Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par *l le Dim 9 Oct - 20:37

http://stopmensonges.com/interview-de-nikola-tesla-en-1899/

En première lecture j'ai trouvé cet article précieux et sublime.
Pensez vous qu'il y a des mensonges dans les pensées de Nikola TESLA dans cet article ?


Dernière édition par *l le Mar 11 Oct - 23:23, édité 1 fois

*l

Messages : 45
Points : 49
Date d'inscription : 08/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par Kanzi le Lun 10 Oct - 19:40

Je ne pense pas du tout que cet homme soit un menteur donc qu'il y ait mensonge.
Je pense au contraire qu'il à fait d'immenses découvertes sur le plan de l'énergie qui ont définitivement changé notre mode de vie sur tout les plans d'organisation de la société dans le monde.
Découvertes brevetés qui lui ont été subtilisées pour ne pas dire carrément volé par l'état américain. On voit ce qu'ils ont pu en faire de cette magnifique et puissante énergie, des instruments de morts comme les armes de guerre, ondes ultra sonores utilisées et testées pour éloigner et empêcher les gens de stationner près de certains lieux sacrés (comme les banques par exemple), les puissantes ondes qui dirigées, déclenchent de véritables tornades à des endroits précis, perturbation volontaire du climat, sans dire les diverses expériences faites en live sur les être humains, pour influencer, orienter et obtenir un type de comportement spécifique.
Tout ce que l'on utilise aujourd'hui c'est grâce à Tesla, l'électricité, le wifi (pour le plus commun) et toutes les découvertes attenantes qui ont permis le progrès dit "moderne" que ce soit en médecine ou dans la technologie de pointe...et dire que tout cela il le voulait gratuit pour tout le monde, pour le confort et le bien de tous.
Tesla fut un grand Homme et nous lui devons beaucoup.


Kanzi

Messages : 869
Points : 1007
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par Lilbudha le Mar 11 Oct - 14:25

Outre le fait que cet "interview" soit une affabulation puisque Nikola Tesla et son journaliste parlent de la Théorie de la Relativité Générale or celle-ci n'est sortie que 6 ans plus tard, je pense qu'on y trouve à boire et à manger et que l'intention qui y préside est bonne, ce qui ne garantit pas de son innocuité positive.

Par exemple ce soit disant Tesla indique donc qu'il y aurait 4 lois dans la Création :
Interview a écrit:La première est que le mental ne peut pas concevoir ou mesurer mathématiquement la source de tout le plan déconcertant et obscur. Dans ce plan s’intègre tout l’Univers.
La deuxième loi réside dans l’obscurité expansive, qui est la véritable nature de la lumière, depuis l’inexplicable et qui est transformée en lumière.
La troisième loi est la nécessité de la lumière de devenir une matière de la lumière.
La quatrième loi est : il n’y a ni début ni fin ; les trois lois précédentes ont toujours lieu et la Création est éternelle.
Tout est loin d'être claire ici et je préfère à ces 4 lois fumeuses, les sept Principes du Kybalion, beaucoup plus clairs, moins obscures et pourtant bien plus profonds.

Il serait un peu trop long de tout relever mais je remarque que notre Tesla fictif verse souvent dans le sensationnalisme lorsqu'il indique par exemple que ses sens physiques sont surdéveloppés ou que l'on pourrait atteindre "physiquement" l'immortalité, exemple parmi tant d'autres tout au long de cet "interview".

Je note aussi la présence ici et là, de pensées qui me paraissent justes et vertueuses, mais l'ensemble pêche par un manque d'homogénéité, ce qui indique un flagrant défaut d'alignement et de stabilisation sur la plus haute tonalité vibratoire comme nous en avons pourtant régulièrement l'exemple ici.

De plus on a pas l'impression que notre Tesla se préoccupe vraiment de son ou ses interlocuteurs et de leurs différents niveaux d'évolution. C'est comme s'il voulait TOUT expliquer pendant le court instant de cet interview et cette vanité lui fait manquer le coche de la simplicité, de l'évidence, de la cohérence et de l'harmonie dont il parle pourtant avec ferveur. Il faut ajouter à cela un manque d'humilité assez flagrant avec une surabondance de "je" ou encore, à la fin de l'interview, quand le Tesla fictif s'accorde la vanité de parler à la place du "Créateur" ce que je ne pense pas être attribuable au véritable Tesla mais bien plus au prosélytisme benêt d'un homme (ou d'une femme) qui profite de la notoriété d'un défunt pour faire passer son message énamouré pour les vérités astrales, pas très honnête comme procédé.

Voilà mon sentiment à la lecture de cet "interview"/monologue.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 584
Points : 606
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par *l le Mar 11 Oct - 23:44

Kanzi a écrit:Je ne pense pas du tout que cet homme soit un menteur donc qu'il y ait mensonge.
Je pense au contraire qu'il à fait d'immenses découvertes sur le plan de l'énergie qui ont définitivement changé notre mode de vie sur tout les plans d'organisation de la société dans le monde.
Découvertes brevetés qui lui ont été subtilisées pour ne pas dire carrément volé par l'état américain. On voit ce qu'ils ont pu en faire de cette magnifique et puissante énergie, des instruments de morts comme les armes de guerre, ondes ultra sonores utilisées et testées pour éloigner et empêcher les gens de stationner près de certains lieux sacrés (comme les banques par exemple), les puissantes ondes qui dirigées, déclenchent de véritables tornades à des endroits précis, perturbation volontaire du climat, sans dire les diverses expériences faites en live sur les être humains, pour influencer, orienter et obtenir un type de comportement spécifique.
Tout ce que l'on utilise aujourd'hui c'est grâce à Tesla, l'électricité, le wifi (pour le plus commun) et toutes les découvertes attenantes qui ont permis le progrès dit "moderne" que ce soit en médecine ou dans la technologie de pointe...et dire que tout cela il le voulait gratuit pour tout le monde, pour le confort et le bien de tous.
Tesla fut un grand Homme et nous lui devons beaucoup.

Tesla fut un grand Homme et nous lui devons beaucoup.
Il me semble que Tesla n'est pas juste un grand homme , Il est un très grand Maître spirituel qui s'est incarné  dans notre temps , ayant pour mission de nous donner la Connaissance de l'Univers. Il est un Guide , un Soleil dans les ténèbres de l'ignorance.
Étant très en avance sur son temps , il est conscient d'être incompris par le mental de ses semblables , mais qu'importe sa mission n'est elle pas de semer ses pensées qui germeront à l'Ère du Verseau ?

*l

Messages : 45
Points : 49
Date d'inscription : 08/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par *l le Mer 12 Oct - 19:16

Lilbudha a écrit:Outre le fait que cet "interview" soit une affabulation puisque Nikola Tesla et son journaliste parlent de la Théorie de la Relativité Générale or celle-ci n'est sortie que 6 ans plus tard, je pense qu'on y trouve à boire et à manger et que l'intention qui y préside est bonne, ce qui ne garantit pas de son innocuité positive.

Par exemple ce soit disant Tesla indique donc qu'il y aurait 4 lois dans la Création :
Interview a écrit:La première est que le mental ne peut pas concevoir ou mesurer mathématiquement la source de tout le plan déconcertant et obscur. Dans ce plan s’intègre tout l’Univers.
La deuxième loi réside dans l’obscurité expansive, qui est la véritable nature de la lumière, depuis l’inexplicable et qui est transformée en lumière.
La troisième loi est la nécessité de la lumière de devenir une matière de la lumière.
La quatrième loi est : il n’y a ni début ni fin ; les trois lois précédentes ont toujours lieu et la Création est éternelle.
Tout est loin d'être claire ici et je préfère à ces 4 lois fumeuses, les sept Principes du Kybalion, beaucoup plus clairs, moins obscures et pourtant bien plus profonds.

Il serait un peu trop long de tout relever mais je remarque que notre Tesla fictif verse souvent dans le sensationnalisme lorsqu'il indique par exemple que ses sens physiques sont surdéveloppés ou que l'on pourrait atteindre "physiquement" l'immortalité, exemple parmi tant d'autres tout au long de cet "interview".

Je note aussi la présence ici et là, de pensées qui me paraissent justes et vertueuses, mais l'ensemble pêche par un manque d'homogénéité, ce qui indique un flagrant défaut d'alignement et de stabilisation sur la plus haute tonalité vibratoire comme nous en avons pourtant régulièrement l'exemple ici.

De plus on a pas l'impression que notre Tesla se préoccupe vraiment de son ou ses interlocuteurs et de leurs différents niveaux d'évolution. C'est comme s'il voulait TOUT expliquer pendant le court instant de cet interview et cette vanité lui fait manquer le coche de la simplicité, de l'évidence, de la cohérence et de l'harmonie dont il parle pourtant avec ferveur. Il faut ajouter à cela un manque d'humilité assez flagrant avec une surabondance de "je" ou encore, à la fin de l'interview, quand le Tesla fictif s'accorde la vanité de parler à la place du "Créateur" ce que je ne pense pas être attribuable au véritable Tesla mais bien plus au prosélytisme benêt d'un homme (ou d'une femme) qui profite de la notoriété d'un défunt pour faire passer son message énamouré pour les vérités astrales, pas très honnête comme procédé.

Voilà mon sentiment à la lecture de cet "interview"/monologue.
Mon  Lilbudha,
Outre le fait que cet "interview" soit une affabulation puisque Nikola Tesla et son journaliste parlent de la Théorie de la Relativité Générale or celle-ci n'est sortie que 6 ans plus tard, je pense qu'on y trouve à boire et à manger et que l'intention qui y préside est bonne, ce qui ne garantit pas de son innocuité positive.

La preuve , ci après ,que Nikola Tesla et Einstein se sont connus et il existe une correspondance entre eux deux. Il me semble que ce n'est pas parce que la Théorie de la Relativité n'est sortie que 6 ans plus tard que la recherche d'Einstein n'a pas débuté bien avant.

Tesla a écrit dans cet interview :
- ....Non, je n'ai rien contre M.Einstein. C'est une personne très aimable et il a fait beaucoup de bonnes choses,certaines d'entre elles feront partie de la musique.Je vais lui écrire et essayer de lui expliquer que l'éther existe et que ses particules sont celles qui maintiennent l'Univers en harmonie et la vie dans l'éternité...

*l

Messages : 45
Points : 49
Date d'inscription : 08/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par Kanzi le Mer 12 Oct - 21:12

*l a écrit:Tesla fut un grand Homme et nous lui devons beaucoup.
Il me semble que Tesla n'est pas juste un grand homme , Il est un très grand Maître spirituel qui s'est incarné  dans notre temps , ayant pour mission de nous donner la Connaissance de l'Univers. Il est un Guide , un Soleil dans les ténèbres de l'ignorance.
Étant très en avance sur son temps , il est conscient d'être incompris par le mental de ses semblables , mais qu'importe sa mission n'est elle pas de semer ses pensées qui germeront à l'Ère du Verseau ?

Oui mon étoile c'était un très grand Maître, des voiles se sont levés, nous laissant entrevoir les grandes richesses de l'Univers et de l'énergie jusque sur le plan physique. Il en à fait moultes démonstrations fort bien maîtrisées. Oui il était missionné pour ce faire mais jusqu'à un certain point heureusement pour l'instant dans notre sphère.

Si la matière est de l'énergie densifié comme il est dit sur nos forums, alors on peut également dire que la lumière devient matière de la lumière...Comme on pourrait dire que la lumière est de la matière très éthérée ou subtile.
Il est plus que certain que Einstein n'a pas inventé l'eau chaude, mais qu'il à bénéficié des connaissances acquises par tant d'autres travaux effectués auparavant par tant d'autres chercheurs. Car l'unité participe d'un ensemble.

Kanzi

Messages : 869
Points : 1007
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par *l le Mer 12 Oct - 21:48

Kanzi a écrit:
*l a écrit:Tesla fut un grand Homme et nous lui devons beaucoup.
Il me semble que Tesla n'est pas juste un grand homme , Il est un très grand Maître spirituel qui s'est incarné  dans notre temps , ayant pour mission de nous donner la Connaissance de l'Univers. Il est un Guide , un Soleil dans les ténèbres de l'ignorance.
Étant très en avance sur son temps , il est conscient d'être incompris par le mental de ses semblables , mais qu'importe sa mission n'est elle pas de semer ses pensées qui germeront à l'Ère du Verseau ?

Oui mon étoile c'était un très grand Maître, des voiles se sont levés, nous laissant entrevoir les grandes richesses de l'Univers et de l'énergie jusque sur le plan physique. Il en à fait moultes démonstrations fort bien maîtrisées. Oui il était missionné pour ce faire mais jusqu'à un certain point heureusement pour l'instant dans notre sphère.

Si la matière est de l'énergie densifié comme il est dit sur nos forums, alors on peut également dire que la lumière devient matière de la lumière...Comme on pourrait dire que la lumière est de la matière très éthérée ou subtile.
Il est plus que certain que Einstein n'a pas inventé l'eau chaude, mais qu'il à bénéficié des connaissances acquises par tant d'autres travaux effectués auparavant par tant d'autres chercheurs. Car l'unité participe d'un ensemble.


Cette citation se trouve placer juste après les quatre lois de la Création citées en exemple par notre Lilbudha.

JOURNALISTE : Dans l’hostilité à la Théorie de la Relativité, vous en arrivez même à donner des conférences contre son créateur les jours de ses anniversaires…
TESLA : Rappelez-vous : ce n’est pas l’espace qui se courbe, mais le mental humain qui ne peut pas comprendre l’infini et l’éternité !
Si la relativité était bien comprise par son créateur, il gagnerait l’immortalité, même encore physiquement, si cela était son désir.
Je fais partie d’une lumière qui est la musique. La lumière remplit mes six sens : je la vois, l’entends, la palpe, la sens, la touche et la pense. Penser à elle est mon sixième sens. Les particules de lumière sont des notes écrites. Un rayon peut être une sonate entière. Mille boules d’éclairs sont un concert. Pour ce concert, j’ai créé une boule d’éclairs qu’on peut entendre sur les pics gelés de l’Himalaya.
À propos de Pythagore et les mathématiques, un scientifique ne peut et ne doit pas les enfreindre. Les nombres et les équations sont des signes qui marquent la musique des sphères. Si Einstein avait écouté ces sons, il n’aurait pas créé la Théorie de la Relativité. Ces sons sont des messages dirigés au mental sur le fait que la vie a un sens, que l’Univers existe en parfaite harmonie et sa beauté est la cause et l’effet de la Création. Cette musique est le cycle éternel des cieux stellaires. L’étoile la plus petite a complété la composition et fait aussi partie de la symphonie céleste. Les battements du cœur de l’homme font partie de la symphonie de la Terre.
Newton apprit que le secret se trouve dans la disposition géométrique et le mouvement des corps célestes. Il reconnut que la loi suprême de l’harmonie existe dans l’Univers. L’espace courbe est le chaos, le chaos n’est pas la musique. Einstein est le messager de l’époque du bruit et de la furie.

Dans cette interview , il me semble bien reconnaître la voie du Chemin d'Hermès . Nikola Tesla est un de nos illustres prédécesseurs qui a arpenté ce chemin , un  Messager , un Messie , un Gardien.

*l

Messages : 45
Points : 49
Date d'inscription : 08/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par Lilbudha le Jeu 13 Oct - 10:34

*l a écrit:Mon  Lilbudha,
Outre le fait que cet "interview" soit une affabulation puisque Nikola Tesla et son journaliste parlent de la Théorie de la Relativité Générale or celle-ci n'est sortie que 6 ans plus tard, je pense qu'on y trouve à boire et à manger et que l'intention qui y préside est bonne, ce qui ne garantit pas de son innocuité positive.

La preuve , ci après ,que Nikola Tesla et Einstein se sont connus et il existe une correspondance entre eux deux. Il me semble que ce n'est pas parce que la Théorie de la Relativité n'est sortie que 6 ans plus tard que la recherche d'Einstein n'a pas débuté bien avant.

Tesla a écrit dans cet interview :
- ....Non, je n'ai rien contre M.Einstein. C'est une personne très aimable et il a fait beaucoup de bonnes choses,certaines d'entre elles feront partie de la musique.Je vais lui écrire et essayer de lui expliquer que l'éther existe et que ses particules sont celles qui maintiennent l'Univers en harmonie et la vie dans l'éternité...
C'est dommage, mon etoilelointaine, dans une fraternité comme la notre, de ne pas s'accorder de faire quelques efforts les uns envers les autres. Si un frère est aussi affirmatif, il aurait été aimable de te donner la peine de faire quelques recherches et, éventuellement, de relire le-dit dialogue afin de vérifier ses dires. Tu te serais alors aperçu toi-même de la supercherie. Les seules sites qui reprennent cet "interview", sont des sites du style New Age où la vérité est diluée, comme toujours sur internet, dans une mer de mensonges, une des seules exceptions que je connais étant nos Forums et les sites affiliés.

Si l'on prend la peine de croiser ses sources comme je l'ai fait, on se rend compte que tous ces sites reportent exactement le même interview, sans donner les références initiales, comme le numéro du magazine par exemple ou encore une copie de l'article original. Aucun document historique ne précise que Tesla et Einstein se sont rencontrés ou qu'ils étaient amis, ce qui infirme ta théorie précédente. D'autre part, cette phrase du "journaliste" nous convainc tout à fait de la supercherie lorsqu'il dit que les "admirateurs" de Tesla lui reprochent ses critiques sur la Théorie de la Relativité, or, je le répète, celle-ci a été connu du grand publique 6 ans plus tard. À l'époque de "l'interview", Einstein avait 20 ans et n'était pas encore sorti de ses études, ses premières publications scientifiques sont, quant à elles, sorties en 1901 soit deux an plus tard.
Voici la phrase du journaliste à laquelle je fais référence :
Faux interview a écrit:"John Smith : Vos admirateurs se plaignent que vous attaquez la relativité. Ce qui est étrange est votre affirmation que la matière n’a pas d’énergie. Tout est imprégné d’énergie, où est-elle?"

Le site de stopmensonges s'est probablement rendu compte de la supercherie car l'article a été supprimé depuis, et sur ce site là, où l'on peut encore lire "l'interview", l'administrateur du site admet dans ses commentaires s'être fait duper...

http://www.nouvelordremondial.cc/2015/05/19/linterview-de-nikola-tesla-cachee-depuis-1899/
Commentaire tiré du site a écrit:Comment connait-il si bien Eistein et la théorie de la relativité générale publiée en 1915. La théorie de la relativité restreinte, elle même date de 1905. En 1899, Einstein a 20 ans et son premier article scientifique date de 1901.
Quelle est la source de cette interview ?

[Elle sort de l’imagination d’un auteur qui a mélangé faits et fantaisies. -Admin]

De simple petits efforts t'auraient permis de vérifier tout cela par toi même mon etoilelointaine, mais, obnubilé par les impressions astrales qu'ont produit sur toi cet interview enchanteur, qui alterne le bon et le vraiment moins bon, puis raffermi dans ces impressions par ta légitime admiration pour l'initié qu'était Nikola Tesla, tu as abandonné notre ligne de conduite commune qui se caractérise par la rigueur et la rectitude du geste pour t'engouffrer dans le piège tendu par la facilité.

Bon, ça arrive, mais c'est vrai qu'avec l'excellent banquet que nous avons ici, les produits frais, la pâte exceptionnelle du cuisinier, je suis surpris que la première contrefaçon de marque venue, sortant du congélo et réchauffée au four micro-onde, te paraisse aussi gouleyante Wink
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 584
Points : 606
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par *l le Jeu 13 Oct - 16:25

Lilbudha a écrit:
*l a écrit:Mon  Lilbudha,
Outre le fait que cet "interview" soit une affabulation puisque Nikola Tesla et son journaliste parlent de la Théorie de la Relativité Générale or celle-ci n'est sortie que 6 ans plus tard, je pense qu'on y trouve à boire et à manger et que l'intention qui y préside est bonne, ce qui ne garantit pas de son innocuité positive.

La preuve , ci après ,que Nikola Tesla et Einstein se sont connus et il existe une correspondance entre eux deux. Il me semble que ce n'est pas parce que la Théorie de la Relativité n'est sortie que 6 ans plus tard que la recherche d'Einstein n'a pas débuté bien avant.

Tesla a écrit dans cet interview :
- ....Non, je n'ai rien contre M.Einstein. C'est une personne très aimable et il a fait beaucoup de bonnes choses,certaines d'entre elles feront partie de la musique.Je vais lui écrire et essayer de lui expliquer que l'éther existe et que ses particules sont celles qui maintiennent l'Univers en harmonie et la vie dans l'éternité...
C'est dommage, mon etoilelointaine, dans une fraternité comme la notre, de ne pas s'accorder de faire quelques efforts les uns envers les autres. Si un frère est aussi affirmatif, il aurait été aimable de te donner la peine de faire quelques recherches et, éventuellement, de relire le-dit dialogue afin de vérifier ses dires. Tu te serais alors aperçu toi-même de la supercherie. Les seules sites qui reprennent cet "interview", sont des sites du style New Age où la vérité est diluée, comme toujours sur internet, dans une mer de mensonges, une des seules exceptions que je connais étant nos Forums et les sites affiliés.

Si l'on prend la peine de croiser ses sources comme je l'ai fait, on se rend compte que tous ces sites reportent exactement le même interview, sans donner les références initiales, comme le numéro du magazine par exemple ou encore une copie de l'article original. Aucun document historique ne précise que Tesla et Einstein se sont rencontrés ou qu'ils étaient amis, ce qui infirme ta théorie précédente. D'autre part, cette phrase du "journaliste" nous convainc tout à fait de la supercherie lorsqu'il dit que les "admirateurs" de Tesla lui reprochent ses critiques sur la Théorie de la Relativité, or, je le répète, celle-ci a été connu du grand publique 6 ans plus tard. À l'époque de "l'interview", Einstein avait 20 ans et n'était pas encore sorti de ses études, ses premières publications scientifiques sont, quant à elles, sorties en 1901 soit deux an plus tard.
Voici la phrase du journaliste à laquelle je fais référence :
Faux interview a écrit:"John Smith : Vos admirateurs se plaignent que vous attaquez la relativité. Ce qui est étrange est votre affirmation que la matière n’a pas d’énergie. Tout est imprégné d’énergie, où est-elle?"

Le site de stopmensonges s'est probablement rendu compte de la supercherie car l'article a été supprimé depuis, et sur ce site là, où l'on peut encore lire "l'interview", l'administrateur du site admet dans ses commentaires s'être fait duper...

http://www.nouvelordremondial.cc/2015/05/19/linterview-de-nikola-tesla-cachee-depuis-1899/
Commentaire tiré du site a écrit:Comment connait-il si bien Eistein et la théorie de la relativité générale publiée en 1915. La théorie de la relativité restreinte, elle même date de 1905. En 1899, Einstein a 20 ans et son premier article scientifique date de 1901.
Quelle est la source de cette interview ?

[Elle sort de l’imagination d’un auteur qui a mélangé faits et fantaisies. -Admin]

De simple petits efforts t'auraient permis de vérifier tout cela par toi même mon etoilelointaine, mais, obnubilé par les impressions astrales qu'ont produit sur toi cet interview enchanteur, qui alterne le bon et le vraiment moins bon, puis raffermi dans ces impressions par ta légitime admiration pour l'initié qu'était Nikola Tesla, tu as abandonné notre ligne de conduite commune qui se caractérise par la rigueur et la rectitude du geste pour t'engouffrer dans le piège tendu par la facilité.

Bon, ça arrive, mais c'est vrai qu'avec l'excellent banquet que nous avons ici, les produits frais, la pâte exceptionnelle du cuisinier, je suis surpris que la première contrefaçon de marque venu, sortant du congélo et réchauffée au four micro-onde, te paraisse aussi gouleyante Wink
Mon Lilbudha,

C'est dommage, mon etoilelointaine, dans une fraternité comme la notre, de ne pas s'accorder de faire quelques efforts les uns envers les autres. Si un frère est aussi affirmatif, il aurait été aimable de te donner la peine de faire quelques recherches et, éventuellement, de relire le-dit dialogue afin de vérifier ses dires. Tu te serais alors aperçu toi-même de la supercherie. Les seules sites qui reprennent cet "interview", sont des sites du style New Age où la vérité est diluée, comme toujours sur internet, dans une mer de mensonges, une des seules exceptions que je connais étant nos Forums et les sites affiliés.
Il me semble que tu te fixes trop sur les effets , en résumé , une eau boueuse d'après toi comme j'ai pu lire les commentaires sur cet article sur le site stopmensonges.

Par exemple ce soit disant Tesla indique donc qu'il y aurait 4 lois dans la Création :
Interview a écrit:
La première est que le mental ne peut pas concevoir ou mesurer mathématiquement la source de tout le plan déconcertant et obscur. Dans ce plan s’intègre tout l’Univers.
La deuxième loi réside dans l’obscurité expansive, qui est la véritable nature de la lumière, depuis l’inexplicable et qui est transformée en lumière.
La troisième loi est la nécessité de la lumière de devenir une matière de la lumière.
La quatrième loi est : il n’y a ni début ni fin ; les trois lois précédentes ont toujours lieu et la Création est éternelle.

Tout est loin d'être claire ici et je préfère à ces 4 lois fumeuses, les sept Principes du Kybalion, beaucoup plus clairs, moins obscures et pourtant bien plus profonds.

La première est que le mental ne peut pas concevoir ou mesurer mathématiquement la source de tout le plan déconcertant et obscur. Dans ce plan s’intègre tout l’Univers.
En l'absence de la Foi , le mental , la mentalité intellectuelle analytique ne peut arriver  à la Source , la Cause de la Création , par là sa compréhension ne sera que dans le Monde des Effets ce qui exclut l'existence d'un Plan Cosmique intégrant tout l'univers.
d'après toi , VRAI , FAUX , POSSIBLE ?

*l

Messages : 45
Points : 49
Date d'inscription : 08/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par Kanzi le Jeu 13 Oct - 16:58

*l a écrit:

La première est que le mental ne peut pas concevoir ou mesurer mathématiquement la source de tout le plan déconcertant et obscur. Dans ce plan s’intègre tout l’Univers.
En l'absence de la Foi , le mental , la mentalité intellectuelle analytique ne peut arriver  à la Source , la Cause de la Création , par là sa compréhension ne sera que dans le Monde des Effets ce qui exclut l'existence d'un Plan Cosmique intégrant tout l'univers.
d'après toi , VRAI , FAUX , POSSIBLE ?

VRAI !

Mon Lilbuddha, pour ta part as-tu fais seulement l'effort de t'attarder sur ces points ?
Il est clair que là nous ne discutons pas de Tesla mais d'une supposé interview qui serait selon certains fausses et pour d'autres vrai. Pour ma part je n'ai aucun moyen de prouver ou d'affirmer quoi que ce soit allant dans un sens ou dans un autre, mais si je considère cette interview et cela en dépit de son supposé réel auteur, et que je m'attarde à son contenu mais aussi de ce qui s'en dégage...je dirai qu'effectivement l'auteur n'a pas dit de mensonge, en tout cas présentement pour répondre à la question de notre Etoile.
Ok il y a le flacon mais l'ivresse dans tout ça ?
Notre Etoile a au moins ce mérite de reprendre les points que tu balayes d'un revers de main en te donnant sa version explicative.

D'ailleurs la Source est-elle mesurable ?

Kanzi

Messages : 869
Points : 1007
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par Lilbudha le Jeu 13 Oct - 18:17

Mouais, ce que je vérifie tout d'abord, c'est que la mauvaise foi ne recule devant aucun obstacle pour se donner raison. C'est là toute la différence avec la bonne foi, qui, elle, connaît les bornes et les limites à ne pas franchir afin de rester dans le droit chemin.

Au passage, j'ai bigrement l'impression d'avoir déjà vécu cette scène avec une vidéo où un prêtre parlait de mille et une chose plus ou moins juste pour la chaîne KTO, m'enfin bon...

Pour répondre à vos questions sur ce que contient le flacon, il me semble y avoir répondu dans mon premier message et je n'ai pas envie de relever toutes les incohérences et les approximations présentes dans cet "interview". Je répète qu'à mes petits yeux ce texte, dans l'ensemble, reste pas très inspiré ni lumineux et encore moins harmonieux autant dans la forme que dans le fond. Néanmoins, il en faut pour tous les goûts et si cela vous satisfait grand bien vous en fasse.

De plus, le procédé de base consistant à usurper l'identité d'un défunt afin de donner du poids à son discours est de l'ordre de la duplicité et je n'oublie pas que la noblesse de l'oeuvre nécessite la noblesse de l'oeuvrant, ce qui signifie que le contenant doit être à l'image de ce qu'il souhaite contenir, et j'imagine mal un homme véritablement vertueux utiliser de tels procédés.

La Source est mesurable à l'aune de nos Connaissances ma Kanzi, bien que celles-ci ne l'engloberont jamais tout à fait.
"Le seul moyen d'arpenter l'inconnu sans s'égarer c'est d'utiliser le connu comme mesure." comme qui dirait le Lug Smile
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 584
Points : 606
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par Kanzi le Jeu 13 Oct - 18:47

Lilbudha a écrit:Mouais, ce que je vérifie tout d'abord, c'est que la mauvaise foi ne recule devant aucun obstacle pour se donner raison. C'est là toute la différence avec la bonne foi, qui, elle, connaît les bornes et les limites à ne pas franchir afin de rester dans le droit chemin.

Au passage, j'ai bigrement l'impression d'avoir déjà vécu cette scène avec une vidéo où un prêtre parlait de mille et une chose plus ou moins juste pour la chaîne KTO, m'enfin bon...

Pour répondre à vos questions sur ce que contient le flacon, il me semble y avoir répondu dans mon premier message et je n'ai pas envie de relever toutes les incohérences et les approximations présentes dans cet "interview". Je répète qu'à mes petits yeux ce texte, dans l'ensemble, reste pas très inspiré ni lumineux et encore moins harmonieux autant dans la forme que dans le fond. Néanmoins, il en faut pour tous les goûts et si cela vous satisfait grand bien vous en fasse.

De plus, le procédé de base consistant à usurper l'identité d'un défunt afin de donner du poids à son discours est de l'ordre de la duplicité et je n'oublie pas que la noblesse de l'oeuvre nécessite la noblesse de l'oeuvrant, ce qui signifie que le contenant doit être à l'image de ce qu'il souhaite contenir, et j'imagine mal un homme véritablement vertueux utiliser de tels procédés.

La Source est mesurable à l'aune de nos Connaissances ma Kanzi, bien que celles-ci ne l'engloberont jamais tout à fait.
"Le seul moyen d'arpenter l'inconnu sans s'égarer c'est d'utiliser le connu comme mesure." comme qui dirait le Lug Smile

Bigre ! Cela suffit à t'abstenir de répondre à cela je suppose ? Et au développement que ton voisin de table prend la peine d'exposer ?

*l a écrit:La première est que le mental ne peut pas concevoir ou mesurer mathématiquement la source de tout le plan déconcertant et obscur. Dans ce plan s’intègre tout l’Univers.
En l'absence de la Foi , le mental , la mentalité intellectuelle analytique ne peut arriver  à la Source , la Cause de la Création , par là sa compréhension ne sera que dans le Monde des Effets ce qui exclut l'existence d'un Plan Cosmique intégrant tout l'univers.
d'après toi , VRAI , FAUX , POSSIBLE ?

Bon alors tu t'en fou * :
1 ROYALEMENT
2 COMPLETEMENT
3 NE SOUHAITE PAS SE PRONONCER SUR LA QUESTION

Sont-ce là tous tes arguments ? Pourquoi te cramponnes tu au flacon lorsque l'occasion se présente d'explorer ne serait-ce qu'un bout de la pensée émise par un homme ?  Je ne sais ce que ferons ou diront le Lug et le Tamas, mais pour ma part je trouve que ton arrogance t'aveugle et te rend particulièrement véhément.
C'est vrai quoi ! C'est pas parce que on n'est plus au rayon humour qu'il ne faut plus en avoir et se prendre trop au sérieux.

* rayer la mention inutile

Kanzi

Messages : 869
Points : 1007
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par *l le Ven 14 Oct - 5:04

La première est que le mental ne peut pas concevoir ou mesurer mathématiquement la source de tout le plan déconcertant et obscur. Dans ce plan s’intègre tout l’Univers.
En l'absence de la Foi , le mental , la mentalité intellectuelle analytique ne peut arriver  à la Source , la Cause de la Création , par là sa compréhension ne sera que dans le Monde des Effets ce qui exclut l'existence d'un Plan Cosmique intégrant tout l'univers.
Par rapport à la Création nous avons la source . Cette source qui est inconcevable et non mesurable par le mental est le non-dit de l'existence du DIVIN CRÉATEUR .
Dans ce plan s'intègre l'Univers .
Par le mot plan nous avons un ORDRE  et puisque tout l'Univers y est intégré dans un ORDRE ,  il  faudrait déduire que l'Univers n'est pas le fruit du  hasard , le CHAOS.
Il me semble que cette première loi de la CRÉATION énoncée par Nikola TESLA s'apparente au Nombre UN.
Pas de source ( UN) il n'y aurait pas d'Univers.

*l

Messages : 45
Points : 49
Date d'inscription : 08/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par Lilbudha le Ven 14 Oct - 11:51

Kanzi a écrit:Bigre ! Cela suffit à t'abstenir de répondre à cela je suppose ? Et au développement que ton voisin de table prend la peine d'exposer ?

*l a écrit:La première est que le mental ne peut pas concevoir ou mesurer mathématiquement la source de tout le plan déconcertant et obscur. Dans ce plan s’intègre tout l’Univers.
En l'absence de la Foi , le mental , la mentalité intellectuelle analytique ne peut arriver  à la Source , la Cause de la Création , par là sa compréhension ne sera que dans le Monde des Effets ce qui exclut l'existence d'un Plan Cosmique intégrant tout l'univers.
d'après toi , VRAI , FAUX , POSSIBLE ?

Bon alors tu t'en fou * :
1 ROYALEMENT
2 COMPLETEMENT
3 NE SOUHAITE PAS SE PRONONCER SUR LA QUESTION

Sont-ce là tous tes arguments ? Pourquoi te cramponnes tu au flacon lorsque l'occasion se présente d'explorer ne serait-ce qu'un bout de la pensée émise par un homme ?  Je ne sais ce que ferons ou diront le Lug et le Tamas, mais pour ma part je trouve que ton arrogance t'aveugle et te rend particulièrement véhément.
C'est vrai quoi ! C'est pas parce que on n'est plus au rayon humour qu'il ne faut plus en avoir et se prendre trop au sérieux.

* rayer la mention inutile
Pas sur d'être l'aveuglé dans la situation et tu n'as d'ailleurs pas à me forcer à répondre à une question, surtout lorsque celle-ci sert, je le pense, de cache-misère.

Tu dis me cramponner au flacon alors que j'ai pris la peine de donner mon sentiment sur l'ensemble du texte que j'ai donc lu. Si pour toi ce texte est lumineux, tu peux en apporter l'exégèse comme l'a commencé à faire notre etoilelointaine, ma Kanzi. Peut-être que les lumières ainsi extraites apporteront un nouvel éclairage à nos forums. Smile
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 584
Points : 606
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par Kanzi le Ven 14 Oct - 19:24

Lilbudha a écrit:
Kanzi a écrit:Bigre ! Cela suffit à t'abstenir de répondre à cela je suppose ? Et au développement que ton voisin de table prend la peine d'exposer ?

*l a écrit:La première est que le mental ne peut pas concevoir ou mesurer mathématiquement la source de tout le plan déconcertant et obscur. Dans ce plan s’intègre tout l’Univers.
En l'absence de la Foi , le mental , la mentalité intellectuelle analytique ne peut arriver  à la Source , la Cause de la Création , par là sa compréhension ne sera que dans le Monde des Effets ce qui exclut l'existence d'un Plan Cosmique intégrant tout l'univers.
d'après toi , VRAI , FAUX , POSSIBLE ?

Bon alors tu t'en fou * :
1 ROYALEMENT
2 COMPLETEMENT
3 NE SOUHAITE PAS SE PRONONCER SUR LA QUESTION

Sont-ce là tous tes arguments ? Pourquoi te cramponnes tu au flacon lorsque l'occasion se présente d'explorer ne serait-ce qu'un bout de la pensée émise par un homme ?  Je ne sais ce que ferons ou diront le Lug et le Tamas, mais pour ma part je trouve que ton arrogance t'aveugle et te rend particulièrement véhément.
C'est vrai quoi ! C'est pas parce que on n'est plus au rayon humour qu'il ne faut plus en avoir et se prendre trop au sérieux.

* rayer la mention inutile
Pas sur d'être l'aveuglé dans la situation et tu n'as d'ailleurs pas à me forcer à répondre à une question, surtout lorsque celle-ci sert, je le pense, de cache-misère.

Tu dis me cramponner au flacon alors que j'ai pris la peine de donner mon sentiment sur l'ensemble du texte que j'ai donc lu. Si pour toi ce texte est lumineux, tu peux en apporter l'exégèse comme l'a commencé à faire notre etoilelointaine, ma Kanzi. Peut-être que les lumières ainsi extraites apporteront un nouvel éclairage à nos forums. Smile

Non seulement tu es aveugle mais en plus tu es sourd et je sais par expérience qu'il est impossible de faire entendre ou avaler quoi que ce soit à celui qui ne veux pas.
Pour ma part je me priverai bien de donner mon sentiment personnel, car celui-ci n'a aucune importance d'abord, ensuite parce que ce n'est pas ce qui nous est demandé (de faire preuve de sentiment). Par contre chacun est libre en effet de participer selon ses possibilités, non seulement avec respect, tolérance et considération ou au moins prise en compte du travail d'autrui ce que fait notre Etoile en donnant non pas son ou ses sentiments mais ses arguments et sa compréhension du sujet sur lequel il à pris la peine de s'intéresser ce qui est un minimum lors d'une intervention, ce qui n'est pas ton cas. Tu me fais penser à certains qui demandent et exigent des autres ce que eux-même ne sont même pas capable de fournir. C'est l'hôpital qui se fou de la charité.

Alors au lieu de me demander de faire ce que tu es incapable de démontrer commence par répondre à ceci si tu as vraiment quelques arguments car tes préférences on s'en fou. Pourquoi ces "4 lois" sont-elles fumeuses ? Assume ou bien si tu n'as rien de mieux à apporter que des jugements personnel et tout fait sans la moindre explication démonstrative, ai au moins l'humilité et la sagesse de te taire. Ceci prouverait au moins que tes souhaits ne sont pas que du vernis qui se craquelle et de plus tu pourrais apporter une nourriture au sujet qui ne soit pas issue de ta susceptibilité égotique et froissée.

Lilbuddha a écrit:Par exemple ce soit disant Tesla indique donc qu'il y aurait 4 lois dans la Création :

   Interview a écrit:
   La première est que le mental ne peut pas concevoir ou mesurer mathématiquement la source de tout le plan déconcertant et obscur. Dans ce plan s’intègre tout l’Univers.
   La deuxième loi réside dans l’obscurité expansive, qui est la véritable nature de la lumière, depuis l’inexplicable et qui est transformée en lumière.
   La troisième loi est la nécessité de la lumière de devenir une matière de la lumière.
   La quatrième loi est : il n’y a ni début ni fin ; les trois lois précédentes ont toujours lieu et la Création est éternelle.

Tout est loin d'être claire ici et je préfère à ces 4 lois fumeuses, les sept Principes du Kybalion, beaucoup plus clairs, moins obscures et pourtant bien plus profonds.

Volontairement je ne soulèverai pas toutes les inepties que tu évoques gratuitement, un pas après l'autre au cas où.... mais je doute fort en effet que tu ai des arguments solides à l'appui de tes affirmations gratuites et aux explications de notre Etoile. Je terminerai en te rappelant le fait qu'il y a le sujet dans lequel tu n'es pas encore entré, et la manière de l'aborder.

Kanzi

Messages : 869
Points : 1007
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par Lilbudha le Sam 15 Oct - 6:17

Je pense qu'une remise en contexte s'impose pour nous permettre de mettre les choses au clair, ma Kanzi, remontons le fil ensemble :

À la question de notre etoilelointaine, tu n'as pas répondu sur le texte proposé, mais sur le nom de Nikola Tesla, tout en faisant du hors sujet et en évoquant quelques unes de ses inventions. Voici, pour rappel, ce que tu disais en introduction de ton premier message :
Je ne pense pas du tout que cet homme soit un menteur donc qu'il y ait mensonge.
Je pense au contraire qu'il à fait d'immenses découvertes sur le plan de l'énergie qui ont définitivement changé notre mode de vie sur tout les plans d'organisation de la société dans le monde.
J'espère qu'il te paraîtra aussi évident que moi qu'il est difficile de faire plus pauvre comme argumentation afin de répondre à la question de notre etoilelointaine. Si j'ai parlé du flacon, toi tu as parlé de l'étiquette de celui-ci.

J'ai jugé utile de vous faire savoir qu'il y avait surement gourdance sur la provenance tout en prenant la peine d'exposer mon point de vu qui vaut ce qui vaut. Notre etoilelointaine a continué à soutenir, avec ton appui, que c'était bien Nikola Tesla, et donc vos arguments en faveur du texte reposaient encore et uniquement sur l'étiquette. Je me suis donc attardé à démontrer, preuves à l'appui, que non. Ce qui signifiait que vos précédentes interventions, qui parlaient du génie qu'était Nikola Tesla, plutôt que du texte en lui même, étaient hors sujet.

Plutôt que de le reconnaître et, éventuellement, d'exposer votre vision des choses sans la faire reposer uniquement sur l'illustre nom de son prétendue auteur, vous avez choisi de prendre un argument parmi ceux que j'avançais afin de démonter l'ensemble de mon argumentaire. Ce qui me paraissait malhonnête puisque, d'une, la sélection était arbitraire et ne tenait pas compte de la totalité de mon message, et de deux, j'admettais que le texte alterne le bon et le moins bon et que je parlais plutôt de la tonalité générale perçue, en la comparant à celle que nous connaissons ici, ce pourquoi j'ai parlé de mauvaise foi.

Cependant, ma méditation sur notre différent, les éclairages qu'apportent patiemment notre etoilelointaine, me permettent de regarder sous un oeil nouveau le texte qui me paraît plus lumineux que je ne l'avais perçu de prime abord, d'autant que la traduction est meilleure sur le nouveau lien que j'ai posté. Cet oeil renouvelé me fait voir que mon jugement a été grandement influencé, du genre obscurci, par le fait que ce texte n'est de toute évidence pas de Nikola Tesla, je me suis ensuite laissé enfermer dans un dénigrement hautain qui n'est pas justifié et je m'en excuse Smile
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 584
Points : 606
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par *l le Lun 17 Oct - 0:41

*l a écrit:
La première est que le mental ne peut pas concevoir ou mesurer mathématiquement la source de tout le plan déconcertant et obscur. Dans ce plan s’intègre tout l’Univers.
En l'absence de la Foi , le mental , la mentalité intellectuelle analytique ne peut arriver  à la Source , la Cause de la Création , par là sa compréhension ne sera que dans le Monde des Effets ce qui exclut l'existence d'un Plan Cosmique intégrant tout l'univers.
Par rapport à la Création nous avons la source . Cette source qui est inconcevable et non mesurable par le mental est le non-dit de l'existence du DIVIN CRÉATEUR .
Dans ce plan s'intègre l'Univers .
Par le mot plan nous avons un ORDRE  et puisque tout l'Univers y est intégré dans un ORDRE ,  il  faudrait déduire que l'Univers n'est pas le fruit du  hasard , le CHAOS.
Il me semble que cette première loi de la CRÉATION énoncée par Nikola TESLA s'apparente au Nombre UN.
Pas de source ( UN) il n'y aurait pas d'Univers.

La deuxième loi réside dans l’obscurité expansive, qui est la véritable nature de la lumière, depuis l’inexplicable et qui est transformée en lumière.
Cette deuxième loi est incompréhensible si on la prenait comme absolue , sans lien avec la première loi.
Il me semble qu'il y a un processus :
L'inexplicable (la source) est remplacée ici dans la deuxième loi par l'obscurité expansive  , la véritable nature de la lumière. C'est comme il s'agit d'un effet miroir , un dédoublement de la source dont on ne sait rien (inexplicable).
Dans ce dédoublement nous avons un changement d'état. Par là , la Création avec le mot expansive dans la deuxième loi énoncée par Nikola Tesla nous révèle la présence de l'Énergie (lumière) dont l'Univers est constitué et que tout l'Univers est en mouvement et transformation dans la sphère temporelle.

*l

Messages : 45
Points : 49
Date d'inscription : 08/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par Kanzi le Lun 17 Oct - 19:37

Lilbudha a écrit:Je pense qu'une remise en contexte s'impose pour nous permettre de mettre les choses au clair, ma Kanzi, remontons le fil ensemble :

À la question de notre etoilelointaine, tu n'as pas répondu sur le texte proposé, mais sur le nom de Nikola Tesla, tout en faisant du hors sujet et en évoquant quelques unes de ses inventions. Voici, pour rappel, ce que tu disais en introduction de ton premier message :
Je ne pense pas du tout que cet homme soit un menteur donc qu'il y ait mensonge.
Je pense au contraire qu'il à fait d'immenses découvertes sur le plan de l'énergie qui ont définitivement changé notre mode de vie sur tout les plans d'organisation de la société dans le monde.
J'espère qu'il te paraîtra aussi évident que moi qu'il est difficile de faire plus pauvre comme argumentation afin de répondre à la question de notre etoilelointaine. Si j'ai parlé du flacon, toi tu as parlé de l'étiquette de celui-ci.

J'ai jugé utile de vous faire savoir qu'il y avait surement gourdance sur la provenance tout en prenant la peine d'exposer mon point de vu qui vaut ce qui vaut. Notre etoilelointaine a continué à soutenir, avec ton appui, que c'était bien Nikola Tesla, et donc vos arguments en faveur du texte reposaient encore et uniquement sur l'étiquette. Je me suis donc attardé à démontrer, preuves à l'appui, que non. Ce qui signifiait que vos précédentes interventions, qui parlaient du génie qu'était Nikola Tesla, plutôt que du texte en lui même, étaient hors sujet.

Plutôt que de le reconnaître et, éventuellement, d'exposer votre vision des choses sans la faire reposer uniquement sur l'illustre nom de son prétendue auteur, vous avez choisi de prendre un argument parmi ceux que j'avançais afin de démonter l'ensemble de mon argumentaire. Ce qui me paraissait malhonnête puisque, d'une, la sélection était arbitraire et ne tenait pas compte de la totalité de mon message, et de deux, j'admettais que le texte alterne le bon et le moins bon et que je parlais plutôt de la tonalité générale perçue, en la comparant à celle que nous connaissons ici, ce pourquoi j'ai parlé de mauvaise foi.

Cependant, ma méditation sur notre différent, les éclairages qu'apportent patiemment notre etoilelointaine, me permettent de regarder sous un oeil nouveau le texte qui me paraît plus lumineux que je ne l'avais perçu de prime abord, d'autant que la traduction est meilleure sur le nouveau lien que j'ai posté. Cet oeil renouvelé me fait voir que mon jugement a été grandement influencé, du genre obscurci, par le fait que ce texte n'est de toute évidence pas de Nikola Tesla, je me suis ensuite laissé enfermer dans un dénigrement hautain qui n'est pas justifié et je m'en excuse Smile

Que de bavardages mon Lilbuddha pour te justifier d'une attitude qui n'a fait que t'éclabousser. Attitude qui tente encore de passer le fardeau à son voisin en l'accusant de malhonnêteté et de mauvaise foi ou de je ne sais quoi d'autre. Mais rien ne presse..lorsque tu auras pris de temps d'un peu de recul tu pourras te relire avec une approche que je te souhaite différente. Miroir mon beau miroir....c'est la force et la puissance des échanges sur notre forum. Car s'il y a le sujet en lui-même dont on peu aborder les différents aspects, à savoir le flacon, l'étiquette et le contenant en ayant tort ou raison, et là n'est pas le problème, ne perdons pas de vue que nous avons toujours à apprendre de notre prochain (ou dans un style moins KTO) d'autrui.
Le problème serait plutôt dans la façon d'aborder un sujet, comment l'approche t'on ou bien encore avec quelle disposition d'esprit...
Ce n'est pas parce qu'on pense savoir quelque chose ou détenir une vérité que l'on doit dédaigner celle des autres et dire tout ça c'est de la fumisterie, vous avez rien compris etc, etc..et en remettre une couche à l'occasion parce qu'ils sont tellement "bêtes" que leur répéter à ces mécréants pleins de mauvaise foi..ne serai pas superflu...

Quoi qu'il en soit pour revenir à notre sujet, dans ce post tu fais la même chose que dans les précédents,  tu changes d'avis comme de chemise sans que l'on sache pourquoi et comment comme si tu étais touchée par la grâce par l'intercession d'une fée et de sa baguette magique.

Il va de soi que rien ni personne à par toi même t'oblige à quoi que ce soit et il me semble que personne ne t'a forcé à venir t'exprimer. Que tu choisisses d'exclure le restant avec ton karcher cela t'appartient aussi. Tu t'es donné comme excuse le flacon, j'ai donné mont point de vue sur l'homme, quand à notre Etoile il fait ce que nous n'avons pas encore fait, il développe sur le fond de la pensée qui est inscrite. Pour l'instant celui qui pratique le monodialogue ça n'est pas Tesla. Et une interview c'est quand même un journaliste qui vient interroger une personne. Normal s'il a accepté de s'y soumettre qu'il daigne y répondre.

Kanzi

Messages : 869
Points : 1007
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par Kanzi le Lun 17 Oct - 19:56

*l a écrit:
*l a écrit:
La première est que le mental ne peut pas concevoir ou mesurer mathématiquement la source de tout le plan déconcertant et obscur. Dans ce plan s’intègre tout l’Univers.
En l'absence de la Foi , le mental , la mentalité intellectuelle analytique ne peut arriver  à la Source , la Cause de la Création , par là sa compréhension ne sera que dans le Monde des Effets ce qui exclut l'existence d'un Plan Cosmique intégrant tout l'univers.
Par rapport à la Création nous avons la source . Cette source qui est inconcevable et non mesurable par le mental est le non-dit de l'existence du DIVIN CRÉATEUR .
Dans ce plan s'intègre l'Univers .
Par le mot plan nous avons un ORDRE  et puisque tout l'Univers y est intégré dans un ORDRE ,  il  faudrait déduire que l'Univers n'est pas le fruit du  hasard , le CHAOS.
Il me semble que cette première loi de la CRÉATION énoncée par Nikola TESLA s'apparente au Nombre UN.
Pas de source ( UN) il n'y aurait pas d'Univers.

La deuxième loi réside dans l’obscurité expansive, qui est la véritable nature de la lumière, depuis l’inexplicable et qui est transformée en lumière.
Cette deuxième loi est incompréhensible si on la prenait comme absolue , sans lien avec la première loi.
Il me semble qu'il y a un processus :
L'inexplicable (la source) est remplacée ici dans la deuxième loi par l'obscurité expansive  , la véritable nature de la lumière. C'est comme il s'agit d'un effet miroir , un dédoublement de la source dont on ne sait rien (inexplicable).
Dans ce dédoublement nous avons un changement d'état. Par là , la Création avec le mot expansive dans la deuxième loi énoncée par Nikola Tesla nous révèle la présence de l'Énergie (lumière) dont l'Univers est constitué et que tout l'Univers est en mouvement et transformation dans la sphère temporelle.

Ce passage et cette explication m'imposent presque d'évoquer ce passage des Stances de Dzyan :

Stances de DZYAN a écrit:STANCE III
1. ... La dernière Vibration de la Septième Eternité tressaille à
travers l'Infini. La Mère se gonfle, elle croît de dedans en dehors,
comme le Bouton du Lotus.
2. La Vibration se propage soudain, touchant de son Aile rapide tout
l'Univers et le Germe qui réside dans les Ténèbres,
les Ténèbres qui soufflent sur les Eaux sommeillantes de la Vie.
3. Les Ténèbres rayonnent la Lumière, et la Lumière laisse tomber
un Rayon solitaire dans les Eaux, dans l'Abîme-Mère. Le Rayon
traverse rapidement l' oeuf Vierge il fait frissonner l' oeuf Eternel,
qui laisse tomber le Germe non Eternel, qui se condense en l'oeuf
du Monde.

Kanzi

Messages : 869
Points : 1007
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par Lilbudha le Lun 17 Oct - 20:29

Kanzi a écrit:Que de bavardages mon Lilbuddha pour te justifier d'une attitude qui n'a fait que t'éclabousser. Attitude qui tente encore de passer le fardeau à son voisin en l'accusant de malhonnêteté et de mauvaise foi ou de je ne sais quoi d'autre. Mais rien ne presse..lorsque tu auras pris de temps d'un peu de recul tu pourras te relire avec une approche que je te souhaite différente. Miroir mon beau miroir....c'est la force et la puissance des échanges sur notre forum. Car s'il y a le sujet en lui-même dont on peu aborder les différents aspects, à savoir le flacon, l'étiquette et le contenant en ayant tort ou raison, et là n'est pas le problème, ne perdons pas de vue que nous avons toujours à apprendre de notre prochain (ou dans un style moins KTO) d'autrui.
Le problème serait plutôt dans la façon d'aborder un sujet, comment l'approche t'on ou bien encore avec quelle disposition d'esprit...
Ce n'est pas parce qu'on pense savoir quelque chose ou détenir une vérité que l'on doit dédaigner celle des autres et dire tout ça c'est de la fumisterie, vous avez rien compris etc, etc..et en remettre une couche à l'occasion parce qu'ils sont tellement "bêtes" que leur répéter à ces mécréants pleins de mauvaise foi..ne serai pas superflu...

Quoi qu'il en soit pour revenir à notre sujet, dans ce post tu fais la même chose que dans les précédents,  tu changes d'avis comme de chemise sans que l'on sache pourquoi et comment comme si tu étais touchée par la grâce par l'intercession d'une fée et de sa baguette magique.

Il va de soi que rien ni personne à par toi même t'oblige à quoi que ce soit et il me semble que personne ne t'a forcé à venir t'exprimer. Que tu choisisses d'exclure le restant avec ton karcher cela t'appartient aussi. Tu t'es donné comme excuse le flacon, j'ai donné mont point de vue sur l'homme, quand à notre Etoile il fait ce que nous n'avons pas encore fait, il développe sur le fond de la pensée qui est inscrite. Pour l'instant celui qui pratique le monodialogue ça n'est pas Tesla. Et une interview c'est quand même un journaliste qui vient interroger une personne. Normal s'il a accepté de s'y soumettre qu'il daigne y répondre.
Ma Kanzi, on dirait bien que tu oublies de lire avec attention ce que l'autre peut te dire et que tu n'hésites pas à reprocher aux autres ce que tu ne pratiques pas... Dans le précédent message, je fais mon mea culpa pour le dénigrement hautain que tu as relevé et que notre etoilelointaine a sagement mis en évidence par son comportement qui consiste à expliquer pourquoi ce texte lui paraît lumineux plutôt qu'à insister sur la paille du voisin.

Là où tu vois une justification, j'y vois surtout une volonté de faire un pas vers l'autre en lui faisant part du cheminement mien dans le but éventuel d'une compréhension mutuel, ce pourquoi je dis ici :
Ce qui me paraissait malhonnête puisque, d'une, la sélection était arbitraire et ne tenait pas compte de la totalité de mon message, et de deux, j'admettais que le texte alterne le bon et le moins bon et que je parlais plutôt de la tonalité générale perçue, en la comparant à celle que nous connaissons ici, ce pourquoi j'ai parlé de mauvaise foi.
Tu remarqueras que je parle au passé car lorsque ma vision était obscurcie c'est ainsi que je percevais les choses. D'ailleurs, je dis encore un peu plus tard que de ma focalisation sur ce que je considérais comme une supercherie (l'étiquette), un voile ténébreux a été jeté sur le texte et je n'ai donc pas su l'apprécier à sa juste valeur, tout en m'exposant moi-même au retour de bâton car l'exemple choisit était loin d'être judicieux (les quatre lois qui ne sont pas fumeuses). Ce qui est de ma responsabilité, comme celle d'avoir été suffisant et il n'y a aucune ambiguité dans mon dernier message là dessus, à moins, dirait-on, que tu ne souhaites tisonner le feu au couteau et/ou asseoir une certaine domination sur ta "proie" ?

Concernant le changement de positionnement avec lequel tu sembles avoir un problème, ce qui est d'ailleurs étrange puisque je suppose que tu t'attendais à un effet suite à tes interventions, j'explique que notre différent (et notre etoilelointaine) m'a fait réaliser que je n'avais pas prêté suffisamment d'attention au texte en lui même (que j'ai donc relu en laissant les à-priori de côté) et que je me suis rendu compte de mon erreur et je pense que nous sommes clairement dans un des buts recherchés par nos forum : celui de constater ses errances dans le cadre d'un repentir sincère.

Accessoirement, je note que ce n'est pas la première fois que cela te pose un problème lorsqu'un de tes frères change de positionnement (évolue?) et il y a peut-être quelque chose à voir de ce côté... Miroir, miroir, comme tu dis. Dans le cas présent, les raisons de ce changement ont été données plus haut, alors si tu ne vois toujours pas pourquoi, peut-être, je dis bien peut-être, que c'est parce que tu t'attends à une raison particulière et que, par conséquent, les autres que l'on te donne ne peuvent-être vues...
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 584
Points : 606
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par Kanzi le Lun 17 Oct - 21:25

Mon Lilbuddha, je n'attend rien en retour, et la vérité on se la doit d'abord à soi-même (acte d'honnêteté). Peu importe ce que les autres pensent de nous bien qu'il faille le connaître pour pouvoir s'éviter bien des désagréments quelquefois. Mieux vaut avoir l'oeil bien ouvert si possible.
A propos de miroir on dit que "l' oeil ne se voit pas lui-même", nous avons donc moi y compris besoin d'un miroir. "Connais-toi toi-même" qu'il disait...Et tu connais la suite.
Quand au méa-culpa inutile de le dire, tu n'as même pas besoin de t'excuser mon Lilbuddha, on va pas se jeter des pierres parce que je te laisse imaginer qu'à ce moment là si nos faces ne sont plus des miroirs mais des trampolines ça risque de faire mal inutilement.
Le méa culpa il est pour soi en soi-même et le vrai méa-culpa il se ressent et il se constate.
Mais bon c'est pas parce que je te chatouille un peu que c'est la "war" mon Lilbuddha et que je suis plus ta sister. L'essentiel est en toi. Toi seul sait pourquoi et comment tu fais les choses.
Sache que depuis que je suis sur le forum, j'ai bien changé d'avis, et je n'ai rien contre, c'est juste que quand c'est trop rapide je me dis où est la "maturation" qui permet de fixer en soi une pensée vrai et juste autant que possible ?

Kanzi

Messages : 869
Points : 1007
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par Lilbudha le Lun 17 Oct - 22:44

C'est quelque chose dont j'ai encore mieux pris conscience ma Kanzi, depuis que je côtoie nos forums : l'énorme distance qui existe entre la parole et les actes, la coupe, et les lèvres qui aspirent à la boire. Aussi, pour tenter d'offrir une piste de réflexion à ta question, je pense que lorsqu'est perçu intuitivement une vérité subtile, cela prend le temps d'un éclair, puis un temps indéterminée afin qu'elle soit assimilée et maîtrisée dans toutes ses arborescence. Ainsi, si une personne, pour x ou y raison, nous annonce son souhait de repentir suite à une prise de conscience, nous savons que seul l'avenir nous dira si elle est sincère ou non dans sa démarche, tout ce que l'on peut faire à son niveau est probablement de l'encourager discrètement en ce sens tout en lui rappelant, si nécessaire, la longue distance qui sépare le souhait de sa réalité effective.

Un bro à sa sista. Smile
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 584
Points : 606
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par *l le Mer 19 Oct - 3:19

*l a écrit:
*l a écrit:
La première est que le mental ne peut pas concevoir ou mesurer mathématiquement la source de tout le plan déconcertant et obscur. Dans ce plan s’intègre tout l’Univers.
En l'absence de la Foi , le mental , la mentalité intellectuelle analytique ne peut arriver  à la Source , la Cause de la Création , par là sa compréhension ne sera que dans le Monde des Effets ce qui exclut l'existence d'un Plan Cosmique intégrant tout l'univers.
Par rapport à la Création nous avons la source . Cette source qui est inconcevable et non mesurable par le mental est le non-dit de l'existence du DIVIN CRÉATEUR .
Dans ce plan s'intègre l'Univers .
Par le mot plan nous avons un ORDRE  et puisque tout l'Univers y est intégré dans un ORDRE ,  il  faudrait déduire que l'Univers n'est pas le fruit du  hasard , le CHAOS.
Il me semble que cette première loi de la CRÉATION énoncée par Nikola TESLA s'apparente au Nombre UN.
Pas de source ( UN) il n'y aurait pas d'Univers.

La deuxième loi réside dans l’obscurité expansive, qui est la véritable nature de la lumière, depuis l’inexplicable et qui est transformée en lumière.
Cette deuxième loi est incompréhensible si on la prenait comme absolue , sans lien avec la première loi.
Il me semble qu'il y a un processus :
L'inexplicable (la source) est remplacée ici dans la deuxième loi par l'obscurité expansive  , la véritable nature de la lumière. C'est comme il s'agit d'un effet miroir , un dédoublement de la source dont on ne sait rien (inexplicable).
Dans ce dédoublement nous avons un changement d'état. Par là , la Création avec le mot expansive dans la deuxième loi énoncée par Nikola Tesla nous révèle la présence de l'Énergie (lumière) dont l'Univers en contingence d'être serait  constitué et  en mouvement et transformation dans la sphère temporelle.

La troisième loi est la nécessité de la lumière de devenir une matière de la lumière.
Cette troisième loi est aussi incompréhensible sans lien avec les deux premières.
Le mot lumière utilisé est un état différent de celui dans la deuxième loi bien qu'il procède de cette dernière comme les relations entre l'Unité TROIS avec l'Unité UN et  l'Unité DEUX. La nécessité pourrait être expliquée par la géométrie comme il nécessite un point et une ligne (deux points)  pour former un triangle , une surface , une forme compréhensible , une matière , un corps.
Par là la CRÉATION est l'image du CRÉATEUR.

*l

Messages : 45
Points : 49
Date d'inscription : 08/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par *l le Mer 19 Oct - 16:01

Kanzi a écrit:
*l a écrit:
*l a écrit:
La première est que le mental ne peut pas concevoir ou mesurer mathématiquement la source de tout le plan déconcertant et obscur. Dans ce plan s’intègre tout l’Univers.
En l'absence de la Foi , le mental , la mentalité intellectuelle analytique ne peut arriver  à la Source , la Cause de la Création , par là sa compréhension ne sera que dans le Monde des Effets ce qui exclut l'existence d'un Plan Cosmique intégrant tout l'univers.
Par rapport à la Création nous avons la source . Cette source qui est inconcevable et non mesurable par le mental est le non-dit de l'existence du DIVIN CRÉATEUR .
Dans ce plan s'intègre l'Univers .
Par le mot plan nous avons un ORDRE  et puisque tout l'Univers y est intégré dans un ORDRE ,  il  faudrait déduire que l'Univers n'est pas le fruit du  hasard , le CHAOS.
Il me semble que cette première loi de la CRÉATION énoncée par Nikola TESLA s'apparente au Nombre UN.
Pas de source ( UN) il n'y aurait pas d'Univers.

La deuxième loi réside dans l’obscurité expansive, qui est la véritable nature de la lumière, depuis l’inexplicable et qui est transformée en lumière.
Cette deuxième loi est incompréhensible si on la prenait comme absolue , sans lien avec la première loi.
Il me semble qu'il y a un processus :
L'inexplicable (la source) est remplacée ici dans la deuxième loi par l'obscurité expansive  , la véritable nature de la lumière. C'est comme il s'agit d'un effet miroir , un dédoublement de la source dont on ne sait rien (inexplicable).
Dans ce dédoublement nous avons un changement d'état. Par là , la Création avec le mot expansive dans la deuxième loi énoncée par Nikola Tesla nous révèle la présence de l'Énergie (lumière) dont l'Univers est constitué et que tout l'Univers est en mouvement et transformation dans la sphère temporelle.

Ce passage et cette explication m'imposent presque d'évoquer ce passage des Stances de Dzyan :

Stances de DZYAN a écrit:STANCE III
1.    ...  La  dernière  Vibration  de  la  Septième  Eternité  tressaille  à
travers l'Infini. La Mère se gonfle, elle croît de dedans en dehors,
comme le Bouton du Lotus.
2.    La Vibration se propage soudain, touchant de son Aile rapide tout
l'Univers  et  le  Germe  qui  réside  dans  les  Ténèbres,  
les  Ténèbres qui soufflent sur les Eaux sommeillantes de la Vie.
3.     Les  Ténèbres  rayonnent  la  Lumière,  et  la  Lumière  laisse  tomber  
un  Rayon  solitaire  dans  les  Eaux,  dans  l'Abîme-Mère.  Le  Rayon  
traverse  rapidement  l' oeuf  Vierge  il  fait  frissonner  l' oeuf  Eternel,  
qui laisse tomber le Germe non Eternel, qui se condense en l'oeuf
du Monde.

Ma Kanzi ,
Ce passage et cette explication m'imposent presque d'évoquer ce passage des Stances de Dzyan :
Oui , ma Kanzi.
Mais ce passage , il me semble ne pourrait être apprécier par un observateur avec la mentalité matérialiste , produit de la Création et placé ( sa vision) devant cette Création.
Cet observateur est le lecteur intellectuel  de cet interview . Il voit ce que ses yeux voient par là il y a pas de différence une une nuit noire sans lune et l'obscurité expansive ( de son univers.)

*l

Messages : 45
Points : 49
Date d'inscription : 08/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par Lilbudha le Jeu 20 Oct - 12:00

*l a écrit:
*l a écrit:
*l a écrit:
La première est que le mental ne peut pas concevoir ou mesurer mathématiquement la source de tout le plan déconcertant et obscur. Dans ce plan s’intègre tout l’Univers.
En l'absence de la Foi , le mental , la mentalité intellectuelle analytique ne peut arriver  à la Source , la Cause de la Création , par là sa compréhension ne sera que dans le Monde des Effets ce qui exclut l'existence d'un Plan Cosmique intégrant tout l'univers.
Par rapport à la Création nous avons la source . Cette source qui est inconcevable et non mesurable par le mental est le non-dit de l'existence du DIVIN CRÉATEUR .
Dans ce plan s'intègre l'Univers .
Par le mot plan nous avons un ORDRE  et puisque tout l'Univers y est intégré dans un ORDRE ,  il  faudrait déduire que l'Univers n'est pas le fruit du  hasard , le CHAOS.
Il me semble que cette première loi de la CRÉATION énoncée par Nikola TESLA s'apparente au Nombre UN.
Pas de source ( UN) il n'y aurait pas d'Univers.

La deuxième loi réside dans l’obscurité expansive, qui est la véritable nature de la lumière, depuis l’inexplicable et qui est transformée en lumière.
Cette deuxième loi est incompréhensible si on la prenait comme absolue , sans lien avec la première loi.
Il me semble qu'il y a un processus :
L'inexplicable (la source) est remplacée ici dans la deuxième loi par l'obscurité expansive  , la véritable nature de la lumière. C'est comme il s'agit d'un effet miroir , un dédoublement de la source dont on ne sait rien (inexplicable).
Dans ce dédoublement nous avons un changement d'état. Par là , la Création avec le mot expansive dans la deuxième loi énoncée par Nikola Tesla nous révèle la présence de l'Énergie (lumière) dont l'Univers en contingence d'être serait  constitué et  en mouvement et transformation dans la sphère temporelle.

La troisième loi est la nécessité de la lumière de devenir une matière de la lumière.
Cette troisième loi est aussi incompréhensible sans lien avec les deux premières.
Le mot lumière utilisé est un état différent de celui dans la deuxième loi bien qu'il procède de cette dernière comme les relations entre l'Unité TROIS avec l'Unité UN et  l'Unité DEUX. La nécessité pourrait être expliquée par la géométrie comme il nécessite un point et une ligne (deux points)  pour former un triangle , une surface , une forme compréhensible , une matière , un corps.
Par là la CRÉATION est l'image du CRÉATEUR.
En complément de ce que tu disais mon etoilelointaine, je me posais la question du pourquoi de cette nécessité et j'imaginais le parachèvement d'un cycle. Le triangle dont tu parlais, lorsqu'il est équilatérale, s'inscrit dans un cercle. Il y a donc aussi, dans cette troisième loi, me semble t'il, l'émergence de la notion de cycle. C'est d'ailleurs par ces cycles que la Conscience est éternellement perfectible, comme les ondes qui englobent les plus petites selon l'étendue de son champ de conscience. À chaque fois, dans ces cercles (champ de conscience), on retrouve des triangles équilatéraux, soit qu'il y soit inscrit, soit qu'il y soit circonscrit, comme si les différents Mondes et plans ne se cotoyaient qu'en certains points précis, peut-être.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 584
Points : 606
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Nikola Tesla pour la revue ''Immortality'' en 1899

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum