Mage et sorcier

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mage et sorcier

Message par Domino le Dim 22 Jan - 18:10

Lug a écrit:Faisons comme si je ne connaissais pas Franz Bardon, mon Vasanakshaya, tu nous dis qu’il propose une série d’exercices pour développer nos propres facultés supérieures...
La première question que je me pose, est : de quelles facultés s’agit-il ?
Effectivement, mon Vasanakshaya, Franz Bardon était un grand initié, comme l’était d’ailleurs Eliphas Lévy, mais tous les deux étaient de la catégorie des sorciers, et non de celle des Mages...

La première question qui me vient à l'esprit personnellement mise à part la question en suspend de notre Lug, c'est: est-ce que le sorcier et le mage ont reçu la même initiation et si oui, qu'est-ce qui les distingue d'une part et peuvent-ils choisir entre l'un et l'autre? passer de l'un à l'autre (du blanc au noir ou du noir au blanc).

Un autre aspect que je ne comprends pas trop c'est que si je me réfère aux questions de l'élève et du Maitre, les asuras seraient des sorciers mais œuvreraient pour l'utilité commune. Or si j'ai bien compris la Grande Loge Noire est tout sauf philanthrope !

J'ai plein d'autres questions et pas vraiment de réponse, disons pour le moment que le topic est ouvert pour ceux qui voudraient approfondir le sujet.
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Lug le Dim 22 Jan - 18:44

.
.

Un pied devant l’autre, mon Domino, voilà une sage démarche qui vaut tous les étalages de verbiage creux et d’amalgames douteux. C’est pourquoi je n’ai posé qu’une simple petite question à notre camarade Vasanakshaya.

Il faut savoir que le Mage et le sorcier utilisent les mêmes énergies, mais si le sorcier se caractérise par une recherche de pouvoirs personnels, dans le dessein de profits et d’intérêts purement égoïstes, le Mage se distingue par l’absence totale de tout bénéfice et intérêt personnel.

Le sorcier recherche obsessionnellement et vaniteusement à obtenir des pouvoirs, le Mage se content de savoir qu’il les obtiendra automatiquement au fur et à mesure de son évolution, et d’autant plus rapidement qu’il se consacrera, sans se préoccuper du moindre pouvoir, au service désintéressé au profit de l’utilité commune.

Alors oui, mon Domino, il y a des individus sur terre qui se consacrent à la sorcellerie, comme il y a des asuras, sur d’autres plans et d’autres Mondes, qui poursuivent dans cette veine...

Donc, pour répondre à ta première question, ce qui différencie le Mage blanc du noir, c’est simplement une question d’ego (adharma) ou de préoccupation du service du groupe (Dharma).

Je te le rappelle, les énergies utilisées restant rigoureusement les mêmes, c’est pour cette raison que les sorciers peuvent avoir des pouvoirs redoutables, mais inévitablement autodestructeurs pour eux, ce qui a été le cas de Franz Bardon, comme celui d’Eliphas Levy qui s’est longtemps adonné à la sorcellerie, avant que de découvrir les dégâts en retour qu’elle faisait subir à ses adeptes.

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1170
Points : 1231
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Vasanakshaya le Lun 23 Jan - 13:27

Lug a écrit:.
.

Faisons comme si je ne connaissais pas Franz Bardon, mon Vasanakshaya, tu nous dis qu’il propose une série d’exercices pour développer nos propres facultés supérieures...

La première question que je me pose, est : de quelles facultés s’agit-il ?

Effectivement, mon Vasanakshaya, Franz Bardon était un grand initié, comme l’était d’ailleurs Eliphas Lévy, mais tous les deux étaient de la catégorie des sorciers, et non de celle des Mages...

Merci mon Lug.

De quelles facultés s'agit-il ?

Je dirais mon Lug que les exercices de Franz Bardon présentés dans ses ouvrages, permettent d'apprendre à discipliner son mental, ses émotions et son physique. Je dirais aussi que ces exercices offrent la possibiliter d'appréhender le monde invisible qui nous entour afin de pouvoir travailler avec lui.
Le terme de facultés supérieures est peut être mal choisi. Disons plutôt que ces exercices permettent de développer des outils pour augmenter le champ de conscience et pour se rendre maître de nos corps.

Si Franz Bardon, comme Eliphas Lévy étaient des sorciers par opposition aux Mages, il me semble avoir compris que les pouvoir utilisés sont les mêmes dans les deux cas. La différence vient donc de la manière de les employer. Si l'un utilise ce savoir pour son propre avantage, alors il devient sorcier, si l'autre l'utilise sans fin égotiques, il est alors Mage. Est-ce correcte ?

Mais si les pouvoirs sont les mêmes, les méthodes d'acquisitions sont-elles les mêmes ? Et donc, les méthodes de Franz Bardon (sorcier) peuvent-elles être utilisées pour celui qui aspire à être Mage ?

Je ne veux en aucun jouer avec des forces qui me dépassent, je me demandais si les exercices deFranz Bardon, et parallèlement si les rituels de Moryason (qui se proposent comme aide aux exercices de Bradon), peuvent tendre à aider l'évolution d'une Consceince qui se veut devenir blanche ?

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 63
Points : 75
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Maya

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Hermaphrodite le Lun 23 Jan - 18:07

Mon Vasanakshaya,

Voici me semble-t-il, des échanges qui te permettront de nourrir ta recherche.

http://fraternite-hermes.forumactif.org/t74-l-occultisme-est-il-autre-chose-qu-une-patascience


Fraternellement

_________________
Juste de Pensée, Juste de Parole, Juste d'Action, et trop de MÂAT n'est plus MÂAT. La Loi
avatar
Hermaphrodite

Messages : 342
Points : 366
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Lug le Mar 24 Jan - 10:51

Vasanakshaya a écrit:
Lug a écrit:.
.

Faisons comme si je ne connaissais pas Franz Bardon, mon Vasanakshaya, tu nous dis qu’il propose une série d’exercices pour développer nos propres facultés supérieures...

La première question que je me pose, est : de quelles facultés s’agit-il ?

Effectivement, mon Vasanakshaya, Franz Bardon était un grand initié, comme l’était d’ailleurs Eliphas Lévy, mais tous les deux étaient de la catégorie des sorciers, et non de celle des Mages...

Merci mon Lug.

De quelles facultés s'agit-il ?

Je dirais mon Lug que les exercices de Franz Bardon présentés dans ses ouvrages, permettent d'apprendre à discipliner son mental, ses émotions et son physique. Je dirais aussi que ces exercices offrent la possibiliter d'appréhender le monde invisible qui nous entour afin de pouvoir travailler avec lui.
Le terme de facultés supérieures est peut être mal choisi. Disons plutôt que ces exercices permettent de développer des outils pour augmenter le champ de conscience et pour se rendre maître de nos corps.

Si Franz Bardon, comme Eliphas Lévy étaient des sorciers par opposition aux Mages, il me semble avoir compris que les pouvoir utilisés sont les mêmes dans les deux cas. La différence vient donc de la manière de les employer. Si l'un utilise ce savoir pour son propre avantage, alors il devient sorcier, si l'autre l'utilise sans fin égotiques, il est alors Mage. Est-ce correcte ?

Mais si les pouvoirs sont les mêmes, les méthodes d'acquisitions sont-elles les mêmes ? Et donc, les méthodes de Franz Bardon (sorcier) peuvent-elles être utilisées pour celui qui aspire à être Mage ?

Je ne veux en aucun jouer avec des forces qui me dépassent, je me demandais si les exercices deFranz Bardon, et parallèlement si les rituels de Moryason (qui se proposent comme aide aux exercices de Bradon), peuvent tendre à aider l'évolution d'une Consceince qui se veut devenir blanche ?

Mon Vasanakshaya, tu n’as pas lu mon avant-dernier post avec la rigueur qui permet d’accéder à une pensée juste.

Je n’ai pas écrit que les pouvoirs étaient les mêmes, mais que les énergies utilisées étaient les mêmes, ce qui n’est pas du tout la même chose.

Pour faire simpliste, tu peux utiliser le feu pour faire cuire ta popote, mais tu peux aussi utiliser ce même feu pour faire rôtir un hérétique en place de grève, ce qui ‘est pas le même pouvoir, bien ce que soit la même énergie.

Ne va surtout pas croire que j’ai quelque aversion pour Franz Bardon ou Eliphas Levy, ce sont, je le rappelle, de grands initiés, mais ils ont, l’un comme l’autre, consacré une partie importante de leurs recherches dans l’étude et la pratique de rituels qui les ont amenés dans le domaine de la sorcellerie et dans la sphère de forces maléfiques et auto-destructices. C’est si vrai que nous devons à Eliphas Lévy l’un des axiomes les plus synthétiques et les plus efficaces se rapportant à la sorcellerie, que je considère aussi lumineux que E=MC2 du petit Albert.

Cet axiome je te le rappelle dit : le sorcier se donne au diable, et le diable se donne au Mage.

Ne va surtout pas croire qu’il s’agit d’une simple figure de style venant d’un poète un tantinet rêveur, mais que c’est là le fruit d’une très longue pratique avec de nombreuses expériences qui lui ont souvent laissé un goût amer. C’est aussi ce qui résume une partie de l’éprouvante vie de Franz Bardon, qui a sans cesse dû se confronter à des attaques de forces maléfiques.

Mais avant de focaliser sur ces grands initiés, qui nous ont laissé en partage le fruit de leurs expériences, autant pour nous faire savoir que cela existe, et que c’est aussi inévitablement autodestructeur, il faut redescendre un peu plus sur le plancher des vaches pour comprendre que la sorcellerie ne consiste pas uniquement en de grandes incantations et de rituels plus ou moins sataniques, mais commence par la mise en pratique (qui devient alors son rituel) de pensées ni justes ni vertueuses. Une des plus grandes sorcelleries du moment, tu l’as sous les yeux et elle occupe abondamment l’actualité, je veux parle de Daesh...

Le fanatisme est une sorcellerie, la normalité ambiante en est une autre, ceci pour dire que ce sujet est loin d’être épuisé avec quelques commentaires frivoles et émotionnels sur Franz Bardon ou Eliphas Lévy.

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1170
Points : 1231
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par enerlibr le Mar 24 Jan - 18:21

Le sorcier permet juste de se hisser au-dessus du plancher des vaches.
Il y a à peine plus de lumière au niveau astral, et encore : furieusement filtrée.

" Le sorcier utilise la force dominante de l’univers :
l’intention – la force qui modifie et réordonne les choses ou les maintient telles qu’elles sont.
[..] La seule façon de connaître l’intention est de la connaître directement,
à travers un lien vivant qui existe entre l’intention et tous les êtres sensibles.
Les sorciers appellent intention l’indescriptible, l’esprit, l’abstrait, le nagual. "

(Carlos Castaneda – La force du silence)

_________________
Oui merci Hastings ! (Hercule Poirot)

enerlibr

Messages : 104
Points : 112
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Belgikistan

Voir le profil de l'utilisateur http://matricube.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Lilbudha le Mer 25 Jan - 10:54

Il est intéressant de constater, en rapport avec ce sujet, que nos deux joyeux bout-en-train sont de fervent défenseurs de Franz Bardon. Les deux ayant pris fortement en grippe le fait qu'on puisse qualifier ce dernier de sorcier, ce qui semble caractéristique d'une Conscience sujette à la FASCINATION. Pas seulement envers Franz Bardon, mais plus probablement envers leur propre ego (dont Franz Bardon est une arborescence d'identification) et les forces subhumaines qui l'animent (asuras).

Je pense à ce mot, fasciner, car sa définition me semble parfaitement décrire l'état d'esprit dans lequel se trouve le sorcier lorsqu'il pratique : "Attirer, dominer, immobiliser un être vivant en le privant de réaction défensive par la seule puissance du regard".

Si le sorcier se donne au diable, c'est parce que ce dernier, par ses fabuleux pouvoirs de prestidigitateur, le fascine. D'ailleurs, une des images les plus connus de l'attracteur cupide est le serpent hypnotisant Eve dans la version grand public.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 587
Points : 609
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Domino le Mer 25 Jan - 19:44

Si je comprends bien, on parle de sorcellerie lorsqu'il s'agit de l'astral? Autrement on parle de mage noir? (c'est pour s'y retrouver dans les termes et définitions)
Au final, si l'on considère la sorcellerie comme la manipulation des énergies de l'astral alors la définition est très vaste et multiforme et se retrouve dans la vie de tous les jours... ce qui en fait un sujet potentiellement très riche ! Pour les pièges à éviter s'entend Smile
D'une certaine manière les discours politiques en fond partie, plus que jamais à l'heure actuelle.
Difficile de ne pas voir dans le discours récent de Macron des influences négatives par exemple.
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Domino le Mer 25 Jan - 19:56

Je me suis souvent demandé si les paquets de cigarettes avec la formule "fumer tue" et ce à l'échelle mondiale n'était pas une forme de sorcellerie volontaire. Le message est fort: vous allez mourir mais c'est de votre plein gré.
avatar
Domino

Messages : 937
Points : 1027
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par enerlibr le Mer 25 Jan - 23:21

Domino a écrit:Je me suis souvent demandé si les paquets de cigarettes avec la formule "fumer tue" et ce à l'échelle mondiale n'était pas une forme de sorcellerie volontaire. Le message est fort: vous allez mourir mais c'est de votre plein gré.
La vie est information, celui qui contrôle l'information tient le pouvoir.
Ce n'est pas tant fumer qui tue, mais plutôt le fait de le savoir, de se l'entendre rabâcher ad nauseam.
Les sorciers et autres merdias qui nous gouvernent  tuent la populace en surnombre à petit feu.
Comme l'être humain est ses pensées, celles-ci le construisent aussi aisément qu'elles le détruisent.
Là où la peur règne, règne aussi l'ordre ... ou le désordre suivant que l'on est dominant ou dominé.

_________________
Oui merci Hastings ! (Hercule Poirot)

enerlibr

Messages : 104
Points : 112
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Belgikistan

Voir le profil de l'utilisateur http://matricube.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Kanzi le Jeu 26 Jan - 3:21

Lug a écrit:.
.


Il faut savoir que le Mage et le sorcier utilisent les mêmes énergies

Exemple l' intelligence, c'est la même énergie qui sert en bien positif ou en bien négatif. Soit quelle éclaire et libère, soit qu'elle égare et enchaîne une conscience.

Kanzi

Messages : 869
Points : 1007
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Kanzi le Dim 29 Jan - 22:38

enerlibr a écrit:
Domino a écrit:Je me suis souvent demandé si les paquets de cigarettes avec la formule "fumer tue" et ce à l'échelle mondiale n'était pas une forme de sorcellerie volontaire. Le message est fort: vous allez mourir mais c'est de votre plein gré.
La vie est information, celui qui contrôle l'information tient le pouvoir.
Ce n'est pas tant fumer qui tue, mais plutôt le fait de le savoir, de se l'entendre rabâcher ad nauseam.
Les sorciers et autres merdias qui nous gouvernent  tuent la populace en surnombre à petit feu.
Comme l'être humain est ses pensées, celles-ci le construisent aussi aisément qu'elles le détruisent.
Là où la peur règne, règne aussi l'ordre ... ou le désordre suivant que l'on est dominant ou dominé.

C'est trop fort en réalité.... et si juste ce que tu écris. L'information avec une intention précise où l'interprétation de celle-ci par ceux qui doivent la recevoir, ne laisse pas de place à l'erreur quand à d'autres interprétations possibles. On ne peut mieux s'y prendre pour que les gens s'éliminent eux-même en étant utile -au passage- comme cobaye de la médecine.

Kanzi

Messages : 869
Points : 1007
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Kanzi le Dim 29 Jan - 23:30

enerlibr a écrit:Le sorcier permet juste de se hisser au-dessus du plancher des vaches.
Il y a à peine plus de lumière au niveau astral, et encore : furieusement filtrée.

" Le sorcier utilise la force dominante de l’univers :
l’intention – la force qui modifie et réordonne les choses ou les maintient telles qu’elles sont.
[..] La seule façon de connaître l’intention est de la connaître directement,
à travers un lien vivant qui existe entre l’intention et tous les êtres sensibles.
Les sorciers appellent intention l’indescriptible, l’esprit, l’abstrait, le nagual. "

(Carlos Castaneda – La force du silence)

Le sorcier est donc créateur ou plutôt constructeur, d'une nouvelle réalité illusoire....

Kanzi

Messages : 869
Points : 1007
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Hermaphrodite le Mar 31 Jan - 0:50

Kanzi a écrit:
Lug a écrit:.
.


Il faut savoir que le Mage et le sorcier utilisent les mêmes énergies

Exemple l' intelligence, c'est la même énergie qui sert en bien positif ou en bien négatif. Soit quelle éclaire et libère, soit qu'elle égare et enchaîne une conscience.

Il me semble que les énergies auxquelles Lug fait allusion sont celles-ci:

Carnet du Remora a écrit:

Postulat 21

Il y a deux grands types de force que le praticien de la Haute Magie doit avant tout discerner. La force psychique issue du règne subhumain et la force psychique provenant de ce que produit l'union de l'Esprit et de la matière.

La première est celle qui anime les Consciences du Monde physique dense en commençant par les consciences minérales, végétales, animales, et l'aspect animal de l'être humain. L'utilisation de cette force animiste se trouve essentiellement pratiquée par les chamanes. Dans toutes les grandes traditions spirituelles, on retrouve les déclinaisons de cette force des élémentals sous forme de djinns, d'elfes, d'ondines, de salamandres ou de gnomes. Mais aussi sous l'aspect de divinités primitives au puissant magnétisme comme on en trouve par exemple dans le Vaudou, le serpent Apopis de l'ancienne Égypte ou l'attracteur cupide qui tenta Héva dans le Sépher de Moïse.

La deuxième force psychique est donc celle de l'Esprit dans la matière sensible du règne humain et qui se concentre dans la Conscience par un point médian de focalisation des puissances éthériques émanant des Consciences supérieures des vies planétaires et cosmiques. Cette concentration énergétique suprahumaine apporte à la Conscience la possibilité de développer des facultés d'un ordre très différent de celui de l’animalité du Monde physique dense dont le puissant magnétisme limite, déforme et emprisonne l'âme-de-vie qui se laisse subjuguer par ce psychisme subhumain. Ce n'est que par une intense concentration des forces psychiques spirituelles abstraites, que lui procure une connaissance libérée des distorsions d'une vision voilée, que la Conscience peut espérer sortir de son asservissement par la domestication et la maîtrise des forces subhumaines. Les forces psychiques subhumaimes sont donc celles des formes temporelles, des illusions et de l'hétérogénéité des manifestations, elles sont les vassales des forces supra-humaines intemporelles, homogènes et subjectives, lorsque ces dernières se manifestent.

La difference entre le Mage et le Sorcier dans l'utilisation de ces énergies sera uniquement la Volonté de Bien qui animera le Mage, de sorte qu'il cherchera toujours à respecter la règle numéro du Dharma: Primum non nocere

_________________
Juste de Pensée, Juste de Parole, Juste d'Action, et trop de MÂAT n'est plus MÂAT. La Loi
avatar
Hermaphrodite

Messages : 342
Points : 366
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Kanzi le Mar 31 Jan - 1:37

Hermaphrodite a écrit:
Kanzi a écrit:
Lug a écrit:.
.


Il faut savoir que le Mage et le sorcier utilisent les mêmes énergies

Exemple l' intelligence, c'est la même énergie qui sert en bien positif ou en bien négatif. Soit quelle éclaire et libère, soit qu'elle égare et enchaîne une conscience.

Il me semble que les énergies auxquelles Lug fait allusion sont celles-ci:

Carnet du Remora a écrit:

Postulat 21

Il y a deux grands types de force que le praticien de la Haute Magie doit avant tout discerner. La force psychique issue du règne subhumain
et la force psychique provenant de ce que produit l'union de l'Esprit et de la matière.

La première est celle qui anime les Consciences du Monde physique dense en commençant par les consciences minérales, végétales, animales, et l'aspect animal de l'être humain. L'utilisation de cette force animiste se trouve essentiellement pratiquée par les chamanes. Dans toutes les grandes traditions spirituelles, on retrouve les déclinaisons de cette force des élémentals sous forme de djinns, d'elfes, d'ondines, de salamandres ou de gnomes. Mais aussi sous l'aspect de divinités primitives au puissant magnétisme comme on en trouve par exemple dans le Vaudou, le serpent Apopis de l'ancienne Égypte ou l'attracteur cupide qui tenta Héva dans le Sépher de Moïse.

La deuxième force psychique est donc celle de l'Esprit dans la matière sensible du règne humain et qui se concentre dans la Conscience par un point médian de focalisation des puissances éthériques émanant des Consciences supérieures des vies planétaires et cosmiques. Cette concentration énergétique suprahumaine apporte à la Conscience la possibilité de développer des facultés d'un ordre très différent de celui de l’animalité du Monde physique dense dont le puissant magnétisme limite, déforme et emprisonne l'âme-de-vie qui se laisse subjuguer par ce psychisme subhumain. Ce n'est que par une intense concentration des forces psychiques spirituelles abstraites, que lui procure une connaissance libérée des distorsions d'une vision voilée, que la Conscience peut espérer sortir de son asservissement par la domestication et la maîtrise des forces subhumaines. Les forces psychiques subhumaimes sont donc celles des formes temporelles, des illusions et de l'hétérogénéité des manifestations, elles sont les vassales des forces supra-humaines intemporelles, homogènes et subjectives, lorsque ces dernières se manifestent.

La difference entre le Mage et le Sorcier dans l'utilisation de ces énergies sera uniquement la Volonté de Bien qui animera le Mage, de sorte qu'il cherchera toujours à respecter la règle numéro du Dharma: Primum non nocere

Non c'est vrai ? Et en quoi ce que j'écris contrevient à cela ? Merci de m'éclairer et d'aller plus loin dans ton développement peut-être pourras-tu nous et me rendre service. Wink

Kanzi

Messages : 869
Points : 1007
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Hermaphrodite le Mar 31 Jan - 1:54

Lug a écrit:Ne va surtout pas croire que j’ai quelque aversion pour Franz Bardon ou Eliphas Levy, ce sont, je le rappelle, de grands initiés, mais ils ont, l’un comme l’autre, consacré une partie importante de leurs recherches dans l’étude et la pratique de rituels qui les ont amenés dans le domaine de la sorcellerie et dans la sphère de forces maléfiques et auto-destructices. C’est si vrai que nous devons à Eliphas Lévy l’un des axiomes les plus synthétiques et les plus efficaces se rapportant à la sorcellerie, que je considère aussi lumineux que E=MC2 du petit Albert

De ce qu'il me semble,

l'un des enseignements qui peut être dégagé des propos de Lug ci-dessus, c'est que les rituels ne sont pas à proscrire absolument, puisqu'ils relèvent de certains aspects de l'initiation.

Toutefois, il est nécessaire de persévérer dans la volonté de Bien, et de ne pas dépasser le strict nécéssaire dans ce domaine cérémoniel (comme dans tout autre domaine), puisque le cheminement initiatique, nous y menera inéluctablement tel que nous le rappel le Carnet du Rémora ci-dessous:

Carnet du Rémora a écrit:La Haute Magie n’est pas autre chose que le niveau supérieur de l’initiation de la Conscience et de sa propre libération des servitudes engendrées par l’illusion de l'identification à la forme concrète.

La reconquête de ses pouvoirs, qui lui permettront de régner sur les forces subhumaines, repose sur sa capacité à se débarrasser progressivement du fatras d’un matériel de psychologie intellectuelle pour le remplacer par la pureté d’un matériel de psychologie spirituelle.

Tant que la Conscience restera à l’intérieur des frontières des lois de causalité, elle sera condamnée à subir l’asservissement des forces subhumaines. Pour franchir ces limites des lois causales, ayant pour féroces gardiens la peur et l'ignorance, elle devra déchoir l’intellect raisonneur de son rang de souverain régnant qu’il n’a cessé d’usurper, pour le remplacer par le souverain légitime : la Conscience du corps spirituel.

Le premier acte de la maîtrise de la Haute Magie passe donc par la nécessaire domestication de ces forces animistes subhumaines.


Et comment parvenir à la domestication de ces forces subhumaines?

Il me semble qu'il est nécessaire de prendre en compte ici, les trois puissances que sont La Providence, La Conscience et le Destin.

- Du point de vu de la Providence: Il me semble que c'est sous la houlette de la Hiérarchie au travers d'une ou des Intelligences qui la constitue, que le Mage devra oeuvrer. Ce qui veut dire que ce n'est pas par un mouvement personnel, mais sous l'impulsion d'une necessité relèvant de la réalisation d'un aspect du plan divin ou du dessein du groupe spirituel, auquel appartient le Mage.

- Du point de vu de la Conscience: pour que le Mage soit en capacité d'agir dans le strict cadre de la Volonté de Bien, il devra se débarrasser progressivement du fatras d’un matériel de psychologie intellectuelle pour le remplacer par la pureté d’un matériel de psychologie spirituelle, afin de garder une vision claire de l'objectif à atteindre, correspondant necéssairement à un service désintéressé. ce labeur de la Conscience est de nature à lui permettre d'obtenir la double force des choses supérieures (Providence) et des choses inférieures (Destin).

- Du point de vu du Destin: partant des deux préalables ci-dessus, le Mage pourra alors se servir des rituels précis et puissants, lui permettant de dominer et de domestiquer les forces subhumaines tel que l'indique Lug dans l'analyse ci-dessous qu'il fait de la Table d'Emeraude.

Lug a écrit:La force des choses supérieures, selon les acquis de nos précédentes Connaissances, est ce qui relève de la Divine Providence, c'est-à-dire tout ce qui n'est pas de l'ordre de la causalité, mais de celui de l'adhésion volontaire clairement manifestée. La force des choses inférieures, sera celle de la sphère du Destin et de la puissance des élémentals soumis aux lois de cause à effet que cette Conscience sera parvenue, dans un premier temps à dominer lors de sa descente, et dans un deuxième temps à domestiquer à son service. Nous entrons là de plein pied dans des pratiques de Haute Magie, comme elles sont très sommairement évoquées dans les Clavicules de Salomon qui se trouvent dans le Temple d'Hermès Trismégiste, sous une forme suffisamment hermétique pour être très difficilement exploitable par un non-initié, ou par un initié de faible niveau. Avant que de pouvoir espérer établir le commerce subtil entre toutes ces forces, il faudra d'abord s'en rendre digne, et surtout apprendre à s'harmoniser avec celles-ci en sachant s'aligner volontairement sur leur niveau vibratoire (très important niveau de Connaissance), car il n'est pas dans l'ordre souverain des choses, que ce soient elles qui régressent à un niveau vibratoire où elles perdraient inévitablement leurs pouvoirs, leurs puissances et leur dignité. Ce ne sont jamais les dieux qui deviennent des hommes, ce sont toujours les hommes qui doivent devenir des dieux ! Et cela leur est possible qu'à la condition qu'ils sachent recevoir la force des choses inférieures, et surtout celle des choses supérieures ; d'où la nécessité d'être capable d'établir des conditions de communication avec ce qui est en haut, comme avec ce qui est en bas, ainsi que d'avoir la mobilité requise pendant la durée de son incarnation pour passer de l'un à l'autre état.

_________________
Juste de Pensée, Juste de Parole, Juste d'Action, et trop de MÂAT n'est plus MÂAT. La Loi
avatar
Hermaphrodite

Messages : 342
Points : 366
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Le Moinetagnard le Mar 31 Jan - 11:37

Bon alors tu les pratiques déjà ces rituels, hermaphrodite, oui, non, un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout?  flower

Oh, tu ne serais pas le premier de ceux engagés déjà bien en avant sur le chemin qui finalement s'y adonnent; souvent par manque de patience, par curiosité, par présomption ou orgueil, faute de résultats temporairement à la hauteur de leurs espérances, ou pour le bien intentionnel envers leur clan, famille, groupe sans se douter à quoi ils seront liés... Non seulement dans ton message, il me semble que tu essaies de te convaincre de leur légitimité (en orientant ton interprétation, mais je peux me tromper), mais en plus tu en assures en quelque sorte la promotion malgré toi auprès de tes frères. Ce n'est pas parce que le chemin de la connaissance nous y mènera que nous sommes en droit d'abuser à l'avance, par le savoir, des forces de la nature, ce qui fermera pour un temps plus ou moins long beaucoup de Portes.
Hermaphrodite a écrit:de ne pas dépasser le strict nécessaire dans ce domaine cérémoniel (comme dans tout autre domaine), puisque le cheminement initiatique nous y mènera
Le strict nécessaire avant d'être arrivé, c'est rien. La fin de ton message donne le droit à un mage d'en user, mais le Mage est déjà initié, il a déjà parcouru ce chemin.
Il se le permet parce qu'il sera capable de ne pas se laisser domestiquer lui-même par ces forces sub-humaines qui se manifestent dans la banalité du quotidien de chacun, forces qu'il aura appris à identifier en lui. Sa maîtrise est le résultat d'une ascèse éprouvée quasi sur-humaine . En fait, à ce stade, il n'a même pas besoin de les appeler, juste de les recevoir parce qu'il s'est ouvert à leurs communications subtiles, et elles se proposeront elles-même à son service y voyant par là, leur seul moyen d'élévation propice à leur propre rédemption: la participation et le service à un être participant lui-même à la divinité.
Pour avoir le droit de commander, il faut s'être attribué par l'épreuve, la confiance de ceux à qui l'on veut commander, puis de savoir comment les diriger.... mais cela c'est pour les gradés, et pas pour les simples soldats, ni même pour le petit enfant que je suis, et qui perçoit avec ses yeux à peine ouverts comment semblent faire les "grands".

Toute recette, tout savoir pratique préfabriqué destiné à obtenir plus que ce à quoi on a droit naturellement, auquel on accorde Foi et qu'on actionne en parole, pensée et action par la volonté tombe sous le coup de la sorcellerie.
La différence entre un sorcier et un mage, c'est que le premier abuse de ce qu'il ne connait pas, et l'autre se sert uniquement de ce qu'il connait. Un sorcier peu avoir dans une 'intention du bien d'utiliser le savoir, les rituels, mais comme le dit l'adage: l'enfer est pavé de bonnes intentions. La Volonté de bien est vertueuse, elle n'utilise la Foi qu'avec l'humilité (vertu qui lui est intimement liée) qui consiste à ne pas vouloir occuper une place plus élevée ou plus avancée que celle à laquelle ses maigres connaissances lui donne droit vis-à-vis de la Nature.

_________________
Imitation de J.-C. a écrit: Ne rien s'attribuer et penser favorablement des autres, c'est une grande sagesse et une grande perfection.
avatar
Le Moinetagnard

Messages : 107
Points : 117
Date d'inscription : 17/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Hermaphrodite le Mar 31 Jan - 18:19

Mon Moinetagnard,

Non seulement je souscris a ce que tu dis, mais en plus je ne vois en tes propos qu'un développement de ce que j'ai dis avec moins de détail.

Toutefois il y a une légère nuance que tu apportes à laquelle je ne soucris pas entièrement, lorsque tu dis:


La différence entre un sorcier et un mage, c'est que le premier abuse de ce qu'il ne connait pas, et l'autre se sert uniquement de ce qu'il connait


Es-tu persuadé que TOUS les sorciers abusent "de ce qu'ils ne CONNAISSENT pas"?


_________________
Juste de Pensée, Juste de Parole, Juste d'Action, et trop de MÂAT n'est plus MÂAT. La Loi
avatar
Hermaphrodite

Messages : 342
Points : 366
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Nurash le Mar 31 Jan - 22:08

Sans vouloir répondre à la place de notre Moinetagnard et sans vouloir présumer de ce que tu souhaites signifier, je me permet de partager mon point de vue mon Hermaphrodite.

Un initié qui à su maitriser les forces subhumaine devient responsable devant ces dernières. Cela ne veut pas dire qu'il ne va pas chuter, cela veut dire qu'il connais les mécanismes de la chute. (un initié n'est pas un sage).

Pour le dire autrement, si je file une kalachnikov à un ingénieur, il saura comment la balle est mise à feu, à quelle distance elle est létale, combien de personne à la suite elle peut tuer et quel type de protections balistique ses munitions pourront passer. Ca ne l’empêche pas pour autant d'en faire usage si il estime que c'est bien.

Si je refile la même kalach à un neuneu, cette arme sera tout aussi létale, sachant qu'il n'a qu'a appuyer sur la détente. Pas sur qu'il comprenne ce que ça fait ni comment ça marche, mais bon, détente = boom, c'est dans son niveau de compréhension.

Tout ça pour dire qu'il me semble que la Connaissance est relative, et que du point de vue multi-dimensionnel c'est l'universalité, la congruence de toutes les Connaissances ensemble qui donnent à la Conscience son caractère responsable. (Connaissance n'est pas en 0 ou 1, par contre il faut un minimum de Connaissances pour comprendre le Principe d'innocuité).

Si déjà une personne n'a pas stabilisé sa Conscience dans son corps spirituel, et qu'il s'adonne à un rituel, que peut-il être sinon un sorcier vu qu'il est déjà manipulé par les forces sub-humaines même si il n'en a pas conscience ? (si une personne n'est pas, à minima, un initié, comment se pourrait-il prévaloir d'être un sage ?)

Nurash

Messages : 261
Points : 287
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Le Moinetagnard le Mer 1 Fév - 0:02

Hermaphrodite a écrit:Mon Moinetagnard,

Non seulement je souscris a ce que tu dis, mais en plus je ne vois en tes propos qu'un développement de ce que j'ai dis avec moins de détail.

Toutefois il y a une légère nuance que tu apportes à laquelle je ne soucris pas entièrement, lorsque tu dis:


La différence entre un sorcier et un mage, c'est que le premier abuse de ce qu'il ne connait pas, et l'autre se sert uniquement de ce qu'il connait


Es-tu persuadé que TOUS les sorciers abusent "de ce qu'ils ne CONNAISSENT pas"?
Oui, j'en suis persuadé.

Sinon, je vois pas comment tu peux souscrire alors qu'il y a des détails significatifs entre ce que tu as écrits et ma dernière intervention ? scratch
Il y a une grande différence entre dire: le strict nécessaire en matière de rituel avant que le chemin nous y ait mené, c'est rien, et dire
Hemaphrodite a écrit:de ne pas dépasser le strict nécessaire dans ce domaine cérémoniel (comme dans tout autre domaine), puisque le cheminement initiatique nous y mènera
ce qui laisse la porte ouverte à ce que le strict nécessaire puisse être plus que "rien du tout" avant que le chemin nous y ait mené. Et ce n’est pas négligeable de mon point de vue quand on prétend vouloir ne-pas-nuire.  

Surtout lorsque dans une même explication tu légitimes l'utilisation de rituels pour "dominer" les forces sub-humaines. Pourquoi le mage voudrait les dominer alors qu’il pourrait les servir en régnant en elle ? Aucun esprit n’aime se voir obliger de servir, et si le Mage fait une œuvre providentielle, alors il attend des êtres participants à ses opérations une libre adhésion.

J'imagine que tu connais la légende de Salomon et son sceau/anneau destiné à sceller et dominer les forces sub-humaines et sur-humaines. Voit comment son histoire se termine, bien au-delà de la sagesse qui lui est prêtée (et qui fut peut-être vrai un certain temps).
1 Rois 11/4-8 a écrit:À l'époque de la vieillesse de Salomon, ses femmes inclinèrent son cœur vers d'autres dieux; et son coeur ne fut point tout entier à l'Éternel, son Dieu, comme l'avait été le coeur de David, son père. Salomon alla après Astarté, divinité des Sidoniens, et après Milcom, l'abomination des Ammonites. Et Salomon fit ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, et il ne suivit point pleinement l'Éternel, comme David, son père. Alors Salomon bâtit sur la montagne qui est en face de Jérusalem un haut lieu pour Kemosch, l'abomination de Moab, et pour Moloc, l'abomination des fils d'Ammon. Et il fit ainsi pour toutes ses femmes étrangères, qui offraient des parfums et des sacrifices à leurs dieux."
(Daniel):Sa puissance s'est accrue, lui causa prospérité et succès, mais non par sa propre force.
Finalement il subit le juste retour, et fut esclave des forces qu'il s'était accaparé pour sa gloire et celle de son peuple.
\"fin du chapitre » a écrit:Le reste des actions de Salomon, tout ce qu’il a fait, et sa sagesse, cela n’est-il pas écrit dans le livre des actes de Salomon ?
Peut-être, sauf que ce livre est perdu, que le livre de la sagesse, attribué à ce même Salomon, n'a été écrit que vers le 1er sicèle Av-Jc… Pour le reste, je te laisser faire des recherches sur Moloc et Kemoch pour voir de quelle « sagesse » il s’agit. Comme quoi, initié ne signifie pas sage, comme le dit Nurash.

C'est assez ironique je trouve que son nom soit si célèbre chez ceux qui prétendent maîtriser l'équilibre des forces.

_________________
Imitation de J.-C. a écrit: Ne rien s'attribuer et penser favorablement des autres, c'est une grande sagesse et une grande perfection.
avatar
Le Moinetagnard

Messages : 107
Points : 117
Date d'inscription : 17/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Kanzi le Mer 1 Fév - 0:28

Donc on peut résumer que ce qui distingue le Mage du sorcier, c'est principalement le Service (gratuité) de l'égoïsme.
Certains sorcier sont très intelligent et peuvent connaître certaines lois mentale, ils peuvent se montrer sous l'apparence du bien, présenter les choses afin de mieux nous ensorceler (nous berner), sous un aspect mielleux, à notre avantage du style "c'est pour ton bien, pour ta sécurité, c'est pour toi que je fais ça !" ou tout autre discours adapté et en relation avec ce qu'un homme ou groupe d'homme peut recevoir. Le sorcier est donc également un illusionniste. Et celui qui te montre ses dents blanches pour mieux te mordre est le pire. Tout ce qui brille n'est pas or....


Kanzi

Messages : 869
Points : 1007
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Hermaphrodite le Mer 1 Fév - 1:25

Kanzi a écrit:Donc on peut résumer que ce qui distingue le Mage du sorcier, c'est principalement le Service (gratuité) de l'égoïsme.
Certains sorcier sont très intelligent et peuvent connaître certaines lois mentale, ils peuvent se montrer sous l'apparence du bien, présenter les choses afin de mieux nous ensorceler (nous berner), sous un aspect mielleux,  à notre avantage du style "c'est pour ton bien, pour ta sécurité, c'est pour toi que je fais ça !" ou tout autre discours adapté et en relation avec ce qu'un homme ou groupe d'homme peut recevoir. Le sorcier est donc également un illusionniste. Et celui qui te montre ses dents blanches pour mieux te mordre est le pire. Tout ce qui brille n'est pas or....

Parfaitement d'accord avec toi ma Kanzi...

Toutefois, permet-moi de partir de ton post et celui de Nurash,

pour vous demandez à tous les deux, si d'après vous l'initié qu'était Eliphas Levi était un sage ou pas?

Fraternellement


Dernière édition par Hermaphrodite le Mer 1 Fév - 4:07, édité 1 fois

_________________
Juste de Pensée, Juste de Parole, Juste d'Action, et trop de MÂAT n'est plus MÂAT. La Loi
avatar
Hermaphrodite

Messages : 342
Points : 366
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Lilbudha le Mer 1 Fév - 2:09

Pour apporter ma petite pierre à l'édifice, je voulais revenir brièvement sur cette notion de rituel.

Pour le profane, le rituel prend la forme d'habitudes et d'automatismes. C'est par exemple la clope après le repas, le café du matin, ou encore les politesses d'usages régissant certains rapports sociaux. Pour l'initié ce pourra être l'examen de sa Conscience si chère à notre Pythagore avant de s'endormir. À ce niveau, ce qui distingue le profane de l'initié, est la capacité à identifier les forces en présence, et surtout à discerner le dessein de ces différentes forces.

Dans l'exemple de la cigarette, le tabac, qui est une Conscience du règne végétal, assure sa domination par le déclenchement d'une série d'effet psychoactif dans le corps physique de son hôte. Il en vient à coloniser non seulement le corps physique par la fumée inhalée, mais aussi le corps émotionnel par la joie éphémère qu'il procure puis mental par la dépendance qu'il crée, enchainant ainsi la Conscience. On remarque que ce rituel fonctionne du bas vers le haut.

Il me semble, sans vouloir trop m'avancer, que c'est une distinction que l'on peut appliquer entre le Mage et le sorcier. En s'adonnant à des rituels où l'accent est mis sur l'utilisation de certains objets ou figures, sur leurs dispositions précises, sur le fait de se mettre dans certaines dispositions émotionnelles et mentales, le sorcier est, me semble t'il, dépendant de la forme. Tandis que le Mage n'a pas besoin de ces formes rustiques puisqu'il a pour seul outil la justesse et les vertus de sa pensée qu'il focalise en un point pour faire advenir ce qui doit advenir dans le cadre de son service désintéressé.

Cependant j'ai un doute sur la distinction que j'opère puisque je me rappelle que notre Lug parle de pentagramme dans son livre du Troisième Oeil et de l'Infini en expliquant que cela pouvait être assimilé à une icône d'ordinateur appelant un programme donné et sans l'associer à de la sorcellerie.

Hmmm, au final, il semble bien que c'est l'intention qui distingue le sorcier du Mage, l'intention égoïste ou désintéressé. Le service du bien commun ou le service de soi.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 587
Points : 609
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Hermaphrodite le Mer 1 Fév - 4:04

Bonsoir mon Moinetagnard,

tout d'abord j'aimerais que tu face un distinguo entre l'expression "rituel" et l'expression "ceremoniel"... il y a là une nuance non négligeable, mais pour lequel je me garderais pour l'instant d'entrer dans les détails, mais nous pourrons y revenir plus tard si tu le souhaites.

Pour rentrer dans le vif du sujet qui nous préoccupe, j'aimerais préciser qu'il ne faut pas confondre l'aspect reflexif, l'aspect méditatif, et l'aspect opératif de l'initiation. Tout comme il ne faut pas confondre l'art royal et l'art sacerdotal.

Afin de respecter le cheminement qui a été le tien jusqu'ici dans le but de rester en phase avec toi, je me cantonnerais strictement à la Civilisation Judéo-chrétienne qui conditionne ta normalité ambiante, à la Religion dont tu te reclame (Christianisme), et à l'obédience à laquelle tu appartiens (Catholique de rite latin ou encore Catholique Romain).  

Mon Moinetagnard,

Puisque tu es "persuadé" que TOUS les sorciers abusent de ce qu'ils ne connaissent pas, alors j'aimerais pour ce point te poser une seule question:
Les Asuras font-ils preuvent de sorcellerie d'après toi?


Continuons nos questions...

lorsque tu dis:

Le Moinetagnard a écrit:
Surtout lorsque dans une même explication tu légitimes l'utilisation de rituels pour "dominer" les forces sub-humaines. Pourquoi le mage voudrait les dominer alors qu’il pourrait les servir en régnant en elle ? Aucun esprit n’aime se voir obliger de servir, et si le Mage fait une œuvre providentielle, alors il attend des êtres participants à ses opérations une libre adhésion.

Sans rentrer dans l'ambiguité de ta formule qui voudrait que le mage se fasse serviteur des forces sub-humaines... je prefère croire que ceci est une erreur de tape de ta part, car les implications de tels propos seraient tels que l'on ne s'en sortira pas d'aussitôt.

entrons directement dans le vif du sujet.  

- Dans le Judaisme duquel le Christianisme tire son origine, et particulièrement dans la Thora que les hellenistes ont appelé le Pentateuque, DIEU donne au peuple d'Israel, une multitude de rituels, et de rituels avec cérémoniels qui necessitent le sang des animaux, au point que pour le rituel d'expiation des fautes, les ancêtres des prêtres que sont les Levites devaient faire la chose suivante:

Lévitique 16: 1-10 a écrit:Lévitique 16, 1 Yahvé parla à Moïse après la mort des deux fils d'Aaron qui périrent en présentant devant Yahvé
un feu irrégulier.
Lévitique 16, 2 Yahvé dit à Moïse: Parle à Aaron ton frère: qu'il n'entre pas à n'importe quel moment dans le
sanctuaire derrière le voile, en face du propitiatoire qui se trouve sur l'arche. Il pourrait mourir, car j'apparais audessus
du propitiatoire dans une nuée.
Lévitique 16, 3 Voici comment il pénétrera dans le sanctuaire: avec un taureau destiné à un sacrifice pour le
péché et un bélier pour un holocauste.
Lévitique 16, 4 Il revêtira une tunique de lin consacrée, il portera à même le corps un caleçon de lin, il se ceindra
d'une ceinture de lin, il s'enroulera sur la tête un turban de lin. Ce sont des vêtements sacrés qu'il revêtira après
s'être lavé à l'eau.
Lévitique 16, 5 Il recevra de la communauté des enfants d'Israël deux boucs destinés à un sacrifice pour le péché
et un bélier pour un holocauste.
Lévitique 16, 6 Après avoir offert le taureau du sacrifice pour son propre péché et fait le rite d'expiation pour lui
et pour sa maison,
Lévitique 16, 7 Aaron prendra ces deux boucs et les placera devant Yahvé à l'entrée de la Tente du Rendez-vous.
Lévitique 16, 8 Il tirera les sorts pour les deux boucs, attribuant un sort à Yahvé et l'autre à Azazel.
Lévitique 16, 9 Aaron offrira le bouc sur lequel est tombé le sort "A Yahvé" et en fera un sacrifice pour le péché.
Lévitique 16, 10 Quant au bouc sur lequel est tombé le sort "A Azazel", on le placera vivant devant Yahvé pour
faire sur lui le rite d'expiation, pour l'envoyer à Azazel dans le désert.

Je suis persuadé qu'il n'est pas necessaire que je te rappel qui est Azazel dans la tradition Rabbinique...

Alors dis-moi mon Moinetagnard, toi qui est Chrétien, osera-tu qualifier tous ces rituels dont parfois le ceremoniel necessite le "sang" des animaux, de rituels de sorcellerie?

Je suppose qu'il n'est pas non plus, necessaire de te rappeler que par plusieurs fois il est préciser au fils d'Israel, que certains de ces rituels sont pour eux une loi "immuable" d'âge en âge?


Continuons notre petit exposé...


- Dans le christianisme: Le Seigneur (expression propre à l'art sacerdotal) ou Le Maitre (expression propre à l'art royal) enjoin la chose suivante au lépreux qu'il venait de guérir:

Luc 5: 12-16 a écrit:
12Or, comme il était dans une des villes, survint un homme tout couvert de lèpre. En voyant Jésus, il se prosterna la face contre terre et le supplia, disant : " Seigneur, si vous voulez vous pouvez me guérir. " 13Il étendit la main, le toucha et dit : " Je le veux, sois guéri. " Et à l'instant la lèpre le quitta. 14Et il lui défendit d'en parler à personne; mais : " Va, (dit-il), te montrer au prêtre, et offre pour ta guérison selon qu'a prescrit Moïse, en attestation pour eux. " 15Sa renommée se répandit de plus en plus, et des foules nombreuses se rassemblaient pour l'entendre et se faire guérir de leurs maladies. 16Mais lui se retirait dans les (lieux) déserts et il priait.  

Mais quelle est donc la prescription de Moise dans de tel cas?

Lévitique 14: 1-57 a écrit:Lévitique 14, 1 Yahvé parla à Moïse et dit:
Lévitique 14, 2 Voici la loi à appliquer au lépreux le jour de sa purification. On le conduira au prêtre,
Lévitique 14, 3 et le prêtre sortira du camp. S'il constate, après examen, que le lépreux est guéri de sa lèpre,
Lévitique 14, 4 il ordonnera de prendre pour l'homme à purifier deux oiseaux vivants et purs, du bois de cèdre,
du rouge de cochenille et de l'hysope.
Lévitique 14, 5 Il ordonnera ensuite d'immoler un oiseau sur un pot d'argile au-dessus d'une eau vive.
Lévitique 14, 6 Quant à l'oiseau encore vivant, il le prendra ainsi que le bois de cèdre, le rouge de cochenille,
l'hysope, et il plongera le tout (y compris l'oiseau vivant) dans le sang de l'oiseau immolé au-dessus de l'eau
courante.
Lévitique 14, 7 Il fera alors sept aspersions sur l'homme à purifier de la lèpre et, l'ayant déclaré pur, il lâchera
l'oiseau vivant dans la campagne.
Lévitique 14, 8 Celui qui se purifie nettoiera ses vêtements, il se rasera tous les poils, il se lavera à l'eau et sera
pur. Après quoi il rentrera au camp, mais il restera sept jours hors de sa tente.
Lévitique 14, 9 Le septième jour il se rasera tous les poils: cheveux, barbe, sourcils; il devra se raser tous les
poils. Après avoir nettoyé ses vêtements et s'être lavé à l'eau, il sera pur.
Lévitique 14, 10 Le huitième jour il prendra deux agneaux sans défaut, une agnelle d'un an sans défaut, trois
dixièmes de fleur de farine pétrie à l'huile, pour l'oblation, et une pinte d'huile.
Lévitique 14, 11 Le prêtre qui accomplit la purification placera l'homme à purifier, ainsi que ses offrandes, à
l'entrée de la Tente du Rendez-vous, devant Yahvé.
Lévitique 14, 12 Puis il prendra l'un des agneaux. Il l'offrira en sacrifice de réparation ainsi que la pinte d'huile.
Il fera avec eux le geste de présentation devant Yahvé.
Lévitique 14, 13 Il immolera l'agneau à l'endroit du lieu saint où l'on immole les victimes du sacrifice pour le
péché et de l'holocauste. Cette victime de réparation reviendra au prêtre comme un sacrifice pour le péché, c'est
une chose très sainte.
Lévitique 14, 14 Le prêtre prendra du sang de ce sacrifice. Il le mettra sur le lobe de l'oreille droite de celui qui
se purifie, sur le pouce de sa main droite et sur le gros orteil de son pied droit.
Lévitique 14, 15 Il prendra ensuite la pinte d'huile et en versera un peu dans le creux de sa main gauche.
Lévitique 14, 16 Il trempera un doigt de sa main droite dans l'huile qui est au creux de sa main gauche et de cette
huile il fera avec son doigt sept aspersions devant Yahvé.
Lévitique 14, 17 Puis il mettra un peu de l'huile qui lui reste dans le creux de la main sur le lobe de l'oreille
droite de celui qui se purifie, sur le pouce de sa main droite et sur le gros orteil de son pied droit, en plus du sang
du sacrifice de réparation.
Lévitique 14, 18 Le reste d'huile qu'il a dans le creux de la main, il le mettra sur la tête de celui qui se purifie. Il
aura fait ainsi sur lui le rite d'expiation devant Yahvé.
Lévitique 14, 19 Le prêtre fera alors le sacrifice pour le péché et accomplira sur celui qui se purifie le rite
d'expiation de son impureté. Après quoi il immolera l'holocauste,
Lévitique 14, 20 il fera monter à l'autel holocauste et oblation. Quand le prêtre aura ainsi accompli sur cet
homme le rite d'expiation, il sera pur.
Lévitique 14, 21 S'il est pauvre et dépourvu des ressources suffisantes, il prendra un seul agneau, celui du
sacrifice de réparation, et on l'offrira selon le geste de présentation pour accomplir sur cet homme le rite
d'expiation. Il ne prendra aussi qu'un dixième de fleur de farine pétrie à l'huile, pour l'oblation, et la pinte d'huile,
Lévitique 14, 22 enfin deux tourterelles ou deux pigeons -- s'il est en mesure de se les procurer -- dont l'un sera
destiné au sacrifice pour le péché et l'autre à l'holocauste.
Lévitique 14, 23 C'est le huitième jour qu'en vue de sa purification il les apportera au prêtre, à l'entrée de la
Tente du Rendez-vous, devant Yahvé.
Lévitique 14, 24 Le prêtre prendra l'agneau du sacrifice de réparation et la pinte d'huile. Il les offrira en geste de
présentation devant Yahvé.
Lévitique 14, 25 Puis, ayant immolé cet agneau du sacrifice de réparation, il en prendra du sang et le mettra sur
le lobe de l'oreille droite de celui qui se purifie, sur le pouce de sa main droite et sur le gros orteil de son pied
droit.
Lévitique 14, 26 Il versera de l'huile dans le creux de sa main gauche
Lévitique 14, 27 et, de cette huile qui est dans le creux de sa main gauche, il fera avec son doigt sept aspersions
devant Yahvé.
Lévitique 14, 28 Il en mettra sur le lobe de l'oreille droite de celui qui se purifie, sur le pouce de sa main droite,
sur le gros orteil de son pied droit, à l'endroit où a été posé le sang du sacrifice de réparation.
Lévitique 14, 29 Ce qui lui reste d'huile dans le creux de la main, il le mettra sur la tête de celui qui se purifie en
faisant sur lui le rite d'expiation devant Yahvé.
Lévitique 14, 30 De l'une des deux tourterelles ou de l'un des deux pigeons -- de ce qu'il est en mesure de se
procurer -- il fera
Lévitique 14, 31 un sacrifice pour le péché et, de l'autre, un holocauste accompagné d'oblation -- avec ce qu'il
aura été en mesure de se procurer. Le prêtre aura fait ainsi le rite d'expiation devant Yahvé sur celui qui se
purifie.
Lévitique 14, 32 Telle est la loi concernant celui qui est atteint de lèpre sans être à même de pourvoir à sa
purification.
Lévitique 14, 33 Yahvé parla à Moïse et à Aaron et dit:
Lévitique 14, 34 Lorsque vous serez arrivés au pays de Canaan que je vous donne pour domaine, si je frappe de
la lèpre une maison du pays que vous posséderez,
Lévitique 14, 35 son propriétaire viendra avertir le prêtre et dira: "J'ai vu comme de la lèpre dans la maison."
Lévitique 14, 36 Le prêtre ordonnera de vider la maison avant qu'il ne vienne examiner le mal; ainsi rien ne
deviendra impur de ce qui s'y trouve. Après quoi le prêtre viendra observer la maison,
Lévitique 14, 37 et si, après examen, il constate sur les murs de la maison des cavités verdâtres ou rougeâtres qui
font creux dans le mur,
Lévitique 14, 38 le prêtre sortira de la maison, à la porte, et il la fera fermer sept jours.
Lévitique 14, 39 Il reviendra le septième jour et si, après examen, il constate que le mal s'est développé sur les
murs de la maison,
Lévitique 14, 40 il ordonnera que l'on retire les pierres attaquées par le mal et qu'on les jette hors de la ville en
un lieu impur.
Lévitique 14, 41 Puis il fera gratter toutes les parois intérieures de la maison et l'on répandra le crépi ainsi
détaché dans un lieu impur à l'extérieur de la ville.
Lévitique 14, 42 On prendra d'autres pierres pour remplacer les premières et un autre enduit pour recrépir la
maison.
Lévitique 14, 43 Si le mal prolifère à nouveau après l'enlèvement des pierres, le décapage et le crépissage de la
maison,
Lévitique 14, 44 le prêtre viendra l'examiner; s'il constate que le mal s'est développé, c'est une lèpre contagieuse
dans la maison; celle-ci est impure.
Lévitique 14, 45 On la démolira, on portera dans un lieu impur, hors de la ville, ses pierres, ses charpentes et tout
son crépi.
Lévitique 14, 46 Quiconque entrera dans la maison, pendant tout le temps qu'on la tient fermée, sera impur
jusqu'au soir.
Lévitique 14, 47 Quiconque y couchera devra nettoyer ses vêtements. Quiconque y mangera devra nettoyer ses
vêtements.
Lévitique 14, 48 Mais si le prêtre, lorsqu'il vient examiner le mal, constate qu'il ne s'est pas développé dans la
maison après le crépissage, il déclarera pure la maison, car le mal est guéri.
Lévitique 14, 49 En vue d'un sacrifice pour le péché de la maison, il prendra deux oiseaux, du bois de cèdre, du
rouge de cochenille et de l'hysope.
Lévitique 14, 50 Il immolera un des oiseaux sur un pot d'argile au-dessus d'une eau courante.
Lévitique 14, 51 Puis il prendra le bois de cèdre, l'hysope, le rouge de cochenille et l'oiseau encore vivant, pour
les plonger dans le sang de l'oiseau immolé et dans l'eau courante. Il fera sept aspersions sur la maison
Lévitique 14, 52 et, après avoir fait le sacrifice pour le péché de la maison par le sang de l'oiseau, l'eau courante,
l'oiseau vivant, le bois de cèdre, l'hysope et le rouge de cochenille,
Lévitique 14, 53 il lâchera l'oiseau vivant hors de la ville, dans la campagne. Le rite d'expiation ainsi fait sur la
maison, elle sera pure.
Lévitique 14, 54 Telle est la loi concernant tous cas de lèpre et de teigne,
Lévitique 14, 55 la lèpre des vêtements et des maisons,
Lévitique 14, 56 les tumeurs, dartres et taches.
Lévitique 14, 57 Elle fixe les temps d'impureté et de pureté. Telle est la loi sur la lèpre.

Le Seigneur et Maitre Jésus-Christ aurait-il recommandé un rituel de sorcellerie à ce pauvre lépreu nouvellement guéri???

ça c'était pour les rituels dont le cérémoniel implique le sang des animaux, passons maintenant à la domination et à la domestication des forces sub-humaines tel que les élémentaux ou les végétaux.


commencons par les végétaux

Marc 11: 10-21 a écrit:Marc 11, 12 Le lendemain, comme ils étaient sortis de Béthanie, il eut faim.
Marc 11, 13 Voyant de loin un figuier qui avait des feuilles, il alla voir s'il y trouverait quelque fruit, mais s'en
étant approché, il ne trouva rien que des feuilles: car ce n'était pas la saison des figues.
Marc 11, 14 S'adressant au figuier, il lui dit: "Que jamais plus personne ne mange de tes fruits!" Et ses disciples
l'entendaient.
Marc 11, 15 Ils arrivent à Jérusalem. Etant entré dans le Temple, il se mit à chasser les vendeurs et les acheteurs
qui s'y trouvaient: il culbuta les tables des changeurs et les sièges des marchands de colombes,
Marc 11, 16 et il ne laissait personne transporter d'objet à travers le Temple.
Marc 11, 17 Et il les enseignait et leur disait: "N'est-il pas écrit: Ma maison sera appelée une maison de prière
pour toutes les nations? Mais vous, vous en avez fait un repaire de brigands!"
Marc 11, 18 Cela vint aux oreilles des grands prêtres et des scribes et ils cherchaient comment le faire périr; car
ils le craignaient, parce que tout le peuple était ravi de son enseignement.
Marc 11, 19 Le soir venu, il s'en allait hors de la ville.
Marc 11, 20 Passant au matin, ils virent le figuier desséché jusqu'aux racines.
Marc 11, 21 Et Pierre, se ressouvenant, lui dit: "Rabbi, regarde: le figuier que tu as maudit est desséché."
 

si l'on reste uniquement au niveua du sens parlant, alors un figuier qui ne produit pas car ce n'est pas la saison, mais le Seigneur/Maitre Jésus-Christ attend de lui des fruits, ce figuier ne lui en donnat pas, le Seigneur maudit et celui ci péri jusqu'au racine.

Il n'est pas necessaire que je te dise quel est le commentaire qu'un bouddhiste par exemple fera de cette action du Maitre, mais je prefère te le demander à toi... Mon Moinetagnard oserais-tu accuser le Seigneur et Maitre Jésus-Christ de sorcellerie ou... soyons plus soft "d'abus de pouvoir", lui qui est "doux" et "humble de coeur" ???

Continuons avec les élémentaux    

Matthieu 8:23-27 a écrit:Matthieu 8, 23 Puis il monta dans la barque, suivi de ses disciples.
Matthieu 8, 24 Et voici qu'une grande agitation se fit dans la mer, au point que la barque était couverte par les
vagues. Lui cependant dormait.
Matthieu 8, 25 S'étant approchés, ils le réveillèrent en disant: "Au secours, Seigneur, nous périssons!"
Matthieu 8, 26 Il leur dit: "Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi?" Alors, s'étant levé, il menaça les vents
et la mer, et il se fit un grand calme.
Matthieu 8, 27 Saisis d'étonnement, les hommes se dirent alors: "Quel est celui-ci, que même les vents et la mer
lui obéissent?"

Dans ce passage, y vois-tu le Seigneur et Maitre Jésus-Christ entrain de négocier avec l'air et l'eau en leur disant... hey les gars s'il-vous plait ça vous dirai de vous calmez, on a peur par ici lorsque vous grondez et vous vous agitez comme vous le faite actuellement"... Non mon Moinetagnard, il a "menacer" le vent et la mer... et ça c'est tout sauf une adhésion volontaire de ces élémentaux à la Volonté du Maître.  

Poursuivons avec l'élémental du feu (foudre)

à quoi renvoi cet étonnant passage

Marc 3: 17 a écrit:Marc 3, 17 puis Jacques, le fils de Zébédée, et Jean, le frère de Jacques, auxquels il donna le nom de Boanergès,
c'est-à-dire fils du tonnerre,

n'est ce pas par hasard parceque ces deux grands apotres (veritables "colonnes" tel qu'ils sont appelé dans les actes des apôtres) ont eu des pensées de sorciers lorsqu'ils dirent au Maitre la chose suivante:

Luc 9: 54-55 a écrit:Mais on ne le reçut pas, parce qu'il se dirigeait sur Jérusalem. 54Les disciples Jacques et Jean, voyant cela, dirent: Seigneur, veux-tu que nous commandions que le feu descende du ciel et les consume? 55Jésus se tourna vers eux, et les réprimanda, disant: Vous ne savez de quel esprit vous êtes animés.…

Bon je pourrais m'étendre pendant vraiment longtemps dans le domaine du Christianisme, donc je prefère passer à la prochaine rubrique.


- Pour ce qui est de ton obédience Catholique de rite latin (romain)., ainsi donc tu refuses les rituels alors que la messe n'est que la répétion d'un rituel parfaitement orchestré par le Missel. non seulement c'est un rituel magique et opératif de type invocatoire, mais en plus toute les cathédrales de ton obédience son batit sur des reliques humaines... alors c'est quoi ça... de la sorcellerie???

mais ne nous arretons pas là... tu refuses les rituels et que dira tu de tous les rituels d'exorcismes de ton obédience, dont le cérémoniel est digne d'un film de Haute magie, dois-je te reprendre ici toute la préparation necessaire, en terme d'encens, d'ephod, de tenue, d'épée, d'incantations???
que dire du fameux exorcisme de ton pape Leon 13? Que dire du livre des secrets merveilleux de l'abbé Julio, dois-je te rappeler que c'est au Cardinal de rohan que nous devons les clavicules de Salomon???

Alors dis-moi ton Eglise lorsqu'elle pratique tous ces rituels a caractère ceremoniel, fait-elle preuve de sorcellerie...?



Dans l'attente de tes réponses.


Bien fraternellement

_________________
Juste de Pensée, Juste de Parole, Juste d'Action, et trop de MÂAT n'est plus MÂAT. La Loi
avatar
Hermaphrodite

Messages : 342
Points : 366
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Hermaphrodite le Mer 1 Fév - 5:00

Lilbudha a écrit:Pour apporter ma petite pierre à l'édifice, je voulais revenir brièvement sur cette notion de rituel.

Pour le profane, le rituel prend la forme d'habitudes et d'automatismes. C'est par exemple la clope après le repas, le café du matin, ou encore les politesses d'usages régissant certains rapports sociaux. Pour l'initié ce pourra être l'examen de sa Conscience si chère à notre Pythagore avant de s'endormir. À ce niveau, ce qui distingue le profane de l'initié, est la capacité à identifier les forces en présence, et surtout à discerner le dessein de ces différentes forces.

Dans l'exemple de la cigarette, le tabac, qui est une Conscience du règne végétal, assure sa domination par le déclenchement d'une série d'effet psychoactif dans le corps physique de son hôte. Il en vient à coloniser non seulement le corps physique par la fumée inhalée, mais aussi le corps émotionnel par la joie éphémère qu'il procure puis mental par la dépendance qu'il crée, enchainant ainsi la Conscience. On remarque que ce rituel fonctionne du bas vers le haut.

Il me semble, sans vouloir trop m'avancer, que c'est une distinction que l'on peut appliquer entre le Mage et le sorcier. En s'adonnant à des rituels où l'accent est mis sur l'utilisation de certains objets ou figures, sur leurs dispositions précises, sur le fait de se mettre dans certaines dispositions émotionnelles et mentales, le sorcier est, me semble t'il, dépendant de la forme. Tandis que le Mage n'a pas besoin de ces formes rustiques puisqu'il a pour seul outil la justesse et les vertus de sa pensée qu'il focalise en un point pour faire advenir ce qui doit advenir dans le cadre de son service désintéressé.

Cependant j'ai un doute sur la distinction que j'opère puisque je me rappelle que notre Lug parle de pentagramme dans son livre du Troisième Oeil et de l'Infini en expliquant que cela pouvait être assimilé à une icône d'ordinateur appelant un programme donné et sans l'associer à de la sorcellerie.

Hmmm, au final, il semble bien que c'est l'intention qui distingue le sorcier du Mage, l'intention égoïste ou désintéressé. Le service du bien commun ou le service de soi.

Parfaitement d'acccord avec toi mon Lilbudha,

de plus permet-moi s'il te plait de restituer ici quelques paroles du Lug à ce sujet:

Lug a écrit:
La difference entre le rituel et la magie cérémonielle est du même ordre que celle existante entre l'organisation et le rituel.

Ce que l'organisation est au corps physique, le rituel l'est à l'intellect raisonneur, et la magie cérémonielle au corps spirituel.

le rituel est un processus qui entend faire passer le point focal de la conscience de son corps intellectuel à son corps spirituelle.

La magie cérémonielle est un processus qui entend faire passer le point focal de la conscience du corps spirituel à son corps éthérique, par la construction du pont qu'est l'Antahkarana

_________________
Juste de Pensée, Juste de Parole, Juste d'Action, et trop de MÂAT n'est plus MÂAT. La Loi
avatar
Hermaphrodite

Messages : 342
Points : 366
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mage et sorcier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum