Les nombres sacrés

Page 4 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Jeu 16 Juin - 10:58

Lug a écrit:

Oseka a écrit:


Tout se qui est vit, évolue, se transforme.


Le feu ça brûle et l'eau ça mouille, et rien de ce qui est, n'est pas vie...

Bon, c'est quand qu'on boit un coup ?
 Very Happy
_________________
Tout est VRAI



Dernière édition par Domino le Jeu 16 Juin - 10:59, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Jeu 16 Juin - 10:59

Dim Mar 07, 2010 6:26 pm
Lug a écrit:
Bien mon Oseka, maintenant que tu as fait un petit tour du côté de l’hylozoïsme, Thalès, les plantes, les animaux, les minéraux, les généraux et les maréchaux, comment que tu utilises le truc pour faire qu’une contingence d’être passe à l’être, sans passer par la case départ, ni recevoir les 20.000 gouglics de bonification ?...

Pour mémoire je rappelle que la théorie doit subir l’épreuve de la mise en pratique et que j’en reviens à l’énoncé du problème :

http://hermesfraternite.forumparfait.com/post2008.html#2008

Alors, t’es là, avec ton sac d’hylozoïsme d’un côté, ton sceptre de pouvoir de l’autre, au milieu de Nombres sacrés tantôt positifs, mais pas nécessairement bienveillants ; tantôt atrabilaires et même agressifs envers l’officiant maladroit et follement téméraire, et tu dois faire passer un vulgaire nom de profane inculte en Nom de pouvoir, sans te faire foudroyer sur pied durant cette mise à l’épreuve...

Que fais-tu, d’une part pour être efficace, et d’autre part pour en sortir indemne ?

_________________
Tout est VRAI
avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Jeu 16 Juin - 11:00

Dim Mar 07, 2010 9:47 pm

Setanta a écrit:
Est ce que l'on peut en déduire que le Nom de pouvoir SETANTA a été créé sous la constellation Zodiacale de la Vierge, il y a 15000 ans ?

Que les Druides ou Prêtres de l'époque ont créé ce Nom de pouvoir pour invoquer la Conscience succeptible d'aider l'humanité de cette époque jusqu'à la nôtre ?

La connaissance parfaite d'un Nom de pouvoir permettrait à celui qui le porte de commander à la nature selon le Dessein-sien et sous les auspices de la divine providence dont il recevrait les énergies ?

(J'ai quelques problèmes informatiques, mais cela va un peu mieux. Désolé pour mes petites absences, .)

_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Jeu 16 Juin - 11:02

Lun Mar 08, 2010 11:01
Lug a écrit:
Ton approche, mon Oseka, dans laquelle il y a de bonnes choses, rarement à la bonne place et au bon moment, est encore parasitée par trop d'impuretés de différentes natures, dont les défauts chroniques en matière d’alignement stabilisé...
Les Clavicules de la Sapience a écrit:
AB – Les Connaissances sont comme les ingrédients d’une pâtisserie. Vous pouvez tout avoir sur la table correctement dosé, sans le talent et le savoir-faire vous n’en ferez jamais un gâteau.


Pour te permettre de comprendre le sens de ma préoccupation, tu réponds à mon interrogation comme la science matérialiste le fait pour détecter un trou noir, par les effets induits.

Définir ces effets périphériques est provisoirement juste pour révéler l’existence de ce trou noir, mais n’apporte rien d’autre sur sa nature essentielle que le seul constat qu’il bouffe tout ce qui l’entoure...

Bon ! Et alors ! En quoi ça permet de comprendre sa nature hylozoïque ?

_________________
Tout est VRAI
avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Jeu 16 Juin - 11:04

Lun Mar 08, 2010 11:32
Lug a écrit:

Setanta a écrit:
Est ce que l'on peut en déduire que le Nom de pouvoir SETANTA a été créé sous la constellation Zodiacale de la Vierge, il y a 15000 ans ?

Que les Druides ou Prêtres de l'époque ont créé ce Nom de pouvoir pour invoquer la Conscience succeptible d'aider l'humanité de cette époque jusqu'à la nôtre ?

La connaissance parfaite d'un Nom de pouvoir permettrait à celui qui le porte de commander à la nature selon le Dessein-sien et sous les auspices de la divine providence dont il recevrait les énergies ?

(J'ai quelques problèmes informatiques, mais cela va un peu mieux. Désolé pour mes petites absences, .)


Voilà une petite observation qui devrait te permettre de mettre un peu d’ordre dans ton approche, mon Setanta.

Ce nom qui sert de base à notre présente étude numérologique n’est donc pas le fruit de ton imagination et de tes Connaissance, mais un emprunt fait à une tradition mystique et profondément ésotérique, dont chaque Nom était soigneusement défini selon un principe astrologique et hautement spirituel...

Mais même si le pékin de base peut se vêtir des habits de Superman, ce n’est pas pour autant qu’il possédera ses pouvoirs et qu’il sera Superman. Le choix du costume révèle l’intention, mais il faut après apporter les moyens d’accomplir le dessein et de cette intention et de cette ambition. Sinon, le costume devient rapidos trop grand pour un pékin trop petit, d'où prise des pieds dans les tissus qui traînent...

C’est la différence entre le savoir et la Connaissance, la magie noire et la Haute Magie...

_________________
Tout est VRAI

avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Jeu 16 Juin - 11:07

Lun Mar 08, 2010 6:47 pm
Setanta a écrit:
Oui, je n'avais pas du tout compris le sens de ce Nom de pouvoir et je commence seulement à en percevoir l'importance.

J'ai essayé de rapprocher cette suite de Nombres (557) avec le Sepher de Moïse. J'ai d'abord lu le verset 5 du 1er chapître et il est assez amusant de constater une sorte d'entrée en matière dans la composition de ce Nombre. Je m'explique...

"Et il assigna-nom, Lui-Les-Dieux, à la lumière, Jour..." Cela me fait penser à la Création du 1er verset, "Premièrement en principe, il créa, AEloim, l'ipséité des cieux et l'ipséité de la terre." Tout comme ce Nom de pouvoir est créé avec sa hiérarchie de Jour ( 10-12-22-4) et de nuits (55-57-112-4), le ciel et la terre comportant le bon et le mauvais en chaque chose.

En me réferant à la Lame 5, cela confirme cette Conscience sortant de l'inconscient collectif pour s'individualiser dans la forme. Avec le premier 5 nous sommes encore dans la contingence d'être, puisqu'il me semble que ce 1er 5 ne pourra réellement s'exprimer qu'avec le second Nombre, le second 5. (Le foetus dans les premières semaines de sa formation).

Du coup, les mots "Jour" et "nuit" dans la langue de Moïse sont aussi des Noms de pouvoirs... Ce qui laisse entendre beaucoup de chose, du style Jour et Nuit = Kaïn et Habel, ou plus précisement selon le Zodiaque, AEnosh et Kaïnan ?

Il me semble que cette façon de procéder dans les recherches me semble plus prometteur, plutôt que d'essayer de calculer ou de réduire des Nombres dont on ne sait rien, ni d'Eve ni d'Adam.

_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Jeu 16 Juin - 11:08

Lun Mar 08, 2010 8:12 pm
Setanta a écrit:
Nous sommes bien d'accord mon Oseka ! Avant que de vouloir assembler des Nombres il vaut mieux savoir de quoi on parle. Cela me fait penser à l'apprentie chimiste qui mélange un peu de ceci et un peu de cela... Pour voir !   bom

De mon point de vue, 557 commence par 5 sous l'influence directe du 4 mais aussi du second ternaire et qui, pour la formation de ce Nom de pouvoir aura une influence sur le second Nombre (5)... Une sorte de toile d'araignée qui part du centre, mais qui, sans les branches qui lui servent de support ne pourrait faire aucune toile.

Mais histoire de comprendre ces Nombres, il n'est pas interdit de bricoler une toile à l'envers, histoire de comprendre pourquoi cela ne marche pas.
 Wink
_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Jeu 16 Juin - 11:09

Mar Mar 09, 2010 12:21
Lug a écrit:
À la lecture de ces précédents commentaires, essayons de faire un petit tri afin de tenter de recadrer la justesse d’une approche pour qu'elle soit un peu plus cohérente concernant les principes de la Haute Magie.

Je te confirme mon Oseka, la pertinence de ta citation des Clavicules de Salomon, grimoire qui contient quelques véritables secrets, pour peu que l’on parvienne à en faire le bon décryptage, ce qui n’est pas et ne sera pas donné à n’importe qui.

La numérologie est la Science des Nombres sacrés. Ces Nombres sacrés sont l’essence de l’astrologie, ce que je démontre par l’utilisation de la Cabbale source que sont les lames du livre de Thoth, en correspondance (alignement) avec le Sépher de Moïse, selon ce qui est décrypté dans : La Véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée.

Avant de se lancer dans des interprétations, qui ne seraient que des voies de perdition tant le sujet réclame de compétence, de Connaissance et de facultés en parfait état de fonctionnement, il convient de mettre les choses à leur place et au bon moment... La magie noire utilise ce que l’on appelle le «rituel» pour y parvenir, mais comme il y manque quelques ingrédients essentiels et infiniment subtils, ce n’est en finalité que de la magie noire, qui donne dans ses applications pratiques : la science matérialiste, la médecine moderne, la psychologie intellectuelle, la religion dogmatique, la philosophie des sophistes, la «démocratie» au service de la finance, l'être humain et ses préoccupations animalières futiles, etc...

Tout chose manifestée est composée de Yin et de Yan, de «Bien» et de «Mal», de positif et de négatif. Mais chaque chose ne comportera pas selon les mêmes dosages le mélange des DIX forces créatives, ni la même intensité d’Énergie vitale... C’est là qu’intervient la numérologie pour nous permettre d’en apprécier les JUSTES proportions, ce qui fait, comme l‘indiquent les Clavicules de Salomon que : les Nombres sacrés sont si nécessaires pour opérer dans la magie du Seigneur, que sans eux on ne peut rien faire...

Les Nombres sacrés nous indiquent la présence, plus où moins prononcée (dosée) de différentes puissances agissantes au sein d’une manifestation, soit en négatif, si cette manifestation est soumise aux lois de causalité, soit en positif (évolution), si cette manifestation est animée par une Conscience qui se tourne volontairement vers les lois de la Divine Providence.

L’officiant, qui s’aventure dans la pratique non pas de la numérologie, qui n’est en fait qu’une contemplation, mais dans celle de la Haute Magie, qui est l’art de l’action, doit savoir DISCERNER ce qui est propre à l’une et à l’autre. Ceci renvoi à la Table d'Emeraude...

Un nom n’est qu’une manifestation de forme du monde causal, lorsqu’il est livré à l’asservissement des forces négatives (absence d'accomplissement de son dessein). Il devient un Nom de pouvoir lorsqu’il est volontairement animé par une Conscience. Si vous ne faites pas une lecture infiniment subtile de ce que je suis en train d’écrire, je vous garantis moult égarements dans les délires oniriques et ectoplasmiques.

La Conscience qui anime un Nom de pouvoir doit donc être capable de mettre en mouvement (indication précieuse) des puissances qui ne sont que contingentes. Croire que la Conscience à le pouvoir de commander à ces puissances, c’est se condamner à n’utiliser que des forces du monde causal, celui du Destin et des sorciers. Mais même pour utiliser ces forces négatives, l’officiant ne peut le faire que dans certaines conditions, que définissent assez bien les pratiques de nombreux rituels scabreux, malgré leur apparence religieuse ou mystique, et soi-disant bienveillante... Le vice n’occupe jamais durablement le pouvoir sans se travestir en vertu.

Pour utiliser les puissances de la Providence (adhésion volontaire), il convient de se rappeler que nous sommes dans cet «état» où règne le libre arbitre et que rien ne peut permettre qu’il soit remis en question. Il découle donc naturellement de ce postulat, que si l’officiant a le libre arbitre de faire agir sa Conscience, les puissances qu’il sollicite auront tout autant le libre arbitre de répondre ou non à cette sollicitation, selon une médiation adéquate. Ici, ma référence à l’hylozoïsme prend toute son importance. Si rien de ce qui existe n’est dépourvu de «Conscience», plus nous nous adressons aux puissances supérieures, plus cette Conscience sera élevée et potentiellement redoutable envers ceux qui viendraient à s’égarer avec des pratiques inadaptées à ces états de Conscience supérieure. L’officiant pour parvenir à une bonne sollicitation doit donc avoir stabilisé sa propre Conscience sur le plan le plus élevé qu’il lui soit possible d’atteindre. J’ai apporté dans les Notes du carnet du Rémora, tous les détails de cette mise en condition de la Conscience. Une conscience du corps physique n’aura aucune efficacité par ses sollicitations rustiques et grossières ( Setanta ne vaudra jamais plus que la vulgaire Tatanes). Une Conscience du corps intellectuel pourra obtenir des réponses des forces négatives, mais terriblement asservissantes ; seule une Conscience du corps spirituel pourra éventuellement obtenir des effets à ses sollicitations, si elle parvient à établir une communication avec ces puissances supérieures, chose impossible sans alignement, ni épuration préalable ni stabilisation.

Une fois cette communication établie - ce qui suppose une épuration maximum de cette Conscience, car le moindre parasitage ferait interrompre la communication subtile, et ferait dévier la Haute Magie en magie noire ayant l’apparence d’une Magie Blanche -, il est possible d’adresser une sollicitation (action volontaire et consciente qui nécessitera d’être largement détaillée tant elle comporte de ramifications) à ces puissances supérieures et elles seront LIBRE d’y répondre ou non. Ce qu’elles font lorsque les intentions sont pures et les compétences de l’officiant manifestes. Alors, et seulement alors, il peut y avoir passage de l’état de contingence à celui d’être, effet du sceptre de pouvoir qui donne ses propriétés à un Nom de pouvoir. Encore faut-il retenir qu’il n’y a jamais qu’une seule puissance en cause, que ce soit sur le plan positif ou négatif, et que l’officiant devra harmoniser et son intensité vibratoire avec cette puissance et son intensité vibratoire avec les autres devant intervenir pour que ce Nom de pouvoir atteigne sa tonalité harmonique lui procurant son rayonnement.

Bon, je viens d’ouvrir de nouvelles possibilités sur de vastes champs du possible, mais en même temps, si vous n’avez pas la bonne boussole (qui peut me dire ce qu’est cette boussole ?), vous allez vous égarer dans la pampa et j’aurai de plus en plus de difficultés pour vous remettre sur les rails de l’extrême rigueur, car rien n’est plus rigoureux que la Science des Nombres, ce que vous n’avez pas encore commencer à intégrer sérieusement dans votre pratique.

Mais je me dis aussi que si vous continuez à vous égarer c’est peut-être qu’il n’est pas temps que je poursuive, pour le moment, dans cette voie...

Il n'y a jamais de hasard ni de coïncidence...

_________________
Tout est VRAI
avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Jeu 16 Juin - 11:11

Dim Mar 14, 2010 11:19
[quote"Lug"]
Puisque manifestement ce sujet est temporairement (?) en rade, je crois utile de revenir sur une petite indication que j’ai signalé et qui n’a pas été retenue pour l’intérêt qu’elle pouvait avoir :

Lug a écrit:Aujourd’hui si tu devais consacrer un Nom de pouvoir à partir du Nombre 557, tu aurais les possibilités réduites à : EEG, car ton Nombre ne serait plus qu’un chiffre puisqu’il se serait découplé de sa source astrologique.



Si, partant d’un Nombre, nous ne pouvons pas reconstituer un Nom pouvoir avec l’intégralité de son contenu, puisque EEG ne donne plus que le Nombre 17 ( ce qui n’a plus grand-chose à voir avec le contenu de 557), force est de constater deux choses :

- Pourquoi les Nombres en contingence d’être ne manifestent pas par eux-mêmes un Nom de pouvoir ?

- Qu’est-ce qui fait le contenu (Nombres) d’un Nom, et accessoirement celui d’un Nom de pouvoir ?

_________________
Tout est VRAI[/quote]
avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Jeu 16 Juin - 11:13

Lun Mar 15, 2010 10:34
Setanta a écrit:
Il me semble que la réelle expression d'un Nombre, sa puissance, est dans sa perfection. Son assimilation parfaite, permettra à la Conscience de sortir les puissances en contingence d'être de ces Nombres pour faire advenir, au moyen de la Haute Magie, ce que la Conscience estimera être en parfaite concordance avec la divine providence.

Livre d’Hermès Trismégiste, Tablettes d’Émeraude de Thoth 3.12: a écrit:CINQ est le maître, le Seigneur de toute magie, la clef du VERBE qui résonne parmi les hommes


Voilà, toujours me semble t'il, l'expression de Sheth/Vierge côté évolution du Livre d'Hermès.

_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Jeu 16 Juin - 11:17

Mar Mar 16, 2010 8:46 pm
Setanta a écrit:
Oui mon Oseka, les Nombres se parlent et se répondent entres eux.

En fait, en essayant de me mettre à la place de nos Mages, m'est venu à l'idée que pour créer un Nom de pouvoir il fallait le faire par les Nombres eux-mêmes. Ainsi, je me suis demandé pourquoi avoir voulu le Nombre 100 (S) en premier ?
Fabre d'Olivet a écrit:
UN : La racine dont ce mot est formé signifie proprement, une pointe, un sommet, la partie la plus aiguë d’une chose ; le haut de la pyramide. C’est la division arrêtée, subjuguée par une sorte d’effort.

CENT : Ce nom de nombre indique une extension produite par le désir de s’étendre, de se manifester, se dilater. La racine de ce mot est proprement « désir ».


Je pense que c'est une piste à suivre, car par analogie les Nombres sont aussi des images. Les Nombres 100 + 5 + 200 + 1 + 50 + 200 + 1 semble être une invocation, un peu comme dans le Livre des Morts Egyptien.

Ramons camarade, avant d'avoir à traverser la rivière !   Sad

_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Jeu 16 Juin - 11:19

Dim Mar 21, 2010 12:24
Lug a écrit:

Oseka a écrit:
Lug a écrit:

Puisque manifestement ce sujet est temporairement (?) en rade


Est-ce effectif mon Lug ?


Oui, comme il est facile de le constater, mais pas à cause de moi, puisque j'ai fourni plus d'énergie que le sujet n'en a consommé...

Est-ce que vous êtes certains d'avoir acquis le discernement nécessaire entre les différentes manifestations des Nombres sacrés, et les processus qui font agir ou non ces puissances contingentes ?

Ceci pour simplement satisfaire aux obligations de ton premier postulat...

_________________
Tout est VRAI

avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Jeu 16 Juin - 11:21

Dim Mar 21, 2010 8:04 pm
Lug a écrit:
Voilà qui est nettement plus en alignement avec ce sur quoi nous devons travailler mon Oseka.

C’est l’énergie de la volonté qui fait passer de la contingence à l’être, et pas seulement dans l’E.M.P., mais sur tous les plans et dans les trois Mondes... Ce qui est bas est comme ce qui est en haut et inversement proportionnel dans ses contraires... Wink

Est-ce que tu saisis l’indication subtile et précieuse que j’essaie de te transmettre ?

P.S. J'y vais à dose homéopathique, car sinon le patient risque un choc thermique...

avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Jeu 16 Juin - 11:22

Lun Mar 22, 2010 11:09
Lug a écrit:
Non non pas si simpliste mon Oseka.

Les forces de la Providence ne sont pas les forces du Destin, nous ne sommes plus sur les mêmes plans dans les mêmes Mondes...

L’énergie de la volonté de la Conscience de l’officiant ( qui est Feu) agira selon l’intensité vibratoire qui sera en rapport de l’état d’évolution de cette Conscience...

Une Conscience qui invoquerait des forces supérieures alors qu’elle n’est pas en état de le faire (élévation, Connaissances, alignement, stabilité) déclencherait le passage de contingence à l’être de forces inférieures en résonance vibratoire avec son propre point médian...

C’est comme cela que beaucoup qui se croyaient Mage, n’ont en fait été que de vulgaires sorciers eu égard au fait que dans un Nom il y a à parité les puissances supérieures et les puissances inférieures...

Alors, donc, maintenant que nous tenons la baguette du pouvoir, reste à savoir comment il faut s’en servir...

La Haute Magie c'est tout sauf de la rigolade !

_________________
Tout est VRAI
avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Jeu 16 Juin - 11:24

Lun Mar 22, 2010 12:12 pm
Setanta a écrit:
Si je peux me permettre de donner mon point de vue sur ta question mon Oseka...

C'est la Connaissance qui permet de se servir des énergies avec Justice. Un exemple simple pour le monde physique, une allumette n'est ni mauvaise ni bonne, tout dépend si celui qui la manipule en connait tous les dangers et aussi les applications qui pourront être bénéfiques. Si ce n'est pas le cas, il se brûlera pour le moins grave et pourra même mettre les autres en danger pour le pire.  pale

_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Sam 18 Juin - 17:18

Lun Mar 22, 2010 1:05 pm
Lug a écrit:

Oseka a écrit:
Lug a écrit:
Une Conscience qui invoquerait des forces supérieures alors qu’elle n’est pas en état de le faire (élévation, Connaissances, alignement, stabilité) déclencherait le passage de contingence à l’être de forces inférieures en résonance vibratoire avec son propre point médian...


Mon Lug,
comment s'effectuerait ce relais entre forces, puisque dans le présent cas ce sont les forces supérieures qui seraient invoquées ? (témérairement, injustement, ou abusivement)
Quelle différence doit on faire entre les différents "appels" : invocation, incantation, prière... ?
Et les répercussions sont-elles les mêmes selon la forme ?

Merci par avance


Que nenni mon Oseka, ce n’est pas à moi de faire ce travail, mais à toi de construire des hypothèses en fonction de ton niveau de connaissance...

D’autant que ta première question fait encore l’impasse sur les nombreuses indications que j’ai précédemment fournies, par exemple la médiation adéquate...

Je pense sérieusement que toutes les réponses aux questions que tu poses là psésentement, t’ont déjà été données, mais que tu n’as pas fait l’effort d’intégration pour les rendre efficientes au moment où elles doivent te servir...

Relis donc quelques-uns de mes posts, tu devrais trouver...

Sinon, tu m’obliges à radoter, ce qui n’est ni utile, ni efficace...

_________________
Tout est VRAI

avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Sam 18 Juin - 17:19

Lun Mar 22, 2010 3:54 pm
Lug a écrit:
Dans ma petite synthèse il me semble y avoir tout ce qui est nécessaire pour comprendre le schéma de la médiation adéquate...

C'est quoi le problème ?

_________________
Tout est VRAI
avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Sam 18 Juin - 17:21

Ven Mar 26, 2010 12:43
Setanta a écrit:
Bon, nouvelle tentative d'approche du monstre à 12 têtes !

Si je comprends bien, les 9 énergies sont à la disposition de la multitude des Consciences du monde physique dense. Chaque état de Conscience reçoit d'instinct les énergies subhumaines dont il a besoin, ceci afin qu'il puisse selon son mérite et son évolution accéder à un état supérieur.
Il me semble ainsi que pour Setanta, (112) nous indique cet état supérieur du monde physique dense, où la Conscience passe de l'aspect physique à l'aspect astral en ayant acquit la 1ère vertu, la Force élément du Feu et qui, accompagné de la volonté, forme "l'athanor" qui transmute la Conscience dans une soif de plus de Vérité et Justice. C'est l'initié qui commence à regarder la Lune et non le doigt du maître.

Il y a cependant beaucoup de choses qui m'échappent encore, comme par exemple l'essence même de ce Nombre sacré. Il semble que les hiérarchies supérieures incarnées choisissent d'elles-mêmes les énergies qui sont-seront utiles à l'humanité et en correspondance avec la nécessité d'involution ou d'évolution selon les périodes du Zodiaque. Ce Nombre sacré appelle donc une Conscience suffisamment évoluée pour parvenir au Dessein qui lui sera confié, ceci pour sa propre évolution et celle des âmes incarnées ?

Là où cela cloche, c'est que tout semble partir du point médian qui semblerait indiquer que le Dessein de la Conscience sera en rapport direct avec les énergies de Thoth-Hermès ?

J'ai perdu pas mal de petits cailloux blancs, mais cela va revenir !

_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Sam 18 Juin - 17:21

Mar Avr 06, 2010 4:29 pm
Setanta a écrit:
Deux questions mon Lug qui pourront peut être me faire avancer, du moins si tu le veux bien.

Dois-je entendre que chaque ère possède un Nom de pouvoir spécifique ?

Et si oui, Setanta est il à l'humanité, ce que les énergies primordiales de Sheth sont à la création (321) ?

Je peux développer si nécessaire.

_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Sam 18 Juin - 17:23

Mar Avr 06, 2010 9:51 pm
Setanta a écrit:
Si Sheth est la quintescence de la Conscience manifestée et qu'Il est l'expression direct de la Providence (3+2 premier ternaire) et 4+1 (Nombres de la providence), Il est aussi la création manifestée 321=6, le destin, mais aussi le chiffre de l'homme.

Partant de ce principe, nous avons le jardin du bien et du mal (Sheth/Vierge) prêt à recevoir la Conscience différenciée du "0". Cette Conscience directement émanée de Sheth et pouvant lire directement en Lui, peu nommer aussi, au moyen des Nombres, afin de faire paraître les énergies nécessaires à l'ère de la Vierge pour les Consciences qui traverseront ce jardin du bien et du mal.

Je me demande même si "Setanta" ne dure pas "Cinq mutations Temporelles et une Centaine de mutations", le (temps) que Sheth met pour produire d'autres êtres émanés. L'influence de "Setanta" ne disparaissant lentement qu'à l'arrivée d'un autre Nom de pouvoir, par exemple "Cuchulainn" ???

_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Sam 18 Juin - 17:24

Mer Avr 07, 2010 8:57 am
Lug a écrit:

Setanta a écrit:
Dois-je entendre que chaque ère possède un Nom de pouvoir spécifique ?


Oui, si tu te situes dans le temporel. Non, pour ce qui est EMP.
_________________
Tout est VRAI

avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Sam 18 Juin - 17:25

Mer Avr 21, 2010 7:00 pm
Sa-Ousir a écrit:
Tous les noms ne sont pas des noms de pouvoirs...
Si les sages antiques mettaient tant de temps pour attribuer un nom qui corresponde harmoniquement avec l'e nouvel incarné, sa fonction, sa destinée et les conditions dans lesquels iil s'incarne, c'est que cela demande de rigoureuses connaissances...aujourd'hui inaccessibles à la plupart des cavernicoles.
avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Sam 18 Juin - 17:26

Jeu Avr 22, 2010 9:37 am
Lug a écrit:
Je confirme ce que rappelle Sa-Ousir concernant les Noms de pouvoirs.

Il me semble, mon Oseka, que là encore tu ne discernes pas très bien la justesse «mantrique» d’une pensée exprimée.

Dans Nom de pouvoir, il y a le nom/verbe «POUVOIR», expression de la volonté. En quoi les aléas des lois de causalité qui font qu’un individu porte un nom, suite aux effets héréditaires biologiques, en font-ils un Nom de pouvoir ?

Si tu avais pénétré le principe essentiel de la Matrice des Nombres, tu aurais dû prendre Conscience qu’il y a toujours des forces négatives qui accompagnent des forces positives. Des puissances providentielles se manifestant avec des énergies causales...

Tu peux parfaitement, à l’image du Tarot des diseuses de bonne aventure, ou des astrologues du zodiaque profane, te préoccuper uniquement des aspects exotériques de la Numérologie. Les Kabbalistes hébraïques s’en sont d’ailleurs donné à coeur joie avec leur guématrie, mais c’est la pratique régressive assimilable à la magie noire, rien de plus.

Malgré, là encore, mes nombreuses indications, tu ne retiens pas les principes et les règles rigoureuses qui fondent les pouvoirs de Haute Magie (magie blanche) de la Numérologie. Tu devrais jeter un coup d’oeil sur l’intro de la page 11 du carnet du Rémora, et relire plus attentivement les postulats dans l’antichambre de la Haute Magie...

_________________
Tout est VRAI
avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Sam 18 Juin - 17:30

Mer Juil 14, 2010 10:28 am
Setanta a écrit:

Lug a écrit:
- Pourquoi les Nombres en contingence d’être ne manifestent pas par eux-mêmes un Nom de pouvoir ?


De ce qu'il me semble...

Parce que chaque Nombre est un principe et que, en tant que tel, il n'a aucune influence tant que la volonté ne les rend pas actif par association.

Un Nom de pouvoir commence par la connaissance des Nombres principes (Hiérarchies) sous l'influence et effluence desquels la Conscience veut se soumettre.

A ta question mon Lug sur : "A quel symbole numéral se rapporte chacune des puissance du Nombre 557", il me semble que le premier Nombre 5 sybolise le Monde spirituel (Volonté), Le deuxième 5 symbolise le Monde astral, celui de la Conscience (Amour-Sagesse) et enfin le Nombre 7 me semble symboliser "l'action" dans la Loi de Maât, celui du Monde physique dense.

Lug a écrit:
- Qu’est-ce qui fait le contenu (Nombres) d’un Nom, et accessoirement celui d’un Nom de pouvoir ?


C'est l'assemblage de Nombres principe accouplé à la volonté.

Le Nom SETANTA est le "contenant" qui est une sorte de Talisman, un aide mémoire ayant la faculté d'activer le contenu par simple évocation. Toujours de mon avis, la Conscience qui se met en position de méditer le contenu (557), ouvre les portes du Temple lui permettant d'accéder à l'intuition pour parcourir son propre Dessein.

Cette approche est elle plus juste mon Lug ?

_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)

avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Sam 18 Juin - 17:32

Mer Juil 14, 2010 11:07 am
Lug a écrit:
Elle est nettement meilleure que les précédentes, mon Setanta, mais elle ne fait que quelques pas hésitants sur un nouveau et long cheminement qui a pour avantage d’offrir des perspectives d’une tout autre amplitude que les petits radotages antérieurs.

Mais il est des perspectives et de l’amplitude, comme il y a de la coupe aux lèvres...

Premier sujet de réflexion concernant une pensée qui demande à être sérieusement ajustée :

Setanta a écrit:
Parce que chaque Nombre est un principe et que, en tant que tel, il n'a aucune influence tant que la volonté ne les rend pas actif par association.



De là où je me tiens, il peut y avoir la volonté d’un côté sans qu’un Nombre sacré ne s’active pour autant, ce qui rend ta formule incomplète, car elle suppose l’automaticité de l’autre s’il y a manifestation de l’un...

Petite indication : ceci est partiellement juste, mais uniquement dans la sphère des causalités.

Setanta a écrit:
A ta question mon Lug sur : "A quel symbole numéral se rapporte chacune des puissance du Nombre 557", il me semble que le premier Nombre 5 sybolise le Monde spirituel (Volonté), Le deuxième 5 symbolise le Monde astral, celui de la Conscience (Amour-Sagesse) et enfin le Nombre 7 me semble symboliser "l'action" dans la Loi de Maât, celui du Monde physique dense..



L’approche est partiellement bonne, bien que la question soit suffisamment précise pour éviter trop d’égarement. Le symbole «numéral» auxquels se rapporte les puissances du Nombre 557 seront donc : le Un pour le cinq, le Deux pour le Cinq, et le Trois pour le sept. Il ne reste plus qu’à tirer les conséquences des ces attributions numérales....

Setanta a écrit:
C'est l'assemblage de Nombres principe accouplé à la volonté..



Qu’est-ce que peut bien pouvoir faire une volonté ignorante ?

Réponse : rien d’autre que du bavardage creux d'un verbe mort...  

Setanta a écrit:
Le Nom SETANTA est le "contenant" qui est une sorte de Talisman, un aide mémoire ayant la faculté d'activer le contenu par simple évocation. Toujours de mon avis, la Conscience qui se met en position de méditer le contenu (557), ouvre les portes du Temple lui permettant d'accéder à l'intuition pour parcourir son propre Dessein..



Pour cette conclusion hâtive et téméraire, il serait judicieux de la mettre provisoirement en réserve, soit parce qu’elle est prématurée, soit parce qu’elle est incongrue, mais les deux ne sont pas à exclure.


_________________
Tout est VRAI

avatar
Domino

Messages : 956
Points : 1050
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum