Les nombres sacrés

Page 5 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Sam 18 Juin - 17:39

Mer Juil 14, 2010 2:35 pm
Setanta a écrit:
Lug a écrit:

Setanta a écrit:
Parce que chaque Nombre est un principe et que, en tant que tel, il n'a aucune influence tant que la volonté ne les rend pas actif par association.




De là où je me tiens, il peut y avoir la volonté d’un côté sans qu’un Nombre sacré ne s’active pour autant, ce qui rend ta formule incomplète, car elle suppose l’automaticité de l’autre s’il y a manifestation de l’un...

Petite indication : ceci est partiellement juste, mais uniquement dans la sphère des causalités.


Je crois comprendre ce que tu veux me dire. Un Nombre principe n'a d'influence que dans la sphère qu'il occupe. Il appartient donc à l'initié de pouvoir en recevoir les influences au moyen de la Conscience (connaissances) et de sa volonté. Sachant que seul le semblable peut recevoir de ce qui lui est semblable. Ce qui fait que le 3 n'a pas commerce avec le 1, sinon que par l'intermédiaire du 2.

Si j'en crois mes conclusions, suite à tes indications, un Nom de pouvoir est donc une âme puisqu'elle possède la trinité et qui a son propre Dessein. Ce Nom de pouvoir doit permettre d'élever ceux qui en ont la capacité à une période bien déterminée, ce qui implique une connaissance parfaite des Nombres et du Zodiaque sacré.

Vouloir adhérer à un Nom de pouvoir, cela vient forcément d'une Conscience déjà quelque peu évoluée et qui est capable d'accepter de se soumettre à l'épreuve des basses et hautes énergies (chemin de probation.) Cette réflexion suite à l'épreuve du D.A.R.D dévoré par les multiples et immondes gargouilles en tous genres.

Voilà pas mal de désordre dans mes réflexions du moment et il serait peut être mieux de commencer par le commencement. Me reste plus qu'à trouver le bon bout du fil, ce qui est une autre paire de manche.  

_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)

avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Sam 18 Juin - 17:43

Mer Juil 14, 2010 6:36 pm
Lug a écrit:
Voilà une sage décision qui vient tempérer une ardeur brouillonne et un tantinet échevelée de tes débuts sur ce sujet, mon Setanta.

Comme je t’en ai donné l’exemple pour le Nom du «D.A.R.D.», il est possible par la maîtrise des Nombres sacrés d’un Nom de pouvoir, d’en déterminer par avance la destinée et les conséquences...

Tu as raison de prendre en considération ce petit travail appliqué que je vous aie fourni en illustration de ce sujet.

Alors, si tu veux reprendre le sujet par le meilleur bout de fil, il me semble que tu devrais commencer par hiérarchiser les différents aspects du processus, avec une vision homogène, celle qui veut qu’à aucun moment tu ne négliges de considérer, comme il t'arrive souvent de le faire, que si le Tout est dans le tout, l’inverse est aussi véritable.

Il me semble que si j’étais à ta place, j’aurais commencé par me dire : qui où quoi est à l’origine d’un «Nom de pouvoir» ? Partant de là, ne suivant pas le regard du sot qui suit le doigt du sage au lieu de le diriger vers ce qu’il désigne, je me préoccuperai sérieusement de ce qui ou quoi et de ses facultés, attributs et capacités.

Ce n'est pas le sceptre du roi qui est important, mais le roi lui-même...

Enfin, de là où je me tiens, avec ma fâcheuse tendance à commencer les histoires par le début, et une randonnée en mettant simplement un pied devant l’autre. Rustique me diras-tu, mais je ne connais rien de plus efficace...

_________________
Tout est VRAI
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Sam 18 Juin - 17:44

Ven Juil 16, 2010 6:04 pm
Setanta a écrit:
A vrai dire mon Lug, je me perds un peu entre l'éternel moment présent et le temps relatif ou superposé. Je m'explique...

La manifestation des Nombres principes sont tout autours de nous, un peu comme une carte routière. C'est ce qui doit sans doute guider les Mages dans leurs services désintéressés envers l'humanité. Je pense à cela en me rappelant ce loggion de St Thomas :


Livre de l’Evangile Saint Thomas, Evangile selon Jésus, Loggion 10.

1 Jésus a dit :
2 J’ai jeté le feu sur le monde,
3 et voici que je le préserve
4 jusqu’à ce qu’il embrase.


Qui ou quoi est l'origine d'un Nom de pouvoir ? C'est Adam, le Mage parmi les Mages. C'est, de mon avis, par Lui, via Hermès et Moïse entres autres, que l'on conserve des Noms de pouvoirs concordant avec certaines ères. Voilà mon avis pour ce qui est des tendances de l'humanité.

Pour ce qui est de l'EMP, il me semble que chaque Conscience doit pouvoir se retrouver dans chaque signe astral afin de pouvoir accomplir son propre Dessein et/ou desseins. Connaître son signe Zodiacal et les planètes qui nous serviront d'épreuves, doit être d'une aide essentielle pour parvenir au but recherché.

Pour les différents aspects du processus, ils commencent à se dessiner. Le point médian étant le principe, ni positif, ni négatif, il le devient selon l'adhésion volontaire ou non de la Conscience. Une Conscience peu évoluée et qui est à l'origine d'un Nom de pouvoir à toutes les chances de n'en recevoir que les énergies négatives qui la mettront sur la voie de l'involution plutôt que sur celle de l'évolution.

Voilà d'où j'en suis, sans comprendre encore comment se situer dans le Zodiaque sacré, puisqu'il semble que le zodiaque profane n'ait pas grand chose à voir avec la réalité.


_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)

avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Sam 18 Juin - 17:46

Mar Juil 20, 2010 11:09 am
Lug a écrit:
Tu perds systématiquement le fil de ton cheminement mon Setanta, car tu ne penses pas multidimensionnel, tu t’égares entre le haut et le bas, la voie évolutive et involutive, et le sens de la marche, qui veut que le plus sûr moyen de parcourir un long trajet, ce ne soit pas la pratique du lièvre, mais celle de la tortue qui se révèle la plus efficace et utile...

Avant d’essayer vainement de lire dans les pensées de Lui-les-Dieux, sans en avoir les capacités, sens et facultés, commence par essayer de lire dans les tiennes... Laisse le p’tit père Thomas dormir sur son Évangile, on ne répare pas une roue crevée avec un parapluie...

Si tu t’aventures dans le Zodiaque, surtout avec un manque de discernement carabiné, tu es assuré d’y perdre ton latin, tes pompes et les clés de ta bagnole, voire même ton véhicule si cher à ta convoitise...

L’un des premiers péchés hermétiques reste la folle témérité, celle par exemple de vouloir tout expliquer de l’univers alors que l’on est encore en train d’apprendre à pédaler avec ce fameux petit vélo des débutants avec les deux roues supplémentaires à l’arrière... Pas de quoi se lancer dans le Tour in French...

Ton problème repose pour l’instant dans ton manque de vision simple, ordonnée et MODESTE...

À cela je ne peux rien proposer de plus que ce que j’essaie laborieusement de vous faire comprendre sur ce sujet si riche, si prometteur et si complexe...

Un pied devant l’autre des petits pas pour l’homme, et plus tard on essaiera un pas de géant pour l’humanité, mais pas avec des tongs, un chapeau de paille et un marcel pour tout équipement de randonneur de l’extrême...

_________________
Tout est VRAI
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Sam 18 Juin - 17:47

Mar Juil 20, 2010 8:59 pm
Setanta a écrit:
Ok mon Lug, excuses-moi d'insister, mais je vais essayer de le faire avec plus de modestie, comme tu me le conseilles.

Par le biais d'une passion, d'un désir ou d'une émotion, il semble que l'homme cherche à exprimer son propre dessein en réalisant ce pourquoi il semble être née. De-là, il va donner forme à sa pensée, au dessein qui est le sien en le nommant. C'est à partir de là, me semble t'il, que la chose se gate...

En nommant le dessein qui est le sien, notre homme crée un égrégore. (Ce qui me rappelle cette histoire que tu nous avais raconté au sujet d'une femme, je crois, qui avait eut bien du mal à s'en débarrasser.) Je pense que notre aventureux Patrick Sébastien mettra du temps lui aussi à se débarrasser du D.A.R.D.

Il me semble qu'en nommant ce que l'on veut voir naître, nous nous soumettons, selon notre propre évolution, aux forces que l'on invoquent. Positives si l'homme est de hautes vertus et négatives pour l'homme égotique.

Bon, si cette base est bonne, on aura pas tout perdu.

_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Sam 18 Juin - 17:48

Mer Juil 21, 2010 10:12 am
Lug a écrit:
Voilà qui est nettement plus sage en modestie et donc plus profond et plus riche en potentialités, mon Setanta.

Il n’y a qu’un seul Dessein qui correspond à une forme, il n’y a donc pas des desseins qui évoluent au gré des humeurs, des passions, des désirs ou des émotions. Ce que tu appelles très abusivement des «desseins», ne sont rien d’autre que ceux des eggrégores que produisent les lois de causalité. Construire ce genre de Golem n’est que le résultat d’une basse sorcellerie avec les conséquences ravageuses qui lui sont attachées.

Le véritable Dessein d’une forme n’est pas régi par les lois de causalité, mais par ceux de la Divine Providence. Il n’est pas un asservissement, mais une libération ; il n’est pas involution, mais évolution. Avant que de pouvoir accomplir ce Dessein, qui n’est pas comparable à un eggrégore eu égard au fait qu’il n’est pas mortel, encore faut-il que la Conscience qui doit oeuvrer à son accomplissement accède à sa parfaite identification et Connaissance, et comme tu en fais la démonstration, avant d’y parvenir bon nombre de pèlerins se seront laissé abuser par des leurres, faux semblants et autre Dracula venant berner les randonneurs téméraires et mal équipés (tongs, marcel et chapeau de paille de touriste). L’exemple du D.A.R.D. est presque une grossière caricature de cette intention de Magie Blanche se transformant en magie noire pour cause d’incompétence et d’ignorance de l’officiant vaniteux et outrecuidant en diable.

Donc, pour en revenir à notre petit bavardage, il convient de discerner avec la plus extrême rigueur, ce qui n’est pas fait par les intervenants sur ce sujet, le dessein du Dessein...

Le véritable Mage, à l’inverse de l’apprenti sorcier façon Harry Poters fascinant tant les profanes incultes, ne se soumet pas aux forces qu’il instrumentalise, mais pour atteindre cette maîtrise il ne suffit pas d’un claquement de doigts, ni même d’un acharnement à vouloir animer un cadavre pour tenter de donner l'illusion de sa résurrection, il faut de la Connaissance, de la rigueur, de la méthode, de la précision et de la maîtrise (entre autres)....

Un Nom de pouvoir contient autant de forces surhumaines que subhumaines, est-ce que ces quelques indications supplémentaires te permettront de faire un pas de plus sur ce difficile chemin ? Wink

_________________
Tout est VRAI
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 21 Juin - 12:28

Mer Juil 21, 2010 6:36 pm
Setanta a écrit:
Merci mon Lug, je l'espère...

Si je comprends bien, le Dessein auquel chacun se doit d'adhérer volontairement et selon son libre arbitre, se transforme en "desseins" plus ou moins nobles par ignorance et n'appartenant qu'à la sphère du destin. Je pense à la cellule familiale, la politique et surtout les religions.

Par contre, le véritable Dessein qui est la transmutation du corps et de l'esprit, ne s'accomplit qu'à force de véritables connaissances puisées au sein de la philosophie hermétique. Il me semble qu'un Dessein sera par exemple dans l'affection (magnétisme de la Conscience) portée à un Maître tel qu'Hermès ou Lao-Tseu et de s'identifier à ce modèle pour en devenir le parfait reflet (ce qui demande beaucoup de connaissances).

Si le nom "Hermès" était celui d'une fraternité de pensée, ce Nom a du être choisit pour une bonne raison. Tout comme le fut certainement le nom "Setanta". Mais là, je sens que je déborde un peu du raisonnable.
Embarassed
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 21 Juin - 12:30

Jeu Juil 22, 2010 10:34 am
Lug a écrit:

Tu devrais relire très attentivement ton dernier message, mon Setanta, tu y découvriras que tu reproduis, sous une formulation différente, les mêmes dérives que celles que je tentais de mettre en évidence précédemment.

Ta définition du Dessein manque de rigueur dans son application, c’est donc qu’elle manque de précision dans la perception que tu en as.

Tu fais preuve de modestie dans ton précédent post, ce qui a dû te demander un certain effort si j’en crois la promptitude que tu mets à laisser revenir au galop tes grandes envolées d’un savoir qui se disloque invariablement sur la pierre angulaire de la mise à l’épreuve...

Ton problème actuel trouve en partie sa solution dans cette admirable réponse que notre lylo a apportée à ma question sur la nature du sentier :

Sentier d’initiation et l’initié

Réflexion, méditation, rigueur, rectitude de la pensée, de la parole et de l’action...

Si n’importe qui peut devenir Harry Potters, avec une langue bien déliée, n’importe qui ne peut devenir un officiant de la Haute Magie, la moindre erreur devient ici fatale à l'accomplissement du Dessein...  Very Happy  

_________________
Tout est VRAI
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 21 Juin - 12:31

Jeu Juil 22, 2010 7:15 pm
Setanta a écrit:
Ok mon Lug, il me semble y voir plus clair. Pas simple d'être simple ! Very Happy

Pour qu'un Dessein puisse s'accomplir, il faut que l'officiant puisse rester constamment l'esprit tendu vers le haut, du moins autant que possible. Le chemin de probation en fait partie, puisque à chaque seconde nous sommes confrontés à l'analogie des contraires. Tout le reste, c'est à dire lorsqu'il y a identification avec le corps physique dense, appartient au destin.

En s'identifiant à la Conscience, les épreuves prennent un sens positif vers l'évolution, à condition bien sûr de faire preuve de discernement, de réflexion et de méditation.

Le chat du Cheshire met en relief la stupidité de nos concepts venus d'une réalité déformés par nos illusions. Mais il met surtout en relief le mérite de la réponse par rapport à la question. Ce qui me fait penser à l'Étoile Flamboyante de la Rose-Croix.

Il me semble que cette vision du Dessein est beaucoup plus juste, non ?

_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 21 Juin - 12:33

Dim Juil 25, 2010 7:55 pm
Setanta a écrit:
De ce qu'il me semble logique...

Chaque Conscience a donc pour Dessein de parvenir au plan supérieur qui est le sien.

Ce qui veut dire, si je suis le Carnet du Rémora, que le "dessein" d'une Conscience s'identifiant avec "l'aspect physique dense" du "Monde Physique dense", sera d'atteindre son plan directement supérieur de l'aspect Astral. C'est l'homme-animal, le "cavernicole velu" toujours sous la domination de ses cinq sens physiques passant dans le plan supérieur de l'aspect Astral, celui de la mise sous épreuve des passions, désirs et émotions.

Me reste à comprendre la relation, ou correspondance, entre le Dessein du monde physique dense d'avec celui des énergies subhumaines.
scratch
_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)

avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 21 Juin - 12:33

Lun Juil 26, 2010 10:20 am
Lug a écrit:
Mon Setanta, je t'avoue que j'ai du mal à ne pas m'égarer dans les circonvolutions que font les tentacules de ta réflexion…

Exemple : dans ton message du 22 juillet tu indiques : en s'identifiant à la Conscience… C'est quoi cette nouvelle bestiole qui vient s'identifier à la Conscience ?

Dans ton message d'hier, reprenant le cheminement juste du Carnet du Rémora, tu indiques : "d'une Conscience s'identifiant avec…". Comment peux-tu utiliser dans deux messages qui se suivent deux définitions aussi paradoxales ? Un vrai sac de noeuds ta conception de la Conscience fourre-tout.

Si le chat du Cheshire peut mettre en relief la stupidité de conceptions déformées par un manque de justesse, il n'est pas le seul et ce n'est pas sa principale spécificité. Le concept du chat du Cheshire, dont la pertinence lui vaut d'être repris par les physiciens sous l'appellation du chat de Schrödinger, est la forme symbolique du Principe de contingence d'être. Ce qui n'est pas, mais est potentiellement quand même, et ce qui est, sans pour autant être étant donné que lorsqu'il est, il n'est qu'une partie de ce qu'il pourrait être et qui elle n'est pas. Le chat de Schrödinger quant à lui est mort et vivant, sans que l'on puisse savoir s'il est ou l'un ou l'autre…

Voilà un concept (le chat du Cheshire) qui demande à être maitrisé avec davantage de précision, si tu ne veux pas en faire une "réalité" déformée par des illusions…

Pour ce qui est du Dessein, même si je constate de modestes progrès, il me semble que nous sommes encore loin d'une vision juste et vertueuse ; retour au chat du Cheshire…

Pour t'aider à sortir de ta difficulté présente concernant tes rapports avec les élémentals, je te dirai que le Dessein du plan physique dense est de produire une forme physique dense, et pour cela on doit utiliser les énergies subhumaines des élémentals qui se manifestent sous leurs aspects les plus physiques comme les formes minérale, végétale, animale…

Ceci nous renvoie sur un sujet toujours en chantier, même s'il est pour l'instant en panne sèche, celui des perceptions sensorielles de la faim et auquel la Conscience répond en se sustentant de nourritures solides, mais néanmoins énergétiques…

Bon, je ne peux pas faire plus pour guider même le plus aveugle...

_________________
Tout est VRAI
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 21 Juin - 12:35

Lun Juil 26, 2010 6:07 pm
Setanta a écrit:
Lug a écrit:
Exemple : dans ton message du 22 juillet tu indiques : en s'identifiant à la Conscience… C'est quoi cette nouvelle bestiole qui vient s'identifier à la Conscience ?


Ben c'est peut être de là que ça coince. Pour moi il n'y a pas 36 consciences mais une seule qui à la capacité de s'identifier par vibrations aux différents plans de mêmes vibrations. Toujours selon moi, la Conscience peut s'identifier à elle-même par la méditation.

Mais il est vrai qu'en me relisant, il n'y a rien de très clair. Pfffff... !

Je garde ton dernier message et je vais tout reprendre depuis le début. Merci pour ton aide.

_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)

avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 21 Juin - 12:36

Ven Juil 30, 2010 5:04 pm
Setanta a écrit:
Donc... Chaque Conscience, sous la forme et le plan où elle se manifeste, parcours son propre Dessein et qui est, ou sera, de compléter ce plan dans son intégralité avant de pouvoir accéder au plan supérieur. Il me semble que l'on parcours toujours son Dessein, consciemment ou non puisque chaque expériences vécues sont destinées à enrichir l'homme à longue ou brève échéance.

C'est pourquoi l'accumulation de "savoirs" ne sert en rien le Dessein, du moins tant que ces savoirs ne sont pas transformés en véritables connaissances. Cette connaissance doit pouvoir allier ce qui est en haut d'avec ce qui est en bas, comme la sensation de faim qui doit être selon moi une manifestation de l'Âme-Conscience en manque de nourritures spirituelles. (Sujet que je n'ai pas retrouvé.)   Neutral
Ce qui me fait dire qu'un plan n'est entièrement parcouru qu'en étant capable de faire correspondre les différents aspects des énergies, subhumaines et supra-humaines.

Je vais encore manquer de la plus grande modestie, mais il me semble que si chaque Conscience possède son propre Dessein avec son propre signe Zodiacal, elle possède aussi son propre Nom de pouvoir selon le plan où elle se trouve. De cette hypothèse, je subodore que chaque plan possède son propre Nom de pouvoir.

Si nous en sommes qu'au plus simple du commencement, je me demande ce que sera le plus difficile. Suspect Very Happy
 

LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 21 Juin - 12:38

Sam Juil 31, 2010 6:56 pm
Setanta a écrit:
Le chat du Cheshire m'a amené jusque dans le monde de la synchronicité et du Dessein. Ce qui advient est toujours le résultat d'une volonté puissante dont le magnétisme assure la réponse positive ou négative selon les vertus de l'officiant.

Une volonté puissante animée par l'Amour attire à elle les éléments adéquats à la réalisation de sa forme. Ainsi, le Sage ne le devient que par la régularité de ses efforts à atteindre ce qu'il considère comme étant ce qu'il y a de plus haut en vertus et que la synchronicité lui apportera en fonction des ses aptitudes et connaissances. Puisque ce qui est semblable attire le semblable.

Je pense que cette piste est intéressante à plus d'un titre dans le monde des correspondances. Il suffit de regarder cette humanité qui répond à une sorte d'intuition plus ou moins collective et qui se détache de certains dogmes pourtant bien enracinés. Serait ce le passage à l'ère du Verseau, sorte de naissance qui fait sortir cette humanité de l'ancienne "Matrice" de l'ère des Poissons ?

_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 21 Juin - 12:40

Dim Aoû 01, 2010 1:16 am
Lylo a écrit:

comme la sensation de faim qui doit être selon moi une manifestation de l'Âme-Conscience en manque de nourritures spirituelles. (Sujet que je n'ai pas retrouvé.)


sujet en question ->La mise en pratique->La pratique de la Liberté ...
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 21 Juin - 12:42

Dim Aoû 01, 2010 5:53 pm
Lug a écrit:
Donc, mon Setanta, chaque Conscience ne parcourt pas son propre Dessein, mais le chemin que lui impose son patrimoine karmique jusqu’à ce qu’elle soit parvenue à ACCOMPLIR son Dessein, ce qui n’est pas la même chose. Ceci suppose que l’accomplissement de ce Dessein ne se réalise que consciemment et volontairement et donc jamais inconsciemment et involontairement, comme hâtivement tu nous l’indiques dans ton propos du 30 juillet.

Ce n’est pas parce chaque expérience vient enrichir «l’homme», que ce dernier est automatiquement capable d’exploiter ses richesses. Si tu penses que l’évolution est un acquis automatique, laisse-moi te dire que tu te fourres le manche de la cuillère à pot de confiture dans l’orifice auriculaire jusqu’à la garde...

Chaque Conscience ne possède pas son propre Dessein, ce qui supposerait qu’il y aurait autant de voies qu’il y a de Conscience, alors que nous savons, sauf si quelqu’un tente de nous faire la démonstration du contraire, qu’il n’y a qu’une seule voie comprenant seulement deux directions. Voilà qui invalide ton approche sur la question. Tout comme il n’existe pas de Dessein avec un signe zodiacal propre, mais un Dessein (toujours avec le «D») avec tous les signes du Zodiaque.

Nous n’en sommes pas encore au plus simple, car ce niveau est celui de la plus grande sophistication, nous en sommes encore qu’au niveau le plus élémentaire, ce qui est différent.

Ta réflexion sur le chat du Cheshire commence à devenir véritablement intéressante.

Ce qui advient est toujours le résultat d’une volonté. Et plus ce qui advient est puissant, plus la volonté est en rapport.

Mais la Volonté n’est qu’une des Énergies qu’il faut apprendre à domestiquer, car il y a autant de volonté dans la Haute Magie, que dans la magie noire... Le sage peut parfaitement par la régularité de ses efforts atteindre ce qu’il considère comme étant ce qu’il y a de plus haut en vertus, et se retrouver n’être en vérité qu’un vulgaire sorcier...

Pour cela, il aura suffi qu’une seule de ses pensées manque de justesse, et comme la trajectoire d’une fusée spatiale, une erreur de quelques dixièmes de millimètre au départ, lui fera rater sa cible astrale de plusieurs milliers de kilomètres.

Tu as peut-être tort de considérer que notre humanité présente se détache du dogme du matérialisme au point d’imaginer qu’elle sortirait de son état de fossilisation pour s’ouvrir à l’ère du Verseau. Ce n’est pas parce qu’il y a quelques rares individus qui s’adonnent sérieusement à des travaux d’initiation, qu’il faut en tirer comme conclusion qu’il s’agit d’un mouvement de fond propre à notre civilisation.

En pourcentage, il n’y a pas plus d’individus qui travaillent sérieusement aujourd’hui, qu’il y en eût il y a 5 ou 10.000 ans.

Ceci étant lorsque tu parviens à tenir un fil conducteur, ton désir de brûler les étapes te fait perdre le bénéfice de l’enrichissement que tu as pu saisir l’espace d’un instant, comme quoi l’expérience parcellaire n’est pas un gage de réussite de l’ouvrage... Ceci me fait penser à ce qu’écrivait Koot Hoomi :
Koot Hoomi a écrit:
- Comme tous les commençants, vous avez une tendance à tirer des vérités énoncées à demi et insuffisamment saisies, des conclusions trop absolues, puis à vous en servir pour dogmatiser, comme si le dernier mot avait été dit.


Alors, revenons, si tu le veux bien à cette histoire de volonté. Qu’est-ce qui fera qu’elle sera une volonté de «Bien» ou une volonté de «Mal» ?

_________________
Tout est VRAI
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 21 Juin - 12:44

Dim Aoû 01, 2010 7:40 pm
Setanta a écrit:
Merci Lylo !   Wink

Alors, revenons, si tu le veux bien à cette histoire de volonté. Qu’est-ce qui fera qu’elle sera une volonté de «Bien» ou une volonté de «Mal» ?



C'est difficile comme question, car la frontière entre les deux me semble plus fine encore que la lame d'un rasoir, d'autant plus que "l'enfer est souvent pavé de bonnes intentions". Ce qui veut dire que la volonté de Bien aura des capacités que l'autre n'aura pas ou qu'elle ne maitrisera pas parfaitement. Quelles peuvent être ces capacités ?

Cela ne peut être que par la faculté de lire dans Lui-Les-Dieux qui donne le verbe Juste en Vertus. C'est le pouvoir de contempler l'archétype du monde dans sa beauté comme il l'est dit dans le Corpus Hermeticum :



Livre I d’Hermès Trismégiste, Pymandre, verset : 24 :

"D’où sont donc venus les éléments de la nature ?" demandai-je.

Livre I d’Hermès Trismégiste, Pymandre, verset : 25 :

Il me répondit : " De la volonté de Dieu qui, ayant reçu en elle la parole et contemplé l’archétype du monde dans sa beauté, façonna sur ce modèle un monde ordonné à partir des éléments propres à ce monde et des âmes nées de Dieu.


_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 21 Juin - 12:48

Dim Aoû 01, 2010 8:47 pm
Lug a écrit:
Sois plus sobre et plus MODESTE, mon Setanta, ni toi, ni moi n’avons la vanité d’en être à pouvoir lire dans la pensée de Lui-les-Dieux...

Redescends un peu de ton petit nuage, avant que d’espérer pouvoir tutoyer les anges, encore faut-il te montrer digne d’attirer leur attention...

Toi, lorsque tu exprimes ta volonté, qu’est-ce qui fait qu’elle est un «Bien» ou un «Mal» ?

Et ne va pas chercher plus loin pour l’instant, c’est toujours par ce moyen que tu t’égares...
Wink
_________________
Tout est VRAI
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 21 Juin - 12:52

Dim Aoû 01, 2010 9:49 pm
Setanta a écrit:
Pour faire simple, je pense que tant que ma volonté s'efforce de rester dans le côté évolution, que ce soit pour moi ou pour les autres, c'est un Bien. "NE PAS NUIRE" doit rester la ligne directrice.
_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 21 Juin - 12:52

Lun Aoû 02, 2010 9:36 am
Lug a écrit:
Voilà une approche amusante que celle que tu nous proposes mon Setanta...  

Est-ce que tu crois réellement qu’il suffit de se tenir du côté de ce que l’on croit être l’évolution, pour que ce soit automatiquement un «Bien» ?

Si c’était véritablement aussi simpliste que cela, l’enfer ne serait pas pavé de bonnes intentions...   Wink

Croire sans raison fondée est comparable à la raison sans foi, pas une oeuvre d’alchimiste...

À quel niveau situes-tu ton «NE PAS NUIRE» ?

Est-ce au niveau physique ( violence, agression, brutalité) ; ou au niveau intellectuel (tromperie, égarement, ignorance, ânerie, bêtise, insuffisance ) ; ou bien encore au niveau spirituel (aliénation karmique, délire, élucubration, confusion, désorientation, imprudence, intempérance...) le tout que ce soit volontairement, mais surtout involontairement pour cause de certitudes mal fondées et d'ignorance ?

Alors comment pourrais-tu nous définir ta ligne directrice qui correspond à ta volonté de «NE PA NUIRE» ?

Accessoirement, comme manifestement tu ne sembles pas observer le processus subjectif sous-jacent, qu’il me soit permis d’attirer ton attention sur le fait que sur le chemin d’initiation l’officiant doit IMPERATIVEMENT apprendre à constamment maîtriser tous les paramètres (énergies) qu’il entend volontairement mettre en oeuvre pour accomplir la partie de son Dessein sur lequel il travaille... Je veux dire par là, qu’il ne suffit d’avoir une pensée juste occasionnelle encore faut-il qu’elle soit parfaitement en osmose (homogène) avec les autres pierres de l’édifice en cours de construction, et que cet édifice corresponde au plan original...

_________________
Tout est VRAI
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 21 Juin - 13:34

Setanta a écrit:
 lol!  Merci mon Lug, grâce à toi mon neurone gauche s'est enfin décollé du droit.   Very Happy Very Happy  Embarassed  

Il est difficile de ne pas nuire lorsque nos actes ne sont pas issus du Feu de l'épreuve et qui fait que "l'Œuvrant est dans son Œuvre". Ainsi, ce qui est transmit ne souffre d'aucune faille puisqu'il est possible de répondre à toutes les questions que cette transmission pourrait faire naître. C'est aussi ce qui fait la différence entre le savoir et la connaissance et qui apporte une âme à l'œuvre.

Une Volonté de "Bien positif" sera animé par l'Imagination et l'Intuition afin de pouvoir capter dans la Mémoire les nourritures énergisantes et conforment à son Dessein. Qu'il me semble bien.
  Wink
_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 21 Juin - 13:36

Mar Aoû 03, 2010 12:25
Lylo a écrit:
ce qui m'apparait primordial dans une ligne directrice de "ne pas nuire" est de ne jamais perdre de vue ce qui nous anime, qui nous pousse à agir (ou pas). Lorsque l'on se positionne en "auto-observation", l'on peut constater que dans la volonté de "Bien faire" peut aussi se nicher des motifs égotiques; (d'où l'expression l'enfer pavé de bonnes intentions).
"Ne pas nuire" se situe dans une pensée et une attitude altruiste et nécessite que l'on sache discerner quelle part de nous-même s'exprime. la pluralité du "moi" aurait tendance à comme brouiller les pistes et à bien y regarder, il n'est pas si aisé que cela de toujours bien discerner ce qui nous a poussé à agir. Je ne penses pas que seul "le feu de l'épreuve" et "l'oeuvrant est dans son œuvre" suffisent à qualifier "ne pas nuire" car encore faut-il pouvoir déterminer, discerner cette part de nous-même qui s'est exprimé et où se situe volonté à l'instant T ; sans cela il est fort probable qu'imagination et intuition restent illusion... Tout comme "être en capacité de répondre à toutes les questions que transmission pourrait faire naitre" n'est pas forcément "fruit non nuisible" si l'on ne prête pas attention à ce "qui" anime véritablement Volonté ...

avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 21 Juin - 13:41

Mar Aoû 03, 2010 10:54
Setanta a écrit:
Hello mon Lylo,

Lorsque par une étude poussée, nous nous mettons en condition de recevoir les Lumières de la divine providence et que l'on fait l'effort d'y associer nos savoirs et connaissances pour en ressortir le verbe le plus Juste en vertus, il ne peut pas y avoir de nuisances pour celui qui le reçoit puisque, ce qu'il recevra, sera à la hauteur de ce qu'il est capable de recevoir et rien de plus.

De mon avis mon Lylo, "NE PAS NUIRE" se situe davantage dans notre manque d'humilité à vouloir enseigner ce que l'on maitrise mal et que l'on prend pour des grandes vérités. Ce n'est qu'une bougie qui a la prétention d'éclairer une foule entière avec tous les risues de carrambolages que cela peut occasionner. Ne serait ce pas un peu beaucoup l'histoire de la bible et de sa traduction ? pale Very Happy

Même si l'on reçoit quelques Lumières par le moyen de la méditation, ces Lumières sont appropriées à notre propre élévation et n'en font pas pour autant des Vérités ultimes. Toujours de mon point de vue, c'est dans le choix de la retransmission qu'un Dessein se réalise ou devient de la simple magie noire. Cela doit être aussi une question de volonté.
Wink
_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 21 Juin - 13:43

Mar Aoû 03, 2010 11:27
Sa-Ousir a écrit:


Cela doit être aussi une question de volonté.

De quelle volonté veux-tu parler ? La volonté humaine suffirait-elle à entreprendre un dessein surhumain ou divin ? A mon avis quelque soit la taille espérée d’un édifice en construction, il est plus sage que le maître d’oeuvre prévoie d’utiliser une grue de taille supérieure. Œuvrer autant-que-possible (et c’est déjà énorme) suffit tout juste de ce que j’en perçois, à limiter l’action de volontés perverses, épaisses et attractives. Quant au surplus ou à l’influx permettant de franchir les limites du possible, il me semble provenir d'autre part...

avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 21 Juin - 13:44

Mer Aoû 04, 2010 9:48 pm
Setanta a écrit:
Sa-Ousir a écrit:


Cela doit être aussi une question de volonté.

De quelle volonté veux-tu parler ? La volonté humaine suffirait-elle à entreprendre un dessein surhumain ou divin ? A mon avis quelque soit la taille espérée d’un édifice en construction, il est plus sage que le maître d’oeuvre prévoie d’utiliser une grue de taille supérieure. Œuvrer autant-que-possible (et c’est déjà énorme) suffit tout juste de ce que j’en perçois, à limiter l’action de volontés perverses, épaisses et attractives. Quant au surplus ou à l’influx permettant de franchir les limites du possible, il me semble provenir d'autre part...


Pour moi mon Sa-Ousir, la volonté est le moteur de la fusée, les savoirs et connaissances sont son carburant. Quand les deux sont réunis, l'étincelle divine n'est jamais loin.   Wink

--------------

Je vois mon Oseka que tu as bien retenu la leçon, mais je ne vois pas très bien le but de ta démarche, sinon que de me faire dire ce que je n'ai pas dit.   Cool

Je parlais de l'ancien testament et de sa traduction qui fit de nombreux ravages et non pas des évangiles. Comme quand je parle "d'enseignement" qui est dans la retransmission de ce qui a été reçu et sans se soucier de savoir combien ou qui le reçoit ou le recevra.

Pour ta simple bougie où se cache soi-disant le monde des principes et là, je suppose que tu fais allusion au "phosphène" qui pour moi n'est qu'une béquille pour les handicapés du spirituel, il y a aussi les fleurs, l'homme, l'animal, le vent et bien d'autres choses où se cache le monde des principes. Mais c'est juste mon point de vue.

Maintenant, si nous revenons sur le sujet, peut être pourras-tu m'aider à définir véritablement ce qu'est "NE PAS NUIRE" ?

_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum