Les nombres sacrés

Page 1 sur 14 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les nombres sacrés

Message par Lug le Mar 14 Juin - 11:41

.
.


Le Zéro n’est pas un Nombre, il n’a aucune valeur (chaleur). N’ayant pas de limite propre, il est le meilleur candidat pour être infini, les Kabbalistes Chaldéens le nomment Ain-Soph-Aur..

Le Zéro n’est pas le néant, car le néant n’est possible qu’en l’absence totale de toute création. Dès lors où la Création existe, même en contingence d’être, le néant disparaît. Le Zéro est donc l’énergie dans son état de repos absolu, l’énergie du vide des physiciens.

Le Zéro est l’antimatière, celle qui représenterait 95% de l’énergie de l’univers, cette troublante matière noire qui déroute encore autant nos scientifiques matérialistes.

Le Zéro n’existe pas, dans le sens où l’existence est une manifestation, dotée d'une certaine chaleur provenant de l'énergie cinétique de son propre mouvement. Il est le non-être. Nous en retrouvons sa définition la plus ésotérique dans les Stances de Dzyan :


Dzyan a écrit:Il n’existait rien : ni le ciel clair,
Ni la large voûte des cieux étendue au-dessus de nos têtes.
Qu’est-ce qui couvrait tout ? Qu’est-ce qui abritait ?
Qu’est-ce qui cachait ?
Était-ce l’abîme sans fond des eaux ?
Il n’y avait pas de mort - cependant rien n’était immortel ;
Il n’y avait rien qui divisât le jour de la nuit ; L’Un seul respirait sans souffle, de lui-même:
Depuis, il n’y a eu rien que Lui.
Les ténèbres régnaient, et tout, au commencement, était voilé
Dans une obscurité profonde - océan sans lumière.
Le germe qui sommeillait encore dans l’enveloppe
S’entrouvrit sous l’influence de la chaleur ardente, en forme de Nature Une.

De là où je me tiens, le Zéro n’est pas l’Ouroboros, car si l’Ouroboros est bien le symbole perpétuel des cycles qui constituent les roues de la Création, ces cycles ne sauraient caractériser Le non-Nombre sacré qu’est le Zéro

Le Zéro n’a pas de valeur, mais il est ce qui permet une élévation de puissance l’orsqu’il accompagne un Nombre (puissance), tout comme il devient une diminution de la puissance d’un Nombre lorsqu’il se trouve placé devant, accompagné de sa virgule.

Le Zéro fait partie des Dix Nombre sacrés, pas Neuf, ni Onze, mais DIX, la Tétractys Pythagoricienne.

Le Grand Tout n’est donc pas le Zéro, ni le UN, l’incréé ou le créé, mais il est le 01, l’incréé et le créé.

Le Zéro, dans son ipséité, n’est pas, à l’inverse des autres Nombres sacrés, une Puissance intelligible par la Création. Le créé ne peut concevoir le Zéro que comme un délire, un chaos, le contraire de la Raison : la Folie. Le Vide n’est rien, et pourtant comme le dit d’une façon si génialement inspirée le maître Lao-Tseu dans le Tao Tö King  :


Lao-Tseu a écrit:
Le Tao est le vide, mais le vide est inépuisable.
C'est un abîme vertigineux.
Insondable.
De lui sont sortis tous ceux qui vivent.
Éternellement, il émousse ce qui est aigu, dénoue le fil des existences, fait jaillir la lumière.
Du rien, crée toute chose.
Sa pureté est indicible.
Il n'a pas de commencement.
Il est.
Nul ne l'a engendré.
Il était déjà là quand naquit le maître du ciel.

Il est difficile de donner une définition qui soit plus juste en vertus que celle de Lao-Tseu, le Zéro est le Tao.

Dans la maîtrise des Nombres sacrés, le Zéro sera celui qui nous posera le moins de problèmes, puisqu’il sera toujours là, sans que nous n’ayons jamais à nous en préoccuper. Tous les autres Nombres seront issus de ce Vide qui permet au Divin Créateur cette création ex nihilo...

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1179
Points : 1240
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Lug le Mar 14 Juin - 11:51



Voir explications ci-après


Dernière édition par Lug le Mar 14 Juin - 12:01, édité 1 fois

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1179
Points : 1240
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Lug le Mar 14 Juin - 12:00

.
.

La Numérologie selon Lug

Pour parvenir à comprendre la Numérologie, selon le principe des Nombres sacré, il convient d’abord de tordre le cou à la Guématrie, sa version hébraïque reposant sur la Kabbale de même origine.

S’il est dans l’ordre de choses que la Guématrie soit la déclinaison de la Kabbale, il est aussi dans l’ordre des choses que cette Guématrie se révèle sans aucune portée utilitaire dès lors ou la Kabbale qui lui sert de base est elle-même incomplète, parcellaire et volontairement voilée.

La Numérologie que je pratique repose donc tout naturellement sur la Cabbale issue du Sépher de Moïse telle que j’en donne la version par mes commentaires reposant sur l’important travail de décryptage qu’en a fait Fabre d’OlIvet.

Mais je n’ai pas l’intention de me lancer dans de longues explications théoriques, qui ne seraient utiles que pour quelques érudits auxquels elles n’apporteraient pas grand-chose de plus que ce qu’ils connaissent déjà.

Je préfère pour ce sujet passer par la mise en pratique, rappelant simplement les points essentiels suivants :

1°) Comme l’indiquait si justement Pythagore tout dans l’univers est Nombre. Ce qui d’ailleurs est de plus en plus la réalité du Monde physique dense et la généralisation du tout numérique.

2°) Ces Nombres sacrés sont des puissances originelles qui ne comportent que DIX variantes, se déclinant dans les trois Mondes et sur chacun de leurs plans par de multiples combinaisons.

3°) Ces Nombres ne sont pas séparés les uns des autres, mais interagissent les uns par rapport aux autres selon leurs plans et leur proximité.

4°) Ils se combinent de façon plus ou moins complexe pour donner formes, couleurs, sons, poids, mesures, durée, applications et personnalité à ce qu’ils composent.

5°) La numérologie spirituelle est aussi précise et rigoureuse, si ce n’est plus, que les mathématiques terrestres.

Bon arrêtons pour le moment ces précisions, il sera toujours temps d’y revenir.

Phase pratique.

Pour la phase pratique je partirai d’un nom, comme il est dit dans La Véritable Histoire d’Adam et Ève enfin dévoilée, le sceptre de pouvoir (Haute Magie) que reçoit Adam se traduit par sa faculté de faire advenir ce qu’il nomme, ce qui fait de lui le plus grand des Mages de Magie blanche.

Exemple : je prendrai le nom d’un pseudo que nous avons l’habitude de croiser sur nos forums celui de : SETANTA.

Sa valeur numérique est de : 557

Sur le plan du point médian nous avons donc en première position la volonté des puissances de la Vierge, en seconde position l’Amour/Sagesse de la Vierge et en troisième position le développement par les forces du Cancer.

Ce point médian reçoit des puissances supérieures les forces du Taureau pour l’accomplissement de son dessein au travers des cycles temporels, et celles du Bélier pour la réalisation de son oeuvre, avec pour objectif l’expression d’une faculté volitive qui cherche à exprimer les manifestations de son Ange solaire.

Ce point médian reçoit des puissances inférieures les forces du deuxième décan du Cancer, celui de son apogée ainsi que celles naissantes du Scorpion, le signe de la mise à l’épreuve par excellence. La conjonction de ces forces recevant celle de Mars pour aboutir à celle du Soleil.

La finalité de la conjonction des l’ensemble de ces forces qui se focalisent sur le point médian du nom : SETANTA, sera celle de Mercure qui se conjugue avec Jupiter pour exprimer la Justice selon la loi de Maât.

Voilà ! Si vous voulez comprendre les mécanismes de cette numérologie Cabbalistique rigoureuse, vous devez maintenant chercher à quel symbole numéral se rapporte chacune des puissances que je cite dans l’explication du nom qui me sert de référence pour ce premier exemple, cela vous apportera mille fois plus d’efficacité et de compréhension que de longs développements théoriques.

Alors, prêt pour ce jeu d’enfant ? Un, Deux, Trois : Soleil !

_________________
Tout est Vrai
avatar
Lug
Admin

Messages : 1179
Points : 1240
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternite-hermes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 14 Juin - 14:58

Sam Fév 06, 2010 5:34 pm
Lug a écrit:
Mon Oseka, ta table de guématrie, par ailleurs très rependue, ce qui ne veut pas forcément dire juste, accorde la même valeur à neuf series de trois lettres, est-ce que cela te paraît normal ?

Partant de ce constat, tu devrais rapidement trouver, car c’est le but du jeu, la table la plus cohérente.
_________________

Tout est VRAI


Dernière édition par Domino le Mar 14 Juin - 15:40, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 14 Juin - 14:59

Sam Fév 06, 2010 6:24 pm
Lug a écrit:
L’alphabet hébraïque ne reprend que les principes de la guématrie chaldéenne, et grecque, il suffit d’adapter ces principes à l’alphabet actuel pour tomber juste...

Chaque lettre a son propre Nombre qui la différencie des autres lettres
.
_________________
Tout est VRAI


Dernière édition par Domino le Mar 14 Juin - 15:40, édité 2 fois
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 14 Juin - 15:02

Sam Fév 06, 2010 9:26 pm
Setanta a écrit:
Ihoah donne 26

Avec ta méthode mon Oseka, nous aurions 138.
------------------------------

Tentative d'approche de la bête...

Le premier Nombre (5) semble indiquer les forces de la providence reçuent par la Conscience, que ce soit en involution ou en évolution. La Lame 5 du Livre de Thoth correspond au Pape, le principe de quintescence et se rapportant aussi à Sheth/Vierge.

Le second Nombre semble indiquer un "renforcement" de l'influence de la Vierge sur la Conscience, pour démontrer le côté évolutif ?

Quand au troisième Nombre (7) et étant donné sa place, c'est peut être l'indication des forces inférieures avec lesquelles la Conscience devra lutter (épreuves) ? Ici, c'est le chariot, libre arbitre de la Conscience entre vice et Vertus.

Bon, c'est du balbutiement, mais ce n'est qu'un début dans les douze travaux d'Hercule qui m'attendent.



Dernière édition par Domino le Mar 14 Juin - 15:42, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 14 Juin - 15:02

Dim Fév 07, 2010 10:14
Lug a écrit:
Merci mon Oseka pour ton aimable appréciation, elle honore ta perception juste d’une réalité subtile, mais n’oublions pas que l’essentiel sera obtenu lorsque vous serez parvenu à justifier chacune des puissances que je discerne dans le nom de «Setanta»...

Après, il sera un peu plus facile de décortiquer le Nombre 186...



Dernière édition par Domino le Mar 14 Juin - 15:43, édité 2 fois
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 14 Juin - 15:03

Dim Fév 07, 2010 8:14 pm
Setanta a écrit:
Autant pour moi mon Oseka, il semble que même avec des caissons de bouteilles comme lunettes je n'y verrais pas mieux.

Setanta, dans la mythologie Celtique, change de nom à l'âge de "5" ans en tuant le chien qui gardait les troupeaux du forgeron Culann. Ce que l'on peut comparer aux gardes cerbères d'Hermès.
"5 ans" étant un nombre qui se rapporte à la Lame 5 du Livre de Thoth, on parle de quintescence de la Conscience puisque ce nombre appartient au deuxième ternaire (Conscience) et qu'il vient en deuxième position de ce deuxième ternaire.

Si l'on fait l'addition théosophique de 557 on obtient 17, les étoiles dans les lames du Livre de Thoth. Toujours en deuxième position (Conscience) mais dans le sixième ternaire (destin). Tout ramène à la Conscience dont le 17 n'est autre que le 8 si l'on en fait l'addition et qui démontre encore l'expression de la Justice au travers de la Conscience. L'image de ce 8 démontre l'équilibre entre ce qui est en haut et ce qui est en bas au travers de la Loi de Maât.

Notre Setanta a sans aucun doute accompli le Grand Oeuvre, expression de la Table d'Emeraude d'Hermès Trismégiste.

557 exprime donc les aides apportées... et la somme théosophique ( 8 ) le dessein qui doit être accomplie. Du moins c'est ce qu'il me semble.
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 14 Juin - 15:04

Lun Fév 08, 2010

Lug a écrit:

Phase pratique.

Pour la phase pratique je partirai d’un nom, comme il est dit dans La Véritable Histoire d’Adam et Eve enfin dévoilée, le sceptre de pouvoir (Haute Magie) que reçoit Adam se traduit par sa faculté de faire advenir ce qu’il nomme, ce qui fait de lui le plus grand des Mages de Magie blanche.

Exemple : je prendrai le nom d’un pseudo que nous avons l’habitude de croiser sur nos forums celui de : SETANTA.

Sa valeur numérique est de : 557

Sur le plan du point médian nous avons donc en première position la volonté des puissances de la Vierge, en seconde position l’Amour/Sagesse de la Vierge et en troisième position le développement par les forces du Cancer, la double Prudence dans la Tempérance.



Dernière édition par Domino le Mar 14 Juin - 15:43, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 14 Juin - 15:06

Setanta a écrit:

Si l'on fait l'addition théosophique de 557 on obtient 17, les étoiles dans les lames du Livre de Thoth. Toujours en deuxième position (Conscience) mais dans le sixième ternaire (destin). Tout ramène à la Conscience dont le 17 n'est autre que le 8 Si si l'on en fait l'addition et qui démontre encore l'expression de la Justice au travers de la Conscience. L'image de ce 8 démontre l'équilibre entre ce qui est en haut et ce qui est en bas au travers de la Loi de Maât.

Mon Lug ,

557 = 17 = 8

J'ai des difficultés à comprendre Sur le plan du point médian

Peut-on considérer la valeur du point médian de 557 égale à 4 , ( 8: 2 )?

avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 14 Juin - 15:11

Lun Fév 08, 2010 11:04 am
Lug a écrit:
Mon étoilelointaine, j’’explique dans les dix pages du Carnet du Rémora ce qu’il convient d’entrendre par le point médian.

Pour te résumer sommairement le principe il s’agit du point de focalisation des forces subhumaines, humaines et suprahumaines qui vitalisent les pensées-formes et qui sont identifiables par les Nombres sacrés....

Encore faut-il faire l’inventaire précis des Nombres qui interagissent dans 557, et dont les origines sont évoquées ci-dessus.

_________________
Tout est VRAI


Dernière édition par Domino le Mar 14 Juin - 15:43, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 14 Juin - 15:12

Mar Fév 09, 2010 9:33 am
Lug a écrit:

Il en est mon Oseka, que si ta démarche est pertinente (bien que sur le deuxième décan du Cancer et le 1er décan du Scorpion il y ait bricolage), elle se limite qu’au point médian du corps physique dense (humain), mais qu’il y manque le subhumain et le supra-humain.

Un peu comme si tu réagissais à un événement présent sans tenir compte du passé ni du futur...

_________________
Tout est VRAI


Dernière édition par Domino le Mar 14 Juin - 15:43, édité 2 fois
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 14 Juin - 15:13

Mer Fév 10, 2010 9:37 am
Lug a écrit:
C’est une évidence qui se déduit naturellement de la lecture de mon petit prologue de présentation de ce sujet mon Oseka, mais avant de se rapprocher de la Cabbale source, ne vaudrait-il pas mieux d’abord poser correctement les données du problème ?

Et pour l’instant nous ne sommes toujours que sur le plan du point médian.

Comment savoir si la baignoire qui fuit pourra se remplir si l'on ne sait pas le débit du robinet ouvert, ni l'heure à laquelle le train part de la gare...

_________________
Tout est VRAI


Dernière édition par Domino le Mar 14 Juin - 15:44, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 14 Juin - 15:15

Mer Fév 10, 2010 2:47 pm
Setanta a écrit:
Bon, nouvelles cogitations...

On sait que Setanta est un Nom de Pouvoir qui se décline dans les trois monde et que chaque Nombre est en ralation avec celui qui le précède et qui le suit.

Ce Nom de Pouvoir est donc ce qui EST (expression du karma) avec la contingence d'être, en s'identifiant aux énergies que l'on veut atteindre. C'est comme si l'esprit choisissait un livre dans la Grande Bibliothèque Universelle. Pour ce cas précis, l'esprit devient le Tome 5, chapître 5, verset 7. Ce qui implique qu'il connaisse déjà les Tomes 1, 2, 3, 4 et 5 jusqu'au verset 7 du chapitre 5. Nous avons donc le contenant (passé) le lecteur (présent) et le contenu (futur).

Le premier Nombre désigne la Lame v du livre de thoth, l'esprit se positionne donc dans le Zodiaque de la Vierge, l'entrée dans la sphère temporelle sous l'énergie positive de la Vierge. (5 étant le premier nombre-Providence). 2+3 la Conscience manifestée dans la forme ou 4+1 la forme cristallisée exprimant les arborescences du germe de son centre le Un, duquel émane son énergie. (Cabbale.org). Ce premier Nombre exprime ce qui EST par les Connaissances acquises.

Le deuxième Nombre indique les forces astrales, le rayon sous lequel sera placé la forme dans la sphère temporelle. Ici c'est le 5, non pas le 2+3 mais le 4+1 la forme cristallisée exprimant les arborescences du germe de son centre le Un, Amour-Sagesse. Faculté méditative que le "lecteur" pourra utiliser pour accomplir son dessein au travers des 12 signes de son Zodiaque.

Le 3ème Nombre indique les premières épreuves auxquelles sera confrontée la Conscience afin de parvenir à la fin du premier quadrant, domination des sens et instincts. Ici le Nombre 7 correspondant dans les lames du Livre de Thoth au Chariot. Il est à la fois le troisième Ternaire (destin) et troisième signe du premier quadrant (Cancer), les forces du destin qu'il doit pouvoir vaincre puisqu'il bénéficie du rayon Amour-Sagesse.

C'est là, de mon avis, la première étape (très résumée) de la Conscience à laquelle il faut rajouter les énergies correspondante du deuxième quadrant. Si Vierge est un signe de terre, la Conscience recevra l'aide du Taureau, (Ired) "le mouvement persévérant en exaltation ou en dégénérescence." (Sepher CH, 5 - Ver. 15). Ce que l'on obtient aussi par addition des deux premiers Nombres (5+5). L'addition des deux Nombres suivants 5+7, la Lame 12 qui correspond au signe du Bélier, seront les énergies apportées par Hénoch, le mouvement de contrition qui rend stable et consolide le bien ou le mal.

Après cela devient difficile, car il y a tellement de correspondance entre les signes opposés, les décans, les signes de Terre-Eau-Feu et Air et quadrants que j'en perds mon latin, si ce n'est pas déjà fait.

avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 14 Juin - 15:18

Mer Fév 10, 2010 5:51 pm
Lug a écrit:
Voilà mon Setanta, que tu commences à entrevoir un tout petit peu ce que signifie les Hiérarchies...

Alors que tu ne parviens pas encore à discerner les subhumaines des suprahumaines...

Et encore tu n’en es pas rendu à faire le distingo entre le Zodiaque sacré et le zodiaque profane, mais il va falloir y venir...

Petite récréation qui n’a pas de valeur particulière pour l’étude présente:

Deux fois le Nombre 5, Seth/Vierge, que nous retrouvons dans la première syllabe de «Setanta», peut être qu’en langage des oiseaux nous pourrions y voir : Sept ans t’as... Ceci dans le sens de l’évolution. Pour celui de l’involution nous aurons : c’est en tas...

Fin de la récré.



Dernière édition par Domino le Mar 14 Juin - 15:44, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 14 Juin - 15:19

Ven Fév 12, 2010 3:16 am
Setanta a écrit:
Voilà, je pense avoir progressé un poil et demi dans la compréhension de cette mécanique...

Lug a écrit:
Sur le plan du point médian nous avons donc en première position la volonté des puissances de la Vierge, en seconde position l’Amour/Sagesse de la Vierge et en troisième position le développement par les forces du Cancer, la double Prudence dans la Tempérance.



Nous avons donc le point dans le cercle, l'Âme-Esprit qui se manifeste dans l'énergie des 12 puissances de la Vierge, dont le deuxième "5" nous indique qu'il en est l'expression, celle de la création qui est Amour-Sagesse. Et pour finir, en développement possible du dessein à réaliser par les forces du Cancer. Doublement du signe de Terre dans un signe d'Eau. Nous sommes-là dans le monde Mental, Providence.

Lug a écrit:
Ce point médian reçoit des puissances supérieures les forces du Taureau pour l’accomplissement de son dessein au travers des cycles temporels, et celles du Bélier pour la réalisation de son oeuvre, avec pour objectif l’expression d’une faculté volitive qui cherche à exprimer les manifestations de son Ange solaire.  



Dans le Monde Astral, l'addition de deux signes de Terre (Vierge+Sheth) donne un autre signe de Terre (Taureau), qualités qui permettront à l'Âme-Esprit de se développer. Avec pour épreuves le voile d'Isis, ajouté aux forces de la Lune et dont Hénoch, l'Homme du 6ème jour devra affronter entraversant le jardin du bien et du mal.

Lug a écrit:
Ce point médian reçoit des puissances inférieures les forces du deuxième décan du Cancer, celui de son apogée ainsi que celles naissantes du Scorpion (1er décan), le signe de la mise à l’épreuve par excellence. La conjonction de ces forces de l'Eau recevant celle de Mars pour aboutir à celle du Soleil.



Dans le monde Physique dense, la Conscience doit lutter avec les forces combinées de ce Nom de pouvoir qui le porte au deuxième décan (1+7) du Cancer. Une Conscience en évolution le portera au 18 (la Lune), c'est l'épreuve de l'Hermite à son premier décan.
Lug a écrit:
La finalité de la conjonction des l’ensemble de ces forces qui se focalisent sur le point médian du nom : SETANTA, sera celle de Mercure qui se conjugue avec Jupiter pour exprimer la Justice selon la loi de Maât.


C'est le tour complet du Zodiaque sacré en une seule vie, la réalisation du Grand Oeuvre, le Sphynx d'Hermès-Thoth-Mercure.

C'est tentant ou c'est en tas ?



Dernière édition par Domino le Mar 14 Juin - 15:45, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 14 Juin - 15:20

Ven Fév 12, 2010 1:07 pm
Lug a écrit:
Bon je vois que même s’il y a des petits progrès, l’homogénéité entre les Enseignements du Sépher de Moïse et leur mise à l’épreuve est loin d’être réalisée.

Indication supplémentaire, puisque ma proposition antérieure n’a pas été relevée...

Voici les données du problème :

Dans 557 il y a le croisement et l’intervention des Nombres suivants :

5 - 7 - 17 - 8 - 4 - 22 - 10 - 12 - 55 - 57 - 112 - 11

Comment se répartissent ces forces entre les trois Mondes, les trois plans de manifestations, les trois Puissances originelles, les deux zodiaques.

_________________
Tout est VRAI


Dernière édition par Domino le Mar 14 Juin - 15:48, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 14 Juin - 15:23

Sam Fév 13, 2010 2:12 am
Setanta a écrit:
Nous avons le 5, la Conscience différenciée d'Adam en "Ombre-nôtre" du deux. Nous sommes là dans l'aspect astral du monde Mental, la dualité de l'Amour Absolu dans son involution.

Sur un second plan, nous avons le 5 qui lui est l'aspect astral du monde Astral. Nous sommes-là dans l'amour relatif de la Conscience qui recevra les énergies des forces astrales, mais aussi celles inférieures du zodiaque qui sera ici un autre signe de transition, les Poissons.

Sur le plan de la Conscience cristalisée, nous sommes avec le "7" dans l'aspect Mental du monde Physique dense et qui sera en rapport par sa correspondance avec le 4 du deuxième ternaire.

Le premier point médian astral de la Conscience sera un signe de Terre (Prudence) et qui, dans les Lames du Livre de Thoth, correspond au Taureau, Lame X. (C'est ce qui manque, qui donne la raison d'être) Taö-to-King. Les forces attirantes élémentales de la roue des réincarnations...

Nous aurons ensuite la découverte du dessein à accomplir par la Conscience en additionnant les énergies du monde Astral avec celles du monde physique dense de ce Nom de pouvoir, ce qui nous donnera la Lame XII, un signe de Feu à son apogée, celui du Bélier et qui sera contré par son signe opposé, celui de la Balance.

Bon, j'arrête-là car je sens bien que ce n'est encore qu'un château de carte assez instable.

avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 14 Juin - 15:25

Sam Fév 13, 2010 11:59
Lug a écrit:
Oseka a écrit:
STP Lug pourrais-tu nous indiquer comment tu procèdes pour obtenir ces différents nombres... et surtout la façon de procéder partant de SETANTA...

Merci par avance

Mon Oseka, tu me demandes un outil précieux et qui manifestement vous fait défaut dans vos travaux méritoires et par certains côtés brillants.

Te le fournir je le peux, mais il convient que tu prennes conscience qu’il s’agit rien de moins que la Matrice des Nombres sacrés qui a un rapport utilitaire direct avec la Haute Magie.

Tu comprendras donc qu’il n’est pas question de le mettre à la disposition de tous ceux qui ne seraient pas en mesure de l’utiliser avec le discernement qui sied à l’officiant responsable. Les dégâts collatéraux pourraient être dommageables, ainsi que fortement nuisibles pour le pratiquant maladroit et téméraire.

Je fournirai donc cette Matrice qui vaut pour le Nombre 557, mais aussi pour tous les autres, qu’individuellement et uniquement à ceux qui auront apporté une participation active et conséquente aux travaux de ce sujet.

_________________
Tout est VRAI


Dernière édition par Domino le Mar 14 Juin - 15:48, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 14 Juin - 15:26

Sam Fév 13, 2010 5:36 pm
Lug a écrit:
La répartition de ces Nombres («N» de puissance et de majesté) selon la Matrice se fait déjà selon leurs manifestations sur les plans subhumains, humains et supra humains. Il faut maintenant que tu attribues à chaque Nombre sa puissance occulte de manifestation en rapport avec la Cabbale source du Sépher de Moïse, sachant que chacune de ces puissances sera soit en involution, soit en évolution (sens des flèches) et qui viendront se focaliser sur le plan médian par le Nom de Pouvoir qui donnera forme à la pensée de celui qui le manifeste.

Le principe de la matrice est de réunir dans le point de focalisation, ce qui reste indissociable dans toute manifestation à savoir : les pôles négatif et positif qu’il y a nécessairement dans chaque forme.

Le bien n’existe jamais séparé du mal et inversement pas plus que le subtil peut espérer se détacher totalement de l’épais.

_________________
Tout est VRAI


Dernière édition par Domino le Mar 14 Juin - 15:48, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 14 Juin - 15:27

Dim Fév 14, 2010 11:36
Lug a écrit:
Ta question mon Oseka, révèle l’immense étendue des progrès qu’il te reste à réaliser pour parvenir à tenir sérieusement le sceptre du pouvoir (Caducée d’Hermès), avant que d’envisager de t’adonner à la pratique de la Haute Magie dont la Numérologie est à la Métaphysique ce que les mathématiques sont à la physique...

Ta question est le fruit d’une réflexion intellectuelle, certainement pas celle d’une méditation alignée sur les acquis des connaissances occultes, et stabilisés dans un état parfaitement homogène.

La valeur « numérique » - il va falloir que tu fasses l’effort de me lire un peu plus attentivement si tu veux comprendre le contenu implicite de mes propos -, est bien celle de tatanes, mais qu’elle est le rapport avec le Nombre sacré de Setanta ?

Si tu penses que la solution est dans la gestion des lettres qui tuent, plus que dans l’esprit qui vitalise, alors je t’accorde que cette possibilité existe, mais je ne peux m’empêcher de relire les postulats de la Haute Magie, dont certains parlent de discernement que l’officiant doit constamment avoir à l’esprit pour distinguer la Magie blanche de la Magie noire...


5°) La numérologie spirituelle est aussi précise et rigoureuse, si ce n’est plus, que les mathématiques terrestres.
_________________
Tout est VRAI


Dernière édition par Domino le Mar 14 Juin - 15:49, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 14 Juin - 15:28

Dim Fév 14, 2010 12:25 pm
Lug a écrit:Il n’y a pas de question qu’il ne faut pas poser, mon Oseka, juste le fait qu’il faut accepter, comme tu le fais fort intelligemment, que la réponse soit parfois un peu sismique...
_________________
Tout est VRAI


Dernière édition par Domino le Mar 14 Juin - 15:50, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 14 Juin - 15:29

Dim Fév 14, 2010 6:20 pm
Lug a écrit:
L’occurrence a d’abord une importance sur la façon dont se manifeste une puissance, mais ce n’est pas pour autant que cette puissance s’activera si elle n’est pas vitalisée...

Toujours la distinction entre le Mot de pouvoir et le verbiage creux...

_________________
Tout est VRAI


Dernière édition par Domino le Mar 14 Juin - 15:56, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 14 Juin - 15:32

Dim Fév 14, 2010 7:33 pm
Lug a écrit:
Pouvez répéter la question ???

Je ne vois pas, de là où je me tiens, comment il serait possible d’additionner le Nombre 10 et le Nombre 55, il ne sont pas dans le même Monde....



Dernière édition par Domino le Mar 14 Juin - 15:50, édité 1 fois
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Domino le Mar 14 Juin - 15:33

Lun Fév 15, 2010 1:14 am
Hello mon Lug et tous,

Si je comprends bien ce Nom de pouvoir, nous avons le point dans le cercle, l'expression du karma dans sa totalité, le "Je suis celui qui se crée lui-même". 3 Nombres exprimant ce qui est acquit de ce qui doit être acquit.

L'addition théosophique de ces 3 Nombres exprime la conjonction des forces du karma... Ici le 17 - "Les Lumières des étoiles exitant les lumières sensibles sur la terre". Le travail qui doit être fait par la faculté volitive pour puiser dans les énergies de la planète Mercure, bénéficiant du même coup et autant que possible des énergies de la Balance. L'addition théosophique de 17 résumera le travail nécessaire de la Conscience pour accomplir son propre Dessein.

Ensuite, cela se complique. Selon ma vision des choses, nous avons un sens involutif possible, qui sépare les acquits du karma d'avec ce qui EST (le fleuve léthé) ce 55 qui reste séparé au lieu de fusionner (10). Et toujours en involution, la même séparation entre ce qui EST du Karma, d'avec ce qui doit être acquit (57) au lieu de fusionner lui aussi ces deux Nombres (12) et qui serait là dans le sens de l'évolution. Je ne pense pas me tromper en disant que l'on est là dans l'aspect astral du monde Astral et aussi dans l'aspect mental du monde Astral, mais en involution pour le (55 et 57).

L'involution, la densification s'exprimera en additionnant ces deux Nombres (112). La Force dont devra faire preuve l'officiant pour reconquérir ses facultées spirituelles (le pendu). L'addition théosophique placant l'officiant dans les épreuves du monde physique dense au sein des 4 éléments. La Lame XIII se chargeant de la moisson des expériences rencontrées.

Cette vision des choses semble assez correcte, bien que les propos (très résumés) pour les exprimer le soient sûrement moins.
avatar
Domino

Messages : 944
Points : 1036
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les nombres sacrés

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 14 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum