Le bonheur j'achète ou pas ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Domino le Lun 13 Juin - 15:28

Mer Oct 10, 2012 11:37 pm
Setanta a écrit:
Puisque personne ne semble vouloir mouiller la chemise, je m'y colle donc. Very Happy


Aussi j'aime à supposer que le bonheur est une conséquence de la pratique volontaire, régulière de la maîtrise de nos défauts, de nos vices et du respect des lois universelles apprises petit à petit au cours de notre vie et acceptées par notre conscience.


De mon avis mon Sansan,

Le bonheur n'est qu'un vague sentiment illusoire et éphémère qui appartient au Monde Astral. Maitriser nos défauts en respectant les Lois universelles fraîchement apprises est plus une partie de souffrance que de bonheur qui demande un long sacrifice quotidien des habitudes prises depuis des années.

Après ce long et pénible travail quotidien, s'installe la connaissance mise au service des autres. Le sage, conscient de sa responsabilité, n'en retire pas un bonheur illusoire, mais la sensation du devoir accomplie. Est ce qu'il ne serait pas futile de voir le bonheur s'inscrire sur le visage du menuiser à chaque fois que la précision de son geste lui a permit d'achever son œuvre ? La satisfaction n'est pas à confondre avec le bonheur. Qu'il me semble.


Puis-je considérer le bonheur comme cet instant de plénitude et de béatitude que l'on atteint à des moments de communion avec l'univers et d'autre fois avec les hommes ?


La plénitude et la béatitude devant ce qui est inconnu, n'est ce pas une émotion passagère de l’ego nous faisant prendre des vessies pour des lanternes ? Toujours de mon avis, c'est la plénitude de l'ignorance qui apporte cette béatitude sur ce qu'il nous reste à découvrir. Very Happy Éprouver du bonheur devant l'immensité de notre ignorance... Pourquoi pas !

J'ai entendu dire que certains sages même dans les moments les plus difficiles arrivaient à trouver cet instant de bonheur.


S'ils éprouvent du bonheur, c'est donc qu'ils ne sont pas parvenus à la parfaite connaissance. La gratitude me semble plus approprié.

Mais ce n'est qu'un point de vue. Il faudrait demander aux plus sages ce qu'ils en pensent
Wink
_________________
LE FEU INTÉRIEUR EST LA PLUS GRANDE DE TOUTES LES FORCES... (Tablettes de Thoth)
avatar
Domino

Messages : 982
Points : 1076
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bonheur j'achète ou pas ?

Message par Scorpion le Ven 15 Déc - 2:19

Domino a écrit:Sam Mai 29, 2010 11:09 am
Lug a écrit:
Peut-on véritablement concevoir le bonheur comme une quête noble et légitime pour une Conscience ?
_________________
Tout est VRAI
Le bonheur de l'a satisfaction des désirs n'est pas le vrai bonheur. Il procure une sensation de plénitude éphémère.
Je pense que ce n'est pas de ce bonheur la dont on parle.
Le bonheur sans cause est le vrai. C'est le bonheur de la Conscience sans objet. Ce n'est pas une quête, Il ne dépend pas d'une situation, il est l'attribut de la Conscience qui a réalisé sa véritable nature...

_________________
Si tous ceux qui croient avoir raison n'avaient pas tort, la vérité ne serait pas loin. (Pierre Dac)

Scorpion

Messages : 303
Points : 331
Date d'inscription : 04/07/2017
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum