Quelle est la nature de nos rêves?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Quelle est la nature de nos rêves?

Message par nevada le Jeu 13 Oct 2016 - 9:26

Mon Lug,

Je te remercie infiniment pour ton interprétation claire et subtile de mon rêve  sunny.

Compte tenu de la teneur si abstraite de nos rêves je me demandais: Quelle est la véritable nature de nos rêves?

Si nos jours peuvent être assimilables à un terrain d'expérimentation, une mise en pratique dans le quotidien, ils viennent indubitablement s'inscrire dans nos nuits qui, eux, seront toujours le parfait reflet de ce que nous sommes parvenus à être, nous donnant ainsi de précieuses indications sur ce que nous devons encore parcourir.

Aussi il me semble indispensable d'arriver à faire de nos jours une continuité de nos nuits et inversement, afin que les deux deviennent inséparables, et puissent s'exprimer l'un par l'autre afin de travailler ensemble et révéler leur concomitance.

Je me rends compte que seule la conscience, elle-même, peut décider de reprendre sa place sur le trône et faire en sorte que toute sa mécanique interne ne sois plus en roue libre, mais parfaitement maîtrisée et alignée.

Ora et labora

nevada

Messages : 175
Points : 179
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par Kanzi le Jeu 13 Oct 2016 - 12:47

nevada a écrit:
Mon Lug,

Je te remercie infiniment pour ton interprétation claire et subtile de mon rêve  sunny.

Compte tenu de la teneur si abstraite de nos rêves je me demandais: Quelle est la véritable nature de nos rêves?

Si nos jours peuvent être assimilables à un terrain d'expérimentation, une mise en pratique dans le quotidien, ils viennent indubitablement s'inscrire dans nos nuits qui, eux, seront toujours le parfait reflet de ce que nous sommes parvenus à être, nous donnant ainsi de précieuses indications sur ce que nous devons encore parcourir.

Aussi il me semble indispensable d'arriver à faire de nos jours une continuité de nos nuits et inversement, afin que les deux deviennent inséparables, et puissent s'exprimer l'un par l'autre afin de travailler ensemble et révéler leur concomitance.

Je me rends compte que seule la conscience, elle-même, peut décider de reprendre sa place sur le trône et faire en sorte que toute sa mécanique interne ne sois plus en roue libre, mais parfaitement maîtrisée et alignée.

Ora et labora

Ma Nevada,
Ce passage me donne l'image de deux mains jointes dans le geste de prière ou de méditation, ou de salutation et de respect selon les traditions.
Chaque mains véhiculant deux aspects d'une énergie, deux polarités qui s'unissent pour s'équilibrer harmonieusement : la droite et la gauche, le Soleil et la Lune astres symboliques du jour et de la nuit donc des cycles qui s'écoulent et du mouvement dans l'espace/temps et de l'expérience qui s'y fait.
Par extension ce geste est symbolique de l'union du Haut et du Bas par le point médiateur qu'est la conscience.

Peut-être qu'il serait intéressant d'associer le Cancer (crabe) au Scarabée de l'Ancienne Egypte (Khepri symbole de renaissance solaire - Soleil Levant - auto-création ou fécondation).
Si ça t'amuses tu peux relier le Cancer (crabe) à la Lune qui domine sur les eaux, les marées et donc les crustacés qui s'y trouvent, au signe du Scorpion lui-même représenté par la lame 18 mais je voudrais pas t'embrouiller avec pleins de trucs et astuces bidons d'un cru perso frelaté...
Intéressant peut-être aussi de constater que le Cancer marque le solstice d'été (jour le plus long), et son opposé complémentaire le Capricorne le solstice d'hiver (nuit la plus longue)...

Mais que peut bien dire la nuit au jour ? Et qu'est ce que le jour doit à la nuit ? L'un enfante l'autre et vice versa...qui de l' oeuf ou de la poule ?

Ca fait rêver tout ça (ou pas !) Wink



avatar
Kanzi

Messages : 1283
Points : 1435
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par Lilbudha le Jeu 13 Oct 2016 - 12:59

D'après la tradition ma Kanzi, c'est la nuit qui enfante le jour, et c'est l'oeuf (0) qui donne naissance à la poule (1) Smile

_________________
Y'a plus qu'à
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 869
Points : 893
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par Kanzi le Jeu 13 Oct 2016 - 13:15

Lilbudha a écrit:D'après la tradition ma Kanzi, c'est la nuit qui enfante le jour, et c'est l'oeuf (0) qui donne naissance à la poule (1) Smile

Embarassed oui merci pour ce rappel....j'étais un peu trop dans la lune Very Happy

Il est vrai que la la lumière jailli des ténèbres...et ainsi de suite...

Marrant de se dire que l'incarnation dans le monde physique dense débute en Cancer (porte de l'homme - ténèbres) et que son opposé le Capricorne marque l'évolution de la conscience (porte des dieux - lumière/connaissance).

avatar
Kanzi

Messages : 1283
Points : 1435
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par *l le Ven 14 Oct 2016 - 14:24

Kanzi a écrit:
Lilbudha a écrit:D'après la tradition ma Kanzi, c'est la nuit qui enfante le jour, et c'est l'oeuf (0) qui donne naissance à la poule (1) Smile

Embarassed oui merci pour ce rappel....j'étais un peu trop dans la lune Very Happy

Il est vrai que la la lumière jailli des ténèbres...et ainsi de suite...

Marrant de se dire que l'incarnation dans le monde physique dense débute en Cancer (porte de l'homme - ténèbres) et que son opposé le Capricorne marque l'évolution de la conscience (porte des dieux - lumière/connaissance).


Ma Kanzi ,
Il est vrai que la la lumière jailli des ténèbres
Je suis en accord avec toi et je trouve cette pensée plus juste que celle de notre Lilbudha:
D'après la tradition ma Kanzi, c'est la nuit qui enfante le jour
dont je me demande de quelle tradition il s'agit.
Nuit et jour sont des effets alternés , l'un n'enfante pas l'autre et vice versa , la cause est le Soleil avec les autres planètes, il me semble.

*l

Messages : 45
Points : 49
Date d'inscription : 08/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par nevada le Sam 15 Oct 2016 - 21:25

Si je pars du principe que le rêve nous donne toujours une idée précise de ce que nous sommes, alors je me dis que la difficulté d'un rêve  n'est jamais une question de qualité, mais une question d'interprétation juste et subtile.

En effet, pour comprendre un rêve il faut être en mesure l'interpréter. Et pour l'interpréter il faut maîtriser le langage analogique.

Or si mes rêves s'exprime par le truchement du langage analogique, c'est qu'ils sont du domaine de la Providence. S'il sont du domaine de la providence, et vu que seul le semblable connaît le semblable, tant que la noblesse de l'oeuvrant n'est pas équivoque à celle de l'Oeuvre, alors nulle possibilité d'interpréter quoi que ce soit.

En fait je me dis que tout est question de sincérité, de repentir sincère, de Volonté de bien, d'innocuité positive. Il faut être en phase avec ses rêves pour les accueillir dans les meilleurs dispositions possibles. Ils se révèlent alors à nous comme une évidence lorsque nous arrivons à faire de nos jours, des nuits et de nos nuits, des jours qui viennent s'articuler en s'entremêlant autour d'une pensée juste en vertus.

nevada

Messages : 175
Points : 179
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par nevada le Lun 17 Oct 2016 - 8:25

Je pressens qu'en s'adonnant volontairement à la méditation consciente, l'officiant permettra progressivement au rêve de reprendre sa place initiale dans le cercle, et de revenir s'inscrire dans le Tout duquel la conscience l'avait juqu'à présent exclu, pensant que le rêve n'en faisait pas parti.

Le rêve, en reprenant sa juste place, offrira au jour des perspectives intemporelles l'éloignant progressivement de sa forme figée, en se donnant les moyens d'évoluer ensemble, harmonieusement dans le respect mutuel de la Foi qui les animera.

nevada

Messages : 175
Points : 179
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par nevada le Jeu 20 Oct 2016 - 8:16

Kanzi a écrit:
nevada a écrit:
Mon Lug,

Je te remercie infiniment pour ton interprétation claire et subtile de mon rêve  sunny.

Compte tenu de la teneur si abstraite de nos rêves je me demandais: Quelle est la véritable nature de nos rêves?

Si nos jours peuvent être assimilables à un terrain d'expérimentation, une mise en pratique dans le quotidien, ils viennent indubitablement s'inscrire dans nos nuits qui, eux, seront toujours le parfait reflet de ce que nous sommes parvenus à être, nous donnant ainsi de précieuses indications sur ce que nous devons encore parcourir.

Aussi il me semble indispensable d'arriver à faire de nos jours une continuité de nos nuits et inversement, afin que les deux deviennent inséparables, et puissent s'exprimer l'un par l'autre afin de travailler ensemble et révéler leur concomitance.

Je me rends compte que seule la conscience, elle-même, peut décider de reprendre sa place sur le trône et faire en sorte que toute sa mécanique interne ne sois plus en roue libre, mais parfaitement maîtrisée et alignée.

Ora et labora

Ma Nevada,
Ce passage me donne l'image de deux mains jointes dans le geste de prière ou de méditation, ou de salutation et de respect selon les traditions.
Chaque mains véhiculant deux aspects d'une énergie, deux polarités qui s'unissent pour s'équilibrer harmonieusement : la droite et  la gauche, le Soleil et la Lune astres symboliques du jour et de la nuit donc des cycles qui s'écoulent et du mouvement dans l'espace/temps et de l'expérience qui s'y fait.
Par extension ce geste est symbolique de l'union du Haut et du Bas par le point médiateur qu'est la conscience.


Peut-être qu'il serait intéressant d'associer le Cancer (crabe) au Scarabée de l'Ancienne Egypte (Khepri symbole de renaissance solaire - Soleil Levant - auto-création ou fécondation).
Si ça t'amuses tu peux relier le Cancer (crabe) à la Lune qui domine sur les eaux, les marées et donc les crustacés qui s'y trouvent, au signe du Scorpion lui-même représenté par la lame 18 mais je voudrais pas t'embrouiller avec pleins de trucs et astuces bidons d'un cru perso frelaté...
Intéressant peut-être aussi de constater que le Cancer marque le solstice d'été (jour le plus long), et son opposé complémentaire le Capricorne le solstice d'hiver (nuit la plus longue)...

Mais que peut bien dire la nuit au jour ? Et qu'est ce que le jour doit à la nuit ? L'un enfante l'autre et vice versa...qui de l' oeuf ou de la poule ?

Ca fait rêver tout ça (ou pas !)  Wink


Oui ma Kanzi, je me joins à toi dans cette image que je trouve très lumineuse.

Dans mon interprétation des deux polarités, j'ai, par exemple, choisi deux couleurs, non figées, les représentant dans leurs aspects conformément à ce que je suis; et chaque soir et chaque matin, j'entoure mes nuits et mes jours, en joignant mes mains afin de les unir dans une réelle volonté de Bien, les rassemblant, ce qui, d'une part, illumine ma couleur obtenue et, d'autre part, affirme ma volonté de les unir en les véhiculant ensemble. C'est ainsi que je commence petit à petit à avoir une vue d'ensemble des eaux que je maintiens fermement afin de ne plus être submergée ce qui pourrait donner une signification à mon rêve.

nevada

Messages : 175
Points : 179
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par nevada le Jeu 27 Oct 2016 - 8:57

Le jour et la nuit s'entremêlent sans cesse, viennent se répondre souvent de manière incohérente, se bousculent, provoquant souvent un sentiment de peur ou d'incompréhension. Le fait est que tant que la conscience ne se positionne pas volontairement de manière à les faire communiquer, tout demeure sans rapport. Il faut qu'ils soient subtilement harmonisés pour qu'ils puissent se répondre, s'unir, et l'harmonisation ne peut s'établir que par la familiarisation et par la volonté de les faire concorder conjointement.

Le jour et la nuit me semblent indissociables pour une conscience à la recherche d'unité.  Ils deviennent  les aspects d'une seule et même chose que seule la conscience a la possibilité de mettre en mouvement pour lui donner une réalité soit abstraite soit concrête, selon son état d'évolution et sa volonté d'être.

La méditation me semble être le canal idéal pour commencer à se familiariser avec nos rêves. La conscience se met volontairement dans un état d'accueil, parce qu'elle pressent que ce qu'elle reçoit est de l'ordre des réalités subjectives abstraites qu'elle a la possibilité d'interpréter.

C'est pourquoi je pense que si la pratique n'est pas alliée à la sincérité de l'interprétation, nos rêves ne sont qu'élucubration et par là même, nous nous condamnons à errer dans un quotidien duquel le temps est détaché. Pas de possibilité de prise en compte d'un passé donc pas de possibilité d'envisager un futur en parfaite adéquation....  

Alors comment se fait-il que nous soyions les mieux placé pour interpréter un rêve et que nous n'y arrivions pas? Je pense qu'il faut prendre du recul, faire le tri au préalable, séparer le subtil de l'épais.  Et volontairement mettre en mouvement nos jours et nos nuits pour commencer à y trouver des similitudes. Nous avons d'un côté les réalités subjectives abstraites, de l'autre les réalités objectives concrètes, dont le lien unique est la conscience qui a le pouvoir de les rendre concommitantes.

C'est comme si nous avions en notre possession notre Pierre de Rosette qu'il nous conviendra de déchiffrer minutieusement pour tout comprendre.

nevada

Messages : 175
Points : 179
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par Lug le Jeu 27 Oct 2016 - 11:11

nevada a écrit:
Le jour et la nuit s'entremêlent sans cesse, viennent se répondre souvent de manière incohérente, se bousculent, provoquant souvent un sentiment de peur ou d'incompréhension. Le fait est que tant que la conscience ne se positionne pas volontairement de manière à les faire communiquer, tout demeure sans rapport. Il faut qu'ils soient subtilement harmonisés pour qu'ils puissent se répondre, s'unir, et l'harmonisation ne peut s'établir que par la familiarisation et par la volonté de les faire concorder conjointement.

Le jour et la nuit me semblent indissociables pour une conscience à la recherche d'unité.  Ils deviennent  les aspects d'une seule et même chose que seule la conscience a la possibilité de mettre en mouvement pour lui donner une réalité soit abstraite soit concrête, selon son état d'évolution et sa volonté d'être.

La méditation me semble être le canal idéal pour commencer à se familiariser avec nos rêves. La conscience se met volontairement dans un état d'accueil, parce qu'elle pressent que ce qu'elle reçoit est de l'ordre des réalités subjectives abstraites qu'elle a la possibilité d'interpréter.

C'est pourquoi je pense que si la pratique n'est pas alliée à la sincérité de l'interprétation, nos rêves ne sont qu'élucubration et par là même, nous nous condamnons à errer dans un quotidien duquel le temps est détaché. Pas de possibilité de prise en compte d'un passé donc pas de possibilité d'envisager un futur en parfaite adéquation....  

Alors comment se fait-il que nous soyions les mieux placé pour interpréter un rêve et que nous n'y arrivions pas? Je pense qu'il faut prendre du recul, faire le tri au préalable, séparer le subtil de l'épais.  Et volontairement mettre en mouvement nos jours et nos nuits pour commencer à y trouver des similitudes. Nous avons d'un côté les réalités subjectives abstraites, de l'autre les réalités objectives concrètes, dont le lien unique est la conscience qui a le pouvoir de les rendre concommitantes.

C'est comme si nous avions en notre possession notre Pierre de Rosette qu'il nous conviendra de déchiffrer minutieusement pour tout comprendre.

On pourrait y ajouter, ma nevada, que si l’ignorant (inconscience) est capable de comprendre le sens Parlant (objectif, concret et substantiel). Pour lui le sens Cachant (subjectif, abstrait et essentiel) demeurera totalement inaccessible à son entendement bien qu’il soit capable de le lire, le percevoir, l’entendre, mais il l'interprétera comme une légende, un conte, une poésie, un délire, un rêve, une illusion...

À l’inverse, une Conscience, qui, par l’élargissement de son champ de connaissances, parvient à la maîtrise du sens Cachant, ne sera ni troublée ni perturbée par le sens Parlant et le sens Signifiant, puisqu’il s’agira pour elle de différents modes de perceptions en rapport des plans et des Mondes concernés. Pour cette Conscience, le rêve devient une conséquence naturelle d’un mode supérieur de perception, comme l’est la raison pour l’intellect raisonneur et l’instinct pour l’inconscience collective sensorielle.

La maîtrise consciente du rêve passe par la méditation et la pratique subtile du langage analogique.

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1604
Points : 1677
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par nevada le Ven 4 Nov 2016 - 9:32

Je me rends compte que si je cherche  à comprendre un rêve selon ma seule perception du moment en y cherchant forcément une explication en rapport avec mon quotidien, dans une relation de cause (quotidien) à effet (rêve) je suis dans l'erreur car la relation que j'instaure est alors univoque.

La relation me semble bien plus subtile que cela . Je pense que l'on peut agir consciemment dans les deux puisque c'est uniquement notre mode de perception qui diffère selon les plans où la conscience se situe.

Il nous convient alors de nous mettre volontairement en état d'accueil conscient, et non en plus en subissant ni nos jours ni nos nuits.

Ce n'est donc pas en changeant notre quotidien uniquement que nos rêves sont plus ou moins qualitatif, mais en s'évertuant à comprendre ce que nous rêvons afin de mettre en harmonie nos rêves et notre quotidien, pour qu'ils puissent se répondre véritablement et travailler ensemble sous l'égide d'une conscience qui les anime volontairement et délicatement.

nevada

Messages : 175
Points : 179
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par nevada le Jeu 2 Fév 2017 - 8:11

Plus j'attribue de l'importance à mes rêves, plus je prends conscience de ce que représentent les réalités subjectives abstraites et les réalités objectives concrètes. Je me rends compte de la Réalité, de l'espace qu'elle occupe réellement et non plus partiellement.

En posant mes nuits dans la continuité de mes jours, j'accueille chaque nuit avec la plus grande importance et y appose chaque jour comme le terrain d'application, d'expérimentation, de mise en pratique de ce que je saisis de moi-même par l'intermédiaire de mes rêves.

Je pars du principe que le rêve reflète ce que je suis réellement et m'offre l'opportunité de rayonner au quotidien ce qu'il y a de meilleur en moi, dans un mouvement de l'intérieur vers l'extérieur, sans être envahit par ce qui ne m'appartient pas.

nevada

Messages : 175
Points : 179
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par Le Moinetagnard le Jeu 2 Fév 2017 - 19:07

Very Happy Ca me parle beaucoup ce que tu dis-là.
Notre corps et notre esprit se reposent la nuit, pendant que notre âme qui veille en profite pour aller à l'école.

_________________
Imitation de J.-C. a écrit: Ne rien s'attribuer et penser favorablement des autres, c'est une grande sagesse et une grande perfection.
avatar
Le Moinetagnard

Messages : 113
Points : 123
Date d'inscription : 17/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur https://radiant.love

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par nevada le Lun 11 Déc 2017 - 16:53

L'interprétation analogique de chaque rêve donne une indication précise et subtile sur l'avancement de notre état de conscience.

Si dans mon quotidien je subis les influences extérieures, le rêve me semble être l'espace-temps par le biais duquel je suis véritablement face à moi-même sans influence, comme le seul miroir par lequel il m'est possible de voir sincèrement ce que je suis parvenu à être.

Le rêve nous révèle notre véritable nature.

nevada

Messages : 175
Points : 179
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par nevada le Sam 30 Déc 2017 - 15:46

Si dans mon quotidien les événements s'enchaînent bien trop souvent de manières causales, je me rends compte que mes rêves, eux, s'articulent autour d'une dimension abstraite qui pourrait bien me permettre de me positionner dans l'instant présent.

Une sorte d'arrêt sur image, un monde, dont la cohérence demande un effort volontaire de compréhension pour en saisir ses aspects les plus subtils.

Du coup, je pense qu'il faut se donner les moyens de mettre de côté ce qui est de l'ordre du domaine physique et intellectuel, pour n'en saisir que le côté spirituel, celui qui nous rattache directement à notre soi supérieur, et ainsi saisir ce que Lug nomme l'essentiel. Je me rends compte que l'analyse analogique d'un rêves ressors plus du détail que de l’événement en lui même, l'histoire du rêve qui souvent ne correspond à rien de concret et d'intellectualisable n'a en soi que peu d'importance.

Cela demande un effort de concentration tel que nous devrons nous souvenir de chaque petit détail qui nous donnera une indication précieuse pour l'analyse de notre rêve. Chaque élément à son importance, comme un fil conducteur qui nous permet de reconstituer le puzzle. En effet, si viennent se mêler notre quotidien et notre passé, ceci devrait nous permettre, par un effort de conscience volontairement activé vers le Haut, d'établir une synthèse de ce que nous sommes sincèrement. Si l'homme ne devient que ce qu'il pense, encore faut -il qu'il sache où il en est pour savoir ce qu'il lui sera permis de penser.
c'est en ce sens que l'officiant doit être en mesure de séparer le subtil de l'épais.

nevada

Messages : 175
Points : 179
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par Isa le Dim 25 Fév 2018 - 10:07

L'état dans lequel se trouve notre corps physique semble avoir un impact réel sur nos réves, ca fait plus d'une semaine que j'ai une méga rage de dent avec la joue d'hamster qui va avec Mad  et lorsque je m'endors ce ne sont plus des rêves que j'ai mais des cauchemars (impossibles à modifier) avec un sentiment de peur ou bien beaucoup de colère en moi, ce qui est rare donc je me rends compte que la cause est la douleur, que je ne ressens pas dans le rêve mais qui semble être traduite en pensées négatives
avatar
Isa

Messages : 285
Points : 305
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par Vasanakshaya le Dim 25 Fév 2018 - 11:33

Isa a écrit:L'état dans lequel se trouve notre corps physique semble avoir un impact réel sur nos réves, ca fait plus d'une semaine que j'ai une méga rage de dent avec la joue d'hamster qui va avec Mad  et lorsque je m'endors ce ne sont plus des rêves que j'ai mais des cauchemars (impossibles à modifier) avec un sentiment de peur ou bien beaucoup de colère en moi, ce qui est rare donc je me rends compte que la cause est la douleur, que je ne ressens pas dans le rêve mais qui semble être traduite en pensées négatives

Tous les corps étant reliés, il n'est pas étonnant que si l'un ressente de la souffrance, cette disharmonie se répercute sur les autres. Cependant, comme le hasard n'est que le petit dieu des ignorants et qu'il n'y a point d'effet sans cause, on peut imaginer que si le corps physique (réceptacle) est en dysharmonie, c'est le fait d'une cause en amont.

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 406
Points : 416
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par Isa le Dim 25 Fév 2018 - 11:58

Vasanakshaya a écrit:Tous les corps étant reliés, il n'est pas étonnant que si l'un ressente de la souffrance, cette disharmonie se répercute sur les autres. Cependant, comme le hasard n'est que le petit dieu des ignorants et qu'il n'y a point d'effet sans cause, on peut imaginer que si le corps physique (réceptacle) est en dysharmonie, c'est le fait d'une cause en amont.
Dans ce cas c'est surtout les répercussions de plusieurs années de gourmandises Twisted Evil
avatar
Isa

Messages : 285
Points : 305
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par Vasanakshaya le Dim 25 Fév 2018 - 12:09

Isa a écrit:
Vasanakshaya a écrit:Tous les corps étant reliés, il n'est pas étonnant que si l'un ressente de la souffrance, cette disharmonie se répercute sur les autres. Cependant, comme le hasard n'est que le petit dieu des ignorants et qu'il n'y a point d'effet sans cause, on peut imaginer que si le corps physique (réceptacle) est en dysharmonie, c'est le fait d'une cause en amont.
Dans ce cas c'est surtout les répercussions de plusieurs années de gourmandises Twisted Evil

Comme je te comprends ! Very Happy

Quand on regarde de plus près, on voit que ces petits événements quotidiens plus ou moins agréables servent d’exemple pour appréhender le fonctionnement de ce qui nous entoure.  

La gourmandise (désir astral) est la cause de douleur dans le corps physique. Ce désir astral révèle une faiblesse (manque de volonté et ignorance) dans la maîtrise de ses corps, etc... On peut remonter la chaîne de causalité. Et c'est fascinant de s'apercevoir que toujours, si les ombres bougent sur le mur de cette caverne, c'est parce qu'au delà il y a des corps (opaques) pour les manifester.  Smile

_________________
Sur la verticale: reçois et remercie ; sur l'horizontale, donne, reçois et remercie.
avatar
Vasanakshaya

Messages : 406
Points : 416
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par nevada le Mer 14 Mar 2018 - 12:22

Tant que le jour ressemble à un terrain d'expérimentation sans possibilité de recul où l'officiant subit les événements dans l'immédiateté, tout semble séparé et sans véritable intérêt. Le ce pour quoi on fait les choses n'est alors pas d'actualité, tout est automatisé, une succession d’événements auxquels nous devons faire face dans l'urgence. Il y a une sorte d'impossibilité de maîtriser  ce qui va se produire pour la simple et bonne raison que nous sommes en dysharmonie avec nous même et nos choix sont donc inévitablement non réfléchis.

Si chaque matin, je me réveille en sachant ce pour quoi je vais œuvrer dans la journée alors je ne serais pas dans la réaction émotionnelle mais capable de maîtriser chaque événement dans toute son importance et surtout de la manière la plus juste possible.

L'unification commence par la ré-unification de ce qui est séparé. Il faut donc considérer l'unité comme moteur de recherche dans toute démarche et comprendre que tout coïncide parfaitement et harmonieusement autour d'une continuité où chaque élément trouve son importance.

Chaque analyse de rêve permet de comprendre où nous en sommes, c'est l'histoire de notre Vie , c'est notre point de repère, notre base, notre référence, et chaque jour doit se baser sur la volonté de continuer notre propre Histoire. c'est en se sens que je pense que les nuits et les jours s'entremêlent autour d'une Volonté de devenir ce que nous aspirons à être.

l'homme ne devient que ce qu'il pense mais quand peut-il réellement penser ce qu'il veut être?

nevada

Messages : 175
Points : 179
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par Lug le Mer 14 Mar 2018 - 13:47

nevada a écrit:

l'homme ne devient que ce qu'il pense mais quand peut-il réellement penser ce qu'il veut être?


Lorsqu’il cesse de ne penser qu’à ce qu’il est, ma nevada, pour ne se préoccuper qu’à ce qu’il est capable de devenir.


TRANSSUBTANTIATION :

Dialogue N° 13 : L'inévitable sacrifice, le Don et l'ingratitude.

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1604
Points : 1677
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par nevada le Mer 14 Mar 2018 - 15:21

Merci mon Lug pour le lien, au passage d'une grande richesse.

Je pense que je donne au rêve une trop grande importance. Seule la Méditation maîtrisée et dirigée permet à l'homme de devenir ce qu'il pense. Le rêve est un indicateur de nos vies passées, mais sans la volonté réelle de devenir ce que l'on pense rien n'est possible.

Savoir où j'en suis ne me permettra jamais de savoir où je veux aller si je n'exprime pas la volonté d'y parvenir avec discernement, sincérité, sacrifice et gratitude... Le jour et la nuit s'entremêlent par le biais de la Méditation se révélant être le médiateur entre ces deux mondes. Je pense que c'est plus juste ainsi.

nevada

Messages : 175
Points : 179
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par mo chao le Jeu 15 Mar 2018 - 18:42

nevada
Le rêve est un indicateur de nos vies passées, mais sans la volonté réelle de devenir ce que l'on pense rien n'est possible.

Bonjour nevada,
Relisant tes post précédents je présumes que ... Lorsque tu dis le rêve est un indicateur de nos vies passées, tu signifies qu'ils sont aussi (et pas seulement) indicateur de nos vies passées ...
Bien à toi Like a Star @ heaven
avatar
mo chao

Messages : 48
Points : 48
Date d'inscription : 08/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par nevada le Sam 17 Mar 2018 - 10:21

bonjour mon Mo Chao,

je pense que le rêve nous permet de révéler ce que nous sommes et avons été si toutefois nous faisons l'effort de l'analyser de manière analogique. Je comprends que l'homme ne devient que ce qu'il pense qu'en tout état de conscience. Cela nécessite un effort conscient de la part de l'officiant.

Cette analyse analogique ne peut se faire, de ce que je pense que par la méditation. C'est pourquoi il me semble que la méditation est indispensable pour exprimer la volonté de se projeter dans un futur qui sera idéalisé par l'objet de notre méditation au travers de la foi qui nous anime. J'imagine une concomitance entre le rêve, la méditation et la réalité, un rapport de cause à effet. Une sorte de spirale qui s'articule autour de la volonté d'être, conforme à nos convictions les plus profondes. Je ne sais pas si je réponds à ta question?

nevada

Messages : 175
Points : 179
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par nevada le Sam 17 Mar 2018 - 14:59

Lug a écrit:
nevada a écrit:

l'homme ne devient que ce qu'il pense mais quand peut-il réellement penser ce qu'il veut être?


Lorsqu’il cesse de ne penser qu’à ce qu’il est, ma nevada, pour ne se préoccuper qu’à ce qu’il est capable de devenir.


TRANSSUBTANTIATION :

Dialogue N° 13 : L'inévitable sacrifice, le Don et l'ingratitude.

Pour cesser de penser à ce que je suis, je dois me donner les moyens de me projeter dans un avenir mûrement réfléchi. Je dois abandonner ce que ce qu'il peut y avoir de néfaste en moi (ego), et m’atteler à suivre la voie que j'ai préalablement choisie, sans compromission possible. Celle de l'évolution sans jamais dévier.

Pour cesser de penser à ce qu'on est, il faut être capable d'analyser son passé et l'acceptation de ce qu'on a été, de vivre son présent par la préoccupation de ce qu'on est au moment où nous le percevons, et de penser son futur, pour ce qu'on aspire à devenir et ce, toujours dans une perspective d'évolution et d'épuration par le sacrifice et le don de soi.

Pour ce faire, l'officiant doit passer par l'acceptation de ce qu'il est sincèrement parvenu à être, reconnaître humblement ce qu'il est,  ce qu'il lui évitera de fantasmer, de fabuler (étape de l'ingratitude) dans sa présente incarnation, et lui permettra de se positionner avec ses aptitudes réelles et non idéalisées, de savoir ce qu'il lui est permis de concrétiser réellement dans une optique sincère d'un véritable don de soi, conformément à la foi qui l'anime.

Si je tiens compte de mes aptitudes réelles je suis en mesure d'évoluer et de les dépasser, c'est là, je pense, la première phase de la transformation, avant que de parler de transmutation. Savoir reconnaître et identifier ce que je suis me permettra de reconnaître ce que je peux devenir conformément à un Idéal que je me suis humblement fixé. Je sors ainsi de ma forme initiale pour explorer des territoires certes inconnus mais balisés.  

c'est assez difficile parce qu'il y a d'un côté la foi qui nous éclaire de son intense lumière, et nous montre le sommet d'une si belle clarté, et de l'autre côté il y a ce que nous sommes,  savoir qu'il va falloir se résigner tout d'abord à reconnaître et identifier  ses propres possibilités, ses propres capacités, ses propres aptitudes, avant que de vouloir les dépasser et commencer à se diriger lentement vers la lumière qui, elle, est si douce.

nevada

Messages : 175
Points : 179
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la nature de nos rêves?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum