Le mystère ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le mystère ?

Message par tilyon le Lun 13 Juin - 16:17

Le mystère est-il une invention humaine ? Pour moi le mystère est la question que nous nous posons en refusant toute réponse. Exemple : Qui est ce type là-bas ?
Le mystère lui-même ne peut être élaboré qu'â partir des relations interpersonnelles et de l'antagonisme général qui oppose l'Homme à ses semblables et à son environnement. Et le mystère fondamental est : Qui est-ce ? Il n'y a pas d'autre mystère ou secret à la base de celui-ci. « Qui est ce type là-bas ? » C'est le commencement de l'individuation, non de l'individualisme, du mécanisme qui écarte chacun des autres et lui fait dire : « Je suis moi et ils sont eux, et Dieu sait de quoi ils sont capables ! » Et peu après, le gars enlève à sa citation son aspect presque blasphématoire et il en fait l'objet d'un culte. Et il dit : « Et bien ! Dieu sait de quoi ils sont capables et Il me protègera ». Qu'avons-nous donc fondamentalement ? Fondamentalement nous avons un mystère, l'identité de l'autre.

tilyon

Messages : 4
Points : 6
Date d'inscription : 13/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par Lilbudha le Lun 13 Juin - 17:38

Bienvenue mon tilyon, si je te suis, tu pars du postulat que le mystère le plus fondamental qui s'est posé à l'homme est "qui est ce type là-bas ?"

Il me paraît étonnant de circonscrire la périphérie du mystère qu'est la Vie et l'ensemble de ses manifestations (visible comme invisible) à la simple détermination de ce qu'est son semblable, comme si celui-ci pouvait nous fournir cette réponse. Puisque sa réponse sera forcément limitée par la profondeur et la pertinence de ses propres recherches et rien ne dit qu'il soit plus avancé que soi-même, il me semble.

On peut aussi aborder le problème avec d'autres paramètres, le mystère, c'est ce que l'on ne connaît pas encore, c'est donc ce que l'on ignore. Lorsque je commence à côtoyer qui est "le type là bas", alors je m'en fais une opinion plus précise, je commence à comprendre ce dont il est capable en fonction des signaux qu'il m'envoi. Nous sommes passé de l'ignorance à la connaissance relative de l'autre. Souvent entre ces deux étapes, on croit savoir ce qu'est l'autre en fonction des apparences qu'il donne et de nos propres idées reçues, mais cela ne suffit pas pour le connaître vraiment.

Donc le mystère, c'est ce que l'on ignore, lorsqu'un mystère est dévoilé, il devient Connaissance.

Le mystère qu'est l'autre, son semblable, n'est qu'une petite parcelle du grand mystère qu'est la Vie, et qui nous fait nous interroger sur ce qu'est l'animal là bas, la nature du vent ? De l'eau ? De la terre et du feu ? Pourquoi respire-t-on ? Quel est le sens de notre vie ?

Tout cela c'est des mystères, et, contrairement à ce que tu affirmais, je suis convaincu qu'un mystère est fait pour être dévoilé, que l'ignorance est faite pour devenir Connaissance, à la condition de s'en donner les moyens. Si, comme tu l'affirmais, l'homme pose un mystère pour ne pas y répondre, alors ce serait aussi stérile que d'avoir faim sans avoir les moyens de se nourrir.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 587
Points : 609
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par Kanzi le Lun 13 Juin - 19:45

tilyon a écrit:Le mystère est-il une invention humaine ?  Pour moi le mystère est la question que nous nous posons en refusant toute réponse.  Exemple :   Qui est ce type là-bas ?
Le mystère lui-même ne peut être élaboré qu'â partir des relations interpersonnelles et de l'antagonisme général qui oppose l'Homme à ses semblables et à son environnement. Et le mystère fondamental est : Qui est-ce ?  Il n'y a pas d'autre mystère ou secret à la base de celui-ci.  « Qui est ce type là-bas ? » C'est le commencement de l'individuation, non de l'individualisme, du mécanisme qui écarte chacun des autres et lui fait dire : « Je suis moi et ils sont eux, et Dieu sait de quoi ils sont capables ! »  Et peu après, le gars enlève à sa citation son aspect presque blasphématoire et il en fait l'objet d'un culte. Et il dit :  « Et bien !  Dieu sait de quoi ils sont capables et Il me protègera ».  Qu'avons-nous donc fondamentalement ?  Fondamentalement nous avons un mystère, l'identité de l'autre.

En réalité mon tilyon, il y a un mystère plus grand que celui-ci : qui suis-je ? D'où je viens et pourquoi je suis ici ? Quel est le sens de cette existence ? Que suis-je venu y faire ? Est-ce vrai qu'il n'y a pas de réponses aux mystères ou bien est-ce parce que je ne veux pas de réponses à ces mêmes mystères que je chéri d'une part et d'autre part que je préfère entretenir plutôt que de m'impliquer dans une démarche qui me conduirai à y voir de plus près et un peu plus clair ?

Au seuil du Temple de Delphes était inscrit : "Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les dieux"

Kanzi

Messages : 869
Points : 1007
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par Kanzi le Lun 13 Juin - 19:49

Lilbudha a écrit: Donc le mystère, c'est ce que l'on ignore, lorsqu'un mystère est dévoilé, il devient Connaissance.

Pas nécessairement mon Lilbudha...les antibiotiques c'est pas automatique.....

Kanzi

Messages : 869
Points : 1007
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par Lilbudha le Lun 13 Juin - 19:51

Lorsqu'un mystère est dévoilé il devient quoi alors ma Kanzi ?
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 587
Points : 609
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par Kanzi le Lun 13 Juin - 19:57

Lilbudha a écrit:Lorsqu'un mystère est dévoilé il devient quoi alors ma Kanzi ?

Il devient d'abord un savoir, une information avant de devenir Connaissance qui elle est expérience.

Kanzi

Messages : 869
Points : 1007
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par Lilbudha le Lun 13 Juin - 20:00

Le savoir ne soulève pas le voile d'ignorance qui entoure un mystère ma Kanzi, il se contente d'imaginer et de conjecturer sur ce qui s'y trouve derrière sans réellement soulever le voile. Par conséquent, lorsqu'un mystère est dévoilé, c'est bien, à mon sens, que celui-ci est devenu une connaissance, car l'on connaît, pour l'avoir vu soi-même, ce qui s'y trouvait caché et qui ne l'est plus.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 587
Points : 609
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par Kanzi le Lun 13 Juin - 20:21

Lilbudha a écrit:Le savoir ne soulève pas le voile d'ignorance qui entoure un mystère, il se contente d'imaginer ce qui s'y trouve derrière sans réellement soulever le voile. Par conséquent, lorsqu'un mystère est dévoilé, c'est bien, à mon sens, que celui-ci est devenu une connaissance, car l'on connaît, pour l'avoir vu soi-même, ce qui s'y trouvait caché et qui ne l'est plus.

Tu prends connaissance d'une chose que tu ignorais, nuance donc !

Ce n'est pas parce que tu as la capacité visuelle de voir la montagne au travers du voile, que tu peux dire que tu la connais. Pour ce faire il faut te lever et soulever toi-même le voile pour pouvoir arpenter sur le chemin qui te mène à la montagne. Après tu pourras dire je sais et je connais...pour l'avoir fait !
Serais-tu plus royaliste que le roi ?

Le photographe qui à pris des clichés de la montagne sans l'avoir parcouru peut dire qu'il la connait, pas l'officiant.

Kanzi

Messages : 869
Points : 1007
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par Lilbudha le Lun 13 Juin - 20:33

Nous parlons de soulever les voiles d'Isis lorsqu'il est question de faire transmuter le plomb de son ignorance en or de la Connaissance, c'était un peu l'image utilisée ici.

Comme toi ma Kanzi, à force de fréquenter nos forums, je sais qu'il y a différentes étapes de transmutation afin de passer de l'ignorance à la Connaissance.

D'ailleurs, pour ma part, je ne crois pas que le savoir soit supérieur à l'état d'ignorance et il est souvent à l'exact opposé d'une Connaissance.

Je ne nie pas qu'il faut se lever soi-même pour soulever le voile, je dis qu'une fois qu'il a été levé, et que l'on a bien vu ce qui était derrière ce qui suppose les efforts pour, alors ce que l'on ne connaissait pas est devenu connaissance. D'où, lorsqu'un mystère a été dévoilé, vraiment et pas juste vu au travers ou que quelqu'un nous ai dit ce qui s'y trouve sans qu'on prenne la peine de vérifier, alors il est devenu Connaissance.

S'il a été partiellement dévoilé, cela ne compte pas pour dévoilé, à mon sens tout du moins.

Toutefois je comprends que ma formulation ne met pas suffisamment en évidence cette notion d'effort. En voici une qui froissera peut être moins tes détecteurs ma Kanzi : Donc le mystère, c'est ce que l'on ignore, lorsqu'on fait l'effort de dévoiler ce que cache un mystère, alors on prend Connaissance de ce dont on ignorait.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 587
Points : 609
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par Kanzi le Lun 13 Juin - 22:09

Lilbudha a écrit:Nous parlons de soulever les voiles d'Isis lorsqu'il est question de faire transmuter le plomb de son ignorance en or de la Connaissance, c'était un peu l'image utilisée ici.

Comme toi ma Kanzi, à force de fréquenter nos forums, je sais qu'il y a différentes étapes de transmutation afin de passer de l'ignorance à la Connaissance.

D'ailleurs, pour ma part, je ne crois pas que le savoir soit supérieur à l'état d'ignorance et il est souvent à l'exact opposé d'une Connaissance.

Je ne nie pas qu'il faut se lever soi-même pour soulever le voile, je dis qu'une fois qu'il a été levé, et que l'on a bien vu ce qui était derrière ce qui suppose les efforts pour, alors ce que l'on ne connaissait pas est devenu connaissance. D'où, lorsqu'un mystère a été dévoilé, vraiment et pas juste vu au travers ou que quelqu'un nous ai dit ce qui s'y trouve sans qu'on prenne la peine de vérifier, alors il est devenu Connaissance.

S'il a été partiellement dévoilé, cela ne compte pas pour dévoilé, à mon sens tout du moins.

Toutefois je comprends que ma formulation ne met pas suffisamment en évidence cette notion d'effort. En voici une qui froissera peut être moins tes détecteurs ma Kanzi : Donc le mystère, c'est ce que l'on ignore, lorsqu'on fait l'effort de dévoiler ce que cache un mystère, alors on prend Connaissance de ce dont on ignorait.

Je ne suis pas froissée, juste un peu réactive... Very Happy mais juste ce qu'il faut alors mon Lilbudha !
C'est pas moi qui vais t'apprendre que si on est là toi et moi ce n'est pas pour s'arranger avec notre conscience.
Voir n'est pas toucher, toucher n'est pas sentir, sentir n'est pas entendre, entendre n'est pas goûter.
Voilà pourquoi le photographe n'a qu'un aperçu. Il entrevoit une chose, la photographie mais ce n'est qu'une image. Il peut la retoucher à sa guise, l'embellir et même la transformer. Mais ce n'est qu'en parcourant ces lieux qu'il pourra aiguiser ses sens, et expérimenter la réalité de ce qu'est la montagne.
Tout aussi bien il peut vouloir qu'elle reste un mystère...et c'est tout aussi bien ainsi...Il pourra alors imaginer et projeter tout ce qu'il voudra sur ce paysage...il se fera alors poète, artiste, musicien ou autre encore, il sera probablement inspiré mais rien d'autre s'il ne décide de parcourir par lui-même, et goûter l'esprit, la réalité et la vie du lieu. C'est comme un lecteur qui vit par procuration ceux que d'autres ont "randonnés". La lecture ne fera pas pour autant du lecteur un randonneur...mais peut lui donner l'envie de la connaître et de se mettre en route.

Oui le mystère c'est ce que l'on ignore (ou bien ce que l'on à oublié), c'est une énigme à résoudre à condition de le vouloir bien sur. Lorsque tu prends connaissance de ce que tu ignorais, pas besoin de majuscule, mais la prise de connaissance ou découverte peut te faire prendre le chemin de la Connaissance, qui je le répète est expérience.

Je sais que c'est une pomme, j'ai appris à la reconnaître à sa forme, sa couleur, sa texture, et pourtant j'en ai une connaissance partielle tant que je me contente de l'analyser, je la détaille dans toutes ses particularités. Mais je ne l'ai jamais goûtée (plongée que j'étais dans mes analyses certainement)....
Je suis invitée chez une amie, elle me sert un cocktail à base de jus de fruits, or un goût m'est inconnu et accapare tout mes sens. Je lui demande ce que c'est...elle me répond que c'est du jus de pomme.
Je savais ce qu'était ce fruit pour l'avoir vu et observé, mais pourtant j'étais incapable de le reconnaître sous une forme différente, faute de goût !

Kanzi

Messages : 869
Points : 1007
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par Lilbudha le Lun 13 Juin - 22:26

Kanzi a écrit:Oui le mystère c'est ce que l'on ignore (ou bien ce que l'on à oublié), c'est une énigme à résoudre à condition de le vouloir bien sur. Lorsque tu prends connaissance de ce que tu ignorais, pas besoin de majuscule, mais la prise de connaissance ou découverte peut te faire prendre le chemin de la Connaissance, qui je le répète est expérience.

Je sais que c'est une pomme, j'ai appris à la reconnaître à sa forme, sa couleur, sa texture, et pourtant j'en ai une connaissance partielle tant que je me contente de l'analyser, je la détaille dans toutes ses particularités. Mais je ne l'ai jamais goûtée (plongée que j'étais dans mes analyses certainement)....

Ma Kanzi, toutes les Connaissances sont partielles, il me semble, à moins de se prendre pour l'Absolue, les Connaissances ne peuvent être que relatives.

Afin d'être au clair, ce que tu nommes prise de connaissance ou découverte, est-il assimilable au savoir ? Car en ce cas, lorsque je disais que le mystère est dévoilé, cela supposait, à mon sens, que l'on avait bien parcouru la montagne, qui n'était plus un mystère pour soi (dévoilé).

En fait, je suis bien d'accord avec toi, la majuscule n'avait pas forcément sa place, mais je n'y vois pas non plus de problème pour le moment avec tes explications. Cela vient du fait que pour moi les Connaissances, petit c ou grand c sont relatives, à moins que la petite connaissance soit simplement du savoir dans ta conception des choses ?
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 587
Points : 609
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par Kanzi le Lun 13 Juin - 22:37

Lilbudha a écrit:
Kanzi a écrit:Oui le mystère c'est ce que l'on ignore (ou bien ce que l'on à oublié), c'est une énigme à résoudre à condition de le vouloir bien sur. Lorsque tu prends connaissance de ce que tu ignorais, pas besoin de majuscule, mais la prise de connaissance ou découverte peut te faire prendre le chemin de la Connaissance, qui je le répète est expérience.

Je sais que c'est une pomme, j'ai appris à la reconnaître à sa forme, sa couleur, sa texture, et pourtant j'en ai une connaissance partielle tant que je me contente de l'analyser, je la détaille dans toutes ses particularités. Mais je ne l'ai jamais goûtée (plongée que j'étais dans mes analyses certainement)....

Ma Kanzi, toutes les Connaissances sont partielles, il me semble, à moins de se prendre pour l'Absolue, les Connaissances ne peuvent être que relatives.

Afin d'être au clair, ce que tu nommes prise de connaissance ou découverte, est-il assimilable au savoir ? Car en ce cas, lorsque je disais que le mystère est dévoilé, cela supposait, à mon sens, que l'on avait bien parcouru la montagne, qui n'était plus un mystère pour soi (dévoilé).

En fait, je suis bien d'accord avec toi, la majuscule n'avait pas sa forcément sa place, mais je n'y vois pas non plus de problème pour le moment avec tes explications. Cela vient du fait que pour moi les Connaissances, tout comme la connaissance sont relatives, à moins que la petite connaissance soit du savoir dans ta conception des choses ?

Le problème mon Lilbudha, c'est que tu t'arrêtes sur un ou des détails au détriment de l'ensemble. Prends le temps d'une respiration...je ne peux pas le faire à ta place...
Il n'y a pas de plus ou moins grandes connaissances, il n'y a que des connaissances et chacun lui donne l'importance qu'il veux.

Pour faire un collier de perles il faut des perles...


Kanzi

Messages : 869
Points : 1007
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par Lilbudha le Lun 13 Juin - 22:55

Perso ma Kanzi, je n'ai pas de problème, tu es celle qui en a un avec ma formulation. Je te lis avec le maximum d'attention requise, et je te dis simplement que tes explications ne m'aident pas à voir sur quoi repose ton intervention, surtout avec ma seconde formulation qui me paraît effectivement plus juste.

De plus, à mon sens, il existe bien des connaissances plus ou moins grandes car plus ou moins parfaites... Les Connaissances d'un homme n'équivalent pas en subtilité et en perfection, celles des deva.

Je respire plutôt bien ce soir Wink
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 587
Points : 609
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par Kanzi le Lun 13 Juin - 23:08

Mon intervention repose sur ça :

Kanzi a écrit:
Lilbudha a écrit: Donc le mystère, c'est ce que l'on ignore, lorsqu'un mystère est dévoilé, il devient Connaissance.

Pas nécessairement mon Lilbudha...les antibiotiques c'est pas automatique.....

Bon ne te roule pas par terre tout de suite mon Lilbudha, c'est moi qui vais aller prendre l'air et respirer, la nuit porte conseil à ce qu'il paraît Wink

Kanzi

Messages : 869
Points : 1007
Date d'inscription : 06/06/2016
Localisation : En exil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par Lilbudha le Lun 13 Juin - 23:13

C'est vrai ma Kanzi que cette première formulation manquait de justesse. Je pense que la seconde corrige ce manquement, et je te remercie de l'avoir signalé. Smile

Bien à toi.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 587
Points : 609
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par Petitruc le Mar 14 Juin - 17:28

Coucou à vous trois, mon trilyon, mon Lilbudha, ma Kanzi,

J’aimerais vous proposer ma réflexion, grandement nourrie par ce merveilleux article dans Le Grand Oeuvre d’Hermes:

https://sites.google.com/site/grandoeuvre/eliphas-l%C3%A9vi/citations-eliphas-l%C3%A9vi/citations-deliphas-l%C3%A9vi-1/citations-deliphas-l%C3%A9vi-2

Le Grand Oeuvre d'Hermes a écrit:Il convient bien évidemment de comprendre par le terme de "mystère" ce qui ne tombe pas sous le coup des 5 sens organiques ; domaine pour l'exploration duquel il est nécessaire d'activer les sens supérieurs de l'individu, ce qui ne peut se faire qu'en partant de l'intellect raisonneur.

D'après ce qui y est dit, terme de « mystère » signifie : domaine pour l’exploration. Voilà il me semble une définition tant simple que subtile qui permet d’éviter toute confusion. Partir à la conquête des mystères, c’est partir à l’exploration en terres inconnues, c’est aller à l’encontre de ce qu’on ne connaît pas, ou qu'on croit savoir sans l’avoir préalablement vérifié. En conquérir un (de mystère), c’est agrandir son champ de Conscience sur ce que l’on ne connaissait pas. A chaque mystère dévoilé équivaut un agrandissement de Conscience (Connaissances).

Je rejoins donc le Lilbudha dans sa formulation, mais peut-être que cette nuance te semblera plus juste ma Kanzi ? : lorsqu’un mystère est dévoilé, notre champ de Connaissance s’agrandit.

Bon comme un mystère n’est plus, mystère, lorsqu’il est dévoilé aux yeux d’une Conscience (à l’oeil le fait aussi  cyclops ), on comprend bien qu’il n’a pas disparu, à mon sens il est devenu Connaissance.

Bien sûr, le processus est plus complexe, et un voile souvent en cache un autre, mais le fait est il me semble que de soulever les voiles, petit à petit, avec grande industrie, permet à chaque pas d’accéder à une plus ou moins grande connaissance. (j'ai moi aussi du mal avec ces majuscules  Smile )


Ce qui me titille le détecteur à moi, mon Lilbudha, c’est cette phrase qui me parait peu juste:
Lilbudha a écrit:Si, comme tu l'affirmais, l'homme pose un mystère pour ne pas y répondre, alors ce serait aussi stérile que d'avoir faim sans avoir les moyens de se nourrir.
Ne pas avoir les moyens, pour cause d’injustice, d’accaparement par les plus riches est une chose, il me semble. Avoir les moyens de se nourrir mis à disposition mais ne pas les utiliser en est une autre. Ou selon l’analogie de notre Lug: « un peu comme un randonneur assoiffé qui marche dans le désert et qui aperçoit au loin, sur sa gauche une oasis, et qui ne prendrait pas la peine de changer de direction pour aller à sa rencontre »

Qu'en pensez-vous ?

Bisou fraternel

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par Lilbudha le Mar 14 Juin - 18:21

À la base, notre tylion disait que l'homme pose un mystère pour ne pas y répondre, ce qui me paraît aussi stérile, que d'avoir conférer à l'homme le besoin de se nourrir, sans les moyens pour se faire, comme une bouche et un système digestif par exemple. Donc s'il y a mystère, pour ma part, je suis convaincu que nous avons les moyens (en contingence d'être) pour les résoudre. C'est y plus clair ainsi le Petitruc ?
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 587
Points : 609
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par Petitruc le Mar 14 Juin - 18:47

Oui mon Lilbudha, j'en conviens que suivre la logique de notre tilyon nous amenais à nous dire ''Commençons par arrêter de poser des questions, peut-être qu'ainsi nous trouverons mieux la réponse''.

Il semblait aussi omettre que le plus grand mystère et probablement celui qu'il convient le mieux de dévoiler est celui à l'intérieur de nous. Cela vous l'avez judicieusement fait remarquer je pense.

D'ailleurs je me demande si le mystère de ''l'autre'' peut être dévoilé et si oui, il me semble que c'est intrinsèquement lié à la connaissance de nous-même. Et comment cela est lié que je me dis ? Par le principe de l'analogie que je me dis de plus belle. Que ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, et inversement.

Mais mes propos manquent d'imagination je trouve, si quelqu'un veut bien apporter de l'eau à mon moulin... Arrow drunken

Petitruc

Messages : 447
Points : 477
Date d'inscription : 07/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par Lilbudha le Mar 14 Juin - 18:54

Il est utile d'apporter de l'eau à un moulin lorsque celui-ci a du grain à moudre, mais comme tu ne poses pas de question précise, il est difficile de te répondre avec une même précision. N'oublions pas que de la qualité de la question dépend la qualité de la réponse le Petitruc.

Comme toi, je pense que plus une Conscience apprend à connaître ce qu'est la nature humaine et plus celle-ci est à même de comprendre et connaître l'autre puisque c'est un humain, lui aussi.

Un mécanicien, expert dans le moteur à combustion, peut réparer tout type de voiture qui arbore ce type de moteur, quelle que soit la marque, l'année et le modèle Smile
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 587
Points : 609
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par tilyon le Jeu 16 Juin - 14:29

Il n'y a pas de petit et grand mystère ; un mystère c'est un mystère de l'ego qui s'illusionne. Le mystère ne peut pas être dévoilé car il ne serait plus un mystère.

tilyon

Messages : 4
Points : 6
Date d'inscription : 13/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par tilyon le Jeu 16 Juin - 14:50

Très simple. Chaque fois que nous avons un mystère, cela provient normalement d'un désaccord, d'une incompréhension ou d'une absence de Communication. Et c'est tout ce qu'il y a eu en fait, fondamentalement. Un type se devait de n'être pas d'accord avec quelqu'un qu'il regardait. Il savait cela au départ et il ne voulait pas savoir qui était ce type là-bas. Il ne voulait pas savoir quoi que ce soit de la situation, parce qu'il avait appris une leçon : S'il communiquait, on lui prouverait qu'il a tort !
Ainsi trouvons-nous des gens parmi nous, dont vous, qui nous présente une «chose» en disant ce que signifie cette chose qui ne signifie rien réellement, sauf la signification que vous lui donnée.
Chaque fois que l'Homme se trouve profondément pénétré, absorbé, entouré de mystère, c'est qu'il est en fait en conflit avec lui-même et seulement avec lui-même.
La seule aberration est le reniement du Soi. Personne d'autre ne peut rien vous faire sauf vous. C'est là une situation horrible. Vous pouvez vous faire quelque chose, mais avant que quelque chose puisse vous arriver, il faut que vous le postuliez, ou que vous soyez d'accord ou non que ça arrive. Les gens doivent être d'accord pour tomber malades; d'accord pour être stupides; d'accord pour être dans le MYSTÈRE.

tilyon

Messages : 4
Points : 6
Date d'inscription : 13/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par tilyon le Jeu 16 Juin - 15:06

La Vie est un mot que l'Homme s'invente comme tous les autres mots que l'Homme signifie par quelque chose en d'autres mots. Nous définissons les mots au moyen de d'autres mots qui ne sont que des mots. Ces mots ici que j'écris ont été appris avec leurs significations que nous avons dictionnarisées. Si la Vie avec la signification que nous lui donnons est un mystêre alors, tous les mots sont des mystères. Le mot tomate n'est pas une tomate c'est un mot mystérieux. Qu'est-ce qu'un mot ? Un mot est un son que nous émettons et interprétons selon notre intuition de l'esprit. Mais l'ego dans son génie nous a fabriqué une multitude de mots avec une multitude de significations pour décrire son rêve. Quel esprit génial !!!

tilyon

Messages : 4
Points : 6
Date d'inscription : 13/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par Lilbudha le Jeu 16 Juin - 15:55

Mon tylion as-tu lu le Manifeste de nos Forums ? Je me le demande puisque tu nous exposes tes propres conclusions sur le "mystère", sur la "Vie" et les "mots" sans prendre la peine de laisser la porte ouverte à ton ou tes interlocuteurs(rices) afin d'intervenir dans un échange épanouissant pour les deux parties. Ne serais-tu pas en train de tenter de te convaincre toi-même dans un délire égotique ?

Si le mystère c'est ce que l'on ignore, il y a donc une infinité de mystère, à moins de croire que l'homme détienne la Connaissance Absolue, ce qui me paraît impossible mais si c'est le cas, j'en veux bien une infime parcelle si tu sais comment transmettre cette lumière. D'autant qu'une infime parcelle de l'absolue doit-être elle-même égale à l'absolue, mais là je m'égare. Smile

Je suis loin de tout connaître de la tomate, je ne sais pas pourquoi est-ce qu'elle s'épanouit à cette période de l'année, je ne sais pas avec quelle plante elle s'associe le mieux, qu'elle est son régent planétaire et ses puissances associées. Le mystère est au delà des apparences, m'est avis et seule la Connaissance permet de le dévoiler, faisant passer la Conscience de l'obscurité à la lumière.
avatar
Lilbudha
Admin

Messages : 587
Points : 609
Date d'inscription : 09/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum