L'élève et le Maitre

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'élève et le Maitre

Message par Nurash le Lun 24 Avr - 17:30

L'élève a écrit: Maître, je ne comprends pas ce que tu veux dire par là. Comment serais-je en mesure de rendre un service désintéressé à autrui, si je n'en connais pas les éventuelles conséquences bénéfiques ou maléfiques ?

Commence par considérer le Principe d'innocuité, rien que le fait de pouvoir agir sans faire de mal est déjà en soi une prouesse, et cela devrait déjà te tranquilliser quand aux éventuelles conséquences bénéfiques ou maléfique. Il ne nous sera jamais donné de percevoir l'ensemble des conséquences possibles d'un acte quelconque puisque cela reviendrait à percevoir in fine l'effet papillon et l'entièreté des effets de bords de cet acte. Cela dit, en fonction des énergies que tu véhicules lors de ton action, il devient possible de percevoir de manière globale les influences subtiles que tu as pu apporter. Tout cela pour dire que la chose la plus importante dans le service désintéressé est la rectitude du geste, sans préoccupation du fait de toucher la cible. Vouloir provoquer une situation donnée c'est faire preuve d'attentes et donc être intéressé dans l'action.

Nurash

Messages : 244
Points : 268
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élève et le Maitre

Message par modeste le Mar 25 Avr - 15:18

Dialogue 16

Maître, je ne comprends pas ce que tu veux dire par là. Comment serais-je en mesure de rendre un service désintéressé à autrui, si je n'en connais pas les éventuelles conséquences bénéfiques ou maléfiques ?

Te prendrais tu pour un faiseur de pluie ou de beau temps , ou bien une dame patronnesse?
Le service désintéressé ne consiste pas en cela,
ni même à vouloir faire le bien.
Pour savoir ce qui est bénéfique ou non à un être, il te faudrait connaitre tous ses antécédents,
et pas seulement sur cette présente incarnation, mais sur toutes…
seul un seigneur de Karma dispose de toutes ces données.

Le rôle d’un serviteur, dans le cadre du service désintéressé, consiste à apporter une aide à une personne qui,
se retrouvant devant un problème qu’elle ne peut résoudre seule, te le demande.
Mais ce problème n’a pas surgi là par hasard,
c’est le karma de cette personne qui le lui impose,
et donc cette aide que tu peux apporter ne doit pas contrevenir aux règles du Karma.
En d’autres termes, il ne t’appartient pas de résoudre le problème à la place de celui qui y est confronté,
sans quoi, toi tu écoperais d’une dette karmique
et l’autre se verrai représenter le problème jusqu’à ce qu’il le résolve de par lui-même.

Ton aide ne peut consister qu’en une clarification du problème, et éventuellement
à ce que tu places la personne dans les conditions favorables à ce qu’elle le résolve seule.

Ensuite ce qu’elle fera de cette aide ne t’appartient plus sans quoi tu empièterais sur son libre arbitre…
avatar
modeste

Messages : 526
Points : 558
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élève et le Maitre

Message par Kanzi le Mer 26 Avr - 13:07

Maître, je ne comprends pas ce que tu veux dire par là. Comment serais-je en mesure de rendre un service désintéressé à autrui, si je n'en connais pas les éventuelles conséquences bénéfiques ou maléfiques ?

Parce que le résultat ne t'appartient pas ! La main de la Providence s'exprime à travers le Destin. Contente de toi de faire au mieux là où tu es présentement et dans la situation tienne.
On dit qu'au "tir à l'arc ce qui compte ce n'est pas la cible, c'est la rectitude du geste."
De plus sur la base de quoi pourrais-tu conclure d'un résultat bénéfique ou maléfique ?
Que savons nous au juste du bonheur ou du malheur ? Souvent ce qu'on prend pour un malheur est justement une bonne chose qui nous en évite un plus grand. Seul le temps dévoile son œuvre et permet de comprendre pour celui qui veux bien en tirer les leçons afin de rectifier son tir.
Voici une petite histoire :

La sagesse du paysan

Il était une fois un pauvre paysan chinois, à qui on offrit un cheval.

Ses voisins s’exclamèrent : « Quelle chance tu as ! Ce cheval est magnifique, tu est vraiment le plus heureux des hommes ».

Et le paysan chinois de répondre « Je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise chose ».

Peu de temps après, le fils du paysan chinois monta le cheval, fit une mauvaise chute et se cassa une jambe.

Les voisins s’attroupèrent et se lamentèrent : « Pauvre de toi,ce cheval était finalement une malédiction. Ton fils a la jambe cassé, c’est une catastrophe terrible ! « .

Et le paysan chinois de répondre « Je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise chose ».

Quelques jours plus tard la guerre fut déclarée contre un seigneur voisin, et tous les jeunes hommes du village furent enrôlés pour partir au combat.

Eplorés, les voisins dirent au pauvre paysan « Tous nos fils sont partis à la guerre et le tien, avec sa jambe cassée, reste près de toi. Quelle chance, quelle chance… »

Et le paysan chinois de répondre « Je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise chose ».

Kanzi

Messages : 859
Points : 997
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élève et le Maitre

Message par modeste le Sam 13 Mai - 10:43

Maitre, mais alors comment peut-on espérer pouvoir pratiquer ce service désintéressé sans risquer de commettre involontairement des calamités ?
En tant que serviteur désintéresse tu n’es pas un maitre d’hôtel à l’affut de ses maitres
et prêt en toutes circonstances à satisfaire le moindre de leurs désirs.
Ton rôle est d’apprendre, ora et labora…,
et mettre en pratique tes connaissances en  te mettant en attente de service…
Dans ce cadre-là, comme il t’a déjà été dit,
les problèmes qui te seront présentés sous forme d’une demande d’aide entreront obligatoirement dans ton champ de compétence.
Tu ne dois pas non plus perdre de vue ce qui t’a été dit précédemment,
Il ne t’appartient pas de résoudre le problème à la place de celui à qui il est proposé,
ni même de lui proposer une ou des solutions,
du genre si j’étais à ta place je ferais ceci ou cela.
Ton aide ne peut consister qu’en une analyse aprofondie et claire de son problème
que tu lui exposes objectivement,
ensuite c’est à lui de jouer, et quoi qu’il fasse cela ne te regarde plus…

Ce que tu ne dois pas non plus perdre de vue c’est que le service désintéresse ne se pratique jamais dans le cadre d’un personne seule,
mais toujours en tant que membre d’un groupe,
dans notre cas donc, celui de notre petite Fraternité d’Hermès,
Et donc tu n’es point seul…
Et si le problème est trop ardu pour toi ou que tu sois impliqué émotionnellement dans celui-ci,
tu peux toujours, soit en référer à notre Hiérarchie Occulte et bienveillante,
soit te déclarer incompétent et aiguiller le demandeur sur un de tes frères que tu sais être plus compétent que toi.
avatar
modeste

Messages : 526
Points : 558
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élève et le Maitre

Message par Lilbudha le Dim 14 Mai - 14:30

Maitre, mais alors comment peut-on espérer pouvoir pratiquer ce service désintéressé sans risquer de commettre involontairement des calamités ?
Désolé de te dire que le risque 0 n'existe pas. Toute pratique contient une part de risque qui n'est pas sans une utilité certaine, que ce soit dans l'intelligence et la pertinence des moyens déployés pour la limiter ou dans le courage qu'elle nécessite pour être dépassée. Le risque étant donc inhérent au service désintéressé, il est de ta responsabilité de le limiter au maximum et pour cela rien de mieux, à ma connaissance, que le respect des quelques consignes dont nous avons parlé précédemment :

-Ne pas nuire.
-Assurer l'essentiel de son service par l'exemple.
-Aider lorsque l'on est sollicité, pas avant.
-Discernement entre ce que l'on veut donner, ce que l'on peut donner et ce que la personne est en capacité de recevoir.
-Rester humble en toute circonstance.

Le respect de ces quelques consignes, que tu peux agrémenter à ta façon, te fournira une meilleure marge de sécurité par rapport au risque que tu évoques.

Si tu as fait le maximum pour limiter les risques, que tu es dans une démarche sincère et noble d'aide envers ton prochain, je suis convaincu que l'on ne peut d'ores et déjà plus parler de "calamités", mais tout au plus d’erreur de parcours, erreur parfois nécessaire pour améliorer et ajuster la qualité de ton service. N'ayons pas la vanité de croire que nous sommes infaillibles. Smile
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 582
Points : 604
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élève et le Maitre

Message par nevada le Lun 15 Mai - 9:13

L'élève a écrit:Maître, mais alors comment peut-on espérer pouvoir pratiquer ce service désintéressé sans risquer de commettre involontairement des calamités ?

Nous avons, tous, cette capacité d'aider notre prochain. Reste à déterminer de quelle manière nous voulons le faire?

Dans ce questionnement, il y a une nuance subtile que tu dois parvenir à éprouver entre : “espérer pouvoir pratiquer ce service désintéressé” , et parvenir à le pratiquer dans toute sa noblesse, pratique que je t'ai expliqué précédemment.
Il me semble que tu es plus dans une perspective d'espoir qui tu te voues à quelque chose de malsain et de forcément calamiteux, car tu désires plus que tu ne veux réellement, et le désir peut vite être incompatible avec le service désintéressé s'il n'est pas accompagné d'une pensée juste en vertus.

Mais peut-être confonds-tu l'Espérance et l'espoir?

Le risque n'existera pas, si tu es véritablement honnête, sincère et agis conformément aux lumières de la Divine Providence qui je te le rappelle ne peut porter son aide qu'à celui qui en fait la demande..

nevada

Messages : 111
Points : 115
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élève et le Maitre

Message par Kanzi le Lun 15 Mai - 9:24

[quote="nevada"]
L'élève a écrit:

Mais peut-être confonds-tu l'Espérance et l'espoir?


Maître, peux-tu m'expliquer la différence entre ces deux termes ?


Kanzi

Messages : 859
Points : 997
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élève et le Maitre

Message par modeste le Ven 26 Mai - 15:48

Maitre, je commence à entrevoir l'immense étendue du problème à résoudre, mais doit-on attendre d'être un disciple accompli pour espérer pouvoir pratiquer le service désintéressé au profit de l'utilité commune ?
Non, tu peux, si tu le veux, et à condition de suivre méticuleusement les petites indications qui t’ont été données précédemment
commencer ton apprentissage du service désintéressé.
Tu dois obligatoirement passer par un apprentissage progressif.
Et si tu gardes ton esprit ouvert,
Les occasions de servir ne tarderont pas à se manifester à toi.
Mais ne crois pas qu’il te sera demander de sauver le monde,
au début se sont de petits services qui te seront demandés,
obligatoirement en rapport de tes compétences naissantes.
avatar
modeste

Messages : 526
Points : 558
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élève et le Maitre

Message par Lug le Dim 28 Mai - 12:28

.
.

La Conscience accomplie est grande par sa simplicité, élevée par sa naturelle modestie et lumineuse par la noblesse qui se dégage de la pratique de ses vertus et valeurs morales. Elle l’est aussi par l’amour que rayonne son désintéressement, le partage de son imposant travail que révèlent la richesse et la cohérence de ses Connaissances, ainsi que par l’harmonie qu’elle transmet dans sa façon de communiquer quelque soit le niveau de ses rapports sociaux. Ces manifestations démontrent le haut niveau de sa maîtrise qui se caractérise par la  pratique constante de la Sagesse immémoriale qu’elle fait rayonner par son exemplarité, et qui façonne et libère ceux qui parviennent à recevoir et assimiler cet Enseignement.

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1103
Points : 1164
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élève et le Maitre

Message par modeste le Jeu 8 Juin - 9:10

Maître, quelle est la principale erreur à ne pas commettre lorsque l’on s’engage dans le service désintéressé au profit de l’utilité commune ?
La principale erreur à mon sens est de se laisser gagner par la précipitation,
qui peut se manifester sous différentes formes.

Précipitation à vouloir entrer dans ce service désintéressé.
Précipitation à vouloir œuvrer,
qui risque de t’inciter à résoudre tous les problèmes rencontrés,
même si l’aide n’est pas demandée ou souhaitée.
Précipitation à vouloir utiliser tes connaissances fraichement acquises…
Précipitation à vouloir obtenir rapidement des résultats
qui risque de ne pas te permettre  une analyser correcte et complète du problème.

Pour contrecarrer cette tendance naturelle que tu auras certainement,
il te faudra faire preuve de détachement,
et adopter une posture de divine indifférence.
avatar
modeste

Messages : 526
Points : 558
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élève et le Maitre

Message par Kanzi le Ven 9 Juin - 9:44

Kanzi a écrit:
nevada a écrit:
L'élève a écrit:

Mais peut-être confonds-tu l'Espérance et l'espoir?


Maître, peux-tu m'expliquer la différence entre ces deux termes ?


L'espoir est ce qui se fonde sur des attentes qui peuvent être légitimes et sincères mais totalement illusoires. L'espoir étant nourri et entretenu par les désirs de l'égo. L'espoir (foi aveugle) est la roue de secours que nourrit une conscience dans la détresse. L'espoir et le désespoir ont la même racine et comme l'onde, croître et décroître.

L'Espérance est le fruit d'un travail personnel. L'Espérance prend racine dans l'arbre de Vie qui est Justice et Vérité (Connaissance des principes et lois). L'espérance est donc fille de Vrai Certitude (ou Foi éclairée).

L'une est fille d'ignorance, l'autre est fille de Vérité.

Kanzi

Messages : 859
Points : 997
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élève et le Maitre

Message par Lilbudha le Lun 12 Juin - 13:20

Maître, quelle est la principale erreur à ne pas commettre lorsque l’on s’engage dans le service désintéressé au profit de l’utilité commune ?
La première erreur est, je pense, celle qui consiste à attendre des résultats tangibles et mesurables du service désintéressé que l'on rend à l'utilité commune. C'est une erreur qui découle naturellement de l'orgueil de l'officiant qui veut se voir comme une sorte de sauveur, de redresseur de torts, d'homme bon et juste. Cette ruse de l'ego fait immédiatement déchoir le statut de son service désintéressé en service intéressé.

Cette erreur provient, la plupart du temps, des meilleurs intentions du monde (et l'enfer en est pavé), ce qui n'empêche pas de venir irrémédiablement perturber la qualité du service rendu. Par exemple, lorsqu'une personne sollicite notre aide et qu'on lui donne, de cet orgueil egotique non épuré, découlera une volonté de presser l'aidé afin qu'il applique rapidement le remède prodigué, qu'il aille rapidement mieux et qu'ainsi l'ego puisse se gonfler d'orgueil d'avoir "aidé quelqu'un". C'est une véritable vanité mais c'est un passage obligé avant de devenir un honorable serviteur désintéressé.

Pour lutter contre cela, il faudra à l'officiant faire plus que s'habiller des lettres de noblesses de son service désintéressé, de l’idéal que celui-ci représente, il lui faudra incarner vraiment le rôle auquel il aspire et ne pas vouloir juste s'approprier des privilèges que ce statut octroie car comme le disait Grillot de Givry : "La puissance miraculeuse s'hyperconcentrera en toi lorsque tu ne la convoiteras plus."
Ce ne sont pas des paroles en l'air.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 582
Points : 604
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élève et le Maitre

Message par Kanzi le Jeu 15 Juin - 10:26

Le Maître a écrit:Maître, en considérant tout ce que tu m'expliques, concernant la pratique du service désintéresse, comment est-il possible à un aspirant, ou même à un initié de niveau moyen, d'y parvenir tant la tâche est complexe et les pièges innombrables.

Dans la vie tout les chemins ne sont pas balisés...c'est toi qui doit tracer ta route ! On à rien sans mérite, et il te faut pouvoir sortir des chemins tout tracé par d'autres (cela s'entend sur le plan intellectuel moral, culturel, cultuel et spirituel) pour pouvoir te confronter à d'autres réalités.

Comment y parvenir ? Outre les précédents conseils concernant les erreurs à éviter du débutant impatient qui se croit déjà arrivé... Chacun peut y arriver par une détermination sans faille (Amour sincère de la Vérité) détermination qui se manifeste dans une fidélité sans cesse renouvelée à Dharma c'est à dire en te conformant autant que possible aux Lois de Mâat.
Si l'effort est nécessaire autant que la persévérance, la rigueur, la patience, et la fidélité à Dharma requises sur le chemin que tu as choisi d'emprunter et parcourir librement, l'Amour sincère du vrai, du bien, du beau et du juste éclaireront tes pas et seront ton soutien dans la démarche qui est tienne. Savoir, Pouvoir, Oser, Se Taire.
Saches que nul événements ou personnes ne peut te faire renoncer devant la tâche complexe et souvent ardue, tant que toi tu n'a pas décidé d'abandonner et cela même en dépit de tout obstacles ou de ce qui t'apparaît comme tel.  En cela tu es ton propre maître, toi seul choisit de continuer ou d'arrêter, nul autre que toi à ce pouvoir. Tout ce qui se présente à toi est enseignement, et vise pour le chercheur un tant soi peu sérieux et sincère, à t'apprendre ce que tu ignores de toi et du monde, de par ta propre expérience.

Pour qui avance sur le chemin, tout cela passe par des phases de désordre qui sont inhérentes au fait de devoir se défaire de structures sclérosantes et illusoires à l'instar des acquis et habitudes apprises depuis l'enfance comme autant de chemins balisés... Certes cela est inconfortable autant qu' inévitable mais nécessairement dans l'ordre des choses pour qui veut apprendre, comprendre, accepter et pratiquer en dépit du climat ambiant.

Quel que soit la météo....le ciel finit toujours par s'éclaircir, la différence entre les uns et les autres lorsque le temps revient à l'accalmie et le ciel clair, c'est que certains jettent l'éponge à terre et sautent par dessus bord, d'autres sont toujours à la barre du navire qu'ils conduisent, même s'ils doivent faire maintes et maintes détour et affronter moultes tempêtes (émotions) pouvant mettre toute leur cargaison en péril. Enfin bref....que du bonheur …  Laughing !

Kanzi

Messages : 859
Points : 997
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élève et le Maitre

Message par modeste le Ven 16 Juin - 11:15

Maître, en considérant tout ce que tu m'expliques, concernant la pratique du service désintéresse, comment est-il possible à un aspirant, ou même à un initié de niveau moyen, d'y parvenir tant la tâche est complexe et les pièges innombrables.

Charité bien ordonnée commence par soi-même.
Comme il t’a déjà été dit,
L’aspirant peut commencer à travailler sur lui-même en essayant de donner l’exemple.
Il doit mettre en pratique ses connaissances et ses convictions sur lui-même avant que de vouloir le faire pour autrui.
Ne crois pas ceci chose facile ou anodine,
puisque ce faisant, il va à commencer à rayonner les énergies spirituelles du vrai, du beau et du bien
sur les plans terrestres,
devenant ainsi une fontaine de vie.
avatar
modeste

Messages : 526
Points : 558
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élève et le Maitre

Message par Kanzi le Ven 16 Juin - 20:50

Le Maître a écrit:Maître, en considérant tout ce que tu m'expliques, concernant la pratique du service désintéresse, comment est-il possible à un aspirant, ou même à un initié de niveau moyen, d'y parvenir tant la tâche est complexe et les pièges innombrables.

Demande toi également, si la tâche complexe et les innombrables pièges, ne sont pas précisément les circonstances favorable à ton progrès dans la pratique du service désintéressé.

Kanzi

Messages : 859
Points : 997
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élève et le Maitre

Message par Kanzi le Sam 17 Juin - 19:17

Kanzi a écrit:
Le Maître a écrit:Maître, en considérant tout ce que tu m'expliques, concernant la pratique du service désintéresse, comment est-il possible à un aspirant, ou même à un initié de niveau moyen, d'y parvenir tant la tâche est complexe et les pièges innombrables.

Demande toi également, si la tâche complexe et les innombrables pièges, ne sont pas précisément les circonstances favorable à ton progrès dans la pratique du service désintéressé.

Suite à tout cela, mon élève préféré, tu commencera à saisir ou pas, que si tu veux aller au nord, tu dois apprendre à te repérer...En d'autres termes il y a un truc sympa auquel tu peux t'essayer, non pas pour t'éviter les pièges - car comme tu le sais ils sont innombrables et il te sera difficile de les éviter tous-  mais pour t'éviter d'y rester lorsque tu tombes dedans un soir d'ivresse ou au petit matin lorsque tu as la gueule de bois, tu peux disais-je, t'entraîner à discerner et reconnaître ce qui d'une manière générale est de la nature inférieure de ce qui est de nature Divine dans les actions qui sont tiennes.

Même le plus grand écrivain ou l'artiste de talent à fait quelques brouillons avant que de publier ou montrer son oeuvre à un public ébahit. Idem pour le sculpteur qui du coup de burin initial et de l'effort requis pour dégrossir la masse brute à laquelle il envisage de donner forme, devra au fur et à mesure de l'avancée de son oeuvre, affiner son geste,  jusqu'à la finalité de ce qu'il est capable de faire dans l'espace et le temps qui lui est imparti...

Et puis lorsque tu marches vers le Nord si tu as toujours les yeux rivés sur les étoiles sans regarder où tu poses tes pieds, tu risques fort de te les prendre dans un piège à rat ou de tomber dans un trou. Ces faux pas inhérents à ta traversée, doivent normalement t'apprendre à avoir les pieds sur terre tout en poursuivant ton but (joindre les deux bouts, ou deux extrêmes dans une unité de mouvement, après les avoir reconnue dans ce qu'ils sont et ce qu'ils ne sont pas). De plus je te dirais que ce n'est pas lorsque tu arrives à ta destination que tout d'un coup tu deviens un illuminé qui peut servir dieu sait qui et dieu sait quoi, mais c'est plutôt l'importance du chemin parcouru et du comment tu l'as parcouru et comment tu peux le parcourir encore. Destination qui n'est qu'une étape et certainement pas une fin...

Kanzi

Messages : 859
Points : 997
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élève et le Maitre

Message par Lilbudha le Dim 18 Juin - 17:32

Maître, en considérant tout ce que tu m'expliques, concernant la pratique du service désintéresse, comment est-il possible à un aspirant, ou même à un initié de niveau moyen, d'y parvenir tant la tâche est complexe et les pièges innombrables.
Il y a un mot, mon ami, qui est très important dans cette notion de service, comme l'est la pierre angulaire d'une cathédrale, c'est : désintéressé.

Rendre service est une notion assez facile à entendre, le faire de façon désintéressé nous fait entrer dans des dimensions de la pensée que l'intellect seul ne peut appréhender. Plus tu sera désintéressé et plus tu te seras éloigné du calcul intellectuel et plus tu entreras dans le domaine subtil de la Foi, éclairée par la Raison.

N'éspère pas parvenir au désintéressement complet, total, absolu, en une fois, je crois même qu'à part Le Très Haut, personne n'y parvient tout à fait. Non, au lieu de cela, considère que ton service deviendra de plus en plus qualitatif au fur et à mesure de ton désintéressement, au fur et à mesure de la régression de ton ego de forme, et de l'évolution de ta Conscience. Comme tu l'as sans doute en parti assimilé auprès de moi, il nous faut éviter les extrêmes, éviter le tout ou rien. Ton service, à sa genèse, ressemblera, d'un point de vue Devique, bien plus à un service intéressé, qu'à un service désintéressé, voici ta marge de progression.

À force de persévérance, de désillusions suivies de leurs révélations, de leçons d'humilité, de connaissances de tes propres limites, bref de la confrontation de ta noble aspiration, que je salue au passage, d'avec les vicissitudes du quotidien, tu réaliseras que le plus que tu puisses espérer de la pratique de ton service désintéressé, c'est de faire de ton mieux, et ce autant-que-possible.

J'aimerais aussi attirer ton attention sur la notion d'Ordre Souverain des Choses. La Vie comme un Tout cohérent et pensant est sacrément bien faite, la Providence prendra soin de ne pas te mettre face à des situations que tu n'es pas en mesure de surmonter.

Comme le dit la bible : "Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine."

En clair, si tu es sincère, et tu verras que ta sincérité sera durement mise à l'épreuve, alors fais de ton mieux, et avance.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 582
Points : 604
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élève et le Maitre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum