Logo de l'Euro 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Logo de l'Euro 2016

Message par enerlibr le Jeu 16 Juin - 1:06





Un match de foot est fascinant, tant par les actions que par le mental qui les détermine.
Comme le joueur, le spectateur devrait être à l’affût de la moindre velléité d’écart en rapport à la synergie de ces deux pôles.
Or ce logo est une gifle, une insulte à l’intelligence la plus élémentaire, parce qu’il impose un pôle au détriment de l’autre.
C’est un foutage de gueule répété moult fois, en une fraction de seconde, de sorte qu’on reste devant lui comme une vache qui regarde passer un train.

Ce seul fait parfaitement superfétatoire est accepté sans rechigner. Blasé, le spectateur ne voit pas ce jaillissement impromptu
lui transpercer subrepticement les neurones comme un clou de plus dans le couvercle du cercueil des libertés oubliées.

“Conasse” est l’adjectif qui m’est spontanément apparu dès le premier jaillissement de cet abominable logo,
tel un diable de sa boîte.

Comment ne pas y voir une femme, plutôt cruche même, à la bouche abîmée. Un message subliminal un peu raté.
... sauf si on examine ce machin d'un peu près. Qu'est-ce qu'il est sensé signifier ? Au risque de paraître un peu tordu
(moins qu'eux en fait), j'y vois surtout un doigt d'honneur, et probablement y a-t-il quelqu'autre subtilité
dont les élites psychopathes ont le secret.
Et encore, ce n'est rien à côté de l'hallucinant spectacle de l'ouverture du tunnel du Saint-Gothard : dantesque, satanique !
Or Dante, à propos de qui voulait entrer dans un certain cercle, disait qu'il devait se féminiser,
ce qui n'a rien à voir avec cette détestable théorie du genre enseignée dans les écoles.
Le Nouvel Ordre Mondial, le NOM ou NWO en anglais pourrait bien signifier No WOman.
Serait-ce une réponse au féminisme ambiant, mettant en péril les inaliénables prérogatives de ces machos forcenés ? :
Sois belle et tais-toi ?
Ce cliché aussi humoristique qu'insultant évoquant la blonde stupide est poussé à son paroxysme avec cette vocifération hard,
dans un ricanement nihiliste, comme dans Nahash, le serpent de la Bible.

Voyons un peu le résultat des cogitations de la bête immonde :
Au commencement est la courbe, femme oblige, il n'est pas verbe mais silence car l'oreille / anse est percée.
Il faut taire la vraie source de vie qui est le verbe. La réceptivité intuitive de la femme est réduite à rien
et en même temps l'avenir de l'homme, ce qu'elle a toujours été et ne veulent plus qu'elle soit.
Le N. O. M. doit être masculin, There Is No Alternative, disait la sorcière Margaret. Rust in peace !

La courbe venant de l’oreille (avec “or” comme dans “origine”) arrive ensuite dans le point d'orgue
de cette magistrale mystification, permutation des deux cercles,
ça se voit comme le nez au milieu de la figure. Cette courbe aboutit au doigt d'honneur dans l'apothéose
de ceux qui s'auto-gratifient du titre de dieux,
à l’instar de ce **censuré** de prince William  dans une grotesque parodie du Christ: https://youtu.be/b7xlVCIE0X


Alors que le point d'orgue signifie normalement un silence, dans l'orchestration satanique  des maîtres du monde,
il signifie au contraire un moment intense, synonyme de crise, celui où tout bascule dans les convulsions d'un système qui se sait mourant.
La coupe est une femme au centre de laquelle deux orifices se superposent :
la bouche baillonée remonte par le doigt d'honneur, de sorte qu'apparaisse le sexe.
"Sois belle et tais-toi" devient "Sois belle et baise".
Le pied de la coupe est courbe aussi et la rend instable, prête à tomber, et la femme à vaciller à la moindre sollicitation.
D'aileurs les pieds de cette femme ressemblent à une queue de poisson,
elle est sirène et attire les hommes par son chant comme dans l'Odyssée,
elle n'est plus leur avenir mais leur fin.
La parole, le verbe est bleu clair, le moins présent, il se noie dans le rouge du sexe,
le tout dans la fausse candeur d'un blanc central et pourtant hypocrite dans son escamotage du potentiel divin ainsi nié.
Que fait cet appendice bleu dans ce rouge callipyge? https://fr.wiktionary.orgwikicallipyge/...
Comme les requins n'ont pas de langue, s'agirait-il d'un autre organe ?
Tous dans le même panier de crabes à forniquer à l'horizontale, la verticale est bien trop risquée,
elle est le bras levé de la révolution. Le subliminal tue le sublime dans l'oeuf.
La coupe est pleine, nous ne boirons pas ce vin jusqu'à la lie. "Je les ai trouvés îvres", disait Jésus.



Remarquez la langue reptilienne dans le RO de EURO, langue de vipère renversant les valeurs. RO versus OR
Le couvre-chef de la coupe femme est plat. le projet divin initial
"Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles" est divisé par écrasement pour le règne de ces antechrist à l'égo hypertrophié.
Nous sommes là dans la philosophie "à coups de marteau" chère à Nietzsche et son stupéfiant "éternel retour".
Last but not least, il y a aussi le symbolisme Yin / Yan défiguré où le Yang est en excès. Le bien connu 69 est déséquilibré,
dans ce qui ressemble à un viol.
Ca fait penser aux "dents de la mer", non ? Il y a du bleu mais c'est un bleu qui noie le poisson, c.à.d. le message christique.
Ces dents sont plus probablement des doigts, il y en a cinq. On devine vers quoi ils se dirigent.
Le bleu est en bas, le rouge en haut, tout est inversé. Il saute aux yeux que le rouge l'emporte, pourquoi ?
De ce requin stylisé il y aurait aussi à dire mais je suis las de cette débilité crasse,
du même tonneau que le mot "sex" dissimulé dans les pubs.
On nous dit là que le mâle parle par son sexe, le seul langage qu’il engage.
Cet art est une arnaque, une lecture en cache une autre :
dents / doigts, langue / sexe masculin, bouche / sexe féminin, et suprême insulte : le doigt d’honneur : “Vous l’avez dans le cul”.
Honni soit qui bien y pense. Le Sexit des sexistes, c’est pour quand ?

http://surfacemagazine.fr/31665-euro-2016-i-les-createurs-du-logo-devoilent… Bon alors attention les yeux :
- Abstract art - Avant-garde - Art déco - Art brut - Art nouveau
Wouahh, tout ça dans un petit rond, c'est sûrement le record du monde de l'art concentrationnaire !
Si cette forme d'art n'existait pas, elle vient d'être inventée :un concentré d'âneries
pour le gigantesque camp de concentration qu'est devenu le monde.

Catarina Nunes, manager de l'entreprise basée à Lisbonne, à l'origine du visuel de l'Euro 2016,
d'où nous parlez-vous ? Quelle est l'instance qui vous autorise à prendre les gens pour des abrutis
incapables de rien comprendre à l'aâaârt ?
"Ne jetez pas de perles aux pourceaux", disait Platon. En effet, cet art décadent est juste bon pour le bétail humain.
Il va s'en gargariser et vous vous gausserez de sa servitude volontaire.
Quel orgasme que de voir le bon peuple n'entraver que dalle à cet enfumage,
n'est-ce pas madame ?

enerlibr

Messages : 103
Points : 111
Date d'inscription : 14/06/2016
Localisation : Belgikistan

Voir le profil de l'utilisateur http://matricube.be

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum