 111
Points : 113
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épopée du couple

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum